Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La sexualité du futur – Le marché du désir au bout de la virtualité

"Nous allons pouvoir devenir acteur à 100%"...

Réalité virtuelle, combinaisons sensorielles, poupées intelligentes... Le sexe 2.0 ne cesse de se développer et représente un marché en pleine croissance. Extrait de l’émission Rêver le futur diffusée sur I-Télé le 8 mai 2016 :

 

 

Du désir à la liberté, et non l’inverse,
avec Kontre Kulture :

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mort électrocuté en pleine gâterie, en voilà une belle mort...

     

  • Gratte toi le dos la gloire est un écho l amour une hombre monnayable !! un monde sans fond a toi la richesse mabuse


  • Ultime punissions pour le féminisme...Nous n’avons plus besoin de vous mesdames...Le système qui vous a fait exister vous rejette maintenant car vous ne lui êtes plus utiles. Le « marché » a dors et déjà trouvé sa nouvelles cibles : « les enfants »...il ne reste que quelque barrières pour les mettre (remettre) au travail pour assouvir le besoin de consommation que la société-système leur a inculquée !

    Ps. : je relève aussi le néant intellectuel du gars qui expose son sujet : « ressentir le touché de son partenaire à des centaines de milliers de kilomètres »...Ok, donc le partenaire en question n’est déjà plus sur la planète terre alors lol.

     

    • c’est drôle aussi de voir la potiche tiquer, elle doit commencer à se sentir inutile avec tous ces "progrès" à venir (professionnellement et sexuellement)


    • Les fantasmes de l’humanité restent et resteront des fantasmes, c’est une façon d’exister, de se vivre. Qui dit qu’à un moment, les poupées gonflables n’ont pas été à leur heure la réalité de demain ; pourtant, tout un chacun n’a pas la sienne, ni même n’en souhaite une, et elles n’ont pas changé le monde, ni en bien, ni en mal ; quelles raisons y aurait-il pour qu’il en soit autrement avec ce qui est pompeusement appelé "sexualité du futur". C’est du toujours plus dans le perfectionnement du gadget, avec en ligne de mire l’exploitation de la misère dans un but commercial, il est là le maître mot ; l’épanouissement de l’être, dans ces conditions, tout le monde s’en tape.
      Quant aux féministes, il leur faudra toujours les hommes dont elles ne peuvent se passer pour être féministes, une raison d’être qu’elles perdent a force d’attitudes castratrices et qui les pousse à chercher maintenant d’autres voies d’existence, comme la théorie du genre par exemple.


    • Yasmine, tu confonds poupée gonflable et robot, à l’heure ou on parle tu serais étonnée de voir les prouesses technologiques dans la robotisation...le mec qui annonce ça pour 2050, tu peux déjà être certaine que leurs machines actuelles seront largement opérationnelles dans les années 2040 et ce sera clairement autre chose qu’une poupée sans vie, sans mouvement etc.

      Desperados voit juste et cette affaire arrangera évidemment plus les hommes que les femmes, qui auront elles aussi leur robot mais de mon avis ça ne leur sera pas aussi utile que pour nous.


  • Intéressant comme le présentateur présente ce projet non pas comme un choix civilisationnel, mais comme "une réalité en marche" , inéluctable.

    On ne se contente plus de nous imposer un présent pénible : nous sommes maintenant sommés d’accepter à l’avance la dégradation programmée de la dignité humaine, et féminine en particulier.

    Cette évolution est cependant le développement de la pensée libertaire mettant la jouissance personnelle au centre de la relation sexuelle. Celle-ci n’est plus un don mutuel, mais un outil d’ "accomplissement personnel" (pour citer ce journaliste).

    Essayons de promouvoir une sexualité fondée non pas sur l’égoïsme stérile, mais sur la complémentarité de l’union entre l’homme et la femme : fécondité, liberté, soutien mutuel et fidélité.

    NB : je dis fécond, et pas fertile, bien que le fait d’avoir des enfants peut être une des plus belles manières d’exprimer la fécondité d’un couple.


