Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Planning familial américain bientôt privé de fonds publics ?

Le commerce d’organes de fœtus plaît aux "démocrates" mais pas aux "républicains"

La Chambre des représentants américaine, à majorité républicaine, a adopté aujourd’hui deux mesures anti-avortement, qui n’entreront pas en vigueur mais illustrent la vivacité du combat conservateur contre l’IVG aux États-Unis.

Les élus ont adopté une proposition de loi coupant pour un an les fonds publics à la grande organisation de planning familial Planned Parenthood, dont des responsables ont été filmés en train de parler du prélèvement de tissus de fœtus avortés dans des buts de recherche médicale. La diffusion de ces vidéos volées a scandalisé la droite américaine, qui a intensifié ses attaques contre le réseau de cliniques. La vente de tissus est interdite, mais leur don à des scientifiques est permise, avec un dédommagement pour les frais encourus.

Les républicains ont ensuite fait adopter une mesure sanctionnant pénalement les médecins qui ne tenteraient pas de sauver tout enfant né vivant à l’issue d’une procédure ratée d’avortement.

La quasi-totalité des démocrates ont voté contre ces deux mesures.

 

La dernière vidéo, mise en ligne le 15 septembre, où une employée de Planned Parenthood affirme que le commerce d’organes de fœtus produit « des revenus raisonnables » (en anglais) :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Disons que les trafiquants de chair fraîche ont été pris la main dans le pot de confiture, alors ils font diversion ; car s’ils étaient vraiment contre cette mesure, ils auraient stoppé ce financement pour de bon, pas pour un an...


  • Commerce des embryons.

    Hasard ou réalité, je ne sais pas. Mais l’interviewer ne rencontre que des femmes dans la vidéo. Et toutes semblent bien consciente d’être "border line"... (à mon avis, elles ont carrément les 2 pieds du mauvais côté). Mais bon, ça semble pas non plus les déranger plus que cela. Au contraire, cela semble banal pour elles.


  • " Les républicains ont ensuite fait adopter une mesure sanctionnant pénalement les médecins qui ne tenteraient pas de sauver tout enfant né vivant à l’issue d’une procédure ratée d’avortement. "

    Donc si on essaye de le tuer mais qu’on le voit vivant on dois le sauver, pour avoir des monstres malformés à qui on expliquera que on voulait lui faire la peau mais quand on l’a vu vivant on a changé d’avis, wtf ?


  • Et pendant ce temps là en France, encore une grande victoire des féministes contre l’ogre Patout, dit communément El-Patriarcat ! Le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion de sept jours imposé aux femmes souhaitant une interruption volontaire de grossesse, dans le cadre de l’examen du projet de loi santé. Cette mesure avait déjà été votée à l’Assemblée. La commission des Affaires sociales du Sénat l’avait supprimée, mais 177 sénateurs ont voté un amendement de rétablissement du gouvernement, contre 151. Le groupe LR et 4 centristes ont voté contre. 22 UDI-UC et toute la gauche a voté pour. « Le patriarcat, c’est terminé », s’est réjouie Laurence Cohen (groupe Communiste républicain et citoyen). http://www.liberation.fr/politiques... Nb : On n’arrête pas le progrès !!!

     

    • Pas de panique ! Les 200 000 avortements annuels en France sont magnifiquement compensés par l’entrée légale de 200 000 immigrés . Comme cela fait 40 ans que cela dure, ce sont 8 000 000 de petits français et françaises qui n’auront pas vu le jour... Remplacés par 8 millions d’allogènes sûrement de meilleure qualité . La France préfère adopter des étrangers plutôt que de "s’emm... à élever" ses propres enfants . Honte à elle et surtout à la mère Veil qui l’a permis .


    • Le progrès ultime sera de décider d’avorter avec un Buzzer. La plus rapide sera donc la plus progressiste.


  • J’ai du mal à comprendre, le planning familiale en France c’est le même type de structure ou c’est complètement différent ?


  • Bonsoir
    IVG et trafic d’organes deux choses bien différentes.
    retour aux "tricoteuses" !
    Retour au moyen âge.


  • A l’avant de ce combat, on trouve l’ancienne presidente de Hewlet Packard, Carly Fiorino, qui a delocalise des milliers d’emplois d’ingenieurs en Chine et donc force la classe moyenne americaine a ne plus pouvoir faire d’enfants. Ironique !


  • Je dois dire que c’est la seule mesure bienvenue du parti Républicain. Je viens d’écouter leur grand débat de primaire, c’est affligeant.


  • Je crois qu’après 100 millions d’avortements cumulés depuis les lois dans le monde occidental, ben il serait temps de passer à la fin du projet top libéral ? (> 200 000 en France un Verdun par an)

    C’est vrai qu’en terme de bétails à quoi bon s’emmerder : que ce soit une Charolaise ou une Abondance c’est pareil ? le mieux était la Montbéliarde bien tachounnaise hors pré au torteaux oléagineux ?