Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Famas de l’armée française remplacé par un fusil allemand

Un symbole

L’information était attendue d’ici la fin de l’année. Mais la Direction générale de l’armement (DGA) a mis fin au suspens ce 23 septembre : le fusil d’assault HK-416 F sera le successeur du FAMAS.

Via un communiqué, la DGA a en effet indiqué que le contrat portant sur l’arme individuelle future (AIF) a été attribué au groupement d’entreprises Heckler & Koch SAS France et Heckler & Koch GmbH le 22 septembre.

« Ce fusil, au calibre OTAN de 5,56 mm, possède la capacité de tirer les grenades à fusil et peut recevoir un lance-grenades de 40 mm pour augmenter sa puissance de feu », a précisé la DGA. Ce choix n’est pas une surprise dans la mesure où cette arme équipe déjà les unités du Commandement des opérations spéciales (COS).

Lire la suite de l’article sur opex360.com

 

L’armée française, son histoire et ses corps d’élite,
chez Kontre Kulture et Prenons le Maquis :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1564236

    Ah ? Et ça s’achète ou ?

     

  • En soi, que le FAMAS soit remplacé par une arme plus performante ne me gêne pas (encore que beaucoup de commentaires donnés sur ce site par des gens qui avaient visiblement une bonne expérience de ce fusil donnaient à penser que le FAMAS avait encore du répondant), mais il est parfaitement scandaleux que les armes utilisées par nos forces ne soient plus fabriquées en France, mais dans un autre pays !

    Qu’adviendrait-il, si en cas de guerre, par exemple, le pays en question, fournisseurs de NOS armes venait à tomber ?

    La sécurité est une des fonctions régaliennes de l’Etat, et ce faisant, il semble vouloir faire clairement comprendre aux gens qu’il s’en lave les mains désormais !

    Enfin, soyons optimistes : à quand la Manufacture d’Armes de Saint-Etienne fournira-t-elle les fusils d’assauts chinois ?

     

    • Alors, le FAMAS est une bonne arme mais pas une merveille non plus. Il était sur la pente descendante. Le souci, c’est que la France ne fabrique plus d’armes légères. Et en tout cas, rien de façon industrielle. La Manufacture d’Armes de St Etienne s’occupe surtout de passages au banc pour les armes de tir en semi auto et c’est tout. Je ne parle pas ici d’armes lourdes.

      Il était donc hautement prévisible que le choix se porte sur une arme d’épaule obligatoirement étrangère. A titre indicatif, c’est déjà le cas pour les armes de poing de la police et de la gendarmerie.

      Ce qui me pose davantage problème, c’est que les munitions soient fabriquées aussi à l’étranger. Là c’est beaucoup plus risqué...


  • Jusqu’au bout du bout ils nous saccagerons notre armée et notre France.


  • C’est dans l’ordre des choses... Mais un ordre tragique.


  • S’en remettre, pour la défense nationale (est-ce encore le cas), à un pays tiers !!!
    De plus, les munitions et l’entretien seront également assurés par cette société allemande... un pas de plus dans l’Europe et l’OTAN, assurément et une épine de plus dans le pied de ceux qui voudraient retrouver la souveraineté... le dernier point me paraissant le plus important !


  • On en a commandé 90 000, donc on a moins de 100 000 soldats opérationnels...

     

    • Je pense que c’ est pour les unités d’ infanterie.


    • Le Président AS en avait déjà parlé : on est redescendus sous la barre des 100.000 soldats professionnels...tiens, comme sous le front Populaire.
      Sur les 100.000 :
      - 5.500 généraux : des hauts fonctionnaires de bureau qui ne se sont jamais battus de leur vie, même pas à la sortie de l’ école (privée) étant gamins.
      - Un bon tiers de personnels de bureau.
      - sur le reste : la moitié est en dehors de l’ hexagone (dom-tom, Djibouti, Tahiti...)

      Solde restant : les soldats aptes à nous défendre en métropole tiennent dans le Stade de France.

      Pas de panique, heureusement nous avons nos migrants. Pas de fusils français ? No problem, l’ Otan va leur en donner.


