Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

La question du retour du Maroc au sein de l’Union africaine est loin d’être réglée, estime le spécialiste de l’Afrique Bernard Lugan, en nous livrant son analyse des possibles développements à venir.

 

En 1984, le Maroc avait quitté la défunte Organisation de l’Unité africaine dont il était pourtant un membre fondateur, quand, à la majorité de ses membres, la RASD (République arabe saharaouie démocratique), l’ancienne colonie espagnole du Rio de Oro ou Sahara occidental, y avait été admise. Or, pour Rabat, ce territoire étant marocain, il n’était donc pas question de le voir devenir indépendant.

Aujourd’hui, le royaume chérifien s’apprête à intégrer l’Union africaine (UA) qui a succédé à l’OUA, mais à la condition que la RASD en soit exclue. Comme les statuts de l’UA ne prévoient pas l’exclusion de l’un de ses membres, la question est donc loin d’être réglée.

 

Après quarante ans de conflit inutile porté par l’Algérie, les positions sont figées

Reconnue par 70 États membres de l’ONU à la fin du XXe siècle, la RASD ne l’était plus que par moins de 30 en juillet 2016 et, sur 54 États membres de l’UA, 28 sont désormais pour son départ de l’organisation, huit veulent son maintien, dont l’Afrique du Sud et l’Algérie ; les autres sont neutres.

Après quarante ans de conflit inutile porté par l’Algérie, les positions sont figées car le Maroc campe fermement sur ses droits historiques. Ces derniers sont plus que réels.

Sur le continent africain, où les États-nations sont rares, le Maroc constitue une exception car, à la différence de la plupart des autres États de la région, il n’est pas une création coloniale puisqu’il est né sous les Idrissides aux VIIIe-IXe siècles de l’ère chrétienne.

Durant ses 1 200 ans d’histoire, l’influence du Maroc s’est exercée dans plusieurs directions. Vers le sud, c’est-à-dire vers le Sahel ou Bilad al-Sudan, le « pays des Noirs », le Maroc exerça sa souveraineté jusqu’au moment des partages coloniaux. Elle était effective quand l’État marocain était puissant et se limitait à une influence religieuse et culturelle quand il était affaibli.

 

Avant la période coloniale, le Maroc était le cœur économique et commercial de tout le Sahara occidental

Durant l’antiquité, les nomades qui vivaient dans le Sahara occidental étaient déjà tournés vers le nord, c’est à dire vers l’actuel Maroc et leurs immenses zones de transhumance s’étendaient jusqu’à la basse Moulouya et à l’anti-Atlas. Au XIe siècle, les descendants de certaines de ces populations qui avaient été convertis à l’islam par des prédicateurs venus du Maroc constituèrent l’empire almoravide. En dix ans, de 1042 à 1052, les Almoravides unifièrent tout le Sahara occidental et ils constituèrent un Empire s’étendant depuis le fleuve Sénégal jusqu’au cœur de l’Espagne.

Avant la période coloniale, le Maroc était le cœur économique et commercial de tout le Sahara occidental. Il était également le point d’écoulement des marchandises en provenance de l’ouest africain échangées contre ses productions artisanales et agricoles. Sijilmassa, le grand marché du sud marocain et métropole économique du Sahara occidental était en relation directe avec tout le monde ouest africain. Le Maroc étendait alors son rayonnement au-delà du Tagant et contrôlait les pistes du Sahara occidental ainsi que ses principaux centres urbains et caravaniers. L’axe longitudinal qui partait d’une ligne Agadir-Sijilmassa-Touat et qui, à travers le Sahara occidental aboutissait dans les vallées des fleuves Sénégal et Niger était sous contrôle marocain.

 

Politiquement, le Maroc n’hésita jamais à se lancer dans de lointaines expéditions destinées à conforter son autorité sur l’ensemble de la région

Le Sahara occidental constituait alors avec le Maroc un même monde politique et religieux. Économiquement, et nous venons de le voir, il appartenait à l’immense ensemble commercial qui partait des villes du nord du Maroc pour atteindre la vallée du fleuve Sénégal et la région de Tombouctou par les marchés de Goulimine et de Tindouf. Dans cet ensemble, les marchandises circulaient sans entraves douanières. Il s’agissait en effet d’échanges internes pratiqués dans les limites d’un seul et même État qui était le royaume marocain.

Politiquement, le Maroc n’hésita jamais à se lancer dans de lointaines expéditions destinées à conforter son autorité sur l’ensemble de la région. En 1530, le Touat et le Gourara, que la France attribua à l’Algérie en 1962, furent ainsi occupés par le Maroc. En 1591, sous le règne du sultan Al-Mansour, une armée marocaine traversa le Sahara occidental pour réduire l’empire songhai, rival méridional du Maroc. Jusqu’en 1660, à Tombouctou, la prière du vendredi fut dite au nom du sultan du Maroc.

À la suite des partages coloniaux furent tracées des frontières ne tenant aucun compte des réalités socio-historiques du Sahara occidental. C’est alors que le Maroc fut démembré et ses droits historiques violés, tant à l’est vers l’actuelle Algérie, qu’au sud où il fut privé de ses territoires sahariens.

Les chancelleries européennes avaient bien conscience d’amputer le Maroc en concluant les accords internationaux de partage. Quant aux militaires français de l’époque de la conquête, ils ont toujours considéré le Sahara occidental comme le prolongement du Maroc. Les chancelleries choisirent d’ignorer ce fait afin de pouvoir accorder une compensation coloniale à l’Espagne.

