Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La double imposture du 11 Septembre

Partie 3 : Deux énigmes techniques

Note de la rédaction

Le texte suivant a servi de base à Laurent Guyénot pour sa conférence du 14 septembre 2014 à Strasbourg.

[Lire la deuxième partie]

 

III. Deux énigmes techniques

Comme je l’ai rappelé en introduction, il existe un faisceau d’indices conduisant à présumer Israël coupable de l’opération du 11 Septembre. Cependant, il y a aussi une objection technique majeure à cette conclusion : même en admettant qu’Israël soit infiltré dans tous les rouages de l’administration étasunienne, y compris au Pentagone, on a peine à imaginer qu’un réseau sioniste ait pu disposer des moyens techniques pour réaliser l’opération. Faisons abstraction du Pentagone, puisque cette partie de l’opération pourrait correspondre à la participation étasunienne. Ignorons également le crash de Shanksville, qui est presque un non-événement. Reste le World Trade Center. Cette partie de l’opération implique, d’une part, deux avions, civils ou militaires, probablement pilotés à distance ; et d’autre part, la démolition contrôlée des deux Tours jumelles, qui suppose une préparation longue et complexe, par un personnel expert nombreux, et l’utilisation d’une quantité énorme de matériaux explosifs. Dans cette troisième partie, nous allons répondre à ces objections, en abordant successivement la question de la démolition contrôlée et celle des avions. Nous aurions pu commencer par là, mais les questions techniques que nous allons aborder nous donneront l’occasion de vérifier la validité du paradigme de la double fausse bannière.

 

Démolition à la nano-thermite ou explosion nucléaire ?

Penchons-nous d’abord sur la Tour 7 du World Trade Center, un gratte-ciel de 47 étages voisin des Tours jumelles, qui s’est effondré à 5 h 20 de l’après-midi. Sa chute, filmée sous plusieurs angles, s’est produite à la vitesse de la chute libre, en sept secondes, d’une manière parfaitement symétrique et verticale, qui ressemble en tout point à une « démolition contrôlée ». Les médias sont restés si discrets sur ce troisième gratte-ciel que peu de gens ont entendu parler de son effondrement. La FEMA le mentionne dans son rapport de 2002, pour conclure qu’un incendie qui s’y était déclaré a dû provoquer l’effondrement, mais que « Les détails des feux dans la Tour 7 et comment ils ont provoqué l’effondrement du bâtiment restent inconnus à ce jour. […] la meilleure hypothèse n’a qu’une faible probabilité de se produire [1] » ; une formulation étrange qui sonne comme l’aveu embarrassé d’un mensonge.

La question des véritables coupables des attentats du 11 Septembre est intimement liée à la question technique de la méthode employée pour détruire les Tours jumelles. C’est l’arme du crime qui conduit au criminel. Or, l’effondrement de la Tour 7 est une démolition contrôlée classique. Une telle opération requiert des semaines ou des mois de préparation. Elle suppose, dans le cas d’un gratte-ciel à structure d’acier de cette taille, des dizaines de milliers de tonnes de produit explosif placés sur les poutres en acier. Qui a pu préparer le dynamitage de la Tour 7 ? Certainement pas une équipe d’agents secrets du Mossad.

La confirmation de l’usage d’explosifs au World Trade Center est venue en février 2009, lorsqu’une équipe internationale de neufs chimistes menée par les professeurs Niels Harrit de l’université de Copenhague et Steven Earl Jones de l’université Brigham Young (Utah) publièrent, après examen des échantillons de poussière du WTC, un article dans la revue scientifique Open Chemical Physics Journal sous le titre « Active Thermitic Material Discovered in Dust from the 9-11 World Trade Center Catastrophe ». La nano-thermite (ou super-thermite) dont ils ont découvert la trace dans la poussière du WTC est un matériau énergétique de très haute température utilisé pour sectionner des poutres en acier dans les opérations de démolition contrôlée des structures d’acier.

De ces deux éléments – les images de l’effondrement de la Tour 7, et la découverte de nano-thermite sur le site du WTC – Le mouvement 9/11 Truth dans son ensemble conclut que les Tours jumelles ont été détruites par nano-thermite, selon une technique de démolition contrôlée. C’est un raisonnement défaillant. Ce qui est passé sous silence, c’est la différence radicale entre l’effondrement de la Tour 7 et celui des Tours jumelles. Il suffit de regarder les images pour constater que les techniques diffèrent totalement. C’est ce que remarqua l’expert danois en démolition Danny Jowenko, lorsqu’on lui montra les images sans savoir qu’elles avaient été filmées à New York le 11 Septembre 2001 : « C’est une demolition contrôlée. […] C’est un travail professionnel, par une équipe d’expert. » Mais il fait aussitôt remarquer que la chute de la Tour 7 est totalement différente de celle des Tours jumelles [2]. Cette distinction est curieusement occultée dans la plupart des sites de type Reopen911. Elle est pourtant cruciale.

 

L’expert Danny Jowenko certifie que la Tour 7 a fait l’objet d’une démolition contrôlée :

 

Certains savants actifs dans la recherche de la vérité prétendent que la nano-thermite explique parfaitement la destruction de la Tour 7, mais possède un pouvoir explosif bien trop faible pour rendre compte de la puissance des explosions observées dans les Tours jumelles et de la pulvérisation en fine poussière de la quasi-totalité de leur béton. La nano-thermite n’est pas à proprement parler un explosif, mais un matériau énergétique ; elle diffuse une intense chaleur, mais pas la pression nécessaire à une véritable explosion. La pile de débris qui reste à la base des tours ne ressemble en rien à ce qu’on observe après une démolition contrôlée. La nano-thermite n’explique pas les températures atteignant 800°C dans les décombres du WTC jusqu’à six mois après le 11 Septembre. Les coulées pyroclastiques de poussière qui se sont engouffrées à grande vitesse dans les rues après l’effondrement, et qui rappellent des images de volcan, indiquent un mélange à haute température de gaz brûlants et de particules solides relativement denses, un phénomène impossible par simple effondrement [3]. La nano-thermite explique encore moins les profonds cratères trouvés sous les Tours jumelles, ainsi que dans la Tour 6, un bâtiment de 8 étages voisin de la Tour Nord, qui présente deux trous inexplicables s’étendant sur toute sa hauteur.

 

 

Une démolition « contrôlée » ?

Pour ces raisons et d’autres, plusieurs scientifiques rejettent la thèse de la nano-thermite et se tournent vers l’hypothèse de l’utilisation de mini-bombes à neutrons (mini-nukes) placées près des colonnes centrales des bâtiments [4]. La thèse est cohérente avec le fort pourcentage de résidus de réactions de fusion/fission mesuré dans les décombres (barium, strontium, thorium, uranium, lithium, lanthanum, yttrium, chromium, tritium), et avec le taux élevé de cancers rares (thyroïde, leucémie, myélome multiple) parmi les personnes travaillant sur les décombres, cancers typiques des irradiations.

Il est évident que l’usage de mini-bombes nucléaires tend à renforcer la piste israélienne ; contrairement aux États-Unis, Israël n’a jamais signé le Traité de non-prolifération, et son arsenal nucléaire n’est soumis à aucun contrôle. De plus, ce n’est pas le seul cas dans lequel Israël est soupçonné d’avoir utilisé ce genre de bombes dans une opération sous fausse bannière. Le 12 octobre 2003 à Bali (Indonésie), un engin explosif placé dans une canalisation souterraine détruisit une boite de nuit fréquentée par des Australiens, faisant 187 morts et plus de 300 blessés. L’attentat, mis sur le compte d’islamistes, stoppa net en Australie un puissant mouvement de protestation contre la guerre en Irak. Selon l’investigateur australien Joe Vialls, la force de la déflagration, qui endomagea et mit le feu à 27 bâtiments alentours, est l’indice d’un engin nucléaire, tout comme le fait que 30 personnes ont été totalement vaporisées par l’explosion, et que des centaines d’autres alentours ont reçu des brûlures que les médecins australiens déclarèrent n’avoir jamais vues. Vialls conclut à l’usage d’une bombe à fission au plutonium, qui ne laisse derrière elle que des radiations alpha indétectables par les compteurs Geiger, et il accuse l’État d’Israël [5].

Dans le cas du WTC, une poignée d’individus, en deux ou trois jours seulement, ont pu aisément dissimuler des mini-bombes nucléaires, tous les cinq ou dix étages à proximité des colonnes centrales, et les mêmes personnes ont pu déclencher la séquence d’explosions. Scott Forbes, un administrateur de Fiduciary Trust dont les bureaux se trouvaient dans la Tour Sud, rapporta que durant le weekend précédent les attentats, il y eut une coupure d’électricité pendant 36 heures du 48ème au dernier étage, officiellement pour le remplacement du câblage de la tour. La société a été notifiée trois semaines à l’avance de cette coupure. Rien de tel n’avait jamais été nécessaire depuis la construction des tours.

« Sans électricité, il n’y avait pas de cameras de sécurité, pas de verrous de sécurité sur les portes, et beaucoup, beaucoup d’ “ingénieurs” allant et venant dans la tour [6]. »

Un weekend a pu suffire pour placer quelques centaines de bombes nucléaires pas plus grosses qu’une pomme. En revanche, la démolition des mêmes Tours jumelles par de la nano-thermite aurait nécessité des centaines de gens travaillant pendant des mois, faisant des dégâts à tous les étages pour fixer les explosifs sur les colonnes centrales. Le professeur Neils Harrit a estimé la quantité nécessaire de nano-thermite entre 29 000 et 144 000 tonnes. L’estimation minimale aurait demandé plus d’un millier de camions, dont le simple déchargement aurait mobilisé une équipe à plein temps pendant plus d’un mois. La discrétion, dans ces conditions, est purement et simplement inconcevable.

Et cependant, la théorie de la « démolition contrôlée » des Tours jumelles par nano-thermite continue d’être promue par les personnalités et les associations les plus en vue au sein du « mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre ». La Tour 7 est systématiquement invoquée comme preuve de démolition contrôlée des Tours jumelles, sans que soit jamais soulignée la différence entre l’effondrement de la Tour 7 par le bas et l’explosion des Tours jumelles par le haut. Cela soulève de pénibles questions. Jim Fetzer, fondateur de l’association de savants Scholars for 9/11 Truth, fait l’objet de tentatives de marginalisation au sein du mouvement depuis qu’il s’est prononcé en faveur de l’hypothèse des mini-bombes nucléaires et en a déduit la probable culpabilité d’Israël [7]. Au contraire, Steven Jones, co-fondateur de la même association, récolte un écho beaucoup plus large depuis qu’il s’est séparé de Fetzer pour fonder l’association concurrente Scholars for 9/11 Truth and Justice, qui défend exclusivement la thèse de la nano-thermite.

L’effondrement de la Tour 7 constitue bien la preuve irréfutable qu’il y a une part d’inside job, car la démolition contrôlée est manifeste et ne peut être l’œuvre d’Al-Qaïda. Mais ce qui est moins souvent souligné, c’est que cet événement constitue aussi une énigme, car il est difficile de s’expliquer le mobile de son dynamitage. Si la destruction des Tours jumelles était faite pour choquer l’opinion publique et la préparer à la guerre contre le terrorisme, quel était l’intérêt de dynamiter la Tour 7, qu’aucun avion n’avait heurtée, pour ensuite passer sous silence cet effondrement suspect ? Certains investigateurs soupçonnent que la Tour 7 devait disparaître parce qu’elle avait servi de quartier général aux conspirateurs. Elle abritait en effet l’Emergency Command Center du maire de New York Rudolph Giuliani, ainsi que des annexes du Département de la Défense, de la CIA et du Secret Service. Mais faire disparaître les traces du complot d’une manière aussi ostentatoire paraît pour le moins contradictoire. La Tour 7 logeait également l’Internal Revenue Service et la Security and Exchange Commission, qui détenait tous les dossiers de l’enquête sur ENRON. Or, avant que ses dirigeants fussent mis en examen pour fraude massive, ENRON avait été le plus gros donateur de la campagne de Bush Junior. La destruction de la Tour 7 serait-elle, comme l’explosion au Pentagone, destinée accessoirement à détruire les preuves d’une gigantesque corruption dans laquelle les Bush étaient mouillés ?

Et que dire du timing de la destruction de la Tour 7, sept heures environ après les Tours jumelles ? La démolition était-elle programmée pour la matinée, de sorte à être rendue invisible par le nuage de poussière dégagé juste avant par les Tours jumelles, mais a-t-elle été retardée par un problème technique ? Cette hypothèse est cohérente avec les témoignages de deux fonctionnaires de la ville de New York, Michael Hess et Barry Jennings, qui se trouvaient dans la Tour 7 vers 9 h 15 et y ont ressenti des séries d’explosions [8]. L’hypothèse est aussi cohérente avec le fait que les télévisions rapportèrent l’effondrement de la Tour 7 bien avant qu’il ait lieu. Alan Dodds, correspondant sur place de CNN, rapporta au téléphone à 11 h 07 qu’un pompier venait de lui apprendre qu’un troisième immeuble de cinquante étages s’était effondré ; la Tour 7 ne s’effondrera que 6 heures plus tard. À 16 h 54, Jane Standley, correspondante de BBC World à New York, annonce que la Tour 7 s’est effondrée, alors qu’on la voit debout derrière elle [9]. Richard Porter, directeur de l’information à BBC World, expliquera cette « erreur » par « the chaos and confusion of the day [10] » (le chaos et la confusion de la journée).

Enfin, il y a le fameux témoignage maladroit de Larry Silverstein [loueur des bureaux situés dans les Tours jumelles, NDLR]. Interviewé pour le documentaire de PBS America Rebuilds en septembre 2002, Silverstein déclara au sujet de la Tour 7 :

« Je me souviens avoir reçu un appel du chef du département des pompiers, me disant qu’ils n’étaient pas sûr de pouvoir maîtriser le feu, et j’ai dit : “Nous avons déjà perdu tant de vies, peut-être que la meilleure chose à faire est de le tirer [pull it].” Et ils ont pris la décision de le tirer [pull] et on a regardé le bâtiment s’effondrer [11]. »

Tout cela fait beaucoup d’anomalies. Dans le cadre de notre paradigme de la « fausse bannière réversible », le soupçon naît que ces anomalies sont des « dérapages contrôlés ». La démolition de la Tour 7 apparaît elle-même comme une anomalie dans le scénario, quelque chose en trop, un élément étranger à l’opération sous fausse bannière. Elle a été tenue relativement à l’écart des grand médias, parce qu’elle n’était pas destinée au grand public, contrairement à l’écroulement des Tours jumelles. Autrement dit, elle ne fait pas partie de la bannière Al-Qaïda, mais de la sous-bannière Inside Job. Elle est l’équivalent d’une arme fumante déposée sur la scène du crime par le criminel, avec les empreintes d’un faux coupable, ou plutôt d’un complice qui doit maintenant se charger de la faire disparaître. De ce point de vue, la démolition de la Tour 7 a deux fonctions : d’une part, elle sert d’appât au mouvement contestataire, ou plutôt d’argument à l’opposition contrôlée pour prétendre, par un raccourci fallacieux, que les Tours jumelles ont aussi été détruites par démolition contrôlées. D’autre part, elle sert d’épée de Damoclès suspendue au-dessus d’une série de têtes dirigeantes, à commencer probablement par Rudy Giuliani. C’est la raison pour laquelle ces informations sont occasionnellement diffusées, à dose homéopathique, par les médias sionistes, qui occasionnellement vont lever un coin du voile Al-Qaïda pour faire apparaître un bout du voile US, avec la menace implicite de lever tout le voile et déclencher une crise constitutionnelle majeure, et peut-être une guerre civile.

