Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La liberté d’expression n’est plus qu’un vague souvenir

"Charlie Coulibaly" : prison avec sursis et 10 000 euros d’amende pour Dieudonné

Le ministère public a rendu ce mardi son délibéré au procès en appel de Dieudonné pour « apologie du terrorisme ». Le polémiste a été condamné à deux mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende pour avoir écrit, le soir du 11 janvier 2015 : « Je me sens Charlie Coulibaly ».

 

[...]

En première instance, le ministère public avait déjà condamné Dieudonné à deux mois de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme ». Le 17 mai dernier, en appel, l’avocat général avait estimé que la peine prononcée le 18 mars 2015 était « raisonnable » et avait demandé à la cour d’appel de Paris de l’assortir d’une amende « significative », sans en donner, à ce moment-là, un montant précis.

 

Bermuda, chaussettes et baskets

Selon l’avocat général, Dieudonné M’bala M’bala a, par cette expression, « donné une image totalement positive » d’Amédy Coulibaly. Il a donc rejeté en bloc les explications « tardives, contradictoires, alambiquées » du polémiste controversé, qui s’était présenté à l’audience en bermuda, chaussettes montantes et baskets. « Avec l’intelligence qui est celle de M. M’bala M’bala », ce dernier « savait très bien l’effet qu’allaient avoir ses propos », a-t-il estimé. L’humoriste, qui en est déjà à une dizaine de condamnations, dont plusieurs pour des propos antisémites, a, lui, voulu se présenter en homme « de paix ».

Lire l’intégralité de l’article sur metronews.fr

Le déroulement de la procédure, sur E&R :

Dieudonné, Charlie, la « justice » et le terrorisme, chez Kontre Kulture :

Militer pour la réconciliation nationale aux côtés de Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Il n’y a aucune liberté d’expression en France " (Michel Houellebecque) .

     

  • Si vous allez sur le site du figaro, vous pourrez y lire que Dieudonné est un terroriste en Français dans le texte au dessus de la vidéo..... Lapsus ou pas.. ??

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...


  • Le Figaro traite carrément Dieudonné de terroriste à la fin de son article.

    "En février dernier, la procureure de Paris avait requis 30.000 euros d’amende à l’encontre du terroriste"

    Il faudrait les poursuivre , non ?

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...

     


    • Il faudrait les poursuivre , non ?



      Cela ne servira a rien, il sera à nouveau condamné pour procédure abusives, le but, le Patron l’a bien expliquer, c’est de les ruiner, et de les faire taire, ils pourront avoir les meilleurs avocats du monde, des preuves à foisons, ils seront toujours perdant ; ils ont décider de les détruire, physiquement, moralement, économiquement, et ils iront jusqu’à leurs fins, comme quoi quand mes parents me disaient, il faut toujours dire la vérité pour t’en sortir, était un "mauvais conseil".


  • Je remarque l’incohérence du jugement :
    D. est condamné pour "apologie de terrorisme", au motif qu’il connaissait bien "l’effet qu’allaient avoir ses propos" ; mais la notion d’apologie n’implique aucune référence aux effets : elle désigne l’excuse et le soutien - d’ailleurs seulement discursif (!) - à une cause. Cette notion est purement (f)actuelle et non tournée vers l’avenir. Le motif de la condamnation est donc indu.
    Il l’est d’autant plus que, que l’on sache, les propos de D. n’ont soulevé aucune vague d’attentats en France. La prétendue “apologie” dont il serait responsable est restée sans suite du point de vue du terrorisme. Cette absence de suite marque derechef l’inanité du verdict.
    Pour que le jugement eusse été fondé, les magistrats auraient eu intérêt et bon sens à écouter l’interprétation de l’accusé lui-même - qui savait tout de même le sens qu’il voulait donner à ses propos et à ses gestes. Mais cela on ne le fait plus ; D. est condamné en France pour de simples paroles, restées sans effet... Ce qui toutefois ne saurait laisser sans voix !


  • on ne peut pas se sentir ce qu’on veut en France...


  • les commentaires sur le canard sont affligeants, je me demande si c’est pas les employés du journal qui les tapent eux-mêmes pour être de telle mauvaise foi.

     

  • Z’ont pas au’t chose à faire "la justice" ?
    On peut se sentir comme on veut non ?

