Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le dangereux mélange de la pilule et de la cigarette

Les maladies cardio-vasculaires guettent les femmes de moins de 45 ans

Une étude épidémiologique d’une ampleur inédite, à laquelle ont répondu près de 5 500 femmes, montre que les jeunes femmes sont concernées au premier chef par les maladies cardiovasculaires. Paradoxalement, plus elles cumulent les facteurs de risques tels que le tabac et la pilule, moins elles en sont informées.

 

 

Sensibiliser, mais aussi et surtout vaincre les clichés. C’est l’ambition portée, en cette journée de mobilisation nationale du jeudi 7 avril, par l’opération « Sauvez le cœur des femmes » – ancien « Go Red for Wome »n ou « Red Day ». Car décidément non, les maladies cardiovasculaires ne sont pas réservées aux hommes âgés et rattrapés par les excès passés. Une femme sur trois meurt aujourd’hui d’un infarctus du myocarde, d’une angine de poitrine (angor) ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Il s’agit de la première cause de mortalité chez les femmes, bien avant les cancers – respectivement 42% des décès, contre 27% pour les cancers, relève la Fédération française de cardiologie.

Autre réalité inquiétante : 50% des décès dus aux maladies vasculaires touchent des femmes qui ont entre 20 et 45 ans. Et dans 60% des cas, le tabac est incriminé. Mais en marge de la réalité glaçante des chiffres, il ressort de la vaste étude épidémiologique commandée en 2015 aux professionnels de santé par l’association Ajila, que la perception des risques liés aux maladies cardiovasculaires chez la femme reste en grande partie biaisée. Les fumeuses, par exemple, sont ainsi les moins au fait des menaces sur leur santé.

 

 

Première étude épidémiologique centrée sur la femme

Dans la plupart des études épidémiologiques sur les maladies cardiovasculaires, le panel étudié réunit, pour ordre de grandeur, 80% d’hommes et 20% de femmes. Certes, davantage d’hommes meurent encore prématurément de ces pathologies, mais, insistons un peu, le nombre de femmes concernées a bondi ces dernières décennies.

 

 

Pourquoi le risque spécifique pour la femme est-il à ce point ignoré ? D’où vient ce déni de la société ? Les croyances et préjugés sont nombreux. Parce que, jusqu’à la ménopause dit-on, les femmes seraient protégées par leurs hormones, notamment les œstrogènes. Il faut se rendre à l’évidence, les chiffres montrent qu’il n’en est malheureusement rien.

On entend aussi que les femmes adopteraient un mode de vie plus sain que celui des hommes. Là encore, on constate que sur le panel qui a répondu à l’enquête, un quart des femmes fument. Ajouté à la prise de la pilule, le risque est démultiplié pour cette population jeune qui se croit à l’abri des problèmes de santé.

Dernier écueil d’une liste non exhaustive, des symptômes qui orientent vers un diagnostic d’urgence chez l’homme – douleurs typiques en étau irradiant vers la mâchoire et le bras gauche – auraient prétendument d’autres causes chez la femme. Résultat, la prise en charge s’en trouve dangereusement retardée.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

Sur le danger de certains « médicaments », voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et elles sont très nombreuses dans ce cas, chez les jeunes.....
    (Pour nous les hommes de 30 à 50 ans le palmier nain est un complément bénéfiques avis aux amateurs)


  • #1437781

    Les femmes sont les premières victimes du féminisme !


  • Quand est ce que les gens comprendront que notre bien être n’est pas une priorité pour les industriels ?

    La clope / L’alcool / les médicaments : la nature nous a donné de quoi nous défendre, nous bourrer de médicament et autres saletés ne fera qu’endommager un système immunitaire qui a mis des millénaire a se développer, et aux conséquences irréversibles...

     

    • #1438153

      >la nature nous a donné de quoi nous défendre, nous bourrer de médicament et autres saletés ne fera qu’endommager un système immunitaire qui a mis des millénaire a se développer, et aux conséquences irréversibles...

      Exactement, nous avons co-evolué avec les germes, 99% des gens ont tout ce dont ils ont besoin pour repondre aux attaques sans même les remarquer, votre existence même en est la preuve par neuf, vos ancêtres y ont resisté sans l’aide de pfizer et compagnie... Un à deux litres d’eau propre par jour (propre c’est moins de 100ppm en mineraux, ce qui est pas facile à trouver, comme par hasard j’ai envie de dire... vous allez peut-etre devoir creuser un puit comme vos ancetres... ou filtrer : osmose inverse ou distillation).

