Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La journaliste Anne-Claire Coudray de TF1 pense qu’elle ne fait pas de politique

Jeudi 16 mars 2017, Anne-Claire Coudray, la présentatrice des journaux du week-end de TF1, préside à Tours le jury des Assises du Journalisme. Elle est ce vendredi 17 mars l’invitée de L’Instant M sur France Inter. Après un petit tour sur les lanceurs d’alerte, les Panama Papers et le journalisme globalisé, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau répondent aux questions gentilles de Sonia Devillers.

 

 

L’émission de France Inter est ici en audio.

 

La polémique du jour, eh bien il y en a plusieurs. TF1 organisant le premier débat d’avant-premier tour entre les 5 principaux candidats lundi 20 mars 2017, la chaîne a aussitôt été attaquée, à juste titre, par le petit candidat Dupont-Aignan, en termes très clairs :

« Je vais vous dire quel est l’objectif, c’est de mettre face à face le Système face à Le Pen. Et de nous mettre éternellement dans le même piège. Soit on continue avec ceux qui nous ont ruinés, soit on part au Front national. »

Réponse de l’autre présentateur de journal de TF1, Gilles Bouleau :

« Alors moi je suis pas du tout analyste politique ou commentateur politique donc j’ai pas de jugement sur l’analyse que monsieur Dupont-Aignan fait de la présence ou pas de tel ou tel candidat à l’élection présidentielle, je constate juste que le Conseil d’État a dit, en termes non juridiques et simplifiés par moi-même que TF1 accomplissait son devoir d’information avec clarté, avec équité, donc moi ça me, voilà. »

On rappelle à Gilles Bouleau que c’est le même Conseil d’État a interdit le spectacle d’un comique il y a trois ans, montrant par là-même son inféodation au Système, ou au pouvoir profond. Alors l’indépendance politique des journalistes de TF1, elle repassera. La neutralité n’existe pas, on le sait tous ; mais l’honnêteté est possible. Les deux présentateurs appartiennent au groupe TF1, un des plus puissants en Europe, et dont le poids politique est réel en France. On l’a vu lors de l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 : les autres candidats ont été soit maltraités, soit mal traités. Tout le monde se souvient de l’altercation de François Bayrou avec Claire Chazal, le 2 septembre 2006 sur la première chaîne...

 

 

Revenons à l’émission de France Inter. Le présentateur du 20 Heures précise, selon lui, le rôle du journaliste sur TF1 :

Bouleau : « Ni David [Pujadas], ni Anne-Claire ni moi ne sommes les contradicteurs exclusifs de Nicolas Sarkozy ou de Manuel Valls. Quand vous avez un débat à 4, 5, 6 ou 7, il n’y a pas la place pour une dispute... »

Coudray : « Vous ne pouvez pas devenir l’adversaire politique de la personne que vous interviewez et c’est un rôle qu’on se refuse évidemment à endosser... »

C’est le moment que choisit Devillers pour diffuser le sonore de Marine Le Pen qui s’en prend à Coudray lors de son interview d’Emmanuel Macron :

 

 

Rires en plateau. Devillers évoque une « tentative de déstabilisation » de la candidate du FN à l’encontre de la journaliste, qui va coanimer le grand débat du lundi 20 mars... Elle tente même l’argument sexiste : « On ferait cette critique-là à un homme ? » Et insiste : « Non mais c’est pas profondément sexiste ? Non ? » _ Réponse de Coudray, qui clôt le débat :

« Sincèrement je ne suis pas sûre que ces réflexions méritent une telle dramatisation de ma part en fait, en tout cas j’ai absolument pas envie de rentrer là-dedans encore une fois car je ne suis d’adversaire politique de personne. »

 

Pour comprendre les orientations des relais du Système,
lire sur Kontre Kulture

 

Marine Le Pen face à Coudray et face à Bouleau, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne vois pas en quoi, comme le dit NDA, ce serait un piège. Au contraire, les choses sont on ne peut plus claires.

     

  • Là pour le coup, c’est marine qui peut être mise à défaut même si le fond se tient : car elle parle de service public, de 20h de France 2... alors qu’on est sur TF1 privée et que Coudray ne travaille pas sur le service public...
    C’est comme quand elle parle du différentiel de compétitivité entre la France et l’Allemagne elle parle en pourcentages alors que Phillipot lui qui a fait des maths parle justement en points de pourcentage....
    Faudrait vraiment que ses conseillers l’aident car les journalistes peuvent taper sur ces petits points.


  • Anne Claire Coudray est PAYE par Bouygues et, obéissante, elle défend donc, avant tout, ses intérêts . Le reste est secondaire .


  • Dupont-Aignan se plaint d’un piège... car il va être obligé de choisir ?
    Pour un patriote comme lui, cela ne devrait pas lui posé de problème, non !


  • Le coup du sexisme arrive toujours au moment où les pseudo-journalistes ne veulent pas assumer leur position de serviteur du système et cherchent à fuir le débat... C’est d’autant plus débile que le FN présente une femme pour l’élection présidentielle...


  • chez TF1 on a bien compris qu’ une part importante de son audience vote FN, alors consigne est donnée de ne pas taper trop visiblement sur le FN, plus fort que l’ idéologie, le son de la caisse enregistreuse ...


