Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La soirée américaine de Sciences Po gâchée par la victoire de Trump

Salauds de pauvres !

Les mines sont défaites. Le ton est grave. Olivier Duhamel, président de la FNSP, souligne le contraste avec la Matinale US 2008 organisée à Sciences Po qui voit l’élection de Barack Obama. Frédéric Mion avait ce matin, dit-il « pensé célébrer l’arrivée d’une femme présidente à la Maison-Blanche » et une possible parité au prochain sommet du G7. « Mais voilà que les événements prennent une tournure différente »...

 

 

Quelques ouvrages à conseiller aux étudiants de Sciences Po,
chez Kontre Kulture :

Sciences Po, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

109 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Niveau de l’argumentation politique à ’Sciences Po’ :
    - Hillary c’est une femme blablabla, parité...
    C’est dire le vide conceptuel et philosophique qui régne dans ce genre d’établissement très coté et très coûteux !!

     

  • Hohoho, le bal des pleureuses !
    Mon fils aîné, qui est en terminale, se demande s’il ne va pas tenter Sciences Po ... avec ce qu’il entend à la maison (et ce qu’il professe par ailleurs, lui attirant les foudres de certains professeurs), ça risque de swinguer !

     

    • Vous faites bien de l’encourager dans cette voie, il faut que nous (les patriotes) occupions au maximum les places des grandes écoles en prévoyance du retour à la raison. Je vous encourage tous à orienter vos fils vers les grandes écoles et les grands corps (même au prix de grands sacrifices), personnellement j’en ai déjà un (de 6 ans) qui veut être colonel au 2ème REP !


    • +1 ma fille aînée prépare également ce concours : ça va swinguer.


    • @ Pamfli & Alex Bobo

      Attention, ce n’est pas un concours, c’est un filtrage à travers les mailles de la bienpensance.
      Il y a en plus un deuxième passage au tamis en fin de première année (année préparatoire), pour être bien sûr que la greffe de cerveau a pris !
      Il va falloir que vos enfants aillent secrètement tous les jours sur E&R pour ne pas sombrer intellectuellement...
      ...Ils risquent gros !


    • Sans que je ne lui ai jamais rien imposé - hormis le fait de se méfier du "mainstream" et d’essayer de penser par soi-même - je l’ai surpris à visiter des sites de l’Action Française et être dans une certaine "tradition" ... il va falloir qu’il se blinde un peu plus culturellement, lui apprendre à faire de l’entrisme et avancer masqué ;) . Pour E&R, j’attends un peu, il a fallu que je passe la quarantaine, que je prenne le système financier en pleine figure après le krach de 2008 et que je lise "Comprendre l’Empire" pour que j’ouvre les yeux.

      Salutations d’un camarade déclassé (mais lucide ce qui aide à passer le cap).


    • @ Rahan Abitbol C’est le conseil de certains profs d’histoire de Sciences Po donné aux élèves, certaines citations de ces profs étant reprises dans les bouquins Kontre Kulture : je n’en dirai pas plus. Je vous remercie.
      Un problème qui concerne principalement Sciences Po Paris.


  • Si ça commence demain, c’est bon.
    Avec eux, c’est toujours demain.
    Pour ce coup-là, c’est bon !


  • Une bonne quenelle de 180 "des sans dents américains" envers ces pseudos éternels politico-étudiants....c’est peut-être vous qui allez en chiez le plus maintenant si vous vous dirigez vers une carrière de politicien.


  • En ce moment même le Dow Jones monte à des niveaux jamais vu ! On est malheureux à Sciences Po mais pas à Wall Street . Et Wall Street est bien plus important que Sciences Po .

     

  • Ah ! les pauvres chéris formatés , ils n’ont pas l’habitude.... !


  • Frédéric Mion avait ce matin, dit-il « pensé célébrer l’arrivée d’une femme présidente à la Maison-Blanche  » et une possible parité au prochain sommet du G7.
    Voilà où on en est quand le système est au bout de ses possibilités, et de son pourrissement physique et intellectuel. Je persiste à croire que la chance que nous avons est que le sytème n´a pas de plan B, s´enfoncera dans sa logique unique.
    Qu´il ne s´en fasse pas, le 26 Avril il va l´avoir sa femme au pouvoir, et dés le premier tour, j´en suis persuadé.

