Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Petite Histoire – Richelieu, Dieu et la France

Par Christopher Lannes

Armand Jean du Plessis de Richelieu, dit le cardinal de Richelieu, est l’une des plus grandes figures de notre histoire. Tout au long de sa vie, il a fait passer l’intérêt supérieur de l’État, lié par nature à l’intérêt de Dieu avant tout. Malgré cela, se basant sur les calomnies et pamphlets répandus par ses nombreux ennemis, Richelieu a vu sa mémoire salie. On l’a présenté comme opportuniste, machiavélique et cynique. Il n’en est rien. Chaque action du Cardinal était accomplie sous le regard de Dieu, et son service dévoué du roi et de l’État avait pour seul but celui de bâtir la cité divine.

Dans ce nouvel épisode de La petite Histoire, Christopher Lannes revient, grâce au livre de réhabilitation d’Arnaud Teyssier, sur la légende noire du « prélat botté » et sur ce que fût réellement le sens de son œuvre.

 

 

Retrouvez La Petite Histoire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1478177

    Merci à M. Lannes de son vidéo sur le Cardinal de Richelieu. C’est mon personnage historique préféré, mon modèle de héros, serviteur de la France. C’est difficile de le réhabiliter (je n’ai pas toujours les arguments convaincant) mais avec votre travail de vérité c’est chose faite. Je vais lire le livre que vous citez. Merci encore.


  • #1478181

    Richelieu se destinait au métier des armes, mais comme son frère qui devait recevoir l’évêché de Luçon choisit de se faire moine, Armand du Plessis dû entrer dans les ordres pour conserver l’évêché au sein de sa famille . Richelieu ne verra pas le triomphe de sa politique qui a préparé l’avènement d’une prépondérance française qui durera... 172 ans : un an après sa mort, Condé, agé de 21 ans, remportait l’éclatante victoire de Rocroy (1643) qui mettait un terme définitif à la préponderance militaire de l’Espagne qui durait depuis 80 ans . Cette prépondérance, la France la perdra définitivement à Waterloo en 1815 .


  • #1478184

    Richelieu est une des plus grandes figures historiques de la France. C’est lui qui a inventé le concept de "raison d’Etat", permettant à la France, dans une situation intérieure et extérieure compliquée (menaces de l’Espagne, de l’Angleterre, de l’Autriche, soulèvements huguenots), de maintenir son unité et sa grandeur. Bourreau de travail malgré une santé fragile, il fut un des plus grands serviteurs de la France.
    Merci à Christopher Lannes de le réhabiliter


  • #1478185

    " Il ne faut pas se servir des gens de bas lieu : ils sont trop austères et trop difficiles " . Richelieu n’était pas un démocrate...

     

  • #1478188

    Contrairement à ce que dit Lannes, la vocation de Richelieu c’était l’armée, il n’entra dans les ordres que pour conserver l’évêché de Luçon dans sa famille . Les nobles avaient pour vocation à servir de cadres dans l’armée du roi, versant "l’impôt du sang" il n’avaient pas à payer l’impôt roturier . Un officier aura toujours plus d’allure qu’un ecclésiastique .

     

  • #1478189

    Richelieu correspondait à une période de la montée en force de l’Etat ! Il ne pouvait donc pas échouer...l’épanouissement et le développement du Capitalisme de l’époque exigeait la création d’un État central fort, au détriment des " pays " de France qui bloquaient cette ascension...aujourd’hui, ce meme Richelieu ne ferait pas carrière...


  • #1478194
    le 01/06/2016 par Marion Sigaut
    La Petite Histoire – Richelieu, Dieu et la France

    Allez Christopher !
    Sursum corda !


  • #1478293

    Maintenant je comprends mieux pourquoi on nous soumettait constamment les livres d’Alexandre Dumas et de Victor Hugo dans les années 60...des bibliothèques entières dans les familles françaises...heureusement je préférai la série de Jules Verne...au final probablement plus proche de la réalité !!


  • #1478307

    C’est clair qu’il nous faudrait a nouveau un type de ce genre .
    Richelieu a toujours chercher l’unité totale du pays , contrairement a cette sublime république soit disante une et indivisible qui ne fait que communautariser le pays a outrance , à tous les étages , et au final le diviser intégralement .
    Christophe dit tout quand il parle des protestants et de leur volonté d’indépendance ( et accessoirement larbin des British bien content de foutre le bronx dans notre douce contrée via ce levier ) .
    Plus généralement nos monarques digne de ce nom ont toujours mis à l’amende nos petits potentats et seigneur féodaux qui ont toujours été un frein à l’unité .
    La fédéralisation et la république ne sont pas notre adn politique , etre sous ces formes de gnmts c’est la mort assurée .


  • #1478423

    LOUIS XIII et RICHELIEU...,

    On ne peut les dissocier,tant leur complémentarité
    était évidente .
    Ce fut le grand mérite de LOUIS XIII,de conserver
    malgré les intrigues,sa confiance à Richelieu .
    LOUIS XIII,RICHELIEU,MAZARIN ont transmis
    au jeune LOUIS XIV,une France en ordre .
    La FRONDE de l’époque,qui préfigure
    les médiocres,les corrompus et les irresponsables
    avait déjà un air soixante huitard !
    Dumas a fait un joli roman,mais une sale
    besogne en dénigrant le méchant "Richelieu"
    Après le siècle catastrophique de la "Renaissance" la mal nommée,
    Richelieu a refondé la France !
    C’est ce que lui reproche l’anti-France !


  • #1478431

    Merci, intéressant


  • #1478660

    Richelieu et le code noir cherchez le paradoxe !


  • #1478909

    Tout ceci est faux : totalement sous influence de l’"éminence grise Tremblay", personnage hautement suspect sous tous rapports, Richelieu est représentatif des guerres souterraines de l’Europe de son époque : après s’être fait les ennemis des protestants à l’intérieur, il les soutint à l’extérieur, dans le seul but d’oeuvrer contre le Saint Empire Romain Germanique (SERG) qui représentait à cette époque le mode de gouvernance idéal pour l’Europe, en étant fidèlement au service du Pape. Et comme par hasard, c’est le SERG qui entretenait de très bons rapports (cachés) avec l’Islam.


  • #1479246

    Richelieu a dit un jour une chose profonde pur ceux qui réfléchissent à la politique. A quelqu’un, sans doute au temps traités de Westphalie (je pense), les seuls traités qui aient été bénéfiques à long terme pour la France, à quelqu’un qui lui proposait de créer un "tribunal", une "haute cour des nations" chargée de régler les causes et différends entre états souverains, de statuer sur leurs buts et sur leurs secrets, il a seulement répondu à l’homme : " Mais qui peut juger de ces choses".

    Mais je ne sais exactement quand cela fût dit et quel historien le rapporte (Taine, peut-être)


Commentaires suivants