Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
            Contact | Forum | Boutique | Atelier
A A A
imprimer

La ferme permaculturelle

Homme passionné, Charles Hervé-Gruyer avec sa femme Perrine ont créé La ferme Biologique du Bec Hellouin, dans l’Eure en Normandie.

Cet Eco-centre dispense des formations pour ceux qui veulent découvrir cette véritable aventure humaine et école de la nature.

Voyageur et ouvert d’esprit, il découvre les techniques de part les différents pays qu’il visite.

Aujourd’hui, principal animateur de son Eco-centre, Charles Hervé-Gruyer utilise et met en place avec sa famille, les procédés essentiels et fondamentaux de la permaculture, ainsi que de nouvelles techniques expérimentales et novatrices.

M Hervé-Gruyer a des choses intéressantes à nous faire partager dans cet interview audio du 28 Octobre 2012 à France culture.

Une interview réalisée par Alain Kruger dans l’émission « On ne parle pas la bouche pleine ».

 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #321595
    le 04/02/2013 par Fauchez
    La ferme permaculturelle

    Au Québec, un maraicher vit en cultivant un hectare de terre.

    Il n’emploie aucune motorisation : il remue la terre à la main, avec une grelinette (invention française).

    http://www.radio-canada.ca/emission...


  • #321608
    le 04/02/2013 par retrac
    La ferme permaculturelle

    Bravo Charles Hervé-Gruyer, t’appartient à la simple et la haute civilisation. La Permaculture c’est fin. Mais il y a la Permissionculture, et la pire l’Obligationculture et ses corollaires, genre la plus répandue en Europe, celles que tu ne touches pas subventions si ta pas la permission.
    A la suite un lien, /www.youtube.com/watch?v=kUNxxXBAAQU> Une bonne matière et bon éclairage audible, un peu style rapt à fromage, c’est bien … elle aide dans le sens, à prendre position pour l’avenir de la culture. La Parmaculture on peut dire que c’est une Culture de la Nature Naturante. La nature sourit et nous avec.

     

    • #321698
      le 04/02/2013 par anonyme
      La ferme permaculturelle

      Il cherche pas des "bras" pour l’aider,le père Hervé-Gruyer,des fois ?j’aimerais bien faire un boulot intelligent et utile pour une fois,quitte à pas avoir de salaire,si ça me nourris bien c’est déjà très bien,marre de toute cette merde qui sert à rien...


    • #322028
      le 04/02/2013 par Nicolas Tesla
      La ferme permaculturelle

      @ anonyme
      Il y a les réseaux wwoof sur Google et wwoof.fr le principe est : en échange d’aider a la ferme, on est nourris, logé, chauffé, pendent le séjour. Ce concept ressemble aux vacances a la ferme, et il y en a dans tout les pays du monde !


    • #322088
      le 04/02/2013 par anonyme
      La ferme permaculturelle

      @nicolas tesla merci beaucoup pour le lien camarade,je vais tout de suite y jeter un oeil et pourquoi pas faire un petit séjour dans ces fermes,un séjour utile...merci encore ! Féthi


    • #322123
      le 04/02/2013 par mike
      La ferme permaculturelle

      tout a fait le woof est une belle façon de travailler.comme tout ce qui fait appelle au troc.il faut sortir du salariat le plus possible.comme le disait un certain soral.


    • #325238
      le 08/02/2013 par Raphaël
      La ferme permaculturelle

      J’ai juste un bémol, sur le woofing...
      moi aussi je considérais que c’était vraiment un type d’échange idéal...

      Mais ceux qui ont bien compris que l’immigration de masse joue à la baisse sur les salaires comprendrons bien qu’il peut aussi en être ainsi avec le concept du woofing...

      Pour en avoir fait en Colombie-Britannique, j’ai déchanté un peu
      Pour certains cultivateurs, c’est une manière d’avoir de la main d’oeuvre à plus que bon marché, ce qui joue à la baisse sur les salaires des travailleurs agricoles expérimentés.

