Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le gouvernement lance un plan "pour l’égalité homme/femme"

Un peu de com’ pour cacher l’asphyxie des entreprises françaises

La ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, lance ce mardi un « plan interministériel » pour lutter contre les écarts de salaire, les discriminations ou encore le sexisme. Un éventail d’actions de communication plus que de nouvelles dispositions.

 

Quoi de plus parlant que les chiffres en matière d’(in)égalité professionnelle. Les femmes représentent 39 % de la population active mondiale. En France, elles gagnent en moyenne 18 % de moins que les hommes et une femme sur cinq dit avoir été confrontée à une situation de harcèlement sexuel au travail.

Elles sont par ailleurs seulement 13 % à siéger dans les conseils d’administration et 9 % au poste de PDG. Enfin, une seule femme est dirigeante exécutive d’une entreprise du CAC 40 (ndlr : Isabelle Kocher chez Engie).

 

De l’information plus que des actions

Certes, l’égalité professionnelle progresse, mais à très très petits pas. Pas assez vite en tout cas, selon le gouvernement qui a annoncé ce 4 octobre, à l’occasion de la 4e semaine de l’Égalité Professionnelle, un nouveau dispositif pour accélérer le mouvement. Pour la ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, l’ambition de ce premier « plan interministériel 2016-2020 » est de « parvenir à développer une culture de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes au travail », à travers quatre axes : lutter contre les stéréotypes sexistes, améliorer l’accès à l’emploi des femmes, encourager le partage des responsabilités « domestiques » et prévenir les violences à l’encontre des femmes.

Lire la suite de l’article sur lentreprise.lexpress.fr

L’égalité sexuelle pour masquer l’injustice sociale, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Idéologie quand tu nous tiens...
    L’égalité hommes-femmes était le "hors d’oeuvre" de la théorie du genre (qui, comme chacun sait, n’existe pas !...). Egalités de salaires, oui, pour peu que les lois sociales n’aient pas déjà corrigé (notamment par les congés maternité).
    Quant au harcèlement sexuel, le Système a nié, dénoncé les mesures de séparation des sexes dans les lieux publics telles que définies par les 3 religions monothéistes et les traditions ethniques. "Mélangez-vous" et amusons-nous folleville !
    Sans blague les présences féminines n’ont pas d’incidences sur la psychologie masculine ?! Habillement minimal, maquillage, parfums et même intonations des voix résonnent dans les cerveaux masculins qui ne "raisonnent plus bien".
    D’ailleurs ces 4 critères ne sont-ils pas fait pour susciter "l’intérêt" de ces messieurs ???
    La morale politique n’en étant pas une les cris d’orfraie sont une hypocrisie supplémentaire...


  • Un plan pour réduire le chômage et protéger les emplois serait tout aussi utile pour les femmes. Ce nouveau plan vise-t-il une égalité homme/femme devant la précarité et l’insécurité ?


  • Pauvre Rossignol, ménopausée et hystérique, comme il y a de plus en plus de musulmans elle va avoir du pain sur la planche .


  • #1572050

    80% (de mémoire) des SDF sont des hommes !!!
    100% des soldats morts en 14-18 et en 39-45 étaient des hommes.

    STOP à l’ostracisation à l’égard des femmes.


  • Et le droit des Hommes il est où ?
    On parle tout le temps du droit de la Femme, alors je me demande ?


  • Pour les aider dans leur plan ,je leur conseil de prendre Denis Baupin député de Paris et ancien vice-président de l’Assemblée nationale et marié à Emmanuel Cosse ,il connait bien lui l’égalité homme /femme,mais il aurait plus un penchant pour les femmes ,c’est son rayon .


  • Le gouvernement lance des plans comme un chien pose ses m..... !!!....et cela ne sent jamais bon !!!...


  • Je ne sais plus où j’ai lu que les " inégalités salariales " sont truquées et que quand on prends tous les facteurs en compte et qu’on compare des choses égale ( niveau d’études, de responsabilités ) les écarts salariaux sont en fait de 1 à 3 % , soit la marge d’erreur...

     

    • Truquée non, partialle si pas malhonnête oui.

      En fait, ces statistique prennent les salaire des hommes et des femme en globalité sasn tenir compte de tout les facteurs influencant le salaire d’un individu.

      Par exemple les hommes presteraient plus d’heures supplémentaire, les femme choisissent plus souvent de travailler à temp partiel et le type d’emploi est souvent différrent plus d’hommes vont choisir des métiers à haut risques (ou confort très réduit) mais à salaire plus élevé.

      Et ce n’est là qu’une partie des causes qui expliqueraient les différences salariale.


