Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le lobby LGBT à l’Université

Une campagne d’État pour culpabiliser le bon sens potache hétérosexuel

« Lutter contre l’homophobie : le combat de toutes et de tous » vise à sensibiliser les étudiants et l’ensemble des personnels des établissements d’enseignement supérieur aux difficultés rencontrées par certains étudiants encore trop souvent victimes de discrimination en raison de leur orientation sexuelle ainsi qu’aux conséquences parfois dramatiques d’actes et de comportements homophobes.

La campagne de lutte contre l’homophobie dans les établissements d’enseignement supérieur s’appuie sur la diffusion d’outils de prévention et d’information réalisée en collaboration avec les acteurs associatifs, notamment :

- un jeu de quatre affiches qui reprennent des insultes ou propos communément entendus qui marquent profondément les étudiant-e-s gays, lesbiennes, bisexuels ou trans’,
- un nouveau guide « (re)connaître pour mieux agir » à destination des professionnels des établissements, en particuliers les services de médecine universitaire ou les services sociaux, pour leur fournir des informations actualisées juridiques, médicales, psychologiques, etc., leur permettant de mieux accompagner les étudiants et les étudiants en souffrance, victimes de l’homophobie.

 

Un lobby planétaire, à lire sur E&R :

Les universités ont pourtant d’autres chats à fouetter,
à lire chez Kontre Kulture :

Sur le lobby LGBT, chez Kontre Kulture :

Contre tous les communautarismes, militer pour la réconciliation nationale avec Alain Soral et Dieudonné :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1387287
    le 02/02/2016 par Frédérico
    Le lobby LGBT à l’Université

    Considérer qu’ "y’a des limites..." est maintenant inacceptable.

     

    • #1387376
      le 02/02/2016 par Milouz
      Le lobby LGBT à l’Université

      Le "... du moment qu’il ne me drague pas" est magnifique aussi.

      Bientôt, refuser de se faire enculer vaudra de la prison ou le goulag.

      On aura le droit de manifester contre ces affiches, ou c’est interdit aussi sous peine de prison ferme et rééducation avec Fourest ?


    • #1387593
      le 02/02/2016 par noname
      Le lobby LGBT à l’Université

      Ouf, je suis pas le seul qui a tilté sur "du moment qu’il me drague pas" parce qu’effectivement, vaux mieux qu’ils s’abstiennent...

      J’ai d’ailleurs l’impression qu’ils étaient tellement à court d’idées qu’ils ont fait pas mal de hors sujet, mais fallait absolument sortir l’affiche alors...


  • #1387313
    le 02/02/2016 par A+
    Le lobby LGBT à l’Université

    J’espère que les étudiants vont réagir avec de belles contre-affiches bien pensées. Qu’on se marre un peu avec ce combat de toutes et de tous....

     

    • #1387381
      le 02/02/2016 par Smuth_Smuth
      Le lobby LGBT à l’Université

      Ne rêvez pas, l’université est un nid à gauchistes, surtout celle de lettres et de sciences molles en général.


    • #1387462
      le 02/02/2016 par RomainDeMetz
      Le lobby LGBT à l’Université

      @Smuth_Smuth

      Je suis moi même en faculté d’histoire( donc une "science molle" comme vous dites) mais rien ne m’empêche de suivre la ligne d’E&R
      Pour dire, j’ai rencontré un camarade d’Égalité et Réconciliation dans mon groupe( ce que je croyais impossible !)
      Pareillement, les autres étudiants ne sont ni spécialement gauchos ni même très portés en politique, malgré ce genre d’affiche du lobby féministo-LGBT


    • #1387553
      le 02/02/2016 par Smuth_Smuth
      Le lobby LGBT à l’Université

      @RomainDeMetz

      Je sais bien qu’il existe des cas à part, je suis moi-même en faculté d’Histoire depuis plus de 5 ans mais je rase les murs politiquement.


    • #1387652
      le 02/02/2016 par Mâle-aimé
      Le lobby LGBT à l’Université

      RomaindeMetz Pas besoin que vos chers camarades militent pour un parti quelconque, très généralement dans les universités même les apolitiques ont des idées et des sympathies très à gauche. J’ai assez fréquenté les universités pour en savoir quelque chose, et moi aussi j’ai côtoyé ce public des "sciences molles".


    • #1387895
      le 03/02/2016 par RomainDeMetz
      Le lobby LGBT à l’Université

      @Mâle-aimé et Smuth-Smuth

      Vous avez certainement raison, après ce n’est que mon avis sur la question. Évidemment ce genre d’affiche de propagande du lobby feministo-LGBT sur les murs des facs n’est pas rassurant pour l’avenir !


