Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le jeûne, nouvelle thérapie ?

Un documentaire de Sylvie Gilman et Thierry Vincent de Lestrade (France 2011, 55 min, Via Découvertes Production, Diffusion Arte).

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1398776
    le 16/02/2016 par Odyle
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Merci pour la divulgation de ce reportage. J’ai guéri d’une arthrite inflammatoire douloureuse dans les mains avec le jeûne. Depuis je m’efforce de jeûner 1 jour par semaine et ne prends plus aucun médicament.
    Le système médical français est franchement en retard, restant complètement dépendant des industries pharmaceutiques. Au niveau de la naturopathie il en est de même ! Il a fallu que les pharmacies soient confrontées à une baisse de leur revenu avec les génériques pour qu’elle s’intéressent de nouveau à l’herboristerie...comme quoi une crise peut avoir des effets bénéfiques !!

     

    • #1398802
      le 16/02/2016 par Eloise
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Beau témoignage !. Combien de temps a duré votre jeûne la premiere fois ?.


    • #1399152
      le 16/02/2016 par Odyle
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      pour Eloise
      La première fois que j’ai jeûné cela a duré 3 jours et je n’ai bu que de l’eau. J’ai été très surprise d’y parvenir si facilement car je suis une bonne mangeuse !!
      Sur trois jours j’ai constaté une plus grande souplesse dans les mains et moins de douleurs. J’ai donc continué en jeûnant un jour par semaine et les doigts ont depuis repris leur forme et le handicap a disparu.
      Le jeûne permet d’éliminer les toxines qui provoquent l’inflammation.


    • #1400557
      le 18/02/2016 par scritch53
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Mon expérience du jeûne pendant 10 jours :
      J-2 : Fruit - RAS
      J-1 : Fruit - Langue qui blanchit, douleur tête en soirée
      J1 : Langue blanche - Sommeil intermittent
      J2 : Manque d’énergie (impression de fringale ou hypoglycémie) - Sommeil intermittent
      J4 : Quelques crampes au mollet et avant bras, la faim disparait
      J6 : Jeune sec (que je ne referai plus) - douleur aux amygdales et boutons apparaissant sur la peau.
      J7 : Jeune sec (la soif est pire que la faim)
      J9 : Fin du jeûne hydrique (raccourci pour raison professionnelle)
      J10 : Début du demi-jêune
      J15 : Fin du demi-jeûne
      Ne pas oublier que le nettoyage se poursuit jusqu’à la fin du demi-jeûne.
      Donc, ne pas négliger cette phase de reprise alimentaire qui doit durer au moins autant que la période de jeûne.


  • #1398789
    le 16/02/2016 par Dani
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Un jour j’ai fait 24h de jeûne sans boire ni manger, je pensais que j’allais dormir toute la journée mais au contraire j’ai fait du vélo :)
    Au bout de 24h j’ai bu un verre d’eau du robinet et là j’ai vomi l’eau, depuis ce jour je ne bois plus d’eau du robinet, du coup je vous conseille d’acheter un osmoseur afin d’avoir une eau de bien meilleure qualité.

     

    • #1399007
      le 16/02/2016 par daniel
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Nous vivons dans un monde mental et le corps suit l’injonction de votre conscience. Si vous n’avez aucune dignité et respect de vous même , le corps deviendra vite un tyran.
      Comme toute machine , le corps nécessite un opérateur qui sache l’utiliser. Sinon le risque d’ un mauvais usage est plus qu’imminent. Hors plus nous mangeons, plus nous auvons faim. plus vous faites l’amour et plus vous serez esclave du sexe. ect.. Il en est de même pour tous les désirs.
      Le corps n’est qu’une pensée lui même.Et il en va de même de l’ego qui n’est qu’un conglomérat de pensées.
      logiquement, il ne faut pas grand chose pour vivre, le corps devrait être nourri uniquement quand il a faim, hors nous avons été conditionné à manger trois fois par jour. Donc le corps s’est automatisé et se rappelle à nous sans égard pour notre santé. Il est plus intéressé par sa survie que par l’notre propre existence.
      Donc sauter un ou deux repas, ou ne pas manger une journée est relativement facile pour celui qui le veux vraiment. J’ai déjà fait deux jeunes de sept jours, mais selon moi, il faut bien être encadré, car ma femme me disait que j’avais la tête d’un cadavre., donc mieux vaut . Cela fait plus de trente ans que je n’ai pas pris de médicament. il aut bien considérer qu’il existe deux théorie en médecine, celle du microbe et la théorie du terrain hors la dernière qui est naturelle n’est pas privilégiée car pas rentable pour le système.,. Donc, nous avons la solution de faire de notre corps notre meilleur ami, ou notre pire ennemi. notre corps. Surtout privilégions les messages du corps et non des experts.


  • #1398795
    le 16/02/2016 par complotiste
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Dans cette vidéo, Casasnovas parlait de Arnold Ehret (l’auteur du livre proposé ci-dessus) : https://www.youtube.com/watch?v=kym...


  • #1398807
    le 16/02/2016 par la pince mon seigneur
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Y a mieux que le jeune à l’eau : le jeune à sec, il parait qu’il renouvelle tout le système immunitaire, la lymphe se déversant cinq fois plus en 24h que la normale ; 3 jours à sec , c’est accessible, y en a qui tape huit jours et une nana est cannée au bout de 30 jours et on a dit à son sujet qu’elle aurait été surement sauvée à 25, un médecin autrichien ou suisse a tapé 15 jours à sec sans difficulté et en marchant une heure par jour ; quelqu’un de normal peut taper 10 jours mais bon c’est pas les médecins qui se soutiennent avec le lobby agro et big pharma qui vont vendre cela, exemple : si tu bouffes pas de sucre, la dentiste n’a plus de taffe, system is system...

