Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Yémen est en train de devenir une deuxième Syrie

"C’est une guerre par procuration entre l’Arabie saoudite et l’Iran"

Ce samedi, des frappes aériennes attribuées à la coalition menée par l’Arabie saoudite ont fait au moins 140 morts à Sanaa…

 

Les civils paient un lourd tribut à la guerre qui fait rage au Yémen, où des frappes aériennes lors d’une cérémonie funéraire dans la capitale Sanaa ont fait plus de 140 morts ce samedi, selon l’ONU. Les civils représentent environ la moitié des 6 700 morts de ce conflit qui oppose, dans le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, une rébellion chiite à une coalition arabe montée par Ryad pour soutenir le gouvernement yéménite reconnu internationalement. Mathieu Guidère, spécialiste des mouvements radicaux dans le monde arabe et auteur de l’ouvrage Le Retour du califat (éd. Gallimard), analyse pour 20 Minutes les dessous de ce conflit.

 

Les rebelles houthis attribuent ce massacre à la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite. 140 morts, 525 blessés : peut-on parler d’une « bavure » ?

Ce n’est pas la première bavure. Sur le terrain, les Saoudiens reçoivent le soutien, conditionné, des États-Unis. En pratique, Ryad n’a pas les moyens techniques de mener ses frappes aériennes sans le concours des Américains, qui, eux, possèdent des satellites et fournissent aux Saoudiens des « targets ». Pour qu’un avion frappe, il faut qu’un satellite prenne une photo précise d’une cible, cible qui doit ensuite être téléguidée par laser, ce qui implique, pour que la frappe soit chirurgicale, que toute l’action se fasse en temps réel. Il « suffit », que la bombe tombe 15 ou 20 mètres à côté de la target, et on obtient un massacre.

 

Que vise précisément Ryad lors des raids aériens que la coalition pilote ? En pratique, qui tire les ficelles de ce conflit interne ?

Aujourd’hui, le Yémen est en train de devenir une deuxième Syrie. À l’origine il y a deux forces distinctes : les Houthis chiites au nord et les sunnites au sud, le tout sur fond de rivalité entre confédérations tribales.

Depuis un an et demi, la coalition militaire menée par l’Arabie saoudite bombarde le Yémen, à la demande expresse du président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui, chassé du pays par les rebelles houthis et réfugié à Riyad, a ensuite établi son gouvernement à Aden, dans le sud du pays.

Les Houthis, eux, sont des chiites originaires du nord du Yémen qui ont pris le contrôle de Sanaa, et ils sont précisément la cible des bombardements de la coalition.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Sur la déstabilisation du Proche-Orient, lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les saoudiens sont incapables de mourrir pour une guerre impérialiste. Guerre technologique oû non ils vont prendre une raclée qui peut bien basculer le royaume dans le chaos.
    s’ils sont lucides, d’ici 6 mois, ils passent par l’ONU pour obtenir la fin du conflit. Sinon, ce sera leur 1er et dernière guerre.

     

  • #1576162

    et le peuple Yéménite dans tout ça.. ??!!


  • « (...) 6 700 morts de ce conflit qui oppose, dans le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, une rébellion chiite à une coalition arabe »

    Une guerre religieuse ou de races ? - c’est bien l’influence iranienne qui est combattue... Pour Hitler et l’école allemande, le religieux n’est qu’un prétexte pour sanctifier la volonté de puissance d’une race contre une autre.

    Et quelle coalition arabe ? Le Maroc ? Un peu de sérieux svp... Le Maroc n’est pas un pays arabe.


  • Ha c’est une guerre par procuration, entre l’Arabie et l’Iran..... Qu’elle reste par procuration, poussée par qui l’on sait, car si celle-ci devient direct entre les 2 belligérants, ce serait un curseur du déclenchement de la 3éme guerre mondiale= USA-Russie et leurs alliés..... Que les peuples se réveillent avant de finir en charpie, par la guerre de tous contre tous ! Qu’ils se réveillent et qu’ils chassent les tyrans !