Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le réacteur nucléaire israélien rebaptisé au nom de Shimon Pérès

Rappel : Israël détient la bombe et Pérès était un criminel de guerre

Le réacteur nucléaire en Israël sera rebaptisé au nom de Shimon Pérès, considéré comme le « père » du nucléaire israélien, a annoncé dimanche un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

 

« Le centre nucléaire de Dimona sera rebaptisé au nom de Shimon Pérès qui a tant œuvré pour que ce centre important pour la sécurité d’Israël voie le jour », explique le texte.

M. Netanyahou a informé le gouvernement israélien de sa décision lors du conseil des ministres hebdomadaire, selon le communiqué.

Shimon Pérès, décédé le 28 septembre à l’âge de 93 ans, est connu pour ses efforts en faveur de la paix avec les Palestiniens, mais aussi pour son rôle de « père » du programme nucléaire israélien.

Dans les années 50, il a joué un rôle clé dans le développement des capacités nucléaires israéliennes, en concluant un accord secret avec la France qui a abouti à la construction du réacteur nucléaire de Dimona dans le désert du Néguev, devenu opérationnel vers 1962.

Israël est considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient mais l’État hébreu a toujours entretenu l’ambiguïté sur cette question en refusant de confirmer détenir un arsenal atomique.

En lui rendant hommage après l’annonce de son décès, M. Netanyahou avait fait allusion à la contribution de Pérès au programme nucléaire en le qualifiant de « champion de la défense d’Israël dont il a renforcé les capacités de multiples manières ».

Analyser la politique israélienne avec Kontre Kulture :

Shimon Pérès, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.