     

    • #1398866
      le 16/02/2016 par JeandeLaGruyère
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      J’ai essayé un jeune à sec de 3 jours, je n’ai malheureusement pas pu le terminer car ma gorge se serrait énormément au bout d’une journée et demi et j’ai pris peur. Je sentais le malaise arriver, et comme j’étais seul sur cette période de 3 jours, j’ai préféré boire de l’eau. J’ai donc continué sur un jeune hydrique qui s’est bien déroulé par la suite. Je retenterai l’expérience bientôt.


    • #1398893
      le 16/02/2016 par Mario
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      L’homme peut tenir 3 jours sans boire ni manger et 30 jours sans manger (mais boire donc) !


    • #1398977
      le 16/02/2016 par scritch53
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @ la pince mon seigneur,

      Ne dites pas n’importe quoi. Le jeûne sec ne doit pas dépasser 2 à 3 jours, sinon vous risquez la mort.

      Pour les néophytes, je ne conseillerai jamais le jeûne sec, le jeûne hydrique suffit, à mon sens. L’alimentation avant le jeûne et le retour alimentaire après le jeûne doivent être progressifs d’autant plus que celui-ci est long.

      L’objectif n’est pas de "taper" un record. Chacun son rythme.


    • #1399021
      le 16/02/2016 par joseph alfredo
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      j’ai tenu 10 jours sans boire ni manger avec de grosses difficultés les 3ème et 4ème jours (migraine, malaise vasosagals) puis j’ai enchainé sur 1 semaine de jeûne à l’eau et trois jours de jus d’extracteur. J’ai simplement amélioré la qualité de mon sommeil de manière significative et ne me suis plus énervé une seule fois avec mes enfants pendant 2 mois et demis. Étant donné que je travaille de nuit ce n’est que tout bénèf pour moi. Cela fait maintenant 4 ans que j’expérimente le jeûne sous toute ces formes et à par des moments très désagréables ( surtout lorsque j’ai cassé le jeûne de manière trop brutal) je n’ai eu que des résultats positifs sur ma santé. Prochaine étape : pendant ce carême, tenir plus de 21 jours. Depuis 1 semaine je jeûne de "paroles agressives" et c’est presque aussi difficile pour moi mais jusqu’ici je tiens.


    • #1399116
      le 16/02/2016 par Althus
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Un jeûne sans eau est une aberration.
      il faut de l’eau pour évacuer les toxines éliminées par l’effet détoxifiant du jeûne.
      Quand à dire qu’on ne peut jeûner 30 jours sans mourir, c’est une légende urbaine.
      J’ai fait en solo un jeûne buchinger de 21 jours sans aucun souci, et je n’ai arrêté (par dépit psychologique) que parce que mon poids a stagné pendant 5 jours à cause du phénomène de rétention d’eau que j’ignorais à l’époque (qui n’était pas mentionné dans l’ouvrage préparatoire que j’avais lu) et qui veut que les cellules ayant évacué leur graisse se remplissent d’eau à un moment donné, ce qui entraine une stagnation de poids de quelques jours avant qu’elles se vident de cette eau.
      Quand on lit les écrits du jeûne shelton, on réalise d’ailleurs que le jeûne peut durer plusieurs mois (mais sous suivi médical par sécurité).


    • #1399172
      le 17/02/2016 par amejidonc
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      il faut jamais arreter de boire, l’eau est partout dans le corps, la laissez pas croupir, renouvellez la !


    • #1399238
      le 17/02/2016 par goy pride
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Le jeune à sec est bon moyen pour passer l’arme à gauche ! Aucun intérêt et très dangereux de ne pas s’hydrater ! 15 jours sans eau ? Foutaise !
      Avant de vous lancer dans ce genre d’expérimentation ridicule et dangereuse faîtes travailler votre cerveau !


    • #1399427
      le 17/02/2016 par ledruid
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      je deconseille jeune sec car si le patient a beaucoup toxines...ca fatigue trop les reins...
      < se rincer la bouche, boire un peu d eau quand meme. Jeune tiède...


  • #1398850
    le 16/02/2016 par Stan
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Tiens, c’est marrant, je fais justement un jeûn actuellement !!! C’est mon 2eme. Mon 1er jeûn a duré 8 jours (le mois dernier) et j’avais fait l’erreur de continuer à fumer pendant ce temps et j’avais le coeur qui battait à 3000 à l’heure dès que j’allais pisser ou à chaque fois que je me levais... Je savais pas trop si ça venait de la clope, puis j’ai lu le livre de Bernard Clavière "et si on s’arrêtait de manger... de temps en temps" et à un moment il dit que fumer pendant un jeûn est suicidaire... Ok bon, je recommence un 2nd jeûn sans fumer, et j’en suis là au 6eme jour et je me sens comme je me suis jamais senti : sans aucune douleur, avec beaucoup d’énergie (ça peut paraitre paradoxal mais c’est vrai !), sensation de légèreté dans mon corps et dans mon cerveau (il faut savoir que je faisais encore 108kgs à la mi-janvier, je fais 96kgs aujourd’hui), et merde c’est trop bon de sentir réellement qu’on perd du poids. D’autres petites anecdotes : je fais des rêves joyeux, je suis beaucoup moins pessimiste et même carrément optimiste, j’ai la peau très très douce sur toutes les parties du corps moi qui l’ait grasse d’habitude, je réfléchis mieux... Bref, je compte continuer jusqu’à ce que j’en ai marre, pour l’instant je me sens bien continuer encore un moment ! Parce que j’adore cette sensation de bien-être. J’avoue avoir mis du temps à me lancer là dedans parce qu’on est agressé en permanence par les messages de la société "si on mange pas 2 jours on meurt, si on saute un repas on va pas être bien, si on mange pas le matin on risque de tomber dans les pommes, si on s’alimente plus on va perdre du muscle et le coeur est un muscle donc on va mourir" blablabla et blablabla et j’avoue y avoir cru longtemps à tout ça... MORT DE RIRE, suffit d’expérimenter la chose pour se rendre compte du pouvoir du jeûn... Il a fallu que je me passe et me repasse les vidéos de Thierry Casasnovas pour être bien certain que j’allais pas crever au bout de 2 jours si j’arrêtais de m’alimenter. Puis j’ai dû faire un choix : soit je continue de croire les lobbys pharmaceutiques qui se font énormément de thunes sur la misère et l’ignorance des gens, avec des médicaments... douteux. Soit je crois Thierry Casasnovas qui est revenu de la mort, qui n’est pas là dans un but financier et qui fait ses vidéos avec passion (ça se sent). J’ai fait mon choix. Et je regrette pas pour l’instant, c’est clair. Le jeûn finira par s’imposer à tous vu le nombre de maladie en constante hausse.