Illustrons cela par une émission bien connue des 9/11 truthers. Le 13 novembre 2010, le journaliste Geraldo Rivera consacre une partie de son émission Geraldo at Large sur Fox News au 11 Septembre, en donnant la parole au père d’une victime et à un architecte qui contestent la version officielle des faits. Rivera est extrêmement respectueux et s’avoue presque convaincu par leurs arguments. Son programme met justement l’accent sur la Tour 7, dont il nous montre deux fois l’effondrement. Il relaie le témoignage-aveu de Larry Silvertein. Et il insiste lourdement sur le fait que tout cela incrimine le gouvernement américain. Parmi les 9/11 Truthers du monde entier, cette émission a été saluée comme une percée décisive, et a suscité de grands espoirs de voir d’autres chaînes ouvrir le débat. Cependant, quatre ans après, rien n’a vraiment changé. Pourquoi ? Avant de répondre à cette question, il est utile de s’en poser d’autres. En tout premier lieu : comment est-il possible qu’une telle émission soit programmée sur Fox News, qui est la chaîne phare du groupe News Corporation de Rupert Murdoch, sympathisant du Likoud et ami personnel d’Ariel Sharon, la chaîne qui, plus que toute autre, a servi de relais à la propagande guerrière des néoconservateurs ? Qu’il s’agisse d’une bavure est inconcevable. S’il y a une chaîne qui contrôle l’information sur le 11 Septembre, c’est bien la Fox. D’ailleurs, Rivera n’a pas été viré ni même sanctionné. On n’est pas trop surpris d’apprendre à son sujet, dans Wikipedia, que sa mère est issue d’une famille de juifs ashkénazes originaires de Russie et que son éducation a été « essentiellement juive ».

 

Geraldo Rivera sur Fox News :

 

En résumé : si vous êtes crédule, vous faites confiance à la thèse officielle et vous croyez que les Tours jumelles se sont écroulées à cause des deux avions de lignes pilotés par des terroristes islamiques, et vous accusez Ben Laden et Al-Qaïda. Si vous êtes sceptique, vous vous renseignez sur les sites conspirationnistes (ou sur la Fox) et vous croyez que les Tours jumelles ont fait l’objet d’une démolition contrôlée par de la nano-thermite, et vous accusez le gouvernement américain en criant Inside Job. Dans les deux cas, vous vous êtes fait avoir. Tel est le principe de la double fausse bannière. Seule une grande détermination, accompagnée du labeur et du courage intellectuels que cela suppose, vous permettra de lever ces deux voiles.

 

Drones militaires ou avions fantômes ?

Nous allons aborder pour finir la seconde question technique qui divise la communauté des chercheurs sur le 11 Septembre. Et puisque nous venons de parler de Fox News, commençons par évoquer un autre programme du même réseau télévisé. Le 4 mars 2001, la chaîne Fox TV diffusa le premier épisode de sa série The Lone Gunmen, « The Pilot », vu par 13 millions d’Américains. Des pirates informatiques agissant pour le compte d’une cabale interne au gouvernement parviennent à détourner un avion de ligne par commande à distance, et le dirigent droit sur le WTC, tout en faisant croire à un détournement classique par des terroristes islamiques suicidaires, dans le but de déclencher une guerre mondiale contre le terrorisme [12]. Comment interpréter l’incroyable coïncidence de ce scénario avec le scénario favori du mouvement 9/11 Truth pour expliquer les événements ayant eu lieu six mois plus tard ? Un scénariste de la Fox aurait-il essayé d’alerter l’Amérique ? Peu crédible ! Car en effet, la thèse que les avions qui se sont écrasés sur les Tours jumelles ont été piratés électroniquement est presque unanime dans la communauté des chercheurs sur le 11 Septembre. Parce que les listes de passagers se sont révélées largement fictives, cette thèse a progressivement évolué vers l’idée que les drones en question n’étaient pas les avions de lignes remplis de passagers, mais des drones militaires déguisés. La thèse des drones restent cependant la vulgate du mouvement 9/11 Truth. Elle est contestable.

 

L’épisode prémonitoire de The Lone Gunmen :

 

Toute personne réinformée a compris qu’aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001, pas plus qu’à Shanksville en Pennsylvanie. La preuve en a été faite par Thierry Meyssan dès 2001 dans L’Effroyable Imposture. Certains vont plus loin et affirment qu’aucun avion ne s’est écrasé sur les Tours jumelles du World Trade Center à New York. Le professeur Morgan Reynolds fit sensation en 2005 en affirmant que les images des crashs, où l’on voit les avions pénétrer entièrement dans les tours comme si leur carcasse et leurs ailes en aluminium léger coupaient les colonnes d’acier, défient les lois physiques. Par conséquent, ces images ne peuvent être que des effets spéciaux assez grossiers. Il n’y aurait pas eu d’avion s’écrasant sur les Tours jumelles. La majorité des 9/11 truthers estiment cette théorie ridicule, et soupçonnent qu’elle ne sert qu’à discréditer la recherche sérieuse. C’est d’ailleurs dans ce but évident que le professeur Reynolds fut invité sur la chaîne Fox News en septembre 2006. J’ai moi-même longtemps pris cette théorie no plane pour une supercherie, avant de prendre le temps d’étudier les arguments et les critiques qu’on leur a opposées.

Il est impossible de résumer ces arguments, car ils reposent sur une analyse des images des crashs. Je conseille vivement à chacun de visionner le film d’Ace Baker intitulé 9/11 American Psy Opera, et tout particulièrement les chapitres 6, 7 et 8, aujourd’hui disponibles avec sous-titres français sur le site d’Égalité & Réconciliation [13]. Baker montre par exemple que, sur les images de Fox 5 diffusées en semi-direct, le nez de l’avion UA175 émerge clairement de l’autre côté de la Tour Sud, comme si ce nez en résine peu résistant (qu’un oiseau suffit à cabosser) avait pu traverser l’acier et le béton des tours sans dommage. Ace Baker nomme cette anomalie, qui n’a jamais été rediffusée : « le nez de Pinnochio ». Les images en question ont été filmées par Kai Simonsen, qui avant d’être embauché par la Fox vendait ses services comme expert en video compositing (synthèse d’images) en temps réel. Baker illustre de façon parfaitement convaincante les techniques infographiques ayant servi à falsifier les images télévisées pour y ajouter des avions.

 

Le « nez de Pinocchio » vu par Ace Baker (en anglais non-sous-titré) :

 

Baker a été contredit sur des points de détail mais, à ma connaissance, aucune critique sérieuse n’a invalidé ses arguments clés. Au contraire, de nombreux arguments peuvent être ajoutés à sa démonstration. Ainsi, concernant le premier avion AA11, crashé sur la Tour Nord, l’authenticité de l’unique film du crash, miraculeusement saisi par les frères Jules et Gédéon Naudet et diffusé à la télévision quelques jours après, est mise en doute par de nombreux enquêteurs, pour des raisons techniques aussi bien qu’en raison de soupçons pesant sur l’identité des mystérieux frères Naudet. Autre argument en faveur de la thèse no plane : parmi les huit boites noires des quatre avions prétendument crashés ce jour-là, quatre n’ont officiellement jamais été retrouvées : il s’agit de celles des deux avions censés avoir percuté les Tours jumelles [14]. 

La principale réticence à admettre la thèse no plane vient du fait que « des milliers » de témoins avaient les yeux fixés sur les Tours jumelles au moment où la seconde a explosé. « S’il n’y avait pas eu d’avion, cela se saurait », dit le sens commun. Répondre à cette objection présuppose quelques recherches sur le pouvoir de manipulation mentale collective de la télévision, ce que Baker ébauche dans son dernier chapitre. Pensons, par comparaison, au vol TWA 800, qui s’écrasa au large de New York le 17 juillet 1996 : 736 témoins ont vu un ou deux missiles se diriger vers l’avion et le percuter ; pourtant, les médias n’ont pas questionné la version officielle de l’incident mécanique, et l’opinion publique s’y est massivement rangée. Or, si le témoignage de quelqu’un qui « a vu » est difficile à ignorer, celui de quelqu’un qui « n’a pas vu » est, presque par définition, sans valeur. Que pèsent quelques milliers de gens déclarant n’avoir pas vu d’avion percuter les Tours jumelles le 11 septembre 2001, face aux plus de deux milliards de gens à travers le monde qui ont vu le second avion en direct en mondovision ? Quelques sayanim déclarant à l’antenne l’avoir vu suffiront largement à étouffer les quelques voix de ceux qui s’obtineront à parler de ce qu’ils n’ont pas vu (et il y en a). Prenons comme exemple le témoignage de Mark Walsh, un employé de la Fox, qui témoigne devant la caméra de la Fox. Il n’a pas seulement vu l’avion s’encastrer dans la Tour Sud et les deux tours s’effondrer ; il a été « témoin de leur effondrement dû à une défaillance structurelle causée par un feu intense [15] ». Combien d’acteurs comme lui peut-on recruter à New York ?

 

Faut-il croire Mark Walsh de la Fox ? (en anglais non-sous-titré)

 

S’il est établi que les avions s’encastrant dans les Tours jumelles ne sont que des animations vidéo assistées par ordinateur (et je pense que Baker l’a prouvé), cela modifie radicalement notre interprétation des événements. Car dans ce cas, l’opération n’a nécessité que des complicités très ponctuelles au sein de l’appareil militaire américain. En revanche, elle a nécessité une coordination et un contrôle très serré des grandes chaînes télévisées. Et nous savons très bien quelle communauté organisée contrôle ces grandes chaînes : la même dont font partie Larry Silverstein, Paul Bremer et tous les autres super-sayanim new-yorkais qui ont coordonné la destruction des Tours jumelles.

Les raisons de la marginalisation de la thèse no plane au sein du mouvement 9/11 Truth apparaissent alors clairement. Dès le départ, les concepteurs de l’effroyable imposture du 11 Septembre ont sciemment jeté les bases d’un faux débat destiné à orienter la contestation. C’est ainsi que le film In Plane Site (2004) de Dave von Kleist et William Lewis, qu’on trouvera en français sur Reopen 911 (contrairement au film d’Ace Baker) se focalise sur la question :

« Les avions sont-ils les avions de ligne que prétend la théorie officielle, ou bien des avions militaires ? »

Pour orienter la suspicion vers la seconde solution, ils mettent l’accent sur un flash observé au moment de l’impact, qu’ils expliquent comme un missile tiré par l’avion juste avant l’impact. Cela permet de détourner l’attention de la véritable anomalie, qui se trouve dans les images qui suivent immédiatement, où l’on voit les avions pénétrer dans les tours d’acier comme dans du beurre. De même, si aucun avion n’a percuté les Tours jumelles, pas davantage qu’au Pentagone ou à Shanksville, alors toutes les discussions sur l’échec des défenses aériennes doivent être considérées comme des diversions.

Il est intéressant de noter que la these des « drones militaires » a été subtilement insinuée par Fox News dès la matinée du 11 Septembre, à travers le témoignage d’un autre « employé de la Fox » du nom de Mark Burnback, qui déclara que l’avion crashé dans la Tour Sud « ne ressemblait vraiment pas à un avion commercial. Je n’ai pas vu de fenêtres sur le côté. […] Ce n’était pas un vol normal tel que j’ai pu en voir dans les aéroports [16] ».

 

Faut-il croire Mark Burnback de la Fox ?

 

La célèbre série des films Loose Change (2005) contribuera plus encore à orienter le mouvement contestataire vers l’hypothèse des drones subtilisés aux avions de lignes AA11 et UA175, et du même coup sur la piste du complexe militaro-industriel américain. L’un des arguments les plus efficaces des trois jeunes juifs qui ont produit ce film (Dylan Avery, Corey Rowe et Jason Bermas) est un parallèle avec l’opération Northwoods dès le début du film. Il s’agit d’un projet d’opération sous fausse bannière destinée à fabriquer un casus belli mensonger contre Cuba. Le général Lyman Lemnitzer, chairman des Joint Chiefs of Staff, le présenta en 1962 au secrétaire à la Défense du gouvernement Kennedy, Robert McNamara, qui le rejeta. Le projet comportait une vague d’actes terroristes faussement attribués à Cuba et l’explosion au-dessus des eaux cubaines d’un avion charter supposé transporter des étudiants américains en vacances. L’explosion aurait été précédée de messages radio de détresse indiquant une attaque par un chasseur cubain. Les passagers réels auraient été secrètement transférés sur un autre avion, mais des funérailles nationales seraient organisées pour eux. L’opération Northwoods a été révélée au public par James Bamford en mai 2001, dans son livre Body of Secrets [17]. Elle suffit à prouver qu’en 1962 déjà, l’appareil militaire étasunien était capable d’une turpitude analogue au 11 Septembre, du moins en théorie.

 

L’opération Northwoods présentée dans Loose Change :

 

Il y a toutefois motif à s’interroger sur l’étonnante coïncidence de la révélation du projet Northwoods par James Bamford quatre mois avant le 11 Septembre, et sur la publicité qu’elle reçut immédiatement sur ABC News. Pour son livre Body of Secrets, James Bamford a bénéficié, nous dit son éditeur, d’ « un accès sans précédent à Crypto City [QG de la NSA], aux officiers supérieurs de la NSA, et à des milliers de documents NSA [18] », tout cela grâce à Michael Hayden, directeur de la NSA de 1999 à 2005. Autrement dit, c’est Hayden qui a fourni à Bamford ses sources, y compris, peut-on supposer, le mémorandum Northwoods. On ne sait où il l’a trouvé puisque ce mémo est censé être la copie retrouvée dans les papiers personnels de Lemnitzer. Qui est Michael Hayden ? Il co-dirige aujourd’hui le Chertoff Group, la société de conseil en sécurité de l’ancien secrétaire à la Sécurité intérieure, Michael Chertoff (fils d’un rabbin et d’une pionnière du Mossad) [19]. Par ailleurs, Hayden, qui en 2001 se montre généreux avec Bamford en documents classifiés, est en 2013 un fervent partisan de l’emprisonnement des journalistes qui fuitent des documents « secret défense ».

On doit donc raisonnablement soupçonner que la publicité autour de Northwoods a été calculée pour pré-conditionner le mouvement contestataire sur le 11 Septembre vers la thèse de l’Inside Job impliquant le Pentagone. Certains vont même jusqu’à soupçonner que le document soit un faux [20]. Après tout, Robert McNamara, à qui il était destiné, a déclaré n’en avoir « absolument aucun souvenir [21] ». S’il est répertorié sur le site du National Security Archive Project de l’Université George Washington [22], c’est uniquement, semble-t-il, parce que Bamford ou Hayden leur ont fourni une copie. Je crois personnellement que ce projet d’opération Northwoods, aujourd’hui universellement connu dans le mouvement 9/11 Truth, n’a jamais existé. Fabriquer de fausses archives secrètes est une pratique aisée et certainement plus courante qu’on ne croit dans la guerre de l’information ; elle est relativement peu risquée, car qui croira celui qui démentira l’authenticité du document fuité ? Il est à noter que Bermas et Avery, qui font si grand cas d’une opération qui, de toute manière, n’a jamais été mise en pratique, ne soufflent mot de l’attaque du USS Liberty, qui, elle, a eu lieu, et traitent d’antisémite toute personne évoquant la piste israélienne.

Pour résumer, si vous êtes crédule, vous croyez que des avions de ligne se sont encastrés dans les Tours jumelles, et vous accusez Al-Qaïda. Si vous êtes sceptique, vous regardez de près ces avions (avec In Plane Site), et vous voyez des avions militaires : vous accusez le gouvernement étasunien et vous criez Inside Job. Dans les deux cas, vous vous êtes fait avoir. La vérité est ailleurs, en-dessous de ces deux fausses bannières. La découvrir vous entraîne dans les mystères insondables de la manipulation mentale, et vous n’êtes pas sûr d’en revenir sain d’esprit.

