Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le McDonald’s le plus rentable du monde rouvre à Paris

L’américanisation rapporte en France

Le restaurant McDonald’s situé sur les Champs-Élysées à Paris, le premier établissement de la chaîne au monde en termes de chiffre d’affaires, rouvre vendredi après six mois de travaux, mettant au premier plan certaines innovations appelées à se généraliser dans l’Hexagone.

Cet établissement, ouvert en 1988 et qui compte entre 180 employés en basse saison et 230 en haute saison, « a totalisé un chiffre d’affaires de 13,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014 », ce qui en fait « le premier restaurant de la chaîne au monde en termes d’activité, devant celui situé dans le Disney Village à Marne-la-Vallée, celui de la Place Pouchkine à Moscou, et celui de la Défense près de Paris », explique à l’AFP Nawfal Trabelsi, président de McDonald’s France.

Il accueille chaque année environ 1,825 million de clients du monde entier, soit 5.000 par jour, pour une capacité de 390 places assises en intérieur, auxquelles s’ajoutent 80 places en terrasse.

Lire la suite de l’article sur france24.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ne mangez pas Mcdo ! jamais ! C’est aussi ça la dissidence, NE PAS faire certaines choses. En Islande ils ont coulé, en Bolivie, ils ont coulé, y a encore des gens intelligents sur cette terre. Qu’ils coulent en France !

     

    • Oui et en plus cela ne pourra que vous faire du bien d’arreter de manger de la merde !


    • Ils ne sont pas prêts de couler en France, c’est plein tous les soirs.


    • #1400929

      Une vingtaine de minuscules frites : deux euros ! un petit "nugget" : 0,80 centimes d’euro ! quelle arnaque ! On dirait que les clients sont hypnotisés par cette bouffe CHERE et indigeste . Miracle de la Pub, comme pour les "meubles" d’Ikea dont "l’espérance de vie" ne doit pas excéder 5 ans au plus, avant de faire le saut final sur le trottoir .


    • Macdo est deguelat ou alors c’est bon parfois ... normale, tout est fait pour vendre et attiré ( produit addictif, conservateur, chimiquement raffiné industriel) vous pouvez laissez un burger ou vous voulez il ce décomposera pas ... du plastic !!! de plus utilise des animaux d’usine ogméisé .
      Le macdo maison :) oui, le vrai gout pour un prix moins chère ;)
      boycottez ! c’est américanisation > mal bouffe > rend malade > coup chère > encore faim> abrutie dans l’enfermement consumérisme.boycottez


  • Vive l’abrutissement des masses ! Vive la malbouffe !

     

    • pour moi tant que les casquettes à l’envers et jean en bas du cul bouffent chez mac do ils ne sont pas dans mon restaurants à me toiser en pensant ( un dans ta gueule de vieux bouffon de 50 ans avec ta cravate et ton costard ) alors oui que les cousines à Nabilla ou autre "ta mère" y aillent bouffer leur merde c’est plus de place ailleurs cela dépollue comme quand on met un piège à guêpes sur la terrasse pour manger tranquille dehors


    • #1401493

      @ Jacques

      Très pertinent...Amusant.


    • @ Jacques
      Et bien sur, les "bons", en costume cravate, comme vous, n’y vont jamais. On n’en voit pas. Dans les mac do il n’y a que de la racaille. Je ne défend évidemment pas cette chaîne de "restaurants" que j’ai boycotté il y a des années déjà, mais c’est affligeant de constater que même pour des sujets aussi futiles vous faites une fixette sur les casquettes. En fait, surtout sur ceux qui les portent !
      Éh ben on n’est pas sortis de l’auberge ! Avec des raisonnements à l’emporte pièce comme les vôtres, l’empire a de beaux jours devant lui !


  • De la bouffe de merde sur l’Avenue de la superficialité...

    "What else ?"

     

    • La raison pour laquelle ce mac do des Champs-Élysées marche si bien est avant tout le fait que c’est l’endroit le moins cher pour prendre un café ou se restaurer tout en se posant à une table quelques minutes sur cette avenue hors de prix ou l’expresso peut couter facilement 5,6 euros.