      Et la bouffe aussi ! arretez de vous empiffrer de glucides (surtout rapides, sucres lents c’est moins le bordel deja, encore qu’aujourd’hui ils font des faux sucres lents ces baltringues...), les glucides c’est l’été quand les fruits poussent, pour accumuler assez d’energie et resister à l’hiver, gràce à l’insuline qui vous sauve accessoirement la vie en forcant le glucose dans les cellules afin de pouvoir bruler cette energie plus tard (c’est comme ca qu’on grossit hehe)... je suis violent je sais mais c’est la vérité, vous "frolez" l’overdose de glucose 3x par jour pour les plus sucrés, par chance des millions d’années d’ajustements et d’ameliorations font que ca resistera jusqu’à vos 30-50 ans (certains seront même plus chanceux), mais pas toute une vie. Laissez tomber le regime 75% glucides 365j/an de la FAO et la Standard American Diet, il s’appuie sur la science du profit, pas sur la biologie. À la place, espacez vos consommation de glucides en intercallant des repas plutot gras et fibreux, degagez les sodas de la mort, gardez un oeil sur la balance calorique (sans pour autant en faire une obsession, de toute facon la faim se fait plus discrete quand on mange sain), et vous allez voir vous vous sentirez mieux en moins d’un mois, et l’eventuel surpoid eventuellement s’en ira, et toute les emmerdes qui vont avec !


  • Je côtoie des personnes du monde médicale , et je peux vous dire que ce risque est connu depuis bien longtemps , c’est fou que ça sorte que maintenant ! et surtout qu’ils fassent semblant de le découvrir.
    C’est incompréhensible qu’ aucune compagne d’info n’ai jamais été menée envers les jeunes femmes sur ce risque éminemment dangereux du mélange tabac +pilule car je me répète, mais c’est archi connu depuis longtemps dans la sphère médical.

    A chaque fois que je regardais des émission de TV sur la contraception avec des "spécialistes " j’attendais toujours en vain que les gens en parlent mais personne ne l’a jamais fait !
    . La pilule il faut croire que ça rapporte du blé . Et la crainte et l’analyse qui ont pu être fait c’est qu’il soit plus facile d’arrêter la pilule que le tabac pour ces jeune femmes = perte séche pour bigpharma.


  • Depuis que ma copine prend la pilule c’était le calvaire une semaine par mois. Regard vide vers l’horizon devant un mur... La tête ailleurs... elle se met à pleurer au moindre petit truc. C’était pas normal. Je n’arrivais pas à croire que qu’une semaine par mois elle puisse être naturellement dans un état pareil. On a beaucoup discuté et finalement elle ne prendra plus la pilule. Bien sûr ça rend les choses plus compliqués à certains égards... mais c’est toujours mieux que de prendre une bombe chimique par jour. Et les premiers résultats sont excellents. Pas une larme ni une crise de nerf depuis un bon moment.
    Je crois que les femmes ferait mieux d’apprendre à connaître leur corps et à se responsabiliser. Parce que faire entrer la pharmaco-chimie radioactive moderne dans sa vie c’est jamais une bonne chose.

     

    • Ce serait effectivement une bonne chose de se mettre à réfléchir et de devenir soi-même qu’attendre les mots d’ordre des ’féministes’ de services, qui vivent sur l’influençabilité, le suivisme, la vulnérabilité de leurs cibles. Ne serait-ce que pour éviter de devenir un sumotori cardiaque...


    • #1437949

      Ne supportant pas les hormones, on m’a posé un stérilet en cuivre sans hormone. La pause est douloureuse, les règles sont un peu plus abondantes mais l’avantage c’est que cela n’a aucune répercussion sur l’organisme en général. La libido est comme avant et pas de risque accru d’avc ou cardiaque.


    • On y a pensé aussi... c’est sans doute la meilleure option de contraception et ça fait chier Big Pharma parce que ça ne coûte pas cher.


    • @ Lili62 et @Free

      Pas dangereux le stérilet au cuivre ?????

      Et l’empoisonnement aux métaux lourds (cuivre, mercure, aluminium, etc etc...), ça vous dit quelque chose ???