    Il est mignon le rebelle US Brendon à la fin.
    Il faut savoir qu´il manque les vraies étudiantes de Sciences Po dans cette vidéo, au niveau physique impressionnant, le choix proposé n´est pas avantageux.

     

    • Et oui, à plus de 50% au premier tour c’est plié, pas de second tour. Sinon n’oubliez pas d’aller voter Sarko à la primaire de la droite et du centre parce que si second tour à la présidentielle il y a, le candidat présent face à Sarko ne pourra qu’être élu


    • Y a pas de plan B, y a pas de plan B... Je dirais que le plan B c’est Trump...

      Effectivement le plan A a lamentablement échoué. Mais c’était peut-être voulu, on a poussé des idéologies nouvelles, la doctrine géopolitique jusqu’au bout, jusqu’à temps que les gens votent à contre-courant... Vous savez que Trump est un milliardaire, vous avez peut-être aussi vu qu’il est copain depuis au moins 20 avec les Clinton. Ca ne veut pas dire que c’est un vendu, mais je crois qu’il est entre 2 chaises.

      Ce système apparent va sans doute être mis entre parenthèse, se réformera, mais il va revenir. Les graines sont semées chez les tous petits et même chez les ados.

      La bonne nouvelle c’est que malgré l’élite bancaire les pays restent des démocraties, au moins le temps de l’élection (le reste du temps c’est une oligarchie de fait teintée d’apparence démocratique).

      La mauvaise c’est qu’on reste de toutes façons dans le même système de domination du monde par la dette, avec ses NGO etc.

      Nous nous inscrivons néanmoins dans une révolte des nations. Le bouquin de Soral était très bien vu.


  • C’est incroyable d’être à sciences po ,et de ne pas comprendre que de se foutre de la gueule du peuple ,au bout d’un moment ça suffit . Un moment il faut arrêter de croire à la poupée qui tousse , et qu’on est au dessus du lot.Mais il y a une chose qu’ils occultent ,c’est la démocratie ,c’est un mot qu’ils prononcent très souvent ,mais ils n’en connaissent pas le sens .Et c’est pour ça qu’ils ne comprennent pas .
    Tump est élu par le peuple et pas par l’oligarchie et le show-biz Américain ,il va falloir vous y faire .

     

    • Il n’ y a pas de superlatif assez fort, pour donner raison à votre commentaire..

      La mafia au pouvoir ne comprend toujours pas que nous sommes d’une intelligence au delà de toutes les écoles sectaires.

      Les étudiants de ces usines à formatages n’imagine même pas qu’il existe un peuple en France.

      Ils vont tous tomber de haut, les enfants de l’élite et ils ne pourront que s’en prendre à leurs parents, leurs grands parents et leurs arrières grands parents qui en ont tellement profité en étant cons eux aussi, mais qui ne risquaient rien.

      Tous les abus se régleront dans le sang demain bientôt voir aujourd’hui.


    • J’ai pas fait Sciences Po mais j’avais estimé que Trump gagnerait les élections. Je pense donc qu’il y a un déni de réalité manifeste chez ces jeunes et une très mauvaise analyse politique.
      Pour conclure je dirai que Sciences Po forment des idiots qui prennent leur désir pour une réalité : Je ne comprends pas très bien pourquoi ces jeunes poussent au déclenchement d’une 3ème guerre mondiale que Clinton provoquait sous la pression des lobbies qui n’auront pas le retour sur investissement ! Que va devenir la Fondation Clinton...investir dans des pizzaria offrant des événements très spéciaux ?
      Mais qui sont les ploucs qui ne comprennent rien ??


  • Notez le sur votre agenda : pour la prochaine il nous mettrons obama michelle, je vous en fais le pari.

     

    • À moitié d’accord : Hillary est grillée, et le système continuera à vouloir une femme (noire c’est encore mieux), c’est vrai. Mais l’ingénierie sociale de ces gens est grande, et ils ont compris qu’il faut faire semblant d’écouter la colère du peuple, de s’éloigner des intérêts financiers, etc. (et rien ne dit que ce n’est pas ce qu’ils ont fait avec Trump, après tout).
      Alors soit ils forment la mère Michelle à ce rôle là, soit ils en prennent un autre (Sanders ?) sorti du chapeau, révolutionnaire de pacotille.