 

Les espérances marocaines furent déçues car l’Algérie devint le principal soutien de la RASD et de sa branche armée, le Polisario

Au lendemain de l’indépendance de 1956, dans un souci de règlement politique régional, le Maroc renonça à ses légitimes revendications territoriales vis-à-vis de l’Algérie et admit de reconnaître l’État Mauritanien dont, historiquement, il était pourtant fondé à contester l’existence. En échange, il attendait que ces deux pays l’épaulassent dans ses revendications au sujet du « Sahara espagnol ».

Les espérances marocaines furent déçues car l’Algérie devint le principal soutien de la RASD et de sa branche armée, le Polisario, mouvement créée par l’Espagne qui voulait conserver son influence dans la région à travers une entité saharaouie indépendante. En 1975, le Maroc qui était donc à la veille d’une amputation définitive décida d’intervenir et c’est alors que se fit la « marche verte ».

Depuis, le Maroc considère qu’il a achevé sa réunification alors que la RASD soutient que Rabat occupe illégalement un territoire non décolonisé.

 

 

Sur le Maroc et l’Afrique du Nord,
lire chez Kontre Kulture

 

Retrouvez Bernard Lugan sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1546669

    Il aurait été un peu plus honnete d’expliquer la position de l’algerie, celle ci reposant uniquement sur le droit international, et non pas comme pour d’autre reposant sur la force ou sur la politiqe du fait accompli.

     

    • #1546694

      L’Algérie n’existe que depuis 60 ans quel point de vue peut elle avoir devant des fait historiques qui datent de plusieurs centaines d’années ? soyez réaliste le sahara est marocain indéniablement.


    • #1546697

      Donc Monsieur Lugan serait malhonnête ? Que dire, sinon qu’une telle mauvaise foi est irrécupérable.


    • #1546723

      Le droit international c’est la force et le fait accompli.


    • #1546729

      celle ci reposant uniquement sur le droit international




      Comment le dire poliment ?
      Votre commentaire est soit empreint d’ignorance historique sur le sujet.
      Soit marqué par le nationalisme algérien dont les fondements, rappelons-le, reposent sur des fictions.
      En réalité, le peuple et le territoire algériens, en un mot l’Algérie, ont été créés par la volonté coloniale. Et les annexions territoriales réalisées au détriment de la nation marocaine.
      Je pense que vous relevez des deux propositions, bien que la deuxième découle très souvent de la première.
      Mais cela se soigne : lisez des livres et armez-vous de courage, vous y gagneriez.


    • #1546772

      #foot

      L’ Algerie c’est le prolongement naturel de l’antique Numidie, puis des confédérations tribales (Sanhadja, Kutama, Zenete, etc) et des dynasties musulmanes du Maghreb centrale comme les Fatimides, les Zirides, etc. Puis de la régence ottomane, des zones d’influence tribale kabyle, chaoui, mozabite et touareg. Puis de l’Algerie française. D’un point de vue historique, nous n’avons strictement rien à envier au Maroc. Au contraire même, donc cette condescendance de certains marocains à l’égard de l’Algérie est juste risible car l’Histoire de l’Algérie est bien plus ancienne et surtout bien plus riche que celle du Maroc. Il y avait quoi au Maroc avant l’arrivé de l’Islam ? Rien, ou pas grand chose.

      Aussi, il y a une chose que je ne comprend pas avec les revendications territoriales extravagantes des partisans du Grand Maroc, c’est à dire l’ouest algérien, la Mauritanie et le Mali. Pourquoi réclamer ces territoires mais pas Sebta, Melila, Gibraltar et les Îles Canaries ? Et pourquoi pas l’Andalousie aussi ! On sait tous pourquoi : la lâcheté. C’est plus facile de s’en prendre aux pauvres saharaouis ou aux mauritaniens qu’aux algériens, aux espagnoles ou aux anglais.

      Enfin, puisque le Maroc ne s’est battu ni pour conserver ses territoires, et pire encore, ni pour les récupérer (à l’inverse des algeriens par exemple qui ont lutté durement contre la colonisation et pour la décolonisation), c’est vaiment indécent de venir les réclamer après qu’ ils aient été défendu puis libéré avec le sang des autres. Je dis ça et pourtant je ne porte pas dans mon coeur ni le régime algérien, ni certains algériens de l’ouest. Je ne serais pas contre l’indépendance de la Kabylie même, c’est dire à quel point je ne suis pas nationaliste algerien même si je pefererais une autonomie large. C’est avec joie que je vous renverais Bouteflika et sa clique de tlemceno-oujdo-marocains après avoir récupéré l’argent qu’ils ont volé au peuple algérien.


    • #1546789

      #Ginesis

      Je suis d’accord, le Maroc de Yousuf Ibn Tachfine était immense et honorable. Mais comment pouvez vous réclamer des territoires que vous n’avez défendu ni lors de la colonisation, ni lors de la décolonisation ? Je dis que puisque la monarchie marocaine a collaboré avec les puissances coloniales dans le démembrement de son propre empire et qu’ensuite elle n’a pas tiré un coup de feu pour recuperer ses territoires, c’est vraiment indécent de les réclamer une fois qu’ils ont été libéré avec le sang des autres. Méme les chleuhs et les rifains ont été massacré avec la complicité de vos roitelets quand ils ont voulu se révolter contre la colonisation. Et je ne suis absolument pas nationaliste algérien, au contraire même, je suis kabyle avant d’être algérien. Je me demande simplement ou sont les équivalents marocains des emir Abdel Kader (bien que je ne l’aime pas spécialement celui la) des frères Mokrani, des Fadma Nsoumer, des grandes révoltes algérienne jusqu’à la guerre du FLN ?