  • Il est vraiment dommage que la France abandonne sa capacité à s’armer elle même...
    Au moins, le fusil retenu est de qualité.
    Grande fiabilité, bonne précision, apprécié des meilleurs régiments de forces spéciales à travers le monde.
    Ce qui fait sa force : un design bien rodé avec une grands variété d’accessoires et beaucoup de modifications possibles, (changement facile du canon pour changer de calibre...) basé sur la plate-formes M-16/M-4, mais avec un système à emprunt de gaz "short stroke" percussif qui évite l’encrassement et l’échauffement de la culasse, chose qui manque grandement aux modèles mis en place par Colt.

    Au niveau politique, doit-on comprendre ce choix comme un un début de standardisation de la futur armée européenne ? (entendez l’armée du petit empire allemand sous commandement américain).
    Ça sent le sapin...

     

  • Le Famas est une relique. Il est vieux (conception datant des années 60), demande beaucoup d’entretien, possède des rainures de canon qui font que même s’il est d’un calibre 5.56 il n’accepte qu’un certain type de munition 5.56 spécifiquement faites pour son canon.
    Il n’est pas modulaire, est lourd et malcommode à épauler (comparé à la plateforme AR-15 sur laquelle le 416 est basé).
    Personnellement, ca ne me dérange pas de le voir changé par un fusil qui a fait ses preuves dans de nombreux domaines

     

    • les Rainures c’est le Twist qui est prévu pour des balles de 3.55 gr et non 4 g
      OTAN !.. Le Twist est le taux de torsion pour stabiliser la balle !..


    • En outre le FAMAS a un recul important qui nuis à la précision, une cadence de tir trop élevée, et une mécanique sensible qui fait qu’il s’enraille facilement surtout si les munitions ne sont pas top niveau qualité (je vous dit pas en situation de combat...). Bref le bon coté des choses c’est que nos soldats ont maintenant une bonne arme entre les main.


    • Et donc, vieux = obsolète ? Et bien il y en a beaucoup qui vont grincer des dents en lisant ce genre d’ânerie. Le FAMAS n’était pas ultra fiable c’est certain, mais "vieux" ne veut pas dire dépassé.

      Pour information l’AK47 (datant donc de plus de 20 ans avant le FAMAS déployé en 1973) est toujours visible sur tous les théâtres extérieurs et ce n’est pas fini.

      Je me souviens d’avoir entendu des pontes de la NRA, pas franchement pro-russe, affirmer qu’en cas d’effondrement des structures sociétales, la seule arme qu’il leur serait utile dans ce cas là, c’était le AK47.

      Les armes modernes, c’est bien. (j’ai un AR15) mais il ne faut pas cracher sur les vieilleries. (J’ai aussi un AK47, Un AKSU74 et un VZ58) et je n’échangerai aucun des trois là pour le HK en cas de conflit et je ne partirai pas avec mon AR15 même la larme à l’oeil...

      Ce sont des armes dépendantes de la logistique. Au sein d’une armée approvisionnée et dotée oui, pour nous autres surement pas.

      Mes vieilleries n’ont pas ce problème...


    • @yabiss

      Et la marmotte... huh huh... incroyable le nombre de Batman surarmés sur ce site

      N’empêche que je suis d’accord avec vous sur un point : le famas est un bonne vieille arme mais il ne faut pas cracher dans la soupe, AR15 est une excellente plateforme, légère, modulaire, fiable et solide. Franchement, si en plus on ajoute l’universLité des munitions, pourquoi pas.

      Le vrai drame dans tout ça, c’est surtout qu’on ne conçoit plus ni ne développe d’arme.

      Mais bon. L’état n’a pas su géter et les compagnies d’armement privées sont mal. ues en France. Donc, inch’allah.


    • @Yabiss l’AK47 n’existe plus de plus belle lurette. L’arme que l’on désigne souvent comme l’Ak 47 est généralement l’AKM 59 ou un autre prototype fabriquer sous licence dans les anciens arsenaux des pays de l’Est ou encore en Egypte.


