Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Kosovo en pleine désillusion

Le revers d’une création à toutes forces

Huit ans après la proclamation de son indépendance dans l’euphorie générale, le Kosovo, théâtre ces derniers mois d’interruptions de sessions parlementaires avec du gaz lacrymogène et de violences dans la rue, laisse l’impression d’un État qui ne fonctionne pas.

Pour Albin Kurti, fer de lance de l’opposition et leader des récentes manifestations contre le pouvoir, des mesures radicales sont nécessaires pour « sauver » le Kosovo.

« Nous agissons ainsi parce que ce pays est confronté à (...) un grand danger », explique à l’AFP M. Kurti, récemment remis en liberté après avoir été détenu en raison de son rôle dans les manifestations.

Depuis octobre, M. Kurti et ses collègues élus de l’opposition ont multiplié les interruptions de séance parlementaire en lançant du gaz lacrymogène dans l’hémicycle, paralysant de fait ses travaux.

Au sommet de la liste de leurs griefs : un accord de « normalisation » des relations avec la Serbie, conclu par Pristina et Belgrade sous la houlette de l’Union européenne.

Celui-ci prévoit notamment la mise en place d’une association des municipalités serbes au Kosovo, pour donner davantage de droits à cette minorité. Mais, selon ses détracteurs, il permettra à la Serbie d’avoir une mainmise sur les municipalités concernées.

Une nouvelle manifestation contre l’accord est prévue mercredi, jour de l’indépendance.

Pour les sympathisants de l’opposition, cependant, cette question n’est que le catalyseur d’un ras-le-bol beaucoup plus large.

« Le Kosovo n’est pas ce dont nous avons rêvé », dit à l’AFP Petrit Ramadani, 32 ans, cadre dans le secteur informatique, « nous sommes totalement déçus ».

Lire la suite de l’article sur france24.com

Sur le mensonge de «  l’indépendance » et la stratégie de balkanisation, lire également :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1397833
    le 15/02/2016 par ismael
    Le Kosovo en pleine désillusion

    ils pourront tous remercier Kouchner qui les a beaucoup défendu -
    Stu Kellock, ancien chef du département de police de la Minuk, déclare : « Je ne peux pas affirmer que Kouchner connaissait le trafic d’organe, mais il est impossible qu’il n’ait pas eu d’informations sur le crime organisé au Kosovo. »
    putain de défenseurs de la Liberté et des droits de l’homme -

     

    • #1398101
      le 15/02/2016 par VORONINE
      Le Kosovo en pleine désillusion

      Pauvres chéris de KOSOVARS albanais ....Ils ont tout de meme mis 16 ans pour se rendre compte qu’ils avaient besoin des serbes , peut etre vont ils essayer de les faire revenir .
      Ce serait très long à expliquer en entrant dans les détails, mais les militaires ( au moins les français ) qui sont entrés au Kosovo en 2000 ont très rapidement compris qu’il y avait un lézard dans l’histoire qui leur était servie par les médias et les politiques . Le KOSOVO , grand comme le dept. de la Gironde n’est pas viable .sa survie ne peut se concevoir que dans une fédération , elle existait , nous l’avons détruite. Les politiques albanais : TACI...CEKU...ARADINAJ sont des tueurs et des mafieux . Au Kosovo , comme dans le reste de la YOUGO , les serbes et les croates tenaient le haut du pavé , mais ce sont aussi eux qui faisaient marcher le pays , tout le pays : l’électricité, l’eau, le gaz ; le téléphone , les hôpitaux , les universités, les écoles, la police ...Les albanais ont chassé, tué , refoulé les serbes , et se sont retrouvés sans eau ni électricité, sans boulot , sans chauffage , plus de transprts en commun, de ramassage des poubelles, d’entretien des routes, des rues des villes , ils ont détruit le cadastre pour voler les terres des serbes et y construire des "chateaux " . Au lieu de remonter les manches, ils ont compté sur l’OTAN pour remettre le pays en route, et , aidés par l’ARABIE, les EAU et les USA , ils ont construit des mosquées , voilé les filles , fait pousser les barbes ..Le désastre actuel du kosovo était prévisible, je crois meme voulu , tant l’aveuglement , et l’angélisme , meme dans les structures élevées de l’OTAN était omniprésent .


    • #1398248
      le 15/02/2016 par astelan
      Le Kosovo en pleine désillusion

      Création du Kosovo, création de Bondsteel, démantèlement de Bondsteel, délitement du Kosovo...


    • #1398285
      le 15/02/2016 par Pierre
      Le Kosovo en pleine désillusion

      @Voronine
      Entièrement d’accord avec vous ! La phrase suivante : « Le Kosovo n’est pas ce dont nous avons rêvé », dit à l’AFP Petrit Ramadani, 32 ans, cadre dans le secteur informatique, « nous sommes totalement déçus » n’est en réalité absolument pas surprenante ! Le Kosovo est une province très riche, mais de là à ce qu’elle devienne indépendante...
      Il se passe en Ukraine, somme toute, exactement la même chose qu’avec le Kosovo : on veut détruire l’héritage culturel d’un peuple en l’amputant d’une région qui est son berceau historique !
      Pour ceux que cela intéresse, je recommande l’édifiante lecture de Komnen Becirovic, écrivain français d’origine Serbo-Monténégrine :

      http://www.egaliteetreconciliation....

      L’histoire récente du Kosovo y est admirablement résumée !


    • #1399436
      le 17/02/2016 par Hankshi Mut
      Le Kosovo en pleine désillusion

      Ce qui va se passer c’est que Mitrovica du nord reviendra à la Serbie et la vallée de Preshevo au Kosovo et tout le monde sera content.


    • #1399524
      le 17/02/2016 par Hankshi Mut
      Le Kosovo en pleine désillusion

      Vorinine l’infrastructure du Kosovo apres guerre est mille fois meilleure qu’avant, il a fallut attendre l’independance pour que le Kosovo aie sa premiere autoroute, les serbes n’investissaient quasi rien. Maintenant le Kosovo dispose d’une autoroute la reliant à l’Albanie et une autre en construction vers la Macédoine tout deux de tres bonne qualitée. Des 2017 des traveaux seront effectué pour refaire toute la ligne de chemin de fer du pays. Le Kosovo se développe bien et si le peuple Albanais est aujourdhui dehors pour protester, c’est contre le retour de la Serbie au Kosovo par le bias de l’union des municipalité serbes et non pas le contraire.


  • #1397922
    le 15/02/2016 par fred8
    Le Kosovo en pleine désillusion

    ahhhh encore du boulot pour bhl