    • #1546816

      @anonyme “ Il y avait quoi au Maroc avant l’arrivé de l’Islam ?

      Il y avait les Maures non ?


    • #1546898

      Si l’Algérie est obsédée et si"jalouse" du respect du droit international pour l’appliquer
      au polisario,pourquoi elle ne fait pas preuve d’un tel zèle pour appliquer le droit international aux palestiniens,dont la légitimité de leur combat est pourtant reconnu universellement ? Pourquoi l’Algérie se montre trop prudente en matière d’aide militaire
      aux palestiniens ? Parce qu’elle sait que leur donner un seul obus,et c’est toute l’Algérie qui
      sera rayée de la carte par l’aviation militaire israélienne. Et ce simple et fondamental
      constat,nous conduit à dire ceci : l’histoire de la tragédie irakienne,risque de se répéter à l’identique pour l’Algérie. La mégalomanie des généraux algériens,se traduit par
      un mépris stupide du Maroc,exactement comme le mépris que Saddam nourrissait
      envers l’Iran et le Koweït. Ce mépris qui s’est soldé par l’anéantissement tragique de
      l’Irak et de son peuple. La mégalomanie des généraux algériens,dis-je,va plonger le
      Maghreb dans un abîme insondable,et dont les peuples de la zone vont payer un lourd
      tribu à la mégalomanie des militaires algériens,tout comme le font les irakiens
      aujourd’hui,et ce à cause du psychopathe Saddam.


    • #1546944

      @Chadi,

      L’Algérie n’en fait peut-être pas assez pour la Palestine, mais elle en fait bien plus que tous les autres pays arabes réunis, c’est ça le drame.

      Quand au risque de voir l’Algérie "rayée de la carte", en cas de conflit avec israël, le risque est réel compte tenu du soutien logistique et de l’appui certain que l’entité sioniste obtiendrait de la monarchie shérifienne.


    • #1547078

      @ chadi

      c’est tres drole que tu dises que l’irak ne respectait pas le koweit, et que tu consideres le sahara occidental comme marocain. Une phrase de saddam hussein m’en apprend plus sur le monde que tous les discours de la monarchie marocaine. Je ne pense pas qu’on puisse etre un psychopate et faire de l’irak le plus puissant des pays arabes.
      Quant à la palestine, la solution ne réside pas à alger mais à washington, qui d’ailleurs vous vend des f16.


    • #1548473

      # anonyme

      Pourquoi réclamer ces territoires mais pas Sebta, Melila ?

      Mon cher Anonyme, sachez que Sebta et Melilla ne sont pas reconnu par le Maroc comme étant espagnol. Ces deux villes sont consideré par le Maroc et les Marocains comme étant des territoires occupé par l’Espagne.

      Mais la veritable question, c’est pourquoi l’Algerie ne soutiens pas Le Maroc dans ce dossier ?
      On sait tous pourquoi : la lâcheté. C’est plus facile de s’en prendre aux Marocains qu’aux espagnol et aux anglais.


  • #1546685

    Un élément qu’on omet souvent de mentionné est ce qui concerne la destruction de l’empire Espagnol, Guillemin en parle succintement dans l’un de ses exposés sur les racines de 1914. La guerre du Mexique par exemple n’est autre que la conquête des territoires espagnoles d’Amérique par les forces Fédéralistes des Etats-Unis, cette guerre qui fait suite à la vente de la Louisiane sous Napoléon. Par voie de conséquence, les Etats-Unis se sont octroyés les territoires espagnoles comme les Phillipinnes (une raison pour lesquelles il y a eu tout ce cirque suite au tsunami d’il y a quelques années). Tout ceci en bon entente avec les régimes d’Europe, du moins en apparence, puisqu’étant donné les territoires espagnols d’Amérique considérés comme acquis, on est en droit de penser que les territoires espagnols de l’autre côté de l’Atlantique (c’est-à dire d’Europe et Sub-Méditerranéen) leur sont tout autant acquis.
    N’oublions pas que derrière le masque étasunien se cache les Lumières (ou Lucifer littéralement " le porteur de lumière").


  • #1546693

    très bon article qui finalement ne fait que retracer la vérité historique volontairement oublié par certains, jaloux peut être.


  • #1546696

    Merci Monsieur Lugan, tout est clairement exposé et compréhensible pour qui veut l’entendre. Seule une mauvaise foi pourrait le nier.

     

  • #1546739
    le 01/09/2016 par La vérité blesse
    Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

    Et puis, pourquoi pas rendre l’Alsace - Lorraine aux Allemands, redessinés les frontières du Mali, pour les ramener à celle de l’empire du Mali ( XIII ème siècle ), redonner le Texas aux mexicains, l’Alaska aux russes et le pole nord aux ours polaire !!
    Je ne parlerai même pas des Amériques aux amérindiens, de l’Australie aux aborigènes, vue que eux n’ont même plus de pays, pour réclamer quoique ce soit.

     

    • #1546775

      Là n’est pas la question... .
      Lugan nous explique, toujours de manière remarquable et documentée, que les exigences du Maroc sont historiquement légitimes.... .


    • #1546793
      le 01/09/2016 par D. Kada - Oran
      Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

      L’Alaska aux russes ? Taiwan aux chinois ? La Chine et l’Inde avant sa division aux mongoles ?

      Pourquoi le Royaumes des riads veux-t-il intégrer une organisation dont la majorité de pays membres sont récents de par leur géographie ?