     

    • #1398921
      le 16/02/2016 par olivier
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Bravo pour ce commentaire et ce courage. Thierry est attaqué par tous les cons qui refusent de voir évoluer les choses. Pour détruire un système, rien ne sert de le combattre frontalement. Mieux vaut construire un autre modèle à côté et laisser l’ancien modèle devenir inique.


    • #1398965
      le 16/02/2016 par agar
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Bonjour Stan, c’est pas normal que vs n’ayez aucune douleur pdt votre jeûne. Pour qu’il soit bénéfique il ft justement que vs ressentiez des douleurs, preuve que le corps travaille et se nettoie. Pour se faire vs devez rester couché. Bon courage.


    • #1399010
      le 16/02/2016 par daniel
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Deux long jeun en 1 mois d’intervalle ? Il me semble que c’est de la folie ?


    • #1399129
      le 16/02/2016 par Stan
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      agar => j’ai eu de légères douleurs les 2eme et 3eme jours, comme le ventre qui tirait et 4-5 nausées mais rien de plus... Et j’ai aussi fait de l’insomnie les 4 premiers jours, mais je mets ça sur le compte de l’arrêt de la cigarette !
      Je sais pas trop, c’est vrai qu’apparemment la crise d’acidose est censée être violente de ce que j’entends, après faut aussi savoir que j’ai 24 ans, j’ai jamais bu de café, j’ai relativement peu bu d’alcool au cours de ma vie, j’ai presque jamais pris de médicaments, je bois plus aucun soda depuis 3 ans... Peut-être que c’est grâce à tout ces paramètres que je n’ai eu qu’une "mini" crise d’acidose ? Quoiqu’il en soit, je t’assure qu’à l’heure actuelle, je me sens tellement mieux qu’avant mon jeûn, pas de sensation de faim ni rien du tout, pas de tête lourde quand je me lève, j’ai retrouvé un peu de souffle... Si vraiment ce que je fais me désintoxique pas, je vais enchaîner avec des jus dans quelques jours, pour brûler les toxines au maximum.
      Pour finir, le repos j’en fait plus ou moins, les premiers jours je restais allongé en bougeant de temps en temps pour pisser ou aller sur l’ordi mais là je me sens avec tellement d’énergie que j’ai du mal à rester allongé :(


  • #1398898
    le 16/02/2016 par De la Contrie
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Un ami m’avait fait part de la thérapie du jeune. Une vidéo en expliquait les origines, les applications et les principes. Lui même pratiquait une fois par an, sur une période de 5 à 20 jours en fonction de ses impératifs professionnels.
    Je n’ai toujours pas tenté l’expérience, faute de courage.
    Cette fois, je vais le faire.


  • #1398901
    le 16/02/2016 par bob
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Un tutoriel de jeun à l’eau svp ?


  • #1398914
    le 16/02/2016 par jova
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    J’en ai récemment fait un de trois jours
    Deux premiers jours : s’orienter sur une alimentation en fruit et légume en évitant les excitants type café et sucre raffiné.
    Suivi de trois jours de jeûne au jus de fruit et à l’eau avec bien sur une reprise progressive des aliments ingéré. Donc pas d’entrecôte en sorti de jeûne. Je me rappelle avoir souffert car j’avais remangé trop vite (clémentine et ananas).
    J’aurais voulu et pu continuer mon jeûne mais je sentais mes muscles faible donc j’ai arrêter par précaution.

     

    • #1398996
      le 16/02/2016 par Christian
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Ananas chaud ou frais ?


    • #1399044
      le 16/02/2016 par jc
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      C’est apparemment le phénomène qui est décrit dans la vidéo : généralement, le troisième jour les douleurs (rhumatismes s’il y en a, migraines, etc.) semblent s’accentuer ou apparaître, puis cela s’atténue au bout d’un à deux jours.


    • #1399190
      le 17/02/2016 par goy pride
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Ce n’est pas un jeûne mais une diète basée sur des fruits avec restriction calorique ! Les fruits contiennent des calories sous forme de sucres ainsi que quelques traces de protéines...un jeûne c’est absorber aucune calorie, juste de l’eau pour s’hydrater. C’est le jeûne de 3 jours (zéro calorie !) qui permet de restaurer les défenses immunitaires (récemment une étude est venue confirmer cela.)
      Et entre parenthèse un jeûne ce n’est pas forcément fait pour être une partie de plaisir ! Il est bien évident que cela peut créer un inconfort physique et psychologique c’est pour cette raison que cela doit être fait pendant un congé... il faut aussi se préparer et commencer progressivement. Ne pas de but en blanc tenter de faire un jeûne de 15 jours mais commencer par 24h...et puis un second de 48 heures...


    • #1399299
      le 17/02/2016 par adile111
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      J’ai fait dans les années 80, trois jêunes . A chaque fois trois jours..juste de l’eau..
      Je me souviens que je travaillais en 2/8 à l’usine...Je lisais à l’époque le livre de Shelton.
      Ce que j’en ai retenu c’est que si au bout de 36 heures environ j’étais un peu "courbatu", au bout de trois jours c’était incroyable...je me promenais dans la rue et je ressentais les odeurs environnantes ( les voitures par exemples ) avec assez d’acuité..
      A l’usine j’avais une pêche du tonnerre même en fin de journée , mais pas excité...un calme royal..une sensation étrange de paix....
      Attention de ne pas rompre avec un beau sandwich au fromage...des douleurs au ventre en perspective....miam miam


    • #1399870
      le 17/02/2016 par Titus
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Il faut passer le cap du troisième jour, après on n’a plus faim et on ressent les bénéfices du jeûne.
      Avant la réalimentation, il faut reconstituer la flore intestinale décimée avec des probiotiques, sinon, on risque des troubles intestinaux (passagers).