  • Depuis "le meilleur des mondes" d’Huxley la "sexualité du futur" est un marronnier inévitable dans les revues genre Science et Vie... Ca sera bon pour les pauvres qui ne pourront toujours pas se payer de belles prostituées, ou pour les handicapés mentaux qui achètent aujourd’hui des poupées gonflables .

     

    • même pas, les pauvres n’y aurons pas accès, ça coûte cher ces équipements !
      Déjà la réalité virtuelle exige des ordinateurs plus puissants que la moyenne (donc récents), et ensuite il y a les périphériques ,

      Le virtuel ne vise pas remplacer ce marché, c’est autre chose, un luxe...une fantaisie, bref on est bien dans le délire marchant.
      De même que la camgirl d aujourd’hui s’adresse au bourgeois, malgrès les tentatives de micro_payments.


  • "A mesure que la nécessité se trouve socialement rêvée, le rêve devient nécessaire. Le spectacle est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée, qui n’exprime finalement que son désir de dormir. Le spectacle est le gardien de ce sommeil." - Guy Debord, La société du spectacle, 1967, § 21.
    - c’est cet état de dormition qui fait pouffer la pouf à la gauche d’Alex "Fighter" (ce nom de winner !) sans comprendre que bientôt on n’aura plus besoin d’elle, et que certains hommes prennent (ou prendront) çà pour un progrès parce qu’ils préfèrent fuir leur sens de la responsabilité et choisir "l’amour de leur servitude" comme l’a dit un certain élu.


  • Dans le fond, c’est une continuation... on voit bien maintenant que l’on se dirige pour le futur vers une société ultra-robotisée, ultra-surveillée où l’humain n’aura bientôt plus sa place. Toutes les tâches et besoins humains seront bientôt automatisés : faire des enfants dans des couveuses automatisées, les faire éduquer par des robots enseignants, baiser avec des robots plus vrais que nature, manger de la nourriture plantée, entretenue, récoltée, transformée, empaquetée et distribuée par des robots, le ménage par des robots, la lecture par des robots mais aussi faire la guerre avec des robots ; des robots qui pourront être programmé et réparé par des robots... qui pourra profiter de cela ? y aura-t-il une place dans le monde pour ceux qui n’ont pas accès à ces moyens ? Que deviendront les femmes dans un monde pareil ?


  • A quoi ça sert ?
    Autant le faire en vrai,même les pires fantasmes, il faut assumer.
    et ça n’a apporte aucune solution à la misère sexuelle, puisque tout ces équipements vont être relativement chers, pendant encore un moment.

    C’est très intriguant ce mouvement, pourquoi vouloir virtualiser à tout prix, l’acte le plus charnel qui existe ?
    C’est une vraie question de philosophie ce bazar, et de psychologie .

     

    • Je crois que c’est plus trivial que ça. Les femmes c’est chiant (de plus en plus : féminisme etc.) et le rapport plaisir-emmerdements n’est plus ce qu’il était. Compte tenu du fait que l’homme ne cherche pas particulièrement une connexion profonde, si les stimuli qui l’intéressent sont bien imités, ça pourrait être, pour certains, une alternative intéressante, si en plus c’est couplé à un jeu avec des scores à battre dont on pourra se vanter sur tweeter ou Facebook, ça va faire un malheur, surtout chez les jeunes. La grande perdante dans tout ça, à court terme tout au moins, ça va être la femme.


    • À quoi ça sert, tu dis ?
      Eh bien ça va permettre à Gérard le charcutier de coucher avec Monica Bellucci.


    • pas de philosophie là dedans, c’est juste l’économie (le capital) qui termine sa conquête de la sexualité, qui devient une marchandise comme une autre, plus besoins de rapports sociaux, le "rapport" sexuel est virtuel , le consommateur est seul et donc sans aucunes limites pour assouvir le moindre de ses désirs, la seule contrainte est de payer.
      conclusion plus besoin de philosophie pour expliquer le réel, : depuis Marx on sait que tout doit devenir source de profit.
      hier la marchandise m’a souhaité mon anniversaire (65 ans ce mois ci) : ma première proposition de convention obsèques, c’est cool mon assureur pense à moi.