      TOUTES les solutions prônées par les industriels, qu’ils soient pharmaceutiques, agro-alimentaires ou autres sont des poisons à plus ou moins long terme.

      Récupérer le VRAI savoir de nos ancêtres, pas "le savoir yahoo", est notre seule et unique chance.


    • #1438411
      le 08/04/2016 par envolée_des_incultes
      Le dangereux mélange de la pilule et de la cigarette

      @ lillie62
      La meilleure contraception reste encore l’abstinence.
      .
      Le D.I.U (dispositif intra utérin), comme toutes prothèses que l’on ajoute au corps, devient une source potentielle d’infection et de destruction tissulaire. Des micro-organismes peuvent s’y agglutiner et former des colonies que le système immunitaire ne pourra pas atteindre, puisque ce matériel étranger au corps n’est pas irrigué.
      .
      Certes, le cuivre a des propriétés antibactériennes, mais il est aussi utilisé par les cellules cancéreuses pour leur division, et il est à l’origine de la production de super-oxydants parmi les plus nocifs, y compris pour les cellules humaines.
      .
      Par mesure de prudence, peut-être gagneriez-vous, au moins, à faire des pauses de quelques mois tous les 2 ans sans ce truc en vous. Perso, je ne conseillerai pas ce truc.
      .
      Il y a une théorie qui explique la plus grande longévité des femmes / hommes, par les pertes en fer et cuivre de leur organisme via les règles. Si vous ajoutez du cuivre dans l’équation, vous risquez de soustraire les bénéfices qu’une gêne mensuelle vous avait accordés.
      .
      Sincèrement, quelle mouche pique les gens pour qu’ils aillent se fourrer des machins partout à leur détriment ?


    • #1438532

      Je réponds à Letrap et à envolée_des_incultes.

      Pour Letrap.

      Tu dois te faire examiner pour pouvoir porter un stérilet en cuivre (échographie), c’est largement plus stricte que pour la pilule. On m’a demandé "quelle genre de vie sexuelle" j’avais et plein de questions qu’on ne te pose pas quand on te prescrit la pilule. De plus il ne sera posé que pour 5 ans au maximum.

      Pour envolée_des_incultes,

      J’en conviens mais bon je suis un minimum pragmatique, j’ai du attendre au moins cinq ans pour qu’on me le pose, aurais-tu envie de passer ta vie à être abstinent ou à mettre des préservatifs ?

      Pour moi c’est la solution la moins pire.


    • Pourquoi est-ce que personne ne parle des méthodes naturelles, qui ne demandent aucun suivi médical, ne coûtent rien, sont totalement écologiques, sont aujourd’hui (grâce aux progrès dans la connaissance du corps humain) très efficaces, permettent une meilleure communication dans le couple et nécessitent seulement de savoir s’abstenir quelques jours par cycle ? Sommes-nous des animaux pour qu’il faille nous stériliser avec de la chimie ? Sommes-nous incapables de nous maîtriser quelques jours par cycle ? Les méthodes Billings et autres ne sont pas réservées aux catholiques et ceux qui critiquent leur efficacité n’y ont jamais été formés.


    • #1439462
      le 09/04/2016 par envolée_des_incultes
      Le dangereux mélange de la pilule et de la cigarette

      @ lillie62
      Pour répondre à tes questions : non, je ne supporte pas le préservatif, mais j’ai diversifié et multiplié mes sources de plaisirs, notamment vers une source intarissable qu’est mon ignorance.
      .
      Les relations desquelles je tire du plaisir ne se limitent pas au coït. L’apprentissage me comble également, certes d’une autre forme de plaisir, mais tout aussi grand et intense, et qui a le mérite de me plonger dans un état de contentement et de sérénité plus durable.
      .
      Dès lors, non seulement même les couilles vides, je peux encore jouir, et mon regard sur le monde inclue de multiples perspectives, ce qui le rend moins monotone et bien plus intéressant.
      .
      Sinon pour toi, la prochaine étape, c’est quoi ? L’anneau gastrique ? Parce que chacun sait que la bouffe est une autre source de plaisir, et qui a l’avantage de contenter deux fois : une fois à l’ingestion, une fois à l’expulsion.
      On finit par s’empiffrer, comme avec le sexe. Résultats : régimes, anneau gastrique, pilules, stérilet, triple pontage, etc ...Haaa...Je suis peu taquin, mais tu le vaux bien.


