Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le meilleur écailler du monde viré de Cellerier pour malpensance

Harcèlement social et victoire à la Pyrrhus du lobby sioniste

F.S. a eu le malheur d’exprimer sur un réseau social son doute sur le sort des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le site de dénonciation anonyme et d’intimidation des dissidents Inglorious Basterds, du nom du film de Quentin Tarantino sur les vengeurs américains antinazis (le moyen de se faire pardonner par Hollywood), s’est emparé de ses écrits et a contacté son employeur, la maison Cellerier. Qui a aussitôt licencié le « meilleur écailler du monde ».

 

Cellerier est une maison présente à Lyon aux Halles Paul Bocuse. Elle propose différents stands, charcuterie et viande, fromage, épicerie (dite) fine, ainsi que poissonnerie (en fait, coquillages et crustacés, à déguster sur place ou à emporter). La location d’un emplacement dans ce lieu très fréquenté par la bourgeoisie locale mais aussi les touristes du monde entier (des groupes de Japonais, Allemands, Italiens et Suisses débarquent chaque week-end) coûtant extrêmement cher, les boutiques présentes s’en sortent en vendant du produit de luxe, sinon à des tarifs de luxe. On y trouve toutes les spécialités lyonnaises et rhônalpines, les meilleures marques dans leur catégorie, comme la célèbre et inimitable andouillette à la fraise de veau de chez Bobosse.

La maison Cellerier, qui a cédé au chantage des délateurs du site d’extrême sionisme, probablement pour une question d’« image » (ne pas être associée à un ignoble négationniste ou révisionniste), se démarque de l’ensemble des boutiques par ses produits de moyen de gamme et aux prix pourtant pas toujours abordables. Point de luxe là-dedans, mais plutôt des volumes. Là où d’autres font de la côte de bœuf maturée, eux proposent du porc à prix sacrifié et origine inconnue. Un classique de la boucherie pas chère. Cela permet aux visiteurs moins fortunés de ramener quelque chose des Halles.

Ainsi, pour protéger son image, la maison Cellerier, qui n’est donc pas particulièrement connue pour faire dans le haut de gamme, contrairement à nombre de ses voisins, – sans compter l’amateurisme d’une partie de son personnel connu pour être souvent peu aimable – a-t-elle procédé au licenciement de son écailler, qui s’honore pourtant du titre de « meilleur écailler du monde ». Une discipline que l’on connaissait mal, et que l’on découvre avec bonheur. Un licenciement pour raisons « historiques », une première en France, qui ne sera pas sans conséquences, à la fois juridiques et commerciales, pour Cellerier et pour tous les employés « fautifs » en puissance.

La maison Cellerier, véritable traiteur de compétition avec ses nombreuses boutiques à Lyon (ce qui n’est pas en général un gage de qualité), espère donc ainsi se payer à moindre frais une bonne image auprès d’un public pourtant probablement peu client d’une maison dont la plupart des produits répondent mal à certains impératifs religieux...

 

Cellerier croyait améliorer son image, elle la dégrade

Si ce cas fait jurisprudence, il faudra s’attendre à des milliers de licenciements pour « mauvaise pensée » (par exemple, trouver que le ministre de l’Intérieur est inféodé au CRIF, ce qui est aisément démontrable), ce qui gonflera d’autant les chiffres du chômage. Cependant, grâce au licenciement « politique », les entreprises françaises auront toutes une image parfaite (et surtout sioniste), et leurs employés penseront « bien » comme il faut. Bonjour Orwell, bonjour 1984. Il n’est pas question ici de débattre de la véracité ou de l’outrance des propos de l’écailler, mais bien de comprendre comment un « procès » politique établi par des relais de l’idéologie dominante en dehors de toute légalité peut aboutir à la désocialisation d’un individu. Il s’agit d’un test national de la plus haute importance.

