Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La presse française au secours des "juges" de Jean-Frédéric Poisson

Un lynchage par le lobby médiatico-politique au grand complet

Le CRIF étant le gardien de la morale en politique, la sortie sur les « lobbies » du candidat PCD (Parti chrétien démocrate) à la primaire de la droite a été changé en « dérapage », d’un coup de baguette sioniste magique. Aussitôt, après la lettre du CRIF, qui tient lieu de jugement définitif sans appel ni cassation ni Cour européenne, la presse aux ordres a embrayé. Une automaticité qui montre, si besoin était, à quel point elle n’a jamais été indépendante. Morceaux choisis.

 

Commençons par Le Monde, qui ne fait pas dans la demi-mesure en titre et sous-titre :

Primaire de la droite : vers une exclusion de Jean-Frédéric Poisson ?
Les autres candidats à la primaire de la droite sont montés au créneau après les propos du président du Parti chrétien démocrate sur la « soumission » d’Hillary Clinton aux « lobbies sionistes ».

Le cas Poisson n’est pourtant pas unique. Aujourd’hui, dans un paysage médiatico-politique contrôlé par le CRIF et ses sbires, obligés et autres relais, il suffit de faire une sortie non conforme comprenant les mots « lobby », « Hitler », « Shoah » ou « sioniste » pour déclencher les alarmes du Système, mais aussi crever l’écran, faire le zapping et le buzz, et économiser ainsi toute une onéreuse campagne de communication.
Cela rappelle la montre déposée dans un cahier de l’exposition de bijoux de la Villa Borghése, à Rome... qui déclenchera l’arrivée d’une cohorte de policiers dans un concert de sonneries.

 

JPEG - 198 ko
Le Clan des Siciliens dans la Villa Borghèse

 

On appréciera la première question du Monde, déjà en forme de jugement :

« À peine apparu dans la vitrine médiatique de la primaire à droite, Jean-Frédéric Poisson va-t-il être exclu de ce scrutin ? À quatre semaines du premier tour, prévu le 20 novembre, la question se pose après les propos polémiques du président du Parti chrétien démocrate (PCD). Dans un entretien à Nice Matin paru mercredi 19 octobre, le candidat proche de Christine Boutin a déclaré que “la proximité de [la candidate à la présidence américaine Hillary] Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France ” . Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a aussitôt demandé à la Haute Autorité de la primaire une “condamnation ferme des propos” du député des Yvelines. »

Après la lettre d’excuse de Poisson, Le Monde note qu’il ne s’est malgré tout pas excusé pour les termes choisis, et en plus, on apprend qu’il est proche du FN, ce qui vaut double condamnation (Shoah + nationalisme) :

« Dans un entretien à Valeurs actuelles publié le 13 octobre, il estime aussi qu’il faut “en finir avec le cordon sanitaire autour du FN”. Enfin l’annonce récente d’un meeting qu’il doit tenir, le 12 décembre, avec Robert Ménard, maire de Béziers (Hérault) élu avec le soutien du FN, n’a fait qu’aggraver son cas. »

 

 

On passe au huffingtonpost.fr, avec un titre et une intro encore plus anxiogènes :

La semaine où le grand public a découvert la face sombre de Jean-Frédéric Poisson
Entre ses déclarations polémiques sur un lobby sioniste et l’annonce d’un meeting avec Robert Ménard, le candidat à la primaire est critiqué par tous ses rivaux.

Le Huffpost, par rapport au Monde, a trouvé un argument supplémentaire pour fusiller médiatiquement l’impudent :

« Le grand public découvre alors d’autres facettes du président du Parti chrétien démocrate que celle du défenseur des syndicats, de l’opposant à l’état d’urgence qu’il avait montrée lors du débat face à ses six rivaux. Jusqu’à présent, le principal reproche que l’on faisait au député des Yvelines était son déplacement à Damas en 2015 pour rencontrer Bachar el-Assad. "On a autre chose à faire que de déboulonner le président syrien", a-t-il répété le 17 octobre sur i>Télé. »