 

[Fin de la troisième partie]

Notes

[1] “The specifics of the fires in WTC 7 and how they caused the building to collapse remain unknown at this time. Although the total diesel fuel on the premises contained massive potential energy, the best hypothesis has only a low probability of occurrence” (http://911research.wtc7.net/wtc/official/fema.html).

[2] Voir sur YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=-zHHvo6U4lA

[3] Voir les photos publiées par le site internet 9-11 Research, « Twin Towers’s Dust Clouds », http://911research.wtc7.net/wtc/evidence/photos/dust.html

[4] Lire Jeff Prager, 9/11 America Nuked, téléchargeable gratuitement sur http://911scholars.ning.com/profiles/blogs/jeff-prager-9-11-america-nuked-free-downloadable-ebook. Lire aussi les articles de Don Fox, Jeff Prager et Ed Ward sur http://www.veteranstoday.com/2013/05/01/mystery-solved-the-wtc-was-nuked-on-911/

[5] Joe Vialls, “Bali Micro Nuke – Lack of Radiation Confuses ‘Experts’”, http://web.archive.org/web/20030210220533/http://homepage.ntlworld.com/steveseymour/nuke/bali_micro_nuke.htm

[6] http://911review.com/errors/wtc/forbes.html

[7] Voir son article avec Don Fox, « 2 + 2 = Israel nuked the WTC on 9/11 », http://www.veteranstoday.com/2013/08/28/2-2-israel-nuked-the-wtc-on-911/

[8] Consulter http://barryjenningsmystery.blogspot.fr

[9] Voir l’extrait sur YouTube, par exemple : http://www.youtube.com/watch?v=ofdi2RpNJas.

[10] http://www.bbc.co.uk/blogs/theeditors/2007/02/part_of_the_conspiracy.html

[11] Voir sur YouTube, « Larry Silverstein admits WTC7 was pulled down on 9/11 », http://www.youtube.com/watch?v=p5DMjnbmhXo

[12] YouTube, « The Lone Gunmen Pilot – 9/11 Predictive Programming » : http://www.youtube.com/watch?v=z3WW6eoLcLI

[13] La totalité des chapitres peut être visionnée en version originale sur http://acebaker.blogspot.fr.

[14] Giulietto Chiesa, « Les 8 mystérieuses boites noires du 11-Septembre », sur Voltairenet, 11 septembre 2014 : http://www.voltairenet.org/article185297.html

[15] YouTube, « Fox News – Rick Leventhal interviews 9/11 WTC witness, Mark Walsh » : http://www.youtube.com/watch?v=07hJhmiWZSY

[16] http://www.youtube.com/watch?v=uH78TRSIb_A

[17] James Bamford, Body of Secrets : How America’s NSA and Britain’s GCHQ Eavesdrop on the World, Century, 2001, p. 84-90.

[18] http://www.randomhouse.com/features/bamford/author.html

[19] Seamus Coogan, “Who is James Bamford and what was he doing with ARRB ?”, août 2010, sur le site de Citizens for Truth about the Kennedy Assassination : http://www.ctka.net/2010/OpNorthwoods.html. Lire aussi Jim DiEugenio sur l’éditeur de Bamford : http://www.ctka.net/posner_jd4.html

[20] Carol Valentine sur : http://www.public-action.com/911/northwds.html

[21] “I have absolutely zero recollection of it”. David Talbot, Brothers : The Hidden History of the Kennedy Years, Simon & Schuster, 2007, p. 107.

[22] National Security Archive : http://www.gwu.edu/ nsarchiv/news/20010430/

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

106 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1033930
    le 19/11/2014 par la tour prend garde
    La double imposture du 11 Septembre

    Question à deux balles : pourquoi n’a-t-on jamais vu à la télé des parents des "terroristes" arabes-saoudiens des deux Boeing ? Pourquoi ne les a-t-on jamais vu et entendus interrogés à la télé ? Ils auraient eu des choses à dire - à condition évidemment qu’ils existassent... Aujourd’hui on interroge tous les jours les parents de jihadistes français partis en Syrie .


  • #1033932
    le 19/11/2014 par lantuti
    La double imposture du 11 Septembre

    encore ! encore ! encore !

     

    • #1034618

      Oui... encore et toujours des prises de têtes sur des détails qui brouillent encore plus la vision générale...
      Pourquoi soulever des points techniques dont personne ne peut affirmer ou infirmer totalement la véracité ?
      Tout le monde au fond de lui sait très bien ce qui s’est passé... il y a eu manipulation... point barre !

      On a laissé faire, voire encouragé.. voire aidé des tarés à accomplir un acte qui allait permettre de se lancer dans une politique qui sans cela n’aurait jamais été accepté par la population...

      Qu’est-ce que ça peut faire que ce soit des avions détournés (par des terroristes manipulés), ou télécommandés ou des missiles qui aient tapés les tours, puisque l’on sait que l’évènement a été suivit dès le départ et utilisé ensuite, par différents organismes d’état et autres indépendants américains et étrangers... ???
      L’histoire n’est pas claire et cela fait partie du projet... il faut que cela ne soit pas clair... ça fait causer et pendant ce temps rien ne change...
      Il ne faudrait tout de même pas oublier l’objectif premier de toute action venant des acteurs de ce monde... obtenir et garder le pouvoir, la puissance...
      Tout est bon pour cela... et pour me faire tout à fait comprendre je pousserais même la provocation à envisager que la version officielle soit la bonne... là encore, qu’est-ce que cela changerait puisque l’on a vu de quelle manière la tragédie du 11 septembre fut récupérée... cela me suffit à moi pour désirer que ceux qui sont à la tête de ce monde, dégagent...

      Alors pour résumer je dirais que oui il y a eu double bannière... mais que, passer son temps à jouer les Sherlock Holmes entre dans leur jeu (de dupe) et nous fait perdre du temps... et de la crédibilité...
      Ce que l’on a sous les yeux, ce que l’on sait suffit amplement à désirer un changement de pouvoir...
      L’objectif : reprendre le pouvoir à ceux qui sont en train de mettre le monde à feu et à sang... et changer les valeurs qui gouvernent (quelque soit les gens qui se succèdent au pouvoir) le monde depuis des siècles... l’élitisme, la compétition, l’exclusion, la fierté, la violence armée, le communautarisme, le mensonge, l’esprit grégaire, la spoliation des biens et des richesses... etc.
      Tout autre action n’est que perte de temps...
      Il faut voir juste et se libérer de l’enfumage et de la complexité qui sert (en nous divisant) les intérêts des puissants...


  • #1033941
    le 19/11/2014 par Erich Cooper
    La double imposture du 11 Septembre

    Le "bon" terroriste aurait une barbe mais sans les guirlandes, un "bon" escroc ne doit jamais être taxé d’appartenir à la communauté, un "bon" magouilleur n’est jamais en position de répondre à la menace car la meilleure défense c’est l’attaque. Et le bon soumis doit obligatoirement accepter l’humiliation, la dissimulation des faits et la réécriture de l’Histoire, sinon c’est de l’antisémitisme révisionniste.


  • #1033951
    le 19/11/2014 par valdo
    La double imposture du 11 Septembre

    c’est du lourd ! une réflexion : on n’est plus au temps du "j’ai vu" ou "je le sais" mais plutôt "on me l’a montré" - qui lit encore Balzac pour "connaître" le 19ème siècle en France ? On préfère regarder le film. Mélange de matrix et de porno !
    la solution ? dans la tête des gens, probablement...
    valdo


  • #1033980
    le 19/11/2014 par Mauvais Karma
    La double imposture du 11 Septembre

    Articles remarquables , par contre pour avoir vu et revu les différents documentaires consacrés à la thèse du "no plane" aucune allusion n’est jamais faite aux images des frères Naudet qui me paraissent incontestables . M.Guyénot évacue lui aussi cette référence en deux mots prétendant que l’identité des deux frères ainsi que leur film est sujette à caution...Soit mais encore ? Quelqu’un a-t-il des références ou des articles sur ce point précis. Merci d’avance.

     

  • #1034015
    le 19/11/2014 par Michel Mertz
    La double imposture du 11 Septembre

    Deux éléments d’appréciation supplémentaires pour ceux qui continueraient à douter de la thèse du "no plane" :

    - Les vols 11 (WTC tour Nord) et 77 (Pentagone) n’étaient même pas programmés le jour du 11 septembre [source : Bureau of Transportation Statistics]. Comment les passagers sont-ils censés avoir acheté des billets et embarqué dans des vols qui n’étaient pas prévus ? Par ailleurs, les deux avions n’ont été supprimés des registres de la FAA qu’en janvier 2002, quatre mois après leur destruction supposée.

    - Pire encore, les vols 93 (Shanksville) et 175 (WTC tour Sud) n’ont été supprimés des mêmes registres qu’en septembre... 2005 ! La Federal Aviation Administration semble ne s’y être résolue qu’après avoir été harcelée d’appels s’étonnant de cette incongruité !

    L’association Pilots for 9/11 Truth a en outre établi que les vols 93 et 175 ont, eux, bien décollé, mais qu’après l’heure supposée de leurs "crashes", ils étaient encore dans les airs, respectivement dans les environs de Champaign-Urbana (Illinois) et Harrisburg /Pittsburgh (Pennsylvanie).


  • #1034018
    le 19/11/2014 par eren
    La double imposture du 11 Septembre

    Ce qui m’étonne c’est que lorsque l’auteur mentionne l’hypothèse nucléaire, il parle seulement de la théorie des mini-bombes nucléaires, une théorie qui pour diverses raisons ne peut pas être sérieusement retenue !

    À ce jour, la seule hypothèse nucléaire sérieuse est la thèse de Dimitri Khalezov qui parle d’explosions souterraines de 150 kilotonnes à 80 mètres sous les édifices.

    Cela paraîtra incroyable, mais c’est un fait peu que des plans de démolitions nucléaires des tours du WTC avaient été établis dès la construction des édifices pour satisfaire au code du bâtiment de la ville de New-York. Le constructeur devant fournir une méthode pour la destruction des structures !

    Pour en apprendre un peu plus : http://www.nuclear-demolition.com/a...

     

    • #1034197
      le 19/11/2014 par Thomas
      La double imposture du 11 Septembre

      Merci pour le lien, excellente explication, je regarderai le documentaire plus tard.


    • #1034570
      le 20/11/2014 par radcheque
      La double imposture du 11 Septembre

      Je suis d’accord avec vous, la version Khalezov (explosion souterraine) est plus plausible car des détonations nucléaires en surface ou en hauteur auraient provoqué des flash, et les dommages auraient largement débordé du WTC.
      En revanche il n’est pas impossible que des explosifs classiques complémentaires aient été nécessaires pour "achever" le travail (l’explosion nucléaire souterraine assurant la "vaporisation" de l’essentiel de la structure, le building devient une sorte de château de sable).


    • #1035120
      le 21/11/2014 par Hervé
      La double imposture du 11 Septembre

      Gros souci quand même. Que faites-vous de l’activité sismique que 150 Kt n’auraient pas manqué de produire, surtout à 80m de profondeur à peine ? Autour de 6 sur l’échelle de Richter. Donc détectable. 150Kt=10 fois Hiroshima. En plein New York ??? Tout ça ne me paraît pas très sérieux.

      Hervé


    • #1035147
      le 21/11/2014 par eren
      La double imposture du 11 Septembre

      @Hervé c’est un point important auquel Khalezov a répondu. Des témoins près du WTC on ressenti des secousses sismiques très importante juste avant les effondrements. Le tremblement est même visible sur certaines vidéos. Khalezov argumente que ce qui a été ressenti par ces témoins correspond à une secousse sismique de magnitude supérieure à 5.0 sur l’échelle de Richter.

      Or ce qui a été officiellement rapporté sont des secousses de magnitude 2.1 et 2.3. Le problème c’est que des secousses de cette magnitude ne sont ordinairement détectables qu’avec des instruments et pas par les humains. (Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Magnit...)

      Encore une fois, il y a donc contradiction entre la version officielle et des témoignages et des faits enregistrés.


    • #1037077
      le 22/11/2014 par Jojo l’Afreux
      La double imposture du 11 Septembre

      Même réflexion que Hervé. 15 kilo tonne c’est la taille de l’explosion d’Hiroshima donc même souterraine une telle explosion aurait été ressenti à des kilomètres à la ronde, comme l’est un tremblement de terre. En étant disposé dans le building, une telle explosion aurait pratiquement tout détruit dans un rayon de 1 à 2 kilomètre.
      Pour ce qui est des mini-nuke, elles sont basés sur une technologie au plutonium, qui a une masse critique de 10 kilo de matière, réductible en travaillant bien sur l’agencement de la bombe et en disposant beaucoup de réflecteurs de neutron. Les réflecteurs de neutrons visent à empêcher le plus possible les neutrons de fuite de s’échapper du coeur de l’explosion, les bombes à neutrons sont basés sur le principe inverse pour utiliser les neutrons comme armes capables de griller tout les systèmes électroniques de l’ennemi dans un large rayon.
      Problème : 1 kilo de plutonium qui fissionne dégage une énergie de 20 kilo tonne, la puissance de l’explosion de Nagazaki, Fat-Man qui était doté d’un coeur de 6 kilo, n’a fissionné qu’à 15%, le reste du plutonium est retombé sur les japonais avec la pluie noire.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pluton...
      Sur le site d’une explosion nucléaire au plutonium, vous allez trouver du plutonium non-fissionné, des produits de capture du plutonium (plus lourd que lui), et des produits de fission du plutonium (des éléments moyennement léger et moyennement lourds, 5eme et 6eme rangée du tableau périodique).
      Bref, j’y croit pas à votre histoire de bombe nucléaire. Les leucémies et les cancers peuvent s’expliquer et s’expliquent par la quantité d’amiante qu’il y avait dans les tours et qui a été réduite en poussière dans l’effondrement.


  • #1034032
    le 19/11/2014 par Mypadov
    La double imposture du 11 Septembre

    Démonstration magistrale ; dire que je pensais avoir fait le tour de 9/11...


  • #1034050
    le 19/11/2014 par salah
    La double imposture du 11 Septembre

    "C’est ce que remarqua l’expert danois en démolition Danny Jowenko..."
    Ce specialiste n’était pas danois mais des Pays-bas, ou il est par ailleurs décédé suite à un accident de voiture quelques années plus tard....pffff


  • #1034072

    Cet article est très intéressant, mais je me permet de signaler un problèmes dans les chiffres annoncés entre 29000 et 144000 tonnes, si on prends la valeur moyenne 90 000 tonne ça correspond à environ 15 000 mètres cubes d’explosif, ça me semble vraiment invraisemblable, c’est un cube de 25 mètres de côté. Je ne suis pas spécialiste en explosif mais ça me semble vraiment poser un problème d’éfficacité.

     

    • #1034119
      le 19/11/2014 par Pifou
      La double imposture du 11 Septembre

      On parle d’équivalent TNT, soit une explosion equivalente a celle produite par cette masse de TNT, pas de masse réelle.


    • #1034132
      le 19/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      C’est bien ce que montre Laurent Guyénot !


    • #1034222

      Ma remarque ne souhaite pas s’opposer en quoique ce soit à la thèse de M.Guyennot, mais avancer qu’il aurait fallut des "milliers de camion" remplis (ce qui correspond bien à des dizaines de milliers de tonnes ) d’explosif pour faire sauter 2 tours me semble une erreur, je dis bien : me semble, il y a d’ailleurs une interview de N. Harrit ou il avance 10 tonnes ou 100 tonnes. C’est peut-être une erreur ?