  • Etienne Mac Donald : glorieux maréchal d’empire...A chacun ses références !

     

    • #1401619
      le 20/02/2016 par Chevalier Lefebvriste...
      Le McDonald’s le plus rentable du monde rouvre à Paris

      @olivier
      Mac Donald c’est aussi celui qui fait tapiner le canard de Walt Disney ,non ?
      Théorie du Strange ...(made in USA)
      Obèse, stupide, consumériste, ignare, malade, déviant, intéressé, violent, voilà la culture des super héros que l’on vend à nos enfants....
      Rap, Crack, Dollar & Burger !
      Nous avions Sainte Jeanne d’Arc, le Saint Curé d’Ars & Saint Louis !
      https://www.youtube.com/watch?v=3gJ...
      Ils nous offrent à la place NWA !
      https://www.youtube.com/watch?v=jv0...
      Tout est dit...
      ça



      « Elle attendait, un crucifix fait de deux bouts de bois par un soldat anglais posé sur sa poitrine, le crucifix de l’église voisine élevé en face de son visage au-dessus des premières fumées. Et la première flamme vint, et avec elle le cri atroce qui allait faire écho, dans tous les cœurs chrétiens, au cri de la Vierge lorsqu’elle vit monter la croix du Christ sur le ciel livide. De ce qui avait été la forêt de Brocéliande jusqu’aux cimetières de Terre Sainte, la vieille chevalerie morte se leva dans ses tombes. Dans le silence de la nuit funèbre, écartant les mains jointes de leurs gisants de pierre, les preux de la Table ronde et les compagnons de saint Louis, les premiers combattants tombés à la prise de Jérusalem et les derniers fidèles du petit roi lépreux, toute l’assemblée des rêves de la chrétienté regardait, de ses yeux d’ombre, monter les flammes qui allaient traverser les siècles , vers cette forme enfin immobile, qui devenait le corps brûlé de la chevalerie »




      Ou ça



      I’m tired of the motherfuckin jackin
      J’en ai assé de ces putains de flics
      Sweatin my gang, while I’m chillin in the shack, and
      Qui font chier mon gang quand je me relaxe dans la caisse
      Shinin the light in my face, and for what ?
      Me foutant la lumière dans la gueule, et pourquoi
      Maybe it’s because I kick so much butt
      Peut-être parce que je défonce trop de chattes
      I kick ass or maybe cause I blast
      Ou peut-être parce que je tire sur un putain de négro et
      On a stupid-assed nigga when I’m playin with the trigger
      Je joue de la gâchette
      Of any Uzi or an AK
      Avec mon Uzi ou mon AK




      Le choix est cornélien, non ?
      Changement de paradigme...
      La table ronde et le civet ,le petit rouge de la vigne du coin, en famille prêt de la cheminée ou le bigmac au drive avec les racailles du gang !
      Chevalier Pierre Terrail de Bayard et la belle Comtesse de Château-Briant ou Eazy E, Ice cube & Lil’ Kim ?
      Oyez oyez ou Wesh ?
      Huumm...compliqué !


  • #1400918

    J’espère que la gestion des eaux usées de Paris fonctionne correctement !


  • Je ne comprends pas comment un être humain doté d’un cerveau fonctionnel puisse mettre les pieds dans un McDo ! Cela me dépasse ! Ce genre de lieu est un insulte à la dignité humaine ! Il faut être complètement dépourvu de dignité, d’amour-propre pour consommer dans un lieu pareil ! C’est un "restaurant" conçu pour du bétail humain par pour des hommes et des femmes authentiques ! D’ailleurs aux USA la démographie sociologique de McDo est essentiellement composé du lumpen prolétariat...les gens instruits, cultivés...ne fréquentent pas ce resto-poubelle. Or le "bouseux" Français lui il n’a pas compris que cet établissement est un truc pour clodo, en bon plouc soumis et admirateur inconditionnel de la "belle" Amérique le Français se précipite au McDo comme si c’était un truc classe ! Pauvre France !

