Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

Fin du pluralisme de la presse ou d’une incongruité en pays capitaliste ?

Le quotidien, qui fête cette année ses 112 ans, traverse une période difficile. Ses finances sont au plus bas. De multiples appels ont été lancés pour que ses lecteurs le sauvent. Le journal n’en est pas à sa première crise, mais celle-ci pourrait bien être la dernière.

 

 

L’Humanité, le journal fondé en 1904 par Jean Jaurès, va mal. C’est son directeur actuel, Patrick Le Hyaric, qui l’a annoncé dans un article paru le 10 mars intitulé, sobrement, L’alerte : « Nous vous devons la vérité, l’Humanité est en danger ! […] L’Humanité ne tient que grâce à votre soutien. Et aujourd’hui, avouons-le, elle ne tient qu’à un fil. » Il y explique notamment que la survie du journal est nécessaire pour le pluralisme de la presse. Les pertes qu’accuse le titre s’élèvent à près de 50 centimes par exemplaire de L’Humanité vendu. Le journal est actuellement au bord du gouffre. Cet article est l’occasion de faire naître un slogan comprenant un hashtag, comme taillé pour l’ère des réseaux sociaux : #lHumanitecestnous.

Mais les problèmes financiers de l’Huma ne datent pas d’aujourd’hui. « C’est un journal qui vit toujours dans un déséquilibre/équilibre difficile, explique Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français (PCF) et ancien directeur de la rédaction du journal. Il y a des passages plus critiques que d’autres. »

En 2013, l’État annule une dette que le journal doit au Trésor. Le quotidien avait contracté un prêt auprès du fonds de développement économique et social en 2002. À l’époque il était en cessation de paiement. La vente à l’État en 2010 de son siège, un bâtiment massif imaginé par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, pour 12 millions d’euros, n’avait pas suffi à le sortir d’affaire. Lors de son invitation à l’Instant M sur France Inter, Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction a fait le bilan :

« Nous avons limité [les] pertes notamment au prix de mesures assez sévères sur notre fonctionnement mais comme tous les autres quotidiens français nous perdons de l’argent dans notre exploitation. La différence c’est que nous n’avons pas des actionnaires du CAC 40 qui soit rachètent le journal, soit le recapitalisent. Nous n’avons pas non plus la publicité à laquelle nos lecteurs auraient droit »

 

L’émission parle de L’Humanité à partir de 5’50 :

 

Pas d’actionnaires extérieurs

Il n’y a aujourd’hui plus d’actionnaires extérieurs dans le capital du journal. Par le passé, la Caisse d’épargne et même Bouygues se sont retrouvés à mettre de l’argent dans le quotidien. Contrairement à d’autres titres de la presse quotidienne nationale comme Le Monde, le journal ne peut donc pas compter sur des actionnaires puissants qui peuvent mettre la main à la poche. Lors de son interview par Sonia Devillers, Patrick Apel-Muller a insisté sur le fait que le journal n’accepterait pas l’argent d’actionnaires qui souhaiteraient intervenir dans la ligne éditoriale. « En 1920, Anatole France explique qu’il manque même les chandelles pour écrire » ajoute Grégory Marin, ancien délégué syndical à l’Humanité. « Il y a à l’Huma un déficit structurel comme dans le reste de la presse. Il faut avoir un actionnaire qui peut mettre de l’argent régulièrement ou alors compter sur des recettes alternatives, ce qui n’est pas notre cas. »

 

JPEG - 225.8 ko
La une du 6 mars 1953

 

De possibles erreurs stratégiques

Certains pointent un problème stratégique, un manque d’efforts sur le web. L’Humanité a été pourtant été le premier quotidien national à se doter d’un site internet. Mais aujourd’hui, il est à la peine si on le compare à celui d’autres grands journaux. « On était censé être passé au bimédia il y a trois ans. Mais la rédaction a été assez peu associée à cette décision. Ce fut un échec. Aujourd’hui la stratégie est peu claire », confie une personne employée au journal.