On dispose désormais de trois chefs d’inculpation pour le pauvre Poisson : Shoah, nationalisme, et Assad. Normalement, c’est le TPI direct, ou la Haute Cour. La plus remontée contre les phrases somme toute banales du député démocrate chrétien sur les lobbies américains – il n’y a que chez nous que c’est un crime, de le dénoncer, pas d’en être –, c’est NKM, la gauchiste de la droite libérale, ce qui n’est pas contradictoire. Cependant, toute la droite, du piètre Estrosi au prudent Le Maire, appuie la condamnation. Le pire c’est que l’accusé, au lieu de « s’excuser », mettre un genou à terre, et faire le voyage en Israël, comme tout le paysage politique le lui demande en tremblant, « explique » ses propos. Le Huffpost déterre alors un quatrième chef d’inculpation : « catholique ». Et sort une carte majeure, une photo de Poisson souriant avec Karim Ouchikh, du SIEL, l’aile identitaire du FN.

 

Troisième et dernier exemple de soumission médiatique à l’ordre dominant, l’hebdomadaire Marianne, qui place le curseur très loin à droite :

Meeting avec Ménard, "lobbies sionistes" : Jean-Frédéric Poisson se place à l’extrême-droite de la primaire
Le soir du premier débat de la primaire de la droite, Jean-Frédéric était apparu comme un candidat modéré. Las, ses liens avec l’extrême-droite et ses positions radicales viennent de ressurgir.

Toujours, ces guillemets tremblants autour des mots interdits, qu’il faut utiliser avec parcimonie, après trois relectures d’avocats. Pour aller vite, Marianne prédit la fin rapide de l’aventure Poisson, qui avait pourtant atteint les 29% d’opinons favorables après une étude de la Sofres sur le débat de la primaire de droite. On vous passe la litanie habituelle des « thèses conspirationnistes mâtinées d’antisémitisme », une expression nouvelle de Thierry Solère, le président de la commission d’organisation de la primaire, qui a fait signer à tous les candidats la charte des primaires, à travers laquelle les candidats s’engagent à respecter les « valeurs » [valeurs ou voleurs ? NDLR] de la droite, qu’on peut résumer en : entuber les pauvres et respecter le lobby. Mais surtout pas l’inverse !

Le reste de l’article de Marianne est de la même eau que ceux du Huffpost et du Monde, à croire que les éléments de langage ont été distribués par la même agence de presse. Ce qui est peut-être le cas. La France retrouvera-t-elle un jour sa liberté de parole ? La vérité pourra-t-elle être dite aux Français pour qu’ils comprennent enfin dans quel merdier l’oligarchie les a foutus ? Vous le saurez en vivant suffisamment longtemps, on l’espère.

Découvrir toute l’étendue du lobby qui n’existe pas avec Kontre Kulture :

L’affaire Poisson, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est dingue ce qui arrive à M. Poisson. On ne peut plus rien dire dans ce pays.

     

    • C’est un possible futur présidentiable chrétien catholique (probablement incorruptible donc difficilement controlable), le système attendait le premier faux pas pour le satéliser, c’est chose faite, il est repeint de la tête au pied de croix gammées et les réflexes pavloviens (largement réactivés par les médias) des français et collègues vont faire le reste, il va finir sur le banc (de poisson ahaha)

      Le sionisme est un mouvement politique, en tant que tel on peut le contester mais, le mot lobby (organisation de pression) même s’il est adéquat ne doit surtout pas être utilisé dans la même phrase.
      Poisson a commis l’erreur d’associer les deux mots et ainsi d’ouvrir une brèche sur la matrice pour le péquin moyen, la sanction a été directe, je pense qu’il est définitivement hors jeu. (ce qui démontre la puissance de ce lobby)


  • Deux livres récents de Jean-Frédéric Poisson qui expliquent le lynchage politico-médiatique :
    « Notre sang vaut moins cher que leur pétrole – la France à l’épreuve du Proche-Orient », paru le 23 juin 2016 en librairie (Editions du Rocher)
    et
    Rapport de la mission d’information de l’Assemblée Nationale sur les moyens de Daech », juillet 2016 (Editions des Équateurs)

     

  • De quoi ont-ils peur ? Qu’il gagne la primaire ?