      En tout cas le jeu va être de plus en plus pervers.


    • Aucune chance pour Sanders, il aura 80 balais dans 5 ans.
      Ce sera Michelle ou un ersatz d’Obama et rien d’autre, sauf si Trump réussit.
      Or j’ai le sentiment que le Trump de la campagne va s’effacer au profit d’un président plus consensuel, à la Reagan, s’il s’entoure de gens capables.
      Il ne faut pas rêver, si Trump a foutu une claque à l’establishment, il ne peut pas tenir le 1/4 des ses promesses de campagne, la mondialisation est trop avancée aux US et dans les sociétés occidentales, il serait éliminé politiquement ou physiquement s’il maintenait ses positions marketing de campagne.

      Trump va rentrer dans le rang, c’est déjà une évidence.


  • Mon Dieu, ça s’appelle des étudiants science-po ? On les a formaté grave, si ceux-là devraient faire partie de l’élite demain, alors on est déjà dans le mur.


  • Et dire qu’ils font des années d’études, des débats, des travaux de groupe, des thèses n’arrivent qu’à ce pitoyable niveau. En une une journée et pour 15 euro, tu vas dix fois plus loin dans l’analyse avec comprendre l’Empire et tu t’évites de gâcher des milliers d’heures sur le banc et des milliers d’euros de frais de scolarité. Science-po, que de mauvais souvenirs pour moi.

     

  • Des élites intellectuelles à coté de la plaque ; donc des pseudo-élites car ne comprenant pas la réalité.
    Les réactions à cette élection sont un plaisir à voir autant qu’elles sont ridicules.
    Alors les charlies, elle est pas belle la démocratie (qui n’est il est vrai qu’un simple droit de vote) ?


  • Perso ce fût une immense joie de voir la mine deconfite des journalistes avant d’aller travailler. ...


  • J’ai une excellente connaissance qui a fait sciences po, elle m’a dit que son école était infiltrée par les trotskistes et que si une personne a une pensée divergente, elle doit absolument se taire au risque de se faire ostraciser par les élèves et mal noter par les professeurs. C’est cette personne qui m’a ouvert les yeux sur la réalité du monde. Avant de partir, elle a glissé une énorme quenelle à son école en parlant de la remontée et de la réussite de la politique économique et monétaire allemande de 1920 à 1939... Devant deux examinateurs trotskistes. Son travail fut à ce point irréprochable et rigoureux qu’ils ne purent absolument pas le noter mal et furent obligés de lui accorder une bonne note. La plus grande humiliation de leur vie.

     

    • ENORME !!!! Chapeau !!! Quel courage ! fallait oser !


    • Je ne pense pas que ce soit spécifique à Sci Po ; c’est généralisé à l’ensemble de l’enseignement supérieur et de la recherche. A moins d’être émérite ou au minimum tout en haut de l’échelle, il est (professionnellement) risqué d’exprimer des opinions non "consensuelles". Même dans des domaines qui n’ont rien à voir avec les sciences humaines, il est quand même implicite qu’on est (évidemment !) "tous de gauche". Bien sur, le boss d’E&R dirait qu’on manque de courage et qu’il faut assumer, mais précisément tout le monde n’a pas son "courage social" : accepter l’ostracisation et la mise au ban de sa communauté professionnelle. Quand on est dans la politique, à la limite ce combat peut faire faire partie de la mission. Pour le gros de la population (dont je fais partie), c’est plus difficile...


  • Le jeune prof à la fin est un américain, il était présent sur le plateau de BFM la nuit de l’élection. On l’entendait dire tout bas quand il n’était pas visible à l’écran : "C’est pas possible !"

    Cette élection signe la fin du mondialisme. J’espère que Trump mettra fin à l’OTAN et l’UE, car si les USA se détourne de l’UE, l’UE est finie, elle ne tient que par la volonté américaine. Ce qui fait que peu importe qui gouvernera la France, même si ce n’est pas Marine, la diplomatie française va devoir reprendre son autonomie. Il y a un paquet de gens tout à fait capables en France, ils vont se retrouver automatiquement en avant par la force des choses.

    Hollande a été ridicule vis à vis de Trump, mais ce n’est pas grave, Hollande dans moins de 6 mois n’est plus là.


