Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Russie établit sa propre agence de notation

"Le début d’un processus de déglobalisation financière"

Une nouvelle particulièrement importante et significative a été révélée jeudi dernier. La Russie vient d’établir sa propre agence de notation, dénommée ACRA (Analytical Credit Rating Agency). Cette agence est une compagnie privée, mais dont le capital de 44 millions de Dollars sera fourni par de grandes sociétés russes (la Sberbank, Severstal, mais aussi Raiffeisenbank). Elle sera dirigée par un américain, M. Karl Johansson et par une personnalité bien connue du monde de l’audit en Russie Mme Ekaterina Trofimova. Cette agence a d’ores et déjà recruté 23 auditeurs et analystes (qui travaillaient auparavant pour des agences américaines). Elle devrait commencer à travailler dès la fin du mois de mars, et devrait publier ses premières « notations » vers la fin du 2ème trimestre 2016.

 

Pourquoi cette nouvelle est-elle significative ? Le rôle des agences de notation est crucial pour le développement d’un marché mondial des dettes, en particulier des dettes privées. Un investisseur souhaitant diversifier son portefeuille ne peut avoir à lui seul les compétences pour évaluer la solvabilité de compagnies très diverses tant dans leurs origines que dans leurs branches d’activité. Il est donc logique qu’il puisse recourir à une « notation » effectuée par une agence indépendante. De fait, le développement des agences (essentiellement américaines) comme Moody’s, Fitch, Standards & Poor’s, a permis le développement d’un marché mondial des dettes. Dès lors, on pourrait croire que l’émergence d’une agence russe (et d’une agence chinoise) correspond à ce que l’on appelle une « saine concurrence », et devrait continuer à stimuler le marché. Il n’en est rien. Car, le développement de cette agence correspond au contraire à une réaction contre les manipulations politiques auquel s’est livré le gouvernement américain depuis environ 18 mois. Ces manipulations politiques ont affecté la notation de la dette souveraine de la Russie, mais aussi de celle des grandes sociétés russes, qu’elles soient publiques ou privées. Or, la valeur de la notation détermine largement le taux d’intérêt auquel un État, ou une grande société, peut emprunter.

[...]

Loin de constituer un signe de « bonne santé » du marché mondial, il faut donc comprendre l’émergence d’une agence russe, et d’une agence chinoise, comme le début d’un processus de fragmentation politique de ce marché. A terme, d’ici quelques années, les dettes russes ou chinoises ne seront plus notées que par une agence russe ou chinoise. La volonté d’un investisseur de diversifier son portefeuille deviendra donc un « choix » politique, en particulier dans la confiance qu’il aura dans ces institutions. De fait, on peut penser que cela va largement interrompre les flux internationaux de capitaux.

De fait, l’internationalisation de ces flux de capitaux n’a pas apporté grand chose au développement économique des pays concernés. L’étude de D. Rodrik et A. Subramanyan, étude qui date de plusieurs années, sur ce point est sans appel. Mais, si la « globalisation financière » n’est pas un facteur de développement de l’investissement, alors il est plus que probable qu’il faut en revenir aux méthodes dites de « répression financière » qui étaient de mises dans les années 1960 et 1970.

L’annonce de l’entrée en opération de l’agence de notation russe pourrait donc bien être le signal d’une « dé-globalisation » de la finance, qui se ferait pour des raisons au départ politiques, mais qui trouverait dans des raisons économiques les raisons de s’enraciner. Et de ce point de vue, il est clair que l’entrée en opération de l’ACRA est bien l’évènement le plus significatif de ces dernières années.

Lire l’intégralité de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre le projet de globalisation financière
et les rapports de force qui en découlent,
avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1424400
    le 20/03/2016 par révi-sioniste
    La Russie établit sa propre agence de notation

    Après l’inauguration de leur système de payements internationaux voila un deuxième clou dans le cercueil du roi dollar.
    Après le magistral coup diplomatique syrien les russes s’affirme encore un peu plus face a la puissance de l’empire.Que des bonnes nouvelles.


  • #1424406

    Pourquoi créer une nouvelle agence si on prend des Américains venus des autres agences pour la diriger ???

     

    • #1424616

      Excellente question en effet !


    • #1424638

      Excellente question !!!
      Je crois en effet que l’on est en droit de se la poser, sachant qu’il existe bien un conflit au sein de cette "grande famille" oligarque mondiale qui ne date pas d’aujourd’hui ; Pierre Hillard n’aurait-il pas finalement raison lorsqu’il affirme que les peuples du monde pâtissent de ce conflit entre "maîtres de la finance". Tous ceux qui s’opposent vraiment au système sont privés de tout moyen de résistance, et cela va parfois jusqu’à perdre la vie ; Poutine, lui, semble, au contraire bénéficier d’une certaine "clémence" pendant qu’on s’acharne, en Amérique même, sur Donald Trump qui semble effrayer le système ; oui, cee question mérite vraiment d’être posée...


    • Parce que les BRICS sont encore à des décennies de retard : ils ne font que singer le capital occidental. S’ils continuent comme cela, ils n’auront même pas leur heure de gloire...


    • #1424718
      le 21/03/2016 par Us et coutumes
      La Russie établit sa propre agence de notation

      Je ne pense pas que ce soit alarmant. Il faut d’abord assimiler la technologie comptable et statistique propre à ce type de travail très particulier. Que les employés soient issus d’autres entreprises de notation est presque indispensable pour ça, et qu’ils soient américains n’est pas grave : ils feront au final ce qui leur est indiqué pour les bidouillages à rajouter (ou non) par dessus les chiffres bruts.
      C’est celui qui paie le salaire qui dicte la dérive finale s’il doit y en avoir une (creative accounting).


    • #1424742
      le 21/03/2016 par FrancoisDesvignes
      La Russie établit sa propre agence de notation

      Pour la même raison qui avait convaincu les américains de confier à des Français le plan de Washington, la construction de la Chrysler Tower à New York ou la Maison Blanche

      Pour la même raison qui avait convaincu Louis XIV de confier le génie civil des bassins de Versailles qu’ à des Italiens ou de garantir la franchise fiscale à vie à tout scientifique qui s’installerait en France

      Le patriotisme n’est prétendument endogamique que chez les apatrides.

      Chez les nationalistes, c’est tout l’inverse : il faut glaner ce qu’il y a de meilleur dans le monde pour le réserver exclusivement à son pays.

      Ainsi, en vous dotant d’une expertise, vous l’ôtez à vos concurrents.


  • #1424985

    Est ce que ça signifie que Poutine n’a pas réussit à mettre fin à la banque centrale russe à qui l’état doit emprunter l’argent ?
    Il m’avait semblé que la date de renouvellement du contrat tombait cette année.


  • #1425007

    Tout ce qui peut entraver le libéralisme est bon à prendre :
    si ces agences de notations russes et chinoises frènent les libres circulations des capitaux c’est une bonne chose pour le peuple du travail - qui dépend du peuple du capital et donc directement des mouvements de capitaux.


  • #1437813
    le 07/04/2016 par AllanQueensean
    La Russie établit sa propre agence de notation

    Tournons-nous vers les Brics pour contrer l’hegemonie colonialiste anglo-saxone


  • #1437880

    Est-ce que quelqu’un peut me donner des infromations par-rapport au rôle de la banque Raiffeisen dans cette affaire ? Pour l’instant j’ai du mal à trouver des sources.
    En tout cas je suis content si mon petit pays peut s’impliquer là-dedans (d’autant plus que l’autre "camp" financier a tendance à nous en vouloir à mort depuis quelques années)