Penser n’est pas un crime, on ne le répétera jamais assez, et malgré une campagne médiatique massive et continue, un « révisionniste » n’a jamais assassiné d’innocents dans une salle de concert, et encore moins de juifs. Un révisionniste n’a jamais licencié des employés par milliers, par centaines, par dizaines, ce qui provoque largement plus de dégâts que quelques phrases lâchées sur un réseau social (si l’on devait y faire la chasse aux conneries ou aux provocations, on n’en finirait plus). Ceux qui licencient massivement ne risquent ni la prison, ni l’opprobre. Au contraire, ils sont félicités par la dominance pour leur travail d’« assainissement » de l’économie au nom de la rentabilité ou de la finance reine. Oui, il y a deux poids, deux mesures dans notre société, et ils semblent irréconciliables.

 

Une société qui punit ceux qui pensent

Sans être ni révisionniste ni négationniste, on peut se poser la question : et si demain, je perdais moi aussi mon boulot pour UNE phrase sur Facebook ou UNE vanne sur Twitter ? Le problème, ce ne sont pas les réseaux sociaux, où chacun se lâche selon son envie, mais bien les hordes plus ou moins spontanées de dénonciateurs au bénéfice du Système, leur mentalité ignoble, et leur travail (rémunéré en « prestige » social) de rats. Expression ingrate, puisque le rat est un animal intelligent, sociable, qui eut le malheur de véhiculer la peste.

La peste dénonciatrice qui touche la France aujourd’hui est effectivement un signe avant-coureur de guerre civile, en tout cas de déchirement du tissu social (il faut savoir qui a intérêt à créer de la méfiance généralisée et de l’autocensure). Ceux qui dénoncent un jour se retrouvant toujours – l’Histoire le prouve – sur le banc des accusés le lendemain. Le sort des mouchards n’est jamais enviable.

On espère donc, dans un esprit de réconciliation nationale, que les dénonciateurs réfléchiront à la portée de leurs actes (qui peuvent se retourner contre eux), que l’écailler injustement licencié pourra vite retrouver un ou son emploi, et que la maison Cellerier reviendra sur sa décision, qui l’expose à un boycott – sur le modèle BDS – des défenseurs de la liberté d’expression.

- / -

Addendum  : sur le nauséabond site de délation des "Inglourious Basterds", on peut lire le courriel envoyé par la zélée maison Cellerier, se félicitant d’avoir "fait le nécessaire" en mettant à pied leur employé "en moins de 48 heures" ! Elle espère, par sa preuve de faiblesse et d’inféodation à de vulgaires délateurs, voir remonter sa note et ses commentaires qui avaient été plombés par les lecteurs communautaires. Que nos lecteurs n’hésitent pas à faire savoir qu’inversement la méthode lâche de la maison Cellerier ne leur plait pas.

La France ne doit pas sombrer dans la délation, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Victoire a la Pyrrhus effectivement. Pauvres juifs je les plains d’avance.


  • Merci pour cet article.

    Ils veulent mettre la pression, on va le leur mettre aussi. Ca se croit tellement malin...


  • Cote fromage, Cellerier est le plus sympa des Halles (pas snob pour un sou), et la charcuterie n’a pas pour mission de goiffrer les ploucs de riches, meme les jours de shabbat : cette histoire de shoa (Villerbanne est la 1ere ville juive de France)...aurait eu quand meme plus de gueule, avec une attaque frontale au Crif !
    Descendre en fleche un "petit" commerce dont les proprio ont du baisser le tablier de leur meilleur employe, tout en flippant suite a un appel telephonique du bankier Kohen n’est pas le meilleur moyen de soutenir une action anti-LaValls khi Crif !
    Soutient a cet employe, mais sans allumer l’equipe devouee du Cellerier (l’equipe doit bien vivre une ambiance loin du LVMH Bus Macron).

     

    • #1462498

      Les sémites et la charcuterie ça fait deux. Le problème c’est que notre pays, terre de fins gastronomes, est le pays de la charcuterie.


