Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le coup de gueule d’un CRS pris en tenaille entre le gouvernement et les manifestants

"Les CRS sont écœurés"

Témoignage d’Étienne, CRS parisien, à l’antenne de l’émission Carrément Brunet sur RMC le lundi 18 avril 2016, en réaction aux débordements des Nuits Debout, place de la République.

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Etienne, viens rejoindre E&R


  • Les politiques ne veulent plus que vous fassiez votre travail car ils veulent vous jeter comme les Berkut.
    Je le répéterai encore et toujours : Maidan a d’abord été un avertissement pour les forces de l’ordre. Voilà l’amour que le pouvoir vous porte, les gars.

     

    • Une autre raison est pour exhalter les tensions interethniques, laissant penser au citoyen indigène (de souche) que la police est débordée et ne peux plus faire face à ces hordes ethniques issue de la diversité. Ceci va dans la longue marche du conflit de civilisation, pour infine inciter le peuple blanc à prendre les armes contre son voisin d’origine immigrée, car "la police est débordée et ne peux plus faire son boulot", alors qu’elle en a, selon moi, encore toutes les ressources et les moyens nécessaires au bon maintient de l’ordre (du moins pour l’instant).


  • Bravo à ce CRS d’avoir eu le courage de parler.
    Les riverains que je connais n’en peuvent plus de ce chaos.
    Combien de gens se sont retrouvés au chômage à cause de ces crétins de gauchos bobos qui ont détruit des boutiques entraînant des réparations trop lourdes ou faisant baisser l’activité de manière importante, car qui veut aller se foutre dans ce merdier.
    Il n’y a pas de mots pour qualifier ce gouvernement qui laisse faire.


  • Encore une preuve qu’on donne l’ordre de tabasser les patriotes et les catholiques, alors que lorsqu’il s’agit de la racaille antifa on est étrangement indulgent...
    Tellement scandaleux que certains policiers refusent d’obéir à ces ordres de l’antiFrance... on envoie des plus jeunes pour tabasser les vieux patriotes alors ?

    J’étais assez critique à l’égard de la police mais là l’injustice est flagrante. Mea culpa et soutien aux policiers patriotes qui doivent subir les ordres de l’antiFrance.

     

  • Ils se servent de vous comme des marionettes.Depuis quand reçoit t’on l’ordre de ne pas bouger pendant des casseurs pètent tout ?
    Je signale a ce crs qu’il ni y’a plus de politique en France.Le sionisme a tout gangrener et vous êtes dans leur engrenage.Devenez des grains de sable c’est tout !


  • Un chien est dévoué entre 0 et 80% à son maître
    Alors qu’un policier est dévoué à 100% à son maître

    Les républicains ont appliqué à la lettre l’ordre qui consistait à exterminer les vendéens royalistes pour l’exemple
    Si le policier reçoit l’ordre de tuer ,il le fera sans état d’âme ,c’est son boulot de TOU(T)TOU(T)
    Il n’en demeure pas moins que le Divin va le juger pour ces actes ,toutes ces actes rien que ces actes ,et au jugement dernier ,il sera jugé sur les conséquences de ces actes.

     

    • Vous avez probablement raison sur le fait que chacun est responsable de ses actes devant qui de droit et devant sa propre conscience, mais pourquoi verser dans l’essentialisme en mettant tout les policiers dans le même sac ?
      Quand aux républicains, ils ne sont pas les seuls à obéir loyalement à des ordres scélérats, un chevalier très catholique, en temps que vassal avait il le droit de faire valoir une clause d’objection de conscience ou un droit de retrait lorsque son suzerain lui demandait d’estourbir son voisin lors d’une guerre de territoire en dehors du droit ?


    • Tiens un antifa de passage...


    • Ta capacité à disposer de l’Histoire, de Dieu, des pourcentages et de l’éthologie est absolument incroyable...

      Si tu n’es pas un vulgaire abruti qui balance les clichés les plus stupides pour nous décrédibiliser, alors je te plains sincèrement. Et puisse le "Divin" te venir en aide...

      Mais comme il faut t’aider pour que le ciel t’aide, je te propose déjà de sortir de ta grotte avant de venir lire et surtout commenter sur E&R...

      Ça te fera le plus grand bien, un bon bol d’air frais. Tant que tu y es à penser au concept de conséquence, essayes de faire avancer la réflexion jusqu’à imaginer les conséquences de l’inaction des forces de l’ordre.

      Si vraiment tu es en forme et que ce bol d’air te semble plein de promesses... Essaye de concevoir que tu ne détiens peut-être pas la vérité absolue sur les procédés et finalité du "Divin"...

      Écoute quelques sketchs de Dieudonné aussi, ça peut pas te faire de mal...