     

    • Tout est dit...


    • Tout à fait, comparé à un restaurant normal, vous n’avez pas l’accueil du serveur chaleureux (plus ou moins), serveur qui n’en est même plus un : il se contente de distribuer la nourriture derrière son comptoir, c’est limite si le client ne doit pas cuisiner lui-même. D’ailleurs en terme de cuisine, il suffit de manger de vraies frites pour ne plus jamais vouloir des leurs. Si vous arrivez à décoller vos coudes de la table pas lavée, vous pouvez aller recracher toute cette merde pour la modique somme de 50 cent dans leurs toilettes. Et en plus, ils ont rendu ça branché.


  • #1400922

    J’ai travaillé dans un Macdonald et il y a une chose que je peux vous garantir, c’est que le service "à la demande" cela revient à :
    - fonctionner en flux tendus avec des conditions de travail abominables pour les cuisiniers
    - permettre de baisser les effectifs pour des économies de salaires

    Et je ne parle pas des horaires. Corvéabilité à gogo

     

    • #1400972

      Ils faut " préparer" les masses laborieuses à l’esclavage mondialiste moderne ! ... Ça s’étend ...regardez les employés de chez amazone etc ...c’est lançé ! Le reste devrait continuer de s’écrouler ! ( le code du travail va subir un régime hyperamincissant , avec l’aval de notre ministre socialiste Franco - marocaine ! ...la masse reste apathique , les " autres en rajoutent une " couche" à chaque occasion !


  • #1400931

    Facile d’être rentable quand on paie ses impôts au Luxembourg . BOYCOTTEZ cette nourriture de m... et hors de prix contrairement à ce que croient les naïfs victimes de la Pub .


  • #1400933

    Gros bénéfices pour de la graisse sucrée dans des emballages en polystyrène.Sans compter sur l’optimisation fiscale grâce au siège basé au Luxembourg.
    Comme dirait Marine Le Pen"réformons les traités européens pour lutter contre la fraude fiscale".Oui mais voila,les traités se réforment à l’unanimité des états membres,et ce n’est pas demain que les paradis fiscaux de l’UE scieront la branche.
    Prétendre réformer l’UE de l’intérieur par la renégociation des traités,c’est de l’enfumage politicard.
    Il faut sortir de l’Union Européenne par l’article 50 pour qu’au moins Ronald le clown contribue par ses impôts à financer les pontages.


  • Mille milliards de mouches ne peuvent pas avoir tort de manger de la me**e. Maintenant, que chacun choisisse son camp.


  • C’est super de bouffer du boeuf shooté aux hormones sur la plus belle avenue du monde !Alors qu’au début des années 80 il y avait un restaurant en bas des Champs Elysées qui proposait dans ses menus la meilleure viande du monde et c’est vrai je l’ai dégusté !On progresse mais dans pas dans le bon sens.


  • #1400975

    Faire un gros chiffre d’affaires ne veut pas forcément dire un gros bénéfice. A fortiori quand on connait les loyers sur les Champs, il se peut que ce McDo soit beaucoup moins rentable que d’autres. Je sais par exemple que le Mcdo de la Valentine dans le 11ème arrondissement de Marseille (pour les connaisseurs) a toujours été considéré comme l’un des plus rentables de France (gros chiffre d’affaires car emplacement très passant et peu de charges).
    Pour le reste, je suis d’accord : soyez des dissidents cohérents, mangez local et de saison ! Donnez votre argent aux petits producteurs de chez vous ! Et vous ferez du bien pour votre santé.


  • Je vois des prototypes de Whitney Houston, Janet Jackson, Beyoncé,… habillées Zara, faux ongles customisés, des coupes de cheveux improbables avec perruque tresses tissées ou noire sud avec frange, mobile, accessoires et bijoux strass, sac à main kitch bling-bling, jeunes starlettes de banlieue déjà botoxées, faisant la babine, le milk shake à la main et sentant la frite de MacDo,... bref la classe totale !