  • #1398927
    le 16/02/2016 par robert de nitro
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    combien ça coûte ???


  • #1398937
    le 16/02/2016 par Eric
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    L’erreur de certains de ces jeuneurs est qu’ils font du sport pendant un jeûne thérapeutiques du coup on guérit moins bien et moins vite et en plus on ne guérit pas toutes les maladies à cause de cela. Un jeûne thérapeutique c’est un jeûne reposant comme le préconisait les grands hygiénistes.

     

    • #1399033
      le 16/02/2016 par joseph alfredo
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Pour certaines personnes la marche est un sport et pourtant elle est très bénéfique lors d’un jeûne car elle aide considérablement à l’élimination des toxines ( donc à passer les phases difficiles : lorsque ton organisme change d’organe à détoxifier (env tous les 4 à 5 jours), ce qui permets de garder les toxines libérées le moins longtemps possible dans la circulation sanguine car elles sont en grande partie responsables des malaises et douleurs.) ainsi qu’à une meilleurs récupération.


    • #1399052
      le 16/02/2016 par ben
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      ils font de la gym douce,un peu de natation.c pas stréssant pour l organisme donc aucun probleme.


  • #1398953
    le 16/02/2016 par legrandsec
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    A la suite de ce reportage, j’ai lu le livre "le jeûne, une nouvelle thérapie" de de lestrade, et je me suis renseigné sur les travaux du psychiatre russe qui soignait schizophrénies, névroses et dépressions (via les références en bas de pages).

    j’ai pratiqué un jeûne hydrique pendant 6 jours puis quelques mois après pendant 18 jours tout en essayant de faire les 3 heures de sport journalières ; en revanche, je n’ai pas réalisé les lavements coliques.

    Le résultat est mitigé ; là encore je n’ai pas respecté à la lettre les consignes de l’auteur, il eût fallu jeûner jusqu’à ce que la faim réapparaisse ; j ’ai rompu le jeune avant car j’étais devenu très maigre moi qui ne suis déjà pas gros (68kg—>57). Je n’ai pas ressenti de bien être particulier et n’ai pas noté d’amélioration probante sur le plan psychiatrique ; Par contre j’ai perdu l’envie de boire de l’alcool (d’ailleurs le psychiatre guérissait des addictions avec le jeune).
    Avec le recul cela reste une très bonne expérience qui ne peut faire que du bien au corps. Le plus dur n’est pas la faim qui disparaît au bout du 3em jour mais les remarques de l’entourage. Je conseille aux intéressés de lire auparavant "l’alimentation ou la 3 eme medecine " du docteur jean Seignalet ; Je pense que ce régime est plus facile a suivre qu’un jeûne pur et qu il est peut être plus efficace.

    longue vie à égalité et réconciliation


  • #1399002
    le 16/02/2016 par Prodome
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    J’ai toujours trouvé qu’on mangeait trop en Occident... viande à tous les repas, entrée, plat, dessert...3 repas par jour avec alcool, soda. Nourriture disponible tout le temps, facilement... bref un rythme de vie contre-nature dont on peut se dire instinctivement qu’il nous affaiblit en nous ramollissant dans l’excès de confort et de nourriture.
    Mais c’est difficile à concevoir pour beaucoup, tant on a été habitué à manger en grande quantité régulièrement....

    Quant à l’opposition que subit cette minorité de chercheurs il faut garder à l’esprit que le monde médical peut être terriblement stupide et borné... je vous invite à lire l’excellent "Semmelweis" de Céline, on voit à quel point la bêtise d’une clique majoritaire (qui est pourtant constituée de gens compétents) peut nuire au progrès de la médecine.


  • #1399050
    le 16/02/2016 par jc
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    En ce qui concerne le traitement du cancer :
    en première partie du reportage, les soviétiques contre-indiquent le jeûne concernant cette maladie, alors qu’en seconde partie, l’expatrié Italien de Californie le préconise... dilemme.

     

    • #1399169
      le 17/02/2016 par amejidonc
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Solution au dilemme...

      Le cancer a une origine métabolique, c’est un dysfonctionnement des mitochondries. Les mitochondries sont un sujet fascinant (et rempli de mysteres)... Ce sont comme des micros cellules à l’interieur des cellules. Elles ont leur propre ADN (transmis par la mere qui aura ses propres mitochondries dans l’ovule). On sait qu’elles sont à l’origine du cancer parce que lorsqu’on transplante des noyaux de cellules cancereuses dans des cellules saines, elles ne deviennent pas cancereuses, par contre si on transfere des mitochondries, la oui. Du coup, vous n’etes pas plus bete que tous ces scientifiques qui cherchent dans l’ADN la cause et la solution, excellent nouvelle !!

      Elles ont plusieurs fonctions ces petites mitochondries, parmi les plus importantes : transformer le glucose en ADP (unité d’energie cellulaire, c’est avec ca que les cellules travaillent, une cellule musculaire va s’en servir pour contracter, un neurone pour envoyer un flash, etc), et signaler l’apoptose, la mort de la cellule.

      Or dans les cellules cancereuses, elles ne fonctionnent pas, donc, pas d’ADP par le glucose et pas de mort cellulaire. En fait, il y a quand meme de l’ADP parce que la cellule brise le glucose une fois avant la mitochondrie et dans cette operation crée un peu d’ADP, j’ai pas les chiffres en tête (étudiez la chaine de transfert d’electrons et le cycle de Krebbs pour avoir les chiffres exacts), mais grosso modo on parle d’un rapport de 1 ADP généré par la cellule pour une dizaine par la mitochondrie, ce qui est énorme, surtout que ca se multiple par le nombre de mitochondrie présente dans une cellule...