      Le critère Histoire ne peut être pris au sérieux car la Notion d’ETAT- Nation est trop récente pour être profonde et donc capitale pour définir et tracer les contours d’un peuple ou des peuples. La création du nationalisme fut un jalon important pour le contrôle de l’Humanité et son asservissement par une minorité qui détient le pouvoir et dont le couronnement est le NOM.
      Sinon beaucoup d’Etats se rétréciront ou s’agrandiront ou disparaîtront. L’Andalousie avait appartenu aux Almoravides et aux Almohades donc elle devrait retourner dans le giron du Maroc au lieu de cela sebta, melilia et quelques iles appartiennent à l’Espagne…

      Pauvre royaume des riads...

      Le Meilleur DK


    • #1546826

      Il y a toujours eu 3 régions distinctes en Afrique du Nord.

      Remontons bien avant les Idrissides :

      par exemple, dans l’Antiquité, l’Afrique du Nord était composée de la Mauritanie Tangitane, la Mauritanie Césarienne et de l’Afrique proconsulaire.

      On continue ? :

      au Ve s. av. JC on a le Royaume Maure, le Royaume Numide et le Territoire Punique.

      etc ..., etc ... .

      Les projections de Mr. Lugan s’appuient sur le passé : royaumes, ethnies, etc ... (il adore ça !) C’est très romantique mais au fond pas très pertinent. Les "lignes de forces" ne sont pas là où il les situe. Les choses ont changé. Les dangers sont les mêmes autant pour le Maroc que pour l’Algérie. Les deux le savent et même si l’Occident fera tout pour empêcher une réconciliation entre ces deux pays, ils ont de fortes chances de tenir bon.

      La France aussi.


    • #1546873

      @D. Kada - Oran

      L’Andalousie avait appartenu aux Almoravides et aux Almohades donc elle devrait retourner dans le giron du Maroc au lieu de cela sebta, melilia et quelques iles appartiennent à l’Espagne…

      Euh, L’Andalousie appartenait aux Ibères, puis les romains, et puis les wisigoth, ces peuples qui constituent les ancêtres des Espagnoles, avant les conquêtes musulmanes. Si on décide de remonter dans l’histoire, c’est bien de le faire jusqu’au bout.

      Quand à l’alsace lorraine, il me semble que les Francs venaient de ces territoire là, voir un peu plus haut/loin.

      Tout cela est fort ridicule. Ça veut refaire l’histoire, à leur façon, quand cela les arrange.

      On diabolise la colonisation, mais sans les principes de droits occidentaux, on en serait jamais là, Quand est-ce que les arabes reconnaîssent leurs tort dans l’invasion de l’occident et l’esclavagisme ? Je crois que les peuples européens (dont j’exclue l’Angleterre) sont les seuls peuples à avoir plus ou moins admis leurs erreurs et avoir une certaine volonté de réconciliation (pas parfaite certe).


    • #1546939

      @hanane
      Si j’en crois les commentaires que vous postez, les uns et les autres Lugan a raison , il n’a pas une vision passéiste , il se situe , comme BRAUDEL , guillemin, SIGAUT , dans l’histoire longue , ensuite , marocains, maures, berbères, algériens, vous n’avez nullement besoin de la France, du NOM , de l’occident , ou de l’empire pour vous déchirer et vous foutre sur la ....vous le faites très bien sans nous depuis le néolithique , et finalement , le protectorat fut la seule période de paix intérieure que connut ce pays , sachant, en prime que c’est sous le protectorat que fut réorganisée l’ administration et rétablie l’autorité du sultan, après la mise au pas des féodaux.


    • #1547027

      @ Voronine : Se taper sur la g..... est un concept qu’a utilisé avec brio l’Europe des deux guerres mondiales !


    • #1547088
      le 01/09/2016 par D. Kada - Oran
      Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

      @ voronine

      « Il est d’abord bien difficile de définir géographiquement ce qu’est la France. En effet, ses frontières n’ont cessé de changer au cours des siècles. Marseille pendant longtemps n’a pas été française, le comté de Nice et la Savoie n’ont rejoint la France qu’il y a peu de temps, et l’Algérie a été un département français de 1830 à 1962. L’Alsace et la Lorraine étaient allemandes pour une partie du XIXe siècle et du XXe siècle. Les habitants de Saint-Louis au Sénégal eurent un statut de citoyens français dès la Révolution française, et cette citoyenneté s’étendait à quatre communes du Sénégal en 1916 ! Qu’en est-il des Français des Comores ? Ceux de Mayotte restés attachés à la France sont français, pas ceux des autres îles devenues indépendantes. Ainsi, la France est une variable géographiquement instable, un mythe.
      Concernant la génétique, les choses sont beaucoup plus complexes. Ainsi comment différencier la part de la population française vivant en Europe qui est issue des vagues d’envahisseurs celtes, germains, romains, huns, arabes (lors des grandes invasions du Moyen Âge,) Normands ou de tous les peuples méditerranéens dans le sud de la France, et la part née des migrations économiques des autres pays d’Europe, d’Afrique et d’Asie ? Il existe seulement quelques îlots ayant conservé une certaine homogénéité génétique, dont les Basques qui ne sont regroupés dans aucune nation unique.
      La réalité est qu’il n’y a aucune superposition entre le territoire français et son origine génétique.
      Ainsi le "droit du sang" n’est pas génétiquement fondé. D’autant que l’on estime que 5 à 10 % des enfants ne sont pas du père officiel, mais d’un inconnu, dont on ne connaît pas les gènes ! La définition retenue en France et aux États-Unis du "droit du sol" dépend du périmètre du pays au moment où l’enfant naît ou de la nationalité des parents.
      Je redoute que le terme "Français de souche" ne serve qu’à exclure ceux que l’on ne veut pas comme Français... » PAR LE PROFESSEUR DIDIER RAOULT.

