Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La diplomatie russe s’insurge : "Il y a une véritable catastrophe humanitaire au Yémen"

Près de 80 % de la population yéménite requiert une assistance humanitaire, a déclaré le vice-chef de la diplomatie russe Mikhaïl Bogdanov.

 

Environ 19 millions d’habitants du Yémen, soit 80 % de la population du pays, ont aujourd’hui besoin d’aide humanitaire, selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

« Le monde entier est conscient du fait que la situation dans ce pays martyr est devenue catastrophique (…). L’économie yéménite est paralysée, la plupart des infrastructures civiles sont détruites par les bombardements, et la population est affectée par la faim et les épidémies », a déclaré M. Bogdanov lors de la conférence « Proche-Orient : quand viendra demain ? » organisée à Moscou.

Dans ce contexte dramatique, Moscou exhorte la communauté internationale à adopter des mesures d’urgence dans l’objectif d’améliorer la situation socio-économique dans la république yéménite, a souligné le vice-ministre russe.

Depuis 2014, le Yémen est le théâtre d’un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l’ancien président Ali Abdallah Saleh, aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa, où ils ont créé leurs organes de pouvoir.

Le conflit s’est internationalisé en mars 2015 avec l’intervention de nombreux pays musulmans menés par l’Arabie saoudite.

Sur la déstabilisation du Proche-Orient, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.