    • @alex Merci, j’allais préciser ce point, mais tu m’as devancé.

      @Yabis Le famas EST une relique et EST dépassé, point. Je reprend ton argument concernant le 47 : une arme développée 20 ans avant le famas était plus fiable que ce dernier, déjà, pour commencer. Les pièces pour les plateformes de 47, puis d’AKM et enfin pour 74 se trouvent facilement, ce qui n’est pas le cas du famas. Logistiquement, ce n’est plus possible

      Vieux ne veux en effet pas dire dépassé, regardons un peu la longévité sur les champs de bataille du G3, du L1a1 ou du FN Fal, mais c’est pas le cas du famas, qui est une arme en dessous de tout, point.


  • Le Famas était excellent...avec les munitions prévues pour, pas avec les erzats fabriqués par je ne sais quel pays tiers !


  • Ca valait la peine de leur faire la guerre !!!


  • Ils ont bien fait ! Le FAMAS c’est une une totalement dépassé. Il faut être un hypocrite caché derrière l’excuse du nationalisme pour ne pas le reconnaître. Et comme rien n’a été entrepris pour mettre au jour un nouveau fusils d’ assault français il est donc préférable d’acheter ce qui ce fait de mieux dans ce domaine, le HK allemand.

     

  • si on va sur le lien de l’article, on peut y remarquer ce petit détails symbolique :



    « Ce fusil, au calibre OTAN de 5,56 mm, ...."


     

  • On doit etre quelques millions a savoir utiliser le FAMAS , anciens appelés , si tous les FAMAS sont remplacer par cette arme (HK-416 F) combien de personnes peuvent le manipuler ?

     

  • #1564347

    Nous voilà condamnés à sortir par le haut :

    - 1/ Sortir de l’OTAN pour que le calibre 5,56 ne soit plus un calibre "5,56 OTAN"

    - 2 Faire de HK une société française ou mieux de l’Allemagne la partie orientale de la France : la Francia orientalis.

    Ce qu’elle était à l’origine sous Charlemagne : effacer le Traité de Verdun de 847 qui a divisé l’Empire et jeté l’Europe dans un millénaire de guerres inutiles.

    L’Allemagne est terre de France puisque terre d’Empire : la Francia orientalis.

     

    • La Francia orientalis, soit la France orientale dans un français moderne, dont vous parlez ne correspond pas à l’Allemagne actuelle.
      La Francia orientalis, contrôlée par les francs de l’est, c’est-à-dire de l’Austrasie, comprenait à peu près la Rhénanie-Palatinat, l’Alsace-Lorraine, la région de Franc-fort (qu’on appelle franconie) ; le reste de la "Germanie" était dominé par des populations germaniques autre que franques (d’origine germanique mais fortement romanisé). C’est par ailleurs les saxons (les mêmes qui se sont installés sur l’île Britannia), via leur dynastie royale, les Ottoniens, qui ont mis fin à la Francia orientalis. Les carolingiens furent déchus dans tout leur ancien empire, éclaté en trois dû au partage des 3 petits-fils de Charlemagne. Les Ottoniens (saxons) ont pris le pouvoir sur l’ancienne Francia orientalis et Lotharingie (qui constitue une perte terrible de territoires dont une partie que ne reverra jamais) ce qui a crée le premier empire purement germanique de l’histoire, et que les français nomme abusivement le "Saint" Empire "Romain" germanique.
      En fait, l’"Allemagne" politique s’est toujours construite contre nous (contrairement aux anglais quoi qu’on en dise) : Xème - 1er Reich ; 1871 : 2ème Reich (proclamé à Versailles), années 1930 : 3ème Reich. Je ne vous fais pas un dessin de là où je veux en venir. L’"Allemagne" saxonne ou prussienne (celle de Berlin) a toujours été notre ennemi, car ils basent leur existence sur notre destruction. Lisez les actuels technocrates allemands (i.e démanteler la France pour faire leur Reich euh l’Europe pardon), Hitler, Bismarck pour le comprendre ; c’est une récurrence dans leur histoire.
      Oui, même aujourd’hui, l’Allemagne est le principal ennemi de la France. Et ceux qui parlent de Paris-Berlin-Moscou n’ont rien compris.