      Je ne saurais être plus concluant que ce professeur... d’où ce copier/coller utile.

      _ :) Le Pire DK


    • #1547122

      Je cite :"les exigences du Maroc sont historiquement légitimes...."

      J’en connais au Moyen-Orient qui se disent la même chose. Raisonnement par l’absurde.
      La France aurait colonisé l’Algérie, s’y est installé, etc, si je veux suivre votre raisonnement, la France serait historiquement légitime d’y retourner sans se demander si les Algériens y consentent. C’est le serpent qui se mort la queue.
      Bien à vous


    • #1547223

      Vous les algériens,vous vous obstinez à jouer les grands justiciers. Attention ! Vous êtes en
      train de mettre votre doigt dans le repaire d’une vipère à morsure mortelle. L’existence
      même de votre pays est en jeu. On ne joue pas impunément dans la cour des grands, quand on est un minus,sans envergure. C’est la roulette russe !
      Rappelez-vous cette immense sagesse du grand Jacques Brel : Il ne faut pas jouer au
      riche quand on n’a pas le sou...


    • #1547348

      Allons donc voronine ! la "paix intérieure" du Protectorat dont vous vous flattez n’était rien d’autre qu’une Paix des Cimetières.


  • #1546784

    Imaginez s’il n’y avait aucun problème territorial au Maghreb et que l’UMA fonctionnait à plein régime, la situation de l’Afrique du nord serait très différente, mais pour des raisons plus que douteuses, les dirigeants algériens veulent balkaniser la région au nom de quelques slogans complètement vides de sens. Je trouve cela dommage que l’Algérie joue le jeu de l’empire qui essaie de démembrer tous les pays arabes.

     

    • #1546854

      c’est vrai qu’essayer d’envahir l’algerie juste aprés son independance, c’est poser les bases d’un magreb uni.


    • #1546855

      Si vous voulez savoir qui joue le jeu de l’empire, si c’est l’Algérie ou son voisin normalement c’est facile à constater, il faut juste regarder qui fait du commerce avec qui et qui s’achète des armes à qui.Cette histoire de l’union nord africaine, on a déjà l’exemple de l’Europe en plus une union c’est avec des traités et non pas avec des murs et des barbelés et des mines antipersonnel sur les frontiéres sahraouis, donc cette histoire d’union non merci c’est gentil, en plus de ça, une Union Maghreb " Arabe", moi perso et des millions d’autres gens ne se voient pas dans cette optique Union Arabe


    • #1546907

      @ proutzor : c’est là qu’on voit les limites du bien vivre ensemble. C’est juste l’inverse qui s’est produit, justement le Maroc a aidé son voisin lors de l’histoire de l’indépendance à sortir la tête de l’eau, qui ne l’a remercié que par une énorme ingratitude jamais éteinte.


  • #1546842

    Je ne comprend pas cette logique de cet historien, si on suit sa logique pourquoi il remonte pas beaucoup plus dans l’histoire et dire finalement que toute les frontières sont façonnées par les colonisations et les guerres, y compris les frontières françaises, et peut pousser le bouchon un peu plus loin encore, pour dire que cette région est une ancienne région berbère avant tout au lieu de s’arrêter à une période qui l’arrange du coup, et ce royaume du Maroc chérifien n’est qu’une invention des extensions musulmanes il y a des siècles et son roi qui se dit descendant de j’en sais quelle tribu musulmane alors que bizarrement il se trouve sur une terre qui a une histoire beaucoup plus ancienne et beaucoup plus compliquée que ça, donc laisser les sahraouis décider pour eux mêmes au lieu de leurs mettre des barbelés et des mines antipersonnel sur des milliers de kilométrés et de les bastonner à chaque fois qu’ils lèvent leurs voix. Pourquoi cette acharnement contre un peuple sahraouis sans défense alors juste au nord du royaume deux villes qui sont encore rattachées à l’Espagne et pourquoi d’un coté tout le monde soutient la Palestine contre israel et pas le Sahara occidental, vous allez me dire qu’Israël n’existait pas il y a quelques siècle, je vous dirai pareil pour la Maroc, donc arrêtons l’hypocrisie.

     

    • #1547013

      Moi à titre personnel je suis sahraoui (ould reguibat, tribus majoritaire dans les territoires la même tribus que l’ancien représentant du polizbzl ,d’ailleurs son père est retraite des FAR,ses frères et soeurs marocains,)et je peux te confirmer que l’article est vrai, nous les sahraoui nous sommes MAROCAINS depuis des siècles, seul une minorité avide de pouvoir souhaite une partition du territoire, malheurement énormément de nos frères sont séquestré dans les camps de la honte (tindouf)avec l’aide de l’Algérie.
      Ce même pays que nous avons aidé (les ports marocains recevaient et acheminaient les armes aux algeriens)et beaucoup de marocains ont combattu à leur côté nous a planter un couteau dans le dos, certainement par jalousie je pense, c’est vrai que cette situation arrange l’empire, nous maghrébin (d’ailleurs en arabe sa veux dire marocain) devons construire un avenir meilleur pour nous et prochaine génération,
      Donc ton petit commentaire ma bien fait rire, avant de parler renseigne toi,c’est mieux d’être informer.
      Concernant sebta et melila s’est suite à une défaite militaire il me semble, mais c’est pour contrer les attaques, ces deux villes vivent (vivaient)du commerce avec le Maroc mais depuis l’avènement du port de tanger Med, Nador West Med ,et le développement industriel du Nord, ces vivent "espagnole" s’effondrent, donc d’un point de vue économique elles seront tôt ou tard abandonner car elles vivent de subventions.
      Cordialement