  • Vous avez remarqué comme elle est passée comme chat sur braise sur le sujet pilule + cigarette. Et bien-sûr, le point n’a pas été relevé par la "journaliste".


  • Elles n’ont qu’à pas baiser au hasard, elles n’auront pas à prendre la pilule, elles n’ont qu’à pas fumer, on le sait, ce n’est pas bon pour la santé, elles n’ont qu’à pas boire, ( déjà que cette génération, ça ne vole pas très haut ) , et ça ira mieux. Ou est le problème !? .....

     

    • Le problème est que les femmes d’aujourd’hui sont des hommes !


    • #1437899

      C’est pas si simple quand vous vivez en métropole depuis toujours,
      dans une société où le sexe est partout (même dans les parfums d’ambiance à l’entrée de certaines boutiques chargés en phéromones),
      que vous êtes sollicitée dix fois par jour,
      et que l’école suivie de sa propagande (presse, gynéco...), vous impose la pillule comme une norme progressiste incontournable.
      C’est pour çà que les gamines élevées en ville, et surtout leurs parents, ont de quoi s’inquiéter.
      À mon avis on comprendra trop tard le revers mortifère de tous ces "progrès" quand la mortalité commencera à chuter sévèrement,
      et pas seulement à cause de la pillule et de la clope,
      car si on fait l’addition, on pourrait même dire que l’Oligarchie fait tout pour maximiser les pertes.


    • #1438031

      @LIBERTE
      maximiser les pertes n’est pas rentable pour l’oligarchie. Vivant tu es plus rentable. Vivant+malade ou dépendant, c’est le jackpot pour le monde médicouilles...
      Choisissez la méthode de contraception naturelle en respectant les cycles d’ovulation. Ça oblige à une certaine discipline mais c’est encore plus exitant de ne pas pouvoir se sauter dessus n’importe quand. Rien de tel que le corps humain autoguérisseur, gloire au créateur.


    • #1438511

      Pour beaucoup de femmes, s’émanciper veut dire : "se rabaisser au niveau des hommes".


  • Évidemment, le risque cardio-vasculaire chez les femmes est connu depuis longtemps, et pris en charge depuis longtemps par le corps médical. Je ne pense pas qu’il doive rester beaucoup de médecins qui ne questionnent pas leur patientes sous pilule sur leur conso tabagique... Sérieusement : "maladies cardiovasculaires" est un cadre nosographique très médiagénique mais médicalement peu pertinent et "fourre-tout" : quel est le rapport entre un infarctus du myocarde chez une sédentaire de 50 ans et une embolie pulmonaire d’une jeune de 16 ans ? Entre une rupture d’anévrysme de l’aorte chez une octogénaire et une endocardite chez une toxico ? Les facteurs de risques, les terrains ne sont pas les mêmes. Je déplore qu’on fasse des différences de genre là où c’est vraiment inutile : pour le cancer du sein et de la prostate par exemple, ok. Mais le tabac, l’obésité, le diabète, ça touche tout le monde.

     

  • Pour arreter de fumer je vous conseille la cigarette élextronique. Super efficace et arrêt total dés le premier jour pour moi.

     

    • Merci du conseil.
      Et pour ceux qui veulent aller encore plus loin et arrêter la cigarette électronique je vous conseille le tabac. Super efficace et arrêt total dès le premier jour pour moi :-)


    • #1438075
      le 07/04/2016 par envolée_des_incultes
      Le dangereux mélange de la pilule et de la cigarette

      Je plussoie. La cigarette électronique est 100 fois moins nocive. Elle ne produit pas de fumée, mais de la vapeur, donc pas de CO2 dans la sphère O.R.L ou les poumons qui pourrait être utilisé par les bactéries qui y résident. Il est certes bien mieux de ne pas fumer, mais pour ceux qui sont tombés dans le piège de la dépendance à la cigarette, c’est un bon moyen d’en sortir.
      .
      De plus, la vapeur est constitué de composants aux propriétés antibactériennes, propriétés certifiées par des analyses pharmaceutiques... Il y a aussi des polluants, mais en quantité 100 fois moindre que la cigarette. Le bénéfice est évident pour la santé, y compris financièrement.
      .
      La dépendance à la nicotine disparait au bout de quelques mois en diminuant les dosages progressivement, par ex tous les trois mois, et enfin, la dépendance à l’acte de fumer disparait à son tour.
      Zom dit vrai. Après une semaine ou deux d’usage de "cigarette électronique", il est quasiment impossible de fumer à nouveau une cigarette. Les papilles ont retrouvé une certaine normalité environnementale et le gout de la cigarette est à nouveau perçu pour ce qu’il est : épouvantable.
      .
      Notez que c’est gênant pour certains la cigarette électronique car ça fait une cause en moins de facteurs de mortalité. Va falloir raquer des retraites plus longtemps si les jeunes arrête de fumer des cigarettes. Sans compter le manque à gagner des cigarettiers. Les lobbyistes et les puissants s’agitent près des hémicycles.