    • En clair, immobilisme donc...
      Ni pour ni contre, bien au contraire aurait dit Coluche.
      Votre commentaire est anémique et embarrassé.
      En ce qui me concerne, boycott définitif et sans appel.


    • Bla bla bla. Si on ne boycott ces pauvres commerçants parce que ce sont des innocents, alors on ne boycott personne. L’ennemi n’a pas ces scrupules, et on s’enlève l’arme la plus forte du combat pacifique par purs bons sentiments. je n’irais pas chez ces gens, qu’ils aient licencier Le pauvre gars de mauvaise grâce ou de bon cœur.

      Vous pouvez rester une âme pure, mais alors ne vous étonnez pas des défaites.


    • Côté fromages, il y a mieux que Cellerier... Ne serait-ce que la "Mère Richard"...
      Pour le reste, c’est à ce genre de détail -le licenciement d’un salarié- que l’on peut apprécier la puissance sioniste en France. Le délit d’opinion marche bien, au fond ça fait les affaires E&R : la preuve par l’exemple ! Merci les sionistes.


    • Commentaire probablement venant directement de la maison Cellerier.

      En ce qui concerne les fromages, il y a le maître affineur Mons qui est non seulement Meilleur ouvrier de France, mais aussi est un des rares possesseurs de cave d’affinage.
      Donc déjà pour les fromages, tu repasseras.

      Concernant le reste, c’est du traiteur. Pas d’intérêt particulier. Et les serveurs (serveuses en particulier) ne sont pas sympathiques du tout, elles travaillent comme des robots bien souvent et ne sourient pas.

      Enfin, il y a un aspect commercial très marqué (avec ses nombreuses boutiques) qui en fait une sorte de grande surface business plutôt qu’un artisan comme on l’attendrait.

      L’article est donc très fidèle et je connais les Halles comme ma poche.


  • #1462459

    Dictature de l’antiracisme dans le monde gastronomique français ? Incroyable...Total soutien à Fabrice Sibilia. C’est Dégueulasse ! Les cuistos, et tous ceux qui sont les ambassadeurs de la gastronomie française sont souvent des gens fragiles en plus. Vous n’avez pas idée du nombre de suicides dans la profession. Pire que chez les agriculteurs. Le TAFTA et le mondialisme nous angoisse particulièrement car notre profession est très menacée et je ne donne pas cher de notre peau. Dans 2 ans on sera sous les ponts.

    Benoît Violier s’est suicidé, Bernard Loiseau aussi. Et puis y’a pas que les plus connus qui se suicident, y a les petits aussi. Faut dire que l’état nous fait tellement chier dans notre profession. Et maintenant ils veulent contrôler ce qu’on pense !


  • Est-ce qu’il y a moyen pour la victime ainsi que pour la maison Cellerier d’attaquer le site des Inglorious Basterd pour diffamation ? Il me semble qu’on ait ici un cas d’école : diffamer, c’est porter atteinte publiquement à l’honneur de quelqu’un, et le faire volontairement. Peu importe que ce que l’on dit soit vrai ou pas, l’important c’est la volonté manifeste de nuire à quelqu’un. C’est exactement ce qui arrive ici.


  • #1462534

    On ne touche pas au dogme, sauf qu’on le découvre trop tard à ses dépens puisque comme personne n’a vu de messie, les gens en sont restés au dernier d’il y a deux mille ans ! Peut-être une mise à jour s’impose ? De qui s’agit-il ?


  • Pourtant on m’a toujours dit que la dictature c’était "ferme ta gueule !" Et que la democratie c’était "cause toujours !"
    ... Le serpent se mord la queue !?


  • #1462561

    Cela s’appelle le « Syndrome de toute puissance »

    La personne atteinte est tellement persuadée de sa toute-puissance face aux autres, persuadée de sa totale impunité, persuadée de sa supériorité permanente qu’elle ne réalise à aucun moment qu’elle vient de passer les bornes de ce qui est admissible.