  • Je suis outré. Je ne commente jamais ou vraiment rarement. Mais là je suis choqué.
    Il a fallu que je regarde trois fois pour bien me confirmer qu’il s’agit d’une vidéo de sciences Po et non d’un montage satirique et critique visant justement cette école.

    Je suis abasourdi par l’incompétence caricaturale des professeurs (je pense à celui qui semble découvrir qu’"il existe vraiment une colère" du peuple).

    Les commentaires des étudiants sont des plus décourageants. Je suis désolé de vous la refaire mais entre celui qui parle de populisme comme d’un virus, l’autre qui dit ne pas comprendre ce qu’il s’est passé (on est en novembre et il est sans doute en première année !) et enfin l’autre qui ose parler d’un choc monumental comparable à une pré-élection de Marine LePen. Non mais comment peut-on être étudiant en science politiques et parler ainsi d’un parti politique démocrate et de sa possibilité de gagner un suffrage universel dans une république démocratique. Comment ???!!!
    Vous allez me dire c’est à la hauteur de l’ambassadeur français aux US et de notre ministre des affaires étrangères mais quand même il s’agit de jeunes étudiants sans doute futurs haut fonctionnaires !!!!

    Mais le pire c’est qu’ils ne se rendent même pas compte du paradoxe de leur positionnement intellectuel. Comme si leur conscience avait été corrompue.
    C’est vraiment dingue, je n’en reviens pas, mais vraiment pas. C’est le monde à l’envers.

     

    • J’avais discuté il y a des années de ça avec une jeune étudiante de Science Po (province) et j’avais un peu bloqué sur la vision de ces jeunes. Ils parlaient des gens comme des flots de marchandises, totalement déconnectés du réel. Cela m’a fait marrer cette vidéo. Ils sont pitoyables et s’ils ne se remettent pas très rapidement en question, ces personnes vont droit dans le mur, c’est très clair.
      Comme le dit un autre intervenant sur ce fil, le formattage est très très important dans ces écoles. Elles fabriquent des gens qui pensent comme le système en place avec tous les reflexes pavloviens qui correspondent et gare à celui ou celle qui sort du sérail...


  • Pauvres biquets...... C’est fou comme ces "démocrates" sont incapables de comprendre qu’on puisse penser et voter différemment que leur caste...


  • Visiblement Science Po et démocratie ne font pas bon ménage ...

    Que de robots biologiques tout de même !


  • Je n’arrive pas à croire ce que j’entends, ils vivent dans quel monde ?!
    Si tous ceux qui votent populiste avaient leur niveau de vie ou celui de leurs parents, bien évidement qu’ ils auraient fêté cette soirée avec vous, nos futurs élites.


  • Montrer cette vidéo à vos ami sceptiques... Grâce à Ulysse Bélier, Ben Duhamel, et autre Brendon Novel, si vos ami(e)s ne votent pas Marine en 2017, c’est à ne plus rien y comprendre...


  • Dans cette video, on peut voir toutes les futures têtes à claques du PS des années 2030-2040.....

     

  • Ils ressentent la même tristesse quand leur héros préféré de Game of Thrones meurt. Ces gens la n’ont pas de réelle existence, on a les émotions qu’on mérite.

     

  • Quand Netanyahu a été réélu en mars 2015, alors qu’on donnait la gauche gagnante et que lui aussi avait fait dans le populisme, en appelant à contrer le vote des arabes israéliens, qui pour une fois s’étaient bien mobilisés, on n’avait pas entendu ni vus les protestations des étudiants de sciences po et de la gauche bien pensante .


  • J’étais déjà heureux comme ça mais si la marmaille de Sciences popo est en pleurs c’est le nirvana !


  • Commentaire de J.M. Apathie sur BFM TV (au sujet de l’élection américaine) qui dit tout de ce que pensent les tenants du système : "Il faut peut-être s’interroger sur le suffrage universel".


  • je vous avoue que pour moi aussi ,la candidature de Bernie Sanders n’aurait parfaitement convenu . Dans la situation finale, j’avais la même opinion que Poisson : pour l’Europe et la paix dans le monde, Trump était préférable à Hillary, mais si j’avais été américain, j’aurais bien eu du mal à choisir entre deux mauvais candidats.