  • #1461185

    Oui, et pendant ce temps on n’ose même plus ni flirter, ni se toucher. Se frôler les mains devient un crime de lèse majesté et on fait même plus l’amour.


  • Pas possible de distinguer le virtuel de la réalité, ah ouais ? Tu fais comment pour reproduire la peau d’une femme, son parfum,… bref sa féminité : par du silicone, des stimuli via une combinaison motion capture, du digital via des services d’entreprises digital,…. La vachte, il faut être gravement en manque pour se lancer dans ce truc.

     

  • Comme d’hab, le naturel surpasse l’artificiel/virtuel.

    Et pour ce cas en particulier, de très loin !

    Je ne sais même pas si il y a quelque chose de plus beau que la chaleur et la passion d’une femme dans cet univers.

    C’est à chaque fois un émerveillement pour les sens.


  • Cette société ultra décadente qu’on veut nous imposer ne verra pas le jour..
    Les Lois divines ne le permettront pas, le Jugement dernier s’accomplira bien avant.

     

    • C’est beau de rêver avec quelques formules péremptoires.
      Tiens, et si Dieu (imaginons qu’il existe...) avait prévu que justement nous devions être soumis à cette ultra-décadance ?
      C’est l’avantage des formules pseudo-scientifiques (comme on dit en epistémologie), on peut tout dire et son contraire. Et avec le même aplomb ! :-)


  • à l’arrivée des transhumains (cyborgs) qui ont des "relations" sexuelles avec des robots .
    quelle monde de liberté , je suis époustouflé par cette vision progressiste .
    un "homme" pourra se payer quelques gosses (gpa) et les élever avec une femme robot.
    ça va étre coooool dans la baraque , "papa" sera fier de lui !
    on peut faire pareil avec "maman" et son robot éducateur d’enfants , avec programme téléchargé depuis bruxelles .

    ils partent en vrille d’une force et vendent leur camelote avec un tel applomb .
    daddy’s born in silicon valley !


  • Effrayant de voir à quel point le monde va se déshumaniser
    "mais peut-etre que tout ira bien
    qu’on aura des matins sereins
    dans un univers différent
    moi,j’aimais bien celui d’avant
    avec des arbres et des jardins,
    de la musique faite a la main
    et puis quelques ordinateurs
    comme domestiques
    pas comme seigneurs"
    Nino Ferrer


  • Par contre pour l’enculade, c’est tous les jours gratuit et en vrai !

     

    • dans un cul en plastique... wahouu le fantasme de fou !!!

      Le personnes qui croient que les gens vont se mettre d’un coup à faire l’amour à des morceaux de plastoc animés se fourent le doigt dans l’oeil. C’est pas près d’arriver.

      Un japonais expert dans le domaine a établi une sorte de règle dont j’ai oublié le nom, c’est que plus le robot ressemble à un humain, plus cela crée de la répulsion dès lors qu’un comportement simulé manque un tout petit peu de crédibilité/réalisme. Exemple un simple battement de paupière qui est mal simulé (non naturel) nous met en mode panique total (et crée une sensation de dégoût)... Car notre cerveau perçoit parfaitement que c’est totalement faux... Ce japonais explique que les robots même humanoïdes doivent rester des robots avec des éléments caractéristiques du robot (éléments qui le composent et qui ne ressemblent pas à un humain).

      Ils cherchent à vendre du "rêve"... (business). Et ils utilisent toujours cette "liberté" ultime de pouvoir faire les plus gros fantasmes (une fois que les fantasmes sont assouvis on fait quoi on met le robot à la poubelle ? L’interêt d’un fantasme c’est ce qu’on projette, l’expérience en elle même n’a plus aucun intérêt. (c’est pareil que quand on achète dans un mode consommation frénétique, une fois l’article payé on trouve le paquet "encombrant" en sortant du magasin)...