  • Une parfaite illustration de ce que sont devenus les Champs : une avenue pourrie par le fric des grosses marques et des fast food. Une avenue dédiée 200% à la flambe où tu te la pètes en louant une Ferrari décapo (sans oublier le logo "Drive Me" sur la porte) pour attirer et baiser une grosse pouf qui flashera sur ton polo acheté 100€ (mais qui en a couté 2) à la boutique du PSG.
    Une avenue prestigieuse transformée en grosse pute, avec la bénédiction de nos dirigeants.
    "Ziva, trop dar ! Les Champs, c’est l’paradis, quoi !"


  • #1401002

    C’est un gain de temps de manger McDo, comme c’est de la merde, le travail digestif est déjà fait.


  • Il est stupéfiant de constater que même si tout le monde sait que manger la chiasse infecte qu’on sert dans les MerdeDonald, est nuisible pour la santé physique et mentale, ce haut lieu de la gastronomie coprophage est toujours aussi plein. Quel niveau de bêtise l’intellect français a-t-il atteint ?

    À lire :

    Le chef hamburger Jamie Oliver prouve que les hamburgers de McDonald’s sont « impropres à la consommation »

    http://www.mondialisation.ca/le-che...


  • Ca sert à rien de jouer les scandalisés comme vous le faites tous. La réussite du McDo c’est la réussite du capitalisme en tant qu’idéologie. L’idéologie de la facilité et du plaisir immédiat. Le Mc Donald’s ne connaitra jamais la crise dans les pays dits "avancés" tant que les mentalités et la conscience politique générale ne changeront pas. Il faut dire que leurs produits ont tout pour séduire les jeunes. Les enfants, alors là n’en parlons même pas. Comme ils disent : "C’est trooop trooop bon".


  • MacDo est une chaîne de restauration que j’ai toujours appréciée.

    En plus du Big Mac, leur café est très bon, et je regrette l’époque des chaussons aux pommes ou aux fruits rouges, dont j’étais complètement accro quand j’étais étudiant.

    Je sais bien qu’en France il est de bon ton de dire que c’est de la merde, alors qu’en réalité c’est en France que MacDo fonctionne le mieux. Avec la schizophrénie teintée d’hypocrisie qui nous caractérise, ce n’est pas un hasard.

    Je préfère infiniment un hamburger de chez eux à une saloperie de la haute gastronomie française qui, quand ce n’est pas de la viande grillée dans du beurre fondu (excellent pour le cancer du bide) est la purée de Robuchon, une sorte de purge constituée de 250g de beurre par kilo de patate, apte à vous filer du cholestérol même consommée sous forme de lavement ! Dire qu’on arrive à rendre malsain de la pomme de terre qui est pourtant l’un des légumes les plus sains au départ.

    Bref, pour ceux qui voyagent et qui ne veulent pas tuer une journée d’excursion par deux heures attablé, puis 3 heures à tenter de digérer ce qu’on vous a servi, bien plus cher et souvent atroce du point de vue de l’hygiène (mais c’est vrai que dans le pays des fromages qui puent on s’en fout de l’hygiène, y a qu’à voir notre réputation dans le monde), le MacDo est une solution.

    Le problème, en réalité, c’est qu’à force d’affirmer que ces restaurants font de la merde, ces derniers ont de plus en plus de mal à recruter des gens qui font correctement les tâches qu’on attend d’eux, pensant qu’en faisant salement quelque chose qui est de toute façon bas de gamme n’est pas grave.

    On est tellement intelligent dans ce pays de cons qu’il est probable qu’un jour, même le MacDo renoncera à maintenir des restaurants chez nous, faute de gens employables et en ayant marre de se faire allumer par des gens qui, s’ils faisaient de la cuisine, produiraient des trucs que vous ne donneriez pas à des porcs. Si vous ne comprenez pas, regardez les émissions culinaires et ces ’chefs’, tous pros, qui, s’ils ont la chiasse c’est directement la pandémie dans toute leur clientèle, tellement ces souillons foutent leur gueule et leurs pattes dans tout ce qu’ils font. Pour goûter, le jury est naturellement payé !