  • #1034079
    le 19/11/2014 par Anticonformiste
    La double imposture du 11 Septembre

    Le 11 septembre est un élément clé de toute cette histoire de sionisme, comme dirait Jacob Cohen ils sont aller trop loin pour reculer.

    Mais je doute que cette histoire explose un jour. Puisque ceux censer faire exploser la vérité ne le feront jamais.

    Je me demande ce qui se passe dans la tête des journalistes "goy" de haut rangs, qui voient la vérité devant eux. Je suis persuadé que certains ont un reste d’humanité au fond d’eux.


  • #1034081
    le 19/11/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
    La double imposture du 11 Septembre

    même en admettant qu’Israël soit infiltré dans tous les rouages de l’administration étasunienne, y compris au Pentagone, on a peine à imaginer qu’un réseau sioniste ait pu disposer des moyens techniques pour réaliser l’opération




    Je ne vois vraiment pas où est le problème sachant que le sionisme sayaniste contrôle chaque strate de la société pyramidale. Ils sont depuis très longtemps infiltrés dans TOUS les camps, du bolchévisme au capitalisme, ce qui fait qu’ils ont l’enivrante sensation de ne jamais pouvoir perdre !
    Et, pour le moment, à juste raison. Il y a quand même un temps pour TOUT et y compris pour la chute libre...mais CHUT up !


  • #1034109
    le 19/11/2014 par Konkistador
    La double imposture du 11 Septembre

    Grand merçi à Laurent Guyénot pour ces articles sommes, qui synthétisent à merveille la complexité du 11/09. Merci encore, cela mériterait d’être dans un livre, c’est sur E&R merci l’équipe pour la gratuité de ces documents, c’est un boulot fouillé, approfondi qui demande, je pense, énormément d’heures de travail.


  • #1034111

    En espérant ne pas être censuré,
    Ace Baker n’a fait que reprendre les analyses faites par September Clues.
    Rendons à César ce qui lui appartient.

     

    • #1034827
      le 20/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      Non, il y a une grosse différence : dans September Clues, toutes les vidéos sont fausses, même celles des chutes des tours !

      Ce qui me semble être encore une fois une façon de détourner la réflexion de la véritable solution de l’énigme, en associant dans un même message des éléments rationnels et démontrables (absence d’avions) avec d’autres qui relèvent de la masturbation complotiste, peu susceptibles d’être pris au sérieux.


  • #1034112
    le 19/11/2014 par no plane
    La double imposture du 11 Septembre

    les F 16 n ont pas décollé pour chasser les "avions",cela renforce la these no plane.

    no plane but a plan

     

    • #1034333
      le 20/11/2014 par Hamza 02
      La double imposture du 11 Septembre

      Si il n’y a pas eu d’avion, d’où vient le son des moteurs.

      https://www.youtube.com/watch?v=J9e...


    • #1034696
      le 20/11/2014 par Michel Mertz
      La double imposture du 11 Septembre

      Si il n’y a pas eu d’avion, d’où vient le son des moteurs.

      Ne soyez pas faussement naïf, ces images n’ont pas été diffusées en direct, mais plusieurs heures après l’attentat, donc les trucages visuels comme sonores restent tout à fait possibles.

      Contre-argument, regardez la fameuse vidéo d’Evan Fairbanks :

      http://www.youtube.com/watch?v=r8FI...

      Ne trouvez-vous pas bizarre (en dehors de l’angle de contreplongée idéalement choisi... quelle préscience !) que l’homme qu’on voit au premier plan ne réagisse qu’à l’explosion elle-même alors que le vacarme assourdissant d’un avion fonçant à 800km/h (ce qui est du reste impossible à si basse altitude à cause de la résistance de l’air, soit dit en passant) aurait dû attirer son regard vers le ciel bien avant.

      Cette vidéo prouve selon moi le contraire de ce qu’elle prétend montrer, à savoir que l’explosion n’a pas été causée par l’avion (incrusté numériquement dans l’image) mais par des explosifs (dont sans doute pas mal de kérosène) préalablement placés à l’intérieur de l’immeuble. Par qui et comment, c’est une autre question...


  • #1034128
    le 19/11/2014 par Vaslet
    La double imposture du 11 Septembre

    Ce qui est gênant finalement dans cette démolition c’est qu’ils n’avaient pas fait évacuer les lieux. C’est pourtant élémentaire s’assurer qu’il n’y a plus personne ! ... D’un autre côté "personne" c’est trompeur ... à leur décharge.

     

    • #1034193
      le 19/11/2014 par Robin
      La double imposture du 11 Septembre

      "Ce qui est gênant finalement dans cette démolition c’est qu’ils n’avaient pas fait évacuer les lieux." Pas de morts, pas de larmes.


    • #1034275
      le 19/11/2014 par fadge
      La double imposture du 11 Septembre

      Si tu veux creuser ta question, je te conseille la lecture de la partie "VICSIMS" du dossier sur le 11 septembre fait par le forum CluesForum. Ce forum creuse en détail tous les aspects du 11 septembre (et d’autres sujets) a partir du documentaire September Clues, qui a été le 1er documentaire a avancer le "no plane" mais surtout a avancer les preuves de la participation active des mainstream américains.
      Le dossier VICSIMS est absolument sidérant : il n’y a aucune preuve de morts dans les tours, et les avions, les photos des victimes sont morphées/photoshoppées, les quelques familles de victimes qui passent dans les medias, et qui participent aussi aux mouvements pour la vérité mentent et jouent très mal en plus.


  • #1034159
    le 19/11/2014 par Thomas
    La double imposture du 11 Septembre

    Très bonne synthèse. J’adhère à tous les propos.

    Va-t-il aussi revenir sur les spéculations à la baisse quelques jours auparavant sur les deux compagnies aériennes faussement impliquées ? Parce que la spéculation c’est aussi une signature des vendeurs de pantalons à une jambe.


  • #1034163
    le 19/11/2014 par semi-nomade
    La double imposture du 11 Septembre

    Un autre élément capital, celui du témoignage des pompiers sortant des tours jumelles avant leur effondrement :

    https://www.youtube.com/watch?v=IO1...

    Le journaliste visiblement bluffé, reformule sa question pour être bien certain d’avoir compris ce qui s’était passé lorsque les pompiers étaient à l’intérieur du bâtiment.


  • #1034168
    le 19/11/2014 par Complotosaurus Erectus
    La double imposture du 11 Septembre

    Il va sans dire que cela relance aussi l’affaire AZF...
    Car là aussi rien n’est clair.
    Total n’a jamais reconnu sa responsabilité, même ténue, le scénario évoqué ne tient pas la route, il y a bien eu double détonation (témoin familial ET fiable à proximité) pour primaire et principale...
    "Avec ou sans guerre mondiale" a dit l’autre salaud ?
    Il va falloir lui faire sa fête au petit coq...

     

  • #1034174

    Attention les amis ! Là, vous y allez trop fort. Je crois être un bon spécialiste du 11-septembre, question qui pour moi est maintenant derrière nous. Il n’y a aucun doute que c’est une opération de "l’Etat profond" (c’est le sens qu’il faut donner à "Inside Job" comme l’est par exemple la destruction du vol MH17 par un avion ukrainien (officiel ou de milice privée, c’est une autre question) pour susciter une guerre froide avec la Russie, ou encore la création de "Daesh" (voyez les articles de Thierry Meyssan sur Réseau Voltaire, relayés d’ailleurs par E&R).
    Mais imaginer qu’il n’y pas eu d’avions sur les Tours et que ceci et cela, c’est une élucubration qui est contre-productive et déconsidérera ses auteurs, comme l’obsession "ethnique" qui la soutient...
    On peut en effet discuter la nature de l’explosif de démolition contrôlée - et pourquoi pas un explosif non conventionnel (nucléaire ?). Mais on ne peut pas discuter la présence de vrais restes d’avions après les effondrements. Il s’agissait bien sûr d’avions vides, téléguidés (Global Hawk) à partir en effet du poste de commande dans la Tour 7. Mais douter de la réalité des images, prises sous tous les angles imaginables, qui auraient été insérées dans les reportages télévisés en direct, c’est donner des verges pour se faire battre et détourner le débat vers des mirages.
    Il est évident que la fable "Ben Laden" racontées aux opinions occidentales sur le 9/11 est une odieuse forfaiture, mais nous avons tous les éléments qu’il nous faut pour la rectifier, l’attribuer à l’Etat profond US (avec complicité du Mossad si vous voulez, mais en mode mineur, à titre subsidiaire) et l’insérer dans le combat contre l’Empire qui nous veut du mal que mène courageusement E&R.
    Pour garder au militantisme E&R sa pureté, ne le dévoyons pas avec des hypothèses farfelues ; la réalité rationnelle nous suffit amplement pour voir d’où vient le danger, et laissons les Rothschild en dehors du débat sur le 9/11.
    Salut à tous !
    JK

     

    • #1034355
      le 20/11/2014 par Michel Mertz
      La double imposture du 11 Septembre

      "Mais on ne peut pas discuter la présence de vrais restes d’avions après les effondrements."

      Vous voulez parler du réacteur qui a été retrouvé à l’angle de Church et Murray Street ?

      Ce moteur qui, après avoir soi-disant été éjecté de l’avion heurtant la tour du WTC à pleine vitesse, serait venu s’écraser sur un trottoir abrité sans causer le moindre dégât audit trottoir ?

      Ce moteur de modèle CFM56, moteur correspondant à un Boeing 737 alors que l’avion censé avoir heurté la tour Sud est un Boeing 767 ?

      Quant à la supposée ineptie de la théorie du "no plane", les seuls qui en sont encore convaincus semblent être ceux qui s’estiment trop malins pour l’abaisser à visionner les vidéos d’Ace Baker ou le doc "September Clues" (qui, particulièrement le second, on des défauts mais semblent difficilement réfutables de A à Z comme vous semblez bien cavalièrement l’affirmer).


    • #1034444
      le 20/11/2014 par hervé
      La double imposture du 11 Septembre

      ’’On peut en effet discuter la nature de l’explosif de démolition contrôlée - et pourquoi pas un explosif non conventionnel (nucléaire ?). Mais on ne peut pas discuter la présence de vrais restes d’avions après les effondrements. Il s’agissait bien sûr d’avions vides, téléguidés (Global Hawk) à partir en effet du poste de commande dans la Tour 7. Mais douter de la réalité des images, prises sous tous les angles imaginables, qui auraient été insérées dans les reportages télévisés en direct, c’est donner des verges pour se faire battre et détourner le débat vers des mirages. ’’

      Merci au ’’bon spécialiste du 11-septembre’’ que vous êtes.
      Sur les images TV ce sont des appareils très similaires à des Boeing 767 que l’on voit entrer dans les tours. Un Global Hawk ne ressemble EN RIEN à un Boeing 767 (forme totalement différente, différence de taille énorme)

      Boeing 767 :
      http://en.wikipedia.org/wiki/Boeing...

      Global Hawk :
      http://www.thelivingmoon.com/45jack...

      Donc vous ne doutez pas que les images TV montrent la réalité (c’est à dire des appareils similaires à des Boeing 767), mais vous nous dites que ce sont des Global Hawk (vides) qui auraient en fait été utilisés ????!!

      Avez-vous seulement conscience du caratère contradictoire de vos propos ?

      ’’Mais on ne peut pas discuter la présence de vrais restes d’avions après les effondrements.’’

      Encore merci, mais désolé, ici on peut en discuter, et on ne va pas se gêner. On est pas chez ReOpen !
      Sinon, auriez vous la bonté de nous montrer les ’’vrais restes d’avions’’ (lesquels, d’ailleurs...ceux de Boeing 767, ou ceux de Global Hawks ???)

      Si vous vouliez parler du moteur d’avion retrouvé à Murray Street, désolé ça va pas le faire :
      ’’La seule autre pièce qui a été trouvée était le moteur sur Murray Street. Et le moteur sur Murray Street a été identifié soit comme CFM-56 – CFM pour Snecma – OU un CF-6, qui était un moteur de 767, développé à partir du CFM-56. Mais qu’il se soit agi d’un CF-6 ou d’un CFM-56, il devait avoir une base General Electric et malheureusement, ou heureusement, United Airlines n’utilise que du Pratt and Whitney. Donc ce moteur que vous voyez s’envoler et dont on vous affirme qu’il provient du vol 175, ne provient pas du 175, parce que les gars qui étaient chargés de déposer le moteur à cet endroit, ont déposé le mauvais moteur."


    • #1034590
      le 20/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La double imposture du 11 Septembre

      @ JK

      Parlez-nous de votre employeur, il vous paye à la pige ou en régie ? Bien tenté, mais cela ne fonctionne plus !
      Merci à vous en tout cas.


  • #1034180
    le 19/11/2014 par Jus provocationis
    La double imposture du 11 Septembre

    Une des questions sur laquelle je ne trouve aucune doc est la psychologie des comploteurs, notamment des petits cadres du complot (on se doute que les patrons sont pétés de thunes et y trouvent leur intérêt).

    Que des oligarques sacrifient des prolos ça ne m’étonne pas mais que se passe t il dans la tête des exécutants et des gens au courant si on met la peur de côté ?

    Je m’intéresse à ça parce que j’ai fréquenté des baltringues des soi disant services secrets français dont la DGSE et la DRM et c’était vraiment des gens de très petits niveaux jusqu’au grade de général. Le système sélectionne des clowns corrompus et incompétents mais est ce "théorisé" quelque part ?

    Ce qui a fait définitivement basculer ma conviction est le sacrifice des pompiers lors de l’écroulement des tours et les jours suivant en les contaminant. De même le témoignage des familles est très fort.

    http://www.youtube.com/watch?v=qZEB...

    http://www.youtube.com/watch?v=XH9A...

     

    • #1034441
      le 20/11/2014 par erea
      La double imposture du 11 Septembre

      Il existe des stratégies de recrutement qui permettent d’identifier des gens serviles, qui manquent de confiance et se soumettent facilement à l’autorité.

      Je me souviens d’un documentaire TV sur le recrutements de télé-opérateurs pour un centre d’appel téléphonique. Les recruteurs faisaient parler les uns et les autres autour d’une table, tous dans la même salle, et le recruteur demandait à tous les candidats d’identifier des points faibles dans le discours du dernier candidat qui venait de parler.

      Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont pas les meilleurs orateurs qui étaient recrutés pour le centre d’appel, mais ceux qui critiquaient le plus les autres, se montraient sévères ou désobligeants. Ils étaient davantage susceptibles d’obéir, jouer perso dans un contexte de compétition. Etant prompts à débiner les autres, ils n’allaient pas contester les ordres des boss une fois embauchés. Flippant.


  • #1034199
    le 19/11/2014 par seber
    La double imposture du 11 Septembre

    Nous devons faire face à un complot de type "poupées russes".
    Pour les comploteurs, le fait de ne pas avoir utiliser d’avions résout TOUS les problèmes majeurs d’organisation et de conséquences néfastes possible :
    - logistique : camouflage des avions, détournements, téléguidage, pièces et indices, fuites…
    - humains : moins de victimes, moins de risques de fuite car moins de personnes impliquées.
    - financiers : moins coûteux.
    - enquête : lancer le monde entier sur d’innombrables voies de garage permet d’éviter une somme de travail et d’énergie consacrée à tenter de camoufler une opération en grande partie….virtuelle.
    Pour ce qui concerne les complots imbriqués, c’est gagnant/gagnant :
    1- Je fais disparaitre des tours emcombrantes et coûteuses.
    2- Je réalise une superbe opération immobilière.
    3- Banco sur la prime d’assurance.
    4- Je camoufle une montagne de magouilles financières et politiques.
    5- Je relance le complexe militaro-industriel.
    6- Je fais avancer l’agenda sioniste et messianique.
    7- Je justifie tous les pouvoirs et tous les abus par la guerre contre un terrorisme virtuel.
    Conclusion : c’est le jack-pot du Siècle à Las Vegas pour un investissement minime. Encore plus fort qu’Appolo. Avec une telle expérience, il s’agit probablement de la plus grande escroquerie que l’humanité ait jamais connu. Normal que les initiés aient fêté l’évènement avec quelques centaines de milliers de milliards de dollars de dettes supplémentaires.
    Le génie du mal. Absolu, inconditionnel. I L L U M I N A T I o n.


