Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La seule centrale géothermique de France cédée au secteur privé

Démantèlement méthodique des filières françaises au profit des États-Unis

En Guadeloupe, une centrale géothermique produit de l’électricité renouvelable depuis trente ans, grâce aux réservoirs d’eaux chaudes des sous-sols. Le modèle pourrait être reproduit dans d’autres territoires d’outre-mer, en particulier dans les îles volcaniques. Mais au lieu d’investir dans cette énergie très peu polluante, EDF et l’État préfèrent s’en désengager, malgré les promesses de Ségolène Royal en faveur de la filière géothermie.

C’est la seule centrale électrique de géothermie, qui produit de l’électricité grâce à la chaleur de la Terre, raccordée au réseau sur le territoire français. Elle se trouve en Guadeloupe, et fonctionne depuis 1986. Elle est encore gérée par un établissement public, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), avec EDF comme actionnaire minoritaire. Mais voilà que l’État veut la privatiser !

La recherche d’un investisseur est en discussion depuis plusieurs années. Le 7 décembre, en pleine conférence climat, l’entreprise Ormat, basée aux États-Unis et en Israël, annonce avoir signé un accord de principe pour racheter 85 % du capital de la centrale guadeloupéenne [1]. « Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, et Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, ont tous les deux exprimé leur soutien à la décision d’Ormat d’investir dans l’amélioration et le développement de la centrale géothermique de Bouillante », se félicite l’entreprise qui a son siège au Nevada. Elle possède déjà des projets géothermiques aux États-Unis et au Guatemala, et participe à de nouveaux projets, du Kenya à la Nouvelle-Zélande. Elle va bientôt ajouter l’île française des Caraïbes à son portefeuille.

Lire la suite de l’article sur multinationales.org

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce projet réalisé, maintenant, est extrêmement intéressant.
    Il fonctionne depuis 1986 (une époque où on réalisait encore ce genre de projets innovants, au lieu d’aller faire la guerre partout, comme c’est le cas maintenant). Il peut intéresser beaucoup d’îles volcaniques, en particulier la Réunion et le Japon. Mais pas que, le nombre de volcans en activité est important.

    A noter que c’est nettement plus intelligent que de faire des centrales nucléaires au niveau de la mer avec l’imbécilité suprême : mettre le groupe électrogène de sécurité en zone inondable (les anciens avaient borné les limites atteintes par les tsunamis antérieurs). Que ne l’ont-il pas placé, au moins, sur le dessus de la centrale !

    TOUS nos projets publics sont en voie d’anéantissement, c’est la grande braderie.
    Le gouvernement actuel couché devant les intérêts atlantistes doit faire bien attention : les élections c’est dans un an, il devra rendre des comptes.

    Quand on voit les milliards d’Euros que l’Europe nous pompe chaque année (60 milliards d’euros, au moins) + la dette indue qu’ils nous ont mis sur le dos (l’équivalent de nos impôts directs), on mesure à quel point il est urgent de sortir de cette arnaque.

    L’affaire est sérieuse.

    Ecoutez ceux qui vous en parlent : ne pas laisser passer les élections présidentielles 2017. Les projets insensés du gouvernement actuel qui ne sont qu’une application des directives de la commission Européenne, téléguidée, elle, par les intérêts financiers anglo-américains, se précipitent.
    Ils bourrent avant la fin de leur mandat, ces nuls.

    Il y a un parti et un seul qui vous donne la clé pour en sortir, de cette prison des peuples.


  • Rien de neuf, "nik la France" sera bientôt aux frontons de nos mairies


  • Trahison.
    Normalement, on a gardé les plans, même en photocopies (pas de plans informatiques à l’époque ?).


  • Honte à la France...


  • Pourquoi Jean Bernard LEVY le patron d’EDF a-t-il cédé cette centrale géothermique à une société israélo-US ? Je me perd en conjectures... Pourtant il s’était engagé à favoriser les unités de production d’énergie renouvelable... A moins que certaines sirènes de la Méditerranée orientale lui aient titillé l’oreille...