Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La consommation de porno progresse chez les adolescents

Tout est fait pour

L’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique sort ce lundi une étude sur le X et les ados, à la veille d’une réunion de travail, au ministère de l’enfance, pour plancher sur des solutions techniques empêchant l’accès de sites X aux mineurs.

Toujours plus nombreux et un peu plus jeune encore. La pornographie continue de s’immiscer dans le quotidien des adolescents. La moitié des adolescents (51 %) âgés de 15 à 17 ans admettent avoir déjà surfé sur un site pornographique, selon une étudeIfop pour l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique (Open). C’est 14 points de plus par rapport à une précédente enquête réalisée en septembre 2013. La première visite sur un site pornographique se fait quant à elle à l’âge de 14 ans et 5 mois, trois mois plus tôt qu’en 2013.

 

Les filles « rattrapent » leur retard

Dans le détail, près de deux garçons sur trois (63 %) ont fréquenté au moins une fois un site X. C’est toujours plus que les filles (37 %). Mais l’étude observe un « rattrapage » du genre féminin en la matière. La proportion de jeunes filles ayant déjà visionné un film X a plus que doublé en quatre ans.

Une progression marquante et révélatrice pour François Kraus, directeur du pôle Actualité de l’Ifop. « On l’explique par l’évolution des supports d’accès à Internet. Il y a une dématérialisation de plus en plus forte de l’accès au porn. Une désaffection de la télévision au profit des sites Internet. » [...]

C’est l’un des enseignements que tire l’enquête : la pornographie joue un rôle important dans l’apprentissage de la sexualité des jeunes. 45 % des adolescents sondés l’affirment en tout cas. Surtout, près d’un jeune sur deux a tenté de reproduire des scènes vues dans des films pornographiques.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1687009

    Bof . Jadis nos ancêtres fils de paysans jouaient à touche pipi avec leurs cousines dans les granges, maintenant ils "surfent" sur internet mais rien n’a changé .

     

    • #1687036

      Et quel rapport alors ?

      Vous voyez pas qu’entre les deux est né l’écran ? et l’écran c’est l’illusion, le confinement solitaire. Pour les filles c’est pas un problème, mais pour le jeune ado çà peut vite dévier sur autre chose que la relation saine vous voyez ? Non ? c’est pas grave.


    • #1687056
      le 20/03/2017 par Paysan Congolais
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      Brindavoine

      Non, ça n’a rien à voir. Si la sexualité -et donc son apprentissage- a toujours existé, le porno lui est totalement inédit.

      Le porno crée des nuisances sociales, psychologiques et spirituelles.

      Et nous allons malheureusement le constater quand cette génération entière totalement élevée, pour ne pas dire dressée dès le plus jeune age, au porno sera adulte et subira les conséquences de ce fléau.


    • J’ai grandi dans la compagne profonde française (petit village près de Langres).
      Et non, on ne faisait rien dans les granges sur la paille, parce que ça pique.

      Le côté calin primait, dans le sexe.
      Bien embrasser aussi, dans nos discussions.

      Une amie, infirmière scolaire qui essaye de faire de la prévention au collège (2h max par élèves sur 4 ans ...), relève les questions des élèves anonymement pour y répondre en groupe, et chaque année, c’est pire.

      Elle discute avec garçons et filles séparément.
      Quelques questions de filles :
      - Est-ce qu’une fille peut refuser la sodomie si à chaque fois ça lui fait mal ?
      - Pourquoi il faut finir avec le sperme dans la bouche ?
      - Les parents aussi font comme dans les films X ?


    • #1687132

      Quand on lit certains commentaires on comprend mieux les raisons de l’effondrement de ce pays...
      Pauvre France...


    • #1687386

      Vous trouvez que rien n’a changé ? On est passé de l’érotisme à la viande, du sentiment à la violence.


  • La jeunesse de France-Charlie championne d’Europe pour la consommation de drogue, d’alcool et de sexe . "On est les meilleurs" .


  • #1687034

    La pornographie détruit les relations saines hommes/femmes. Pire, elle détruit l’âme et c’est le but recherché.

     

    • #1687071

      Bien contraire ça libère les coincés de leurs chaines culturelles religieuses familliales sans besoin de passer par un psy . et c’est valable pour un mec comme pour une meuf .


    • #1687095
      le 20/03/2017 par The médiavengers
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @ pepeboington

      Vous en êtes un exemple sans doute ?