    Netanyahu semble très satisfait du vote de Trump, pour moi, ce n’est déjà pas un bon présage .


  • Aux US on appel ça des Libtards (Liberal-Retards), c’est fou comme ils donnent envie de leur mettre des claques, surtout à leurs éducateurs. Ce qui frappe aussi c’est leur aspect frêle, genre moineaux.


  • Pour les jeunes bobos, ce matin, c’ est science po (de zébi) :_)


  • Je ris beaucoup de vos commentaires,je pense la même chose.
    Mais si je ne devais retenir qu’une chose, qui m’a tellement frappée...entre ceux qui dans cette école ne comprennent rien, ceux qui flippent, ceux qui s’interrogent...On a bien cette jeune femme qui dit que Hillary était une mauvaise candidate, oui car elle devenait hystérique et du coup ça freine les plus lucides. Dans son discours à larmichette elle nous a fait le couplet trio "LGBT-droits de l’homme-démocratie",une caricature quoi.
    Donc si je devais retenir UNE SEULE chose de cette vidéo : c’est cette fille qui dort, la tête sur la table !
    J’ai bien ri et je me reconnais tout à fait en elle ! Elle est la seule en fait et ça dit tout finalement, c’est symbolique.


  • Surprenant le peu de conscience politique de la part de "scientifiques de la politique". Le système formate bien notre jeunesse. Une vraie "éducation".


  • Tout le monde peut se trumper !


  • Pas grave, la parité au G7, c’est pour mai prochain !

     

  • Le Président Donald Trump a demandé l’unité du pays pour le faire progresser et le dernier intervenant petit con gauchiste entend combattre son pays. Il ne faut pas oublier que madame Clinton est GRAVEMENT malade. Elle a été forcée à participer à cette élection. Sa chute le 11 septembre devant le World Trade Center a été une révélation et un symbole très fort. Vous devriez réfléchir.


  • Ha Ha, j’en rigole encore. Donald à la Maison Blanche, et une perruque blonde dans le cul de tous ces idiots utiles de Science Po


  • En un mot comme en cent : jouissif.


  • Où est la caméra cachée ?


  • Ils sont tous "dans le moule"... aucune personnalité, aucune empathie...et leur profs..tous américain avec accent, tous pro "empire" ...ils me font de la peine..quand je pense que ça serait "ça" nos prochains zompolitik"...On est beau tiens...


  • Toutes les "grandes écoles" et sans doute aussi l’université sont des systèmes de programmation des cerveaux dont il faut bien reconnaître qu’ils sont d’une efficacité absolument redoutable. Tous ces jeunes sont intelligents, sinon ils ne seraient pas là. Mais leur discours est la preuve que l’intelligence ne permet pas de se défendre contre un système de propagande aussi massif. J’ai aussi été programmé et c’est en écoutant les vidéos de Soral, il y a quoi, 7 ou 8 ans peut-être, que je suis sorti de cette merde. Qu’est-ce que je suis content ! Merci Soral !

     

    • Oui c´est ca exactement.
      L´intelligence ne peut pas grand-chose contre le bourrage de crâne. Elle devient même une arme a double tranchant se retournant contre l´intelligence quand elle est mal utilisée. Il faut d´ailleurs voir ses gens physiquement évoluer dans le mauvais sens, le physique etant souvent le reflet de l´âme.

      Mon meilleur ami il y a presque 20 s´est mis à tenir des discours nouveaux une fois cette école íntégrée. " La haine de l´Amérique est une caractéristique de l´extrême droite. " " Le peuple juif a souffert plus que les autres". Mon intuition sentait l´arnaque, la faux, la puanteur, mais mon cerveau n´avait pas les armes pour contrer. C´est pourtant simple, différence entre peuple et élites américaines, monopole de la souffrance...

      L´idée d´infiltrer ces écoles est évidemment lumineuse. Le gauchisme, mouvement allant de la droite dure jusqu´aux antifas il faut bien le comprendre, est totalement installé parmi les élites. Le fruit gauchisme est mort, il va tomber de lui-même, remplacons le par quelque-chose de positif.
      Le truc le plus cinglé c´est quand ils parlent de populisme, ce qui veut dire que eux, jeunes bourgeois n´ayant jamais travaillé savent ce qui est bien.

      Un bel avenir le fils Duhamel. Du talent au minimum.


