Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Régence, 4ème partie – Le bouleversement moral

Marion Sigaut raconte l’histoire de France

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je n’ai rien à voir avec cette dame, je suis beaucoup plus jeune, pas catho, pas de souche mais qu’est ce que j’aime l’écouter. J’aurais aimé avoir une prof d’Histoire comme elle, ses paroles c’est du nectar. Cette dame est un joyau.


  • #1432228

    Toujours aussi belle ! Un vrai bonheur de suivre les conférences de Sigaut !
    Merci pour votre exactitude, merci pour votre passion merci Dame Marion !
    34 ans et fou de vous .


  • Merci à Marion pour cette page d’histoire des plus intéressante.


  • Merci a vous Madame, pour cette instruction si intéressante.


  • #1432329

    Brillantissime conférence ! On est "scotché du début à la fin", comme toujours. Magnifique !

    Alain Decaux est mort, vive Marion Sigaut, qui fait revivre l’art de raconter l’histoire au peuple ! Mais elle est plus forte que Decaux.

    Je crois vraiment que cette historienne laissera une grande trace dans l’histoire. L’Université ne la reconnaitra jamais, elle est trop anticonformiste. C’est égal, car le public l’adoptera.

    Elle a une mission historique de redresseuse de torts. Par exemple elle a déjà accompli ce travail de Titan : faire tomber de son piédestal Voltaire. Il fallait le faire. On ne le lui pardonnera pas, mais quel service rendu à la France !

    Là dans cette conférence elle nous fait comprendre la Régence au point de vue moral. Elle nous fait découvrir Cartouche, qu’au vrai peu connaissaient. Mais le plus extraordinaire c’est qu’elle réhabilite "l’abbé Dubois", et ça, c’est un évènement historique. Ce Dubois apparaît comme un grand Français. Hé bé ! Pour une nouvelle c’est une nouvelle car franchement en ce qui me concerne j’en étais resté à l’image malveillante colportée par Saint Simon.

    Marion Sigaut renverse tous les clichés, comme par exemple celui selon lequel sous l’ancien régime un homme intelligent et travailleur issu du peuple, ne pouvait pas faire carrière. Erreur ! La preuve : l’abbé Dubois !

    Un conseil, Madame Sigaut, ou plutôt une supplique : écrivez la grande biographie de Dubois. Ce sera un évènement. Je vous prédis un best seller. Il y a en France le public cultivé pour un tel livre. Tout le monde connait et admire Richelieu et Mazarin. Il faut faire découvrir Dubois. Faites le, Madame, je vous en supplie.

    Enfin, un dernier compliment : alors que l’Académie assassine l’accent circonflexe, Marion Sigaut nous fait redécouvrir le français classique. Ca aussi c’est une contribution inestimable à la civilisation française et à sa pérennité. L’Académie de Finkielkraut n’élira peut-être jamais Marion Sigaut sous la coupole. (Quoique, on ne sait jamais.) Mais c’est Marion Sigaut qui sauve la langue française.

    Alain Soral entrera dans l’histoire ou plutôt il y est déjà entré. Il y laissera une réputation assez controversée, du moins aussi longtemps qu’une certaine coterie tiendra la haut du pavé. Mais une des raisons pour lesquelles Alain Soral entrera dans l’histoire et méritera d’y rester, c’est pour avoir lancé Marion Sigaut.

    Ce n’est pas son moindre titre de gloire.

     

  • Si nos profs d’histoire avaient tous comme Marion, la passion de ce qui fait France et un don certain pour communiquer cette force, il est certain que notre nation serait rayonnante et que les yankees, islamistes et sionards de tout poils la ramèneraient moins.


  • #1432498
    le 31/03/2016 par alcalino terreux
    La Régence, 4ème partie – Le bouleversement moral

    Cette femme respire la sincérité et la générosité. Moi qui suis une bille en histoire je me surprend à mémoriser des dates et même des évènements grâce à se façon percutante de mettre en relief les moments forts.


  • #1432610
    le 31/03/2016 par Caverne de Platon
    La Régence, 4ème partie – Le bouleversement moral

    Sur la chrétienté et les lumières

    je lisais un livre sur Francois d’assise dont je ne connaissais rien , de André Vauchez historien

    il parle de ses nombreuses sources et a parcouru les archives de toutes les époques Car Francois est à la source du mouvement Francisquin , il jeûnait et méditait et s’isolait souvent en suivant son maitre mais a aussi fait beaucoup pour tenir son ordre de maniere socialement a l’image qu’il voulait , honnête vis à vis du Christ.

    il n’y a que lors du siècle des lumières que l’on disait de Saint Francois qu’il etait un fainéant , illuminé , affabullateur (selon plusieurs acteurs dont Voltaire) réduisant toutes questions d’éthique Francisquaines à des idioties ... L’auteur ne manque pas de dire que le rationalisme des lumières est profondément ennuyeux et malhonnête ...

    les lumières rationnelles et la spiritualité ...