    • Exactement ! la pornographie tue l’ amour véritable qu’il peut y avoir entre un homme et une femme.
      L’amour doit avant tout être spirituel d’abord, animique ensuite et charnelle seulement si ces deux autres conditions sont remplies. Ces ados vont devenirs des désaxés, des violeurs et certains des criminels...comme un célèbre criminel américain en a fait la confession juste avant d’être mis à mort : c’est la pornographie qui m’a amenée au crime...A bon entendeur...


    • #1687176
      le 20/03/2017 par homme_des_forêts
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @Ariane,

      Oui vous avez tout à fait raison, car moi, ce sont les jeux vidéos de guerre qui m’ont amené à devenir un dangereux psychopathe sanguinaire, et surtout pas mon absence de réflexions propre !

      Oui je consomme du porno depuis ma plus tendre enfance, parce que l’amour des parents n’existait pas, ce qui ne m’a pas permis de grandir dans un cadre a peu près sain.
      Mais heureusement que je sais me servir de mon cerveau tout en écoutant mon coeur, ce qui m’a permis de ne pas devenir un dangereux terroristo-antisémisto-pédophilisto-...-iste sans conscience ni cervelle.

      Ah je suis peut être une exception !?
      Et puis de toute les façons, se focaliser sur une conséquence d’une sous-sous-sous-...-cause, me semble pas judicieux. Il est préférable de remonter à la source pour régler de fait, l’infinité des conséquences générées par ces sous-sous-sous-...-causes.

      Après, on peu continuer de se focaliser, à "résoudre" une cause pour qu’une autre resurgisse, alors à quoi bon !
      Je suis un peu extrémiste par contre, et je pense qu’il faut plutôt régler la cause des causes pour changer de configuration paradigmique. Alors, pour moi la cause, c’est l’égo non maîtrisé de chacun qui au final, additionner les conséquences des actes irresponsables (qui sont produit sans mesurer les conséquences consciemment) de l’ensemble des individus, créé le délire actuelle.
      Donc je liquiderai bien tous les zombies, mais Jésus à dit « Aime les zombies et fais leur des bisous ! » (la conclusion est une boutade)


    • #1687188
      le 20/03/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      lol, @ Ariane, prétendre que "L’amour doit avant tout être spirituel d’abord, animique ensuite", et se faire manipuler par Ted Bundy, effectivement, c’est dégueulasse...

      "comme un célèbre criminel américain en a fait la confession juste avant d’être mis à mort : c’est la pornographie qui m’a amenée au crime..."


    • #1687450

      @ Pepe..
      vos difficultés neuronales, c’est avant ou après le porno ? la pratique du porno etait essentielle chez Dutroux.


  • #1687037

    On consomme de plus en plus de porno et on baise de moins en moins ! Misère du désir, comme l’écrivait Le Président !

     

    • #1687079

      A mettre en relation avec le féminisme contemporain qui prétend défendre les femmes alors que ce féminisme et la pornographie se renforcent mutuellement...
      D’un côté la moindre parole adressée à une femme peut être considérée comme du harcèlement, de l’autre côté la violence pornographique de certains hommes qui se "vengent" symboliquement des femmes à cause de ce féminisme castrateur... et peut-être même qu’il y a un lien avec toutes les perversions sexuelles qui foisonnent sur internet...
      Sans parler du fameux droit à disposer de son corps qui chosifie la femme, soit en faisant d’elle un utérus sur patte, soit en soumettant(puis en supprimant) sa grossesse aux obligations carriéristes de la société marchande et donc en banalisant le meurtre de ses enfants...


    • #1687320

      Salut à toi Pat’triote.

      Moi j’ais une théorie !!!

      Quand un jeune garçon découvre la sexualité avec le porno, il voit 3 choses : des pénis surdimentionnés, des rapports sexuels qui durent longtemps et des acteurs de porno qui n’ont jamais de problèmes d’érection.

      Si ce jeune a un pénis moyen, et qu’il est puceau, il va croire en voyant ces films porno qu’il n’est pas normal.
      Il aura beaucoup de mal à aller vers les filles, car il aura peur qu’elles se moquent de lui.

      Si une jeune fille voit un film porno, elle va voir des femmes avec des seins énormes, des femmes minces et sans cellulite.
      Si cette jeune fille a des petits seins, ou a quelques kilo en trop, elle va croire qu’elle n’est pas comme il faut pour plaire aux garçons de son âge.

      Si les garçons n’osent pas aller vers les filles, et les filles vers les garçons, on va avoir de plus en plus de personnes seules.

      "On consomme de plus en plus de porno et on baise de moins en moins ! " Voilà ma théorie.
      Si quelqu’un peut me dire ce qu’il en pense !!! Merci.


    • #1687516
      le 20/03/2017 par homme_des_forêts
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @Nicolas Cuchet,

      Eh bien personnellement, je pense que ta logique tient la route, et de fait tu as raison.