    Au lieu de dénigrer ceux qui réussissent dans un domaine pas simple (regardez Quick et sa pitoyable quête du hallal) on peut réfléchir : qui touche le loyer de MacDo sur les champs ? Imaginez combien de sandwichs à vendre pour ça.

     

    • N’importe quoi, et félicitations, vous êtes encore une preuve manifeste que les "patriotes" sont souvent des experts dans la haine de soi la plus ordurière.

      Ceci étant dit je vous rejoins sur la réussite (française) de McDo France à l’heure où Mc Donald’s se casse d’ailleurs la gueule aux USA. En réalité, les restaurants français de la marque n’ont plus rien à voir avec leurs restaurants classiques, proposant des produits largement "francisés" et ayant modifié jusqu’au code couleur de la marque (du rouge générique à un vert plus "select"). Il faut savoir que cette stratégie commercialement gagnante est à double tranchant puisqu’aux USA certains cadres commencent à se demander si ce "modèle français" (puisque cette stratégie a été mise au point par des Français en réalité) constitue une nouvelle déclinaison de "l’exception culturelle" ou un véritable "business model" applicable dans d’autres pays. Certains grincent aussi des dents en voyant McDo perdre son identité de "produit mondialisé générique" interchangeable, ce qui était un peu le concept de base de la marque (vendre partout le même hamburger au même client).

      Cela montre aussi que "l’américanisation" a comme souvent bon dos dans notre pays et est plutôt le symptôme du problème que sa cause. Quand des Français préfèrent manger un sandwich "cantal" ou "chèvre" dans un restaurant américain plutôt que dans une boulangerie ou un bistrot, il faut quand même se poser les bonnes questions.
      Même s’il y a eu de l’amélioration, en France avec un petit budget on n’a eu longtemps le choix qu’entre un jambon-beurre au rabais et le sandwich format SNCF dégueu, cher et immangeable. Jean-Pierre Coffe dans les années 90 a d’ailleurs été incompris et injustement critiqué quand il a dénoncé à juste titre les pratiques de certains artisans et restaurateurs français en marge de l’industrialisation et de l’américanisation de la bouffe. Et je ne parle pas des nombreuses arnaques côté "cuisine française traditionnelle" ou des restaurateurs qui font leur course au rayon "promo" du supermarché.
      Je ne défens pas McDonald’s en tant que tel mais la vérité c’est que McDonald’s France fait du bon travail et a rempli l’espace, comme Amazon et cie sont venus remplir l’espace au moment où des vieux ronchons ne juraient que par leur "librairie de quartier" sans penser que des gens en Province devaient se morfondre pendant 2 moins avant que le "petit libraire du coin" daigne commander un livre "rare" (genre Emile Zola).


    • Ben écoute, pour moi, c’est pas du tout le gout qui est le problème. C’est toute la racaille en Nike qui s’est généralisée depuis que les fast food racolent comme des putes sur les Champs. Un Macdo, ça reste un Macdo, donc tu n’autorises pas ces gens à foutre les pieds sur une avenue particulièrement importante dans notre patrimoine culturel. Les Macdo, j’estime qu’ils doivent poser leurs culs ailleurs ; sur les grands boulevards ou dans le genre. Mais les quartiers historiques, jamais. Pourquoi pas un Macdo dans la cour des Invalides ou face à l’Élysée pendant qu’on y est ??? Ce que tu piges pas, c’est qu’à force de dire oui à tout pour vouloir absolument se faire du fric, les Champs sont devenus une avenue de merde, pourrie par les marques de fringues dont certaines n’ont rien à foutre là-bas. Pour moi, les Champs devraient être protégés, comme le sont les bâtiments de France avec leurs architectes. Depuis la généralisation de toute cette conso à outrance, les Champs sont devenus une véritable poubelle qui pue la frite et les fringues. Et quand on aime ce qui fait la noblesse de ce pays, on en prend soin, au lieu de le vendre à Macdo ou Zara ! Bordel !