    • #1547624
      le 02/09/2016 par Sahraoui aussi
      Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

      @Sahraoui,

      J’ai moi-même des origines sahraouies, et la question n’est pas de se sentir sahraoui ou marocain, chacun peut avoir sa sensibilité et ses raisons, mais de laisser au peuple sahraoui le droit à l’auto-détermination, pourquoi en avoir peur ?
      Et à ce titre, l’Algérie défend officiellement cette position, qu’il y ai derrière d’autres raisons ou pas.


  • #1546852

    Bernard Lugan aime le Maroc et déteste l’Algérie et c’est tout à fait son droit.
    Mais alors il ne faut ne pas se présenter comme spécialiste de la région puisque il y a forcément un parti pris dans son discours, pire encore il y a des mensonges et des oublis importants qui faussent son information et son enseignement !
    Petit rappel de quelques faits importants :
    Le Maroc de Mohammed V a été un soutien important pour l’Algérie pendant sa guerre de libération. Puis il y a son décès en 1961 et son remplacement par Hassan II la même année.
    En 1962 l’Algérie devient indépendante et les problèmes avec le Maroc de Hassan II commencent.
    Le Maroc, gourmand, veut reprendre par la force tous les territoires perdus avec le temps mais fait la sourde oreille aux partis de ses terres occupées par l’Espagne !
    La guerre des sables scelle malheureusement les relations entre ces deux pays pour trop longtemps.
    Le Maroc devient un allié de l’OTAN alors que l’Algérie avance plutôt vers une voie de non aligné même si ses relations avec l’URSS sont assez fortes, parfois.
    L’Algérie après sa guerre d’indépendance, se met à soutenir plusieurs mouvements nationalistes en Afrique et ailleurs, comme ce fut le cas en 1975 quand elle a soutenu le polisario face à la marche verte de Hassan II.
    Le Maroc participera étrangement à la guerre du Golf en 1990 au côté de l’OTAN contre l’Irak qui venait de faire "sa marche verte" au Koweit, territoire anciennement irakien !!!
    En 1991, Le roi du Maroc et le polisario s’entendent sur l’organisation d’un référendum pour l’autodétermination sous l’égide de l’ONU et accepté par toutes les parties. Puis Hassan II décède en 1999 et son successeur Mohamed VI finit par rejeter en 2002 ce même referendum.
    Depuis c’est statu quo et le dossier est entre les mains des Nations Unis.
    Sans oublier de mentionner que tout ça sont les "bienfaits" du Colonialisme, bien sûr.
    Je demanderai donc à tous la plus grande prudence sur les informations que vous recevez même ici sur E&R qui est le plus objectif des sites.


  • #1546941

    Il est naturel que le Maroc fasse partie de l’Union africaine... Mais saviez-vous qu’Israël "souhaite l’intégrer en qualité de membre observateur" (sic) ?


  • #1546957

    Pourquoi le Maroc ne va t-il pas libérer Ceuta et Mélilla ? Aidé en cela par une analyse de M. Lugan ?


  • #1546976

    @Fatem95 ou Giustizia.
    Une fois tu es italo suissesse et une autre fois membre d’une famille de militaires marocains.
    Bref, le Maroc n’a jamais aidé l’Algérie pour l’obtention de son indépendance car déjà ce n’est pas un pays de guerriers, il n’a jamais combattu l’envahisseur et à ce jour reste toujours occupé.
    Lors de la guerre contre la France voici comment il a aidé l’Algérie :
    - Arraisonnement du bateau "Athos" (chargé de tonnes d’armes et de munitions affrété pour la révolution Algerienne)au large de la ville marocaine de Tanger par les services de la DST francaise,grace a la connivence et la coopération des services marocains.
    - Détournement de l’avion des chefs historiques de la révolution en 1956 en partance pour Tunis,apres qu’ils aient ete vendus par les apparatus marocains.
    - Les marocains qui ont exigé au FLN de partager avec eux,toute cargaison d’armes,qui aurait a transiter par le territoire marocain,pour l’acheminer vers les maquis algeriens(d’ailleurs,c’est l’une des raisons qui a fait que,l’acheminement d’equipements militaires se faisaient systematiquement,a partir de la Tunisie et de la Lybie aussi).
    - Des milliers de Goumiers marocains,qui se sont engagés dans l’armee francaise en Algerie(notamment dans les Aurès) et qui montraient un zèle,encore plus exacerbé que les soldats francais eux meme.
    Quant aux réfugiés Algeriens au maroc, ils recevaient des centaines de tonnes de nourriture,de médicaments et autres,de pays et organisations caritatives internationales,aide sur laquelle les authorités marocaines, prélevaient une très large part !
    Le loyé que le FLN devait payer au governement marocain,pour les quelques lopins de terre qui ont ete mis a sa disposition,pour ses propres activités de logistique et pour héberger les réfugiés algeriens.....ect....ect.....

