Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La consommation de porno progresse chez les adolescents

Tout est fait pour

L’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique sort ce lundi une étude sur le X et les ados, à la veille d’une réunion de travail, au ministère de l’enfance, pour plancher sur des solutions techniques empêchant l’accès de sites X aux mineurs.

Toujours plus nombreux et un peu plus jeune encore. La pornographie continue de s’immiscer dans le quotidien des adolescents. La moitié des adolescents (51 %) âgés de 15 à 17 ans admettent avoir déjà surfé sur un site pornographique, selon une étudeIfop pour l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique (Open). C’est 14 points de plus par rapport à une précédente enquête réalisée en septembre 2013. La première visite sur un site pornographique se fait quant à elle à l’âge de 14 ans et 5 mois, trois mois plus tôt qu’en 2013.

 

Les filles « rattrapent » leur retard

Dans le détail, près de deux garçons sur trois (63 %) ont fréquenté au moins une fois un site X. C’est toujours plus que les filles (37 %). Mais l’étude observe un « rattrapage » du genre féminin en la matière. La proportion de jeunes filles ayant déjà visionné un film X a plus que doublé en quatre ans.

Une progression marquante et révélatrice pour François Kraus, directeur du pôle Actualité de l’Ifop. « On l’explique par l’évolution des supports d’accès à Internet. Il y a une dématérialisation de plus en plus forte de l’accès au porn. Une désaffection de la télévision au profit des sites Internet. » [...]

C’est l’un des enseignements que tire l’enquête : la pornographie joue un rôle important dans l’apprentissage de la sexualité des jeunes. 45 % des adolescents sondés l’affirment en tout cas. Surtout, près d’un jeune sur deux a tenté de reproduire des scènes vues dans des films pornographiques.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1687059
    Le 20 mars à 12:20 par Whyldman
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    D’un côté on "s’inquiète" et même on crée des "commissions" et autres groupes d’études machin-bidule-truc... pour y remedier.
    Et de l’autre le ministère de la culture de Mme Azoulay modifie les réglementations afin que les films avec pénétrations sexuelles explicites ne soient plus interdits aux mineurs... cherchez l’erreur (ou le foutage de gueule plutôt !!)

    On dirait la même mécanique qu’avec le terrorisme, d’un côté tout est fait pour pointer du doigt "le musulman" quel et d’où qu’il soit, et de l’autre on fait carrément venir en masse des "im-migrants" à plus que très forte majorité musulmans de pays où ont fait régner le chaos et donc la rancoeur contre nous...
    Avec entre temps, histoire de se donner bonne conscience dans les meilleur des cas voir la aussi se foutre carrément de notre gueule => "#padalgam"

    Sinon concrètement, moi qui ai passé mon adolescence juste avant internet, je me rappelle que ça n’empêchait en rien l’accès au porno et encore moins les "dérives hormonales".
    Que ce soit par les K7 VHS et autres magazines des parents (ou quelques adultes de l’entourage), et j’en passe.

    Par contre j’ai l’impression que là où à mon époque, on avait le sentiment d’accomplir un acte particulièrement transgressif en matant ça en douce entre potes...et finalement pas très souvent non plus.
    Aujourd’hui ça n’a peut-être plus rien à voir, et plus les mêmes répercussions, quand c’est quasi livré en masse sur smartphones y compris dans les cours d’écoles...

    Encore que, on a pas attendu internet pour que les hormones poussent les jeunes à faire n’importe quoi... si il y a eu autant d’avortements à l’aiguille à tricoter au siècle dernier c’est pas pour rien.
    Il semble aussi qu’aujourd’hui comme il y a 20 et 40ans, que l’âge du 1er rapport est aux alentours de 17-18ans.... donc bon...

    Ca doit sûrement aggraver les cas les plus extrêmes j’en doute pas, mais peut-être pas l’ultra-majorité.

