Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Système se déchaîne contre l’Église

Le diable n’est pas là où l’on croit

Prologue

L’Âne vint à son tour et dit : J’ai souvenance
Qu’en un pré de Moines passant,
La faim, l’occasion, l’herbe tendre, et je pense
Quelque diable aussi me poussant,
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net.
À ces mots on cria haro sur le baudet.
( Les animaux malades de la peste, Jean de La Fontaine)

350 ans après l’âne de La Fontaine, le système médiatico-politique saute à la gorge de Barbarin, déclaré coupable de ne pas avoir dénoncé les pratiques de prêtres pédophiles.
La gauche pédophile (on ne citera pas de noms, on n’a pas les moyens, la calomnie étant devenue un luxe) a la mémoire courte, comme les culottes qu’elle baisse.

Daniel Schneidermann dans Rue89 le 17 mars 2016 :

« Il est un des éléments qui aident à comprendre la gêne de ce qu’il reste aujourd’hui de la « génération 68 », dès que l’on prononce le mot pédophilie. Quant à Libé, disons que le “Libé des écrivains” d’aujourd’hui, en esquivant l’introspection vertigineuse que commandait le sujet, a raté une belle occasion. »

Le fondateur du site Arrêt sur images répond à Eugénie Bastié, qui avait cru bon de « jouer » les pédophiles de Libé contre « ceux » de Barbarin, pour parler crûment. Où l’on voit que derrière le débat « Barbarin » se profile un règlement de comptes droite/gauche. La liste des pédophiles de Libé datant un petit peu, certains rappellent que face à l’Église, l’Éducation nationale n’est pas très propre.

Personne n’accusera ici « la gauche » dans son entièreté des dizaines d’affaires de pédophilie qui touchent l’école de la République. Amalgame pédophilie/école/gauche aussi facile que faux. Malgré les dizaines de cas d’instituteurs et professeurs réintégrés ou non exclus après signalements et plaintes parentales et ce, pendant des décennies. L’Éducation nationale est un grand mammouth aveugle. De la même façon, comment imputer à Barbarin les cas de pédophilie avérés dans l’église ? Pourquoi ne pas incriminer le ministre de l’Éducation nationale ? Personne n’accuse la petite Belkacem d’avoir « couvert » des pédophiles, les représentants objectifs de la réinfosphère ne tombent pas aussi bas. On a assez de choses concrètes à lui reprocher, à la première brune du président !

 

 

« Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir  »

La meute médiatico-politique demande aujourd’hui la démission du cardinal. Soit. Pourtant, la gauche du même nom, qu’on qualifie parfois de « caviar », a hébergé et héberge toujours en son sein des pédophiles notoires, dont elle n’exige pas la démission. On ne peut pas être juge et partie, n’est-ce pas. Seule consolation, on n’entend pas ces ténors dans le concert d’insultes et d’accusations qui fusent de leur camp. Une marque de modestie, et de prudence. Des grands pédophiles connus comme le loup blanc, par opposition aux « petits » peloteurs d’enfants des bas quartiers, qui finissent en général leur vie en prison dans la position délicate de larbins de leurs codétenus.
Dans cette meute médiatico-politique, donc, se croisent les éditorialistes qui défendent les intérêts des lobbies traditionnellement opposés à l’église, soit le lobby sioniste et le lobby gay, constituant le fondement idéologique de la gauche caviar.

 

 

Exemple parmi tant d’autres d’une personnalité culturelle donneuse de leçons qui hurle avec les loups : l’écrivain Philippe Besson. Qui prend sa plus belle plume pour pondre cet édito dans Libé du 16 mars 2016 :

« Déjà accusé d’avoir couvert des actes de pédophilie, l’archevêque de Lyon aurait promu un prêtre condamné pour agressions sexuelles. L’Église, qui entendait protéger les enfants avec la Manif pour tous, serait-elle moins tendre avec ses propres petits fidèles ? »

Et d’inclure dans son texte inquisiteur cette incantation magnifique : « Nous sommes en droit d’exiger que l’Église catholique de France nettoie ses écuries d’Augias. »
Philippe Besson est ce romancier très lobby-lobby qui, alors à la tête de Paris Dernière, l’émission porno-people de la chaîne Paris Première, raconta la peur qui l’envahit face à Marine Le Pen, un soir chez Fred, le restaurant parisien très terroir (le 15 octobre 2010). Nous avons retrouvé ses mots :

