Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Sang du Père

Un meurtre cinématographique

Faisant suite à la série documentaire éponyme, Le Sang du Père – Un meurtre cinématographique analyse la disparition progressive de la figure paternelle à travers une étude des films de Jacques Audiard. Qu’elle soit réelle (familles monoparentales) ou symbolique (renoncement à incarner l’autorité), cette disparition d’une figure centrale, qui faisait traditionnellement le lien entre la cellule familiale et le reste de la société, n’est pas anodine. Comment se construire en tant que fils quand le père n’existe pas ? Comment devenir père soi-même ? Et que devient le rôle de la mère quand l’un des deux éléments du couple n’incarne plus son propre rôle ?

En partant d’une analyse des relations père-fils dans les films de Jacques Audiard, cet ouvrage nous invite à réfléchir sur l’évolution de notre société. Une société de plus en plus féminisée dans laquelle les fils refusent l’autorité du père, dans laquelle le père rêve de renoncer à un rôle devenu trop difficile à tenir, et dans laquelle la mère se voit parfois obligée d’incarner les deux figures, masculines et féminines, au risque de brouiller encore plus les symboles familiaux.

Et quand ces fils nouveaux deviennent pères à leur tour, comment peuvent-ils endosser ce rôle qu’ils ont jusque-là nié ? Car si un enfant a besoin de tuer son père symboliquement pour devenir adulte, comment le tuer quand il n’existe déjà plus ?