    Ce qui m’amène à me dire que le vrai but est sûrement plus "idéologique" et indirect, amener à toujours plus de soumission à la société matérialiste y compris du corps lui-même, pulsionnelle et in fine marchande.
    Sans oublier en attendant l’abrutissement, puisque pendant qu’on matte du porno, on se cultive moins .... forcément...

     

    Répondre à ce message

  • #1687061
    Le 20 mars à 12:25 par pygargue
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    Les sites pornos ne m’intéressent pas parce que les filles n’y sont pas belles : ce sont pour la plupart des putes défraichies . Si elles étaient jeunes et belles ce serait interdit .

     

    Répondre à ce message

    • #1687722
      Le 21 mars à 09:19 par Matveii
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      Gardez vos insultes pour vous. Elles n’ont pas leur place ici..

      Pour vous faire réfléchir sur leurs conditions, voici un extrait des Miserables :

      "Qu’est-ce que c’est que cette histoire de Fantine ? C’est la société achetant une esclave.
      A qui ? A la misère.

      A la faim, au froid, à l’isolement, à l’abandon, au dénuement. Marché douloureux. Une âme pour un morceau de pain. La misère offre, la société accepte.

      La sainte loi de Jésus-Christ gouverne notre civilisation, mais elle ne la pénètre pas encore. On dit que l’esclavage a disparu de la civilisation européenne. C’est une erreur. Il existe toujours, mais il ne pèse plus que sur la femme, et il s’appelle prostitution.

      Il pèse sur la femme, c’est-à-dire sur la grâce, sur la faiblesse, sur la beauté, sur la maternité. Ceci n’est pas une des moindres hontes de l’homme.

      Au point de ce douloureux drame où nous sommes arrivés, il ne reste plus rien à Fantine de ce qu’elle a été autrefois. Elle est devenue marbre en devenant boue. Qui la touche a froid. Elle passe, elle vous subit et elle vous ignore ; elle est la figure déshonorée et sévère. La vie et l’ordre social lui ont dit leur dernier mot. Il lui est arrivé tout ce qui lui arrivera. Elle a tout ressenti, tout supporté, tout éprouvé, tout souffert, tout perdu, tout pleuré. Elle est résignée de cette résignation qui ressemble à l’indifférence comme la mort ressemble au sommeil. Elle n’évite plus rien. Elle ne craint plus rien. Tombe sur elle toute la nuée et passe sur elle tout l’océan ! que lui importe ! c’est une éponge imbibée."

       
  • #1687081

    "Tout est fait pour ",

    Ce constat de bon sens ,n’empêche pas
    les médias de "Désinfo" du service "publique"
    de se poser doctement la question du "Pourquoi"
    sur un mode aussi hypocrite qu’impudique .
    La république n’est elle pas devenue la prostituée
    de l’Oligarchie !
    Alors question porno ,elle s’y connaît !

     

    Répondre à ce message

  • #1687086

    A chaque fois on remet en cause l’accès des jeunes à la pornographie, sans jamais questionner la pornographie elle même.

    Comme si c’était tout à fait normal d’être submergés par la pornographie, et que cela allait de soit de retrouver les codes de la pornographie un peu partout.

    Ca ne me dérange pas,chacun fait ce qu’il veut, mais c’est devenu tellement banal, on ne peut pas protéger la jeunesse de la banalité.
    Si le comportement des gens ne change pas, qu’est ce qui pourrait faire changer les choses ?

    Le problème c’est pas la jeunesse !

     

    Répondre à ce message

    • #1687127
      Le 20 mars à 14:09 par The médiavengers
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @ Louise

      Si "chacun fait ce qu’il veut" comme vous dites, pourquoi voudriez-vous faire changer les comportements ?
      La solution est pourtant très simple : que tout site porno ai l’obligation de faire valider l’accès par un code obtenu après confirmation de l’âge et/ ou de l’identité de la personne.
      Après le problème est beaucoup plus large. La télé est d’une vulgarité et d’une obscénité qui dépasse le plafond année après année. On baigne dans la m..... . Qui va faire remonter le niveau ?