      En même temps, tu as raison dans ton raisonnement qui implique une certaine masse de donnée mais qui ne prend pas en compte une donnée qui me semble primordiale :

      Le fait que le et/ou la jeune peut réfléchir par il ou elle même et relativiser son image d’elle même en voyant simplement que les gens dans la rue ne sont pas non plus tous gaulés comme des acteurs porno. En plus qu’il s’agit de film, et sachant ce qu’il est possible de faire comme trucage, ainsi que toute la chimie capable d’augmenter les performances physique, etc... ce ou cette jeune peu comprendre par elle même qu’il ou elle n’est pas anormal(e) !
      Le fait de réfléchir par lui ou elle même fait qu’il pourra se libérer progressivement de ses barrières névrotique au lieu d’en être esclave sans comprendre vraiment pourquoi !

      Mais je suis d’accord qu’il est un temps ou réfléchir n’est pas majoritaire vis à vis de l’armée de zombies qui traînent dans les villes et les campagnes, et que le fait que l’on peu réfléchir par sois même au lieu de répéter des idées reçues ’est une donnée pas simple a découvrir.

      Et toi, qu’en penses tu ?


    • #1687995

      Merci à toi de m’avoir répondu homme des forêts.

      En fait, mon inquiétude sur le porno envers les jeunes, concernent des jeunes qui ont 10 à 14 ans.

      Ce sont des jeunes qui dans certains cas n’ont même pas commencé leur puberté.

      Je pense que c’est eux qui risquent d’être impressionnés parce qu’ils vont voir.

      Entre 14 et 18 ans, leur puberté a commencé et les jeunes entre eux parlent de sexualité à l’école.


    • #1688048
      le 21/03/2017 par homme_des_forêts
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @Nicolas Cuchet,

      Tu sais, je comprends ton inquiétude, que des jeunes puissent devenir désaxées en quelque sorte par le fait d’être très jeune confronté à des choses malsaines.
      C’est normal de vouloir protéger le renouveau de notre espèce pour qu’il aille dans la plus juste direction possible.

      En même temps, comme je le soulignais dans mon commentaire précédent, et pour le redire autrement, je ne peux qu’exprimer cet adage que me répétait mon grand-père : « Il faut être prit pour être apprit ! ».

      Je suis pour laisser le jeune devant le porno afin qu’il fasse sa propre expérience et en faisant confiance en son bon sens pour aller le plus droit possible. Bien entendu, si le jeune dérive, le parent est là pour l’aider à se recadrer. Mais si le jeune dérive, il y a de forte chance pour que les parents soit une des causes majeures à sa dérive. Car un enfant élevé dans un cadre sain, fait normalement des enfants sains !

      Si je lui interdit d’expérimenter pour l’obliger a fonctionner comme moi je voudrais qu’il fonctionne, en me prétextant que je ne voudrais pas qu’il commettes les mêmes erreurs que moi, cela donnera à n’en pas douter, de grave lacunes plus tard pour avancer par lui même, et le confortera a fonctionner comme tout le monde sans réfléchir par sois même, mais par les idées qui lui auront étés inculqués.

      Pour ma part, à chaque fois que je suis impressionné, de la matière de réflexion m’est offerte pour me faire ma propre idée et continuer de grandir, avancer avec toujours plus de bagages intellectuel. Je dirais que l’impressionnement d’une personne, si elle ne mène qu’à être impressionné, fait que l’impressionné n’est qu’un légume avec un air d’impressionné qui doit ravir l’impressionneur si son but est d’impressionner, bref un jeu narcissique ou narcisse se sert d’un reflet pour se subjuguer à lui même !

      Montre ta confiance en la jeunesse, pour leur donner des ailes si je puis dire ; plutôt que leur montrer tes inquiétudes, ce qui ne va pas les aider d’ailleurs a prendre confiance en eux même pour pouvoir expérimenter dans de bonnes conditions.

      J’espère que cela pourra t’aider a relativiser au sujet de la jeunesse.
      Bien à toi.


  • #1687045

    C’est une plaisanterie ? Comment cela peut encore progresser ? On voudrait nous faire croire qu’il resterait encore des ados qui ne seraient pas des masturbateurs chroniques devant le porno d’internet ?


  • #1687059

    D’un côté on "s’inquiète" et même on crée des "commissions" et autres groupes d’études machin-bidule-truc... pour y remedier.
    Et de l’autre le ministère de la culture de Mme Azoulay modifie les réglementations afin que les films avec pénétrations sexuelles explicites ne soient plus interdits aux mineurs... cherchez l’erreur (ou le foutage de gueule plutôt !!)

