Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Paris de Jacob Cohen, épisode 5 – Le siège de Libération

Le Paris de Jacob Cohen est une mini-série réalisée par Vincent Lapierre autour du parcours intellectuel et professionnel de Jacob Cohen. L’occasion de redécouvrir différents lieux symboliques de la capitale française.

 

Épisode 5 : le siège de Libération

 

Retrouvez les ouvrages de Jacob Cohen chez Kontre Kulture :

Lire également, chez Kontre Kulture :

Retrouvez Jacob Cohen sur E&R :

 






Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1600415

    Excellent Jacob Cohen ! Un régal ! Comme lui j’ai été accro à Libé pendant 25 ans ! Il me manquait le dimanche ! Professeur d’histoire, je ne manquais jamais de le glisser dans ma poche revolver afin que personne ne l’ignore, il me servait ainsi de paratonnerre en cas de suspicion de "fââchisme" .

     

    Répondre à ce message

    • #1600546
      Le 13 novembre à 14:20 par Gilberte Lagrange
      Le Paris de Jacob Cohen, épisode 5 – Le siège de Libération

      Comme vous (pas prof. d’histoire, mais femme de ménage dans un grand hôtel), j’ai été accro à E&R ; j’aurais bien aimé le glisser dans la poche de mon imper. afin que personne ne l’ignore, il m’aurait servi de paratonnerre en cas de suspicion de sôciâlisme.

      Comme libération, E&R est un relais du système, les deux faces d’une même pièce, dont la monnaie est frappée au théâtre. Comme Libération, E&R est aussi bas... Au bas de l’échelle sociale, je m’y connais en matière de hiérarchie de crétins (& de leurs larbins Agents de maîtrise) et de clients qui se prennent pour des rois... De la déguelasserie ! N’avet pas idée du nombre de ceux qui font la grosse commission, sans tirer la chasse d’eau. Des fois même, on se dit avec Mounia ma collègue qu’est aussi une copine... Tiens v’là encore des scatos déguisés en cathos. Doux Jésus, Marie, Joseph grâce à Dieu y reste des restes de note éducation chrétienne à Mounia et à moi.

      Merci Jacob (permettez que je vous appelle par votre prénom) pour votre indépendance d’esprit en dehors de ce théâtre. Ça fait du bien des comme vous qui suivent pas "les bons conseils" de crétins, ni ne jouent le jeu d’acteur des agents de maîtrise, pas plus celui des roitelets-esclavagistes qui savent bien que le non tirage de chasse d’eau c’est pas compris dans le service.

      Enrichissez-nous encore de votre casquette de guide touristique des rues parisiennes. De nombreux volets, encore à venir j’espère.

      Bon dimanche à vous Jacob.

       
  • #1600430
    Le 13 novembre à 12:26 par anasovski
    Le Paris de Jacob Cohen, épisode 5 – Le siège de Libération

    Les déclarations sur la liberté de la presse de Sartre et ses confrères étaient pleinnes de principes et de bon sentiments. Déclarations faites le 4 janvier 1973 ... le lendemain de la loi pompidou, quelle ironie du sort !
    Les Rothschild devaient bien se marrer en entendant ces déclarations.

     

    Répondre à ce message

  • #1600477

    Excellent !
    Petite correction toutefois : Le livre de Ruffin s’appelle "Les petits soldats du journalisme" et non "Les petits soldats de la république".
    Lapsus intéressant comme dirait Zemmour !

     

    Répondre à ce message

  • #1600711
    Le 13 novembre à 17:17 par LHB le contraire de BHL
    Le Paris de Jacob Cohen, épisode 5 – Le siège de Libération

    Dans l’extrais où on voit Jean-Paul Sartre, C’est BHL à sa droite ?

     

    Répondre à ce message

  • #1600795
    Le 13 novembre à 18:59 par Mohamed ali
    Le Paris de Jacob Cohen, épisode 5 – Le siège de Libération

    Il est vrai ,que la presse écrite d’aujourd’hui, est devenue une tribune de propagande, en faveur du clan. Les journalistes sont pareils à des agents secrets et c’est terriblement triste pour la profession. Je me rappelle les années 70, lire un journal français, c’est comme décrypter une oeuvre littéraire. Hélas, comme l’explique si bien monsieur Cohen, en ces temps , on ne vend que de la tromperie et du mensonge .

     

    Répondre à ce message