« Il paraît qu’on ne doit pas dîner avec le diable, même avec une longue cuillère. Ben moi je vais m’asseoir à sa table, à l’heure de l’apéro, bonsoir Marine Le Pen ! […] Moi chuis pas en accord avec votre programme politique… Mais y a forcément aussi des gens qui doivent vous dire des choses un peu terribles ! […] Y a pas de gens qui vous insultent par exemple ? […] Vous avez envie du pouvoir ? […] Au fond de vous, vous savez que vous n’exercerez pas un pouvoir. […] Il y a toujours dans votre entourage des gens pas recommandables ? »

Le 29 janvier 2011, soit trois mois plus tard, le même Besson était l’invité de Victor Robert dans l’émission Un Autre Midi sur Canal+ pour débattre du cas Céline et de la décision de Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture, de ne pas inclure le grand écrivain (Céline, pas Besson) dans les célébrations nationales. Écoutons-le :

« On est tous d’accord pour dire que Céline était antisémite, on est tous d’accord pour dire que Céline était un salaud... Je ne veux pas célébrer “Bagatelles pour un massacre” qui est une saloperie… Les pamphlets antisémites ne sont plus accessibles au grand public et c’est tant mieux. [...] Moi je n’ai pas employé ce lobby-là, ce mot-là pardon, de lobby… Je dis qu’évidemment on est tous d’accord là encore pour dire que le combat mené par Serge Klarsfeld contre l’antisémitisme, pour la reconnaissance des victimes de la Shoah pour la traque des criminels nazis est évidemment un combat admirable dont tout le monde loue ici la nécessité, l’utilité, il n’y a pas de débat là non plus. »

Oublions Besson. S’il ne faut évidemment pas confondre homosexualité et pédophilie, même si certains homosexuels basculent dans la pédophilie avec l’âge (d’autres n’attendant pas le nombre des années), on doit admettre que le lobby homosexuel, qui a longtemps « hébergé » le lobby pédéraste, n’a jamais été très clair sur la question. Aujourd’hui encore, les frontières demeurent floues, le culte de la jeunesse pouvant avoir plusieurs sens.
Plus généralement, on constate une congruence des buts dans les attaques contre l’église en général et Mgr Barbarin en particulier, de la part des lobbies gay et sioniste. Coupant la France en deux entre agresseurs et défenseurs des valeurs chrétiennes. Sauf qu’il s’agit plus d’une coupure entre élite et peuple qu’entre gauche et droite.

 

Instituteurs contre prêtres : « Celui qui croyait au Ciel / Celui qui n’y croyait pas »

JPEG - 110.2 ko
Peppone contre don Camillo, ou l’opposition entre communistes et catholiques

 

On se croirait revenus au temps de Peppone et don Camillo : d’un côté la France rouge, de l’autre la blanche, la rose et le réséda, pour paraphraser le célèbre poème d’Aragon (tiens, un amateur de jeunesses), dont voici une strophe :

Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l’aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
( Louis Aragon, La rose et le réséda )

Dit par Aragon, ça donne ça :

 

Et par des enfants :

 

Au lieu de se jeter les pédophiles de chaque bord à la figure (comme si la pédophilie avait une couleur politique, comme si pour chaque courant de pensée l’Autre générait le Mal), les deux France rouge et blanche devraient se réconcilier contre les séparateurs, cette troisième force qui met toute sa puissance à séparer les deux premières. Car c’est bien de politique profonde dont il s’agit ici. Les valets de la dominance poussent les déçus de la gauche dite progressiste à s’en prendre à leurs compatriotes attachés aux traditions. Un Système qui se fiche bien des victimes des pédophiles de tous bords, et qui s’en sert comme bélier contre une église qui a osé résister à la déchéance morale qu’il prône. Un système à l’origine de l’ignoble GPA, qui devient subitement très moral, volant au secours des enfants, quand ses intérêts idéologiques sont en jeu.

 

Le contre-feu idéal d’un pouvoir aux abois

La charge anti-Barbarin ne tombe pas du ciel socialiste par hasard. De la part d’un groupe politique miné par les affaires (routine politique) et les trahisons (jugées impardonnables), secoué par les déflagrations sociale et terroriste (la seconde étant à la première son extincteur), c’est la fuite en avant dans l’inversion accusatoire.