Lire la suite de l’article sur lesinrocks.com

L’alignement progressif du Parti communiste français sur le socialisme, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1450830

    Sortir du vingtième siècle, il est temps, n’est-ce pas ?


  • #1450835
    le 23/04/2016 par le Mont Blanc
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    C’est un journal communiste et franc - maçon.. Bien fait pour eux ; prions que le prochain sera "Charlie hebdo", ou encore mieux, "L’Express" :)

    Ouf ! Une nouvelle est apparu sur ce dernier : il nous informe que la GLDF-La Grand Loge Maçonnique de France ( son "cloud" ) a été victime d’un piratage informatique.

    Des milliers de documents internes à la Grande Loge de France, une des principales obédiences franc-maçonniques françaises, des comptes rendus de réunion aux courriers internes en passant par des demandes de mutation, parsemés de centaines de noms, sont, depuis plusieurs jours, disponibles sur Internet. Un comble, pour une organisation qui cultive le secret. :)))

    Un logiciel espion, qui a servi à l’extraction des documents vers un espace de stockage en ligne, a été retrouvé dans le système informatique de la GLDF.

    La fuite représente plus de 6 giga-octets, soit plus de 6 000 documents.

    http://blogs.lexpress.fr/lumiere-fr...

    Une belle réussite pour les pirates. Et RIP, l’"Humanité" !


  • #1450856

    Il fait partie de ces journaux qui n’ont plus tellement de raisons d’être... un journal soi-disant communiste subventionné par un Etat capitaliste et libéral, ça n’a aucun sens... pareil pour Libé qui n’a plus rien à voir avec ce qu’il fut à sa création...
    C’est tellement artificiel tout cela, beaucoup plus pervers que la pravda soviétique puisqu’on maintient sous perfusion une pseudo-diversité, liberté de la presse...
    Presque tout est à jeter dans la presse mainstream, il n’y a que le Monde diplomatique qui par miracle a réussi à garder un certain côté subversif(assez limité, trop entaché par la bien-pensance) grâce à son statut plus ou moins indépendant

     

    • #1450944
      le 23/04/2016 par Sauve qui peut
      Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

      "....sous perfusion une pseudo diversité ... " c’est en cela entr’autres qu’on reconnaît une dictature bien plus perfide et sournoise que celles habituelles : depuis plus de 40 ans , ils ont réussi à imposer à une bonne partie de la planète leur " fameuse " démocratie pour faire passer la plus aboutie des dictatures ! ...mais ...mondialiste celle là !


  • #1450858
    le 23/04/2016 par Théophraste
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    C’est pourtant le quotidien le plus subventionné au numéro, ce qui prouve qu’il est rédigé par des tocards .


  • #1450861
    le 23/04/2016 par Théophraste
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    Ignoble torchon sioniste qui hurlait à la mort de Pétain, de Brasillach, de Laval, de Salan et de tant d’autres, mais curieusement d’aucun "élu" .

     

    • #1450927

      Salan ?ah bon merci je ne suis ni bobos de gauche ni bobos de droite, mais l’Algérie n est plus française, elle est indépendante. Je suis pour Soral à 1000% et je suis adhérent pour éviter certains malentendus. Je ne suis pas socialo ni pour le gud. Vive E&R et tous les résistants du monde contre le sionisme et le nouvel ordre mondial.


    • #1451033
      le 24/04/2016 par aurelien362
      Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

      Vous mélangez tout. Les communistes ont été très violents dans l’épuration mais pas par "sionisme", plutôt parce que l’URSS luttait contre l’Allemagne nazie.

      Pendant la guerre d’Algérie, les "sionistes" étaient du côté de la France et des partisans de l’Algérie française, notamment Guy Mollet (d’où le soutien de Nasser au FLN).

      Enfin, l’Humanité a toujours été sur une ligne plutôt antisioniste.


  • #1450866

    Un journal au service du pouvoir, du sionisme et de la finance. Non merci et Basta !!!

