Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le président de la Gambie propose à l’ONU "d’aller en enfer"

"Je suis un dictateur du développement"

Après qu’Amnesty International et l’ONU ont demandé l’ouverture d’une enquête sur la mort en détention d’un opposant à Yahya Jammeh, ce dernier a déclaré qu’il restera président « aussi longtemps que le peuple gambien le voudra ».

 

« Ban Ki-moon et Amnesty International peuvent aller en enfer ! Qui sont-ils pour exiger cela ? » s’est exclamé Yahya Jammeh, interrogé par Jeune Afrique sur l’opposant Solo Sandeng. Ce dernier est mort en détention en avril, selon le Parti démocratique uni (UDP, opposition).

« Personne ne me dira que faire dans mon pays. Où est le problème ? Des gens qui meurent en détention ou pendant un interrogatoire, c’est très commun. Là, une seule personne est morte et ils veulent une enquête ? », a poursuivi le président gambien, qui dirige le pays depuis 1994 et est connu pour ses déclarations virulentes.

L’homme qui se considère volontiers comme « un dictateur du développement » se dit « fier » d’être qualifié de « dictateur » par les Occidentaux, « habitués à ce que les chefs d’État africains ne soient que des béni oui-oui ».

« Lorsque j’ai pris le pouvoir, ce pays était un des plus pauvres au monde, il ne l’est plus. Il y a une opposition, un parlement, un système de santé fiable... » a-t-il ajouté dans son entretien à Jeune Afrique.

La Gambie reste classée comme un des pays les plus pauvres de la planète mais « à quoi sert-il d’avoir un taux de croissance à deux chiffres quand la moitié des écoles sont vides parce que les enfants sont obligés de travailler ? » déclare-t-il. « J’ai un problème avec les institutions de Bretton Woods. Ma croissance, ma prospérité, c’est moi qui les définis », estime-t-il.

Yahya Jammeh est parvenu au pouvoir en 1994 puis élu en 1996, réélu tous les cinq ans depuis et candidat au scrutin présidentiel prévu en décembre.

En lien, sur E&R :

Retrouvez d’autres dirigeants africains,
chez Kontre Kulture :

Sur les institutions financières, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je connais pas bien ce président, mais celui qui est hai par l’empire ne doit être qu’une personne qui veut du bien a son peuple. Voire Soral, Bachar al Assad, Poutine etc…
    Soutiens a vous monsieur le président, n’oubliez pas de signer un accord militaire avec Moscou, Teheran et Pekin.

    Cordialement.

     

    • @andreas

      Apparement, vous n’avez pas compris le sens de sa phrase ;

      Yahya Jammeh a annoncé le samedi 12 décembre que l’ex-colonie britannique à forte majorité musulmane devenait un Etat islamique. Une annonce déroutante comme de nombreuses autres avant elle dont l’application reste incertaine.

      « Le destin de la Gambie est entre les mains du tout-puissant Allah. A partir d’aujourd’hui la Gambie est un Etat islamique. »

      Cette phrase est carrément a conotation religieuse, donc si vous soutenez ça, moi non !


    • et nous devrions Tous le soutenir pour les raisons que vous avez donné et peu importe qu il soit religieux .
      On va bientot s excuser de ne pas croire aux Franc maconnerie pedo sionisto laic


    • @popu

      Le noachisme d’Etat vers lequel nos grandes démocraties se dirigent est en effet tellement préférable, comme religion !


    • #1476055

      @ Par-là, il faut comprendre une théocratie.
      Mais si vous préférez les affres de la démocratie, on ne vous retient pas.


    • Tout a fait d’accord,une bande de criminels estiment que ce n’est pas un bon président ? De quel droit ? les occidentaux sèment la mort partout à travers le monde depuis des décennies et personne ne cherche à enquêter sur Bush, Barack, l’homme d’état mondial de l’année, Sarko (aussi homme d’état mondial de l’année) etc....
      Dernière bonne action des ’’juges’’ la Lybie’’ on voit effectivement que c’est mieux.


  • Je me joins volontiers à lui pour soutenir cette proposition. Comment on vote ?


  • Bien beau d’aller dire quelques joyeusetés sur l’ONU mais cela ne doit pas cacher que ce président est unanimement détesté dans son pays qu’il ne quitte jamais de peur de ne jamais y revenir.. !!!
    La Gambie n’a pas de pétrole mais de l’eau en surabondance et des terres arables encore nationales qui nourrie tout le monde....L’Islam est dominant mais pas fanatique...la première ethnie,commune au Mali et au Sénégal,reste les mandingues dont la langue fait jeu égal avec l’anglais et le français... !
    Il y a des étrangers installés dont une petite colonie de suédois car la Suède avait revendiqué ce territoire au XIXe siècle vainement... !!!
    La fin d’une dictature ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas une autre pour la remplacer qu’elle que soit le nom qu’on lui attribuera...et les gens le sentent malgré tout..
    Les chinois ont voulu acheter les terres pour y faire pousser des cultures d’exportations mais personne n’a voulu leur vendre...il n’y a pas eu d’expropriations qu’une "démocratie" aurait instituée....Le voisin sénégalais n’a pas eu cette chance !


  • #1476005

    Je pense qu’il ne doit pas y avoir grand chose à gratter en Gambie sinon ce "dictateur" aurait été liquidé par l’Empire depuis longtemps déjà.

     

    • Tu te trompes.

      Il y a des ressources biologiques ( une terre excellente et un climat parfait ) et des ressources minières.

      L’Empire va le dégager du pouvoir dans les prochains mois, avec l’aide de l’armée Sénégalaise.

      C’est certain pour des raisons religieuses ( il a créé la République islamique de Gambie donc l’islam Gambien empêcherait l’Empire de réformer l’islam Sénégalais car l’islam Gambien deviendrait un modèle pour les Musulmans Africains Traditionalistes ), politique ( il s’oppose au lobby LGBT, à l’Empire,... ), économique.


  • Comme d’hab on dira que il faut intervenir au Gambie pour sauvé un peuple pris dans les griffes d’un terrible dictateur et l’OTAN et sa sempiternel guerre humanitaire(qui font plus de victimes que les dictateurs réunit) sera de la parti, ça deviens trop classique....


  • Le destin de la Gambie, presqu’entièrement enclavée dans le Sénégal, est d’être annexée par ce dernier .

     

  • Le Président gambien a aussi généraliser l’utilisation de la langue arabe et veut la rendre officielle, ce qui est nécessaire pour l’indépendance totale d’un pays, et en même temps une faute impardonnable de la part d’un pays du tiers monde ! ! !


  • #1476059

    Ouai ...mais l’ONU et toutes ces officines mercato n’aiment pas aller en enfer ... seuls ...

    Ils veulent qu’on vienne avec !!!


  • Prions qu’il ne lui arrive pas le même destin que le frère burkinabé Sankara


  • Bizarrement, je trouve l’ONU bien moins regardante sur les exactions causées par le sionistan...


  • Ce type est-il fou ? Il veut donc que l’enfer soit mis en faillite et victime d’une sur-exploitation anti-écologique et de guerres néo-coloniales endémiques ? Je dis ça parce que ce serait le destin que subirait l’enfer (ou n’importe quel autre plan d’existence) s’il devait accueillir les leaders occidentaux et leurs laquais non-occidentaux.


  • Sans le connaitre je l’aime deja ce bonhomme. Les autres pays pauvres seraient bien inspires de se debarasser des "institutions" internationales etablies en leur absence....ou contre leur interets, et pour servir l’interet de pays qui s’en mette plein les poches. Le monde emprisonne doit se liberer et retablir l’etalon or ...pour commencer ...cela remettra les pendules a l’heure de ces pays occidentaux endettes a mort et qui "re-capitalise" leur banque ...la gambie peut elle "recapitaliser ses banques"


  • #1476221

    Ils veulent sans doute le faire tomber pour ensuite générer un chaos sans nom qui entrainera encore plus l’arrivée en masse des clandos vers le continent Européen comme ils l’ont fait en Lybie et en Syrie ! C’est ce que j’appel "un billard à trois bandes".


  • J’en connais un qui va bientôt avoir des emmerdes !
    Comme c’est un tout petit pays on n’échappera peut être à une litanie d’envoyés spéciaux et autres documentaires-propagandes sur l’état des droits de l’homme en Gambie...le gusse sera probablement neutralisé en silence et discrètement.


  • Ah ! ça fait du bien de voir qu’un président ait le courage de s’imposer face à la secte mondialiste.
    Que Dieu le protège ainsi que la Gambie.


  • Si tous les dirigeants des pays dits du tiers-monde pouvaient tous avoir ce discours, ce serait une bonne chose, enfin un qui les envoie paître à tous ces chiens galeux !

    Bravo à lui !


Commentaires suivants