  • #1387316
    le 02/02/2016 par boule&bill
    Le lobby LGBT à l’Université

    C’est rassurant de savoir que l’argent public est investit dans des causes d’interet collectif...


  • #1387335
    le 02/02/2016 par Smuth_Smuth
    Le lobby LGBT à l’Université

    Autant ce genre de nouvelle est alarmante lorsque ces campagnes ont lieu dans le primaire et le secondaire, autant à l’université c’est sans grand intérêt.
    L’université est déjà remplie de gauchos métisseurs et LGBT, quant aux (rares) autres, ca les fera juste rigoler.

     

    • #1387484
      le 02/02/2016 par VORONINE
      Le lobby LGBT à l’Université

      Cette campagne est discriminante par les personnages choisis : que des matinés , pas un seul ( e) blond(e) aux yeux clairs


    • #1387559
      le 02/02/2016 par antoine
      Le lobby LGBT à l’Université

      Et en sciences dures et médecine aussi de nos jours. Je confirme.
      Sachant que ceux qui nous ont foutu dans cette merde par leurs votes et leur crédulité ont eu une bonne formation dans les années 70 et 80, je n’ose imaginer ce que feront ces élèves dont les profs sont des illetrés (c’est du vécu, beaucoup de profs ont une niveau d’orthographe de collégien) gauchistes.


  • #1387371
    le 02/02/2016 par nicolas
    Le lobby LGBT à l’Université

    SOS racisme est mort ,vive LGBT !


  • #1387373
    le 02/02/2016 par Tao
    Le lobby LGBT à l’Université

    En quoi c’est être homophobe de dire "Eux, quand tu les vois, tu ne te demandes pas qui fait la femme dans le couple" ?!?

    Une belle campagne de m*rde.


  • #1387400
    le 02/02/2016 par Xavier57
    Le lobby LGBT à l’Université

    L’industrie du film met également le paquet ces derniers temps. Allez jeter un œil sur le film "Carol" et "The Danish Girl".


  • #1387461
    le 02/02/2016 par JUL
    Le lobby LGBT à l’Université

    L’autre lobby...


  • #1387468
    le 02/02/2016 par A+
    Le lobby LGBT à l’Université

    Il ne manque que le pyjama sur ces affiches.


  • #1387500
    le 02/02/2016 par The Shoavengers
    Le lobby LGBT à l’Université

    Dans ce genre d’opération un décryptage s’impose.
    Quel sont les buts ?
    - Sensibiliser= novlangue pour : culpabiliser.
    - Reprendre et amalgamer des remarques souvent anodines, rassurantes et bienveillantes pour la personne -au pire ironiques- pour effectuer un glissement sémantique dans la nasse -phobie, -facho et tutti quanti.
    Pas d’amalgames...Mon cul (ah non, pas çà !).
    - Faire passer le mal-être que peuvent ressentir les homos hommes et femmes sur le dos des autres. L’exception des insultes et agressions médiatisées à outrance, sert à cacher la réalité qui est l’hyper rareté des insultes et agressions homophobes dans la masse de ce genre d’incident anecdotique. Même en fréquentant des types des quartiers, on constate qu’ils savent très bien qui ils peuvent insulter (les Desouche) et qui ils ne doivent pas insulter. Là aussi, les clichés ont la vie dure.
    - La pression sociale existe pour toutes les catégories de la population (mode, origine sociale, ethnique...). Les préférences sexuelles sont très secondaires dans tout ce que peut subir une population au quotidien.
    - Cette volonté de victimisation ne peut que se retourner contre les principaux/ principales intéressés, qui demandent pourtant, le droit à l’indifférence et à être traités "comme tout le monde" (donc qu’ils deviennent hétéros en toute bonne logique). Il faudrait arrêter un peu ces caprices où on veut tout et son contraire et grandir un peu.
    En conclusion, il aurait été plus simple de décréter la création d’une caste d’intouchables qu’il est interdit de nommer, de critiquer sous quelque angle que se soit. Bref, un pas de plus dans l’esprit "Républicain". Ou pas.
    Liberté, Egalité, Fraternité, mon cul sur la commode.


  • #1387501
    le 02/02/2016 par immoralovelypython
    Le lobby LGBT à l’Université

    Un jour à la fac des tracts trainant par terre avaient comme inscription "l’héterosexualité n’est pas naturelle, elle est juste plus répandu" on notera quand même que c’est bien plus pratique pour se reproduire.