     

  • #1450892

    Ah, parce que L’Huma faisait encore partie de la pluralité de la presse, et d’ailleurs quelle pluralité y a-t-il dans les médias ?


  • #1450893
    le 23/04/2016 par NicolasBlackMamba
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    Pour sauver le journal Humanité, un petit attentat peut être ? Charlie Hebdo y avait trouvé son compte en tout cas ... Un autre petit attentat sous faux drapeau pour la route ? Pourquoi pas ... ? Y’a pas un petit agent du Mossad dans l’équipe de l’Huma pour nous arranger ça ?


  • #1450903
    le 23/04/2016 par Théophraste
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    C’est le quotidien le plus subventionné au numéro ! Des fortiches .


  • #1450924

    toutes mes condoléances... ce journal fait beaucoup de mal à la France, on ne le regrettera pas et, en plus, on fera des économies s’il disparaît :)


  • #1450941

    Le probleme de tous ces "journaux" ce n’est pas la forme, le web, la pagination, etc..
    C’est qu’ils sont VIDES de sens. Les censeurs internes sont derriere et seul le main stream a droit de parole. Ils disent donc tous la meme chose. Quelle difference entre l’huma et le figaro ?aucune. Il suffit d’en lire un. ou zero.
    Sans l’argent de nos impots ou de la finance internationale (direectement ou par la pub dirigee) ils sont finis.
    Et c’est tant mieux.


  • #1450947

    Depuis 1991 et la chute de l’URSS tout le monde a compris que le communisme était mort, sans subsides venus de l’Est l’Huma ne pouvait qu’agoniser sans gloire .


  • #1450952

    Que crève l’Humanité ... mais en silence alors...

    Un peu de dignité, je vous prie : la classe paysanne, l’armée, les hopitaux, les entrepreneurs... crèvent aussi.

    Alors qu’un journal qui n’est lu par personne et qui a la prétention de se faire appeler l’Humanité disparaisse ! ... c’est tellement dérisoire !


  • #1450961

    Quand l’Huma n’ignorait pas Céline, il le calomniait : cela me suffit pour juger ce torchon . Céline est une pierre de touche (Destouches...) .


  • #1450982

    Tout produit de consommation disparait un jour ou l’autre, ironiquement ce journal en fait partie.


  • #1450989

    Être partit de Jaurès pour finir subventionné par les caisses noires du medef et de ses francs-maçons qui sont elle-même alimentées par l’argent volé aux con-tribuable ! Vaut mieux que ce torchon crève et que les putes qui y tapinent soit chomeuses !!


  • #1451002
    le 23/04/2016 par lapis lazuli
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    toute la presse écrite il y en a pour plus de 400 millions d’euros de subventions par an, le figaro en tête, si on suit la ligne libérale de pratiquement toute la presse française, elle ne devrait plus exister.


  • #1451008

    La survie passe par un unique hebdomadaire, d’une formule modernisée de l’humanité dimanche , sous la forme d’un magazine.
    Par contre les archives de l’Humanité sont une mine historique . Je suis sûr qu’un mensuel ou un trimestriel de type Historia, composé rien que d’anciens articles de l’Humanité aurait son public .


  • #1451035

    Aujourd’hui, ce journal est une mascarade de décadence athèe libéro-conformiste.
    Hier, il faisait l’apologie de Staline.
    Bref, aucune grande époque, aucune humanité effective, bon débarras.


  • #1451058

    Rien à voir avec le journal du Pc ..... Tous les journaux "quotidiens parisiens" de ce type vont disparaître, car ils ne sont plus du tout adaptés à notre époque .....
    Toutes les subventions et autres aides ne feront que retarder un peu la chose .....
    Les quotidiens régionaux disparaîtront un peu plus tard, eux aussi !!!


  • #1451099

    dans la mesure ou il ne reste plus que la propagande pour legitimer l’info "plurielle de ce gouvernement aux abois , je fais le paris que l’huma va bientot empocher quelques dizaines de millions d’euros des contribuables francais.