    • #1564649

      @Alex

      Vous êtes typiquement dans le discours républicain : l’Empire prussien est contre la France ( et à l’intention de ceux qui nous lisent : c’est VRAI)

      Je vous réponds, l’Empire prussien n’existe que parce que l’Empire Franc s’est retiré (seul Empire "saint" ,"franc", "romain", et "germanique" ie élu de Dieu, libre, catholique, et franc-germanique)

      Vous me répondez l’empire franc est mort, les Ottons l’ont tué, leurs héritiers tueront la France, "tête" de l’Empire, c’est la vocation des reichs allemands, I,II,III, UE.

      C’est ce que disent les républicains (athées et maçonnés), mais pas les Royalistes (croyants et "antimondialistes") : Dieu ne meurt jamais, son Empire élu non plus

      C’est le message de la loi salique, c’est parce que nous l’avons oublié que nous avons été défaits comme Saint Rémi l’avait prédit lors du baptême de Clovis.

      Nous reconstruirons l’Empire, effacerons le traité de Verdun : l’Allemagne est terre d’Empire, donc terre de France.

      La condition de ce renouveau est la mort de la République, obstacle militant à la Volonté de Dieu, le Christ, notre seul Roi.


  • #1564354
    le 24/09/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le Famas de l’armée française remplacé par un fusil allemand

    Et les ordinateurs, tout ce genre de technologies, ça vient d’où ?


  • Je suis un ancien officier, puis officier de réserve pendant 10 ans. J’ai tiré un grand nombre de fois avec le famas, l’ai démonté, remonté et nettoyé des dizaines de fois. C’est et ça a toujours été une arme médiocre. Pourquoi ? Il chauffe vite, il s’enraye, les incidents de tir sont nombreux. En outre, sur le terrain, ce n’est pas une arme pratique car le démontage/remontage est fastidieux, les pièces minuscules (comme la fameuse tête de Mickey), se perdent facilement, encore plus en situation de stress et de combat.
    Bref, faire du cocorico bon marché et prétendre que le famas était génial parce que français, c’est ne pas en avoir une expérience pratique de terrain et en fait ne rien y connaître du tout. Ce n’est pas parce que c’est français que c’est bien. Le bon vieux mas 49/56, que j’ai aussi pratiqué, était bien plus fiable et rustique, bien que lui vraiment très dépassé.
    Si le fusil allemand est meilleur, alors il est meilleur et puis c’est tout.
    Ce qu’on peut regretter c’est simplement que la France ne soit pas capable de fabriquer un fusil d’assaut convenable. Je rappelle aussi que le pistolet mitrailleur mat 49 que j’ai pas mal utilisé, bien que français, était aussi une très mauvaise arme, imprécise et dangereuse.

     

    • Cher Camarade,

      Votre compte-rendu est des plus pertinent, car il relève de l’expérience, et du bon sens.

      C’est vrai que le Mas 49/56, était une très bonne arme, mais hélas techniquement dépassée.

      Si l’armée française avait été équipée de fusils d’assauts en 1970, cela aurait pu sauver la vie du S/C Voronine au Tchad, lors d’une contre attaque tentée au cours d’une embuscade, où les assaillants disposaient "eux" de AK47. Résultat, une rafale en pleine poitrine, a eu raison du sous-officier.

      En ce qui concerne la Mat 49, il est curieux, mais sans doute y a-t-il des raisons obscures, que lors de sa conception, le système de percussion en fond de culasse, mis au point par les tchèques, de mémoire dans les années 30, n’ait pas été utilisé, ce qui accroît très nettement la précision. A titre d’exemple, le PM Beretta qui fonctionne par ce système, est d’une précision redoutable en tir instinctif. Pour ce qui est de la dangerosité de la MAT49, elle était déjà nettement plus sécurisée, que l’antique Sten, ultra dangereuse, dont un choc au sol pouvait déclencher un tir intempestif, jusqu’à épuisement du chargeur.