      Bref, je n’y crois pas :-)


    • @john mickael

      C’est la théorie de la "Vallée déragneante" ou "Uncanny valley".


  • La branlette 2.0 , ça reste malgré tout de la branlette.

     

  • @Requiem for a Dream

    "on fait même plus l’amour."

    Dis moi ton âge et je te dirai si on fait plus l’amour...

     

  • Finalement, le but ultime c’est de créer un monde virtuel tellement bien fait qu’on le prendrait pour la réalité.
    Eh bien c’est exactement le monde dans lequel nous vivons...

     

  • Pendant qu’on se tapera notre Monica Belluci virtuelle, nos dirigeants, après nous avoir poussé à rouler à 30 dans notre Autolib et bouffer des insectes, baiserons nos femmes dans leur Ferrari après une bonne entrecôte .


  • Tout ça va (très mal) finir avec l’euthanasie pour les marginaux,les malades incurables et aussi les travailleurs pauvres (ou trop précaires) passé 45 ou 50 ans et le retour à l’esclavage et au cannibalisme en tant qu’activité non plus récréative ou socio-culturelle mais économique avant un 1/2 siècle ;vous verrez que quand il n’y aura plus assez d’animaux domestiques ils nous feront bouffer du clone d’élevage ou du "soleil vert" à base de protéines humaines comme dans le film avec Charlton Heston...
    Après nous avoir fait (et continuer à nous faire)bouffer de la merde,ils veulent maintenant qu’on se fasse masturber par des machines avant d’en être réduit à baiser du latex ou du plastique avec des circuits intégrés !!
    Leur futur de pacotille nous n’en voulons pas comme d’ailleurs aucune de leurs projets sataniques en prévision ou en cours.
    Je pense que si on veut éviter le pire il va falloir réellement penser à se soulever et à faire un "grand nettoyage" par le sommet de la pyramide:le sort de nos descendants en dépendant de plus en plus au fil du temps...


  • Les commentaires me font rire !
    Ne vous faites pas d’illusions les mecs, elles aussi vont nous remplacer par des robots, qui seront beaucoup plus performants que nous autres. Finalement l’homme n’aura plus besoin de la femme, et inversement. L’amour sera mort.


  • La jeune femme en robe bleu n’est pas dépourvue de bon sens. Quand son voisin lui parle de robot sexuel avec un cerveau, elle répond : "ce n’est pas le cerveau qu’on recherche !"

    C’est curieux les partisans de l’égalité des sexes ne revendiquent pas de "robots sexuels masculins"

    C’est une obsession du système marchand de faire payer ce qui est gratuit..

     

  • peuple aliéné par l’industrie de l’image, vive l’idiocratie.


  • Quand j’étais gosse, j’ai adoré les ghost in the shell. Le fait de voir ces choses en réel me fait tout bonnement flipper.
    Je suis programmeur, je sais ce qu’on est capable de faire aujourd’hui.
    Bienvenue dans Dystopie 42

     

  • Si même les présentateurs de BFMTV comprennent à quel point c’est de la merde, ça va on a de la marge sur ce sujet au moins...


  • Franchement, je préfèrerais vivre avec un robot qu’avec une féministe.

     

    • #1461459

      Ah ah ah ! Si ça se trouve, ils vont vous faire des robots féministes qui auront des tas de revendications super chiantes et qui vous emmerderont toute la soirée !


    • Il y a féministe et féministe. Lucie Choffey auteur de "l’effroyable imposture du féminisme" en est une lorsqu’elle revendique une autre manière de penser les rapports hommes femmes.
      Elle est juste en avance sur son temps.