  • #1451100

    PCF est mort avec le départ de Marchais. La base militante qui était massivement sur la ligne de ce dernier a viré FN ou s’est complètement dépolitisé par dégoût de la politique...Le PCF d’aujourd’hui n’est plus qu’une coquille qui ne parvient même plus à faire semblant d’exister !


  • #1451117

    Mais dites moi . c est pas ce journal et mediatpart qui n avaient pas payer leurs impots a l etat francais..

    Donc je resume un peu le systeme merdiatique. .
    Ca commence par des millions de subventions annuelles
    Ca se poursuit par des milliers d euros de deduction fiscale pour chaque journaliste
    Ca finit par frauder le fisc ..

    Pas d inquietude pour eux. Flamby le hobbit joufflu a efface l ardoise . surement dans l attente de Une complaisante pour lui . son parti . et le systeme..

    Et surtout des articles partiaux et dictes par le systeme pour debiner quotidiennement les opposants . le Fn etc.

    Voila le systeme dans toute sa splendeur .


  • #1451145

    Ce ’journal’ a fait bien assez de mal comme cela. Si on faisait le bilan de tout ce qu’il a gâché de papier et d’encre, de tout ce qu’il a fait couler de salive, de sueur et de sang, pour en arriver là, au bout d’un siècle de slogans, de manipulations, de mensonges, de trahisons. Tous les gogos qui, par centaines de millions ont laissé des plumes dans ce délire atroce...c’est fascinant ! En bosse, l’escroc, en creux, sa victime ; le doublet fondamental prédateur/parasité le tout dans l’hyperfictionnel, ça laisse rêveur...


  • #1451176

    Un journal qui a eu cette une le 6 mars 1953, ne mérite pas autre chose que de disparaître...

     

    • #1451338

      en 1953, Staline était encore celui qui avait sauvé l’Europe du nazisme . C’était une icone respectée du XXè siècle.
      Il faut regarder le film "Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes" pour mieux comprendre la réalité du PC de l’après guerre


    • #1451649
      le 24/04/2016 par borussia1871
      Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

      @ ilan Et en 1953, la moitié de l’Europe est sous la dictature sanguinaire bolchévique et l’autre moitié sous le joug bancaire anglo-saxon. Quel beau sauvetage du nazisme...


  • #1451188

    http://www.lepoint.fr/politique/hol...
    « Rajeunissement
    Ira, ira pas ? La mobilisation a pourtant commencé. Le 2 avril, au cours d’une réunion à l’Élysée aux allures de séminaire de campagne, le président a réuni autour de lui les ministres Emmanuel Macron et Ségolène Royal, le conseiller Julien Dray, partisan d’une synthèse, “de Macron à Nuit debout”... »

    CQFD, Nuit debout est bien pilotée par la gôche du Capital qui ne peut plus s’appeler Front de Gauche, les verts, NPA, eelv... C’est du Macron Ni gauche, ni droite,... bref du front ripoublicain, l’UMPS,... seule l’étiquette a changé comme d’hab.


  • #1451262

    Après le pacte germano-soviétique (24 août 1939) Daladier interdit le PCF - et l’Huma de publication . Une fois les Allemands à Paris les cocos leur demandèrent l’autorisation de faire reparaître leur torchon : ils refusèrent . Quel dommage ! Tout le monde aurait compris que cette feuille dépendait de l’étranger et ce canard ne s’en serait pas relevé .


  • #1451264
    le 24/04/2016 par Brindavoine
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    Je verrais bien la vieille tante Pierre Bergé sauver ce journal : n’est-il pas un magnifique Mécène comparable à ceux de la Renaissance ? Après Laurent le Magnifique, Bergé le Magnifique .


  • #1451327
    le 24/04/2016 par horizons.lumineux
    Le journal L’Humanité va-t-il disparaître ?