    Merci Mm Sigaut pour ce cours que vous nous donnez . Puis merci ER


  • Merci Marion. Vous êtes trop belle !
    Pourriez vous organiser une conférence sur le couple martyre catholique Marie-Antoinette et Louis XVI ? Leur vie de famille au château, à Versailles et après avoir été capturés et envoyés à la conciergerie jusqu’à la décapitation et le devenir de leurs enfants ?
    Marre d’entendre de nos propagandistes qu’elle trompait son mari avec Fersen pour souiller notre Reine toujours plus...
    Une amie "historienne" et versaillaise m’a dit que c’était impossible même si elle en avait l’envie ! Que Marie-Antoinette en tant que Reine de France était un personnage public entourée du matin au soir, y compris par les princesses de sang et sœurs du Roi, et ce, du lever au coucher, dont l’une d’entre elle, Madame Élisabeth, les accompagnera d’ailleurs jusqu’à l’échafaud en allant donner sa vie pour son frère et sa belle sœur qu’elle adorait et qu’elle refusa de quitter jusqu’à leur dernier souffle.
    Mon amie a en outre fouillé dans toutes les correspondances de la Reine et a noté le ton très chaleureux qu’elle emploie avec tous ses amis. Ainsi, elle s’exprime exactement de la même manière et on retrouve les mêmes mots littéralement "d’amour" lorsqu’elle s’adresse à ses amis les plus intimes que sont la Princesse de Lambasle (massacré, lynché par la foule, violé une fois morte et dont le pubis découpé à été fixé sur une lance et brandit à travers les grilles de sa cellule de la conciergerie à Marie-Antoinette), la Duchesse de Polignac (morte de chagrin pour "sa Reine" alors qu’elle était en exil) et Fersen. Ses trois amis les plus proches, les plus intimes.

    Merci à vous, si vous pouviez éclaircir ces points de la révolution (anti-)française luciférienne et réhabiliter nos monarques.

     

    • Bonjour,

      Je vous conseille humblement (car je ne suis pas historienne) les biographies qui ont été faites sur Marie-Antoinette (notamment celles de Jean Chalon et de Stefan Zweig dont le point de vue vous intéresserait particulièrement pour ce qui concerne la liaison supposée de Marie-Antoinette et Fersen). Le fait semble établi qu’une partie de leur correspondance a été brûlée ou "épurée" par la famille d’Axel de Fersen. Pour autant, rien ne semble attester qu’ils aient eu des moments d’intimité véritable. Je doute que l’Histoire nous livre un jour ses secrets sur ce point. Et est-ce si important ? Marie-Antoinette n’en était pas moins une âme généreuse, quoique d’un caractère évaporé dans sa jeunesse. Si elle a éprouvé une affection sincère pour un beau jeune homme cultivé, honnête, loyal jusqu’à la dernière heure, elle qu’on avait arrachée à sa patrie et mariée si jeune, peut-on vraiment la blâmer ?


  • Cette Marion est passionnante, je l’adore. Gentille, chaleureuse, humaine, un bonheur de l’écouter. Merci Marion


  • #1432745
    le 31/03/2016 par Côme de Sapère
    La Régence, 4ème partie – Le bouleversement moral

    Le duc d’Antin n’est pas un fils légitimé de Louis XIV, ni son fils tout court. C’est l’enfant des marquis de Montespan, Louis-Henri de Pardaillan de Gondrin et Françoise Athénaïs de Rochechouart-Mortemart. La Montespan, qui fut maîtresse de Louis XIV, eut en effet des enfants naturels avec le Roi-Soleil qui furent légitimés (le duc du Maine, le comte de Toulouse, et des filles), mais Louis-Antoine de Pardaillan, futur duc d’Antin, était au contraire son seul fils légitime et un des deux enfants qu’elle eut avec son mari.

     

  • Passionnant comme toujours !
    Si je résume nos élites de la pensée( républicaine ) encense un voleur meurtrier( Cartouche ) ,et diabolise un monsieur honnête ( l’abbé Dubois ),travailleur ,qui a oeuvré pour son pays ,tout cela sous la monarchie .. Prenons les mêmes mais sous la République ,on entendrait d’autres sons de cloches ..


  • Mais où est la troisième partie ?

     

  • Excellent ; les vérités permettent d’éclairer notre époque. quand on constate l’impunité dont jouissent nos politiciens corrompus, les criminels qui sortent de prison en ayant effectué juste quelques mois de prisons alors qu’ils ont normalement 5 ans fermes. quant à la calomnie de Saint Simon, elle est légendaire. Dubois , un exemple de ces bourreaux de travail qui caractérisent l’Ancien Régime Vauban Colbert...


  • Merci. C’est magnifique. J’ai bu vos paroles et malgré mes carences innombrables en histoire et en culture générale je pense avoir compris l’essentiel. Ce qui n’a pas manqué de m’étonner est la dérive actuelle par rapport à cette époque où les riches par leur statut étaient tenu de rendre des comptes et avaient l’interdiction de commercer.
    Je ne vais pas m’étendre, Dithyrambique a posté tout ce que je pense de votre travail avec grandeur.
    Merci de nous élever de si belle manière.


  • #1435203
    le 03/04/2016 par l’Omnivore Sobriquet
    La Régence, 4ème partie – Le bouleversement moral

    Madame Sigaut vous commencez à maîtriser votre outils de communication !
    Rythme gestes diction, choix et longueur des sujets, etc.

    Ne suis point ’de la com’ mais croyez-moi ça se voit. Continuez comme ça, faites en d’autres, beaucoup. Restez dans vos compétences quitte à répéter ce que vous avez déjà écrit.

    Bonne route !

     

  • Commentaires suivants