      D’un autre coté, ça décourage les mexicains qui chaque été migrent vers le nord pour travailler à moindre cout (et plus efficacement), parce qu’entre un mexicain à 8-10$/h et un ou deux voyageur-woofer qui fait ça gratuitement, ce sont les woofeurs qui sont les plus avantageux.
      Sauf que le contractuel professionnel qui demande 14$/h ou plus, lui, il mange la poussière et maudit ces arrivages de main d’oeuvre supplémentaire (et il se sentira potentiellement plus solidaire des mexicains que des jeunes citadins (souvent de son propre pays) qui veulent "voyager et se réenraciner"...

      Mais je suis d’accord que pour beaucoup de petits cultivateurs, c’est malheureusement parfois le seul moyen de ne pas faire faillite, donc je ne suis pas totalement contre non plus.
      Surtout que la compétition est très féroce en C-B, et que de plus en plus de riches Pakistanais et Indiens achètent les fermes là-bas et en font de purs commerces

      (c’est d’ailleurs assez amusant de voir des hippie d’extreme-gauche préférer travailler pour des "redneck" WASP ou des allemands que pour "les ostis de paki". "Chu pas raciste là, mais les maudits east-indians...").


  • #321689
    le 04/02/2013 par PAC Man
    La ferme permaculturelle

    Bon à savoir : La "PAC", la Politique Agricole Commune de l’Union Européenne, le seul instrument qui soit vraiment protectionniste au sein de cette Union économique ouverte à tout vent, distribue massivement des subventions annuelles aux terres agricoles délibérément mises en jachères.

    Or, la France est le seul membre de l’Union à ne pas publier la liste nominative des bénéficiaires de ces subventions, qui pour certains s’élèvent à des millions d’€ annuels.

    Qui sait, par exemple, que la famille princière Monégasque, gros propriétaire foncier de terres agricoles au nord de l’Ile de France, mises en jachères, touche chaque année sur nos impôts des subventions qui feraient pâlir de rage les restos du coeur eux-mêmes.

    Publier cette liste et vous aurez peut-être la révolution demain, tant c’est scandaleux.

     

    • #322046
      le 04/02/2013 par polomnic
      La ferme permaculturelle

      Vous pouvez trouver cette liste sur le site du ministère de l’agriculture. On m’avait filé le lien une fois. C’est vrai que pour certains les primes sont impressionnantes.

      Je crois que c’est ici

      https://www3.telepac.agriculture.go...


    • #322258
      le 04/02/2013 par anonyme
      La ferme permaculturelle

      merci, très interessant !
      voilà un lien à conserver
      ça a l’air très lié à la grande culture intensive ! comme on s’en doutait


  • #322051
    le 04/02/2013 par observateur
    La ferme permaculturelle

    Superbe initiative qui fait école un peu partout. Dommage qu’il faille autant d’argent pour recevoir cette formation (1000€ environ) pour 10 jours de formation intensive. Il faudrait initier ce genre de ferme dans nos régions avec le soutien de la Ville. Y accepter ceux qui involontairement ne peuvent pas s’offrir cette formation (de luxe). Tous ses gens pourraient alors retrouver du travail localement et produire l’alimentation de demain, une nourriture qui a du goût, pas le "Tricatel" vendu en magasin ! La ferme de Charles Hervé-Gruyer est vraiment magnifique. Il en faut pour tout le monde... certains ne pourront pas s’offrir la formation proposée car trop cher. Espérons que d’autres fermes, un peu moins paradisiaques, pourront accueillir les gens de faible fortune... Dans tous les cas, félicitation à Charles Hervé-Gruyer et son épouse pour cette magnifique démonstration de ce qui est possible dans le respect de notre belle demeure, la terre.