      Donc la cellule cancereuse a tout le temps faim en fait, comme elle ne peut produire que très peu d’ADP, elle passe son temps à siphoner du glucose dans le sang. Tout ce glucose s’amasse dans la cellule et fermente jusqu’à la division cellulaire, avec tout le dégât génétique que cela comporte. Lorsque une cellule cancereuse ne peut plus se diviser, elle se remplit et fermente jusqu’à éclatement des parois.

      Du coup, pour en revenir à nos moutons, à savoir la medecine diététique, tant que vous gardez un niveau de glucose faible dans votre sang, vous êtes un serieux problème pour toute tumeur qui se respecte, car ses cellules seront en competition avec les cellules saines, et elles vont perdre si vous etes suffisament patient et suffisement cetogenique (surprise ! les mitochondries acceptent une autre forme d’énergie que le glucose !)


    • #1399304
      le 17/02/2016 par jc
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Bonjour,
      et merci pour l’explication bien détaillée, et accessible au novice que je suis, du phénomène décrit en fin de reportage.
      En fait, ce qui m’aurait intéressé, c’est de savoir ce qui a poussé les médecins russes de l’époque à contre-indiquer ce traitement pour le cancer.
      Comme leurs études ne semblent pas avoir été traduites (du moins, à l’heure du reportage), il semble que l’on obtienne, chez nous, que la version du docteur Longo à ce sujet, bien plus actuelles que celles des travaux russes, il est vrai,


    • #1399317
      le 17/02/2016 par Althus
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Dans un livre sur le jeûne dont je ne me rappelle plus le titre, il est expliqué que les cellules cancéreuses sont des cellules déficientes.
      Les cellules saines se protègent lors d’un jeûne pendant que l’organisme fait son ménage de printemps en se débarrassant en priorité de ce qui lui pèse, lui nuit, et lui est inutile.
      Ainsi le jeûne permettrait à l’organisme de phagocyter les cellules cancéreuses en les dissolvant dans son processus de purification physique et d’élimination car, n’ayant pas ce réflexe naturelle de s’immuniser du jeûne, elles ne sont pas reconnues par l’organisme comme des cellules aines donc elles sont identifiées comme candidates à être éliminées.
      En ce sens, il y a de fortes présomptions que la pratique du jeûne soit indiquée dans les cas de prévention et de résolution de cancers latents ou déclarés.
      La seule contre indication déclarée pour le jeûne est le diabète de type 1 (déficience en sucre).


    • #1399467
      le 17/02/2016 par ajax
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      On lit vraiment n’importe quoi : "Le cancer est un dysfonctionnement des mitochondries".
      Non ! non ! et re-non !
      Le cancer est un dysfonctionnement de l’expression génétique.
      la définition du cancer est "l’expression par une population de cellules [malignes] de gènes qu’elles ne devraient pas exprimer" (gènes foetaux chez l’adulte, gènes germinaux dans des tissus somatiques, etc).
      l’expression génétique qui entre en jeu dans la cancérisation n’a rien a voir avec l’ADN mitochondrial.

      c’est un peu ce qui fait d’internet une épée à deux tranchants : tout le monde peut s’y exprimer ...et n’importe qui peut y raconter n’importe quoi !


  • #1399109
    le 16/02/2016 par Hilaire de Borneis
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Un excellent reportage. J’ai suivi la méthode Gernez-Morand durant 40 jours l’année dernière, et cette année je vais expérimenter un jeûne complet de dix jours, avec suivi médical. Reprenez possession de votre corps, et ne laissez pas l’industrie pharmaceutique spéculer sur votre santé !

     

    • #1399863
      le 17/02/2016 par Pierre
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      C’est toi qui répand une nouvelle propagande avec ce genre de conneries.
      Le jeûne tout comme toutes les conneries sur la malbouffe sont des inventions de la société moderne. Tu tombes en plein dedans !
      Allez faire un tour en Afrique, ou en Asie, vous verrez si vous vous taperez le luxe de faire un jeûne, ou bien de lever le nez sur du lait ou de la nourriture en conserve. Vous mangerez parce que vous aurez faim, point barre.


    • #1400462
      le 18/02/2016 par Titus
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @Pierre

      Tu crois que dans le Tiers-Monde, il est rare d’être privé de nourriture ? Que le jeûne soit volontaire ou pas ne change rien à la nature et à la réalité du jeûne.


  • #1399115
    le 16/02/2016 par Shemess
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Le ramadan !!! La première semaine ça va je puise dans mes réserves, la 2 semaines je ressens le changement la 3e je redécouvre le vrai gout des aliments, et une certaine nervosité et c’est la que le mental joue. La 4 e semaine je remercie le seigneur d’être arrivé au bout. Mon corps et mon esprit sont bien nettoyer ...

     

    • #1399234
      le 17/02/2016 par Benoït
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Le ramadan c’est pas plutôt un décalage des repas ?
      T’a pas mangé la nuit ?


    • #1399364
      le 17/02/2016 par Sophie
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Bonjour,
      ’certaines personnes on du mal avec la définition du mot jeûne , je vous invite à lire tous les dictionnaires disponible et de demander à vos médecins si le ramadan n’est pas un jeûne, le ramadan que vous le vouliez ou non est bien un jeûne, le fait de s’abstenir volontairement, du lever jusqu’au coucher du soleil et bien un jeûne, si le ramadan était pratiqué comme il le devrait (sans excès ) de l’eau, un peu de dattes le soir, le jeûne serait aussi thérapeutique parce qu’en plus de l’aspect religieux (dévotion à Dieu) le jeûne en islam, est censé nous guérir de tous les maux(si bien sûr il est pratiqué sans excès. Cordialement


    • #1399386
      le 17/02/2016 par boubal
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @Benoït
      Je suis désolé de vous contredire, le Ramadan est un jeûne que beaucoup respectent juste dans la forme, horaires surtout, et non dans l’esprit. Vous avez peut-être vu défiler sur les plateaux de france2 des beurres et beurettes pour célébrer ce mois de "prières", en faisant la fête qu’ils ont baptiser "les nuits du ramadan" !!!! et que les téléspectateurs lobotomisés perçoivent comme une invasion sarrasine. Il ne s’agit en fait que d’une manipulation médiatique, une façon de rendre l’islam compatible avec les "valeurs" de la société moderne, société de consommation, comme on tente de le faire partout y compris dans les pays à "majorité" musulmane.