  • #1034206
    le 19/11/2014 par Robin
    La double imposture du 11 Septembre

    Merci pour cette excellente analyse. Je comprends mieux pourquoi ils ont fait détruire tous les débris des tours. Seulement il n’est pas fait mention ici de l’avion qui s’est écrasé en Pennsylvanie. Je parlais du 11 septembre avec un ami, lui croyant la thèse officielle, qui botta en touche grâce à ce détail-là. Pris de court, j’ai donc imaginé ma propre hypothèse : selon moi, cet avion servirait à justifier la thèse 1, bien que l’histoire des passagers qui se rebellent semble peu probable. Je ne sais pas si il y a vraiment eu un avion ou non, mais il me semble que cela serait sa seule utilité. En effet il paraît suffisant de rappeler au naïf, qui doute de la thèse 1, qu’un avion civil s’est écrasé dans la campagne pour qu’il rentre dans le rang.
    Si quelqu’un a une hypothèse ou une analyse à partager là-dessus...

     

    • #1034552
      le 20/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      Quel avion ? Celui que personne sur place n’a vu, qui a laissé juste un trou bizarre dans le sol, et dont on nous a dit ensuite que tous les restes avaient été retrouvés sous terre tellement la violence du choc avait été grande ?

      L’avion-taupe, mieux que l’avion-passe murailles !


    • #1034596
      le 20/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      (pour compléter mon message à Robin)

      On est bien d’accord, cet "avion" a une utilité... mais le crash a été tellement mal simulé que ça pourrait bien être in fine une utilité pour ceux qui doutent.


  • #1034219
    le 19/11/2014 par yann44
    La double imposture du 11 Septembre

    Bravo à L. Guyénot pour ses analyses et ses mises en perspectives qui permettent de poursuivre le lent et nécessaire travail de défrichage de tout ce merdier.

    Quant à la destruction des tours proprement dite....

    ….De la nano-thermite, des mini nukes ? vraiment ?
    Qu’est-ce qui a pu causer des dégâts aussi ’’étranges’’ ????
    Des volumes entiers de bâtiment ont disparu sans laisser de décombres !!
    Il faut regarder le Bâtiment 6 en particulier, ainsi que les photos aériennes du WTC et les trouées circulaires ou il n’y a plus de matière !
    Il faut voir comment pendant l’effondrement des blocs entiers sont réduits en poussière avant de toucher le sol !

    Voir les travaux et analyses de Judy Wood sur le WTC, sur les armes à énergie dirigée, le Hutchison effect (les travaux de Nicolas Tesla)etc :

    Conférences avec photos et vidéos :

    http://www.youtube.com/watch?v=qX1z...

    http://www.youtube.com/watch?v=aWNz...

    http://www.youtube.com/watch?v=icaO...

    Site web de Judy Wood :
    http://www.drjudywood.com/

    Présentation de son livre ’’Where did the towers go ?’’ (où sont passées les tours ?) en français :
    http://icietmaintenant.fr/SMF/index...

    Photos des dégâts des bâtiments et commentaires :

    http://www.youtube.com/watch?v=a4Fk...

    http://www.youtube.com/watch?v=509x...

    Les dégâts très étranges observés sur les voitures dans les rues alentour également :
    http://www.drjudywood.com/articles/...

    Un exemple d’armes à énergie dirigée :
    https://www.youtube.com/watch?v=tR_...

     

    • #1034301

      Tout est la effectivement. Judy Wood c’est autre chose que le petit snowden qui a tant de secret a reveler mais curieusement rien sur 9/11.


    • #1034460
      le 20/11/2014 par fadge
      La double imposture du 11 Septembre

      Judy Wood pose la bonne question : "Que s’est_il passé le 11 septembre 2001 ?"
      MAIS le gros problème, c’est de s’appuyer sur des images et videos pour y répondre.
      En effet, si u visionne le documentaire September Clues (qui est disponible en francais sous titré), et que tu lis le forum CluesForum tu comprendra que la "beauté" de l’opération psychologique du 11 septembre c’est le controle total de l’image.
      Il n’existe aucune image photo ou video, officicielle ou amateur qui ne soit pas trafiqué, voir même totalement fabriqué.
      Avec une étude attentive, tu comprendra les défauts sur les batiments, les ombres, les incohérences. Ces problèmes sont aussi présents sur les photos des débris, y compris les photos sur lesquelles se basent Judy Wood pour sa théorie, à savoir les trous circulaires dans les batiments. Donc, les pistes "exotiques" de méthodes de démolitions sont aussi des fausses pistes, et la vérité est bien plus simple : il s’agit de démolition controlées classiques. Le truc c’est qu’on a aucune image pour le prouver car il n’en existe tout simplement pas. Evacuation de manhattan a partir de la premiere explosion (la seule image du fameux 1er avion est celle absolument rtafique des freres naudet), maintient a distance de la population par la police, écran de fumées par générateur de fumée militaire (donc aucune vision des tours depuis le sol), blocage electromagnétique des cameras, récupération des developpements de photos, controle des medias qui rachetent les videos amateurs, coupure des chaines de télé locales de new york, et mise en place de faux témoins, voila comment a été effectué le controle de la narration. Il suffit en plus, de surveiller les quelques immeubles alentours qui ont une vue directe sur les 2 tours, pour envoyer la police pour faire evacuer les potentiels temoins, et le tour est joué pendant que les mainstream diffusent les images prefabriquées. Une fois qu’on est sûr du controle total de la zone, on fait peter les tours de manière classique.


  • #1034289
    le 19/11/2014 par michel amm
    La double imposture du 11 Septembre

    Bel article et belle conclusion.

    Une question cependant :

    Si on regarde le qui bono (a qui profite le crime) on pense aux américains, saoudiens, israéliens ...

    Mais il y a d’autres bénéficiaires : toute la dissidence. Beaucoup de gens ont été réveillés par cet attentat et son traitement par les médias. Beaucoup ont commencé à s’intéresser à la politique grâce à cet attentat.

    Sans cet attentat je n’aurais jamais pris conscience qu’il y avait un autre monde inconnu derrière celui que je croyais connaitre.

    Alors, si l’on adhère à la conclusion de cet article on peu se poser la question sur qui sont auteurs réels de ces attentats : amis ou ennemis de l’humanité ???

    Ce qui est sur c’est que ce n’est pas Ben Laden !!!


  • #1034312
    le 20/11/2014 par Druide
    La double imposture du 11 Septembre

    Je ne ferai pas de publicité à ce texte de Guyénot parce qu’en donnant crédit à des thèses des plus contestées et contestables telles que les mini-nukes et autres théories non-prouvées fondée sur des spéculations, il affaiblit considérablement son argumentaire, qui avait pourtant bien commencé dans les parties 1 et 2. Steven E. Jones a complètement démoli la crédibilité des études "prouvant" que des traces significatives de Tritium avaient été trouvées, ainsi on donc on peut écarter la thèse des mini-nukes. Mais de toute manière c’est pas important de savoir exactement qu’est-ce qui a fait tomber les tours ; peut-être ne le saurons-nous jamais ! Que ce soient des avions de ligne ou des avions militaires qui ont percuté les tours, on s’en fout éperdument puisque ce ne sont pas les avions qui ont fait tomber les tours. Il faut éviter de retomber dans les controverses stériles du genre de la "balle magique de JFK" et autres pertes de temps monumentales. Le fait est que les tours sont tombées, peu importe qu’est-ce qui les a fait tomber, ce qu’il importe de discuter c’est qui a fait le coup, point final. Pendant qu’on perd notre temps à discuter de détails techniques, les coupables sont morts de rire et courent toujours... Cela dit, je préfère de loin les textes de Guyénot aux recherches partielles et inutiles d’un Ratier ou d’un Meyssan sur le 11 septembre.

     

    • #1034551
      le 20/11/2014 par radcheque
      La double imposture du 11 Septembre

      Guyénot a parfaitement raison d’examiner les hypothèses de destruction par des moyens non-conventionnels, vu les phénomènes extraordinaires observés. Guyénot n’affirme pas que l’hypothèse d’une démolition nucléaire soit certaine, mais qu’en l’état des connaissances elle explique mieux (selon lui) les faits observés, avis que je partage. Nous ne savons pas non plus quelles ont été les avancées de la recherche militaires dans ce domaine.

      Pour écarter la thèse nucléaire, il faudra au moins expliquer la persistance de chaleurs extrêmes pendant des semaines et des "incendies" pendant 6 mois, malgré des efforts considérables pour tenter de refroidir la zone des fondations et la pile de débris.


    • #1034642
      le 20/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Druide

      Navré de vous décevoir mais qui a fait le coup est une question subalterne concernant le 11 Septembre.
      Ce qu’EST le 11 Septembre est la clef de l’énigme, les multiples intérêts croisés (bien réels) de tous les acteurs ne sont là que pour nous faire détourner le regard de ce qui est essentiel. Donc, non, on ne se fout pas de ce qui a fait tomber les trois immeubles.
      Il y a des pistes objectives qui doivent être suivies, le fait de ne pas les voir montre tout le travail qui reste à accomplir. C’est la raison pour laquelle il faut mettre pour un temps les recherches sur le 11 Septembre entre parenthèses, l’évidence de ce dont il s’agit apparaîtra quand d’autres pans (vérités cachées) de l’arnaque multimillénaire auront été mis à jour !


  • #1034372
    le 20/11/2014 par Jason
    La double imposture du 11 Septembre

    La théorie no plane, une fois vu le docu d’Ace Baker est étonnamment séduisante.

    Mais si je suis d’accord pr dire que les vidéos officielles semblent truquées et que la psy-ops peut avoir occulté les témoignages mentionnant une explosion sans avion, il y a un hic de taille je trouve... .

    Comment expliquer l’absence de vidéo qui montrerait l’explosion de la deuxième tour WTC sans avion ? Car il n’y avait pas que les chopers des médias mainstreams qui étaient occupés à filmer, mais des tas de médias indépendants et sûrement des centaines de touristes.

    Comment expliquer que pas une vidéo ne montre cette explosion sans avion, que rien n’ait fuité ? Ceci-dit la question vaut aussi pour la version avec avion... très peu de vidéos montrant l’impact finalement... .

     

    • #1034404
      le 20/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      La réponse est dans la question : s’il n’y a pas d’avion en approche, il n’y a rien qui indique qu’une explosion va se produire dans la tour... et tout le monde a les yeux (et les éventuelles caméras) rivés sur la première tour en feu.

      Par ailleurs même s’il y avait quelques originaux en train de filmer une tour en parfait état parce qu’ils trouvent ça plus intéressant que la tour en feu, voir l’histoire du vol TWA 800 dont parle Laurent Guyénot dans cet article.


    • #1034626
      le 20/11/2014 par Jason
      La double imposture du 11 Septembre

      Votre raisonnement se tient, la première tour fait diversion.

      Mais je n’arrive tout de même pas à m’expliquer que l’on ait aucune video filmant l’évenement du sol avec plus de recul (avec les 2 tours et leurs environs). Soit filmé depuis des quais de Jersey, soit depuis des quais de Brooklyn. Ces angles de vue là seraient particulièrement intéressants... .


    • #1034648
      le 20/11/2014 par fadge
      La double imposture du 11 Septembre

      Je t’explique comment ca marche :
      Par le plus grand des hazard, un mec a des preuves videos qu’il n’y a pas eu d’avions, ou que la demolition ne s’est pas faite du haut vers le bas, mais du bas vers le haut comme une demolition controlée classique. Qu’est ce qu’il fait ?
      3 possibilités :
      1/ Il cherche a vendre sa video a un media mainstream : comme ils font partie a part entière du complot, c’est fini
      2/ Il la poste sur internet : ai-je besoin d’expliquer comment marche la censure sur le net ?
      3/ Voyant que les media diffusent en boucle des fausses informations, il comprend que ses preuves sont dangereuses pour sa vie et celle de sa famille : il se tait, voire même il detruit lui même ses preuves.
      Mais en fait, il y a très peu de chances qu’une telle preuve ai existé :
      * On sait que la police a fait le tour de tous les magazins de developpement photos pour recuperer les negatifs
      * On a au moins 2 cas, de personnes qui n’ont pas reussi a faire fonctionner leur camera ce jour la, mais dont la camera marchait le lendemain : technique classique militaire de black out
      * Manhattan a été evacué après la 1ere explosion
      * du sol on ne voyais rien grace aux ecran de fumée venu du sol : machines militaires d’ecrans de fumée.
      * les télé locales de new york etaient en panne, parce que les emetteurs etaient sur le WTC
      * enfin, il est facile de remarquer des personnes qui se seraient rendu sur les toits alentours pour voir, et les evacuer.
      Et si tu etudie serieusement toutes les images que l’on a y compris amateur, dans TOUS les cas, il y a des erreurs d’ombres, de couleurs, de taille relatives d’immeubles, d’erreurs de reflexions etc... bref elles sont toutes fabriquées, y compris celles des debris après. Il y a nottament beaucoup d’images qui sont incohérentes entres elles.
      Voila comment on a pas accès aux images réelles.
      Ensuite l’histoire des faux temoins médiatisés et des vrais témoins que l’on ne voit plus.
      Tous les détails dans le documentaire September Clues et sur le forum associé CluesForum si tu veux creuser ces sujets.


    • #1034657
      le 20/11/2014 par rectificateur 2.0
      La double imposture du 11 Septembre

      @ rectificateur

      Juste si les deux tours étaient distantes de plusieurs centaines de mètre. Ce n’est pas le cas celui qui film une tour, en général en format paysage, aura l’autre dans son viseur.
      Donc la question subsiste : pourquoi aucune vidéo amateur d’une explosion sans avion ?
      Et que penser des traces d’impact qui correspondent à un 767 ? Et des débris de moteur et de train d’atterrissage ?


    • #1034832
      le 20/11/2014 par seber
      La double imposture du 11 Septembre

      Pour répondre aux interrogations sur les vidéos, quelques idées en vrac :
      - En 2001 les smartphones n’existaient pas. De plus, les avions n’étaient pas encore équipés pour ce genre de communication d’ailleurs (cf. les faux appels des différents vols pour accréditer la théorie des avions).
      - Les appareils photos numériques très peu. Eh oui le monde change tellement vite qu’on oublie trop vite le passé.
      - Peu de gens possèdent des camescopes.
      - A ce moment-là, peu de gens ont le loisir de filmer, personne ne comprend ce qui se passe, beaucoup n’ont pas entendu parler d’avions, beaucoup de gens préfèrent fuir et se protéger, chocs émotionnels paralysants, personne ne s’attend à voir débouler un deuxième avion,…
      Les raisons qu’ils n’expliquent l’absence de vidéos sont légions. Fermez le ban.


