Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le pape François reçoit une haute distinction européiste

La liste des lauréats précédents dit tout ce qu’il faut en penser

Alors qu’il a reçu le prix Charlemagne, récompensant une personnalité ayant contribué à l’unification européenne, François a critiqué la gestion des réfugiés sur le Vieux Continent.

Un homme d’Eglise, accessoirement argentin, recevant une récompense attribuée chaque année à une personnalité ayant contribué à l’unification européenne. Voilà qui est peu ordinaire.

C’est pourtant ce « miracle » qu’a accompli le pape François, vendredi, en recevant des mains de plusieurs dirigeants européens le prix Charlemagne-d’Aix-la-Chapelle sous les ors de l’immense salle Regia, située à côté de la chapelle Sixtine au Vatican, et non dans l’ancienne capitale de l’Empire carolingien comme le veut la tradition.

Jorge Bergoglio succède au président du Parlement européen Martin Schulz ainsi qu’à de grandes figures du Vieux Continent comme Jean Monnet, Konrad Adenauer, Jacques Delors ou encore Simone Veil. L’ancien évêque de Buenos Aires n’est toutefois pas le premier non-Européen à être le récipiendaire de ce prix prestigieux, George Marshall, Henry Kissinger et Bill Clinton, tous trois Américains, l’ayant été avant lui.

Lire la suite de l’article sur lesechos.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le Pape François est-il seulement encore croyant ? Peut-être un imposteur, qui sait ?

     

  • ce pape s’occupe un peu trop de politique,avec tous ces franmac au vatican,ca ne m’étonne pas.


  • Ce faux pape est entrain de preparer l’arrivée de l’Antichrist. Lors de sa nomination il avait dit qu’on est parti jusqu’au fin fond du monde pour le chercher. Selon Brother Natahnael l’arrivee de l’Antéchrist est proche, car on voit des signes de sa venue comme l’a prédit le prophète Daniel, selon lui il y aura une fusion du vatican avec la synagogue et que l’Antichrist appartiendra au peuple "élu". Qui a une idée ?

    Cordialement.


  • #1459643

    On peut aisément placer le Pape au même niveau qu’une Najat Vallaud-Belkacem couronnée deux fois par la franc-poissonnerie.
    N’ayons pas peur de voir les choses en face.


  • Le « pape » marqué par la bête, c’est bien, tous les chrétiens vont ouvrir les yeux quant à sa légitimité à représenter le Christ.

     

  • #1459703
    le 06/05/2016 par Requiem for a Dream
    Le pape François reçoit une haute distinction européiste

    Je pense sérieusement à quitter la religion catholique. Tant qu’il n’y aura pas de scission, je ne me reconnaitrai plus de cette religion.

     

    • Il suffit d’attendre un peu , et il ne sera meme plus nécessaire de la quitter, elle aura disparu ; il suffira d’éteindre la lumière et de fermer la porte en partant !


    • Quitter la religion catholique ???
      On a la foi ou on ne l’a pas ! Dans ce cas on devrait quitter la France et arreter d’êtres francais car on est gouvernés par des tocards anti-français ? C’est pas la solution.


    • Bonjour,
      je pense comprendre le sens de vos propos.
      J’ai eu moi aussi un enseignement catho pendant mon enfance mais dans les années 70, j’ai renié toutes les religions sans me rendre compte que je m’inscrivais en fait dans la laïcité de façon extrémiste.
      J’étais abonné à Charlie hebdo, et fier de brandir le slogan "ni dieu ni maitre".
      Il n’y a guère plus d’une dizaine d’années que j’ai réalisé que je m’étais laissé entrainer dans la lobotomisation laïque.
      A présent, je me questionne sur la façon dont je vais enseigner la Christianisme à mes derniers enfants (6 et 11 ans). Ceci afin qu’ils aient les connaissances nécessaires pour se protéger du formatage laïque tout en ayant un esprit critique sur les déviances de l’Eglise au plus haut niveau.
      Doit-on quitter l’Eglise ou affirmer notre foi dans l’Eglise à laquelle nous croyons, et tenter de la sauver de ceux qui veulent la détruire ?


    • La scission existe déjà depuis Vatican II (Cf : Mgr Lefèvre avec la Fraternité St Pie X). Après, les sedevacantistes ont aussi leurs problèmes...

