Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le débat public il y a 30 ans

"Duel sur la Cinq", avec André Frossart et Maurice Bardèche – 1987

Débat entre André Frossart, journaliste et écrivain, ancien résistant, qui « a une grand-mère juive », et l’écrivain Maurice Bardèche dans l’émission Duel sur la Cinq en 1987, à propos de « l’antisémitisme » en France :

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1594601
    Le 6 novembre à 16:38 par Jan Nedra
    Le débat public il y a 30 ans

    " c est avec ce raisonnement qu on fait des pogroms ou qu on invente des lois pour réprimé le fait d être juif. On finit par assassiner les gens sous prétexte qu ils sont nés. C est comme ça qu on va directement vers le crime contre l humanité" .
    On remplace juif par Palestinien et on obtient des Ben gourion, moshe dayan, ayelet shaked, bhl ou attali et tant d autres vrai humanistes . La vérité est antisémite, tout le monde le sait bordel

     

    Répondre à ce message

  • #1594606
    Le 6 novembre à 16:43 par Mat
    Le débat public il y a 30 ans

    Comme argument de poids : « Je vous signale qu’il y a le nom de chacun des 6 millions de Juifs morts dans un grand monument en Israël (...) », on a déjà vu mieux, considérant que ce chiffre n’a cessé de décroître depuis...

     

    Répondre à ce message

    • #1594930
      Le 6 novembre à 23:23 par machin
      Le débat public il y a 30 ans

      @Mat
      "ce chiffre n’a cessé de décroître depuis..."
      Officieusement oui, mais pas officiellement.

       
  • #1594618
    Le 6 novembre à 17:02 par Jean
    Le débat public il y a 30 ans

    La 5 a été effacée du paysage médiatique français car les débats qu’elle organisait était trop subversifs pour l’Empire.

    Je me souviens que c’était du puissant.

     

    Répondre à ce message

  • #1594651
    Le 6 novembre à 17:41 par Prodome
    Le débat public il y a 30 ans

    On voit déjà les prémices de la formation des tribunaux médiatiques d’aujourd’hui : un réquisitoire d’un procureur/juge garant de la morale absolue contre un accusé présumé coupable, sans oublier le fameux arbitrage très partial du journaliste...
    Mais bon à l’époque l’accusé pouvait encore débattre, se défendre... aujourd’hui il ne peut que présenter ses excuses, ramper et supplier de ne pas finir par être condamné à mort médiatique...

     

    Répondre à ce message

  • #1594712
    Le 6 novembre à 18:33 par Diomède
    Le débat public il y a 30 ans

    Attention à l’illusion rétrospective.

    On a tendance à ne garder que les meilleurs souvenirs, mais 1987 est aussi l’année de la Roue de la Fortune.

     

    Répondre à ce message

  • #1594775
    Le 6 novembre à 19:34 par Eric
    Le débat public il y a 30 ans

    J’adore Bourret à la fin : " Si des gens ont leurs noms sur des plaques commémoratives, c’est bien que bla-bla-bla ". Ben non Jean-claude, on ne peut pas, du seul fait que des personnes soient mortes, conclure sur les circonstances exactes dans lesquelles elles ont disparu. Faut être un peu plus rigoureux Jean-Claude.

     

    Répondre à ce message

  • #1594833
    Le 6 novembre à 20:48 par Marcel
    Le débat public il y a 30 ans

    André Fossart coupe souvent la parole et c’est plutôt pénible. Le niveau de langue était bien différent de celui d’aujourd’hui...

     

    Répondre à ce message

  • #1594858
    Le 6 novembre à 21:15 par JC
    Le débat public il y a 30 ans

    Bien trop court mais la tenue du débat est très agréable, ce serait tellement bon d’avoir ça à nouveau. Même si on entend déjà la mauvaise foi et la partialité du journaliste, Frossart a, et c’est rare de voir ça ici sur E&R, donné une explication à la position des juifs au sein de la société qui tient la route. Est-ce qu’il irait jusqu’à nier que certains, du haut de leur position de pouvoir et d’influence, travaillent contre le peuple, et suscite son ressentiment tout en le diluant sur tous les siens...

     

    Répondre à ce message

  • #1594873
    Le 6 novembre à 21:40 par diogene
    Le débat public il y a 30 ans

    une chose est sûre ; il y avait plus de libertés à cette époque à la télévision
    aujourd’hui, on ne pourrait pas dire 1/10 de ce qui est dit là.

     

    Répondre à ce message

  • #1595257
    Le 7 novembre à 15:53 par brebis_mal_garée
    Le débat public il y a 30 ans

    Le micro-trottoir du début est rafrai...intéressant. On sent qu’il était urgent de faire voter une loi qui interdit de réviser l’histoire...

    J’ai quand même transpiré pendant le débat parce-que le débat est quand même plus libre qu’aujourd’hui (cf. l’influence juive des médias, etc.). Aujourd’hui rien que dire ça vous condamne. Ceci exergue le constat du conditionnement que nous avons subi.

    La fin du débat est extrêmement intéressante aussi. Regardez jusqu’au bout. L’un a un témoignage d’un survivant d’un camp de concentration, l’autre rétorque qu’il existe en Israël un mémorial avec le nom de tous les disparus ce qui impliquerait automatiquement la véracité de ses propos (ce qui est évidemment une fumisterie).

    Bref, un beau décalage par rapport à nos jours d’oppressions.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents