Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le gouvernement américain étend les droits transgenres

"Le genre n’est pas un concept binaire"

Le HHS (Département américain de la Santé et des services humains) a déclaré vendredi que toute discrimination fondée sur l’identité de genre est illégale dans le système de sécurité sociale mis en place par Obama. La législation sur l’accès aux soins vient donc de subir une modification significative : plus de cinq ans après le vote de la loi, les hôpitaux et les infrastructures de santé ne pourront plus distinguer leurs patients sur la base de leur identité de genre.

 

Ceci concerne de nombreuses situations : refus d’accorder une assurance pour une thérapie hormonale à une personne transgenre du simple fait qu’elle est « trans » ; refus d’un traitement spécifique à un genre, telle l’hystérectomie, parce qu’un patient ne semble pas être une femme ; questions posées à des patients en raison de leur manière d’exprimer leur genre, ce qui peut tout inclure, de l’habillement à la coiffure, à la voix, aux manières et tout autre chose.

 

Une décision du gouvernement américain qui s’ajoute à d’autres et renforce la propagande transgenre

La manière dont l’agence gouvernementale américaine a interprété la loi mérite également d’être relevée. Elle a en effet énoncé que l’identité de genre est concernée par la « discrimination sexuelle », interdite par la loi de 1964 concernant les employeurs et celle de 1972 qui traite d’éducation. Il s’agit de la dernière décision en date d’une série d’interprétations administratives qui contribuent à établir des « protections » légales pour des gens ayant des identités de genre très variées. Cela aidera probablement les personnes transgenres à poursuivre avec plus de succès les cas de discrimination dans toutes les sphères de la société, y compris le système de santé.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1468374

    Ablations ou greffes ’d’organes’ sexuels, traitement hormonaux ou autres ne sont pas des thérapies mais des manipulations médicales ou chirurgicales volontaires. Comme la chirurgie esthétique quand elle est mis en oeuvre hors ’accidents’. Ce ne sont pas des soins palliatifs liés à une maladie ou à une malformation congénitale. Il n’y a donc aucune raison pour qu’ils soient à la charge de la Collectivité. Ce qui signifie que les personnes qui font appel à ces pratiques doivent en assumer le coût uniquement à leurs dépends. Celles et ceux qui manoeuvrent pour qu’il en soit autrement sont des escrocs et ceux qui les soutiennent des complices.

     

    • Je suis bien d’accord avec toi ! Est-il normal que les traitements hormonaux des transgenres soient remboursés par la sécu (via l’ALD) ? Une de mes amies a 3 filles adolescentes, qui ont hérité du mal de leur papa... La calvitie. Elle paie de sa poche une fortune les flacons de produits qu’elle doit leur mettre sur la tête quotidiennement... Bienvenue en France !


  • #1468379

    Les cas de transgenre étant rarissimes ( meme aux USA ), il s’agit sous couvert de tolérance d’étendre la notion de non- discrimination à l’espace public tout entier : ainsi, plus de discrimination entre hommes et femmes, entre races opposées, entre nationaux et étrangers etc...


  • La culture du bonsai .....se développe !

    Pourquoi Obama tient-il tant à IMPOSER
    les lois transgenres ? Pas important ... ?
    On reparlera de la culture du bonsai....... !


  • Le genre n’a, prétendument, rien à voir avec le sexe mais selon les amerloques (en façade) : il est concerné par la discrimination sexuelle. Logique.
    .
    Pilpoul.

     

  • Ça me fait bien rire les gens qui parlent de la débrouillardise et du libéralisme américain. Enfin il existe par endroits encore. Mais là, comme dans de nombreux cas, l’argent se gagne en attaquant en justice pour un oui ou pour un non. Plus que l’assistanat, l’inversion accusatoire et la perversion narcissique.

     

    • Avec trop de droits de l’homme ont fini par tomber inexorablement dans le phénomène de foire.
      D’ailleurs l’Occident est devenu un phénomène de foire planétaire.
      On dirait un immense chapiteau de cirque.