    • Je pense que tu plaisantes, mais figures toi que l’oligarchie compte sur ce genre de réaction pour imposer ce genre de saloperie ! En effet de plus en plus de mec, phénomène particulièrement remarquable aux USA, préfère se branler sur Youporn toute leur vie plutôt que d’avoir de vraies relations amoureuses avec une femme. Pourquoi ? Parce que les femmes occidentales sont devenues invivables ! Infidèles, capricieuses, egocentrés, d’humeur en permanence désagréable, aiment se torcher à l’alcool...Bien entendu toutes les femmes ne sont pas ainsi mais la proportion de femmes invivables atteint un tel niveau que cela en est devenu un phénomène de société. La réciproque est également vraie (des femmes décentes ne trouvant pas d’homme de qualité) mais dans une moindre mesure.


    • Tu as tort, les féministes sont les plus chaudes au lit. Et elles adorent être dominées, ces coquines.


    • #1462154

      @stev
      Developes un peu s’il te plaît.


  • bon bah plus qu’a créer un ovule artificielle et on sera de le meilleur des monde


  • C’est tellement grotesque que l’on croirait un canular !


  • #1461465

    J’y crois pas une seconde. C’est comme les sex toys pour filles , il paraît que l’industrie est en chute libre. La preuve que les gens ont besoin de tendresse.

    La vraie tendresse : une main passée dans vos cheveux, remonter le drap pour vous couvrir. C’est ça la tendresse. Quel robot pourrait faire un aussi simple geste que celui de la tendresse ?Aucun.

     

    • Ce n’est pas une question tendresse, c’est juste que la libido féminine est complètement différente de celle de l’homme. Un mec il lui suffit de voir une chatte, un bout de nibard pour qu’il s’excite tout seul...une femme a besoin de fantasmer, de mise en situation...et souvent d’un zeste de perversité...d’ailleurs certains plombiers ont parfaitement compris cela et c’est de cette manière depuis la nuit des temps qu’ils ont réussi à engrosser la femme d’un homme socialement supérieure à eux...


  • De la sexualité pour chômeur longue durée.

     

  • Bienvenue dans le film "Demolition Man"...

     

  • C’est terrible mais tout peut se programmer , même la tendresse.
    Même la créativité, la douceur, l’attention
    on peut même programmer des mère de familles catho et adhérentes d’E et R
    tout a fait crédibles
    C’est un thème de science fiction déjà bien exploré qui est en train de " prendre vie " sous nos yeux.
    La limite sera toujours l’intelligence du programmeur et les désirs du client c’est comme pour les chaînes de tv culturelles on sait faire mais très peu d’ audimat.

     

  • Toutes les pratiques sexuelles je suis pas sur...Comment ils vont faire pour les zoophiles ? des anes ou singes robots ? on est pas dans goat simulator la ho.


  • Je vais être politiquement incorrect, mais je pense que pour plein de personnes ça ne marchera jamais, moi par exemple, je préfère l’abstinence au "safe sex" tellement je trouve insupportable de devoir se l’emballer sous "cellophane" afin d’éviter tout contact...alors utiliser des sextoys ou autres artifices, très peu pour moi.
    Au pire, si des hommes accrochent réellement en masse, ça fera juste plus de filles "faciles" comme au Japon...


  • Pour Noel on pourra s’acheter un Trans conchita-saucisson 2.0, avec une teub en titane ... vous en avez rêvé ? Le vilain l’a fait.

     

  • la "réalité virtuelle" c’est un oxymore !..qui dénote un sens complètement atrophié de celle ci tout comme "l’intelligence artificielle" qui font l’insulte paradoxale à l’homme de l’égaler et le dépasser par lui même mais qui pour ne pas se faire duper (survivre) devra revoir sa conception de la "réalité"..il y ’à là une ligne de discernement salutaire si elle est dépassée ou de perdition, ça rappel les enseignements religio-spirituel sur la magie, notamment le "combat" du serpent de Moïse avec ceux des magiciens


  • Extension du capital vers ce marché de la misère sexuelle masculine : pour les millions d’hommes célibataires en France frustrées par les exigences démentielles de femmes qui se prennent toutes pour des princesses, convaincu qu’elles sont par le système que caissière ou shampouineuse, il y aura toujours un "Grey" au coin de la rue pret à leur ouvrir la porte du monde des paillettes (tout en les sodomisant).

