Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Israël : le chef de la police suspecte "naturellement" les immigrés

On attend les cris d’orfraie des antiracistes français

Les Israéliens originaires d’Éthiopie, souvent victimes de discrimination en Israël, sont dans le viseur du numéro un de la police. Selon lui, il est « naturel » qu’ils soient envisagés comme suspects par ses agents, avant toute autre personne.

 

Israël compte 135 000 ressortissants d’origine éthiopienne, dont 50 000 sont nés dans le pays, sur une population d’environ huit millions d’habitants. Des Israéliens originaires ou descendants de juifs d’Éthiopie (aussi appelés Falashas), qui sont dans le viseur du chef de la police, Roni Alsheich. Mardi, il a estimé qu’il était « naturel » que ces derniers soient davantage soupçonnés par ses services, plutôt que les Israéliens qui ne partageraient pas ces origines africaines. Le super flic a tout de même admis que la « sur-répression » de ces ressortissants était problématique et a annoncé que la police et la communauté coopéraient pour la réduire.

« Toutes les études de criminologie à travers le monde, sans exception, prouvent que les immigrés sont davantage impliqués dans la criminalité que d’autres », a estimé le chef de la police, qui répondait à une question sur les violences policières contre les Israéliens d’origine éthiopienne, devant l’association des avocats à Tel-Aviv.

Il a ajouté que ces études montrent aussi que les taux de criminalité sont plus élevés chez les jeunes. Avec cette conclusion : quand un policier croise un jeune immigré, « de manière naturelle, son cerveau le soupçonne davantage ». Le n°1 de la police a ajouté que cela était vrai aussi pour les Arabes ayant la citoyenneté israélienne et les habitants palestiniens de Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël (qui ne sont cependant pas des immigrés).

Lire l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

 

À lire chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article