    On ne saurait aussi passer sous silence,les emblématiques groupes armés MAROCAINS,créés et payés par la france(et les services marocains)sous l’égide de la sinistre "MAIN ROUGE",principalement à Oujda et les localités limitrophes.
    Ces groupes armés ont reçu le nom de "ch’nagta" ou "zokeit".
    Ils avaient pour but d’empêcher tout mouvement des forces de l’ALN le long de la frontiére Algérienne et principalement dans le territoire de la "wilaya 5 - zone 8" d’Ain Sefra a Béchar.
    Pas un seul coup de feu n’a pu etre tirer contre les forces coloniales de 1959 à 1960 dans ces regions,a cause des activités de ces rénégats traitres,qui sous-traitaient le combat au nom de la france

     

    • #1547036

      @ RZA : même si je ne vous dois aucun compte, je suis effectivement italo-suissesse mariée à un Marocain depuis 1/4 de siècle, parlant et écrivant la langue arabe. Je n’ai jamais parlé de famille militaire, vous inventez. De plus je connais très bien l’histoire du Maroc et son voisin algérien, d’une jalousie maladive. Je ne vais pas m’étendre, il faudrait des pages.


    • #1547131

      je vois en effet que tu écris sous plusieurs pseudos, je comprends mieux certains commentaires, "italo-suissesse" je me gausse dans ton cas dis plutôt "padanienne" certains avisés comprendrons.


    • #1547142

      Bonsoir/jour selon le moment et franchement je n’ai même pas envie d’échanger avec vous, moi je suis marocain résident en France depuis 40 ans, je n’ai pas de double nationalité et je précise j’aime la France, sa langue, culture, son peuple dans sa majorité , mais je suis né au Maroc et originaire de Guelmim (Ait Baarmane) où mes ancêtres (sacrés guerriers au passage) ont bottés le cu au colon espagnol avec les moyens du bord, ce qui veut dire avec leurs" c.....es" et leurs couteaux, idem dans le Rif au nord....Vous êtes un sacré révisionniste surement lobotomisés (ou rémunéré) par vos dirigeants qui se gavent (sur le dos du peuple) depuis votre indépendance. Nous ne sommes pas des guerriers les marocains ? Nous n’avons rien fait pour aider le peuple algérien frère ? Faut revoir tes classiques "mon frère" :

      La vérité dérange l’Algérie officielle (pas le peuple si il savait...)

      [...] Des personnalités algériennes qui osent s’opposer à la position de leur pays concernant le Sahara
      http://www.atlasinfo.fr/Bataille-d-...
      7.html

      "La preuve archivée. En janvier 1961, sous la présidence de feu S.M. Mohammed V, accompagné de feu S.M. Hassan II, alors Prince Héritier, le Maroc a défendu l’intégrité territoriale de l’Algérie à la conférence de Casablanca. Ainsi, lors de la cérémonie d’ouverture, cette rencontre historique, Feu S.M. Mohammed V avait déclaré : « Nous proclamons que l’Algérie a droit à la liberté et à l’indépendance sans condition et dénonçons toute tentative criminelle visant le partage du territoire national algérien ».[...]
      https://www.youtube.com/watch?v=wiv...

      Hassan II Aurait-il Trahi La Révolution Algérienne ?
      https://www.youtube.com/watch?v=DIX...

      Etc etc ce sont vos dirigeants qui n’ont pas de parole, les vrais, valeureux, patriotes mis hors course , les faits sont têtus. Je n’ai pas la prétention de te rendre la raison, juste si le site m le permet te répondre en évitant le "blabla". Le Polisario n’est qu’une création qui va faire pschiiit bientôt incha Allah, les impostures finissent toujours par voler en éclats...

      Paix à tous et si le respect est mutuel, je n’ai que des frères en humanité....


    • #1547158

      @abcd52,

      Ces donc à cause de vos origines diverses que vous usez d’autant de pseudos ? Où est-ce juste un stratagème sournois pour faire illusion ?


    • #1547329

      Ah Ok, Giustizia= abcd 52 !!!
      Je me demande pourquoi une italo suissesse, mariée à un marocain et n’habitant pas en France se soit autant impliquée dans le débat du burkini cet été en France, alors que de facto, cela ne la regarde ni de près, ni de loin (ce qu’il se passe en France).....


    • #1547448

      @ mehdi
      On ne me fera pas croire que le polisario n’existe que par la volonté de l’algerie. Si il n’y avait pas le droit international, ça fait longtemps que l’algerie aurait subi le meme sort que l’irak. Le polisario existe car dans la charte de l’onu, c’est un droit d’aider un peuple issue de la décolonisation à user de son autodetermination.
      le polisario existe depuis 1973 ( crée au mauritanie contre la présence espagnol ) et la marche verte marocaine a eu lieu en 1975. Je crois que la monarchie marocaine attendait ( comme pour le maroc ) que le fruit mure tombe directement dans son panier.
      Oui le peuple marocain a aidé le peuple algerien a accéder à l’independance, mais certainement pas le regime marocain. Et cette verité, ne t’inquietes pas des deux cotés de la frontiere on est au courant.


    • #1547640

      @ MM : il n’est demandé aucun curriculum vitae pour avoir le droit de poster des messages sur ce forum. Ensuite depuis 4 ans que je suis adhérente, j’ai posté avec le pseudo "Giustizia", mais après l’affaire Sisko tous mes messages étaient bloqués, je me suis donc adressée aux modérateurs et j’ai utilisé un autre pseudo pour pouvoir poster mes messages. Les sujets sur E&R sont de géopolitique internationale et concerne tout le monde. De plus en Suisse on a aussi eu la polémique du burkini, donc c’était tout à fait approprié que je donne mon avis, comme vous le vôtre.