     

  • courage dieudo !!!!
    nous somme avec toi


  • #1492970

    Avec Dieudonné on n’applique plus la justice en France, il est condamné à "l’avance" parce que c’est Dieudonné et qu’il est l’un des rares à ne pas "se coucher" devant les "maîtres" de la France...En France pour certains, il n’y a plus de justice...
    La France a perdu son âme, elle est devenu l’exemple" d’ INJUSTICE" a ne pas suivre.


  • - Selon l’avocat général, Dieudonné M’bala M’bala a, par cette expression, « donné une image totalement positive » d’Amédy Coulibaly.
    - > Donc si on dit "je me sens comme un éléphant dans un magasin de porcelaine on donne une image totalement positive de la porcelaine ?
    - Il a donc rejeté en bloc les explications « tardives, contradictoires, alambiquées »
    - > L’explication se trouvait pourtant juste avant la phrase de conclusion.
    - polémiste controversé, qui s’était présenté à l’audience en bermuda, chaussettes montantes et baskets.
    - > Se présenter dans robe noire c’est mieux (pourquoi pas venir en soutif et en petite culotte tant qu’on y est ?) ?
    - « Avec l’intelligence qui est celle de M. M’bala M’bala », ce dernier « savait très bien l’effet qu’allaient avoir ses propos », a-t-il estimé.
    - > Et ridiculiser la justice avec ce genre de jugement, cela va avoir quel effet (est-ce de l’apologie de destruction de la justice ?) ?
    - L’humoriste, qui en est déjà à une dizaine de condamnations.
    - > Avec ce genre de jugement cela ne fait aucun doute en effet ...


  • De quoi se sentir, Charlie M’bala M’bala...
    ...au risque de se voir accusé à tort d’apologie d’apologie de crime terroriste.


  • "Je me sens Alain Soral " ça passe toujours ou on prend de la taule ?


  • Liberté d’expression totale, mais uniquement pour ceux qui pensent comme nous.


  • Allez voir la vidéo de Dieudonné qui ne devrait pas tarder d’être mise en ligne ici, c’est ahurissant ! Il est vraiment incroyable même si tout cela est juste ignoble. Une nouvelle étape est franchie.


  • Je me sens triste mais ça renforce mes convictions sur cette mascarade. L’Espoir est éternelle, la Vérité est inévitable.....


  • Je dis un grand merci au juge et au procureur de la dite république française pour ce verdict éloquent et ses attendus kafkaïens.. !!!

    Vous venez de démontrer aujourd’hui, simplement ce qui n’était encore qu’une théorie hier...Celle qu’A.S professait et que les "bons esprits" réfutaient en tranche ou en bloc...La mainmise du pouvoir sioniste sur l’appareil judiciaire et la fin définitive de la liberté d’expression...En fait,de la liberté tout cour.. !!!

    "Je me sens Charlie...et pas Amédy...Coulibaly !!"...Le message est pourtant clair et ne concerne en rien une quelconque apologie mais la dénonce plutôt car c’est lui qu’on accusait et qu’on accuse encore (comme au Figaro) de terrorisme (par le rire,sûrement !)... !!!

    Pauvre France et pauvres français...La séparation des pouvoirs n’est plus qu’un souvenir et l’iniquité s’étale chaque jours devant vos yeux ahuris... !

    Ne croyez plus de ce qu’on vous dit à la télé ou dans les journaux...Sachez le:cela ne vous concerne plus car vous n’êtes plus vos propres maîtres... !

    Priez pour Robespierre qui avait raison..La poignée de fripons sans noms qu’il dénonçait dans son dernier discours à la convention est bien réelle et toute puissante...Mais puissance n’est qu’un mot jamais suivi par l’adjectif éternelle....... !!!

    Merci à vous princes des ténèbres,pour cet éclairage de grottes soudaine !


  • L’humoriste breton est traité comme un terroriste dans les médias et par la "justice", mais il n’a pas le droit de le dire !


  • Et pourtant, personne n’a l’air de se rendre compte que l’on est en dictature, ou alors ils ont tous la pétoche. Ça bouge un peu sur Facebook, les gens commencent à comprendre, mais y’a encore du boulot.