    • L’intelligence peut aider à être plus informé et plus conscient, mais elle n’est pas necessaire. C’est des plus grandes écoles que sortent les plus intelligents de formatés.


    • Disons qu’ils manquent de bon sens, ou qu’ils en font un mauvais usage... Soral écrit quelque part qu’on peut avoir beaucoup d’esprit et être dénué d’intelligence.


  • Déjà olivier Duhamel en introduction, on sent que c’est mal parti.


  • C’est pas demain qu’on va se remettre à lire des journaux décidément.


  • Hahaha, on dirait le QG de campagne des démocrates. N’importe quel humaniste ne peut avoir que de la compassion pour la détresse de ces pauvres gens ;)


  • « La parité au G7 » : comment ça se calcule, si 7 est impair ? À la manière post-moderne voyons ! On aurait eu trois hommes (Hollande, Abe, Renzi), trois femmes (May, Clinton, Merkel) et un transgenre : Trudeau !


  • Tous des têtes à claques, je n’ai vraiment pas d’autre commentaire pour cette "école de la pensée correcte" !


  • Je me demandais comment espérer une obtenir une parité à 7, nombre misogyne.

    En réalité le G7 (qui est en fait le G8 amputé) compte 8 membres mais la Russie en étant exclue, les voilà à 7, sans espoir de parité, du coup...


  • Une vidéo terrible. C’est grave.

    C’est grave parce-ce que ce sont des jeunes, et qu’ils sont déjà fortement intoxiqués par la propagande des médias au point où ils sont sûrs d’eux-mêmes, allant même jusqu’à s’investir émotionnellement dans l’affaire.

    Et c’est grave aussi parce-que ce sont des étudiants de Science Po, donc normalement appelés pour certains à avoir des responsabilités politiques dans le futur.

    Ces jeunes sont en réalité des privilégiés, bien protégés dans leur bulle estudiantine de haut niveau. Même si certains sont sans doute brillants, ils sont néanmoins tous hypnotisés par la propagande de l’Empire au point d’être complètement déconnectés de la réalité. Leur incompréhension du vote américain et de ce que représente Donald Trump est un marqueur franc et définitif de leur déconnexion du peuple et de ses immenses souffrances et revendications légitimes.

    Très inquiétant pour le futur..., parce-qu’annonçant un divorce, une fracture, de plus en plus importante entre les "élites", même futures, et les citoyens de base.

    Tout cela va donc très mal finir, et toute transition douce vers la démocratie réelle paraît de moins en moins probable.

    Les médias et les journalistes portent, en dernière analyse, et quel que soit l’aspect par lequel on l’aborde, une responsabilité écrasante dans la tromperie universelle et la domination des peuples, en permettant l’ascension d’élites dévoyées au service du grand capital, de l’européisme et du mondialisme qui nient, dans leur essence et dans leur ensemble, les aspirations et les besoins fondamentaux des peuples ainsi que l’impérieuse nécessité de préserver écosystème terrestre à tout prix de la prédation que la cupidité inextinguible du capital a générée.

    Tout cela est bien triste, affligeant même, et augure finalement de jours terribles à venir.

     

    • D’accord en tout point avec votre commentaire , ces jeunes sont formatés avant l’heure et le seront encore plus a la fin de leurs études . Heureusement pour nous ce n’est pas la majorité de la jeunesse.Pour cela il nous faudrait un Président qui ne sorte pas de ce sérail mais un méritant sorti du monde du travail , qui est un vrai vécu de la Société


  • Comme si la politique était une science...
    N’importe quoi !


  • Vous avez remarqué leur petit jingle à la fin, c’est joué au pipeau. Science (pi)po.

     

  • Science po a perdu tout son prestige et on peut le constater dans cette vidéo où on y entend des analyses de niveau CM2...
    Dire que mes profs de lycée m’ont poussé à passer dans cette moissonneuse-batteuse de l’esprit... j’aurais fini concassé, broyé, puis ils auraient jeté tous ces débris à la poubelles pour planter en moi leur cuscute de la bien-pensance... y’a qu’à voir ces jeunes, ils ont perdu toute leur vivacité...