Pour un peu, on s’attendrait à un « Barbarin terroriste » ou « Barbarin complice des islamistes », sur la base des gigantesques contre-manifestations de 2013, où catholiques et musulmans se sont spirituellement retrouvés. Tout ce que la clique socialo-sioniste voulait éviter : un front commun des victimes de sa politique communautaire et antisociale, qui se veut sans Dieu ou sans idéal, enfin, pas celui des Français. C’est cette union sacrée sur le dos des séparateurs qui constitue la menace numéro un du pouvoir.

Les musulmans sont dans le viseur du pouvoir sioniste depuis longtemps avant les « attentats » de 2015, mais le 11 Septembre français a précipité, au sens chimique, les choses. Les catholiques le sont en permanence, sur un mode de basse intensité : il n’est qu’à voir la production culturelle, pour comprendre que le combat des maîtres des Loges contre l’Église n’est pas terminé : la bête n’est toujours pas morte. Mais cette vieille Église résiste, avec pour arme... sa seule âme. C’est pas grand-chose, ça ne parle pas à la paire de pinces Hazizanouna, mais ça tient le choc dans la tempête. Le pouvoir socialo-sioniste s’est attaqué à l’école, c’est-à-dire à nos enfants, pour leur bourrer le mou avec un programme établi par des professionnels du rabaissement, issus de Mai 68 et de ses penseurs « pédophiles ». Pédophile étant ici compris comme « prenant les gens pour des enfants, et les entubant en permanence ».

L’infantilisation du public couplée au rabaissement culturel fondent cette pédophilie politique d’État, qui ne surprendra que les naïfs, ou les militants socialistes, visiblement inconscients du danger. Ils n’ont qu’à fouiller parmi les symboles « moraux » de leur parti, et parmi ses soutiens financiers, pour comprendre. Élisabeth Lévy, dans un récent entretien au Figaro, disait avec brutalité que les « les réformateurs de l’école prennent les enfants de pauvres pour des cons ». Si l’on osait, on parlerait d’« enculogie ».

Eh oui, le PS, ce parti de la trahison de classe – et aussi de « race », mais ça n’existe plus – enfonce la France dans la bêtise et la pauvreté. C’est pas que la droite fasse mieux, mais, de mémoire de Français (de souche ou de branche), on a rarement vu un tel tableau : un pouvoir secoué par la déraison, qui s’enferme dans la répression pour soigner son impopularité. Collaborant avec les diables (Israël, Arabie saoudite, Qatar), et désignant les patriotes à la vindicte populaire. Interdisant les voix discordantes, imposant un humanisme bidon qui dégouline de haine, armant les polices pour tirer sur des terroristes introuvables, bientôt sur les désespérés qui pointent, en tête de cortège des émeutes. Un pouvoir vomi par 90% des Français, qui chaque jour se sentent salis par ses décisions iniques.

 

Épilogue

L’Église, depuis 2 000 ans, a l’habitude des crachats.
Un de plus un de moins…

Mgr Barbarin, au cœur de la tourmente, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1422362

    Très bon article.

    C’est pareil au nord aussi, au niveau de l’enculage généralisé des Belges par les médias d’Etat et politiciens (main dans la main).


  • #1422390
    le 17/03/2016 par Watouwatou
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    Philippe Besson, Libé, Mitterand, Paris première... que de choses qui n’ont pas voix au chapitre et donc qui hurlent dans le désert derrière des chacals de paille.
    Seule l’inertie de la vie nous les rend perceptibles tels des hologramme mais, ils n’ont plus aucune prise, ni sur elle, ni sur nous. Qu’ils s’éteignent...


  • #1422391
    le 17/03/2016 par raoultvolfony
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    oui bien sure...mais le système maçonnique seulement....

    très clément pour leurs frères de l eradication nationale et autres politiques...de l affaire coral....de l autre coté de la méditarénee


  • #1422402

    on veut laminer le christianisme après avoir attaqué l’islam en l’accusant de soutenir les extrémistes arabes.si après enquète il s’avère que le cardinal en question a fauté c’est uniquement la justice qui décidera de son sort.
    les lobbies qui en veulent à l’église font un amalgame malsain entre quelques cas isolé qui sont condamnables et l’ensemble du clergé qui n’est pas mèlé à ces faits divers sordides.
    la question est de savoir qui se cache derrière ces manoeuvres qui visent à discréditer et salir toute une communauté.
    moi j’ai ma petite idée et vous aussi certainement !