    • #1034855
      le 20/11/2014 par izarn
      La double imposture du 11 Septembre

      En effet, le fait qu’un avion rentre comme dans du beurre dans une tour de béton armée, semble le fait d’un montage vidéo. Logiquement, il y aurait du avoir des restes d’avion au pied de la tour. Mais aussi les trous des réacteurs, seules pieces assez solides pour s’enfoncer...Au lieu de ça des ailes ultra légères faites d’aluminium découpent comme un fil à couper le beurre les tours ! En plus exit l’énergie cinétique : La plupart des pilotes déclarent que voler à 900 km/h pour un avion de ligne à cette altitude, 300 m, est impossible ! C’est meme trés difficile pour un avion de chasse ! Tous les avions de chasse évoluent en subsonique à cette altitude.
      Dénoncer Reopen 911 parcequ’ils sont sur une fausse piste secondaire ? Les destabiliser ainsi ?
      Ca change quoi ?
      Que ce soit Israel ou le Pentagone qu’est que ça peut nous foutre, ça nous européens ou russes ?
      Chacun sa merde.


  • #1034377
    le 20/11/2014 par Amandine
    La double imposture du 11 Septembre

    Me voilà devant ma télé en 2001 crédule et jeune (17ans) et surtout déjà croyant dur comme fer au plus gros canular des années 2000...


  • #1034389

    Les maîtres du monde passent leur temps à manipuler les marchés et les citoyens.

    http://www.lemonde.fr/economie/arti...

    http://www.lemonde.fr/economie/arti...


  • #1034411
    le 20/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    La double imposture du 11 Septembre

    le 02/03/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...

    « Au moins, ils auront été prévenus, tous ces "penseurs" qui ne savent rien... mais prennent ceux sur qui la manipulation de l’Empire n’a aucun effet pour des tarés. Il faut dire qu’ils connaissent tout sur tout, ont des certitudes bien établies, des "tombeaux égyptiens" à la MHD, rien ne leur échappe ! Le nucléaire, pensez donc, un machin pour les mômes de cinq ans ! La science, c’est crétin et dépassé, le seul truc qui vaille, c’est la dernière e-merde qui leur dit où est le Nord quand ils ont une boussole sous la main !
    C’est qu’ils ont de la suite dans les idées, tous ces "experts" qui n’ont jamais touché une tôle de zirconium ou ne comprennent rien à ce qui se trame actuellement ! Il ne leur viendrait même pas à l’idée que la vérité est hors-cadre, mais "il faut sortir de la matrice" qu’ils disent vertement ! »

    le 25/05/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...

    « ...Etiez-vous à New York ce triste jour ? Comment affirmer sans l’ombre d’un doute que les images qui vous ont été présentées sont le reflet de la réalité ? Au secours Magritte, ils n’ont toujours pas saisi ! Non, ceci n’est pas un avion, c’est un paquet de pixels qu’un assemblage de transistors nous livre pour former une image d’avion...
    Maintenant, il y a la physique (je sais, le réel n’intéresse pas le "dissident"), et pour les liners du 11 Septembre, la discipline nous dit qu’on est dans le cas d’une "Twingo" qui se prend un platane d’un mètre de diamètre à pleine vitesse, de quoi lui faire tomber quelques branches en somme...
    Au fait, question débile (forcément puisque personne ne la pose), pourquoi le 11 Septembre et pas le 15 Octobre ou le 20 Mai ? »

    Le 13 novembre à 13:15 par Féthi

    « ...300 000 mètres cubes de béton et 200 000 tonnes d’acier vaporisés, ça tient du prodige les gars, ni mossad ni cia ni ce que vous voulez, ça va beaucoup plus loin... »

    Il est donc nécessaire de publier un livre pour être "crédible" aux yeux d’une population contemporaine qui a cette particularité de ne plus lire.
    Mais il y a parfois l’accident statistique qui veut que les bons prophètes (dont la pensée doit être accessible et donc gratuite pour tous pour être en accord avec l’esprit qui les anime) soient entendus par quelques apôtres bien inspirés. Et si enfin nous décidions de gagner du temps en ne nous consacrant qu’au monde réel des grandeurs physiques qui expliquent tout, même le 11Septembre...


  • #1034433
    le 20/11/2014 par juju
    La double imposture du 11 Septembre

    Ne peut-on pas se demander si les tours n’ont pas été conçues au départ, dans leur structure, de façon à permettre la "facilité" de leur leur démolition futur. Les gens qui ont pensé et commis, ces attentats sont patients, intélligents et ont plusieurs coups d’avance. Je rappel, en plus que,l’on sait que ce sont les Rockefeller qui ont financés les terrains et les tours....

     

    • #1034577
      le 20/11/2014 par radcheque
      La double imposture du 11 Septembre

      Selon Dimitri Khalezov, c’était même l’une des contraintes légales du code de construction pour ce type d’immeuble : un procédé de destruction devait être présenté (pas nécessairement mis en oeuvre, mais au moins validé théoriquement). Toujours selon Khalezov, c’est un procédé nucléaire qui aurait été proposé. Par ailleurs, la société Demolition inc (en charge du "nettoyage" du site du WTC), serait détentrice d’un brevet de démolition par procédé nucléaire.
      Note : je n’ai pas été vérifié tout cela.


  • #1034445
    le 20/11/2014 par Paul
    La double imposture du 11 Septembre

    La thèse du "no plane" est grotesque (multiples vidéos en direct) et décrédibilise ainsi tout le reste du travail effectué par l’auteur... Comment ensuite accorder le moindre crédit à ces histoires de mini nukes, de responsabilité du mossad etc ?

     

    • #1034548
      le 20/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      Comment accorder le moindre crédit à une personne qui ne fait qu’invectiver sans se baser sur le moindre raisonnement ni la moindre donnée ?

      Il y eu ZERO vidéo retransmise en direct absolu le 11 septembre. Oui, zéro.

      Mais si vous pouvez nous expliquer comment un avion réel peut obéir à de la physique de dessin animé, on est preneur.


    • #1034609
      le 20/11/2014 par Hamza 02
      La double imposture du 11 Septembre

      @rectificateur

      Toutes ces images, prises par des personnes et dans des angles différents, ont elles été retouchées.. ?
      La thèse d’Ace Baker est loin d’être valable.

      https://www.youtube.com/watch?v=NpU...

      Je pense que les tours ont bien été frappées, non pas par des avions de ligne, ou militaires mais par des engins du type missile déguisé, ce qui expliquerai la pénétration aussi fluide dans les tours, de ce qui parait être des avions de ligne, mais qui n’en sont pas.


    • #1034690
      le 20/11/2014 par Michel Mertz
      La double imposture du 11 Septembre

      Je pense que les tours ont bien été frappées, non pas par des avions de ligne, ou militaires mais par des engins du type missile déguisé, ce qui expliquerai la pénétration aussi fluide dans les tours, de ce qui parait être des avions de ligne, mais qui n’en sont pas.

      La thèse des "missiles déguisés" est tout aussi abracadabrantesque, en réalité, que l’absence totale d’avions, dans la mesure où les trucages d’incrustation réalisés en direct auraient été beaucoup plus complexes à réaliser : superposer l’image d’un avion à la trajectoire d’un missile, sans prendre le risque d’une différence de vitesse ou de trajectoire qui révèlerait le pot aux roses, paraît pour le moins présomptueux. C’est pourquoi l’absence totale d’avions me paraît toujours la thèse la plus plausible. On se heurte évidemment à des témoignages de gens assurant avoir vu des avions, dont certes beaucoup sont douteux, mais ne mésestimons pas les biais du type : "j’étais au pied du World Trade Center, je n’ai pas vu d’avion mais j’ai vu l’explosion, plutôt que décevoir mes amis en leur avouant que je n’étais pas au bon endroit pour tout voir, je vais leur dire que j’ai vu l’avion, ce sera plus classe !"

      Il faut préciser que les seules images diffusées en direct du "deuxième avion" le montraient disparaissant derrière la façade de l’autre tour, disparition suivie d’une grosse explosion. Les images montrant l’avion pénétrant dans la tour comme dans du beurre ne sont apparues que bien plus tard dans la journée, voire le lendemain. Ce décalage dans le temps rend tout à fait plausible l’hypothèse du trafiquage vidéo.

      Par ailleurs, l’un des signes les plus évidents de truquage est quand même la forme des trous laissés dans les tours par les "avions", qui évoque plutôt les dessins animés de Tex Avery : même l’extrêmité d’une aile, pourtant très fragile, de l’avion arrivé de biais arrive à transpercer la façade en acier ET la plaque de béton. Le résultat est certes très esthétique car ça fait pile poil la forme d’un avion, mais c’est une impossibilité scientifique totale.


    • #1034780
      le 20/11/2014 par hervé
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Hamza 02

      ’’Toutes ces images, prises par des personnes et dans des angles différents, ont elles été retouchées.. ?
      La thèse d’Ace Baker est loin d’être valable.

      https://www.youtube.com/watch?v=NpU...

      Je pense que les tours ont bien été frappées, non pas par des avions de ligne, ou militaires mais par des engins du type missile déguisé, ce qui expliquerai la pénétration aussi fluide dans les tours, de ce qui parait être des avions de ligne, mais qui n’en sont pas.’’

      Vous racontez n’importe quoi.
      Ace Baker ne prétend en aucune manière que toutes les images ont été retouchées, mais seulement les images TV et une séquence du film Naudet.
      La thèse qui veut qu’absolument TOUTES les images (photos comprises) ont été retouchées / trafiquées / composées etc est celle de la clique de Simon Shack /September Clues, qui est ABERRANTE. Tellement aberrante qu’elle ne peut être que le fruit d’un mécanisme de DESINFORMATION. Son objectif est de décrédibiliser toute étude sérieuse (telle que celle d’Ace Baker justement, mais aussi avancée par Gerard Holmgren avant lui) qui tend à démontrer qu’aucun avion de ligne réel n’a percuté les tours du WTC.
      September Clues et ses dérives hallucinantes ont été rendues nécessaires lorsqu’il est devenu évident que le mythe de la ’’démolition contrôlée" (thèse majoritaire chez les ’’Truthers’’ style ReOpen) commençait à prendre l’eau (à juste titre).

      Par ailleurs, prétendre que les avions de ligne que l’on voit entrer dans les tours sont des missiles déguisés (ou sont en fait des Global Hawks comme un autre intervenant tout aussi perdu que vous l’a suggéré plus haut) est tout simplement GROTESQUE.
      Les avions visibles dans les images TV ont été ajoutés et leur forme, taille, apparence sont en tous points comparables à celles de Boeing 767. C’était le but, bordel !
      Même à supposer que l’on puisse ’’booster’’ un Boeing 767 de manière à ce qu’il puisse voler à la vitesse d’un missile, sa structure (ailes, empennage etc) ne pourrait résister à de très hautes vitesses, et particulièrement à si basse altitude.

      Avec des raisonnements comme le vôtre, on a pas fini de tourner en rond.


    • #1034818
      le 20/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Michel Mertz :

      C’est tout à fait ça. Et encore faut-il préciser que la vidéo "en direct" n’était pas du direct absolu, mais décalée d’un temps "de sécurité" (j’ai oublié combien, quelques secondes) pour permettre au technicien de réagir et d’envoyer une mire si ça devait foirer. Il faut aussi remarquer que, justement parce qu’il y a eu pas mal de vidéos ensuite, on aboutit à des contradictions entre ces vidéos (voir les explications d’Ace Baker) : le mensonge finit par se piéger lui-même à force de vouloir se protéger.

      Quant à la forme "évidente" d’avion laissée dans la tour sud, c’est évidemment une impossibilité totale, et en particulier pour la queue qui ne pouvait faire autrement que rester en dehors du bâtiment. Où est-elle tombée ? Des réacteurs pouvaient perforer la façade, des pièces massives, en aucun cas la dérive verticale ou le bout des ailes...

      Pour ce qui est du "nez de Pinocchio" selon Ace Baker, je ne suis pas tellement convaincu (parce qu’il ne devrait pas apparaître exactement de cette façon si c’est une clé de luminosité qui est utilisée pour truquer la vidéo), mais il est évident que les explications du caméraman pour le "fondu au noir", mutuellement contradictoires entre elles (d’abord problème de diaph automatique, puis changement de focale) sont la preuve que celui-ci ment et a cherché à dire n’importe quoi pour qu’on oublie ce passage (raté !). J’ai une autre explication possible : le "nez de Pinocchio" pourrait ne pas être le nez du faux avion qui dépasse, mais un effet de l’explosion qui projette réellement de la matière produisant une forme similaire ; le technicien de retransmission (et non le caméraman), averti du trucage en cours, et prévenu de quoi faire en cas de pépin, aurait alors cru voir l’avion ressortir et appuyé sur la touche "panique" le temps que la boule de feu noie le tout.

      Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de trucage et de préparation de fausses vidéos par les media.


    • #1034861
      le 20/11/2014 par hervé
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Hamza 02

      ’’Toutes ces images, prises par des personnes et dans des angles différents, ont elles été retouchées.. ?
      La thèse d’Ace Baker est loin d’être valable.

      https://www.youtube.com/watch?v=NpU...

      Je pense que les tours ont bien été frappées, non pas par des avions de ligne, ou militaires mais par des engins du type missile déguisé, ce qui expliquerai la pénétration aussi fluide dans les tours, de ce qui parait être des avions de ligne, mais qui n’en sont pas.’’

      Vous racontez n’importe quoi.
      Ace Baker ne prétend en aucune manière que toutes les images ont été retouchées, mais seulement les images TV et une séquence du film Naudet.
      La thèse qui veut qu’absolument TOUTES les images (photos comprises) ont été retouchées / trafiquées / composées etc est celle de la clique de Simon Shack /September Clues, qui est ABERRANTE. Tellement aberrante qu’elle ne peut être que le fruit d’un mécanisme de DESINFORMATION. Son objectif est de décrédibiliser toute étude sérieuse (telle que celle d’Ace Baker justement, mais aussi avancée par Gerard Holmgren avant lui) qui tend à démontrer qu’aucun avion de ligne réel n’a percuté les tours du WTC.
      September Clues et ses dérives hallucinantes ont été rendu nécessaires lorsqu’il est devenu évident que le mythe de la ’’démolition contrôlée" (thèse majoritaire chez les ’’Truthers’’ style ReOpen) commençait à prendre l’eau (à juste titre).

      Par ailleurs, prétendre que les avions de ligne que l’on voit entrer dans les tours sont des missiles déguisés (ou sont en fait des Global Hawks comme un autre intervenant tout aussi perdu que vous l’a suggéré plus haut) est tout simplement GROTESQUE.
      Les avions visibles dans les images TV ont été ajoutés et leur forme, taille, apparence sont en tous points comparables à celles de Boeing 767. C’était le but, bordel !
      Même à supposer que l’on puisse ’’booster’’ un Boeing 767 de manière à ce qu’il puisse voler à la vitesse d’un missile, sa structure (ailes, empennage etc) ne pourrait résister à de très hautes vitesses, et particulièrement à si basse altitude.

      Avec des raisonnements comme le vôtre, on a pas fini de tourner en rond.


    • #1034996
      le 20/11/2014 par bill
      La double imposture du 11 Septembre

      entierement d’accord avec vous, c’est ridicule !
      et les trous dans les bâtiments en forme d’avion etc etc....

      J’ajouterais qu’un type issue du service sercret francais et radier pour des positions sur ses attentats (bien-sur, en service oui) a participé a une émission sur le 11 a meridien zero. tout serieux et d’un coup, pof, des hologrammes pour les avions !!!
      et là pareil, un type qui sort de nulle part et pof, un hologramme !!!

      Méfiez vous les gars, c’est louche !


    • #1035743
      le 21/11/2014 par Hamza 02
      La double imposture du 11 Septembre

      @Hervé

      « Ace Baker ne prétend en aucune manière que toutes les images ont été retouchées »

      Savez vous encore lire ?
      Avez vous noté les points d’interrogation, en reprenant mon propos.... ??