    • Commentaire plus que simplificateur.. Dans les Mc Do, odeur de graillon pour moi insupportable, gueules souvent sinistres et peu aimables des employés, stress de l’attente et du service (pas toujours bien fait) ; pas forçément bon marché pour ce qui est servi, voire même cher...beaucoup à dire.
      De plus, vous mélangez un peu tout, notamment à propos de la réussite.
      Pour le reste, des employés faisant leur travail correctement, il y en a de moins en moins dans tous les domaines. Pays de cons ? Assez d’accord.
      Soyez plus fin dans vos analyses.


    • à M. bloblo :



      N’importe quoi, et félicitations, vous êtes encore une preuve manifeste que les "patriotes" sont souvent des experts dans la haine de soi la plus ordurière.



      Tout d’abord, veuillez stabiliser votre point de vue. Qualifier mes propos de "n’importe quoi" pour ensuite abonder dans mon sens, c’est compliqué à cerner.

      Puis vous affirmez que je suis expert dans la haine de moi-même la plus ordurière. Ma logique est pourtant simple. Si vous dites à un trou d’balle que c’est un génie, vous le confortez dans son comportement. Si vous lui dites que c’est un con, une alternative se présente à l’horizon : soit il réalise et change pour s’extraire de cette situation, soit il se braque parce que il l’était bien plus qu’envisagé ! Donc, si je suis dur, c’est par bonté d’âme, vous comprenez ?

      Par ailleurs, il n’est pas dans mes habitudes d’exprimer de façon compliquée une réalité simple. Si je tente de simplifier le complexe, ce n’est pas pour complexifier inutilement le trivial ou le diluer dans de la paraphrase précieuse pour préserver la sensibilité des chochottes.

      Maintenant, si vous voulez des compliments, il y a la campagne présidentielle qui approche. Un peu de patience, des gens costumés, cravatés et poudrés vont s’en charger avec sincérité, franchise et conviction. Vous pourrez toujours les écouter à la radio en attendant votre commande dans un mac drive !


    • à Bryan :

      Je suis d’accord pour le regret que vous exprimez envers cette tendance de tout transformer en zone commerciale, avec un maximum de passage pour maximiser le bénef, quitte à transformer des lieux d’histoire en Disney land pour babouins en tong. Dans mon commentaire, je n’ai pas parlé de cet aspect parce que j’étais centré sur la chaîne de restauration. Puis je me suis rappelé qu’un musée privé qui ferme à Paris payait 300000 euros par mois de loyer pour les 5000m2 qu’il occupait. Une paille ...

      à matador :

      Là encore, je suis assez d’accord, surtout pour le prix de plus en plus élevé. Mais n’oubliez pas que le lobby de la restauration classique a beaucoup fait au niveau de l’état pour les punir (TVA ...).

      Pour le pays de cons, je tiens à préciser que je ne dis pas qu’il n’y a que ça en France, mais que je regrette que ce sont essentiellement ceux-là qu’on entend et voit dans les organes de presse. Je ne peux pas avoir d’avis sur les gens en général, vu qu’ils n’expriment pas leur pensée où que ce soit. Or, en France, comme vous le savez, pour juger les gens sur leurs intentions et leurs pensées secrètes il faut être magistrat !


    • @nohope (vraiment ?)