    On dirait la même mécanique qu’avec le terrorisme, d’un côté tout est fait pour pointer du doigt "le musulman" quel et d’où qu’il soit, et de l’autre on fait carrément venir en masse des "im-migrants" à plus que très forte majorité musulmans de pays où ont fait régner le chaos et donc la rancoeur contre nous...
    Avec entre temps, histoire de se donner bonne conscience dans les meilleur des cas voir la aussi se foutre carrément de notre gueule => "#padalgam"

    Sinon concrètement, moi qui ai passé mon adolescence juste avant internet, je me rappelle que ça n’empêchait en rien l’accès au porno et encore moins les "dérives hormonales".
    Que ce soit par les K7 VHS et autres magazines des parents (ou quelques adultes de l’entourage), et j’en passe.

    Par contre j’ai l’impression que là où à mon époque, on avait le sentiment d’accomplir un acte particulièrement transgressif en matant ça en douce entre potes...et finalement pas très souvent non plus.
    Aujourd’hui ça n’a peut-être plus rien à voir, et plus les mêmes répercussions, quand c’est quasi livré en masse sur smartphones y compris dans les cours d’écoles...

    Encore que, on a pas attendu internet pour que les hormones poussent les jeunes à faire n’importe quoi... si il y a eu autant d’avortements à l’aiguille à tricoter au siècle dernier c’est pas pour rien.
    Il semble aussi qu’aujourd’hui comme il y a 20 et 40ans, que l’âge du 1er rapport est aux alentours de 17-18ans.... donc bon...

    Ca doit sûrement aggraver les cas les plus extrêmes j’en doute pas, mais peut-être pas l’ultra-majorité.

    Ce qui m’amène à me dire que le vrai but est sûrement plus "idéologique" et indirect, amener à toujours plus de soumission à la société matérialiste y compris du corps lui-même, pulsionnelle et in fine marchande.
    Sans oublier en attendant l’abrutissement, puisque pendant qu’on matte du porno, on se cultive moins .... forcément...


  • #1687061

    Les sites pornos ne m’intéressent pas parce que les filles n’y sont pas belles : ce sont pour la plupart des putes défraichies . Si elles étaient jeunes et belles ce serait interdit .

     

    • #1687722

      Gardez vos insultes pour vous. Elles n’ont pas leur place ici..

      Pour vous faire réfléchir sur leurs conditions, voici un extrait des Miserables :

      "Qu’est-ce que c’est que cette histoire de Fantine ? C’est la société achetant une esclave.
      A qui ? A la misère.

      A la faim, au froid, à l’isolement, à l’abandon, au dénuement. Marché douloureux. Une âme pour un morceau de pain. La misère offre, la société accepte.

      La sainte loi de Jésus-Christ gouverne notre civilisation, mais elle ne la pénètre pas encore. On dit que l’esclavage a disparu de la civilisation européenne. C’est une erreur. Il existe toujours, mais il ne pèse plus que sur la femme, et il s’appelle prostitution.

      Il pèse sur la femme, c’est-à-dire sur la grâce, sur la faiblesse, sur la beauté, sur la maternité. Ceci n’est pas une des moindres hontes de l’homme.

      Au point de ce douloureux drame où nous sommes arrivés, il ne reste plus rien à Fantine de ce qu’elle a été autrefois. Elle est devenue marbre en devenant boue. Qui la touche a froid. Elle passe, elle vous subit et elle vous ignore ; elle est la figure déshonorée et sévère. La vie et l’ordre social lui ont dit leur dernier mot. Il lui est arrivé tout ce qui lui arrivera. Elle a tout ressenti, tout supporté, tout éprouvé, tout souffert, tout perdu, tout pleuré. Elle est résignée de cette résignation qui ressemble à l’indifférence comme la mort ressemble au sommeil. Elle n’évite plus rien. Elle ne craint plus rien. Tombe sur elle toute la nuée et passe sur elle tout l’océan ! que lui importe ! c’est une éponge imbibée."


  • "Tout est fait pour ",

    Ce constat de bon sens ,n’empêche pas
    les médias de "Désinfo" du service "publique"
    de se poser doctement la question du "Pourquoi"
    sur un mode aussi hypocrite qu’impudique .
    La république n’est elle pas devenue la prostituée
    de l’Oligarchie !
    Alors question porno ,elle s’y connaît !


  • A chaque fois on remet en cause l’accès des jeunes à la pornographie, sans jamais questionner la pornographie elle même.

