Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La dangereuse logique judiciaire véhiculée par la LICRA

Vers une "police du monde" ?

Le 6 avril 2016, la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris rendra son jugement à l’encontre du rédacteur en chef suisse du site Riposte laïque. Ce procès fait suite à une plainte de la LICRA pour incitation à la haine, pour un article général de critique des musulmans les plus extrémistes, écrit par un Tunisien.

Cette association française, qui se dit antiraciste, considère qu’elle peut poursuivre quiconque publie sur Internet des informations qui lui déplaisent, dès lors qu’elles sont accessibles en France (mais, en fait, dans le monde entier). Selon elle, le simple critère de « diffusion » suffit pour poursuivre en France.

Combien de personnes la LICRA représente-t-elle vraiment ? Comment choisit-elle ses victimes ? Qui décide des textes qui s’opposent à « son » système et à son idéologie ? Quelle est sa légitimité réelle ? Personne ne le sait vraiment.

Le droit suisse punissant les mêmes faits, l’éditeur et l’hébergeur étant en Suisse, rien n’empêchait des associations helvétiques de déposer plainte.

Imaginons que la 17e chambre se reconnaisse compétente pour juger cette affaire, et également arroge à la LICRA une autorité internationale pour simplement « faire un signalement », dénoncer et réclamer une condamnation. Supposons que chaque pays adopte la même position. Dans ce cas, une même publication sur Internet pourrait donner lieu à des dizaines de poursuites dans le monde.

Dès lors que tout devient imaginable, il est même potentiellement possible, en fonction des pays, des croyances et des systèmes juridiques, qu’il y ait des « poursuivants » ou des « fatwas », contre les auteurs ou même les « poursuiveurs » d’autres pays.

[...]

Qui peut se revendiquer police du monde ? Quel pays ? Quelle juridiction ? Quelle partie civile ? Quelle association ? Quel groupe d’intérêt ? Quelle mentalité ? Quelle culture ?

Si chaque pays se juge compétent en voulant imiter « le modèle français », un tribunal somalien ou guatémaltèque pourra-t-il faire condamner un Français, un Belge, un Kurde ou un Américain qui a publié sur le Web un texte qui déplaît à un quelconque groupe ou ministère public ? Pourra-t-il émettre à son encontre un mandat d’arrêt international ? Cette personne courra-t-elle un risque d’arrêt et d’extradition, si un jour elle fait escale dans un pays « ami » qui accède à cette demande ? Qui contrôle la légitimité des plaignants, sur des infractions informationnelles ? Est-ce que tous les systèmes judiciaires se valent vraiment et doivent recevoir la même présomption de légitimité ? Comment est-ce que chaque gouvernement va réagir pour assurer et protéger la liberté de ses ressortissants ?

La notion de liberté d’expression, d’outrage à tel groupe de personne, à tel dogme, ou à telle idéologie est éminemment subjective et volatile, selon l’endroit du globe où l’on se trouve…

Si, comme paraît vouloir le faire la France, à l’occasion de ce procès, chacun et chaque pays s’arroge le droit de poursuivre, de juger et de condamner tout le monde en matière d’information, chaque personne sur terre s’exprimant sur le Web peut se retrouver devant n’importe quel tribunal du monde.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

Voir aussi, sur E&R :

La LICRA cherche à contrôler le peuple,
lire chez Kontre Kulture :

Signer la pétition demandant la dissolution de la LICRA :

L’antiracisme authentique avec Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce n’est pas un hasard si l’œilleton qui permet de surveiller les prisonniers que nous sommes s’appelle un JUDAS .


  • Faut bien dire qu’on à rien à fo...tre de ce que pense, fait, ecrit la LICRA !!!

     

  • On peut imaginer nombre d’exemple. En Thaïlande par exemple, l’outrage à la personne du souverain est passible de prison. Si donc dans votre journal quotidien se trouve une image du Roi Bhumipol et que vous vous filmiez par caméra faisant le ménage et utilisant le journal pour en faire un fond de poubelle, attention lors de vos prochains voyages dans le Sud-Est asiatique. Il est de même préférable de ne pas critiquer sur Internet le dirigeant Nord-Coréen Kim-Jong-Un, par exemple en faisant une comparaison désobligeante entre Kim-Jong-Un et François Hollande. Effectivement à moins de connaître tous les tabous politiques de tous les pays, vous risquez d’avoir des problèmes !


  • Je préférerai une justice divine à la justice de ces suprémacistes racistes et fous qui se croient au dessus des lois.
    De quel droit imposer aux autres la pensée unique, le terrorisme intellectuel et la terreur ? La République des droits de l’homme vue sous cette angle, c’est la République des élus et des prêcheurs de haine contre un peuple pris pour du bétail.
    La Licra doit être dissoute pour incitation à la haine et au terrorisme.


  • #1432186

    Dans toutes ces plaintes, je vois surtout le moyen de se faire des tunes,ni plus ni moins...la licrasse fait du cinéma autour du thème "apologie etc...antisém....etc...racismes et autres conneries qui repose sur rien,le fait est c’est qu’elle engrange du frics facile à encaissé.


  • entre les fatwas et la licra, la liberté d’expression n’est qu’un vaste canular ! Commencent à nous courir sur le haricot tous ces coincés du bulbe !


  • C’est la ruine des goys pour un mot de trop.

    Combien de Palestiniens tués cette année ?


  • #1432434

    ce sont eux qui attisent l’antisémitisme ... ça s’appelle jouer avec le feu !!


  • #1432474

    Ca me fait peur car:si je roule en Bmw ou en Renault ou en Ford ou en Opel ou en Mercedes,et me parfume en Hugo Boss etc..,bref,que je contribue à l’enrichissement de ces entreprises qui ont participé à "l’effort" de guerre nazi,dois-je être condamné pour apologie de haine raciale ?
    Ca va en faire du signalement...
    Salutations


  • LICRA : la définition même du pompier pyromane..


  • Vers une "police du monde" ?
    allez plutôt lire le dossier de l’Obs. sur les fréquentations de l’ami Valls avec vendeurs et trafiquants dont les armes se retrouvent sans doute dans les mains des terroristes qui se baladent en Europe -
    vous voulez surveiller qui, alors que le système est gangrèné jusqu’au sommet de l’Etat


  • 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris ...
    Ils y ont les petits fours et le champagne aussi la LICRA à moins qu’ils n’aient que les clés ?
    Et tout ceci déborde d’hypocrisie c’est insupportable de voir des gens tomber si bas tout ça pour défendre leurs privilèges, quand la plupart font allégeance à un état criminel et raciste en parallèle ........
    Putain mais c’est hallucinant et très très énervant ...


Commentaires suivants