      La voie intermédiaire existe, c’ est un compromis : dans l’Eglise avec pratique de l’Ancien Rite (Cf Fraternité St Pierre par exemple.). Toutefois ils naviguent en eau trouble car soumis au bon vouloir de l’Evêque local

      C’est succint mais c’est pour info


    • #1459829
      le 06/05/2016 par Requiem for a Dream
      Le pape François reçoit une haute distinction européiste

      Merci à tous pour vos réponses.

      J’ai la foi et c’est parce que j’ai la foi que ne resterai pas dans cette religion sous l’égide de ce pape. Le prochain pape sera pire encore de toutes façons. Je suis déjà en contact avec une église orthodoxe, il est hors de question pour moi d’aller encore à la messe catholique de ce Vatican. La position de ce pape sur l’invasion migratoire du continent chrétien est tout simplement inacceptable et contraire au message christique. Je retournerai au catholicisme si , et seulement si, la France organise un schisme avec Vatican II.


    • Non camarade ,ne quittez pas votre religion catholique,justement ces traîtres font appellent à l’Antéchrist, résister. Je vous le dis en tant que musulmane, si comme moi je voulais quitter ma foi à cause des ennemis de l’islam c’est à dire les saoud etc etc.. La religion Chrétienne est très belle !
      Faisons front commun camarade contre le Dajjal.
      Que Dieu exauce nos voeux.


    • #1459999
      le 07/05/2016 par Requiem for a Dream
      Le pape François reçoit une haute distinction européiste

      Bonsoir PV,

      Si la religion catholique n’était pas devenue ce vaste dôme médiatique qui sert les intérêts de l’Empire, je ne renierais pas le catholicisme. Mais comment un catholique d’aujourd’hui peut accepter les positions politiques de l’actuel Vatican qui sont fondamentalement antichristiques ? Cela ne correspond pas à mes attentes, c’est pourquoi j’ai pris la ferme décision d’une conversion à l’orthodoxie.

      L’actuel Vatican sert de facto d’alibi à l’Empire et il est hors de question que je participe à ce crime contre l’humanité. Si vous le voulez, je vous raconterai les étapes de ma conversion. Par respect pour Dieu, je ne peux aller aux messes moribondes et mondialistes de ce Vatican. Seul un schisme me fera revenir.


    • #1460040

      @ pamizien
      "Quitter la religion catholique ??? On a la foi ou on ne l’a pas ! "

      La foi chrétienne c’est la foi en Christ, pas en une religion. Le chef, la tête de l’Eglise c’est Jésus-Christ, pas le pape ! Il serait peut-être temps que vous lisiez la bible..


    • A mon avis, si vous êtes vraiment croyant vous n’avez pas à vous soucier de la doctrine officielle de l’Eglise ou de la position de son leader (élu non pas par une divinité mais par suffrage).


    • Requiem,

      Il faut savoir faire la part des choses :
      L’Église est divine et infaillible mais constituée d’hommes qui sont eux bien faillibles.
      Dieu l’a voulu ainsi, sachant les désordres que cela pourrait causer, dans l’intention de nous responsabiliser et de nous faire participer à son œuvre.

      Ce que nous garantit le Saint Esprit c’est la pérennité du dogme. Les chefs bons et mauvais se succèdent, mais le dogme et les sacrements restent.
      C’est cela que nous garantit Dieu.

      Quitter l’Église parce qu’elle a actuellement de mauvais chefs c’est ne pas comprendre la promesse du Christ. De plus, ce serait pour vous une façon d’apostasie, acte grave.

      Si vous aimez Dieu et son Église, trouvez-vous une paroisse traditionnelle (ce n’est pas ce qui manque en France, Dieu nous a encore gâtés) et ignorez ce pape tant qu’il ne défend pas les intérêts de Dieu. Oui, dans certaines circonstances graves, un Catholique peut être amené à désobéir au pape pour rester fidèle à la foi.

      Enfin, et je suis désolé de devoir le rappeler, mais les Orthodoxes sont schismatiques.
      Ils ont quitté le sein de l’Église en refusant la primauté de Pierre, l’évêque de Rome. Et refusent d’autres dogmes tels que le "Filioque" et l’Immaculée Conception.
      Malgré leur attachement à la forme liturgique, fort louable, il faut bien admettre que nous n’avons plus la même religion.
      S’ils forment l’Église, alors tous les Catholiques sont schismatiques. Si l’Église romaine est légitime, c’est eux qui sont séparés. Appartenir à l’une ou à l’autre n’est donc pas un détail et va bien plus loin que d’apprécier ou non le pape.

