Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le demi-réveil de la gauche "Monde diplo" sur Donald Trump

Ignacio Ramonet : Trump est "un fou", mais...

[...]

On se demande comment un personnage avec de si misérables idées peut rencontrer un tel succès chez les électeurs américains qui, évidemment, ne sont pas tous décérébrés ? Quelque chose ne cadre pas.

Pour résoudre cette énigme, il a fallu fendre le mur de l’information et analyser de plus près le programme complet du candidat républicain. On découvre alors sept autres options fondamentales qu’il défend, et que les grands médias passent systématiquement sous silence.

1) En premier lieu, les journalistes ne lui pardonnent pas ses attaques frontales contre le pouvoir médiatique. [...] Il a même osé attaquer Fox News, la grande chaîne de la droite pamphlétaire, qui pourtant le soutient à fond …

2) Une autre cause des attaques médiatiques contre Trump : sa dénonciation de la globalisation économique qu’il tient pour responsable de la destruction des classes moyennes. Selon lui, l’économie globalisée est une calamité dont le nombre de victimes ne cesse de croître. Il rappelle que plus de 60 000 usines ont dû fermer ces quinze dernières années aux Etats-Unis et qu’environ cinq millions d’emplois industriels ont été détruits.

3) Trump est un fervent protectionniste. Il propose d’augmenter les taxes sur tous les produits importés. Et se dit prêt, s’il arrive au pouvoir, à établir des droits de douanes de 40% sur les produits chinois. [...] Il s’est également attaqué au Traité transpacifique (TPP) et a confirmé que, une fois élu, il retirerait les États-Unis de l’accord. [...] Il va même plus loin : « Nous allons renégocier ou sortir de l’OMC. » [...]

4) Autre option dont les médias parlent peu : son refus des réductions budgétaires néolibérales en matière de sécurité sociale. De nombreux électeurs républicains victimes de la crise économique, et tous ceux qui ont plus de 65 ans, ont besoin de la Social Security (retraite) et du Medicare (assurance maladie) mis en place par le président Barack Obama que les autres dirigeants républicains veulent supprimer. Trump a promis ne pas revenir sur ces avancées sociales. [...]

5) Dénonçant l’arrogance de Wall Street, Trump propose également d’augmenter de manière significative les impôts des traders spécialisés dans les hedge funds (fonds spéculatifs) qui gagnent des fortunes. Il promet le rétablissement de la loi Glass-Steagall (votée en 1933 pendant la Dépression et abrogée en 1999 par William Clinton), qui séparait la banque traditionnelle de la banque d’affaires pour éviter que celle-ci puisse mettre en péril l’épargne populaire par des investissements à haut risque. Évidemment, l’ensemble du secteur financier est vent debout contre Trump et s’oppose au rétablissement de cette loi.

6) En matière de politique internationale, Trump s’est fait fort de trouver des terrains d’entente à la fois avec la Russie et avec la Chine. Il veut notamment signer une alliance avec Vladimir Poutine et la Russie pour combattre efficacement l’organisation Etat islamique (Daesh) même si pour l’établir Washington doit accepter l’annexion de la Crimée par Moscou.

7) Enfin, Trump estime qu’avec son énorme dette souveraine, l’Amérique n’a plus les moyens d’une politique étrangère interventionniste tous azimuts. [...]

Ces sept propositions n’oblitèrent pas les déclarations odieuses et inacceptables du candidat républicain diffusées en fanfare par les grands médias dominants, mais elles expliquent sans doute un peu mieux les raisons de son succès auprès de larges secteurs de l’électorat américain. L’aideront-ils à l’emporter ? On ne peut l’affirmer mais il est certain que les trois duels télévisés à venir, face à Hillary Clinton, vont être redoutables pour la candidate démocrate. Car les stratèges militaires le savent bien : dans un affrontement entre le fort et le fou, celui-ci, par son imprévisibilité et son irrationalité, l’emporte bien souvent.

Lire l’intégralité de l’article sur medelu.org

 

Conseils de lecture au Monde diplomatique pour un réveil plus rapide,
chez Kontre Kulture :

Des signes qui ne trompent pas, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Déjà le premier point est faux...
    Fox news etait la chaîne la plus neoconservative possible donc antitrump virulente et ils ont tout fait pour décrédibiliser trump, notamment lors de leur premier débat républicain où la bimbo megyn Kelly a essayé de le couler médiatiquement des sa premiere question en rappelant toutes les attaques qu il avait pu proférer contre "des femmes" ...le niveau zéro de la pensée politique....(en réalité trump navait fait que répondre à des attaques vicieuses et non provoquees ).