    • Sans compter que les femmes ont une espérence de vie d’environ 8 ans supérieure a celle des hommes, et qu’on ne leur demande pas de cotiser huit ans de plus pour leur retraite...


  • Hollande n’a pas traité ses ex en égales, encore moins en galant homme (je propose, elle dispose).
    Valls a divorcé d’une femme qui lui avait donné des enfants, pour une autre. Aucune égalité dans cette affaire.
    Belkacem se pose en supérieure de Bergoglio, et le tance. Et pourtant il papa porte une robe, comme elle le préconise.
    Chante, rossignol chante, toi qui as le coeur gay.


  • Non c’est une bonne chose l’égalité hommes/femmes, elles vont pouvoir nous payer à boire, le resto, on va se faire offrir des bijoux en OR, des diamants pour les plus chanceux, on va encaisser des pensions alimentaires avec en plus le bonus d’avoir la garde de nos enfants qu’on pourra voir grandir sans qu’elles puissent leur raconter des horreur sur notre compte.

    Enfin bref je trouve ça cool

     

    • #1572340

      Autre bonne nouvelle : elles iront goudronner les routes, bosser sur les chantiers, entretenir les égouts... bref, tous ces métiers d’argent et de pouvoir que nous, les salauds d’hommes, empéchons les femmes de faire.


  • Tiens au fait on entend plus parler du 49-3, du Tafta ou de Monsanto, je pensais qu’il y avait des choses plus importantes à régler, mais faut croire que la priorité de ce "gouvernement" de guignols c’est de se préoccuper du beau sexe.
    Nan mais plus sérieusement, on arrête quand les conneries ? ....


  • Je suis triste. J’ai cru qu’étant un homme (sic !), j’aurais pu mettre à l’abri ma compagne de cet esclavage qu’est le salariat, grâce à mon propre esclavage.
    Non...
    Nous sommes tous les deux esclaves... Merci le "féminisme".


  • #1572388

    Franchement je ne veux pas être méchant mais l’égalité homme femme au sein d’une entreprise en terme de position d’un point de vue statistiques, c’est pas pour demain.

    Premièrement parce qu’on ne devient pas responsable manager ou PDG par ses diplômes sinon cela ferait des années que les femmes seraient en pôle position. Et les hommes eux le savent.

    Deuxièmement les sondages déclaratif sur le harcèlement en entreprise ne valle pas grand chose, c’est comme demander aux femmes combien d’hommes elle ont eut ? Vous aurez toujours un chiffre tronqué par les conventions sociales.

    Troisièmement les différences en terme de salaire sont en réalité anecdotiques puisque la majorité des différences de salaire sont justifiables et juste. Dans le sens qu’il y a des différences de salaire mais que ce n’est pas une inégalité injuste qu’il faille combattre. Système d’échelon chez les fonctionnaires ; payer au smic ; part variable sur les ventes ; profession libérale ; travail de nuit ; travail à temps partiel ; choix du secteur d’activité ; secteur d’activité sexué ;...


  • Ce sujet est bien entendu, une fois de plus, choisi pour stigmatiser les musulmans qui, fort justement puisque le coran l’impose et qu’il est pour eux la vérité irréfutable, refusent tout idée d’égalité entre homme et femmes.
    Si la France n’importait pas, contre l’avis du peuple autochtone, chaque année des centaines de milliers de musulmans, ne leur offrait pas gîte, nourriture, discrimination positive et subvention des mosquées, on pourrait croire qu’elle est islamophobe.
    Mais pourtant elle l’est puisqu’au lieu de reconnaitre, fort justement puisque le coran l’impose et qu’il est pour les musulmans la vérité irréfutable, elle louvoie et ne laisse l’islam ne s’imposer que peu à peu et fait encore semblant de promouvoir l’égalité homme-femme.
    Quelle honte !
    Heureusement que le maître du logos est là pour défendre l’islamisation du pays !


  • Je n’ai jamais compris si ce type de plan, qui n’est pas nouveau, visait à rendre les hommes et les femmes égaux, ou s’il servait à démontrer qu’ils le sont.
    Quand c’est flou y a un loup, en l’occurrence une meute même qui vise à faire de nous un troupeau de moutons.
    Y aura toujours des têtes de mule qui s’y refusent.


  • "Traiter quelqu’un de "sale juif" dans la rue ou profaner un cimetière juif sont des actes très différents.
    Mais tout le monde est d’accord pour dire qu’il s’agit d’antisémitisme.
    De la même manière, il fallait trouver un même terme qui réunisse le fait de se faire traiter de salope dans la rue, et la lapidation."

    Lisa Azuelos (avec Samuel Benchetrit, Jacques Attali, la rabbine Horvilleur, etc) invente la "gynophobie" (c).
    http://www.liberation.fr/debats/201...


Commentaires suivants