  • Comment peut-on être plus d’extrême droite que l’extrême droite sioniste ? Impossible...


  • Si avec ça la majorité des gens ne comprennent pas qui ont la main mise sur les médias et leurs "journalistes" de simples salariés exécutants, on est mal.

     

  • La preuve que le FN n’est pas tout seul .


  • ça donne envie d’aller voter Poisson !
    c’est demain matin...

     

    • C’est le 20 et le 27 novembre...
      Peut-être que ça vaut le coup de douiller les 2 euros pour leurs apprendre à souiller l’esprit de l’élection présidentielle au suffrage universel de la 5eme. C’est quand même Giscard qui a commencé à durcir les conditions d’accès à la candidature et Sarko maintenant qui a poussé à organiser cette pitrerie pour s’aligner sur les Yankees.
      Un candidat à la "primaire" qui renoncerait à se présenter sous les couleurs LRPS pour se présenter en indépendant aura bien du mal à recueillir ses signatures : les maires LRPS sont sommés de demander l’autorisation centrale du parti pour accorder leur signature. Ils peuvent la donner à un second couteau voiture balais (Montebourg, Macron...), mais seulement sur autorisation expresse. C’est pour cela que les "petits" candidats indésirables draguent en priorité les maires indépendants !


  • Le lobby qui n’existe pas n’a pas fini de nous étonner tant l’ "indépendance" des médias est flagrante

     

  • "Toujours, ces guillemets tremblants autour des mots interdits, qu’il faut utiliser avec parcimonie, après trois relectures d’avocats."
    Vous êtes génial, longue vie à vous également.


  • Jean-Frederic-Poisson gène peut être aussi Nicolas Sarkozy.

    Sarkozy essaie de plaire à des électeurs de droite aux idées proches du FN, pendant que Juppé essaie de plaire à des électeurs un peu du centre.

    On essaie peut être, dans le cadre des primaires, d’éliminer un rival à Sarkozy qui lui est déjà aller aux diners du CRIF.


  • Un Poisson qui nage en eaux troubles (de la politique, et plus globalement, du marécage qu’est devenue la France) ! Sérieusement, vous n’y êtes pas encore, chez ER. Il est vrai que Monsieur Poisson, apportant un nécessaire vent de fraîcheur dans cette brochette avariée qu’est la politique française, est déjà accusé de : être "proche" des idées de Soral, "proche" du "FN"/identiaires, "antisémite". Pour compléter cet ensemble d’accusations magiques déjà élogieux, il manque :

    - "Homophobe" (participation à la Manif pour Tous, membre d’un parti "chrétien", etc.)
    - "Pro-Poutine"
    - "Obscurantiste" / "Intégriste"
    - "Anti-américain"
    - "Proche des idées de Donald Trump"
    - "Dangereux pour la Démocratie"
    - "Anti-européen"/"europhobe"
    - "Islamophobe"
    - "Raciste"
    - "Xénophobe"
    - etc.

    Plus sérieusement, je souhaite bon courage à cet homme pour affronter les dangereuses turbulences médiatico-politico-juridiques à venir, et que nous ne connaissions pas il y a trois semaines, et qui, par la force des médias et du CRIF, s’est retrouvé propulsé, du jour au lendemain, en première page de la Pravda, de "référence", du XXIe siècle.


  • Poisson aurait tout intérêt à se présenter comme indépendant. La "primaire" n’est de toute façon qu’un vol par LRPS (l’herpès !) du pouvoir que De Gaulle avait voulu donner au peuple à l’occasion de l’élection présidentielle. Et je suis certain qu’en tant qu’indépendant, son score serait une belle claque à ces pourritures de l’oligarchie !!


  • Quitte à se faire dégommer à moindre frais par ses adversaires et "amis" (républicains, laïcs et autres collabos...), il devrait démontrer chiffres et preuves à l’appui (l’information fiable ne manque pas), qu’il est au contraire très modéré !
    Puisqu’il est apparemment besoin de dévoiler l’existence d’un éléphant dans la boutique de porcelaine !
    L’homme dispose des moyens et des circonstances favorables pour le faire.
    Mais en aura t’il l’envergure ?
    Le chemin risque d’être long et difficile, peut être pas...