    • #1547817

      @Giustizia

      "il n’est demandé aucun curriculum vitae pour avoir le droit de poster des messages sur ce forum"

      Non mais le minimum demandé c’est la franchise et l’honnêteté

      "j’ai posté avec le pseudo "Giustizia", mais après l’affaire Sisko tous mes messages étaient bloqués"

      Vous vous poser pas la question pourquoi ? la modération était peut-être plus tendue aux vues de tous les commentaires qui vous était destiné. Nous avons tous des messages qui ne passent pas parfois

      "Je me suis donc adressée aux modérateurs et j’ai utilisé un autre pseudo pour pouvoir poster mes messages"

      Et encore un beau flagrant délit de mensonge, j’en veut pour preuve, sur l’article :

      "Sisco, le "burkini et une certaine gauche"
      "Dieudonné et le burkini"
      "Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?"
      "Voile, police, cathos, "fachos", médias, État, terrorisme"
      "Burkini : le Conseil d’État suspend l’arrêté de Villeneuve-Loubet"

      Vous avez utilisé les deux pseudo.
      En effet depuis le 18 août vous utilisez l’autre pseudo mais jusqu’à ce jour vous jonglez entre les differents pseudos dans les mêmes articles, on voit donc que vos messages ne sont absolument pas censurés ni supprimés juste modérés comme nous tous, a moins que vous vouliez plus de parole ou peser plus dans les débats.
      C’est le moment de nous dire si vous utilisez encore d’autres pseudos, histoire qu’on sache avec qui on échange !


    • #1548009

      @ ras : ce qui compte c’est le CONTENU de nos messages, le mien a toujours été sur la même ligne. Quant à nos pseudos, nous sommes tous cachés derrière ! Et j’en sais beaucoup moins sur vous que l’inverse !


  • #1547069
    le 01/09/2016 par Ramon Mercader
    Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

    Et après l’Union Africaine, pourquoi pas l’Union Européenne ???

     

    • #1547155

      Sarkozy, pendant son mandat, n’avait-il pas fait campagne pour une Union de la Méditerranée ? Qui bono ? On y revient toujours. Le projet : encercler l’Algérie récalcitrante au projet. Même manoeuvre que pour l’Iran.
      M.Lugan ne sait pas le voir ou qu’il ne veut pas le voir. Malgré ses bonnes prestations, il y a des éléments qu’il semble éviter. Voyez son exposé sur l’Etat des lieux en Libye et dites-moi quels éléments lui échappent , ou qu’il feint d’ignorer.


  • #1547079
    le 01/09/2016 par D. Kada - Oran
    Le Maroc va-t-il intégrer l’Union africaine ?

    La logique historique de Lugan n’a aucune assurance. Pour la simple raison qu’il ne peut affirmer à quelle période de l’Histoire doit-on remonter et s’arrêter pour déterminer si un Etat est valable voire perpétuel ou pas selon sa perception du temps sous influence monarchiste et surtout raciale ?

    Il est clair que son Histoire n’est pas "scientifiquement autonome".

    Le Meilleur DK


  • #1547370

    J’en ai assez que M. Lugan estime que l’Algérie n’a jamais existé. C’est vrai que les frontières ont été décidé par la France et qu’avant l’arrivé des français, on avait jamais entendu parler de l’Algérie. Mais l’Algérie a bel et bien existé pendant l’Antiquité sous le nom de Numidie. Après avoir été conquise par les Romains, les Vandales et les Byzantins, elle passa sous le contrôle du califat omeyyade puis abasside comme le Maroc. Les gouverneurs aghlabides prirent leur indépendance avant d’être évincé par les Fatimides qui eux-même furent évincé par les Zirides. C’est après cette longue domination arabe que les dynasties Berbères apparurent comme les Hammadides qui s’installèrent autour de l’actuelle Alger. Les Hammadides étaient entourés des tribus arabes restantes qui avaient émigrées (les Hilaliens). S’en suit le début de la domination Almohade sur le Maghreb. C’est après la chute de cette dynastie,qu’ apparaît la division entre les Hafsides (Tunisie), les Zianides (Algérie) et les Mérinides (Maroc). La fin des Zianides signa le début de la régence d’Alger. Même s’il devint vassal des Ottomans, c’était pour se protéger des Espagnols, cet état est la première forme de nationalisme algérien qui par la suite sera renforcé par l’adhésion de la plupart des tribus Hilalienes et Berbères à la cause de l’émir Abd el Kader. Donc oui l’Algérie a existé, peut-être pas sous le même nom qu’aujourd’hui mais quand même et le Maroc (dynastie alawite) tel qu’on le connaît aujourd’hui est apparu en même temps qu’elle.


  • #1547564

    Pourquoi réclamer ces territoires mais pas Sebta, Melila, Gibraltar et les Îles Canaries ?

    Mon cher Anonyme, sachez que Sebta et Melilla ne sont pas reconnu par le Maroc comme étant espagnol. Ces deux villes sont consideré par le Maroc et les Marocains comme étant des territoires occupé par l’Espagne.

    Mais la veritable question, c’est pourquoi l’Algerie ne soutiens pas Le Maroc dans ce dossier ?
    On sait tous pourquoi : la lâcheté. C’est plus facile de s’en prendre aux Marocains qu’aux espagnol et aux anglais.

     

  • #1547664

    Le maroc et l’Algérie vont rentrer en conflit armée et malheur au vaincu.
    Le maroc ne lachera rien et l’Algérie également. Grosse boucherie en perspective et le perdant perdra le pouvoir dans son propre pays.


Commentaires suivants