     

    • #1422439

      Curieusement là, on ne respecte pas la "présomption d’innocence" qui ne marche qu’avec les violeurs de soubrette newyorkaise .... Tout ceci est planifié : génocide des chrétiens d’Orient, attaques contre l"Eglise, destruction et saccage d’edifices religieux chrétiens , laicité à tous les coins de rue ....Pour instaurer le NWO , il faut d’abord détruire l’ancien et saper ses pilliers.Nos Zelites, qu’il s’agisse de sarko ou du gros hollande sont à la manoeuvre et il faudrait se demander qui profane les lieux de culte catholiques et pourquoi les coupables ne sont jamais ni arretes ( sont ils seulement recherchés ?) ni condamnés.


    • #1422846

      Un peu de culture théologale et cherchez qui a une dent contre l’Eglise, l’Empire soit :
      les esquimaux + les protests


  • #1422412
    le 17/03/2016 par Alex Catholique
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    On est avec le Christ, ou on est contre lui. Et etre avec le Christ, c’est être avec son Eglise. Le redressement de la France ne passera que par sa rechristianisation.

    Dissident et de gauche ?
    Dissident et athée ?
    Dissident et laïc ?
    Dissident et anti-Eglise ?
    Dissident et multiculturaliste ?
    Dissident et contre le règne social de Jésus-Christ ?
    Dissident mais vous utilisez le vocabulaire de l’ennemi : " Raciste " ," intolérant ", "obscurantistes ", " integristes ", " extremistes " ?

    Vous êtes avec l’ennemi, certes bien malgré vous.

     

    • #1422453

      Bonsoir,
      Je suis pas avec le Christ.
      Je suis disciple de Jésus.
      Le christianisme ; le système ultra libéral, libéral aussi, passeront.
      Seul l’amour restera.


    • #1422678

      erreur : le christ n’a jamais fondé d’église


    • #1423271

      @ kiwo :
      Matthieu 16.18-19 :

      "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux."

      Donc, avant de dire un truc...


  • #1422420

    Le cardinal s’est rendu trop souvent au vatican ,comme tous les hommes il a pêché par vanité et a refusé de voir l’évidence,le vatican est l’antre du diable (la convergence entre la maçonnerie et l’hypocrisie) quconque veut y monter en grade doit fermer les yeux du moins se taire sur les dérives et quand on commence à se taire il devient de plus en plus difficile de parler c’est la spirale infernale !
    Certes il a pêché mais c’est juste l’âne et la peste de la fontaine !
    Il paye tel un sacrifié (symbolique satanique) les crimes des pédophiles,(jésus a payé collectivement pour le monde était il coupable oui mais d’espérance et d’aucun autre crimes) ,le cardinal a cru en la rédemption et le pardon,il est donc collectivement responsable aux yeux des hypôcrites de tous les crimes du monde ce qui l’ a précipité c’est sa faiblesse médiatique ainsi quand il a réprimandé le prêtre qui avait comparé les jeunes du bataclan et les terroristes à des jeunes perdues dans la voie démoniaque,quand il a fait ça il s’est condamné lui même il a fait sauter le dernier verrou qui le protégeait la vérité inflexible,lui qui a lutté contre la destruction de la famille et des perversions gpa et mariage innappropriés tenait là comme l’a dit un scout un double language alors que la parole de dieu est unicité ainsi sans s’en rendre compte il avait girouetté (cf jesus "je te le déclare c’est la vérité avant que le coq n’ai chanté tu me reniera par 3 fois(père fils et st esprit))


  • #1422425

    Je demande à tout les chrétiens de se desolidariser de l église.. Vous devez aller manifester, écrire etc. On ne vous entend pas assez, vous ne condamnez pas assez.
    cela ne vous rappele rien, j invite tout mes amis chrétiens a venir rejoindre les musulmans dans les CHIOTTES !

     

    • #1422918
      le 18/03/2016 par jeanmarcikly
      Le Système se déchaîne contre l’Église

      Parlez nous des ministres pédophiles et de l’idéologie de Mai 68 qui cautionnait les relations sexuelles avec des mineurs, indignation sélective quand tu nous tiens !