      Réfléchissez bien avant d’agir.

      Serge,

      Procurez-vous un Catéchisme de Saint Pie X pour vous et vos enfants.
      Concernant l’attitude à avoir envers l’Église, voyez plus haut.


  • A quelle loge appartient il lui ?

     

  • "le prix Charlemagne, récompensant une personnalité ayant contribué à l’unification européenne", ils auraient dû l’appeler le prix Napoléon, ou Adolf...


  • Je trouve cela quand même assez exceptionnel sur un site comme E&R de baser sa critique du Pape sur ce qu’en disent les médias. Je devrais peut-être me faire mon idée sur Alain Soral en lisant les echos ?

    Pour ceux que ça intéresse l’intégralité du discours du Pape est sur le site du Vatican. Faites-vous votre opinion après l’avoir lu en entier, qu’elle soit mauvaise ou bonne mais qu’elle soit basée sur la totalité du propos.

     

    • #1460158

      Oui, lisez le discours du pape, c’est édifiant : citation d’Eli wiesel, de Robert Schuman, défense des racines multiculturelles de l’Europe, ... N’en jetez plus, la coupe est pleine. http://vienschrist.unblog.fr/2016/0...


    • il y a un moment où il faut arrêter d’écouter ce que disent les gens pour se concentrer sur ce qu’ils font réellement. le sophiste justifiera toujours ses actions. je dis ça d’autant plus sérieusement que quand François est arrivé "au pouvoir" j’ai cru qu’on avait élu enfin un grand pape (l’esprit jésuite).
      Quand on pense qu’il y a maintenant un lien officiel entre Kissinger et le pape, on est quand même assez mal


  • Ce que j’aimerais c’est avoir la photo de l’accolade François-BHL, je la punaiserais au dessus de mon lit... L’accolade du Sauveur BHL donné au "Sauvé" François...

     

  • "L’identité européenne est, et a toujours été, une identité dynamique et multiculturelle.
    "

    Le pape ment !


  • A sa mort, je lui souhaite une bonne correction de la part de Saint Pierre !


  • Faut-il hurler avec les loups ?

     

    • #1460085

      C’est ce Pape qui est un loup, caché sous sa cape blanche et sa petite bonnette... d’ailleurs il a bien déclaré en fin de messe que la vie de Jésus s’était finalement soldée par un échec ! Il l’a dit !


  • #1459919

    Ce pape est une taupe du lobby mondialiste, excellent acteur, qui arriverait presque parfois, à faire croire le contraire.
    Le plus grave c’est qu’il y a encore de peudo chrétiens post conciliaires, pour prendre au sérieux ses propos. Pour nous, c’est cause toujours, tu m’intéresses !


  • Une institution qui donne une récompense au pape se prétend supérieure à celui-ci et donc égale ou supérieure à Dieu. C’est un blasphème.
    Un vrai pape ne peut accepter une récompense qui ne vient pas de Dieu.
    S’il le fait il agit comme un homme ordinaire qui s’est laissé mener par l’orgueil, c’est à dire par satan.
    Ce geste symbolique vide complètement la fonction papale.
    C’est terrible de voir où ce pape mène l’Eglise.


  • Soros - Bergoglio même combat !


  • Les races chrétiennes de la France et tout ça je veux bien, mais ne pas oublier quand même que la dernière fois qu’un pape a prétendu nous dicter notre politique, notre roi Philippe le Bel a envoyé Nogaret pour lui en coller une (1303) puis a imposé son propre pape qu’il a installé à Avignon.

    Ses légistes en profiteront pour mettre à jour une doctrine plus tard appelée "gallicanisme" et destinée à faire comprendre aux papes que leur pouvoir n’est que spirituel et que donc on se cogne de leurs avis concernant la gestion de notre pays.

     

    • Il est vrai qu’à chaque fois que le Vatican se prend pour un "imperium", ça se passe mal. L’objet de l’église n’est pas la politique, mais l’éveil de la conscience humaine à l’amour divin...


  • Ce pseudo pape ne vaut pas mieux qu’un politique corrompu jusqu’à l’os.
    Il a juste une tenue différente mais comme ses amis politiques des millions de moutons à ses pieds ...
    A fuir comme la peste.