  • #1387524
    le 02/02/2016 par bato
    Le lobby LGBT à l’Université

    bientôt...être hétéro sera interdit...déjà que c’est très mal vu...

    et pourtant...ils sortent d’ou tous ces bienpensants... ?


  • #1387527
    le 02/02/2016 par max34
    Le lobby LGBT à l’Université

    Affiche inverse :

    - "Il a l’air si ennuyeux, il doit être hétéro. Les gays eux au moins savent faire la fête"

    - "Alors lui c’est vraiment l’hétéro de base" (déjà entendu)

    - (Une fille) "Moi tous mes potes sont gays, ils sont plus funs"

    - "On naît tous bi, c’est la société qui te pousse à être hétéro"

    - "Comment tu sais que t’es pas gay ou bi si t’as jamais essayé ?"

    - "Lui c’est le macho hétéro type, il doit frapper sa femme et ses enfants"

    Et j’en passe...

     

    • #1387541
      le 02/02/2016 par spirit
      Le lobby LGBT à l’Université

      Tu viens de dévoiler la deuxième phase de la campagne de la sozialistische propaganda staffel....plus d’effet de surprise,va falloir recentrer le message à la prochaine réunion du comité LGBTPZ section française....Ah,ces lanceurs d’alertes,faudrait les sod....les faire taire !!


    • #1387700
      le 02/02/2016 par Henri
      Le lobby LGBT à l’Université

      @ Max34 : c’est beau ce que tu dis là...on dirait un "argumentaire" de Jean-Michel Aphatie ! :-D


  • #1387537
    le 02/02/2016 par triple zéro cube
    Le lobby LGBT à l’Université

    "Je n’ai rien contre les homosexuels mais entre eux et moi il’y aura toujours une frontière et elle s’appelle mon slip !"
    Patrick Timsit


  • #1387568
    le 02/02/2016 par Nono
    Le lobby LGBT à l’Université

    Ils veulent quoi ?
    Des bisous du monde entier ?
    Pouvoir se masser les parties intimes en pleine rue et que tout le monde applaudisse ?
    Une gay pride tous les jours ?
    Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent entre gens consentants mais qu’ils arrêtent de nous les briser avec leurs revendications à la con (ça pue le parti socialiste tout ça).


  • #1387569
    le 02/02/2016 par joejack
    Le lobby LGBT à l’Université

    C’est la fin du monde. Vraiment. il y a aussi la dernière pub de Calvin Klein dans le métro. Dans le même genre. Les lobbies sont partout.


  • #1387626
    le 02/02/2016 par gaius
    Le lobby LGBT à l’Université

    Que des tronches de vainqueurs ...


  • #1387633
    le 02/02/2016 par laurent71
    Le lobby LGBT à l’Université

    à force j’en deviendrai presque Homosceptique...


  • #1387638
    le 02/02/2016 par S.
    Le lobby LGBT à l’Université

    Ton pote ça me dérange pas qu’il soit homo du moment qu’il me drague pas



    Donc faudrait laisser un mec te draguer sous prétexte de tolérance ?

    - Ça va mon mignon ? On va se boire un verre ? (^_-)-☆

    - Désolé, mais je ne suis pas de ce bord... 乁( ◔ ౪◔)ㄏ

    - Quoi t’es intolérant ? Homophobe va !! ୧༼ಠ益ಠ༽୨

    - ... (ಠ_ಠ)_%


  • #1387654
    le 02/02/2016 par Paul Dupont
    Le lobby LGBT à l’Université

    Alors la question que tout le monde se pose maintenant : est-ce que ces quatre guignols (qui ont vraiment des têtes à faire des affiches de propagande pour jeunes) sont vraiment... enfin vous voyez, quoi.


  • #1387676
    le 02/02/2016 par damien
    Le lobby LGBT à l’Université

    lutter contre l’homophobie, c’est promouvoir l’heterophobie


  • #1387678
    le 02/02/2016 par Jacques Abel
    Le lobby LGBT à l’Université

    Il s’agit de faire intégrer à nos cerveaux tous les critères de représentativité de la communauté homosexuelle.

    La seule lutte qui soit, c’est celle de l’ intégration du modèle couple stérile, qui finira par faire décroître la courbe de la croissance mondiale dans quelques décennies, après que la grande kermesse militaro-industrielle ait eu lieu, ça va sans dire.

    On lie un discours, des images, des émotions négatives suscitées par une culpabilisation qui vaut pour un autre communautarisme qui a bien réussi dans l’exercice et, c’est avec ce scientisme merdique, que se fabrique la psychologie sociale cognitive pour le prolétariat.