     

    • #323093
      le 05/02/2013 par anonyme
      La ferme permaculturelle

      oui un municipalité devrai prendre l’initiative de 1 créer des "jardins ouvriers" pour ceuxqui en veulent, 2 voter un budget pour offrir la formation à ceux qui par exemple s’engageraient ensuite à cultiver un des lots et constituer une AMAP au bénéfice des habitants de la commune ou avec débouché dans les magasins alimentaires de la commune.
      Des formules comme ça.
      Est-ce qu’il y a des maires à E et R ?


  • #322118
    le 04/02/2013 par mike
    La ferme permaculturelle

    dans le même genre.terre et humanisme de pierre rabhi et le potager agroécologique.avec des formations pas cher,parfait pour un retour aux sources.


  • #322148
    le 04/02/2013 par Eric
    La ferme permaculturelle

    La ferme Biologique du Bec Hellouin est effectivement une superbe réalisation.

    Espérons que dans un proche avenir toute l’agriculture française sera biologique et qu’aucun paysan ne sera payé pour exercer sa noble activité. Il trouvera sa récompense dans le fait de servir l’intérêt général. C’est tout simplement la mise en concurrence des individus et des entreprises qui rend nécessaire l’existence de l’avilissant et destructeur système monétaire. Si ces mêmes individus et entreprises collaboraient les uns avec les autres, ils se rendraient compte que l’argent est non seulement inutile, mais en plus les avilit.


  • #322174
    le 04/02/2013 par Markovitch
    La ferme permaculturelle

    Très belle émission et merci à l’équipe d’E&R de diffuser dès que vous en avez l’occasion ce genre de programme !

     

    • #322245
      le 04/02/2013 par anonyme
      La ferme permaculturelle

      en effet.
      Et dès que vous en aurez la possibilité diffuser des vidéos didactiques qui montrent comment faire.


  • #322240
    le 04/02/2013 par anonyme
    La ferme permaculturelle

    un mot qui m’a frappé c’est "demande exponentielle" de formation en permaculture. Tiens, c’est comme les adhésions à l’UPR http://sortirdelunioneuropeenne.blogs.midilibre.com/archive/2012/12/13/l-upr-en-croissance-exponentielle.html on dirait que tous les mouvements, les prises de conscience, les alternatives, qui permettraient de nous sortir de l’impasse mortifère actuelle et nous feraient renouer avec une vraie civilisation sont en train de connaître après leur apparition une croissance exponentielle. Vivrait-on le début d’une mutation, enfin ?


  • #322752
    le 05/02/2013 par Sans gluten
    La ferme permaculturelle

    Dans mon village (sud de la France) on est beaucoup à se remettre au jardin, plein de potagers apparaissent , des jardins collectifs aussi. On se rencontre on discute, on se donne des plans et des plants, des graines et des coups de main.
    Puis le soir autour d’un pastaga au bistrot , on refait le monde avec de la terre plein partout.
    Le jardinage c’est vraiment une fête de tous les sens.


  • #322765
    le 05/02/2013 par buakaw93
    La ferme permaculturelle

    Bonjour, très intéressant comme tout ce qui touche à l’agriculture et au paysannat comme d’habitude. Merci pour cette émission E&R. En revanche, attention à la famille Gruyer, car même s’ils ont bien réussi leur ferme et qu’il semble que ce sont de bonne Gens.
    Ils ont eu l’avantage d’avoir beaucoup de ressources économiques gagnées grâce au système avant de retourner à la Terre, ce qui n’est pas permis à tout le monde. Je pense qu’il faudrait pouvoir allier entraide et résistance pour développer des fermes de leur type en France en partant d’une pauvre base patrimoniale. En revanche si seul les personnes ayant beaucoup de capital peuvent se le permettre ça risque de se tourner en une lutte des classes.
    Opposition entre les riches permaculteurs qui peuvent se permettre d’être bien nourrit en regardant leurs champs et pauvres Gens enfermées en ZUS sans aucun moyen de revenir à la Terre si vous voyez ce que je veux dire.
    Merci à la personne qui m’indiquera le nom de l’artiste qui chantonne de temps en temps pendant les courtes pauses !