    Comme si c’était tout à fait normal d’être submergés par la pornographie, et que cela allait de soit de retrouver les codes de la pornographie un peu partout.

    Ca ne me dérange pas,chacun fait ce qu’il veut, mais c’est devenu tellement banal, on ne peut pas protéger la jeunesse de la banalité.
    Si le comportement des gens ne change pas, qu’est ce qui pourrait faire changer les choses ?

    Le problème c’est pas la jeunesse !

     

    • #1687127
      le 20/03/2017 par The médiavengers
      La consommation de porno progresse chez les adolescents

      @ Louise

      Si "chacun fait ce qu’il veut" comme vous dites, pourquoi voudriez-vous faire changer les comportements ?
      La solution est pourtant très simple : que tout site porno ai l’obligation de faire valider l’accès par un code obtenu après confirmation de l’âge et/ ou de l’identité de la personne.
      Après le problème est beaucoup plus large. La télé est d’une vulgarité et d’une obscénité qui dépasse le plafond année après année. On baigne dans la m..... . Qui va faire remonter le niveau ?


    • Le système de filtrage des sites adultes est à pleurer.

      - Avez vous 18 ans ?
      - Oui
      - ok c est bon. Vous avez accès à tout notre site. Amusez vous bien.

      Sans aucun contrôle.
      C est vraiment pas le plan vigipirate pour éviter que les jeunes n accèdent à des sites adultes.
      Plutôt une fausse sécurité, n’est-ce pas ...
      Navrant


  • #1687145

    On vit une période extraordinaire où tout est inversé ! Par exemple la masturbation est l’activité du looser par excellence or on en a fait un truc cool et normal ! La consommation du porno et la masturbation chronique c’est un truc de dépressif, de looser incapable de se tirer des femmes en vrai ou de canaliser son énergie sexuelle sur autre chose de plus productif que de se triturer la bite les yeux fixés sur un écran...l’avenir du mâle européen : shit, bière, pizza, internet, branlette et RSA.

     

    • #1687407

      @goy pride
      Tu as peut-etre mis le doigt sur le rôle réel de la pornographie comme arme de contrôle et de destruction massive de la masculinité de l’homme dans ce qui est sa plus grande faiblesse et sa plus grande force, le désir. Ou comment tuer une civilisation


  • #1687242

    Effectivement, la photo d’illustration de l’article est parfaitement choisie :
    ...à partir du moment ou on fait un "documentaire" sur la psyché d’un grand boy-scout transalpin cynique qui trouve son plaisir à exploiter des nanas de l’Est (mais bon, il dit qu’il en souffre, donc), ça revient à banaliser le porno comme un élément "cool", faisant partie de la "pop culture" ;
    Pas besoin de revenir sur les ravages du formatage à la sauce porno, d’autres commentaires s’en sont mieux chargé que moi :
    Et encore un peu moins de candeur et de poésie dans notre société.

     

    • Bonjour, je suis dans le métier et il faut savoir que personne n’exploite personne et que tout le monde s’y retrouve... Lep Porno c’est une industrie qui a toujours servie et qui, certe devrait être inaccessible aux mineur mais qui à grandement sa place chez les adultes pour la stimulation qui fait défaut dans des vies ternes. Rocco est un homme parfaitement respectueux et gentil. Le porno est un commerce avec des adultes consentants, ne diabolisons pas quelque chose que nous avons dans nos vie et qui nous fait du bien, on veut nous interdire de fumer, de boire et de fantasmer ??? Non jamais !!!


  • #1687245
    le 20/03/2017 par Godefroi de Javron
    La consommation de porno progresse chez les adolescents

    Le résultat d’un monde sans Dieu, la débauche, l’immoralité sexuelle .. Dieu a créé l’homme, la femme et le sexe "Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre" Satan l’a perverti ! Nos jeunes sont maintenant victimes de l’industrie du sexe, cette nouvelle idolâtrie qui fait des ravages !
    "Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu" (Epitre de Paul 1 Corinthiens 6)


  • Ce n’est pas la consommation qui augmente c’est l’offre !..
    Avec de plus en plus de saloperies au programme. ..Un peu comme l’école...
    Bizarre vous avez dit bizarre ?


  • « On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie qu’avec des miradors » (Soljenitsyne)


  • #1687590

    Et avec toute cette déferlante de merde porno , toujours pas un quelconque droit à une forme civilisée , et religieusement sanctifiée de polygamie , voir de polyandrie ... comme chez les Aryens aux temps Védiques ...

    Bien qu’il n’y ait en fait absolument aucun rapport entre les deux ...

    Quelle hypocrisie monumentale ... quelle déchéance et bassesse immonde !!!


Commentaires suivants