    De la merde en réalité.

    Un contre-argumentaire solide et sensé renvoi toute cette soupe communicative à la poubelle.

    Classification→représentativité↔Hiérarchisation !

    Il n’y a pas plus belle simplification de la réalité que le terme, homophobe.
    Ça n’a pas de sens !

    Si, on remarque les homosexuels, c’est qu’ils travaillent pour.

    Contrairement aux pédophiles ou criminels (par exemple), qui eux n’ont pas encore financé de campagnes publicitaires pour nous les faire aimer, alors, que leurs lobbys sont déjà existants et puissants, comme quoi, à quoi tiennent les choses ?

    On tombe là, on tombera partout.

    Décadence, Explosion, Disparition.

    Résister, c’est refuser ce sort funeste, où est le crime ?

    Il serait préférable pour les pas d’amalgame, ne pas s’exciter, on est en alerte tsunami.


  • #1387713
    le 02/02/2016 par Friendly
    Le lobby LGBT à l’Université

    Hé oui cette fixette de se sentir toujours victime des autres, caractérisé par leur associabilité (ghetto du Marias entre autres) est un des symptômes de la paranoïa...


  • #1387750
    le 02/02/2016 par gelindo
    Le lobby LGBT à l’Université

    ce public des "sciences molles".

    C’est quoi les sciences molles ?


  • #1387891
    le 03/02/2016 par missa
    Le lobby LGBT à l’Université

    et parallèlement on parle de la dégressivité des allocations de chômage. Faux problèmes contre vrais problèmes sonnant et trébuchants.


  • #1387973
    le 03/02/2016 par awrassi
    Le lobby LGBT à l’Université

    Les homosexuels devraient tous remercier l’hétérosexualité de leurs parents !

     

    • #1388199
      le 03/02/2016 par Bébert
      Le lobby LGBT à l’Université

      Très bon ! Comme les militantes pro-avortement devraient bénir le ciel que leur mère n’aient pas partagé leur point de vue .


  • #1387978
    le 03/02/2016 par Dam Ned
    Le lobby LGBT à l’Université

    Si cette campagne assumait ses objectifs, le slogan serait...

    Lutter contre le patriotisme : le combat de toutes et de tous


  • #1387998
    le 03/02/2016 par Indépendances nationales
    Le lobby LGBT à l’Université

    Pour élever le débat (1/2) :

    Alain Soral affime que la sexualité est une activité de loisir purement privée, donc non politique. Si c’était le cas, le combat contre le "lobby LGBT" occuperait-il autant de place sur le site E&R et dans le discours de son chef ? Une autre hypothèse est qu’il s’agit en réalité d’un sujet très politique.

    En effet, dans les sociétés pré-libérales, les mâles hétérosexuels de la classe opprimée (esclaves, serfs, puis petits salariés) ont évidemment l’interdiction d’exercer de la violence contre leurs exploiteurs. En revanche, ils peuvent dans une certaine mesure se défouler sur les personnes qu’ils considèrent comme "inférieures" à eux : membres d’une minorité ethno-culturelle, femmes, homosexuels.

    Ces derniers ayant pour principale caractéristique non pas une attirance ou un goût mais avant tout un manque de formation (par le père) à la violence (Soral dirait à la "virilité"). Ce qui en fait des "sous-violents" chroniques, faciles à harceler (ou davantage).

    En revanche, dans les sociétés libérales, où les exploité-e-s choisissent "librement" leurs maîtres, ceux-ci ont compris l’intérêt de séduire les victimes réelles ou potentielles de la violence des mâles hétérosexuels exploités, en leur offrant la protection de l’Etat (qui s’arroge le monopole de la violence). D’où les campagnes de défense des minorités ethno-culturelles, des femmes et des hommes sous-violents, comme celle dénoncée par cette page.


  • #1388001
    le 03/02/2016 par Indépendances nationales
    Le lobby LGBT à l’Université

    Pour élever le débat (2/2) :

    Une question importante demeure : que peuvent faire de leur violence latente les mâles hétérosexuels exploités, s’ils ne peuvent la tourner ni contre la classe dominante ni contre leurs souffre-douleurs traditionnels (bougnoules, gonzesses et pédés) ? C’est une question d’abord psychologique mais aussi très politique.

    Voici quelques pistes : la tourner contre soi-même (dépression, suicide), la sublimer dans des activités à violence contrôlée (sports d’affrontement et sports de combat), s’engager là où la vraie violence est autorisée et même requise (unités de combat d’une armée régulière, milice néo-nazie, groupe djihadiste,...).