      Un ancien, qui avait servi au 18eme RCP en Algérie, maniait la Mat comme d’autre un stylo, et faisait des prodiges en tir. Il racontait qu’il avait comme d’autres bénéficié d’un entraînement intense au tir, lors des séjours en base arrière.

      La formation et la pratique sont des règles essentielles, pour qu’une arme ne soit pas dangereuse, ou le moins possible. La plupart des fautes viennent des tireurs, pas assez formés ou entraînés.

      Cordiales salutations.


    • Depuis quand fait-on un démontage complet en plein combat ? Démonter la culasse, pour sortir le percuteur/obturateur/extracteur n’a d’intérêt que pour un nettoyage approfondi ou pour modifier l’arme en gaucher/droitier.

      De plus, une bonne part des enrayements et dysfonctionnements du famas viennent d’un abus de nettoyages bousillant la rampe d’introduction et d’une manière générale les traitement thermiques de surface. il est vrai que des pièces d’usure remplacables auraient pu être conçues.

      Et puis pour désenrayer une arme, notamment unb fusil d’assaut, la meilleure solution reste de ramener le levier d’armement en arrière.

      D’une manière générale, le famas est une bonne arme, même si le calibre 5.56 reste à mon avis peu adapté aux missions actuelles. Mais c’est la norme OTAN si vous voyez ce que je veux dire...

      Le principal souci très français commun à nos armées et à notre police est un manque d’entraînement au tir, alors peu importe l’arme au final, si c’est pour continuer a faire tirer un centaine de cartouches par an à nos soldats et policiers...

      La plupart des tireurs sportifs s’entraînant régulièrement en stand seront meilleurs.


  • #1564362
    le 24/09/2016 par Szczebrzerzyszczykowski
    Le Famas de l’armée française remplacé par un fusil allemand

    Je comprends tellement la tristesse des Français de voir leur arme nationale remplacée par une arme étrangère, allemande qui plus est. Cela fait partie de toutes ces petites "secousses" ayant pour objectif de mettre à bas les États-Nations… Le mondialisme qui s’insinue.

    Perdu pour perdu, j’aurais bien aimé que le concours soit gagné par le MSBS-5,56 polonais, fabriqué pas loin de chez moi, qui a même – il me semble – pris part au pré-concours. Mais le MSBS était trop neuf (fabriqué en série seulement depuis l’été 2014), pas assez abouti, même si le fabricant, FB Łucznik Radom, est un fabricant ancien et prestigieux (dont est sorti notamment l’un des meilleurs 9 mm jamais fabriqués, le légendaire ViS modèle 35) ; mais le HK-416 est une arme excellente, plus aboutie, dont la réputation n’est pas à faire…

    Mais il reste la tristesse symbolique : c’est tellement plus chouette quand les soldats français tirent français. Je sais bien qu’après 1945, les Français ont beaucoup utilisé les armes étrangères (US et allemandes dont des MG.42, des avions Ju-52 ou même des chars Tigre), mais c’était le temps de se retourner (comme nous les Polonais après 1918, on avait un peu de tout, jusqu’à qu’on se mette à fabriquer nous mêmes).


  • Evitez de faire la guerre a l’allemagne maintenant, ca vous poserai problème...


  • D’après ce que j’ai entendu à la radio Europe1, il semble qu’aucune usine française n’a proposé une offre ..... Alors mieux vaut encore des fusils allemands que des matériels américains, chinois ou autres !!!


  • Ceux qui ont fait l’armée ou des petite guerre de maintien de l’ordre à l’étranger sauront de quoi je parle en disant :

    Cet arme Allemande a- t-elle aussi une " tête de mickey " ?

    La fameuse " tête de mickey " qui permet au gaucher de tirer sans prendre l’éjection de la cartouche dans la joue.

    Sinon et sérieusement, je peux dire que la poignée pistolet plus le chargeur plus la poignée supplémentaire amovible afin de lancer des grenades mettra obligatoirement le soldat à découvert lorsqu’il visera pour tirer.

    C’était déjà le défaut des pistolets mitrailleurs à crosses pliantes allemand de la guerre 39 / 45.