    Sauf qu’il y a un petit retour de manivelle dangereux pour les système (justice immanente ?) : cette promesse d’autonomie sexuelle est avant tout masculine, parce que s’inscrivant dans la logique du désir masculin (car meme virtuelle ca reste du visuelle), les femmes elles, auront toujours besoin de la petite histoire, du "mystère" et du rideau qui bouge par le vent dans une nuit d’été (hahaha).

    Que ce genre de solutions se démocratise et qu’on dépasse le stade de la cherté (early adopters) et l’on se réveillera dans un monde ou les restaurants seront aussi vides que les boites de nuits ! Quel mec sensé irait se faire chier dans une soirée à écouter parloter une femme sur ses gouts culinaires, les dernières tendances.. alors qu’il pourrait rentrer chez lui se taper une créature pulpeuse, 10 fois plus belle, puis dans la foulée dégommer des Nazi avec ses potes sur Call of Duty ??

     

    • "Quel mec sensé irait se faire chier dans une soirée à écouter parloter une femme sur ses gouts culinaires"
      Un bobo féminisé qui vit dans le centre de Paris !


    • #1462136

      @ Lecteur Soralien,



      Quel mec sensé irait se faire chier dans une soirée à écouter parloter une femme sur ses gouts culinaires, les dernières tendances.. alors qu’il pourrait rentrer chez lui se taper une créature pulpeuse, 10 fois plus belle, puis dans la foulée dégommer des Nazi avec ses potes sur Call of Duty ??



      Mais quel mec sensé baiserait un bout de plastique ? Est-ce qu’une femme qui utilise un Sex Toy est une femme sensée ? Ce sont souvent des féministes qui utilisent ces gadgets. Mon chien ne voudrait pas d’une chienne en plastique...Comment se fait-il que les hommes ( et les femmes) soient tombés au dessous du niveau d’un chien ?

      Et puis on est pas obligés de parler cuisine, on peut aussi parler thermodynamique si vous voulez.


    • @Requiem for a dream : désir féminin et masculin sont différent et le hic c’est que si cette technologie se développe ca ne sera plus des "bouts de plastique" comme vous dites. Ca sera une bonne solution pour être décontracté du gland (comme dirait Soral) et pouvoir se concentrer sur sa carrière/oeuvre.
      Si le désir d’avoir des enfants survient il sera temps de se marier (en prenant en compte des critères plus sérieux).


  • La femme, marchandise à sexe, marchandise tout court , quelle souffrance elle endure depuis...pas d’option possible la femme doit avoir ce qu’on lui impose depuis...
    Mais être une femme dans ce qu’il y à de plus beau : mère, épouse, femme libre dans la pudeur de son corps, elle peut être saine et jolie, pudique et belle, simple et réservée, douce et aimante, courageuse et solitaire, travailleuse et tendre. La femme se pose des questions, elle sait réfléchir et apporter son amour et sa tendresse, sa sainteté aussi. Ce monde n’est pas le sien. Elle préfère la vie avec les hommes de tenue, elle donne tout quand l’amour est force et sagesse, elle s’abandonne pour s’ offrir quand la virilité qui ne trompe pas est présente. Un homme une femme c’est toute l’histoire.

     

    • Très beau commentaire.
      Tu parles de la "Vraie Femme", celle que je n’ai jamais rencontrée, hélas...
      Les femmes d’aujourd’hui se veulent l’égale de l’homme, mais comme les hommes sont des connards, et bien... elles sont toutes devenues connasses !


  • "un partenaire en chair et en os mais qui serait à des centaines de milliers de kilomètres de vous"

    Il serait sur la Lune le partenaire ??
    La Terre fait environ 40 000 km de diamètre...
    enfin bon, on n’est plus à ca près dans le manque de culture généralisé

     

  • @requiem for a Dream

    "...au dessous du niveau d’un chien ?"