    Lorsque les bornes sont dépassées il n’y a plus de limite disait le Sapeur Camembert.

    Alors tout est en place pour le dernier acte : Le retour du réel.
    Deux exemples simples :
    -  Le morveux ignoble qui fait tourner en bourrique toute la famille, le voisinage, l’école et qui un beau jour rencontre une bonne vraie torgnole. Surprise totale et retour au niveau du sol instantané.
    -  Un directeur du FMI dont je ne citerais pas le nom, grand favori des primaires d’un parti politique français et donc potentiellement président. Son sentiment de puissance est tel qu’il ne perçoit même pas que sa conduite avec une femme de chambre d’un hôtel est une abomination qui se règle au couteau dans certaines contrées. Deux heures plus tard, mains menottées dans le dos il reprend, pour un temps, contact avec la réalité.

    Peuple d’Abraham, j’ai grand-pitié de toi !
    Par la faute de quelques-uns vous finirez par payer tous, intérêt et principal sans compter les pénalités de retard.

    La phrase n’est pas de moi, mais d’un écrivain israélien :
    « Le pogrom c’est quand les goys disent « ça suffit ! »


  • #1462572

    Cette loi Gayssot, cette loi mémorielle est une horreur. On devrait avoir le droit de penser ce qu"on veut et nier ou être en accord avec ce qu’on veut.
    La loi est là pour réprimer nos actes, pas nos opinions.
    La France ne mérite plus son nom, tant qu’elle demeure sous occupation avec sa police de la pensée et sa haine de Dieu.


  • #1462627

    Mais comment boycotter davantage une daube qui l’est déjà ?


  • - Comment dit-on "négationniste" en hébreux ?
    - Un "rabashoah"


  • Ce cas pose un énorme problème car beaucoup de personnes appellent au boycott de Cellerier...Oui mais que faire avec BDS dont se plaignent les mêmes personnes ???
    A partir du moment où il y a délation et violence contre une personne, cela devient beaucoup plus grave que de boycotter un produit avec son libre arbitre.
    Cela me rappelle le boycott des produits allemands par les juifs à l’international et les conséquences quand la population allemande s’est révoltée. On dirait que certains ont vraiment rien appris de l’histoire, les mêmes causes peuvent provoquer les mêmes effets.


  • Sacrebleu !... J etais en train de faire ma liste de courses quand j ai decouvert votre article et je me suis donc empresse de rayer l avant dernier article qui etait ..." Savons " ... Ouf, je l ai echappe belle !!!!


  • Sur les notations Google :

    "Maison qui respecte les Droits de l’Homme"

    ...


  • Ces commerçants qui ont licencié cet employé d’élite pour des raisons qui n’ont strictement rien à voir avec la qualité de son travail, vont certainement se retrouver bientôt en difficulté, car de nombreux clients favorables à la liberté de pensée et d’expression vont les boycotter dès qu’ils seront informés de leur attitude lamentable ..... J’espère simplement qu’un de leurs concurrents va rapidement engager cet homme et leur piquer une grande partie de leur clientèle !!!


  • La seule solution pour pouvoir s’exprimer librement sans craintes et de développer un réseau d’entraide solidaire pour l’emploi, le soutien face aux pressions du système et assurer la sécurité des dissidents par d’autres dissidents. Pour ceux qui ont lu le livre Eurocalypse du collectif Solon, il s’agit de la fameuse Faction inspire de la Gauche du travail et de la droite des valeurs. Respect à ce monsieur j’espère qui y en aura des centaines de milliers d’autres comme lui .


  • d’abus de pouvoir en abus de position dominante, le masque de l’ennemi tombe alors qu’il ne s’en aperçoit même pas...l’histoire se répète...petit à petit il se fait détester...


  • Les purges s’accelerent, ce sont maintenant tous les catholiques qui sont vises : une employee de chez Tiffany licenciee pour avoir ose expliquer la crucifixion a ses collegues.
    http://www.nydailynews.com/new-york...


Commentaires suivants