      Si tu étais encore en pleine possession de tes moyens intellectuels, tu réaliserais peut-être que tes propos sont ceux d’un type replié sur sa souffrance, qui ne fera plus aucune concession et ne tendra plus la main à quiconque à moins qu’on te rejoigne dans ton trou de malheur en adoptant l’intégralité de ton logiciel défaillant (qui te pousse à t’isoler).

      C’est grave, sans ironie, et je pense que t’es pas loin du fait divers si personne te viens en aide...

      En fait j’en viens à me demander si tu ne serais pas à la phase terminale du syndrome du "Soldat du Christ roi"...


  • Ben oui ! Alliés objectifs du pouvoir, comme l’a si bien décrit Soral.

    C’est pas pour faire le lèche bottes,j’ai autre chose à faire,
    mais c’est du sabotage, c’est pas de la lutte politique.


  • Désolé mais moi je renvoie dos à dos les casseurs et les policiers qui obéissent aux ordres de ce pouvoir pourri et corrompu ... quand est ce que les 99 % se lèvent pour virer les 1 % ? Pacifiquement, mais les virer quand même.

     

    • C’est déjà fait. Pour l’instant ils sont Debouts, plutôt la Nuit...

      C’est pas pour çà qu’on est majoritaire qu’on est plus intelligent que la minorité ! il est là le problème.

      La France qui se soulève d’un seul homme çà n’existe pas, ou alors faudrait vraiment que çà soit la merde, mais là çà serait mauvais signe, parce qu’incontrôlable, çà s’appelle la guerre civile.


    • @ Philippe

      Je vais t’aider à visualiser le problème.

      « quand est ce que les 99 % se lèvent pour virer les 1 % ? »

      - Quand est ce que tu te lèves Philippe ?
      - Quand est ce que tu sera prêt à te battre ?
      - Comment te prépares-tu à cette éventualité ?
      - Y as tu seulement songé, à mourir avec les armes à la main dans une tentative de sauvetage de la nation qui t’a vu naitre ?
      - As tu seulement des notion de combat basique ?

      C’est pas comme dans les films Philippe, t’aura pas le temps d’apprendre en temps voulu...

      « Pacifiquement, mais les virer quand même. »

      - Et si les 1% ne restent pas pacifiques ?
      - Et si conscients de leur faiblesse intrinsèque ils passent à l’attaque en premier en activant toute les cartes disponibles pour te maintenir la tête au fond du cul à espérer un miracle ?
      - Et s’ils font buter des gens au hasard par pantins terroristes interposés pour bien rappeler à ton cerveau reptilien ce qui arrive à ceux qui ne s’alignent pas ?

      « je renvoie dos à dos les casseurs et les policiers qui obéissent aux ordres de ce pouvoir pourri et corrompu »

      La principale différence entre les deux tient au fait que les casseur sont un problème quelque soit le sens par lequel on les prend...

      Les corps constitués de citoyens soucieux de l’ordre empêchent les mouvements trop faibles ou désorganisés de faire valoir leur droits, mais tiennent le terrain pour ceux qui sont assez puissants pour s’imposer Philippe.

      Rappel : Le monde n’a jamais été tout blanc Philippe, ce ne sera jamais le cas.

      Toutes les bonnes pensées, actions et postures entrainent leurs contrepoids de malheur et inversement.

      Le refus des actions violentes n’est utile qu’en une chose, il permet de garder le contrôle sur les conséquences des changements que l’on impose.

      - Actions douces = conséquences douces et donc maîtrisables... ( à terme, on stabilise durablement le bateau, par contre tu verras passer d’autres Flambies et consorts)

      Inconvénient, ça prend du temps, maintenant si le fait de patienter avec la méthode douce te fait pondre de petits cacas nerveux inutiles, faut durcir l’action de conversion de tes cercles de connaissances... Ça t’aidera à accepter la lenteur des processus.


  • J’espère que les CRS, policiers, gendarmes... vont tous voter FN.


  • J’apprécie l’engagement et les propos de ce policier !

    Merci aussi pour l’exposé du contexte du coup de poing donné par un policier (lors d’une manifestation contre le projet de loi El Khomri), alors que le jeune manifestant venait de participer à jeter des bouteilles sur la police. Que la justice suive son cours en toute connaissance de cause !

    J’émets cependant une critique : dans les 45 premières secondes, notre policier prétend nous rappeler que « le gouvernement a été élu par la majorité des Français ». Non mais je rêve debout (la nuit) ? Il faut vraiment qu’il s’informe sur ce point (à 45 ans, il est encore temps) ! Je vais l’y aider :

    - le gouvernement (premier ministre et ministres) n’a pas été élu par les français mais a été nommé par le Président, cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi... je cite : « Le président de la République nomme le Premier ministre. Il met fin à ses fonctions sur la présentation par celui-ci de la démission du gouvernement. Sur la proposition du Premier ministre, il nomme les autres membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions » !

    - le flan, lui-même, n’a pas été élu par la majorité des français, ni même des inscrits (cf. chiffres sur wikipédia et les proportions que j’en tire ci-dessous) !!! Il l’a été par la majorité de ceux des votants s’étant exprimé pour l’un des deux candidats restants au second tour de la présidentielle — ce qui n’inclut pas les bulletins blancs ou nuls, ni bien sûr les abstentionnistes. Voici le détail :
    ––> le flan a été très loin d’être élu par la majorité des français !
    ––> même très loin de la majorité des électeurs : 18 000 668 voix pour Hollande au 2e tour sur 46 066 307 inscrits, soit 39% des inscrits...
    ––> et pour la petite histoire, il a quand même été élu par la majorité des votants au 2e tour, mais pas la majorité absolue, signe d’une défiance (buletins blancs et nuls) : 18 000 668 voix pour Hollande sur 37 016 309 votants au 2e tour, soit 48,6% des votants !

    Donc non, les policiers n’exécutent pas les ordres d’un gouvernement élu par la majorité des français !

    Qu’advienne la démocratie authentique !

    Vive la France !

     

    • Remarque pertinente mais qui en appelle une autre :

      Quoiqu’on en pense , force est de constater que bien que désigné par un président élu par 39 % des inscrits , ce gouvernement est le gouvernement officiel , et à ce titre habilité à envoyer les forces de l’ordre (ou la troupe comme en 1907) contre le peuple de France .

      Ce qui signifie :
      Que le pouvoir s’en fout pas mal d’être exécré par la majorité des français , ou même qu’il y ait des gens qui s’informent et qui soient au courant de la réalité des choses .

      Il lui suffit d’avoir une part de la population qui soit désinformée , trompée , et qui vote pour lui croyant bien faire .
      Et des désinformés , trompés il y en aura toujours tant que les médiats seront entre les mains du pouvoir .
      Ce qu’oublie ce policier c’est que le peuple ne vote pas mal , il vote bien mais sur des bases erronées .


  • il ne me semble pas que les gens ont voté pour ceux qui donnent des ordres et que par conséquent il faut pas se plaindre comme dit ce monsieur. ...Le peuple n’a pas décidé des ministres mis en place pour constituer le gouvernement.....Non non non


  • Intéressante intervention de ce CRS, qui rejoint "la ligne"... Un CRS, comme un militaire, n’est (normalement) pas juge de l’opportunité de ses missions. Là, il y a une démonstration de ras le bol inquiétante (mais aussi un prise de conscience un peu tardive quant on pense à la manif pour tous, si vous voyez). Euh, en même temps, dans un pays ou des militaires meurent "Pour la France"... Au Mali...


  • je rêve où j’ai bien entendu : 150 blessés par balles lors des émeutes de banlieue sous Sarkozy ?

     

    • Non vous n’avez pas rêvé, en fait il a un peu amalgamé deux réalités : Lors des violences de Villiers-le-bel une soixantaine de policiers ont été blessé la première nuit (dont un commissaire grièvement car tabassé par un groupe d’émeutier) et environ 70 la seconde dont une dizaine par des tirs au fusil de chasse, blessures qui de mémoire allaient de la perte d’un œil à des blessures "légères" dues aux plombs (incrustés sous la peau).


  • Ce que vit ce policier est à l’image de ce qui se passe déjà au Canada et aux États-Unis.

    Le pouvoir en France, pour faire avancer ses intérêts prédateurs de démantèlement de l’État nation, instrumente les colères populaires, afin de promouvoir le militarisme policier et les attaques contre les droits civiques.
    C’est probablement la raison pour laquelle des ordres d’assauts sont donnés contre ceux qui défendent les traditions françaises et pas contre ceux qui s’y attaquent.


  • Primo, le peuple n’a pas élu flamby à plus de 50% en comptant les abstensionistes, les votes blancs et nuls.


  • Les corps constitués se doivent d’être solidaires les uns des autres. Ce que dit ce policier doit être partagé par une majorité de ses collègues, donc :
    - si leur conscience collective (l’addition des consciences individuelles) leur enjoint d’agir (contre les casseurs, la LDJ, par exemple) ils doivent le faire,
    - si au contraire, elle leur conseille de rester passifs (comme lors de la manif pour tous, par exemple), ils doivent l’écouter.
    En agissant d’une manière collective (partout et pour tout) ils se mettent à l’abri des représailles des autorités et bénéficieront de l’assentiment de la population (ne sont-ils pas sensé être, avant tout, au service des Français)...
    Perso, j’essaie de faire en sorte que ma conscience guide mes pas au quotidien quel que soit le prix à payer, et cela est rarement compris par les autres !


Commentaires suivants