  • A priori quand on est quelqu’un ayant la naïveté de croire que nous vivons dans un monde "normal" tu te dirais qu’un établissement comme science-po forme des gens ayant une acuité politique particulièrement fine...or c’est exactement l’inverse, cela formate complètement des jeunes à un mode de pensée grossier, binaire, littéralement endoctriné, sans aucune autonomie. Une usine de formatage digne d’un roman de science-fiction ! Aujourd’hui la science-fiction est devenue réalité !


  • Pour nous le combat a commencé hier. Vous serez toujours en retard les gars ne forcez pas trop c’est pas la peine surtout que vous n’avez pas l’habitude de prendre des coups. Si tu as fais science po et que tu es étonné par la victoire de Trump. Je te conseil franchement de te poser des questions sur la valeur de ton diplôme frelaté. Regarde la carte des votes. C’est le petit peuple blanc de l’Amérique profonde qui a dit stop a la castration des usa. Les meetings de Trump étaient tous pleins a craquer avec des foules parfois obligé de rester dehors par manque de place. Prochaine épisode a suivre en France pour 2017. Hope is back.


  • Je viens juste de regarder le reportage d’Ertv sur la "zombie walk" de Nantes. Je dois avouer que celle de Science Po (de chambre) est bien plus effrayante !

     

  • Je ne voudrais pas généraliser mais ils ont vraiment des têtes de bobo qui expriment une aisance financière sans laisser paraître une sensibilité de "précarité" révélant une force futur pour la nation. Ils ont déjà les mêmes discours de leur père.


  • Ramassis de déchets inutiles qui passeront leur inutile vie à blablater , à se gaver de nos impôts , à ne rien foutre , comme ceux qu’on nous impose depuis des lustres et dont il est grand temps de se débarrasser !


  • Ils ont our la plupart ils ont misé leur future carrière sur de mauvais chevaux et ils commencent à s’en rendre compte...


  • Une science n’est-elle pas censée rester neutre ? Ce sont des étudiants ou des militants ? Les profs de cette institution ne sont-ils pas censés analyser froidement les ressorts et mécanismes de la vie politique dans les pays principalement en France, au lieu de faire campagne pour un candidat en inondant de propagande leurs cours destinés au ado ? Cette quoi cette école de merde ? J’appelle tous les jeunes français sains d’esprit à ne point abandonner cette école aux mains de ces gens, mais de se présenter massivement au concours d’entrée dans cette institution ; l’on ne peut détourner efficacement un avion que lorsqu’on est monté à bord.


  • Ces jeunes mâles ressemblent à des bébés barbus, ils ont l’air tellement fragiles.

    Dans un contexte naturel de "loi de la jungle" (que je ne prône pas, c’est juste pour la comparaison), ils se feraient immédiatement bouffer... Mais dans notre société ils sont destinées à être dans le haut de la pyramide.


  • un de mes fils a passé l’oral de science-po.Il a été interrogé par des journalistes....sportifs...


  • #1598728

    Si on va au bout, ces gens-là vont perdre.
    La réalité ( qui n’a aucune idéologie particulière) les encule.

    À fond, à sec, merci, au revoir...


  • Apparemment, il n’y aurait pas le droit de penser que la victoire de Trump est une bonne chose et même à la Fac, non, on ne peut penser par nous-mêmes...
    A quand une neutralité politique dans les facs et les écoles ?


  • Aucune surprise : Sciences Po est un des creusets bien connu de la bien-pensance. Ces jeunes ne font que répéter ce qu’ils entendent à longueur de cours de la part de professeurs bien relayés par les médias mainstream. Le jour où il y aura une ou des oppositions à Sciences Po n’est pas pour demain.


  • Sciences Politiques, c’est déjà une contradiction dans les termes, tellement risible...alors le reste ..


  • Duhamel, Colosimo...fille et fils de, comme toujours !...on brigue la charge héréditaire et on s’ébat entre soi dans la pouponnière républico ( ou maçonnico , c’est du kif ) - démocrasseuse, quelque part, très loin du Monde .