      Mon point de vue est parfaitement stable. Il me semble que l’on peut établir un constat objectif au sujet de McDo et de la bouffe française sans tomber dans le dénigrement généralisé (la France c’est de la merde, les Français c’est des cons) sous prétexte d’éviter une complexité superficielle et inutile. Et on peut "vous rejoindre" sur un sujet précis sans partager vos goûts (et dégoûts).
      Pour le reste j’ai dit "n’importe quoi" car je suis rebuté par le cynisme et les sarcasmes inutiles, en particulier sur les forums dits "dissidents" où l’on est presque obligé de se taper quotidiennement des envolées "céliniennes", des sermons et des paraphrases à rallonge d’un intérêt littéraire assez limité. Mais j’aurais dû me contenter de donner mon opinion sans tomber dans l’invective.
      Votre logique n’est pas "simple", elle est binaire et réductrice (le passage lourdingue sur la "haute gastronomie", le french bashing pas très original, etc.) sans tenir compte du fait qu’un nombre forcément limité de personnes concernées (chefs étoilés, animateur d’émissions culinaires) va lire votre prose sur ER, donc autant vous abstenir de traiter tous les autres de cons (dont vous faites partie).
      Pour revenir au sujet, j’ai une réaction totalement contraire à la vôtre puisque je ne digère pas la bouffe chez McDo et que je trouve ça immangeable en règle générale. Pour autant je ne crois pas que les amateurs de hamburgers soient (forcément) des abrutis au service de l’américanisation rampante. Je ne sais pas si c’est simplifier le complexe ou complexifier le trivial, mais les ayatollah de l’assiette me gonflent presque autant que les adeptes du fast-food qui font la fine bouche au restaurant...
      A ma connaissance, MacDo n’a pas de problème pour recruter en France et n’envisage pas de quitter notre pays impossible... vos sources ? De toute façon, la comparaison entre le fast-food à l’américaine et le resto français du coin est artificielle, car ils ne répondent pas au même besoin et ne ciblent pas la même type de clientèle. Heureusement pour nos restaurateurs, il n’y a pas que des étudiants solitaires accros au sucre et des autistes qui ne supportent pas la promiscuité sociale du bistrot ou d’être "interrompu" par un serveur (je réagis à un autre commentaire).
      Avec le fast-food, c’est aussi une forme de sociabilité qui se perd... remplacée par une autre, conforme aux impératifs de productivité et de consommation.


    • @Bryan : depuis que Les Halles ont été détruites et que les prolos ont été éjectés de Paname à coups de pompes dans l’oigne ils peuvent bien mettre ce qu’ils veulent... Paris c’est fini...


    • @ vlalenivo
      Finalement, t’as peut-être raison. La messe est dite depuis longtemps.


  • #1401014

    En plus de payer leurs Hamburgers dégueulasses chez Mac Do, vous payez aussi leurs impôts à leur place : ils en paient très peu... au Luxembourg . Français empoisonné et rançonné, cocu à 100% .


  • Mac Do paye ses impôts correctement ou bien il fait comme Amazon, Google et Yahoo qui ne payent que 5% à 7% de leurs revenus !??


  • "Faire un gros chiffre d’affaires ne veut pas forcément dire un gros bénéfice."

    Je croyais au fil des années avoir enfin acquis quelques notions en économie mais là je vois que tu m’a fais revenir en arrière.

    @Pamfli

    "Je vois des prototypes de Whitney Houston, Janet Jackson, Beyoncé,… "
    Au lieu de tourner autour du pot, pourquoi ne pas dire tout simplement que c’est tout le temps bourré de Noirs ? C’est vrai ! A Bruxelles, c’est connu et ça fait rire toute le monde, d’où aussi les problèmes de poids. Le problème c’est que les Congolais ou les Noirs en général, ne connaissent pas les problèmes de santé lié à la malbouffe . Je suis Black et parler de ça avec la famille c’est comme parler de martiens.