    Les arguments pour la sauvegarde de cette feuille de choux complètement creuse, sont pitoyables. C’est à peine du niveau de ces faux mandants roumains dans le métro parisien. C’est d’une nullité incroyable, il faillait vraiment oser. L’anomalie n’est pas que cet organe de propagande anachronique risque de disparaitre, l’anomalie, c’est qu’il existe encore.

    Ils ont si peu d’imagination politique, de légitimité et de projet pour l’avenir, qu’ils en sont à en appeler à Jaurès, alors qu’ils l’ont trahit pendant 70 ans, en soutenant tous les coups tordus du parti communiste d’URSS (pacte germano-soviétique, coup de Varsovie, coup de Prague, Allemagne de l’est, génocides et procès staliniens, …).

    Sur France Sphincter, personne pour le lui faire remarquer. Normal, ils sont tous du même monde, ils vendent tous la même soupe. Inutile de prolonger le coma d’un moribond qui ne se réveillera jamais. Il y a déjà longtemps qu’ils auraient dû rejoindre la poubelle de l’histoire. Pour rappel, la Pravda est morte en 1991.


  • #1451371

    Ça fera toujours 6 millions d’euros d’économisé (le montant des subventions directes et indirectes de l’Etat) par an. 6 millions pour 36 000 ventes quotidiennes (un quasi fanzine), soit, selon le Ministère de la Culture (voir ici : http://www.culturecommunication.gou...) 0,59 centimes par numéro, la plus grosse aide par rapport aux ventes.
    Je suis désolé mais si personne n’achète votre torchon c’est qu’il doit bien y avoir une raison, on (les chers contribuables) ne va pas payer indéfiniment pour que l’Huma fasse toujours partie du paysage.

     

    • #1451691

      36000 ventes ou 36000 exemplaires ? On peut s’abonner à l’Humanité pour 6 mois gratuitement ! et c’est renouvelable... je pense que seuls les très vieux coco doivent encore l’acheté par charité


  • #1451412

    Un journal de gauche en moins, mais tous les autres sont de gauche donc ça ne change rien.


  • #1451450

    Moi je pense qu’Alain Soral et ER devraient faire une offre pour reprendre ce journal. Ainsi, en quelques mois L’Huma sera sauvée. La ligne politique sera légèrement réorientée dans le sens du cercle Proudhon et là, miracle ! cela fera monter le nombre d’abonnés à 100’000 et le tirage à 500’000. Les emplois seront sauvés, et tout le monde sera content...


  • #1451468

    Mon avis sur l’Huma est mitigé, car au milieu toute leur masse de propagande au ras des pâquerettes, on peut trouver des enquêtes et articles très intéressants et non orientés idéologiquement. Si si, contrairement aux idées reçues. Et à la concurrence...

    Mais si faute d’adhérents et de la masse de prolos partis ailleurs, le journal doit vivre sous perfusion de l’État (car le bienfaiteur privé me paraît exclu) c’est non, que la bête meure et que ses archives servent aux historiens !

    Par contre quand je vois les tronches à Le Hyaric, Laurent et leurs prédécesseurs depuis l’époque Marchais (et encore plus quand j’entends leur gloubiboulga bien-pensant) je me dis : Jean (Jaurès) au secours !


  • #1451573

    Après Georges Marchais, les dirigeants communistes ont largué les ouvriers français au profit des étrangers donc les ouvriers français pas cons, ont largué le journal l’humanité.
    Lagardère (marchand d’armes) est entré, un temps au capital en 2001... ce qui montre que le fric n’a pas d’odeur.


  • #1451655

    Ils ont qu’a faire comme comme " 20minutes " ou " Metro ".
    Gratis, bourré d’annonceurs, et comme ça on pourra l’utiliser pour la litière du chat...


  • #1451688

    Je ne vois pas en quoi l’Huma est différente du reste de la presse dominante. Libé, l’Immonde, L’Obs, L’Huma, Le Petit Journal, tous les mêmes.


  • #1451820

    Mdrrrrr ! 43 commentaires seulement sur ce fil, même ici, pour en parler, tout le monde s’en fout de ce journal...^^


Commentaires suivants