    • #1399453
      le 17/02/2016 par Philippe
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      C’est aussi une punition pour les reins.
      Pourquoi ne pas pratiquer en France un Ramadan de modération ? La privation est si éloignée de nos coutumes.


    • #1399470
      le 17/02/2016 par ajax
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Le ramadan ?
      Alors pour ceux qui veulent jeuner : le carême ! et là c’est pas le jeune allégé du ramadan !


    • #1399553
      le 17/02/2016 par mohand
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Effectivement le ramadan a perdu son sens ces derniers temps dans la société. beaucoup de gens croient que faire le ramadan c’est simplement de jeuner le jour et de rattraper le soir. alors que le ramadan a un objectif d’abord spérituel. la méthode du ramadan est justement de s’éloigner des besoins matériaux de se consacrer jour comme nuit à la vie spérituelle. Le jeuneur doit résister à la prévation, soigner son language...le jour et intensifier les prières le soir et pendant la nuit. Après, est ce bénéfique à l’organisme ? je pense que oui mais c’est secondaire. on perd du poid on devient plus léger et plus résistant après un bon ramadan, moralement et physiquement.


    • #1400014
      le 18/02/2016 par mgiri
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      S V P avec tout mon respect le Ramadan n est pas un JEUNE ,,,, merci de comprendre ce qui est une mascarade a la realite du jeune MERCI DE PAS MELANGER !!!!


    • #1400407
      le 18/02/2016 par mohand
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @mgiri
      Pourquoi le ramadan n’est pas un jeûne ? en tous cas on prive le corp de nourriture et d’eau pendant plusieurs heures jusqu’à 17 heures en été. en fait, on mange deux fois par jours pendant le ramadan, au couché du soleil et à l’aurore avant le levé du soleil durant les 30 jours du mois. Je pense que c’est très proche du régime préconisé par André Gernez pour réduire le risque de cancer, cad, éliminer un repas par jour pendant au moins 20 jours (je crois).


    • #1400409
      le 18/02/2016 par Je SuisLePen
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @mohand

      Tu réponds toi-même à ta question : on mange pendant le ramadan, donc ce n’est pas un vrai jeûne. Le vrai jeûne est la privation totale de nourriture pendant plusieurs jours consécutifs. Le ramadan, comme le Carême, est une restriction alimentaire journalière, à condition qu’il soit suivi avec sérieux, c’est-à-dire sans se goinfrer de couscous et de pâtisseries orientales le soir.


    • #1400420
      le 18/02/2016 par mohand
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @mgri

      Ok, se priver de nourriture de combien durant les 24 heures du jour ? car le ramadan c’est se priver de nourriture durant tous les jours du mois sauf pour certainnes personnes, comme vous le dites, c’est un festin chaque soir. Mais le ramadan que je connais moi est vraiment de la restriction alimentaire (et pas seulement) surtout pendant les derniers jours durant lesquels on pert beaucoup d’énergie et de poid.


  • #1399142
    le 16/02/2016 par amejidonc
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Le sucre mes amis, le jeune resout beaucoup de problemes car ce sont des problemes liés à la surconsommation de sucre, que nous a imposée la fameuse "American Standard Diet", probablement preparée par les lobby big food et big pharma plus que par des chercheurs (de l’epoque, ceux d’aujourd’hui vous vendent cette diet tragique avec le sourire, les temps changent). Jeunez mes amis, mais considerez aussi une révolution calorique. Le gras, c’est la vie !


  • #1399270
    le 17/02/2016 par Absolument personne
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Il existe également un autre jeûne : le jeûne R.S.A.

    Ça consiste à ne pas manger par manque de moyens financiers,
    suivi d’un problème de paiement des factures.

    Efficacité garantie pour perdre du poids.....

    Remède préconisé à ce stade : le bénévolat .....

     

    • #1399346
      le 17/02/2016 par Laurenzo
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Haha ! Je rigole mais n’empêche, c’est bien vrai. Je suis dans ce cas depuis deux ans, j’avoue ne pas me sentir concerné plus que ça aux problèmes de mal-bouffe et de santé du coup. Mieux, je n’ai ni mutuelle ni médecin traitant. Et je reste toujours pantois lorsque je croise de vieilles connaissances ou même ma famille, toujours de plus en plus gras et malades. A s’enfiler des tubes entiers de cachtons dès qu’ils sont enroués en proférant la mythique phrase " c’est du paracétamol, c’est saint " ! Et hop, une petite gorgée de soda et la moitié d’un sauciflar pour faire passer le tout... Et un énième rdv chez le médecin "bobologue" la semaine suivante avec une liste de courses tout prête direction la pharmacie. Nous sommes tellement chanceux nous, occidentaux, nos médicaments sont en partie remboursés !


    • #1400542
      le 18/02/2016 par scritch53
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      R.S.A : Restriction Stricte d’Alimentation


  • #1399287
    le 17/02/2016 par disrann
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    J’ai fait un jeûne de 7 jours (bcp d’eau) en suivant la pratique d’Henri Monfort...No problem.

     

    • #1400146
      le 18/02/2016 par jeanjean
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Eh bien chapeau ! Mais j’aimerai vous demander, étiez-vous déjà habitué au jeune ou bien est-ce la première fois ? Si c’est la première fois, n’est-ce pas un peu brutal pour l’organisme ?