  • l’intérêt de Mcdo réside dans le fait qu’il est une cantine où on peut manger à presque n’importe quelle heure, de l’alimentation satisfaisante au goût (sucré, salé, gras) et on peut manger tout ça rapidement ou pas, a n’importe quel endroit de la salle de restaurant, on choisi, on décide, on est servi et après on nous fou la paix... ça change des autres restaurants dit "normaux" où le client se fait refouler à 11h30 du matin et jeté à la porte à 14h00. Les restaurants français ils n’ont pas saisi que nous sommes en 2016 et plus en 1975 et que les gens ils mangent quand ils le peuvent et souvent c’est plus entre 12h et 13h, mais entre 11 et 17 et les américains ça ils le comprenne, alors ils restent ouverts et ils servent quand le client le veut parce que le client il est Roi contrairement à la France où le client c’est un connard avec de l’oseille qu’on doit saigner. Voilà, Mcdo c’est la liberté de pas être emmerdé par un serveur, c’est la liberté de savoir que quelque soit le Mcdo choisi on aura le même type de goût pour le même produit, alors que les restaurants traditionnel c’est la roulette russe, on sait pas ce qu’on va trouver, ça va de la merde infâme à la bouffe correct, dans un restaurant traditionnel on est assis à du mobilier à la con, dans des espaces réduit, avec des vis à vis déplaisant et un sentiment de métro à la l’heure de pointe, le sentiment d’être épier par le serveur, d’être sous vidéo surveillance et ça fait chiez... et si on bouffe de la merde c’est aussi ça notre liberté, de bouffer de la merde sucrée, salée et grasse et de faire un doigt d’honneur au petit patron de restaurant qui n’a qu’a fermé son trou à rat avec ses horaires de merde et sa bouffe discount

     

    • Je suis assez d’accord avec vous. Ayant fait de la route pendant quelques années, je m’arrêtais quand je pouvais pour manger et je n’avais droit qu’à une heure.

      Pour les restos traditionnels, ceux qui servaient les menus ouvriers, c’était assez problématique car soit j’arrivais en fin de service (13h30 après je ne voulais pas emmerder mon monde), soit c’était évidemment blindé et donc plus de place.

      Dans les Mcdonald je pouvais y aller à n’importe quelle heure donc plus de pression à me grouiller pour aller manger, etc... Mais ça n’a pas durait car je n’aime pas leur bouffe, je n’étais pas bien, ça me crevait. J’ai opté par le repas maison que je mangeais dans mon véhicule ou sur une aire de pique-nique.


    • En bout de chaîne, la question à se poser est : qu’est-ce qui fait qu’une société contraigne ses citoyens à manger à n’importe quelle heure, à modifier sans arrêt l’horloge interne, à briser les liens familiaux du repas etc ? C’est toute une organisation à revoir mais tant qu’on se dira "c’est comme ça le monde a changé faut s’adapter !" on n’est pas près d’en voir la fin.


  • Une enseigne sur les Champs Elysées c’est de la communication coûteuse pour une marque, quelle qu’elle soit. Pub chère mais probablement rentable à plus grande échelle que ce seul restaurant. Pour profiter de l’image de cette prestigieuse avenue où se côtoient le pire et le meilleur pour répondre aux attentes d’une clientèle très mélangée et surtout aveuglée par l’étalage du fric facile. Si on n’aime pas vraiment ce monde on n’y va pas, pas plus à ce MacDo là qu’aux Champs Elysées. Et pendant qu’ils s’y bousculent et s’y font plumer nous on va ailleurs…Y’en a plein des ailleurs à Paris, pour tous les goûts et pour toutes les bourses.


  • Méphistophélès ?


  • Faites gaffe les gars, boycotter McDo c’est un peu comme boycotter Israel... les heures les plus sombres nous guette...


  • #1401494

    ça aurait été jouissif de ressortir pour l’occasion la superbe affiche créée par E&R il y a quelques années sur l’américanisation.


  • J’ai lu avec beaucoup d’intérêt tous les messages et arrive à la conclusion que tous sans exception condamnent la STANDARDISATION qui a fini par gagner nos comportements, notre être, où paul ne se distingue en rien de laurent et encore moins de hans et de hussein. Si au moins c’était une standardisation par le haut. Non, il s’agit d’une standardisation dans la MEDIOCRITE...et en plus ils nous demandent de payer...

     

    • ...c’est cette ’’philosophie’’ mortifère (...le cas de le dire) qui nous tue, qui nous décapite (ce verbe n’est pas utilisé fortuitement) ...car il s’agit de nous empêcher de penser.


  • #1401560

    Nawfal Trabelsi, président de McDonald’s France.


Commentaires suivants