  • La bataille de Lépante est l’une des plus grandes batailles navales de l’histoire. Elle s’est déroulée le 7 octobre 1571 dans le golfe de Patras en Grèce, à proximité de Naupacte — appelée alors Lépante. Dans le contexte de la Quatrième guerre vénéto-ottomane, la puissante marine ottomane y affrontait une flotte chrétienne comprenant des escadres vénitiennes et espagnoles renforcées de galères génoises, pontificales, maltaises et savoyardes, le tout réuni sous le nom de Sainte Ligue à l’initiative du pape Pie V.

    Le cri de guerre était : "Religio ! Religio !". Cervantes y fut blessé. La bataille se conclut par une défaite pour les Turcs qui y perdirent la plus grande partie de leurs vaisseaux et près de 20 000 hommes. L’événement eut un retentissement considérable en Europe car, plus encore que la défaite des janissaires lors du Grand Siège de Malte de 1565, il sonnait comme un coup d’arrêt porté à l’expansionnisme ottoman. Certains historiens estiment qu’il s’agit de la bataille navale la plus importante par ses conséquences depuis celle d’Actium, qui marqua la fin des guerres civiles romaines.

    Le pape change donc d’avis. Mais il est "infaillible" depuis le saint concile Vatican 1 et ne peut se tromper. Donc lorsqu’il change d’avis, il a encore raison. Et lorsqu’il transformera Saint-Pierre de Rome en mosquée, il aura encore raison. Certains renâcleront et ce seront d’étroits réactionnaires. Fascistes ! Le pape est un dogme vivant. Écrasé, le Dalaï Lama et ses moulins à prières ! Les catholiques sont les plus forts ! Ils sont devenus musulmans avant même la conquête de l’Europe, collabos avant l’heure, avant l’armistice et avant de se battre, et par catholicisme bien compris !


  • Le pape est malin ,vraiment très malin, sans jeu de mot. Il joue à un double jeu évident. Encore faut t’il ne pas relayer uniquement les infos qui intéressent la presse mainstream.

    Il l’a laisser entrevoir plusieurs fois ; lors d’une réunion durant le conseil des conférences épiscopales d’europe le 3 octobre 2014 soit quelques jours avant son discours au parlement européen en novembre 2014, ou ils s’est exprimé d’une toute autre manière sur l’europe.

    Extrait ;

    Que se passe-t-il, aujourd’hui, en Europe ? Est-elle encore féconde ? Est-elle tombée dans la stérilité ? Est-ce qu’elle ne parvient plus à faire naître de nouvelles vies ? D’autre part, cette Europe a commis quelques péchés. Il faut bien le dire, avec amour : il y a une de ses racines qu’elle n’a pas voulu reconnaître. Voilà pourquoi elle se sent chrétienne sans se sentir chrétienne. Ou alors, elle se sent chrétienne un peu en cachette, mais elle ne veut pas la reconnaître, cette racine européenne.

    Aujourd’hui l’Europe est envahie. Est-ce la seconde invasion des barbares ? Je n’en sais rien. Mais ses portes sont ouvertes en premier lieu au profit des travaux. Mais maintenant elle ressent cette "invasion", entre guillemets, de gens qui viennent chercher du travail, qui fuient leur patrie et recherchent la liberté et une vie un peu meilleure.

    Et sur la crise de l’invasion migratoire récemment, où sa sortie médiatique a permis d’inclure dans le langage courant le mot "invasion" publiquement cette fois, ce qui symboliquement n’est pas anodin, surtout venant d’un pape.

    Et à d’autres occasions également. J’invite chacun à éplucher ses discours, ses lettres, ses audiences générales, ses messes, ses homélies, ses motu proprio...etc Soit tous ce qui est à notre disposition et qui est retransmis sur le site du Vatican. Et on se rend compte qu’il n’est pas exactement le pape que l’on voit à travers les médias.

    Même s’il est vrai que d’apparence,il y a tant de choses qui peuvent faire penser l’inverse, j’aime à penser que ce pape semble être le tout premier à utiliser les armes de l’ennemi pour le combattre tout en étant suffisamment discret pour ne pas le montrer (le double discours, la politique, la séduction des masses..etc)

    Et peut-être que l’éviction de Benoit XVI était une opération obligatoire pour aboutir à cet éventuel projet de l’Eglise.
    Ceci n’engage que moi, mais ce pape est bien trop "flou" pour que l’on puisse lui coller une étiquette aussi rapidement.


Commentaires suivants