  • #1399366
    le 17/02/2016 par Durandin
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Il faut éviter de conseiller à des jeunes de jeûner : ils peuvent basculer dans l’anorexie, toujours dangereuse . Vous voulez moins bouffer ? Mangez seul, vous mangerez strictement à votre faim, vous ne ferez plus comme ces poules qui, une fois rassasiées, se remettent à picorer quand elles voient d’autres poules commencer à s’alimenter .

     

    • #1399986
      le 18/02/2016 par Silence Radieux
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      @ Durandin
      Excusez-moi mais si on se prend pour une poule lorsqu’à table avec des gens, c’est signe d’autre chose sur quoi il faudrait se pencher, par exemple le manque de maitrise de soi.

      Manger ensemble est un joyaux de France ! (vous ne vous en rendez pas compte !)
      http://www.psychologies.com/Nutriti...


    • #1400138
      le 18/02/2016 par jeanjean
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Personnellement, voir les autres manger ne me donne pas plus faim si je suis déjà rassasié. Il faut juste écouter son corps, et savoir lorsque l’on a assez mangé. Le jeune est utile a condition de retrouver une bonne alimentation une fois la privation terminée. Si l’on fait un jeune pour se désintoxiquer et que juste après on bouffe des bonbons et des pizzas, et bien c’est inutile.


    • #1400148
      le 18/02/2016 par jeanjean
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      Si je peux me permettre, ça n’est pas le jeune qui pousse a l’anorexie, mais tout ces magazines qui font culpabiliser des filles/femmes déjà très mal dans leur peau...


  • #1399404
    le 17/02/2016 par Marie59
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Merci à E&R de nous permettre de revoir ce documentaire passionnant !

    Comme avec les découvertes du professeur Joyeux (les vertus miraculeuses du miel, entre autres) on se rend compte de plus en plus de l’arnaque des grandes industries pharmaceutiques qui nous poussent à la surconsommation de médicaments inutiles et empoisonnés ! Tout est à notre disposition dans la nature pour se guérir avec peu de moyens...

    Pour ma part, et pour des raisons religieuses, je jeûne tous les mercredis et tous les vendredis et je me rends compte, aujourd’hui, que je n’ai jamais été malade depuis... ! Les premières semaines étaient très difficiles car je suis une incorrigible gourmande, j’aime cuisiner, c’est même je dirais un hobby chez moi, je peux passer plusieurs heures en cuisine à mijoter de bons petits plats pour ma famille. Et ces jours de jeûne c’est d’autant plus difficile car je m’efforce de préparer le repas pour le reste de ma famille. Ensuite, on s’habitue et on jeûne de plus en plus facilement, maintenant ce n’est presque plus un sacrifice et je me sens en pleine forme ! Je m’aperçois aussi que ma prière est plus intense les jours de jeûne, le spirituel prend le dessus, difficile à expliquer ici, mais je me sens plus en communion aussi avec les autres, plus d’empathie etc...

    À part ses bienfaits sur la santé, le jeûne, surtout d’un point de vue religieux, a pour but de nous libérer de nos dépendances. Pour le dire plus simplement c’est une sorte d’entraînement à résister aux tentations. Une grande liberté qui conduit à la paix intérieure, inestimable trésor...


  • #1399426
    le 17/02/2016 par Nyo
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    J’ai personnellement fait un jeûne hydrique (rien que de l’eau) pendant 15 jours il y a deux ans dans l’espoir de perdre du poids et de nettoyer une peau qui était affreuse et pour laquelle les produits exfoliants ne faisaient plus rien, et je peux vous dire que c’est comme si j’avais découvert l’Amérique ou mis le pied sur la lune plutôt.

    Cette expérience m’a fait prendre conscience de réalités nouvelles en ouvrant mon champ de conscience et de possibilités comme je n’avais cru possible.

    Il est vrai que c’est un peu dur les trois premiers jours, puis plus rien, mais entre le 4e et 5e jour, vous avez très mal par endroits ( c’est la crise d’acidose), puis les jours suivants le grain de la peau s’affine et elle se magnifie on dirait une peau de bébé et on entre dans un sentiment de calme absolu, de félicité, et on a une énergie colossale !

    C’est un sentiment indescriptible, une expérience unique... Je le conseille fortement aux personnes sérieuses et motivées.

    De plus, j’ai découvert depuis le jeûne sec que l’on ne fait que quelques jours, ou avant de continuer sur un jeûne hydrique, c’est extraordinaire et plus efficace.

    Malheureusement, il y a très peu de ressources en français sur le jeûne thérapeutique. Mais deux sont néanmoins excellentes : http://metanoialaporteauxmiracles.c...

    La seconde est un forum qui regroupe des jeûneurs et est remplie de témoignage de guérisons par le jeûne : Abcès dentaire, acné, acouphène, allergies aux acariens, angine, aménorrhée, arthrite, asthme,calcul rénal, cancer du sein, cancer de la vessie, maladie de Crohn, diabète de type 2, eczéma, endométriose, fibrome utérin, fibromyalgie, gingivite et parodontite, goitre, hernie discale, herpès, kystes, lymphomes, paralysie, polyarthrite, psoriasis, sinusite, vision, zona, etc.

    Voici le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.o...


  • #1399457
    le 17/02/2016 par Kiaku
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Vous trouvez pas qu’on bouffe trop en occident ? Moi j’ai arrêté ce mode de consommation depuis quelques années ça été une renaissance, je me sens plus léger, plus vif et de meilleure humeur. Deux repas équilibrés par jour suffisent lorsque l’on ne fait pas d’effort intense pendant cette journée ci. En plus ça fait des économies. Le jeune est présent partout dans le monde animal. C’est de la logique. Il faut reposer les intestins et reproduire les conditions rudes dans lesquelles nos ancêtres vivaient et qui ne connaissaient pas la majorité des maux qui nous affectent maintenant. Sans parler des soda, cocas, plats réchauffés, mcdo, gâteaux, bonbons etc... ceux qui en consomment encore je ne vous comprendrai jamais... Mangez des légumes, des fruits, faites un sport, lisez Kontre Kulture, faites des échecs, faites du piano, voyagez et aimez vos proches. Vie réussie hop ! on en parle plus. C’est trop facile.