  • Non ,les journaleux ne font pas de politique ,c’est bien connu ,et ils sont tellement doués que cela ne se voit pas .À part cela, ils ne prennent pas les Français pour des cons ,et viennent en plus se justifier sur les radios ou télés,pour que l’on puisse les croire .Ils ne veulent pas lâcher la gamelle ,des gamelles à 15000 ou à 20000 Mois voire bien plus ,cela stimule ,et tout ce beau monde subventionné par nos impôts ,pourvu que cela dure. On aura bien compris ,soit ,c’est la soumission ,soit la porte .Soit, tu fais la pute ,sois, tu dégageé,et à ce prix-là,ils laissent leur fierté de coté . Quoi de plus simple ,cracher sur le FN, lire les nouvelles de l’agence France presse ,qu’ils se refilent les uns aux autres et lécher des culs ,il faut dire que c’est quand même bien raqué .


  • Perso je m’en moque. Je ne regarderai pas. Je vote FN en connaissance de cause et cette parodie de démocratie qui exclu les "petits candidats" est tout le contraire de la démocratie.


  • Sauf que l’éternel piège c’est le (faux) choix entre ps et ump, c’est la première fois qu’un candidat qui ne fait pas partie de ce système et donc le pen, puisse réellement l’emporter..


  • Le système de formatage de l’opinion est plus que puissant, il façonne les esprits comme un potier crée un vase. Face à cela la dissidence doit éviter de se taper les uns sur les autres et ne pas rendre les coups. Exprimer sa différence oui, mais arrêter de penser que l’autre est un agent du système. La pluralité de la dissidence est à la fois une faiblesse (manque d’unité) mais aussi un avantage (diversité et richesse). Patience les amis, la puissance de plus en plus forte de nos Maîtres va nous servir. Notre stratégie doit être essentiellement la réinformation et la non violence absolue (verbale et physique) qui ne peut vécue et consentie que par un idéal.


  • Il y a belle lurette que Bayrou,parole de Gascon,
    a des liens avec Mac Cain,Fabius,Sorros,...
    financiers d’Al-Nosra !Sans parler de de Sarnez
    copine de Kociusko-Morizet !

     

  • "Un employé n’a pas d’avis" Docteur Louis Ferdinand DESTOUCHE


  • est on sur qu’ anne claire coudray pense ?


  • #1685245
    le 17/03/2017 par Jacques Chazot, coiffeur pour Dames
    La journaliste Anne-Claire Coudray de TF1 pense qu’elle ne fait pas de (...)

    De quoi s’agit-il ? D’une pub pour Jack Deuxange ? D’un concours du plus beau brushing ? D’une marque de shampoing ?

    Si c’est ça... C’est où qu’on Like  ?


  • Les psychanalystes s’y mettent aussi d’après l’inénarrable Règle du jeu de notre Botule adoré : la république est en danger... ce métier rend fou !
    Je me gondole !!!

    http://laregledujeu.org/2017/03/16/...


  • Ces gens "ne font pas de politique", ils savent "ce qui est bien et qui appartient au camp du mal". Évidemment Marine ne fait pas partie de leur camp du bien supposé.
    Amen


  • Ces gens qui nous présentent l’information sont des idiots incultes, persuadés que leurs positions privilégiées dans la hiérarchie sociale sont dues à leurs compétences professionnelles alors qu’ils ne la doivent qu’à leurs facultés d’obéissance et de soumission. Ces imbéciles heureux pensent sûrement délivrer la bonne parole sans réaliser une seconde qu’elle répond à des impératifs idéologiques.

    Comme disait si bien Guy Debord :

    "Les journalistes d’aujourd’hui sont si habitués à la soumission des citoyens, voire à leur ravissement, devant les exigences de l’information, dont ils sont apparemment les grands prêtres, et en réalité les salariés, que je crois vraiment que beaucoup d’entre eux supposent coupable celui qui prétendrait ne pas s’expliquer devant leur autorité. Mais moi, j’ai toujours trouvé coupable de parler à des journalistes, d’écrire dans les journaux, de paraître à la télévision, c’est-à-dire de collaborer si peu que ce soit à la grande entreprise de falsification du réel que mènent les mass media.”


  • C’est ce qu’on appelle une banane, le visage allongé bien typique


  • Ben non, elle ne fait pas de politique, évidemment...elle fait juste de la propagande (comme tous ses confrères d’ailleurs), ce qui est juste le RELAI de la politique !

    Les politiciens sont ceux qui produisent le message. Les journalopes ne font que le relayer. Donc, vraiment, aucune valeur ajoutée. Déjà que le plus souvent, il n’y a aucune valeur au départ...


  • "Alors moi je suis pas du tout analyste politique ou commentateur politique donc j’ai pas de jugement sur l’analyse que monsieur Dupont-Aignan fait de la présence ou pas de tel ou tel candidat à l’élection présidentielle ..."

    On croit rever .Je ne peux pas avoir de jugement sur ce que dit un politique sur tel ou tel sujet par ce que je ne suis pas un analyste ou commentateur de profession comme mon boulanger ou mon charcutier .
    Monsieur Boulot , la vérité c’est que vous tenez à votre poste et que la moindre parcelle d’opinion personnelle vous placerait sur l’échiquier des "personalités " médiatiques " chez qui on devine une appartenance à une famille politique .


  • Ces deux journalistes ont couvert la campagne présidentielle américaine de 2008 et, pour Bouleau, les Démocrates. Je ne pense pas que l’Etat profond néocon US ait oublié de les choyer, au minimum en cultivant leur sympathie. Ça fait des gare-fous de plus qui ne mangent pas de pain pour participer à la micro-gestion du territoire français et plus précisément à la conduite de la campagne présidentielle française.


Commentaires suivants