    Comparons d’abord ce qui est comparable. Et puis dire que ce sont les féministes qui utilisent des gadgets est faux ! Vous ne semblez vraiment pas être de ce monde. A propos de thermodynamique. Parler de ce sujet dont vous sembler en connaître un rayon dans le but de le stimuler ne devrait être que du bonheur pour les parties concernées. J’ignorais que rien qu’en parler puisse s’avérer être est un tel détonateur. Décidément, vous les femmes vous ne cesserez jamais de me surprendre par votre savoir ancestrale. Cela dit, pour la grande majorité de femmes le cul qui les emballent le plus sera tjs la télé-poubelle. Pas vrai ?

     

    • #1462445

      Gelindo,

      Une femme qui a un esprit sain considère un homme pour ce qu’il est, pas pour son penis. Le Sex Toy, d’un point de vue conceptuel est typiquement féministe . Disons les choses comme elles sont : cet objet réduit l’homme à une bite à plusieurs vitesses. C’est pas féministe ça ? Cette vision humiliante de l’homme ?

      Ce qui emballe une femme c’est l’esprit de l’homme ( qu’elle n’a pas). Par exemple, Zemmour, il est pas du tout mon style (je préfère les suédois et les allemands ), mais je trouve que son intelligence le rend beau, sexy et désirable.


    • @Requiem for a dream

      L’intelligence de Zemmour, le copieur facétieux et calomniateur. Que ne faut-il pas lire comme bêtise. Vous devez vraiment être bien seule pour trouver cet energumène attirant.


    • @ Requiem for a Dream

      Pareil pour moi, la personnalité de Zemmour le rend très attirant.
      Et contrairement à ce que tous disaient à la télévision, je suis convaincue qu’il n’a aucune méchanceté, bien au contraire. Il a un côté enfantin dans le sens qu’il ne se couvre pas d’artifices, très sincère, et ne cherche pas à plaire. Il ne fait aucun cinéma et n’est pas cynique, c’est rare aujourd’hui.
      Cela rajoute à sa virilité.


    • Zemmour c’est le vrai faux politiquement incorrecte. il fait du Soral tout en n’ayant pas le courage de celui-ci sur les deux sujets qui fache :
      1- le sionisme : Zemmour est un inconditionnel de la politique d’Israel (bombarder des civils pour lui = se défendre).
      2- l’islam : il a une vision (volontairement) malhonnete et caricaturale de cette religion et assimile tout les musulmans à des délinquants sexuels et égorgeurs qui au mieux s’ignorent et au pire sont simplement maintenu en laisse par l’état. Il ne fait pas le boulot de s’instruire sur ce sujet parce qu’il ne veut pas changer de position. il reste sur du "vous ouvrez le Coran et vous trouvez.." à la con, qui est exactement le comportement des salafistes.

      Soral c’est l’inverse :
      - il cherche la réconciliation quand Zemmour (oiseau de malheur) crie sur tout les plateaux "ca va péter !!" , "j’ai aucun espoir".
      - il tend la main aux musulmans patriotes quand Zemmour inscrit la haine de la France dans le code génétique des maghrébins.
      - et bien sur, le dernier marqueur, le plus fiable : il est boycotté et diabolisé à tour de bras par les médias alors que Zemmour a des chroniques à la radio et est régulièrement invité sur les plateaux Télé pour monologuer sans qu’on le coupe.


  • L’homme se fait baiser par la machine au propre comme au figuré et pour son propre plaisir ! Le sexe et le moyen le plus redoutable pour amener l’homme au trans-humanisme, car à force de virtualité arrivera le moment où il ne saura plus faire la différence et imaginez qu’on arrive à tromper le goût ou la sensation de satiété... Stimuler l’éveil jusqu’à ce que le corps tombe de fatigue... Le reportage est bien catégorique : "ça sera comme ça et pas autrement" ! Du silicone, plein de silicone à jeter à la poubelle !


  • ... 1981... John Difool et les homéoputes (L’Incal)... Précurseur !


Commentaires suivants