  • #1399765
    le 17/02/2016 par antoine.s
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Il sont rigolo ces scientifiques, être obliger de massacrer des rats, de dépenser beaucoup d’argent pour confirmer ce que toutes les antiques sagesses savaient déjà, pour ne garder que la partie accidentelle du jeûne dans l’élévation spirituelle qu’il procure, c’est à dire l’hygiène du corps.
    Le pire c’est qu’ils mettent cela sur le dos de l’évolution, comme si le corps avaient des moyens de se soigner qui lui seraient donnés sans une intelligence supérieur.
    C’est quoi la prochaine découverte ? Dormir rendrait moins agressif ? Vivre au rythme des saisons est meilleurs pour la santé ?
    Idiocratie...


  • #1399888
    le 17/02/2016 par blobloblublublabla
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Le jeûne peut être dangereux dans certains cas. On ne doit pas faire n’importe quoi avec son corps. Le jeune, comme tout ce qui n’est pas naturel, doit être utilisé avec précaution.

     

    • #1399942
      le 17/02/2016 par Castel
      Le jeûne, nouvelle thérapie ?

      L’abondance de nourriture à longueur d’année, c’est ce qui n’est pas naturel.
      Le jeune est au contraire pratiqué bon gré mal gré par l’ensemble du regne animal/végétal depuis la naissance de la vie, ce que le reportage souligne d’ailleurs. Il est commun à tous les niveaux d’évolution du regne vivant.


  • #1400627
    le 18/02/2016 par Fdouli
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    En 1957 (cinquante-sept) est apparu un livre de Mr Jean PALAISEUL intitulé : "au-delà de la médecine...tous les moyens de vous guérir...interdits aux médecins...Ed Robert LAFFONT". Au Chapitre IV (p54 à p67) il est question des bienfaits du "Jeûne". Le Dr BERTHOLET y affirme : "le Jeûne est une opération sans couteau ; ce qu’il ne guérit pas, rien ne peut le guérir".


  • #1400763
    le 19/02/2016 par Lolo
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Jeûne de 72 heures il y a un moi de ça, que de l’eau ..
    Depuis j’ai repris mes habitudes .. je picole et fume comme un pompier ^^’
    Cela n’a pas été trop dur, pas même spécialement faim au terme des 3 jours.
    Il parait que le jeûne est pratiqué par les artistes pour plus de créativité ?
    J n ai vu aucune différence personnellement.
    Bisou les ami(e)s !
    Que Dieu vous bénisse.

     

  • #1400996
    le 19/02/2016 par Kiki25
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    J’ai jeûné à la Clinique Buchinger. C’est pas donné (mais il y a des soins, j’entends déjà les crétins répondre que la bouffe n’est pas donnée ), mais pour une première fois, c’est hyper efficace. Seul point important, il faut se supplémenter en Potassium durant le jeûne pour prévenir les soucis cardiaques. On se sent vraiment trop bien en jeûnant. Attention, la realimentation doit être légère, via une soupe puis une pomme et ensuite un peu de céréales et fromage blanc par exemple. Surtout pas de morceaux de viande, c’est indigeste.
    Quand au jeune islamique,ça n’en est pas un car les gens se goinffrent la nuit. Le jeûne est un arrêt de l’alimentation ou une réduction drastique. Et il faut boire énormément pour ne pas surcharger les reins en métabolites. Beaucoup de moyen orientaux jeûnent en Allemagne pour faciliter le ramadan. Mais une fois un jeûne effectué en clinique, on peut jeûner seul. Je vais tenter de jeûner en Russie la prochaine fois, c’est assez abordable.


  • #1401051
    le 19/02/2016 par bobforrester
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    bjr

    Excellent merci ER de nous avoir présenté cette émission. Ces résultats confirment en tout point les travaux d André Gernez que seul le site a diffusés et c est son grand tres grand mérite.
    L acidose comme état mortel pour le cancer ! J en profite puisque je réside aux Philippines pour vous signaler la production dans ce pays du seul sucre que la cellule cancéreuse ne peut utiliser à son profit , le moscovado sucre de canne absolument naturel qui n a subit aucun traitement . Cette découverte par Warbug médecin allemand lui a valu le prix Nobel d ailleurs.


  • #1401090
    le 19/02/2016 par Astral
    Le jeûne, nouvelle thérapie ?

    Excellente initiative que de poster cette vidéo. Le jeûne démontre bien à quel point notre nourriture est toxique et qu’elle est la cause principale de la plupart des maladies chroniques, hypertension, cancers.. etc.. etc..
    En tout cas j’en ai l’intime conviction.

    On oubli trop souvent que le corps est doté d’une puissante capacité de régénération.
    Les médicaments actuels ne traitent que les symptômes mais ne soignent rarement la cause d’un dysfonctionnement. Un marché juteux pour l’industrie pharmaceutique.

    Pour ma part je pense que la meilleure alimentation (celle qui pousse le corps à régénérer ses tissus et organes) reste le 100% fruits et légumes bio crus même si j’en suis loin.

    A l’inverse les céréales (sucres), viandes (graisses + acides), produits laitiers (très acide+ sucres) ainsi que le gluten (non-digérable) sont à mon sens à éviter dans l’idéal totalement.

    Pour avoir fait l’expérience du 100% fruit et légumes sans gluten durant plusieurs semaines j’ai très rapidement constaté un gain de vitalité. Qualité de sommeil, réveil moins dans le gaz, esprit plus vif, super digestion etc..
    La façon de mon corps de me dire merci.

    Cette alimentation peut paraître radicale. Dur de se séparer du pain, pizza, steack, fromages etc.. Ces aliments donnent beaucoup de plaisirs mais qui ont un prix. C’est un peu comme le tabac..
    Bref, faut essayer de se poser les bonnes questions si on veut éviter que notre corps devienne un handicape.


Commentaires suivants