    Le FAMAS a été fait justement pour ne pas avoir ce défaut.

    Je plaint déjà les soldats en opération, je peux m’avancer à dire que tous les morts auront comme dénominateur commun le même impacte, un ou plusieurs trous dans la tête.

    amicalement

     

    • Pas besoin d’une ’tète de Mickey" pour qu’elle soit ambidextre, et elle l’est. comme quasiment tous les fusils d’assaut désormais. Et comme vous dites, la poignée est amovible sinon on ne pourrait y placer un lance grenade. On est forcé de sortir la tête afin de viser pour tirer, FAMAS, AR12 ou HK416...


  • C’est donc pour cela que nos vieux famas ont été parachuté au dessus des territoires contrôlés par daesh...
    Au fil du temps, tout s’emboîte logiquement !


  • "le contrat portant sur l’arme individuelle future", les Delta Force l’utilise depuis 2004. Elle est belle l’arme du futur. Pour info, elle a été créée sur une base d’AR15..


  • Au final, il y a les pays en voie de développement qui n’ont pas d’industrie de l’acier, pas de fabriques d’armes, pas de munitions et pas de véhicules militaires dignes de ce nom qui sont obligés d’acheter au prix fort leur sécurité militaire et de l’autre, il y a la France....

     

    • Oui. Et les commentaires sur le site opex sont révélateurs du patriotisme des lecteurs de ce journal. On aurait pu fabriquer nos flingues nous même, et si la défense n’est pas un marché suffisant, eh bien qu’on laisse les civils acheter des armes...


  • Pauvre France...


  • Ben, c’est peut-être pas un mal. Pour avoir utiliser le FAMAS en milieu tropical en Guyane, je sais que ce n’était pas la panacée. Les soldats devaient chasser au fusil à pompe 12 mm pour assurer leur subsistance, le FAMAS posant beaucoup de problème de fiabilité. Dommage que le nouveau fusil d’assaut ne soit pas Français, cela aurait pu maintenir quelques centaines d’emploi à St Etienne ou ailleurs dans le pays !


  • C’est moi ou c’est juste une pâle copie du m4 américain


  • Le problème de cette arme c’est son calibre :
    le jour où l’ armée française adoptera le 7,62 × 39 mm à la place du 5,56 × 45 mm, la victoire sera proche.


  • Carton plein pour HK, puisque dans la police et la gendarmerie c’est le G36 qui remplace les autres armes longues en dotation collective.


  • Le choix de l’arme en elle même est un bon choix.
    Soyons clairs, si elle est une belle arme, le FAMAS n’a pas la réputation d’être une arme exceptionnelle. Atypique, assez bonne pour ses dernières versions... Mais pas plus.

    Le problème n’est pas là.
    Le problème est qu’un savoir faire absolument stratégique va disparaitre pour de bon (il était mourant...). Si guerre civile il y a (Et il semblerait que l’Etat le souhaite ardemment), ce sera l’Allemagne qui pourra décider si oui ou non, les Français ont le droit de vivre. Ils choisiront notre mort comme ils ont choisi la leur.
    On peut pointer du doigt l’incurie et la trahison de l’Etat... Mais aussi la "gestion", c’est à dire l’inertie, d’une entreprise comme MAS.
    Marché national trop faible ? Et alors ?
    Quid de l’international ? Nada.
    Quid du civil ? Nada.
    Pas de version semi-auto, pas de version 22LR, pas de rail picatiny... Pas de nouveaux produits type armes de poing...
    Rien. "On ne dépense pas"... C’est à dire, on n’investit pas mais on paye grassement quelques dizaines de rentiers encravatés qui ne servent fondamentalement à rien.

    Donc, pour le FAMAS, ni marché civil, ni export. Et le tout pour un prix délirant puisqu’on essaye toujours de répartir sur les quelques clients/pigeons sa propre incapacité à vendre.
    Le cul sur sa chaise, on attend la mort ! Ça me fait ch*** de le dire, mais c’est très Français, très "service public" comme mentalité...
    Une mentalité de fainéants du bulbe.


Commentaires suivants