Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le retour de l’armée arabe syrienne

Formation iranienne et matériel russe ont changé la donne

L’armée arabe syrienne qui a dû faire face durant les quatre premières années de guerre à un afflux considérable de mercenaires étrangers, mal entraînés, mais bien armés, alors qu’elle n’avait pas pu entretenir son matériel depuis 2005, est de retour. Grâce à la formation par l’Iran de miliciens et l’apport de matériels modernes russes, elle est désormais capable de regagner le terrain perdu. Depuis deux mois, elle ne cesse de progresser.

 

Après cinq mois de frappes aériennes des 70 avions russes en Syrie, de nombreux analystes militaires se demandent pourquoi l’armée arabe syrienne a été incapable de ne récupérer qu’une faible partie du territoire occupé par les jihadistes. Ils font une comparaison, totalement inappropriée, avec l’armée US, qui a réussi à occuper l’Irak en 42 jours, à l’aide de 1 800 avions de combat et 380 000 soldats.

 

Quelles sont les causes de la faible capacité de combat de l’armée arabe syrienne ?

Au cours des cinq années de guerre civile, les frontières avec la Turquie, la Jordanie et Israël ont été les lieux de passage de 100 à 250 000 mercenaires islamistes (recrutés et formés par l’Arabie saoudite, le Qatar, les États-Unis et la Turquie) qui ont ouvert plusieurs fronts, obligeant les unités de l’armée arabe syrienne à se disperser en petits groupes à travers le pays. Dans un premier temps, l’action des islamistes a consisté à mener des attaques surprises qui visaient les casernes de l’armée arabe syrienne et les sièges de la police. La réaction de l’armée arabe syrienne a été retardée et maladroite, n’utilisant que des troupes de la 104ème brigade de la Garde républicaine et de la 4ème division mécanisée. Le succès de la première phase des attaques dites « rebelles » s’est étendu en cascade, en raison notamment de la parfaite connaissance des vulnérabilités de l’armée arabe syrienne. Leur planification a été prise en charge par les instructeurs militaires des Forces spéciales de la Turquie (les Bordo Bereliler, c’est-à-dire les « Bérets Bordeaux ») et d’Arabie saoudite.

Au cours des trois premières années de la guerre, l’armée arabe syrienne, qui s’était préparée à une guerre classique contre ses voisins, mais pas à une guerre asymétrique, n’a prouvé aucun sens tactique élémentaire, adoptant des dispositifs inadéquats sans espaces entre eux, sans feu de couverture entre les éléments des dispositifs, sans techniques d’identification ami-ennemi, etc. L’armée arabe syrienne ne disposait pas d’avions de reconnaissance sans pilote (drones), ni d’images satellitaires, contrairement aux jihadistes qui avaient accès aux informations de l’OTAN. En outre, les jihadistes disposaient de matériel de construction importé au préalable, comme des foreuses, pour percer rapidement des tunnels, tandis que l’armée arabe syrienne n’avait aucun moyen pour les détecter. Des opérations ont été menées, surprenant les troupes syriennes, incapables de réagir face aux masses infiltrées par les terroristes, pour l’occupation de nombreuses bases et des entrepôts d’armes et de munitions. Par conséquent, l’armée arabe syrienne ne pouvait même pas assurer les mesures élémentaires de combat (et de prévention), et prévoir à l’avance la meilleure façon d’être en mesure de planifier la guerre.

Lire la suite de l’article sur voltairenet.org

Voir aussi, sur E&R :

Une coalition de pays non-alignés pour affronter l’empire,
à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1411291
    le 04/03/2016 par faydit
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    on dirait que les mouches changent d’anes,et c’est tant mieux , j’ai l’impression que daesh va gouter a l’enfer.

     

    • #1411438

      Pour ma part je pense qu’il y a certaines personnes qui veulent que cette guerre continue ils vont donner des armes à ceux d’en face comme pendant le conflit iran-irak. Qui a intérêt à ce que la Syrie soit faible ? La réponse à cette question désigne le coupable


  • #1411305
    le 04/03/2016 par gelindo
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    "....ont changé la donne"

    J’aurais aimé que ce soit vrai mais je crains que d’ici quand on aura vu le bout du tunnel de cette guerre que bcp d’entre nous auront des problèmes de prostate, et pour les femmes, je dirais de fuites urinaires. Ou bien pour le dire de manière moins poétique "ça risquerait encore de prendre bcp de temps".


  • #1411328

    Il faut persisté , courage a tous les soldats de l’armée arabe syrienne


  • #1411344
    le 04/03/2016 par Le Mac’ghrebin
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    Les projets de gazoducs en concurrences dans la region doivent etres d’une importance ultra capital pour que les acteurs principaux se livrent une guerre aussi moderne. Bon courage au peuple syrien et merci a leurs alliés !


  • #1411362

    L’article complet est très intéressant.
    Mais il confirme, dans les dernières lignes, un point qui a été démenti à plusieurs reprises ici : l’utilisation de barils d’explosifs largués par hélicoptère.


  • #1411491
    le 04/03/2016 par jughurta
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    Gloire au président Bachar, et bon courage à son armée laborieuse !


  • #1411583
    le 04/03/2016 par aurelien362
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    Je soutiens l’armée syrienne et je souhaite sa victoire, pour la stabilité de la région et le bien du pays. Cependant, je pense qu’il ne faut pas se mettre non plus la tête dans le sable : cela fait 4 ans que les articles du Réseau Voltaire nous annoncent une victoire imminente de l’armée syrienne, comme ils avaient annoncé une victoire à venir de Kadhafi en 2011. Ecrire l’actualité telle qu’on souhaiterait qu’elle soit est une tentation compréhensible mais dangereuse à mon avis.


  • #1411612
    le 04/03/2016 par goy pride
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    l’armée arabe syrienne, qui s’était préparée à une guerre classique contre ses voisins, mais pas à une guerre asymétrique, n’a prouvé aucun sens tactique élémentaire



    Meyssan exagère un peu en affirmant que l’armée arabe syrienne n’a prouvé aucun sens tactique ! A vrai dire j’irais même jusqu’à dire qu’elle a fait preuve d’un grand sens tactique compte tenu de ses moyens limités !


  • #1411909
    le 05/03/2016 par Rob Lemon
    Le retour de l’armée arabe syrienne

    En voilà qui n’ont pas fui chez nous. Comme quoi c’est possible