    Et pour ceux qui rongent leur frein, au moins militer pour le retour à une société pré-libérale, autorisant le défoulement (au moins verbal mais possiblement physique) sur les "sous-hommes". On peut supposer que c’est là une motivation non négligeable des militants "tradis".

    Parmi eux, Soral fait figure d’exception puisqu’il préconise (à la différence des "identitaires") la réconciliation avec les minorités ethno-culturelles, dès lors qu’on peut constituer avec elles un "front de la foi" face au pouvoir libéral. Mais réconciliation sous-entend souvent "sur le dos" d’un tiers. Tiers parfaitement désigné par la doctrine soralienne : les femmes et les hommes sous-violents, qui ont l’audace de réclamer une égalité des droits contraire à la hiérarchie "naturelle".

    On est donc loin d’une simple comparaison de loisirs "privés", mais dans un sujet TRÈS politique.


  • #1388028
    le 03/02/2016 par Vozhd
    Le lobby LGBT à l’Université

    toujours la meme malhonnetete intellectuelle !
    Dans les annees 90 il fallait se laisser agresser par les individus d’origine immigree sans quoi on etait raciste, aujourd’hui il va falloir se laisser enfiler sinon on serait homophobe !

    la nature elle-même serait homophobe en ne permettant pas que la procréation entre individus de même sexe !
    Et Dieu également tant qu’a y être, puisqu’il a créé l’espèce ainsi !

    les sophistes de la chutzpah dans toute leur splendeur !

     

    • #1388210
      le 03/02/2016 par Chevalier Lefebvriste...
      Le lobby LGBT à l’Université

      @ Vozhd
      C’était difficile alors dans les années 90, si tu tombais sur un homo magrébin ???
      Je dois faire un déni, une occultation, un rejet de ces années là, j’ai pas de souvenir de tout ça !
      Je comprends mieux pourquoi certain sont devenu skinhead dans ces années si dure, alors !
      Ouuuf !!
      Bien à toi et que Dieu te protège l’ami....


  • #1388075
    le 03/02/2016 par Sar
    Le lobby LGBT à l’Université

    C’est dingue, car l’inverse on ne le sanctionne pas !

    Un gay m’a déjà dit "Nan mais tous les mecs sont des gays refoulés !"
    Ouais ouais donc la nature humaine c’est ça. Donc si c’est cela, par définition, nous ne serons pas de ce monde.

    Et une fille, ultra féministe mais hétéro, nous rétorquait à moi et à d’autres copines "Si vous n’avez jamais essayé avec une fille, alors vous ne pouvez pas être fixées sur votre hétérosexualité !"
    Par contre, si cette fille entendait dire à une lesbienne "nan mais tu ne peux pas être certaine de ton homosexualité puisque tu n’as jamais essayé avec un mec", elle s’offusquerait traitant la personne d’être le pire des homophobes qu’elle aurait croisés..

    Sérieux ?!
    Par contre, face à ce genre de discours, faut rester tolérant, voire même répondre "ouais tu as peut-être raison. Si y’a des gays et lesbiennes, cela veut bien dire qu’on peut tous l’être"

    Pitié. Bientôt on s’excusera d’être "en accord" avec la nature.


  • #1388198
    le 03/02/2016 par narvalo
    Le lobby LGBT à l’Université

    des problèmes à la con !!!
    dans les années 70 , y en avait autant mais plus discret et y avait aucun problème -
    pourquoi vouloir toujours tout faire pour que ça finisse en délire -


  • #1388236
    le 03/02/2016 par Christophe
    Le lobby LGBT à l’Université

    Ca inquiète réellement quelqu’un ici de se faire traiter d’homophobe ??? Il y a bien pire, comme se faire traiter d’homosexuel ?!?

    Ok c’etait une petite provoc volontaire mais franchement.... Qu’est-ce qu’on s’en bat les steaks. Etre à contre-courant de cette société faite par et pour des débiles me va à merveille.


  • #1391000
    le 07/02/2016 par anonyme
    Le lobby LGBT à l’Université

    Always poursuit sa campagne #CommeUneFille, en diffusant son spot TV "rebelle", et a travers le Curriculum global d’Enseignement de la Confiance en Soi, un programme éducatif qui vise à améliorer la confiance en elles de millions de jeunes filles à travers le monde. C’est une marque du groupe Procter & Gamble, qui affichait une capitalisation de plus de 228 Milliards de dollars en 2014.
    http://www.madmoizelle.com/commeune...


Commentaires suivants