       
    • #1687777

      Le système de filtrage des sites adultes est à pleurer.

      - Avez vous 18 ans ?
      - Oui
      - ok c est bon. Vous avez accès à tout notre site. Amusez vous bien.

      Sans aucun contrôle.
      C est vraiment pas le plan vigipirate pour éviter que les jeunes n accèdent à des sites adultes.
      Plutôt une fausse sécurité, n’est-ce pas ...
      Navrant

       
  • #1687145
    Le 20 mars à 14:35 par goy pride
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    On vit une période extraordinaire où tout est inversé ! Par exemple la masturbation est l’activité du looser par excellence or on en a fait un truc cool et normal ! La consommation du porno et la masturbation chronique c’est un truc de dépressif, de looser incapable de se tirer des femmes en vrai ou de canaliser son énergie sexuelle sur autre chose de plus productif que de se triturer la bite les yeux fixés sur un écran...l’avenir du mâle européen : shit, bière, pizza, internet, branlette et RSA.

     

    Répondre à ce message

    • #1687407
      Le 20 mars à 20:41 par Anti-sceptique
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @goy pride
      Tu as peut-etre mis le doigt sur le rôle réel de la pornographie comme arme de contrôle et de destruction massive de la masculinité de l’homme dans ce qui est sa plus grande faiblesse et sa plus grande force, le désir. Ou comment tuer une civilisation

       
  • #1687242
    Le 20 mars à 17:32 par ici la monnaie
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    Effectivement, la photo d’illustration de l’article est parfaitement choisie :
    ...à partir du moment ou on fait un "documentaire" sur la psyché d’un grand boy-scout transalpin cynique qui trouve son plaisir à exploiter des nanas de l’Est (mais bon, il dit qu’il en souffre, donc), ça revient à banaliser le porno comme un élément "cool", faisant partie de la "pop culture" ;
    Pas besoin de revenir sur les ravages du formatage à la sauce porno, d’autres commentaires s’en sont mieux chargé que moi :
    Et encore un peu moins de candeur et de poésie dans notre société.

     

    Répondre à ce message

    • #1687993

      Bonjour, je suis dans le métier et il faut savoir que personne n’exploite personne et que tout le monde s’y retrouve... Lep Porno c’est une industrie qui a toujours servie et qui, certe devrait être inaccessible aux mineur mais qui à grandement sa place chez les adultes pour la stimulation qui fait défaut dans des vies ternes. Rocco est un homme parfaitement respectueux et gentil. Le porno est un commerce avec des adultes consentants, ne diabolisons pas quelque chose que nous avons dans nos vie et qui nous fait du bien, on veut nous interdire de fumer, de boire et de fantasmer ??? Non jamais !!!

       
  • #1687245
    Le 20 mars à 17:38 par Godefroi de Javron
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    Le résultat d’un monde sans Dieu, la débauche, l’immoralité sexuelle .. Dieu a créé l’homme, la femme et le sexe "Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre" Satan l’a perverti ! Nos jeunes sont maintenant victimes de l’industrie du sexe, cette nouvelle idolâtrie qui fait des ravages !
    "Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu" (Epitre de Paul 1 Corinthiens 6)

     

    Répondre à ce message

  • #1687417

    Ce n’est pas la consommation qui augmente c’est l’offre !..
    Avec de plus en plus de saloperies au programme. ..Un peu comme l’école...
    Bizarre vous avez dit bizarre ?

     

    Répondre à ce message

  • #1687460

    « On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie qu’avec des miradors » (Soljenitsyne)

     

    Répondre à ce message

  • #1687590
    Le 21 mars à 00:10 par Pépé le Moko
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    Et avec toute cette déferlante de merde porno , toujours pas un quelconque droit à une forme civilisée , et religieusement sanctifiée de polygamie , voir de polyandrie ... comme chez les Aryens aux temps Védiques ...

    Bien qu’il n’y ait en fait absolument aucun rapport entre les deux ...

    Quelle hypocrisie monumentale ... quelle déchéance et bassesse immonde !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents