Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le président de l’Ouzbékistan est mort

La porte ouverte aux islamistes ?

Article mis à jour le 02/09/2016 à 19h30.

 

Celui qui a dirigé l’Ouzbékistan d’une main de fer pendant vingt-sept ans avait été hospitalisé dans « un état critique » après une hémorragie cérébrale. Il est décédé à l’âge de 78 ans, a confirmé le gouvernement ce vendredi.

Après des heures d’informations contradictoires, de condoléances sans confirmation officielle, le gouvernement ouzbek a mis fin aux rumeurs vendredi en fin de journée : le président Islam Karimov est mort. Un communiqué officiel diffusé dans la matinée annonçait que l’état de santé du chef de l’État de 78 ans, victime d’une hémorragie cérébrale, s’était nettement dégradé. [...]

Il sera enterré à Samarcande, sa ville natale, samedi. Le premier ministre turc, Binali Yildirim, n’a pas attendu la confirmation officielle vendredi pour présenter ses condoléances à la population ouzbeke lors d’une réunion télévisée avec son cabinet, précisant que la Turquie « partageait (sa) douleur et (sa) peine ». La Géorgie a également présenté ses condoléances. [...]

Depuis des années, les défenseurs des droits de l’homme dénonçaient son régime autoritaire, l’accusant d’avoir régulièrement truqué les élections, arrêté arbitrairement des centaines d’opposants et soutenu le recours à la torture dans les prisons.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

La disparition de Karimov, porte ouverte aux islamistes ? Revoir les explications d’Emmanuel Lincot (février 2016) :

 

Comprendre la géopolitique avec Kontre Kulture

Pour comprendre l’importance de l’Ouzbékistan :

 






Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1547360
    Le 2 septembre à 11:16 par Antidote
    Le président de l’Ouzbékistan dans un état grave

    Sputniknews, viens d’annoncer la mort d’Islam Karimov.

    Ce que nous explique Martin Prescot, c’est que l’Ouzbékistan est un point névralgique entre la Chine et la Russie, susceptible d’attiser des rivalités entre les deux grandes puissances pour y affirmer leur leadership. Le pays est aussi un enjeu d’actualité extrêmement stratégique pour les Américains, toujours présents dans la région.

     

    Répondre à ce message