    Mais comme trump a reussi son opa aggressive sur le parti républicain et a viré tous les neocons, il a ensuite réussi à retourner la chaîne fox et à se les mettre dans la poche (mais cela a été une lutte....en boycottant notamment un débat qui a été un fiasco pour la chaine)depuis Roger aisles, le patron communautaire ultra sioniste à été viré, officiellement pour une histoire d aggression sexuelle.

    Il est incroyable de voir que la politique américaine a été révolutionnée en moins d’un an : il y a un parti nationaliste et un parti globaliste. ..Et face à ce choix il semble que trump soit très en avance parceque en effet, le peuple ne veut pas et n’a jamais voulu de la globalisation...Et les médias pédalent dans la choucroute...Là ils se rattachent à des émeutes en soufflant sur des braises...


  • #1563348

    Qui traite de fou Trump ? D’où parlent-ils ?

    Toujours les mêmes, la gogauche bien pensante, sociétale -à defaut d’être sociale- qui a viré de bord en 1983 avec Delors et Fabius à la barre !

    Mondialiste et européiste pour conjurer le "retour de la bête immonde dont le ventre ect, ect, ect " ! Des droitdelhommistes fanatiques repassés au vernis Blair et Gauche plurielle. En bref, des mecs qui ont tout faux depuis 40 ans et qui continu à polluer les merdias de leurs discours creux et voués à l’échec !

    Il suffit de tracer les propriétaires des organes merdiatiques dans lesquels ils conchient Trump, pour les démasquer et mettre en évidence leurs allégeances à géométries variables !

    Sachant tout cela, on ne peut qu’encourager les américains à voter Trump et prier le ciel pour qu’il ne se fasse pas descendre par un fou solitaire -comme de bien entendu-.


  • Ça ,c’est un programme !! et c’est pas de la langue de bois ,et je comprend que les mondialistes sert les fesses pour ne pas se chier dessus et se disent, que la récréation risque de prendre fin.Et pour qu’elle prenne fin ,il n’y a que les électeurs Américains qui peuvent y mettre fin ,personne d’autre .


  • Trump me fait penser à Patton !...

     

    • N’exagérons rien, mais c’est vrai que le salut du peuple américain viendra peut être de leur pire création, le capitalisme financier, incarné par Donald Trump. Ce qui serait logique car ils ont la mentalité individualiste et autonome vis-à-vis de l’Etat qui va avec, contrairement à nous.

      En tout cas, quand je vois en ce moment les "stars de Hollywood", multimillionnaires, vivant dans un monde à part et venir donner des leçons de démocratie, ils me tous gerber !

      Vote for Trump ! et n’allez plus au cinéma...


  • Si Marine veut gagner en 2017, elle a tout intérêt à souhaiter une victoire de Trump aux USA, faute de quoi le peuple français, juifs de base et musulmans de base y compris, auront beaucoup de soucis à se faire (dois-je préciser ici que je suis bien entendu un français de base, certes ni juif ni musulman, mais on n’en est plus là..)
    Dieu nous protège.


  • Trump,l’affreux milliardaire,Rothchild le bienfaiteur de l’humanité,

    Ainsi va le monde et "Le Monde".

    Si vous êtes riche et indépentant ,vous êtes un exploiteur des peuples !
    Si vous êtes un financier beaucoup plus riche que Trump,et codétenteur
    d’un pouvoir financier gigantesque à l’échelle mondiale,alors "Le Monde"
    estime que vous êtes un philanthrope .
    Bref la fortune et le pouvoir financier ne doit appartenir qu’à une certaine caste.
    Soljenitsyne raconte le remplacement de la bourgeoisie russe ,par une
    bourgeoisie juive venue des Etats-Unis .Curieuse révolution populaire !
    Remarquons qu’en France que la fortune de Mme Bétancourt,n’a plus posé
    de problème au "Monde" ou à Médiapart dès lors qu’elle était passée sous contrôle
    de la famille Meyers par décision de justice !.
    Jaurès avait déjà remarqué ce "petit détail de l’histoire .
    Il devait finir assassiné pour s’être opposé au grand massacre
    tant voulu et espéré par l’oligarchie .


  • augmenter de manière significative les impôts des traders spécialisés dans les hedge funds (fonds spéculatifs) ...ça c’est pas un truc qui va plaire au lobby qui a promis ses votes à Hillary.


