Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le revirement de la gauche sur l’antiracisme quand il “touche” les fesses du féminisme

Depuis l’invasion migratoire intra-européenne qui a marqué l’année 2015 (plus d’un million de migrants), avec les attentats antifrançais en parallèle (janvier et novembre), et l’extension de la jungle de Calais, un nouveau phénomène est apparu : la violence antifemmes.

 

Avant, le migrant était nimbé de toutes les vertus. Venu d’un tiers-monde victime du colonialisme ou du néocolonialisme occidental (et donc français, en particulier), il était la vedette des internationalistes de l’extrême gauche. C’était un peu le prolétaire transnational porteur de toutes les promesses de révolution, antipatronale et anti-étatique. Manque de pot, 50 ans après mai 68, les migrants sont déplacés en masse par le jeu géopolitique de l’oligarchie, qui déstabilise ici un pays arabe laïc, là un pays occidental pas assez aligné sur la politique de l’Empire.

En ouvrant les vannes des frontières encore existantes, on submerge des sociétés européennes en crise, qui n’ont pas besoin de mouvements sociaux incontrôlés en plus. Mais c’est bien pour ça qu’on les fait venir : pour remplacer un mouvement social éventuel organisé en mouvement social incontrôlable, ou anarchique. Voilà pourquoi, comme nous l’expliquions récemment, les éléments fanatisés et/ou manipulés de l’extrême gauche fonctionnent si bien avec les intérêts oligarchiques, par exemple dans les zones « migrantisées ». Pas la peine de revenir sur cette déstabilisation venue d’en haut.

La campagne d’agressions sexuelles qui a eu lieu la nuit du réveillon 2015 dans les grandes villes allemandes mais aussi dans le courant de l’année passée en Suède s’inscrit dans cette stratégie de la tension (sexuelle), qui permet de remettre en question le paradigme gauchiste classique. Le migrant devient un violeur potentiel, charriant sa charia et son désir incontrôlable, devant les féministes extraverties des pays d’accueil. Le contact entre les bruns venus du Proche-Orient et d’Afrique et les blondes allemandes et suédoises, ça fait boum. C’est une explosion recherchée. La ceinture d’explosifs sexuelle ferait moins de boucan dans le sud de la France, où les femmes sont plutôt (déjà) brunes, voyez-vous.

 

 

Il s’agit d’un attentat sexuel à l’échelle d’un pays, d’un continent, une sorte de préparation à un chaos généralisé, qui forcera les populations à réclamer un gouvernement mondial, seul capable de mettre un terme à un chaos mondial. Bien sûr, on résume, mais le tableau général ressemble à ça. The big picture, comme disent nos amis américains, désormais dans presque chaque film. Il faut croire que Hollywood et l’oligarchie disposent des mêmes éléments de langage !

Pour ce qui nous concerne, donc, la sensuelle Elisabeth Quin, qui n’est pas vraiment une féministe ultra (en ce sens qu’elle ne redoute pas les mâles), axe son émission de la mi-janvier sur les agressions sexuelles de Cologne (Köln), entourée de ses chroniqueurs habituels, quintessence de la bien-pensance de la presse écrite. Et là, on va assister à un choc idéologique : comment le féminisme (de gauche) va-t-il se sortir de ce piège oligarchique, à savoir re-considérer désormais le migrant, devenu un violeur potentiel, un ennemi intime, alors qu’il fut longtemps l’allié, le compagnon de route de minorité souffrante ?

Autrement dit, comment ne pas basculer dans un réflexe d’extrême droite lorsqu’une victime du tiers-monde vous met la main au cul ?

Les réponses apportées ne manquent pas de sel. Dégustez.

 

L’extrait de l’émission 28’ d’Elisabeth Quin du 14 janvier 2016 sur Arte qui évoque les événements de Cologne au Nouvel An :

 

 

L’émission complète est ici, avec l’indécrottable Caroline Fourest et Valérie Toranian (ancienne directrice du magazine Elle), et cette phrase magique : « Le rêve ce serait que ce soit l’extrême-droite qui ait fait des violences contre des femmes » :

 

Les événements surprenants du Nord de l’Europe, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Fdesouche en parle depuis plusieurs semaines avec les mêmes vidéos. Ravis de voir les camarades d’ER reprendre l’info.