     

  • La dictature sioniste interdit aux goyim l’expression "lobby sioniste" - encore heureux que Poisson n’aie pas parlé de "lobby juif", c’était la 17ème Chambre assurée, et " la justice A NOUS " serait passée...


  • On attend avec impatience le " Making of " du Monde :))


  • Ils ont trop peur qu’il leur mette la misère, tout simplement parce qu’il va d’évidence faire un très gros score aux primaires pour la raison entre autre que de plus en plus de gens en ont plein le cul de ces bouffons clonés. On peut donc y voir aussi un prétexte pour le virer avant le vote.

     

  • Sur son site MR POISSON, présente la lettre qu’il a envoyé au CRIF qui explique clairement son absence totale d’antisémitisme ou d’antisionisme. Il a rappelé des informations sur un groupe de pression, régulièrement présentées dans les médias US mais pas en France.

    J.F. POISSON ne fait clairement pas partie du "système", de cette fausse droite " politiquement correcte" traumatisée culturellement par la gauche depuis plus de 40 ans. Les électeurs n’en peuvent plus de cette "droite" là.
    Et cela, ses concurrents ne le lui pardonnent pas, de même que sa soudaine popularité.
    Remettre en cause Hillary CLINTON actuellement et surtout la politique d’Israël c’est tabou en France.
    La France doit rester le "caniche" des USA en politique étrangère. Ce n’est pas ainsi qu’on réglera l’interminable conflit Israelo-palestinien... Ils n’ont pas fini de souffrir des 2 côtés.
    NKM peut se permettre de dire au premier débat, qu’elle est pour la dépénalisation du cannabis, cela ne pose aucun problème à la charte des valeurs de la droite et du centre...
    Si jamais on exclut MR POISSON pour cela, moi je ne participerait pas à la primaire et je ne voterais pas pour le vainqueur de celle-ci. Je réserverais mon vote pour le dernier esprit libre de l’opposition, Nicolas DUPONT-AIGNANT, a condition qu’il puisse se présenter.
    Car on cherche de plus en plus a "américaniser" notre élection présidentielle, pour limiter le nombre de candidats.

     

  • Une remarque : pourquoi en France n est ton jamais accusé d être antipalestinien ?

     

  • Donc l’Askolovitch nie la réalité des faits ? et il est journaliste ? Donc il devrait démissionner, à moins qu’il décide de faire son boulot.


  • Parfait. S’il se présente en indépendant, les gens voteront en masse pour lui. Le harcèlement à dix contre un, bien que banalisé et reproduit dans toutes les strates de la sociéte, devient impopulaire, dans la mesure où presque tout le monde en est ou en a été la victime, par les temps qui courent.
    Les politiciens et les criffards, enivrés par leur nombril, aveuglés par le clonage, ne mesurent pas à quel point les gens les méprisent quand ils ne les détestent pas.
    Poisson doit continuer sur sa lancée, il n’a d’ailleurs pas le choix, ces gens ne savent que vous mettre le dos au mur.
    Bien sûr il n’est pas milliardaire, lui. Mais il doit y avoir une solution.
    En tout cas, qui s’excuse s’accuse.
    Poisson est innocent de tout crime, alors que la crifaillerie en face trahit la nation bassement, tous les jours.


  • #1584850
    le 23/10/2016 par Béret baguette et saucisson hallal
    La presse française au secours des "juges" de Jean-Frédéric Poisson

    Ça serait intéressant qu’il se présente en indépendant et puisse nous faire un poisson d’avril en 2017, le premier tour étant le 23 Avril.
    Deplus la symbolique du poisson est très intéressante...
    Mais cette sortie est peut être une illusion/manipulation du système conscient qu’ils sont que les Français en privée ne son pas dupe de la main mise sioniste sur le pays.