    • Merci envolée_des_incultes
      Seb tu t’es cru marrant, t’es juste ignorant.


    • #1438234

      @ envolée_des_incultes

      Tu aurais du rajouter : "vu à la télé ! "


    • @ envolée_des_incultes

      Mais bien sûr, mais bien sûr...

      Dans ce cas, vous pourriez m’expliquer pourquoi il y a eu une envolée des procès notamment pour "empoisonnement à la nicotine par cigarette électronique", "explosion de cigarette électronique", etc etc, aux USA, Canada, UK, Japon, Danemark, et même en France (au moins 7 cas d’explosions relatés par articles journaux en France, depuis ce début d’année), si c’est si bon ????

      Pourquoi un laboratoire chinois, après recherches de plus d’un an, a démontré scientifiquement que la cigarette électronique était 1 million de fois plus nocive que l’air respiré à Shanghai, qui lui est déjà EXTRÊMEMENT nocif...

      Tiens, un exemple parmi tant d’autres, mais celui-ci possède une petite notoriété : Mr Pierre Jovanovic, qui "vapotait" fut un temps, en étant très content. Il explique dans une de ses vidéo, qu’il s’est retrouvé un jour sans produits, mais en présences de cigarettes. Du coup, il a refumé et était passé de 1 paquet/jour à (si mes souvenirs sont bons) entre 7 et 10 paquets/jours !!!

      Renseignez-vous un peu plus loin que le bout de votre nez, messieurs-dames, et arrêter de tout gober sans réfléchir un minimum...


    • Letrap

      Parce que vous mangez la propagande des lobbys qui perdent beaucoup d’argent dans cette histoire donc le moindre incident sera mis en avant. J’ai suivi certaines de ces affaires d’explosion et quand il ne s’agit pas de fake on constate qu’il s’agit toujours d’une mise en cause des batteries ayant été mal utilisée ou avec du matériel de recharge douteux.

      Votre recherche sur " empoisonnement " ne renvoie a rien, si ce n’est une étude explicant que la dose mortelle est d’environ 3 à 6 bouteilles de e-liquide, ce qui semble improbable à moins d’avoir la volonté d’en finir.

      Votre étude chinoise ( rien que le 1 million de fois est risible ) est probablement financées par ceux qui ont interet à ce que l’on arrete pas de fumer . Toutes les autres études que j’ai consulté établissant une toxicité de l’e-cigarette largement inférieure à celle de la cigarette, allant de facteur 100 à 1000.
      Et d’ailleur ne compare même pas à la cigarette mais à l’air ambiant, trés drôle, on suppose qu’il sera trés difficile de dire que l’e-cig est plus toxique que la cigarette normale ( + de 4000 composé chimique, dont la plupart n’existant pas naturellement, fabriqué par l’industrie dans l’unique but de nous rendre + accro, et aux effets inconnus ).

      En parlant de réfléchir un minimum, c’est vous qui devriez le faire.
      10 paquet par jour cela fait 250 cigarettes, soit + de 10 cigarettes par heures, et étant donner que l’on dort cela fait environ 1 cigarette toutes les 4 minute. Ce qui signifie fumer non-stop, et rapidement encore.

      De plus si le bonhomme à gardre à proximité des cigarettes, on peut douter de sa volonté réelle d’arreter. Aussi ayant été fumeur, je sais qu’un fumeur n’est jamais à court de tabac, on se refournis toujours a temps. S’il avait trouvé en la cigarette electronique une alternative qui lui convient, nul doute que ce monsieur ne se serait pas laisser tomber à court de liquide.

