Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le programme d’Emmanuel Macron : idéologie et démagogie

Le candidat du libéralisme libertaire

Plus d’impôts, moins de frontières, l’eau tiède du programme de Macron un goût à la fois très socialiste et libéral. L’homme qui manie une démagogie sans vergogne contre le populisme est un idéologue du mondialisme.

 

Quand Emmanuel Macron a « dévoilé » ses huit « mesures phares » en matière d’économie en novembre dernier, les commentateurs ont été aussi déçus que des amateurs de strip-tease devant une burqa. Comme pour la « grande loi sur l’activité » qui avait débouché en 2014 sur quelques nouvelles lignes d’autocar. Très fort pour les effets d’annonce alléchants, le Don Juan de la politique française disparaît pour ainsi dire au moment de passer à l’acte. Au point que le parisianisme politique a parlé abondamment d’« eau tiède » et réclamé à grands cris son programme au candidat.

[...]

 

La démagogie mondialiste liquide le législatif au nom du bien

Je ne vais pas vous tenir jusqu’au réveillon sur le programme d’Emmanuel Macron, vous en souffrirez assez vite s’il est élu, mais juste encore un petit coup sur un truc dans l’actualité, un joli petit bijou de démagogie socialiste, à propos des assistants parlementaires, sujets à la mode. Voyons d’abord d’où l’on part : depuis des décennies, les parlementaires, en sus de leur indemnité, avaient droit d’une part à quelques avantages, de l’autre à des enveloppes pour ceux qui les assistaient. Pourquoi ? Pour leur permettre de vivre décemment et d’agir efficacement, sans se laisser tenter par les sirènes de la corruption, qu’elles viennent du privé ou du public. Ils usaient de ces enveloppes souverainement, sans que l’exécutif, soit directement, soit par le biais du judiciaire, n’ait à y voir : telle étaient la séparation des pouvoirs et l’impartialité de l’État.

Aujourd’hui, dans le cadre de la liquidation de la démocratie par la gouvernance mondiale, l’exécutif et le judiciaire déjà gagnés à l’idéologie mondialiste procèdent à la mise au pas du législatif, au nom bien sûr du progrès, de la transparence et de l’exemplarité : telles sont les roueries ordinaires de la démagogie.

 

Les aventures du jeune Macron au parlement

Voyons en particulier ce que propose le jeune Macron. « Nous interdirons, dit-il, aux parlementaires l’emploi de proches ou de membres de leur famille pour mettre fin au népotisme ». Jolie phrase, mais assez bête. Si le népotisme existe, en France comme ailleurs, il n’a pas besoin des assistants parlementaires pour prospérer. Cette proposition serait donc parfaitement inefficace. Elle serait également injuste, et à mon avis anticonstitutionnelle, en ce qu’elle créerait deux catégories de citoyens devant l’emploi : il y aurait pour ainsi dire une préférence anti-familiale.

Enfin, elle est inapplicable : comment déterminer ce qu’est un « proche » ? Macron ignore-t-il, ou feint-il d’ignorer, qu’en dehors de la centaine de parlementaires répertoriés qui emploient un membre de leur famille comme assistants parlementaires, des députés et sénateurs beaucoup plus nombreux emploient pour les assister des maîtresses et des amants ? Et que ferait-on des assistants parlementaires qui, non proches à leur embauche, deviennent proche durant le mandat ? Le cas n’est pas rare. Faudra-t-il, si j’ose dire, les débaucher ? Macron sait-il, ou maman Brigitte le lui a-t-elle caché, que la promotion canapé existe aussi au Sénat et à la Chambre, et que certains jeunes gens et jeunes filles se démènent pour demeurer assistants ? Mais peut-être au contraire cela entre-t-il dans les vues du libéral Macron : ce qu’il ôte à la famille il l’ouvre à la liberté de mœurs des parlementaires.

 

Macron joue la démagogie contre le populisme

Macron, comme tous les propagandistes du mondialisme, reproche ordinairement au populisme sa démagogie, mais lui-même en fait grand usage. Mélenchon auprès de lui semble un petit garçon. Voici en effet le volet fiscal de la réforme qu’il annonce avec la véhémence d’un idéologue socialiste : « Nous fiscaliserons l’intégralité de la rémunération des parlementaires ». Le Nous est important : nous, les défenseurs des petits contre les gros qui en prennent à leurs aises sur le dos du peuple. Il est recommandé d’être riche pour mieux donner dans la démagogie. Macron n’a jamais été parlementaire, il n’en avait pas besoin. Ses frais de bouche à Bercy ont été supérieurs à 120 000 euros en huit mois. Rothschild l’a rémunéré trois millions pour la vente heureuse d’un machin pharmaceutique. Alors, Fillon, sa Pénélope et leur manoir dans la Sarthe, ce sont des bouseux, des gagne-petit. Macron, en bon idéologue socialiste, titille l’envie, il joue sur les instincts les plus bas, solidement piété dans le fric, les mains propres et la tête haute, dans les étoiles de l’idéal et du progrès. Tartuffe rajeunit, mais il ne change pas.

Lire l’intégralité de l’article sur reinformation.tv

Emmanuel Macron, le candidat de rechange du Système,
chez Kontre Kulture :

L’imposture Macron, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A qui Macron peut il inspirer confiance, ne me dites pas que le peule français est à ce point endormi !

     

    • #1678199

      Oh que si qu’il est endormi, et ce depuis quarante ans environ !!! Il n’y a que la belle au bois dormant qui a réussi à faire mieux, et si Marine n’est pas élue, vous n’avez pas fini d’attendre le prince charmant.....


  • Macron n’ayant jamais été élu, est encore plus hors-sol que les autres...
    Cet article soulève bien, sur le point particulier des assistants parlementaires, un problème crucial : le piétinement de l’Etat de droit sous couvert de moraline.
    Il est urgent que le bon peuple s’en rende compte.


  • #1678215

    La plupart des gens ne comprennent pas que les libéraux n’en sont pas et les socialistes non plus.
    L’Europe n’est pas "ultra-libérale" comme le dit Marine Le Pen (elle caricature mais elle n’a pas le choix). Elle associe le pire du Capitalisme pour les riches au pire du Communisme pour les pauvres.
    Oligarchie ou ploutocratie sont des qualificatifs plus justes. Les billards à plusieurs bandes, la confusion, le chaos expriment la tromperie, donc le mensonge. Toutes les stratégies, y compris les plus contradictoires sont bonnes à appliquer pour accroitre son pouvoir. Les peuples ne savent plus à quels saints se vouer, Satan prend la place du berger. Ça tombe bien, comme il possède de multiples visages, il sait s’adapter à la clientèle. Vous avez dit marketing ?
    Ainsi va le Nouvel Ordre Mondial.

     

    • #1678300

      Ce n’est pas que les libéraux ne sont pas libéraux ni que les socialistes ne sont pas socialistes, mais plutôt le fait que libéralisme et marxisme ne sont que les deux faces d’une même pièce issue des principes des lumières.

      En effet ces deux idéologies étant entologiquement progressistes il est normal qu’elles partagent la même matrice, l’émancipation par rapport aux traditions, l’universalisme face aux peuples et aux patries, l’opposition à l’influence de la religion, la subversion de l’histoire pour la faire coller à l’idéologie, etc. Les points communs sont tellement nombreux et flagrant que l’on ne pourrait les énumérer en quelques mots.

      Maintenant si on observe une errosion des nuances entre libéraux et marxistes c’est tout simplement parce qu’il n’y plus grand chose pour les opposer l’un à l’autre (fin du risque de révolution communiste, boboisation des marxistes, prise de conscience du fond commun), ce qui a de facto mené à un rapprochement entre marxistes et libéraux sur des bases trotskystes et droits de l’hommistes(la fameuses nouvelles gauche américaine, l’école de Francfort, Marcuse et cie...). Il suffit de voir les soutiens de Macron pour s’en convaincre (MEDEF, Cohn Bendit, Pierre Bergé, Alain Minc...).