  • #1422430
    le 17/03/2016 par La Merluche
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    L’Eglise est exécrée car elle s’efforce d’enseigner malgré tout la MORALE TRADITIONNELLE, la seule raisonnable et honorable, alors que les merdes sionistes au pouvoir poussent à la dépravation généralisée .


  • #1422462
    le 17/03/2016 par Pierre-Albert Espénel
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    Vous avez beau jeu de dénoncer la contre-église alors que vous avez déserté depuis plus de 50 ans les messes du dimanche.
    Cette hypocrisie se paie cher. Jésus vomissait les tièdes.

     

    • #1422504

      ... et ceux qui lancent la première pierre, etc.


    • #1422524
      le 17/03/2016 par Alex Catholique
      Le Système se déchaîne contre l’Église

      Très bien dit Pierre-Albert.

      Concernant le commentaire sur la pierre à ne pas lancer, désolé mais ce genre de raisonnement est typique de ceux qui ne connaissent rien à la religion catholique.
      Probablement êtes vous de ceux qui pensent que l’Eglise n’aurait jamais du autoriser les saintes croisades parce que " tu ne tueras point " ? Formez vous, apprenez la religion de vos ancêtres, revenez dans 1 an.


    • #1422637

      Jésus enseigne que le premier Temple c’est le corps et que c’est par la prière , en son sein, que l’on trouve Dieu.
      Il n’à jamais dis qu’il fallait se rendre dans un quelconque bâtiment architectural.


    • #1422644

      Pierre-Albert Espénel

      Jesus n’allait pas a l’eglise !


    • #1422710

      Ca fait 50 ans que les vraies messes n’existent plus...


    • #1422958

      @JSD
      De surcroît, il ne communiait pas non plus tous les jours, et ne fêtait pas Noël en famille.
      D’autres truismes intéressants ?

      @LF
      Tellement de choses à répondre, car après vous avoir lu, l’Evangile ressemblerait presque à un pamphlet rédigé uniquement pour combattre votre commentaire. Mais pas le temps de m’y replonger, avec citations et compagnier. Alors juste en passant, dans ma grande charité :
      1) La sainte messe a été instaurée lors de la sainte cène.
      2) "...(sur cette pierre) je bâtirai mon Eglise..."

      Mais pourquoi y a-t-il encore des ignares provocateurs qui se permettent de poster des commentaires sur des questions qu’ils ne maîtrisent pas parce que, au fond, ils s’en fichent ? Passez votre chemin et cessez de nous faire perdre notre temps.


  • #1422464

    Philippe Besson est pour l’adoption homoparentale. - MDR, son truc sur l’acteur américain... Il est beau ! il est beau ! Trois films. Un où on voit son personnage en vouloir à son « père qui se laisse trop commander par les femmes », et l’autre, dans un rôle plus complexe et qui rejoint le vécu de l’acteur : la souffrance de vivre sans mère. Une mère, un père, c’est une nécessité !. Le film n’aborde pas tous les thèmes présentés dans le roman de Steinbeck. Thèmes - dont l’acculturation (!) - que ces lobbyistes qui « font tout mieux que l’école catholique, tout mieux que les autres », éviteront de discuter avec les jeunes ! Mais tout est merveilleusement bien dit ici :

    Eh oui, le PS, ce parti de la trahison de classe – et aussi de « race », mais ça n’existe plus – enfonce la France dans la bêtise et la pauvreté. C’est pas que la droite fasse mieux, mais, de mémoire de Français (de souche ou de branche), on a rarement vu un tel tableau : un pouvoir secoué par la déraison, qui s’enferme dans la répression pour soigner son impopularité. Collaborant avec les diables (Israël, Arabie saoudite, Qatar), et désignant les patriotes à la vindicte populaire. Interdisant les voix discordantes, imposant un humanisme bidon qui dégouline de haine, armant les polices pour tirer sur des terroristes introuvables, bientôt sur les désespérés qui pointent, en tête de cortège des émeutes. Un pouvoir vomi par 90% des Français, qui chaque jour se sentent salis par ses décisions iniques.

    Ton niveau Besson, c’est qu’il est le symptôme d’une pays qui régresse, c’est tout.