  • Vous êtes un peu pessimiste sur ce coup.
    Poisson apparait comme ce quil est, la victime tranquille d’un lynchage.
    Il fait apparaître au yeux du grand nombre le terrorisme idéologique et mediatique qui traverse ce pays.
    A ce propos vous remarquerez que dans son camp ce sont les petits candidats et kapos qui montent au front : cela indique plusieurs choses.

    - kalifat va connaître une berezina
    on va rire


  • le crijf s’occupe-t-il des juifs ou des sionistes ???


  • #1585007

    Excellent article mais je n’ai mis que 4 étoiles car il ne s’attaque pas à l’essentiel, à savoir que la France n’est pas une démocratie et plus on tend vers la démocratie plus le pays s’enrichit sans oublier les plus pauvres. Exemple : la Suisse ou l’Etat de Californie. Le peuple doit toujours avoir le dernier mot d’autant que son avis est toujours plus éclairé que s’en remettre comme en France à une élite forcément corrompue car sans réel contre pouvoir. On neutralise la société civile en subventionnant les associations qui forcément ne mordent pas la main qui les nourrit. JF Poisson évoque dans son programme la possibilité des référendum d’initiative populaire sauf qu’il ne s’étale pas sur le sujet. C’est pourtant fondamental. Cette présidentielle, primaires ou pas, est une mascarade dont le peuple français va une fois de plus faire les frais pendant que nos "élus" , y compris les maires des petites communes à leur échelle, vont continuer à se gaver. J’ai signé la pétition article3 pour l’instauration des référendum d’initiative 100 % citoyenne. C’est je pense un bon début pour que peuple s’affranchisse, se libère et se responsabilise.

     

    • Le peuple, bon...
      Quel peuple ?
      Le peuple se laisse mener, changer, métisser, abrutir, sans trop protester, très longtemps, jusqu’à l’irréversible parfois.
      Le concept de "un homme, un vote" est à abolir.
      Le vote doit être professionnel ou élitiste.
      Il faut avoir un certain niveau pour voter, certaines responsabilités.
      Un no border ne peut pas voter, un immigré non plus.


    • #1585294

      Guillaumette, de quel niveau parlez vous ? Les suisses et les californiens seraient - ils plus intelligents que nous ? Le fait de se prendre en main provoque des questionnements qui élargissent les facultés, c’est un cercle vertueux, alors qu’avec notre démocratie "représentative " à la française on abruti le peuple. Ça peut durer longtemps, au seul bénéfice des élus. J’ai pris l’exemple de la Californie et de la Suisse car ces 2 États ce sont dotés de l’instrument de la démocratie directe, ce qui permet de contrôler le Parlement. J’ai pris ces 2 exemples concrets pour signifier qu’il ne s’agit pas d’une utopie, un truc impossible à mettre en place. La France aurait besoin de toute une série de réformes afin d’élever le niveau économique de notre nation. Le seul et unique moyen d’y parvenir est d’exiger et de se battre pour le droit au référendum d’initiative 100 % citoyenne tant au niveau local que national et à valeur exécutive évidemment. Exemple de référendum : cessons de subventionner la presse (qu’elle se démerde, elle n’a qu’à faire de bons articles si elle récupérer ses abonnés) : OUI ou NON (et vote qui veut). Vous pensez vraiment que les français ne seront pas à la hauteur pour se prononcer sur cette question qui pourrait faire l’objet d’un référendum ? Ne sous estimez pas vos concitoyens, ils sont globalement abrutis certes mais pourraient rapidement se réveiller. Au nom de leur intérêt et par là même au nom de l’intérêt général (c’est ce que cela provoque, on ne placerait pas son argent en Suisse si ce pays était instable politiquement, la démocratie directe assure la stabilité).


  • Si vraiment "la communauté E&R" est si grande que ça, lecteurs occasionnels compris, y a qu’à lancer un appel à voter pour lui à la primaire, non ?

     

  • En France Jean Frédéric Poisson n’a pas le droit de critiquer les lobbies sionistes, mais en France vous pouvez soutenir les terroristes avec Laurent Fabuis.


Commentaires suivants