      Et je confirme, la thèse d’Ace Baker est loin d’être valable et certaine. Si toutes les images n’ont pas été retouchées, pourquoi retoucher les images destinées aux médias avec un résultat sans amélioration  ??
      Sortez un peu de vos certitudes, et votre complaisance. Rien n’est affirmé, même par les chercheurs les plus sérieux.
      Je vous renvoi au lien que j’ai posté plus haut. Les images filmées par différentes personnes en des endroits et angles différents tendent à « prouver » que des "engins" (Ce qui ressemble à des avions) ont percuté les WTC.

      « Les avions visibles dans les images TV ont été ajoutés et leur forme, taille, apparence sont en tous points comparables à celles de Boeing 767.... »

      C’est bien, vous êtes sûr de vous, au moins vous n’êtes pas perdu, bravo.

      @ Michel Mertz

      « La thèse des "missiles déguisés" est tout aussi abracadabrantesque, en réalité, que l’absence totale d’avions(...)
      C’est pourquoi l’absence totale d’avions me paraît toujours la thèse la plus plausible. »

      Sacrée contradiction.

      « (...)superposer l’image d’un avion à la trajectoire d’un missile, sans prendre le risque d’une différence de vitesse ou de trajectoire qui révèlerait le pot aux roses(...) »

      Je ne suis pas convaincu par la thèse du "no plane", c’est pourquoi je l’exclus dans la mesure où, après le premier crash (explosion), des milliers de personnes avaient les yeux rivés sur les tours, dont des touristes ou habitants de ce quartier aisé, qui ont dû filmer l’événement. (Au moins une personne). Et aucune vidéo n’est parut, montrant uniquement une explosion sans avion.(à ma connaissance)
      J’exclue donc implicitement la manipulation des images comme semble le monter Ace Baker, dont la démonstration est intéressante mais loin d’être évidente, elle ne fait que poser des questions. Les événements ont été filmés par différentes personnes, à des endroits et angles différents.

      https://www.youtube.com/watch?v=NpU...

      « même l’extrêmité d’une aile, pourtant très fragile, de l’avion arrivé de biais arrive à transpercer la façade en acier ET la plaque de béton. »

      C’est pourquoi je pense qu’il s’agit d’un "missile" déguisé en avion de ligne, avec une structure renforcée.


  • #1034509
    le 20/11/2014 par j.deer
    La double imposture du 11 Septembre

    Pour résumer, si vous êtes crédule, vous croyez que des avions de ligne se sont encastrés dans les Tours jumelles, et vous accusez Al-Qaïda. Si vous êtes sceptique, vous regardez de près ces avions (avec In Plane Site), et vous voyez des avions militaires : vous accusez le gouvernement étasunien et vous criez Inside Job. Dans les deux cas, vous vous êtes fait avoir. La vérité est ailleurs, en-dessous de ces deux fausses bannières. La découvrir vous entraîne dans les mystères insondables de la manipulation mentale, et vous n’êtes pas sûr d’en revenir sain d’esprit.



    Tu ne veux pas nous dire de fermer les yeux pendant que tu répètes la phrase à voix lente ?

    NON, assez d’hypnose et de suggestions (synonyme : hypothèses). La vérité est simple. Il faut se LIMITER aux dégâts techniques. Il est reconnu que c’est un effondrement provoqué par des explosions, ressenties, vues, subies, enregistrées. A partir de là on ouvre un dossier d’enquête normal.
    Quant à Israel, coupable ou non des attentats du 11 septembre 2001 à New York, c’est une entité qui va disparaitre rapidement de la surface de la terre. Leur Shoah, leur 11 septembre est programmé. aussi sûr que 6 - 4 = 6.


  • #1034520
    le 20/11/2014 par artyg
    La double imposture du 11 Septembre

    Passionnant, vraiment passionnant et très instructif sur ces techniques de doubles fausses bannières.


  • #1034533
    le 20/11/2014 par omerre
    La double imposture du 11 Septembre

    n’empeche que j’aimerais avoir l’avis d’un prestidigitateur , ce genre de personne qui arrive a faire disparaitre un train ou un avion sur une scène de théatre !
    d’autre part un avion de cette taille qui rentre dans un immeuble sans qu’’aucun element de l’avion ne tombe et que tout reste a l’interieur c’est quand meme bizarre ! on voit l’avion happer a l’interieur cela parait très étrange
    bon ceci dit on a bien retrouvé un bout de moteur encastré entre deux murs il y a quelque temps

    mince c’est incroyable que personne ne puisse dire si il y avait oui ou non des bouts d’avion dans les ruines : c’est ubuesque

     

    • #1034581
      le 20/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La double imposture du 11 Septembre

      @ omerre

      Reprise d’un message vous invitant à faire des recherches sur les "prestidigitateurs"...

      Le 18 novembre à 08:45 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Bernard-Henri Lévy menace le nouveau parti Réconciliation nationale

      @ Alex

      « La Shutzpah est à double tranchant, si elle est parfaite et menée avec brio, elle esbroufe le chaland, mais bâclée sans intelligence elle lui fait prendre conscience de la tromperie et se retourne contre celui qui en use. »

      « Oui, et ils sont en train de perdre pied car l’illusion sophistique ne tiendra bientôt plus, raison pour laquelle ils accélèrent la cadence pour en arriver au grand "son et lumière planétaire" qui devrait selon eux les replacer comme les messagers de Dieu (peuple de prêtres) incontestables dans la nouvelle religion en gésine actuellement. Souvenez-vous, leur grand maître de l’illusion s’appelle David Copperfield, et cela n’a aucun rapport avec le héro de Dickens ! »

      COPPER = CUIVRE, FIELD = GISEMENT, faire plus serait prendre les visiteurs d’E&R pour des idiots !


    • #1034660
      le 20/11/2014 par eRICH cOOPER
      La double imposture du 11 Septembre

      Prestidigitateur c’est pas le "mec" qui te force, à regarder une main, alors que souvent la manipulation, est dans l’autre... c’est scientifiquement prouvé.


    • #1035039
      le 20/11/2014 par Alex
      La double imposture du 11 Septembre

      C’est clair que de nombreuses questions se posent, et dans chacune des versions. On peut constater pas mal d’incohérences dans celle de Baker.
      Une chose que Laurent Guyénot ne semble pas savoir, c’est que l’origine des avions a été expliquée : avions civils qui ont été modifiés, renforcés, et surtout rendus téléguidables à souhait. Et c’est une firme Israélienne qui s’est occupée de ça. Je ne me souviens plus du nom de ce type qui a été bizarrement discrédité de partout, @ Druide doit s’en souvenir... D’ailleurs dans la vidéo Baker tente de démonter la thèse des avions téléguidés, et sa comparaison est fausse, l’avion qui entre dans la tour a une excroissance qui fait toute la longueur centrée sur le bas, alors que l’avion comparé lui n’a que deux bourrelets au niveau de la racine des ailes.
      Il n’est de plus pas impossible qu’ils aient utilisé une autre arme en plus de la Thermate, mais Jowenko dit bien qu’il s’agit de démolition contrôlée, qui démarre à l"endroit où les tours ont été touchées contrairement à la 7, qui est bien plus conventionnelle. Les très grosses explosion qui ont touché les sous sols du second immeuble touché de façon presque coordonnée avec le choc du premier avion, et les dégâts observés dans le "Lobby" de cet immeuble qui n’avait pas été frappé encore par un avion sont pour le moins troublants. On peut les voir dans le film des frères Naudet, qui ne sont pas là par hasard. D’ailleurs il semblerait qu’ils fassent partie de la fameuse communauté dont il est interdit de parler.
      je ne suis pas calé en vidéo mais je ne crois pas en cette no-plane théorie.
      Autre chose, Laurent Guyénot semble dire que cette thèse vise les sionistes, mais je n’ai vu nulle part ce qui amène cette déduction. Vu par des personnes lambda, elle incrimine le gouvernement Bush. Il faut avoir poussé recherche pour comprendre que les sionistes contrôlent les médias US et Occidentaux en général. Certains pensent même que ce sont les américains qui contrôlent les médias Européens...
      C’est pour cela que je crois que Thierry Meyssan dont je viens de revoir la vidéo de 2002, est là pour focaliser sur la théorie 2. D’ailleurs il y dit que le Kérozène n’explose pas, ce qui est faux, car pulvérisé, il est explosif. Ceci dit cela n’empêche pas que d’autres explosifs aient été posés dans les avions ou aux étages concernés.
      Comme Druide je pense que cette théorie discrédite lus qu’elle n’éclaire.

      @Heureux qui, comme Ulysse... Pas mal d’éléments dans vos infos...


    • #1035209
      le 21/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Alex

      Le problème n’est pas de donner "pas mal d’éléments", la question est qu’il serait opportun de les suivre au lieu de systématiquement considérer ceux qui invitent à penser autrement (juste en fait) comme des "mystiques" car ils sont hors du cadre imposé. Le comble de l’inversion fait que maintenant celui qui proposede savoir au travers du prisme des grandeurs physiques est considéré comme délirant alors que ceux qui vendent la connaissance officielle n’aspirent qu’à former des croyants par de la science frelatée (idéologie ou manipulation, pure production sophistique en réalité) !
      Le prix à payer pour enfin comprendre est justement de sortir de cette spirale infernale, mais sans l’argument d’autorité qui consiste à être le dépositaire de la "connaissance autorisée", personne pour écouter. Il est donc assez aisé de saisir que celui qui refuse de l’utiliser cherche à ne pas polluer les débats, mais non, il est plus confortable de lui faire des procès d’intention plutôt que de se remettre en cause ! Echec assuré donc, sauf "miracle", bien entendu !
      Qui, par exemple, pour être interpelé par mon propos sur la date retenue pour ces attentats ? Personne ! Je prétends écrire dans une langue à peu près maîtrisée qui me permet de formaliser une pensée mais mon invitation à s’interroger sur un sujet est folie !
      Je persiste donc dans la folie et prétends que le 11 Septembre n’avait pas pour objectif premier de servir toutes les causes évoquées ici, aussi vraies soient-elles ! Je ne ferai donc pas à leur place le travail intellectuel nécessaire à ceux qui prétendent vouloir comprendre, désolé !


    • #1035461
      le 21/11/2014 par Alex
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Je vais essayer de vous répondre, avec le peu d’éléments, (pistes) que vous livrez, car si vous n’êtes ni mystique, ni délirant, vous n’en êtes pas moins hermétiste. Chose que je peux comprendre face à la complexité d’évoquer certains domaines avec les profanes.

      Même si j’ai exploré bien des théories, je reste prudent car toutes ont bénéficié de l’attention de ceux qui gouvernent affin de les dévier,les discréditer ou en nier l’existence. Et avec vous j’ai bien l’impression qu’il s’agit de plonger loin dans un passé antédiluvien qu’il m’est difficile d’appréhender et de maitriser. Sachez reconnaitre toutefois que vous êtes difficile à suivre, car soit vous en dites trop soit pas assez, et que vous vous réfugiez souvent derrière l’effort que doit fournir chacun et son degré d’éveil pour aller plus loin.

      Comme vous je pense que l’histoire humaine a été manipulée, à escient, par ceux qui ont découvert et se sont réservé des savoirs anciens. Cependant vu que ceux ci me sont encore inaccessibles, je garde raison tout en cherchant sans relâche.
      Pour le 11 je crois savoir que ce nombre est dans la mystique juive, le stade de l’intervention divine. Soit dieu qui agit en direct pour son peuple chouchou...
      Quand à trouver un lien entre Riyad, Damas, Caracas, et Téhéran hormis le pétrole et le gaz je ne vois rien. D’autant que vous parlez de conflit alors que pour l’heure seul Damas est en conflit. S’il y a un lien géographique, c’est qu’ils sont sur la même planète...

      J’ai l’impression que pour vous le 9/11 a été une répétition du projet Blue Beam. Arrêtez moi si je me trompe.

      Une chose est certaine, les voiles vont se lever les uns après les autres, et les mensonges devenus Dogmes vont s’effondrer. Et ceux ci concernent la majeure partie des sciences et des connaissances, directement à leur base.


    • #1035780
      le 21/11/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      La double imposture du 11 Septembre

      @ Alex

      La complexité apparente tient au fait que le conditionnement est tel que le cerveau humain n’est plus en mesure de recouvrer son intégrité, là est toute la difficulté.
      Deux exemples, deux illustrations de ce dont je tente de vous faire prendre conscience. Lorsque j’évoque un critère géographique objectif pour les lieux cités, vous me répondez pétrole, et lorsque j’évoque une date, vous me répondez mystique juive. Même en étant prévenu, les choses ne s’engagent pas et cela n’a rien à voir avec l’intelligence ! Les enfants sont d’ailleurs beaucoup plus pertinents, eux, ils avancent très vite. Vous comprendrez donc qu’aller plus loin tant que nos mécanismes naturels ne sont pas réenclenchés est une perte de temps. Même si cela est empirique, le constat que je tiens de mon expérience est celui-là. Donner les liens n’apporterait rien. Si la résolution d’une équation n’est pas un souci, la poser correctement requiert en revanche la mobilisation de ressources importantes.
      L’"équation du 11 Septembre" n’échappe pas à la règle, devoir convaincre d’une impossibilité évidente montre à quel point le déconditionnement sera long, surtout, et c’est là le paradoxe, qu’elle demande d’avoir été instruit d’une culture scientifique orientée à laquelle on ne croit pas ! Car oui, en matière scientifique comme ailleurs, on enseigne surtout de l’idéologie !
      Après, il y a aussi la possibilité de suivre des gourous pour des raisons subjectives, sauf que c’est alors entrer dans le domaine où la communauté de l’illusion et du paraître règne en maître... Il ne reste plus alors qu’une seule voie possible, celle de la spiritualité authentique qui permet de déjouer tous les pièges. Notre avenir sera donc spirituel ou il ne sera pas, c’est aussi simple que cela !


    • #1046269
      le 02/12/2014 par Alex
      La double imposture du 11 Septembre

      @Heureux qui comme Ulysse

      La dernière fois que j’ai croisé quelqu’un s’exprimant comme vous c’était sur Pal Talk, le Tchat vocal qui a grandement participé à la formation des DAESHistes... Celui qui s’exprimait ainsi a finit par être dévoilé, et il s’agissait d’un évangéliste apocalyptique, cyniquement sioniste et qui voyait le cheval blanc se lever dans la montagne de Khorasan... Et si les autres ne le voyaient pas, il se mettait en colère, et accusait ses contradicteurs de ne pas avoir la capacité de le comprendre vu leur fermeture, et leur absence de perception des choses spirituelles... Je me doute que ce n’est pas votre cas, mais le discours est le même, répondre à une question par une autre question, tournoyer sans jamais dire les choses simplement.
      Énoncez simplement et il sera possible de vous suivre. N’ayez pas d’à priori sur les gens qui vous répondent et essayez de faire passer votre message plutôt que de tourner en rond.

      Merci.


  • #1034573
    le 20/11/2014 par acierzingué
    La double imposture du 11 Septembre

    pourquoi n’y a-t-il pas d’effet de trainée sur la fumée et les poussières de l’explosion ? Point de vue des hologrammes ils doivent être forts aujourd’hui... Peut être y a-t-il des angles de vision où l’hologramme disparait ?

     

    • #1035526
      le 21/11/2014 par rectificateur
      La double imposture du 11 Septembre

      "hologramme" est le mot magique qu’emploient pour expliquer l’inexplicable ceux qui ne savent pas vraiment ce qu’est un hologramme. Les autres ont des explications beaucoup plus terre-à-terre et opérationnelles.