     

  • #1493225

    La liberté d’expression en France est littéralement une farce, et cela a toujours été. Toutefois, cela s’est dégradé incroyablement avec la loi de 1972 puis celle de 1990..
    Bref, il est absolument injuste et complètement ridicule que des gens tels que Dieudonné, Alain Soral, Jean-Marie Le Pen et Hervé Ryssen n’aient pas le droit de s’exprimer librement sans condamnation dans « le pays des droits de l’Homme ».

    Tant et aussi longtemps que ce pays n’aura pas un amendement au sein de sa constitution qui garantira aux citoyens ce droit de façon absolue, la démocratie française sera en danger...

     

    • "un amendement"...voila qu’est bien dit... !!!!


    • "Bref, il est absolument injuste et complètement ridicule que des gens tels que Dieudonné, Alain Soral, Jean-Marie Le Pen et Hervé Ryssen n’aient pas le droit de s’exprimer librement sans condamnation dans « le pays des droits de l’Homme »"

      Les droits de l’Homme c’est la révolution contre Dieu. Savez-vous que ce dit droit l’Homme a pour but de supprimer les 10 commandements ? Au nom de droit de l’Homme le système a supprimé 8 des 10 commandements, les 2 derniers sont depuis longtemps en route, ils seront supprimés et nous voila. l’Homme devenu Dieu sur terre.

      Cordialement.


  • #1493226

    La liberté d’expression en France est littéralement une farce, et cela a toujours été. Toutefois, cela s’est dégradé incroyablement avec la loi de 1972 puis celle de 1990..
    Bref, il est absolument injuste et complètement ridicule que des gens tels que Dieudonné, Alain Soral, Jean-Marie Le Pen et Hervé Ryssen n’aient pas le droit de s’exprimer librement sans condamnation dans « le pays des droits de l’Homme ».

    Tant et aussi longtemps que ce pays n’aura pas un amendement au sein de sa constitution qui garantira aux citoyens ce droit de façon absolue, la démocratie française sera en danger...


  • En France Dieudonné va aller en prison pour avoir balancé des vannes.
    Mais nos médias sont indignés par ça (deux internautes accusés de blasphème en Algérie) :
    http://rue89.nouvelobs.com/2016/06/...

     

    • #1493340
      le 22/06/2016 par l’élite des égouts
      La liberté d’expression n’est plus qu’un vague souvenir

      Il n’est pas étonnant de voir la presse occidentale s’acharner sur le moindre fait divers algerien, car ils veulent tout simplement et par tout les moyens, altérer les mécanismes de pensées des lecteurs, afin de les orienter vers une idéologie prédatrice. (exemple : Irak, Libye, Syrie)

      Ils veulent nommer et pointer du doigt le mal, qui en réalité n’est visible que dans leur esprit conditionnés...

      Ils (les adorateurs du porteur de lumière)...


  • Notre justice est vraiment tombée sur la tête.
    Moi j’ai compris tout de suite ce que voulait dire "Je me sens Charlie Coulibaly", dans le sens où Dieudo est agressé comme un "Charlie" et aussi traité comme un terroriste "Coulibaly". Il n’y pas besoin d’avoir bac+10 et fait trois fois le tour de la Terre pour comprendre ça... C’est de la mauvaise fois incontestable ! Et c’est aussi un pied de nez à cette stupide récupération politique qu’est le "Je suis Charlie".
    Finalement, il faut être un peu "Je suis Pourri" sur les bords pour être magistrat de nos jours.

    Et courage à Dieudo pour sa décision de ne pas payer les jours-amende mais d’effectuer la peine de prison "à la carte".


  • Il a été condamné à 2 mois de prison AVEC SURSIS et 10 00 euros d’amendes.

    Maintenant il dit qu’il ne va payer que la moitié de la somme et nous dit qu’il va aller en prison !...

    Joli coup de pub pour encore des mois à passer pour un martyr...

    Puis par finir avancer : ils n’ont pas osés mettre un fantaisiste en prison.

    En France la Justice ne mets pas en prison des gens condamnés

    AU SURSIS et mème à de petites peines de prison FERME...

     

  • Atterrant...


  • Lui reste le Kamerun ... ou la Germanie : Alternative pour l’Allemagne (AfD) refuse d’exclure un de ses membres, au nom de la liberté d’expression.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...
    https://de.wikipedia.org/wiki/Wolfg...


Commentaires suivants