      Question de volonté donc,

      mais peut être travailler vous vous aussi pour ceux qui ne veulent ni nous voir cesser d’acheter leurs merdes, ni devoir nous payer une retraite puisque crever d’un cancer à 50 ans permet largement d’élager la charge.


    • #1439596

      Merci de mentionner la cigarette électronique, honteusement boudée par tous les médias alternatifs/dissidents soit parce qu’ils s’en branlent, soit parce qu’ils ont encore "un peu peur de se tromper" ou de s’avancer trop vite sur le sujet, d’où l’argument de masse répété et donc répandu par les lobbys du tabac quand il n’y a plus d’argument crédible "on ne sait pas ce qu’il y a dedans, on ne connait pas les effets à long termes."

      Si si, on sait très bien ce qu’on y met, et pour les effets à long terme : Tu parles.

      C’est dommage parce qu’il ya plein d’acteurs de la vape très proches de ces médias là et qui ont beaucoup de choses intéressantes à dire sur ce sujet. Je pense même que vu la manière dont on traite la vape un peu partout dans le monde, ça rapproche même ceux qui s’en insurgent de ces même médias dissidents car le combat concerne les mêmes lobbys, industries, politiques etc...

      L’immense majorité des Français gobe toujours ne serait-ce même qu’un seul argument lâché par ceux qui veulent à tout prix freiner la banalisation de cet objet d’utilisation courante. Tous les moyens sont bons, même les plus subtils, mais on s’en fout, on a déja gagné. La cigarette électronique c’est la nouvelle cigarette sans la nocivité et toute la merde qui va avec (odeurs sur les vêtements, tabagisme passif etc), point barre. Ceux qui ne veulent pas le reconnaître sont soit des ignorants, soit malhonnêtes comme dirait l’autre, qu’ils meurent avec leurs idées préconçues, mais la Vape a déjà gagné.

      Allez voir chez Vap’you (page facebook par exemple), de vrais acharnés qui démontent quotidiennement toutes les conneries que l’on répand au sujet de la cigarette électronique et pardon mais si ça c’est pas un combat anti-système c’est quoi d’autre alors... ?


    • #1441532

      J’ai entendu dire que la plupart des marques de vape sont possédées par des géants du tabac par compagnies interposées. Alors pour "le combat contre le système" vous repasserez.


    • #1442226
      le 13/04/2016 par envolée_des_incultes
      Le dangereux mélange de la pilule et de la cigarette

      Salut,
      @ Letrap :" vous pourriez m’expliquer pourquoi il y a eu une envolée des procès "
      .
      Oui. Car la cigarette électronique gêne les intérêts bien compris de puissantes forces. Ce sont des manques à gagner en milliards d’euros dont nous parlons. Aussi les bénéficiaires du tabac n’hésitent pas à se payer des procès et quelques encarts dans la presse pour diaboliser la source de leur manque à gagner. Et pourquoi Soral et Dieudonné ont-t-ils de multiples procès en sorcellerie sinon parce qu’ils gênent ? La quantité de procès constitue une indication : ça signifie qu’il y a conflits d’intérêts bien compris. Cela n’indique ni le bon ou le mauvais, ni le juste, ni le beau, ni le bien, ni le mal. A vous de trouver à qui ils profitent ...
      .
      Une cigarette électronique n’explose pas. Ce sont des batteries chinoises de mauvaises qualité qui se trouvent en surpression à cause d’une charge trop importante. Cela survient aussi dans les tél. mobile. ( voir polémiques Apple ). Des batteries et cigarettes électronique de qualité intègrent un dispositif qui prévient aisément ce genre de chose. Enfin, ce genre de phénomène semble très marginal.
      .
      L’exemple de P.Jovanovic ne constitue pas de quoi faire une généralité, mais de ce que je comprends :
      - Soit il a mal ajusté son niveau de nicotine et s’est retrouvé en manque qu’il a comblé par un excès en réponse. Pour éviter cela, les bons commerçants vous demande le type et le Nb de cigarettes fumées/ jour de manière à ajuster les dosages en nicotine des solutions pour cigarettes électroniques.
      - Soit il est porteur d’une charge bactérienne conséquente (par ex : corynébactéries ) favorisée par la cigarette, et qui entraine la production d’ammoniaque que son corps peut rapidement hydrolyser en présence ... de CO2 !
      .
      Il serait donc dépendant, et à la nicotine, et au CO2 ! Dans ce cas, la cigarette électronique seule ne peut l’aider car il doit agir sur les 2 facteurs simultanément. Une cure d’antibio. pourrait réduire la charge bactérienne et donc faire baisser son niveau de stress tout en réduisant son niveau de dépendance au CO2 ...
      - soit les deux à la fois.
      .
      Je livre là le fruit de mes recherches et intutions perso. dans le but d’aiguiller. A vous de les confronter à vos propres recherches, déductions, intuitions. Cordialement.


