Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le ministre russe de l’Économie arrêté pour corruption

Poutine purge-t-il son gouvernement ?

Alexeï Oulioukaïev est soupçonné d’avoir reçu deux millions de dollars dans le cadre d’une opération de privatisation impliquant deux géants pétroliers.

 

[...]

Ce pilier du gouvernement russe a ainsi donné une « évaluation positive » au projet de rachat du pétrolier Bashneft par le géant public Rosneft, présidé par un proche de Vladimir Poutine, Igor Setchine. « Les circonstances du crime sont liées à l’acceptation par Alexeï Oulioukaïev, de deux millions de dollars le 14 novembre 2016 en échange d’une évaluation positive qui a permis à la compagnie Rosneft d’acquérir 50 % des actions de la compagnie pétrolière Bashneft », a déclaré le Comité d’enquête après que le haut fonctionnaire a été interpellé par les services de sécurité intérieurs (FSB).

« Il s’agit d’une accusation très grave qui requiert des preuves sérieuses. Dans tous les cas, seul un tribunal peut décider de quoi que ce soit », a réagi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, précisant que Vladimir Poutine avait été informé de la situation.

L’affaire a néanmoins des ramifications politiques, vu le statut de la compagnie pétrolière Rosneft dont le patron, Stechine, est un ancien collaborateur des renseignements militaires. Rosneft a notamment dû sa croissance au dépeçage de l’ex-pétrolier Ioukos, lui-même opéré en 2004 après l’arrestation de son ancien patron, l’ex-oligarque et ennemi de Vladimir Poutine, Mikhaïl Khodorkovski.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Comprendre la situation russe avec Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1602202
    Le 15 novembre à 15:43 par Lekornio
    Le ministre russe de l’Économie arrêté pour corruption

    Ce n’est pas en France que cela arriverait !!!!

    Nous avons, nous, des Valeurs, et respectons nos Ministres et nos Présidents de notre Ripoublik qui ne peuvent , évidement tomber dans ces déviances !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1602206
    Le 15 novembre à 15:49 par Hugo bel
    Le ministre russe de l’Économie arrêté pour corruption

    Le dépeçage en question de Ioukos n’est rien d’autre que la reprise par l’état, d’une compagnie pétrolière publique, privatisée insidieusement par khodorkosky lorsque se produisait l’éclatement de l’URSS.
    Nombreuses sociétés, compagnies et biens de productions étaient volées, détournées, et vendues par leur chef qui n’avaient plus de compte à rendre hierarchiquement

     

    Répondre à ce message

  • #1602227
    Le 15 novembre à 16:25 par La porte en bois
    Le ministre russe de l’Économie arrêté pour corruption

    Alors qu’en France les politiciens escrocs sont libres comme l’air...

     

    Répondre à ce message

  • #1602563
    Le 16 novembre à 12:22 par Louis Delga
    Le ministre russe de l’Économie arrêté pour corruption

    Au moins, là-bas, on fait le ménage !
    Amitiés au peuple russe.

     

    Répondre à ce message

  • #1602584
    Le 16 novembre à 12:47 par Citoyen 68
    Le ministre russe de l’Économie arrêté pour corruption

    Pour des grands médias russophobes, il y aura des relents d’épuration voulu par le "dictateurs" Poutine, ils ne penseront bien évidemment pas qu’il peut tout simplement s’agir de la poursuite cohérente d’une politique de lutte contre la corruption (encore trop importante dans les hautes sphères en Russie contrairement à la corruption de bas niveau qui régnait encore il y a quelques années et qui a quasiment disparu - plus besoin de payer des dessous de table pour se faire soigner à l’hôpital par exemple). Évidemment, ça change de chez nous, puisque dans nos démocraties "parfaites" les oligarques de tout poil (politiques, financiers, grands patrons etc...) escrocs, corrompus, tricheurs et voleurs sont au pire mis en examen mais ne vont surtout pas en prison. Même lorsqu’ils sont officiellement condamnés, certains peuvent continuer leur carrière politique et se présenter pour être élu président. A quand une constitution ou un code pénal prévoyant l’inéligibilité à vie pour tout mandat et l’interdiction d’exercer des fonctions publiques à vie pour la commission de crimes et certains délits, notamment commis pendant et dans l’exercice de ces fonctions ? Quant à cette histoire de corruption du ministre Oulioukaïev au profit d’une société Rosneft du patron Stechine proche de Poutine, on peut y voir éventuellement un coup tordu (piège) pour impliquer au moment adéquat Poutine ?

     

    Répondre à ce message