      Depuis la fin des années 70 nous n’avons plus une droite et une gauche dans les anciens pays du bloc de l’Ouest mais bel et bien deux gauches, l’une socialiste et l’autre libérale qui se partagent le pouvoir depuis des années en appliquant le même programme (antiracisme, mondialisme, métissage, déracinement des peuples, promotion de la dépravation des moeurs, idéologie du genre, etc).

      La meilleure façon de voir l’exactitude de cette thèse est tout simplement d’observer les réactions de cette "droite" et de cette gauche par rapport aux représentants de la véritable droite( chrétienne, patriote, enraciné, anti-libérale et traditionaliste), les deux camps sont opposés à Poutine, au FN, à Orban, au gouvernement polonais, au gouvernement danois, à l’UDC en Suisse...dans tous les cas ils ont exactement la même réaction.

      Pour revenir à une société traditionnelle régie par des valeurs saines il faut donc s’opposer par tout les moyens au foutaises progressistes issues des lumières comme l’universalisme, l’antiracisme, l’ouverture des frontières, le matérialisme, la décadence des moeurs ou la tentative d’effacer les différences sexuelles, bien évidemment il ne faut pas non plus tomber dans les lubies réactionnaires comme le retour aux monarchies


  • Chaque fois que je le vois s’exprimer j’ai l’impression d’assister à un concours d’éloquence de l’ENA... tête à claque va


  • Il a tardé à nous annoncer son programme ,et je comprends pourquoi ,et je m’en doutai un peu .Il est creux ,comme dans sa tête ,que du vide et complètement démagogique .Qu’est ce que croyait ses électeurs ? qu’il allait nous sortir le programme du siècle le conseiller d’hollandouille City .Du vent ! je suis sur qu’il va nous dire que les éoliennes faut les enterrer pour faire des économies .C’est une synthèse ce type ,un pantin .

     

  • J’ai été choqué par les militants de Macron qui barraient l’accès du marché pour nous refourguer coûte que coûte ses promesses, sans acheter le moindre produit des producteurs locaux.
    Suite à cette indignation, Macron a immédiatement ajouté une nouvelle mesure dans ses promesses : « Nous interdirons aux militants d’empêcher l’accès aux marchés pour mettre fin à cette coercition des masses. »


  • #1678287

    bon, une fois qu’ils auront achevé fillon , ils vont pouvoir se concentré sur marine lepen, pour déroulé le tapis à macron , mais attendons nous à des surprises


  • Macron est le plus à droite et le plus réac de toute la bande !
    il n’y a qu’à relire ses déclarations passées, ça donne froid dans le dos

     

    • #1678393

      Au contraire Macron est le plus à gauche et le plus progressiste de toute la bande, Macron n’a rien d’un homme de droite car il n’est ni un patriote ni un chrétien, la droite c’est le camp de l’ordre et du respect des traditions, le libéralisme est une idéologie progressiste au même titre que le marxisme.

      Si Macron est un homme de droite alors que viennent faire des types comme Cohn Bendit, Robert Hué, France Terre d’asile ou Pierre Bergé avec lui ? Macron n’a aucun respect pour le mode de vie français, il a même affirmé que la culture française n’existait pas...

      Macron est un gauchiste tendance nouvelle gauche Macrusienne ou école de Francfort mais en aucun cas un réactionnaire ou un conservateur.


  • Macron...

    Sans les banquiers et leurs domestiques des médias,
    il n’y aurait pas de Macron.
    L’appareil d’état ,colonisé par les réseaux au niveau
    des directions,n’est plus le socle de la nation.
    Le peuple soûlé de consommation et de communication
    après le "turbin" a bien du mérite d’éviter les écueils !