  • Tout le monde n’a pas intérêt à ce que tout le monde soit ne bonne santé, comme tout le monde n’a pas intérêt à ce que tout le monde soit intelligent et instruit.

    Hervé


  • #1437994
    le 07/04/2016 par envolée_des_incultes
    Le dangereux mélange de la pilule et de la cigarette

    Tous les morts "naturellement" le sont à cause d’un problème cardio-vasculaire. Les diam. des "tuyauteries" se réduisent, colonisées, altérées par des bactéries, les parois augmentent et la nature des tissus de ces "tuyauteries" changent en un tissu cicatriciel, plus rigide, parfois minéralisé, et qui ne répond plus aux requêtes de vasodilatation. On trouve dans ces minéraux des cristaux possédants des propriétés de piézoélectricité et pyroélectricité. Dès lors, le moteur a des ratées, des crampes...
    .
    Bon nombre de ces bactéries ont le CO2 comme facteur de croissance, CO2 que l’on retrouve, entres autres, dans la fumée de cigarette. En laboratoire, on accélère des cultures bactérienne avec du CO2. Voila pourquoi, entres autres, la clope est nocive : elle permet a des bactéries de se reproduire plus rapidement et de déborder les capacités de nos défenses. La prévention n’aborde jamais ce point crucial. CQFD.
    .
    Sans ces bactéries, la vie d’un homme serait sans fin, car il dispose de tout le nécessaire pour renouveler ses cellules. La mort n’est qu’une défaite d’une forme de vie contre d’autres. N’oubliez pas que si Dieu nous a fait à son image, alors nous sommes conçu pour durer...
    .
    Et les bactéries sont trop intelligentes pour que l’on confie le commandement à des petits cons à lunettes dans cette guerre sourde, mais bien réelle et mortelle. Elles savent passer inaperçues, déjouer notre système immunitaire, pénétrer dans nos cellules, et dévier les ressources, comme un jaune dans un mouvement d’émancipation populaire ...
    .
    La secte de pharaons n’a pas fait bâtir une immense pyramide avec une sorte de grand cercueil en granit, radioactif quand il est chauffé par le soleil, par pur hasard. Enfin je dis ça ... Vous êtes libre de croire que nous avons été conçu pour crever 2 ans après la retraite si ça vous chante. Tout comme vous êtes libre de croire que la diabolisation de la quête d’immortalité est aussi un pur hasard.
    .
    Ha oui, j’oubliais, ces bactéries sont systématiquement éliminés par les laborantins dans les résultats d’analyses de sang et de biopsie ... au motif que ce sont des contaminants ! Elles finiront par squatter le foie (=garde manger) qui n’est pas innervé, donc pas d’alerte, ni douleur. L’analyse par imagerie conclura à un hémangiome bénin alors que c’est un abcès. C’est le début de la fin. Jeûnez.

     

  • Je ne sais plus ou j’avais lu ça, en gros :
    "femmes concentré de toutes les voluptés de la société"


  • Autrefois je n’utilisais la pilule qu’en couple et je stoppais une fois célibataire je pressentais la nocivité des hormones et ces pauses me faisaient du bien ( plus encore à mon avis que je pouvais le supposer à l’époque) les médecins ne font rien pour vous "aider" dans votre contraception, Ils vendent la dernière nouveauté à la rigueur, et elles sont toujours encore plus nocives que celles qu’elles remplacent.
    Avant d’être maman j’optais finalement pour le diaphragme et a voir la réticence du toubib a me fournir le sésame ordonnance clairement c’est LA solution : pas d’hormone, pas de métaux lourds je ne le met qu’au besoin et pour quelques heures. Mais le corps médical n’en parle pas et fait tout pour vous faire changer d’avis si vous le demander : "mais ce n’est pas remboursé" "mais ce n’est pas très efficace" " ça ne protège pas des mst etc


Commentaires suivants