  • #1563440

    Je cite la conclusion : "Ces sept propositions n’oblitèrent pas les déclarations odieuses et inacceptables du candidat républicain diffusées en fanfare par les grands médias dominants, mais elles expliquent sans doute un peu mieux les raisons de son succès auprès de larges secteurs de l’électorat américain..."

    J’ai envie de dire : qu’est-ce qui est le plus important, le programme (qui est globalement bon, et de loin préférable à celui de Clinton) ou quelques déclarations électoralistes ?

    Il est clair qu’il n’y a pas photo entre les deux candidats. Le seul truc qui m’inquiète vraiment à propos de Trump, c’est ses courbettes au lobby pro-israélien, notamment ses déclarations sur l’accord sur l’Iran et le nucléaire, qui me choquent infiniment plus que ses "dérapages" complaisamment relayés dans les mé(r)dias.

    A moins bien sûr qu’il nous fasse là-dessus un genre de billard à 3 bandes ou essaie de minimiser ses chances de finir comme Kennedy (ou Nixon pour la version soft).


  • #1563461

    "un affrontement entre un fort et un fou".

    Naturellement, le fort, c’est Killary l’épiléptique hystérique et criminelle de guerre féministe qui se propose d’annihiler l’Iran, et le fou, c’est Trump.

    Une belle inversion de la part de Ramonet qui s’est déjà distingué dans le passé par son grand flair (géo)politique en soutenant l’invasion et la destruction de l’Irak et qui naturellement n’a pas perçu les raisons de la montée de Trump jusqu’à cette heure fort tardive. Faut-il s’en étonner ?

     

  • #1563536

    Ramonet (assez proche de Castro, par ailleurs) est un des moins mauvais au monde diplomatique (qui fut d’ailleurs assez proche de la cause palestinienne, avant qu’on fasse un peu le ménage en virant richard Labévière.)


  • Trump devrait gagner
    Pour la principale raison qu’il deplacera des foules qui ne votent plus
    Et aujourd’hui, la coalition officielle. des élites contre un candidat - Hollywood dernièrement - signe toujours annonce de leur échec.
    En même temps,
    - une fois les super électeurs élus, on ne peut exclure leur trahison : moins nombreux et plus corruptibles, ils peuvent etre retournés au dernier moment. Quant aux pouvoirs susceptibles de payer, et cher, il y en a foule,
    - Trump peut être le Gorbatchev des USA : ses 7 propositions sont aussi la fin d’un système qui ne peut vivre sans elles.
    Je sens mal les USA après 2018.
    éclatement oû guerre civile.


  • Tu vois bien la baltringue de gauche à la fin : "Ces sept propositions n’oblitèrent pas les déclarations odieuses et inacceptables du candidat républicain..."
    C’est bien Ignacio t’es un bon rebelle.


  • En ce qui concerne Fox News, il est tres etonnant de voir a quel point ces derniers justement ne soutiennent pas Trump a 100%, comme cela avait ete le cas avec les precedents candidats republicains. A part un de leur journaliste vedette qui s’est declare ouvertement pro-Trump, les differentes interviews de lui que j’ai pu voir, les intervenants, et son traitement mediatique en general, peuvent paraitre relativement objectif, voire par moment critique. On est tres tres loin d’un soutien inconditionnel. Ce qui me fait penser que Trump emmerde vraiment tout le monde, y compris par endroits des medias consideres comme ultras republicains comme Fox.
    A l’oppose de Fox, CNN (Clinton News Network comme l’appelle Trump), c’est une blague totale. L’absence quasi-totale de journalisme critique envers Clinton, vs deferlante de demi/faux scandales sur Trump TOUTE la journee, en font une chaine qui elle, soutient de maniere "inconditionnelle". Quoi qu’on en pense Trump est vraiment un doigt d’honneur a tous ces cons, et ca c’est jubilatoire.


  • Go Donald......... Go Donald !


  • Et quelle est la position de Mr Trump au sujet du conflit au Moyen Orient ?

     

  • Oui oui ...et les USA vont sauver l monde...


  • #1566618

    Et pas que Ramonet ! Pour ceux qui comprennent l’Anglais, je vous conseille de chercher une interview récemment réalisée au théoricien de la Droite Alternative (Alt-Right) étatsunienne Gregory Johnson par la journaliste du MD Laura Raim. Pas qu’elle lui donne raison mais elle maintien un ton détendu, respectueux, même aimable !


Commentaires suivants