    - Le texte E&R est excellent. Beaucoup aimé.


  • #1422535

    Et la pédophilie dans les loges maçonniques , on en parle ?


  • #1422553

    Tout ça alors qu’en plus il s’agit de l’église conciliaire et non de l’Église catholique.

     

    • #1423057

      Cher Monsieur, le diable vise toujours son vrai ennemi.
      Cdlt


    • #1423098

      La déclaration la plus discuté au concile fut Nostra aetate, qui fut accepté par 2221 évêque et refusé par 88. A un moment faut arrêter les connerie du style "il s’agit de l’église conciliaire et non de l’Église catholique.", car même si 3% ont votés non dans le pire des cas, il ne se sont pas séparé pour autant. Je me demande de quelle Eglise vous parlez...


    • #1443648
      le 15/04/2016 par Grindsel Tirédunevi
      Le Système se déchaîne contre l’Église

      Exactement, la pédophilie est un fruit pourri de Vatican II, qui n’est pas l’église mais en réalité sa pire ennemie ; c’est la grande prostituée de Babylone, la contre-église de la fin des temps, le règne de l’antéchrist, qui tromperait "même les élus" s’il était possible ; c’est elle qui "éclipse" la vrai église, qui est constituée d’un lambeau de fidèles professant la seule foi catholique, c’est à dire pas grand monde - ne resterait-il qu’un seul fidèle, comme Noé jadis, l’église existerait encore, et elle existera jusqu’à la fin : le monde connaîtra le même châtiment que du temps de Noé, en pire.
      Renseignez-vous sur la protection des pédophiles avec le rôle d’un certain Ratzinger notamment ; et ce n’est que la partie la plus visible de l’Iceberg, qui a pour fondement l’apostasie généralisée - le péché contre la foi étant le plus grave, c’est une attaque du premier commandement.
      Renseignez-vous sur l’enseignement traditionnel de l’église et comparez-le avec ce qui se fait dans la secte Vatican II.
      Renseignez-vous sur le scandale de la chapelle Sixtine ou le cardinal de Gênes fut élu Pape lors de 3 conclaves successifs, et remplacé par des antipapes (usurpateurs) judéo-franc-maçons - à commencer par Jean XXIII en 1958, qui prit ouvertement le nom d’un antipape - jugé et condamné - du Moyen-Age, et qui convoqua le concile Vatican II.
      Renseignez-vous sur l’eschatologie catholique concernant cette gigantesque imposture, la plus grande épreuve de la fin des temps, et sur les avertissements du Ciel à ce sujet, lors des apparitions mariales reconnues de La Salette et Fatima*.


  • #1422584
    le 18/03/2016 par FrancoisDesvignes
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    - 1/ Qu’on soit d’accord ou pas, l’article est EXCELLENT, du rarement atteint en hauteur et profondeur

    - 2/ C’est du E&R pur jus : vous n’en trouverez pas l’équivalent dans la presse mainstream, encore moins chez les intellectuels autoproclamés du système.

    - 3/ Le cas Barbarin étant un cas personnel est un cas anecdotique même s’il est emblématique : Barbarin passera, ses calomniateurs aussi.

    - 4/ L’enfer est pavé de bonnes intentions : cette kabbale médiatique fait la démonstration que la summa divisio en (meta) politique n’est plus entre la droite ou la gauche, le nationalisme et le mondialisme, le capital et le travail, mais entre ceux qui croient que le Christ est Dieu et Sauveur des Hommes et ceux qui Le combattent

    - 5/ Sous cette segmentation, rien de nouveau sous le soleil de Satan : ceux qui revendiquent le Christ sont persécutés (et c’est à cela qu’on les reconnait)

    - 6/ Persécutés et victorieux : depuis Tertullien, le sang de nos martyrs est la semence des chrétiens

    - 7/ Nous sommes déjà victorieux, ils savent être déjà vaincus : la persécution va donc se déchainer


  • #1422670

    Bon article, mais il manque un élément de taille : les prêtres pédophiles sont tous issus de la génération soixante-huitarde ou post-soixante-huitarde. Les évêques gauchisants tels mgr Barbarin doivent leurs place grâce à la libéralisation de l’église condamné par Mgr Lefebvre.
    L’église attaqué aujourd’hui n’est plus qu’une pale copie de l’église millénaire issue de Saint Pierre.
    L’église prônant l’œcuménisme, l’immigration massive, la fin des nations, minée par la franc-maçonnerie et le politiquement correct s’est condamnée avec Vatican II.

     

    • #1422916
      le 18/03/2016 par jeanmarcikly
      Le Système se déchaîne contre l’Église

      Oublis sélectifs certainement,piqure de rappel ; quand certains intellectuels de gauche étaient partisans de relations pédophiles dans les années 70 sous couvert d’épanouissement éducatifs, les Sartre, les Deleuze, et consorts, plus grave que tous les cas de pédophilie individuels ;ils les consacraient eux !


    • #1422990

      merci de le rappeler, et j’irai plus loin :

      1) cette "fausse" Eglise a tout fait pour complaire à l’élite athée (maçonnique ?) moderne. Elle a fait (presque) tout ce qu’on lui demandait. Ce sont donc les fruits du monde que nous mangeons, et non de l’Eglise de Jésus Christ. Les prêtres incriminés sont les créatures de l’esprit de libération sexuelle 68arde, et l’Eglise n’est coupable que de n’avoir pas su apporter une réponse surnaturelle à la fuite en avant du non-naturel (pédophilie pédéraste) jusqu’au sein de son institution.

      2) le "recrutement" de prêtres lors de ces 50 dernières années pose question. La raréfaction des vocations a-t-elle conduit à un filtrage moins exigeant à l’embauche ? autrefois, tout type de personnes/tempéraments se présentaient à la prêtrise (je ne parle même pas de l’ancien régime, et de la haute qualité de ses prélats issus de la noblesse), aujourd’hui n’y a-t-il pas l’émergence d’un "type" qui s’uniformise ? ces prêtres n’ont-ils pas souvent la même "gueule" ? la même "sensibilité" ? Avec cette baisse de la foi qu’a connue l’Eglise (théologie défaillante, humanisme, philosophisme...) ne s’est-elle pas réduite, dans l’esprit de beaucoup de gens, à une sorte de refuge pour individus sexuellement "troublés" et vaguement mystiques, et qui, soit engagés pour de mauvaises raisons, soit ne trouvant pas la nourriture surnaturelle adéquate, finissent par chuter ?
      L’emploi du cilice est sans doute un bon remède pour les esprits lascifs et voluptueux, mais une Eglise aussi lénifiante ose-t-elle encore le recommander ?

      3) le pardon derrière lequel se cache cette Eglise, est-il vraiment celui d’une miséricorde profonde (qui implique aussi un suivi, des pénitences, et surtout un ton sans appel dans les discours de toute l’institution... par exemple, la pédérastie "passive", c’est à dire l’attirance-même, les rêves érotiques, etc. est-elle encore considérée comme péché ? ou est-ce devenu une "déviance", une "faiblesse" ou tout autre vocable psychologisant ?). La cause de ces négligences n’est-elle pas à chercher plutôt dans l’emprise d’un certain "lobby homosexuel" au sein de l’Eglise, qui diffuse peut-être une certaine indulgence, exalte les "témoignages de souffrance", subjugue au moyen de ces personnalités à fleur de peau ?

      tout cela serait à creuser, si l’on veut mesurer ce qu’est devenue l’Eglise de France, et le traquenard dans lequel Elle s’est laissé mené depuis un bout de temps.


    • #1423822
      le 19/03/2016 par Alex Catholique
      Le Système se déchaîne contre l’Église

      Très belle analyse Untel, comme souvent.
      Avez vous une position particulière dans la tradition ? Pensez vous que le Pape n’est pas Pape ou qu’il l’est mais qu’il faut lui résister ?


  • #1422690

    Excellent...
    Merci AS


  • #1422721

    Excellent article.
    Rien à redire : merci d’exister dans ce marasme immonde.


  • #1422859

    Il est évident que l’occasion est comme un peu trop bonne pour discréditer les partisans de la manif pour tous et de promouvoir davantage le mariage gay et surtout...la PMA,GPA, qui sera donc la prochaine étape, à n’en pas douter !