  • #1034591
    le 20/11/2014 par redsniper06
    La double imposture du 11 Septembre

    Le film du 11 Septembre est un navet qui ne fait plus recette !!!....
    il va falloir trouver autre chose les scénaristes hollywoodiens pour que les "screenplay" médiocres de vos "œuvres" diaboliques deviennent crédibles !!!...


  • #1034744

    Ok pour pour la thèse des "mini-nukes" par contre la thèse "no planes" ne tient pas debout du simple point de vue du risque encourru par les perpétrateurs de devoir maitriser toutes les prises de vues éventuelles de l’événement
    Je rappelle en effet que dès lors que la première tour est touchée, tout le monde a les yeux (et les caméras) rivés sur l’emplacement. C’est donc beaucoup trop risqué d’un point de vue opérationnel et l’on sait que de nombreuses prises de vue ont été effectuées et publiées après-coup et toutes montrent de près ou de loin un avion s’approchant et percutant la 2nde tour.


  • #1034851
    le 20/11/2014 par rectificateur
    La double imposture du 11 Septembre

    Je pense que ceux qui n’arrivent pas à "croire" à l’absence d’avions devraient avoir en tête deux choses :

    - On ne leur demande pas de croire. Surtout pas : mais plutôt de réfléchir, sans a priori.

    - Comment fait la police scientifique sur une scène de crime ? Elle ne cherche pas quelle est l’hypothèse la plus plausible. En général, il y en a beaucoup. Elle cherche d’abord ce qui n’est pas possible pour l’éliminer des hypothèses (un suicidé par plusieurs balles de revolver...). Et restreint petit à petit le champ des possibles jusqu’à la solution.

     

    • #1037075

      Il est effectivement assez difficile de croire à l’absence d’avions. Ton parallèle avec la police scientifique pousse à réflexion, mais pour en arriver à la conclusion qu’il n’y avait pas d’avions, quelles hypothèses a t-il fallu éliminer ?
      La manipulation d’images en temps réel est techniquement possible. Le témoignage de milliards de personnes ayant vu ces avions, face au poids des quelques uns n’ayant rien vu sur place pèse bien plus. Certes, mais y’a t-il des vidéos amatrices qui auraient filmé la 2é tour exploser sans impact d’avion ?
      Les commanditaires de cette machination auraient-ils réussis à empêcher toute diffusion de ces possibles vidéos ?


    • #1038091
      le 24/11/2014 par MaxC
      La double imposture du 11 Septembre

      Certes, mais y’a t-il des vidéos amatrices qui auraient filmé la 2é tour exploser sans impact d’avion ?

      Oui, il est difficilement imaginable de pouvoir contrôler tout le matériel vidéo amateur. C’est même tout simplement impossible. Malgré cela, on peut quand même essayer de calculer cette question.

      Manhattan étant par essence une concentration de Building, il faut déjà considérer que tout ce qui est au niveau du sol perd rapidement le champ de vision de la tour, surtout lorsque la première a déjà été attaquée et que le secteur est déjà probablement en cours d’évacuation. Je penses que les gens présents sur les lieux pensaient plutôt à tailler la route au plus vite que de rester à filmer les lieux. D’où le possible usage, pas improbable du tout, de "figurants" militaires ou tout simplement endoctrinés sur le secteur afin de produire des images officielles "avec du monde".

      Il en va de même pour les habitants des autres buildings, difficile d’avoir une bonne prise de vue à moins d’être dans les bâtiments de proximités, qui eux même ont surement du être en mode "évacuation" assez rapidement.

      Il reste les hélicoptères, et tout les films qui auraient pu être tourné à longue distance non pas de la presqu’île de Manhattan mais de ses zones alentours.

      Dans le premier cas, les hélicoptères. On peut éventuellement se dire que tout hélicoptère en vol à ce moment est de type presse, ou service public et qu’ils peuvent être sous contrôle. Mais il reste tout ce qui ne peut pas être contrôlé.

      Par contre, remettons les choses dans leur contexte. Nous sommes en 2001. Les portables existent déjà, mais pas encore les smartphones avec caméra systématique. Du moins c’était bien moins répandu. Mais il reste toutefois les caméscopes qui, je pensent, à l’époque étaient déjà bien répandues aux États-Unis. Je tiens quand même à appuyer sur le fait qu’en 2001 nous n’étions pas encore dans cette pathétique folie du tout image. 13 ans se sont passés depuis cet événements et les choses vont en s’accélérant.

      Il reste l’hypothèse de la projection locale holographique pour générer en effet un faux avion mais cela n’est possible que sur une courte longueur. Quelques dizaines de mètres avant impact je dirais. Maintenant avec un effet de surprise (visiblement le public non averti n’avait pas idée de voir un second avion plomber la tour d’à coté) et on peut facilement berner l’œil humain.

      Mais ça reste une théorie trop, mais trop approximative.


  • #1034889
    le 20/11/2014 par marion
    La double imposture du 11 Septembre

    Ce qu’on retient surtout c’est que toutes ces operations de faux drapeau sont toujours commises par les meme. Ce petit pays est le centre du satanisme. Et derriere toutes les guerres imposees aux peuples qui n’en veulent pas. Vers quel but ? ce nouvel ordre mondial, talmudique, luciferien, dictatorial et orwellien. Une ssorte de coree du nord mondiale ou les etres humains seront traites en esclave par cette petite elite autoproclamee.


  • #1034920
    le 20/11/2014 par Mourre Tendre
    La double imposture du 11 Septembre

    Incroyablement content de lire une analyse de ce niveau (je parle des trois séquences du texte de la conférence), même avec toutes les faiblesses qu’elles comportent par nature (pas d’accès possible aux véritables données, s’agissant d’un complot).

    J’aime l’humilité et la méthodologie ("j’ai une théorie, peu de véritables preuves, mais je vais essayer de vous la démontrer, vous appelant à la critiquer"). Mais les faisceaux de faits rassemblés parlent aussi.
    J’aime la démarche factuelle d’examen des sources disponibles, de leur analyse, de leur tri qui débouche sur une synthèse enrichissante pour qui la lit. Synthèse, à mon avis que peu de personnes francophones sont actuellement en capacité de produire, je pense.

    L. Guyénot, avec ces trois, textes m’a fait beaucoup bouger sur des faits que je croyais à tort comme acquis. J’ouvre (encore une fois, sempiternellement) les yeux.

    Vraiment, sans me l’expliquer d’ailleurs, je suis incroyablement content qu’une démarche passionnée mais méthodique ait produit cette œuvre intellectuelle (qui n’est probablement qu’un condensé, j’imagine, de tout ce que L. Guyénot pourrait développer sous un autre format plus généreux).

    Je suis, enfin, extrêmement content aussi que ça ait lieu en France, et que tous les francophones puissent en profiter. Car il s’agit bien pour moi d’un travail de discernement et d’éclaircissement, même si j’ai lu des commentaires chagrins à divers titres (parfois honorables d’ailleurs) sur ce travail, censément hypnotiseur ou mystificateur pour certains (et c’est leur droit que de penser cela) ; travail par ailleurs offert et partagé, et diffusé grâce à E&R sur un medium de grande audience.

    Pardon pour le côté "fan-basique" et moyennement critique (c’est une litote), mais j’aime vraiment beaucoup lire Laurent Guyénot, depuis qu’E&R s’en fait l’écho. C’est un superbe travail.
    Et je salue son courage, j’imagine que ça ne doit pas toujours être simple dans sa vie quotidienne.
    Merci beaucoup. Ça compte, ce que vous faites.


  • #1034932
    le 20/11/2014 par Mourre Tendre
    La double imposture du 11 Septembre

    J’oubliais :
    Car tout le discours de L. Guyénot, loin d’enfumer quiconque, donne du sens, éclaire, explique, rend compréhensible. Même si, dans ce genre de situation il sera probablement à jamais impossible à la nappe de recouvrir toute la table avant que de mettre le couvert.
    Cela donne malgré tout du sens, beaucoup de sens, tout comme E&R travaille à donner du sens (avec lequel je ne suis pas toujours en accord d’ailleurs).

    Je voulais aussi rappeler qu’il ne se targue pas d’avoir inventé la thèse soutenue ici mais qu’il s’en fait un défenseur, parmi d’autres.

    Je rappelle enfin, pour les enthousiastes de mon acabit, que voltairenet.org ouvre aussi ses pages web à cet auteur.
    (Non, je ne touche aucun argent pour ce commentaire :D )


  • #1035094
    le 20/11/2014 par echo@off
    La double imposture du 11 Septembre

    pour modéliser simplement une tour du wtx on prend des mikados ,on les monte étage par étage on en fait une tour carrée( représente l’ossature et les supports des planchers en béton préfabriqués) on met à l’intérieur de la tour mikado un carré creux en plâtre et une autre carré creux à l’extérieur voila une tour en béton et acier !
    on met le feu au bas de la tour la flamme va monter très haut et de plus en plus vite effet chalumeau la température la plus élevé est au sommet (ce qui explique l’effondrement par le haut) et à cette altitude y’a du tirage le feu est alimenté à fond en courant d’air y’a qu’a voir le panache de fumée qui suit visiblement l’air qui le pousse résultat au bout d’une dizaine d’heure de combustion dans ce four sandwich réfractaire ,le béton s’effrite se liquéfie les structures se décarbone (l’acier devient mou et assez proche de ce qu’il est à l’état naturel de l’oxyde de fer le béton composé de calcium devient de la farine ;la poussière massive qui découle de l’effondrement est en fait du bicarbonate de calcium !
    si un type qui était fortuitement sur place ce jour là avait eu une caméra thermique il est probable qu’il aurait vu des chalumeau prendre exactement le même chemin que les regards de conduites de l’ossature de l’ouvrage !
    maintenant pour lancer la réaction chimique pour descendre une telle tour il faut des tonnes de magnésium (nota le wtx a les pieds dans l’eau et les incendies au magnésium sont impossible à arrêter par arrosage cela ne fait qu’amplifier l’incendie seul l’étouffement gazeux (argon fréon etc..)en vient à bout) et pour faciliter le travail des milliers de litres d’acides puissant pour dissoudre et rendre poreux le béton ce qui facilitera la combustion !
    bon je ne maitrise pas la technique mais l’idée est là et qu’en plus ce jour là une démolition programmée était prévu on comprend l’arnaque la seule chose c’est pourquoi ?
    parfois comme le dit la ccl seul un fou peut comprendre le mobile mais l’incrédulité populaire peut faire courir un mensonge mille ans mais vient un jour où en une minute la vérité est dévoilé !

     

    • #1036019
      le 22/11/2014 par Tourneur-fraiseur
      La double imposture du 11 Septembre

      Tu es sûr que tu as lu le texte que tu commentes ? Je m’explique mal le bicarbonate de calcium et le magnésium de ton propos, si je t’ai bien suivi (tu fais de la vidéo & de la démolition, c’est bien ça ?).

      Et puis il n’y a aucune "ccl" ("conclusion ?") qui (je te copie-colle, c’est trop pénible, sinon) dise :



      parfois comme le dit la ccl seul un fou peut comprendre le mobile mais l’incrédulité populaire peut faire courir un mensonge mille ans mais vient un jour où en une minute la vérité est dévoilé !



      Relis juste les 3 derniers paragraphes du texte de Guyénot - c’est par là d’habitude que se nichent les conclusions - tu vas avoir du mal à faire le lien avec la phrase que je cite de toi.

      Tu es modérément passionnant, sauf sur un point : mais *où* as-tu cela dans le texte de l’article, et quel rapport ? "Tour mikado" ?


  • #1035568
    le 21/11/2014 par Alex
    La double imposture du 11 Septembre

    Petite remarque intéressante : le livre de James Bamford "Body of secrets" est édité par Random House, ce qui appuie la suspicion... (voir Pierre Hillard à propos de cette maison d’édition)


  • #1035825
    le 21/11/2014 par Vincent
    La double imposture du 11 Septembre

    Enfin un article synthétique et plutôt objectif sur le 11/9. La thèse sioniste me dérange un peu par principe, comme si Babylone était forcément sioniste.

    Mais finalement, c’est assez bien résumé au dernier paragraphe : Essayer de comprendre la vérité nous donne des sacs de nœuds au cerveau.

    Tout comme essayer d’accepter qu’il n’y a pas eu d’avion avec un seul argument ’l’image’.
    Ca vaut bien la peine au BEA de pondre 300 pages de rapport pour expliquer le crash d’un avion.


  • #1037564
    le 23/11/2014 par SR.F
    La double imposture du 11 Septembre

    Il y a 5 possibilité de la "defense"

    D’abord les paysans d’une tribu ,d’un clan ou d’un pays qui ce rassemble et se defende contre l’intrut

    Ensuite des gens spécialisés dans la défense et l’attaque (les chevaliers) d’un clan ou d’un pays qui défendent et attaquent

    Ensuite des entreprises qui se charge de fabriquer du matériel militaire et le fournis au soldats contre de l’argents

    Ensuite des banques qui ont besoin de s’enrichir presse les état à emprunter ,incitant les état à acheter du matériel militaire (le plus fort taux de bénéfice (au delà de 25%))

    Et enfin plusieurs pays pratique le False Flage pour accélérer et justifier l’achat massive de matériel militaire

     

    • #1055170
      le 10/12/2014 par etiam si omnes, ego non
      La double imposture du 11 Septembre

      L’orthographe bordel de m..... !!! Qu’est-ce qu’un dissident/résistant qui n’honore ni ne respecte la langue, donc lui-même et les autres ? Dès lors que vous écrivez sur ce site, vous n’êtes plus chez vous. Vous vous devez donc de faire un effort de tenue pour les autres au moins, si ne n’est pour vous-même.


  • #1037576
    le 23/11/2014 par izarn
    La double imposture du 11 Septembre

    "Elle suppose, dans le cas d’un gratte-ciel à structure d’acier de cette taille, des dizaines de milliers de tonnes de produit explosif placés sur les poutres en acier."
    Ouais, Hiroshima c’est 15 kilo tonnes. J’explique pour les crétins : 15 000 tonnes de TNT.
    Ok ? Ben ou se trouve l’explosion d’Hiroshima à New York ?
    Déja j’arrete de lire de telles conneries...
    Ha oui, il a raison : S’introduire chez les "conspirationnsites" pour raconter n’importe quoi !


  • #1041032
    le 26/11/2014 par François Sebesi
    La double imposture du 11 Septembre

    Croire que l’avion en alu peut découper la façade en acier et en béton, revient a croire que la feuille de papier envoyée a grande vitesse contre les ciseaux aurait une chance quelconque de pouvoir le rompre ou le couper...

    Curieuse et troublante physique que celle des AVIONS TEX AVERY DU 911.

    Curieux comportement d’une façade en acier et béton ...

    Comme si cette façade était devenue molle et tendre comme du beurre mou, qui se laisserait pénétrer par un avion a peaux fines et fragiles en alu,.

    Fragiles au point que même les oiseaux les traversent...

    Chez Harry Potter, Hollywood et Tex Avéry ok, ok !..., mais chez Newton ?

    Cette physique la a du mal à faire sens...

    La seule conclusion cohérente à ces bien trop nombreuses observations d’anomalies de comportement des objets et des nmateriaux avions et façades , est celle de la fraude et de la fabrication/ falsification des images projetées par les chaînes télés, à nos temps de cerveaux plus ou moins disponibles....
    Cerveaux qui transforment les "informations/ stimulis d’émotions " en croyances/ opinions ....

    ... Consentement des masses a laisser leurs dirigeants guerroyer avec l’argent public, contre un "terrorisme" imposture, aussi fallacieux que lucratif aux marchands d’armes, de guerres et de morts.


Afficher les commentaires suivants