  • " L’homme qui manie une démagogie sans vergogne contre le populisme est un idéologue du mondialisme".

    Même pas, c’est juste un des nombreux golems produits par ses maîtres qui l’ont formaté selon leurs besoins. Il suffit de l’entendre, branché en boucle, dans son énoncé de la doxa de qui l’entretient. Anti-France, anti-Français, déjà inscrit dans la trahison totale. Il a même oublié les 2 années qu’il a passé au pouvoir avec le cake et le golem espagnol. Mais pas ses victimes qui elles n’oublient pas...

     

    • #1678396

      En effet Macron n’est pas un idéologue mais tout simplement un marketeur inculte prêt à dire tout et n’importe quoi pour se faire élire et plaire à ses maîtres, Macron n’est pas suffisement intelligent pour pouvoir créer des concepts idéologique ou même inventer un programme, il ne fait que répéter en boucle quelques foutaises (communément appelés éléments de langage car les mérdias) pour embobiner les imbéciles, d’ailleurs il est même possible que Macron ne sache même pas ce qu’il fait.


  • Le programme occulte de Macron est celui de Drahi : "sécuriser" la 3ème fortune de France menacée par une dette astronomique : 49 milliards d’euros . Cela vaut bien d’en dépenser quelques centaines de millions en "sondages" dithyrambiques et en milliers de prostitué(e)s dit(e)s "journalistes" .


  • Bel article que Pauline sort du carton : on se la fend en coin.
    Quant à la marionnette Macron, reposons la question subsidiaire : et s’il était le gagnant d’un deuxième tour, où irait-il chercher sa majorité en "région" sauf à se faire adouber par le PS, qui trahirait donc Hamon ? Il est encore des fiefs indéboulonables, sauf à l’usure du temps politique (et de sa clientèle). L’autre vient tout juste d’enlever sa tétine pour babiller dans le parc : et confronté aux autres requins du bac à sable, il va vite prendre quelques coups de hochet.


  • « Nous interdirons, dit-il, aux parlementaires l’emploi de proches ou de membres de leur famille pour mettre fin au népotisme »

    « Sur RTL ce vendredi matin, Emmanuel Macron a tenu à évoquer la place qu’occupera sa femme Brigitte à l’Elysée s’il l’emportait en mai prochain. S’il était le vainqueur de l’élection présidentielle, alors Brigitte Macron aurait bien "un rôle" lors du prochain quinquennat. Mais "elle ne sera pas rémunérée par la République", a précisé le candidat de En marche ! »

    « Elle ne sera pas cachée, parce qu’elle partage ma vie, parce que son avis est important, et parce que la fonction présidentielle emporte quelque chose qui a une dimension personnelle »

    Népotisme : Tendance à favoriser sa famille ou ses proches au détriment des processus de sélection ordinaires, du mérite, de l’intérêt général ou de l’élection.

    Sinon vous aviez remarqué que En Marche c’est les initiales d’Emmanuel Macron ?


  • #1678954
    le 06/03/2017 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Le programme d’Emmanuel Macron : idéologie et démagogie

    Programme de Micron (un Macron vu au Macroscope de Jojo le Surfer-Scientiste) :

    « nourrir le Moloch politique et médiatique »

    What else ?

    En même temps, rien d’étonnant pour celui qui a les fils qui se touchent.
    Il n’a jamais vu l’art français et considère que la colonisation orchestrée par ses amis mondialistes d’hier, vous savez, ceux qui voulaient "civiliser les races inférieures", est un crime contre l’humanité.
    Je me demande ce que Luc Ferry (un soutien affiché) en pense, que du bien sans doute !
    Faut dire que lui descend du frère cadet de l’autre, celui qui avait fait sa fortune avec la Banque de l’Indochine...
    Où quand le mépris de classe rejoint l’intérêt du même NOM...


Commentaires suivants