  • #1422885
    le 18/03/2016 par Us et coutumes
    Le Système se déchaîne contre l’Église

    Mgr Barbarin avait théâtralement puni le Père Benoit, travaillant à la basilique de Fourvière de Lyon, pour avoir, dans des mots parfaitement adaptés, exprimé clairement la doctrine profonde de l’Eglise au sujet de la tragédie du Bataclan, travail que Mgr Barbarin avait lui-même « omis » de faire, restant au sujet de cette tragédie, dans le galimatias habituel « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».
    L’intention de la « Bête Immonde » qu’est l’ensemble du dispositif médiatique asservi à l’Etat français, n’était certainement pas de venger le père Benoît, victime de l’ire cardinalice. Mais bien malgré elle, en châtiant aujourd’hui très sévèrement Mgr Barbarin, la « Bête » est l’instrument de la justice divine.
    Mgr Barbarin n’a pas le niveau pour comprendre que lécher les sabots de Satan ne paie JAMAIS, et il s’est fait roussir la nuque par le rot sulfureux de celui à qui il donnait des signes de collaboration.
    Mgr Barbarin pourrait, devrait, assimiler la leçon et agir en conséquence : il ressortirait le Père Benoît du monastère où il l’a confiné et le rétablirait dans ses fonctions antérieures.
    Barbarin n’est pas Poutine, lequel bénéficie des conseils des moines de Valaam. Le Cardinal a toujours un coup de retard. Il perd son temps dans des éclaircissements superflus sur son rôle inexistant dans de vagues histoires poussiéreuses de pédophilie et d’homosexualité dont tout le monde se f..., catholiques comme non-catholiques.
    La seule chose à faire pour lui est de relever la tête et de comprendre que le système satanique français qui l’attaque ne pourra JAMAIS être qu’un allié pourri, intrinsèquement et irréversiblement pervers. S’il n’a pas le bagage théologique suffisant pour saisir cela, qu’il quémande ses lumières au père Benoît. Ou bien qu’il se retire quelques temps en Carélie au monastère du Lac Ladoga. Comme Poutine, il en sortira inspiré.

     

    • #1422957

      Je pense aussi qu’il paye pour avoir cédé aux pressions médiatiques sur cette ancienne affaire (qui vivra par le glaive, périra par le glaive, toussa toussa... C’est hyper ironique finalement). Si cette affaire pouvait faire un peu plus bouillonner notre clergé et réchauffer les convictions !...


  • #1422951

    J’ai pas trop pigé le rapport entre le sujet traité et cette vidéo de 7 mn de cette tap... de Besson sur James Dean !


  • #1423745

    L’Education Nationale est un grand mammouth aveugle... ou trop conscient de l’abomination exercée sur une jeunesse vouée à servir de chair à canon, abreuvant toujours plus un système qui n’a que faire de la Vie... et dont jamais n’est nommé clairement l’origine d’une telle dérive.

    La Morale et ses principes ne faisant qu’accentuer davantage toute forme de rigidité de penser, issue, bien sûr, d’une éducation conforme aux règles établies par les pourfendeurs de mort, et qui n’amènent aucun éclaircissement réel quand à la Nature des éléments mais plutôt un certain chaos.

    Cette Morale et ses principes ne sont que le reflet des interdits de vivre instaurés depuis fort longtemps, auxquels il faut se plier mordicus... afin de rassasier toujours plus l’appétit gargantuesque de ce système conditionneur, avec aujourd’hui, comble du comble, l’aval des victimes innocentes trop heureuses de porter un masque à l’âge adulte, se protégeant ainsi d’une réalité douloureuse à regarder en face, quand on manque de sécurité de Nature.

    Aussi, les apparences sont parfois trompeuses et l’homme dans sa petitesse inverse bien ce qu’il a envie d’inverser dans ce monde, où la marche contraire est un fait avéré et où la Conscience à tant de difficultés à retrouver ses lettres de noblesse.

    Car finalement, que sait-on réellement de la volonté de cette Conscience... ? Et que saisissons-nous du Ciel (hors références littéraires...) et de sa Volonté ? De ce même Ciel qui a le dos si large pour déclencher autant de passion dans le coeur de l’homme coupé de son âme.

    L’Amour n’est pas là où l’on croit...

    MP


  • #1431955

    "La gauche pédophile (on ne citera pas de noms, on n’a pas les moyens, la calomnie étant devenue un luxe) "
    Erreur ! pas de calomnie ! juste rappeler des vérités !


Commentaires suivants