Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La réponse des Belges à la une de Charlie Hebdo

Après "Papa où t’es ?"... "Où est Charlie ?"

Les habitants du plat pays ont sorti leurs crayons pour parodier les attentats de janvier en réaction à la une décriée du dernier numéro de Charlie Hebdo.

 

Le sens de l’humour belge n’a décidément rien à envier au nôtre. Alors que le journal Charlie Hebdo a caricaturé les événements tragiques survenus dans la matinée du 22 mars dernier à Bruxelles dans son dernier numéro, les citoyens du plat pays ont répliqué dans la foulée avec une parodie bien sentie des attaques du 7 janvier 2015.

Là où le canard français titre «  Papa où t’es ? », accompagné d’un dessin du chanteur belge Stromae à qui des morceaux de membres déchiquetés répondent « ici », « là » et « là aussi » signé Riss, le directeur de la rédaction, les Belges répondent « Où est Charlie ? » en hommage aux victimes des attentats de janvier.

[...]

Bien que fidèle à « l’esprit Charlie Hebdo », ce 1 236e numéro a néanmoins soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. Sortie mercredi en kiosque, l’édition de cette semaine a aussitôt été vilipendée par les internautes, visiblement outrés par l’impudeur du journal satirique, lui-même visé par des attaques terroristes l’année dernière.

L’allusion manifeste au père de l’auteur-compositeur-interprète bruxellois, tué lors du génocide des Tutsis au Rwanda en 1994, a elle aussi fait un bide. Preuve que l’humour décapant et la liberté de ton ont des limites.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

La longue histoire de Charlie, qui n’est pas faite que d’humour, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1432255

    Moi je la trouve très drole cette couverture de Charlie. Je ne pense pas qu’ils ignoraient non plus les conditions de la mort du père de Stromae, vu que c’est sur Wikipedia. Ils savaient ce qu’ils faisaient et ils font dans l’humour noir. Moi, catho, je ris des couv’ anti-catholiques de Charlie, car c’est ma facon de tendre l’autre joue. L’humour noir fait partie de notre culture et tout ce qui ennuie le bobo est bon.

    Perso, j’adore.

     

  • #1432334
    le 30/03/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    La réponse des Belges à la une de Charlie Hebdo

    Déjà, ’faut connaître "Stromae".

    ’Faut être cultivé, quoi...


  • #1432545

    Charlie Hebdo a été fondé en 1970 et il m’a toujours semblé curieux que cet hebdo ne soit pas interdit pour obscénité et scatologie - il serait interdit dans tout autre pays que la "France" . La réponse est simple : il lutte depuis le début contre le patriotisme et donc à partir de 1972, contre le FN qu’il ne cesse de couvrir d’ordures .

     

    • #1432681
      le 31/03/2016 par vive Bernier !
      La réponse des Belges à la une de Charlie Hebdo

      Trop jeune pour avoir connu Hara-Kiri (pour le coup interdit par le grand Charles) et le vrai Charlie ? Ou trop ideologisé pour se laisser aller à sourire (même pas se marrer, faut y aller en douceur quand on n’est pas habitué) de quelques gauloiseries bien grasses et du tir tous azimuts ?

      Faut replacer dans le contexte, ils avaient des convictions politiques (anars ou de gauche quand la gauche existait encore), mais se moquaient de TOUS comme des gamins. Et oui, à cette époque pas de restrictions féministes, droitsdelhommistes, shoahtiques, lgbtiques, tout le monde prenait sa ration : les politicards, les militaires, les curés, les juifs, les gonzesses, les pédés, les bourgeois, les clodos, les gauchistes, les natios...


  • #1432546

    Charlie Hebdo toujours égal à lui-même c’est à dire : ABJECT .


  • #1432563

    Pour vendre leur torchon les sionistes de Charlie n’ont jamais reculé devant l’abjection .


  • #1432583

    avec le recul , y a a pas que les français qui s’aperçoivent que ce journal est devenu un torchon -
    y a que des alcolos qui continuent à penser que c’est toujours Cavana et choron qui dirigent le journal ......


  • #1432730

    A quand une couverture sur les chambres à gaz ou les exactions de l’armée la plus morale du monde histoire de voir si ça continue à plaire à certains ?
    Oui, vous savez tous les Charlie qui ne le sont que lorsqu’on chie sur l’islam mais qui trainent devant les tribunaux toute personne faisant allusion aux juifs, même sur le ton de l’humour !? ...

     

    • #1433133

      Ils ont viré Siné - un monument dans son genre - parce qu’il avait OSE ! se moquer du fils Sarko épousant un sac en la personne de la fille de Nathan Darty...


  • #1432930
    le 31/03/2016 par Lindt, chocolatier suisse
    La réponse des Belges à la une de Charlie Hebdo

    Je suis Belge deux fois...


  • #1433250
    le 01/04/2016 par Camelot du Christ-Roi...
    La réponse des Belges à la une de Charlie Hebdo

    Etrange ce deux poids deux mesures !
    Alors pourquoi ne peut-on pas rire de la fournée Bruel, du papa collaborateur nazi mort (tombé du mirador, pendant la guerre snif !! ) de François Rebsamen (je plaisante waouw lala !) ou du grand père d’Hazzouziza ?
    Puisque aujourd’hui avec la reforme de la langue française de l’Éducation Nationale on peut dire Nègre, Boukake, Crouille, Bougnoul,Cul Blanc, Face de Craie, Chintoque, Face de Citron, comme madame Rossignol, à RMC, non ?
    Et même de se moquer des femmes (enfin si elles sont au FN comme Marion & Marine ) non ?
    On rit de tout ou on rit de tout, sauf des (biiiiiiip.....) ?
    Très étrange, non (...) ?? au dessus c’est le soleil peut-être !