Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La police turque investit un quotidien hostile à Erdogan

Comme en France, toute opposition est accusée de "terrorisme"

La police turque a investi vendredi soir les locaux du quotidien Zaman, hostile au président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, après une décision judiciaire de placement sous tutelle du journal qui renforce encore les inquiétudes pour la liberté de la presse en Turquie.

 

La police a utilisé gaz et canon à eau pour disperser des centaines de personnes qui s’étaient rassemblées devant le siège du journal à Istanbul et pénétrer dans le bâtiment, a constaté un photographe de l’AFP.

Plus tôt dans la journée, sur requête d’un procureur, un tribunal d’Istanbul avait ordonné la nomination d’administrateurs provisoires à la tête du groupe Zaman, selon l’agence de presse Anatolie, favorable au gouvernement.

Les raisons de cette mise sous tutelle n’ont pas été précisées par Anatolie mais elles font peu de doutes, tant l’hostilité entre le quotidien et le régime était vive.

Le groupe Zaman, qui outre le quotidien Zaman possède le journal de langue anglaise Today’s Zaman et l’agence de presse Cihan, est considéré comme étant proche de l’imam Fethullah Gülen, un ancien allié devenu l’ennemi numéro un de M. Erdogan depuis un retentissant scandale de corruption qui a éclaboussé le plus haut sommet de l’État fin 2013.

Le président accuse M. Gülen, 74 ans, d’être à l’origine des accusations de corruption qui l’ont visé il y a deux ans et d’avoir mis en place un « État parallèle » destiné à le renverser, ce que les « gülenistes » nient farouchement.

Depuis ce scandale, les autorités turques ont multiplié les purges, notamment dans la police et le monde judiciaire, et les poursuites judiciaires pour « terrorisme » contre les proches de la nébuleuse Gülen et ses intérêts financiers.

Dès l’annonce de la décision judiciaire, des dizaines de journalistes et d’autres salariés de Zaman s’étaient rassemblés devant leur quartier général stambouliote, selon des images diffusées en direct sur le site internet de ce groupe de presse. « Nous nous battrons pour une presse libre », proclamait l’un d’eux.

Lire la suite de l’article sur fr.news.yahoo.com

L’échec de la stratégie turque en Syrie rend Erdogan nerveux à l’intérieur, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça me surprend un peu cette nouvelle ; reste à savoir si il ne s’agit pas d’une désinformation. Il n’y a pas plus démocrate qu’ Erdogan. On dit m^me qu’il serait parmi les prochains candidats au prix Nobel de la paix.

     

    • "Bibi" lui fait de la concurrence pour le prix nobel...
      La lutte s’annonce horriblement serrée

      "faut bien rigoler, il nous reste plus que ça toute façon..."


    • Oui c’est vrai ! je l’ai lu également sur l’ Obs, quel président exceptionnel ce Erdogan !


    • Non seulement Erdogan, en Allemagne Merkel a invité Zuckerberg et lui a ordonné de tout faire pour censurer les commentaires du genre "political incorrect" sous couvert de commentaire de "haine" sur Facebook. Les médias maintreams comme ARD / ZDF censurent les commentaires indésirables. Il y a des gens qui ont même perdu leur job, par ce qu’ils ont posté des commentaires indésirables sur FB. Bienvenue dans le monde orwellien.

      Cordialement.


  • #1411915

    Sauf que contrairement a la france, Erdogan a le soutien de son peuple. L’opposition ce sont ces minorites qui veulent imposer leurs valeurs a la majorite musulmane. Donc merci de comparer ce qui est comparable.


  • Notre professeur d’Histoire-Géographie, lors d’un cours sur l’islamisme, a fait l’éloge d’Erdogan qui serait selon lui un "islamiste modéré" et "démocrate".

     

    • #1412068

      Erdogan a ete elu démocratiquement. C’est quoi la véritable democratie ? Voter contre le traite européen mais le voir passer et fermer sa bouche ? Ce n’est parce que les minorites imposent leurs lois en france que c’est comme ca ailleurs.


  • En France, c’est la même chose en faux-cul...chez nous, c’est pas la police qui investit les lieux, mais la justice républicaine qui ruine les opposants...l’arme favorite des républicains démocrates, c’est le contrôle fiscal...le harcèlement fiscal devrait-on dire, suivi d’une seconde lame, le harcèlement judiciaire...les opposants en France sont poursuivis devant les tribunaux pour tous et n’importe quoi, dans le but de les ruiner et les faire taire.

    Et puis chez nous dans notre pays de liberté d’expression, les journalistes ont bien compris la leçon, ont bien compris que s’ils voulaient vivre de leur métier, recevoir un salaire confortable, il fallait dire des choses et bien faire attention de ne pas en dire d’autres...et ils ne s’y trompent pas, tous les "grands journalistes" dit "français" ont tous de gros revenus et habitent les quartiers les plus chers de Paris...la traîtrise, pardon, l’auto-censure, est grassement récompensée en démocratie...

    Oui la France est une démocrature ! Une dictature qui se sert des codes de la démocratie pour écraser ses opposants ! Par l’exécution sociale !

    Quant à la liberté de la presse en France, ce pays qui revendique sans arrêt son statut démocratique, se classe... 38ème...dérrière le Ghana, la Slovaquie, la Cap Vert, le Surinam, l’Uruguay, la Pologne...


  • #1412343

    ER n’a cité que "Yahoo news" , Est-ce a dire que la presse papier s’en fout ?
    Qu’elle est belle la solidarité de la presse papier.
    Mais bien sûr, la solidarité de la presse papier ne concerne que les journaux subventionné par la République. Que l’opposition la boucle.