  • Je suis choqué par ce que je viens de voir et d’entendre. Leurs têtes, leurs patronymes, leur pensée unique ... c’est ça l’usine à fabriquer des politiciens ? Il n’y’a pas de "contre-pouvoir" ? rien ni personne pour soutenir Trump ?
    Choqué de voir que ces étudiants, donc pas fini, ont déjà choisis un camp, quitte à retourner leur veste, plus tard, si le parti choisi ne leur offre pas de plan de carrière comme l’ont fait Mitterand, Chirac, Mélenchon et bien d’autres, histoire de pas avoir trimé pour rien.
    Tous ces arrivistes aux dents longues, formatés avec leurs tons aussi graves et concernés que mon envie de leur claquer le beignet me désespère.
    Bon, toutes façons, vu la tournure des événements, la France aura implosé avant qu’une de ces grosses têtes de pine n’exerce la politique "pour de vrai".


  • " on a entre 20 et 30 ans " ;; ;bah oui, il est là le problème, aucune culture politique, aucun recul, aucune réflexion, aucune pensée réelle, que du formatage de bien pensant. Le monde de demain entre ces gens là ne va pas être rigolo pour ceux qui vont le vivre.


  • Toute cette brochette de jeunes 1ers avec leurs gueules de petits minets germanopratins qui pètent dans la soie et qui connaissent rien de la vie, on a spontanément envie de mettre de baffes pour qu’ils rentrent en pleurant chez leurs mères. Ça me rend méchant de voir leurs gueules.


  • #1599453

    La gueule de l’élite... Dire que ces gens se destinent à nous diriger... horreur !


  • Pour appuyer tout ce qui vient de se dire, voici un petit témoignage :
    J’ai discuté, il y a deux ans de cela, avec un étudiant de Sciences-Po. Je lui avais demandé de quel vainqueur potentiel et souhaitable on parlait à SP pour l’élection Présidentielle de 2017.
    Réponse (tenez-vous bien) : Juppé avec Bayrou 1er ministre !!!
    Je peux vous dire que je n’en suis toujours pas remise !


  • Habitant actuellement à l’étranger et travaillant pour une entreprise française, je commence à être agacé d’entendre tout ces petits bourgeois râler à cause de la victoire de Trump : je suis toujours stupéfait de l’uniformité du jugement de ces gens là !!

    A vrai dire, je ne boude pas mon plaisir de voire les science po (science pipo) glousser !!!


  • Je propose de désormais orthographier le nom de cette école pathétique comme suit : SCIENCE-POE.
    POE (prononcer POU) est le mot anglais pour CROTTE. ^^

     

  • La jeune femme de la photo en dépit de la fraîcheur de sa peau fait 20 ans de plus que son âge ! On dirait une petite vieille ! C’est fou comme l’état d’esprit d’un individu peu influer sur son apparence physique !


  • La gueule de "L’Elite" ça fout la frousse.


  • Une école de parasites dégénérés .


  • Que pouvons-nous attendre de cette jeunesse intoxiquée, décérébrée ?


  • Faut les débrancher et les ranger dans le grenier avec les vieux objets vintage .


  • C’est ça l’école des élites Françaises ? Vous avez vu la gueule d’étron des profs et celle des étudiants ! Olivier Duhamel, l’idiot gauchiasse du village, qui a toujours tout faux sur tout est dans cette écurie, ça ne m’étonne pas.
    Quand on reprendra le pouvoir, il faudra remplacer les profs par : Soral, Zemmour, Conversano, Boris Le Lay, Hervé Ryssen, et pour les cours de commémoration de la Shoah : Vincent Reynouard.
    On aura alors des élites qui auront des couilles, de l’intelligence et maîtriserons le logos (comme dirait l’autre).

     

  • On est tout de même surpris par la pauvreté des analyses on aurait preferé voir la première femme presidente des USA comme si ce n’était qsue cela qui importait ...


  • "SCIENCE" PO
    de la politique mais très peut de science
    Fabrique de gauchiste, bobo, Clément Méric par excellence

    La meilleur matrice de collabo haineux et manipulable qui finiront dans les rédaction des journal (pour effectuer le travaille de propagande)

    Toujours totalement au antipode de la réalité, du terrain
    car c’est le règne du dogme sur le pragmatique


  • #1604626

    Que du bonheur... École de gauchos bonne à alimenter la cohorte d’inutiles de France Intox ou les rangs du parti socialiste. Le peuple a mal voté donc changeons le peuple. Celui qui a parlé en dernier en est l’exemple le plus parfait : il se prend pour l’avenir alors qu’il est déjà dépassé par le présent.


Commentaires suivants