     

  • ils n’aiment pas le réel , vous en prenez un au hasard et vous le mettez en situation version"cdi " (pa le cdd d’interviewer) et puis aprés quelques années vous lui tendez le micro ,je crois qu’en méme pas 5 mn ,ils arriveront à exprimer clairement leurs points de vues "à eux".

    pour l’instant ils slaloms entre les contrats ,se pavanent dans des décors plastiques sous controlent , ils font le boulot qu’on leur demande = ils mentent sur le réel.


  • Un système idéologique arrive à bout de souffle quand il commence à s’effondrer sous le poids de ses contradictions, parce que trop de mensonges, trop de manipulations , trop de non-sens mènent forcément à telle situation. c’est l’explosion de la coquille et l’effondrement... Donc le système s’effondre de lui même, cela commence bien par l’effondrement de la logique et de l’esprit rationnel le plus élémentaire.


  • Moment magique vers 22 minutes de la 2ème vidéo : "le rêve ça aurait été que ce soit l’extrême droite, des fachos qui ait fait ça (les agressions de Cologne)...et malheureusement ce n’est pas ça" avec Fourest qui aquiesse...

     

  • Et si on envoyait Pamela Anderson faire son speech à Cologne ? Lol


  • "antipatronale"

    Je ne vois pas trop comment l’émigré pouvait représenter l’ "antipatronale" quand on sait que c’est le patronat qui les a encouragés à venir ainsi que toutes leurs familles. En fait, cet article est délirant à bien des égards. Dire que ce chaos - ces violations - inciterait les gens à réclamer à long terme une gouvernance mondiale qui seul serait à même de mettre de l’ordre dans ce bordel m’a fait hurler de rire. Je croyais avoir tout entendu. Pourtant cela a été dit maintes de fois ; le but premier est le métissage forcé (ou non) dans l’espoir de faire de nous des êtres amorphes sans personnalité, nation ou identité ; des êtres consuméristes voués au culte du libre-échange.

     

  • Choisis ton camp camarade. En dernière instance, la lutte pour l’existence est une lutte entre races.

     

  • "nouveau phénomène : la violence antifemmes"
    Faites gaffe vous risquez de les réveiller. Tout comme une certaine communauté, le sexisme c’est des millénaires de souffrance !

    Très bon article sinon.


  • L’armée de réserve du Capital, c’est l’extrême droite du capital !


  • Il y en a une qui dit : "Il faut savoir comment on définit le viol."
    Il n’y a pas plusieurs façons de le définir, la loi est là pour ça.
    Le harcèlement sexuel est un délit, qu’il y ait eu viol (pénétration) ou pas.
    Les féministes s’insurgent uniquement quand ça les arrange…

     

    • Ah oui, un contresens gros comme un camion ! les ultimes défenseur(e)s pro-migrants nous sortent qu’en gros, fouiller un peu dans la culotte d’une dame, c’est pas si grave, et pas vraiment puni par la loi ; Quatrmer en rajoute une couche en disant que "y’à juste que deux plaintes recensées pour viol, hein"...
      ...Bref, on aura tout vu (et entendu).....


  • Comment est-il possible d’associer l’Islam à cette agression de masse ? Alors que Caroline Fourest se targue de partir des faits pour analyser la situation en toute "honnêteté intellectuelle", il semblerait que sur ce plateau, on se perde plutôt en hypothèses islamophobes, puisqu’ils ne cessent de répéter qu’on ne sait pas grand-chose, que la police ne laisse pas filtrer beaucoup d’informations (à noter d’ailleurs que les intervenants pointent systématiquement du doigt la police, et non le gouvernement auquel elle obéit).
    Cette "lecture" (terme qui ne cesse de revenir dans la bouche des uns et des autres - bien qu’au lieu de "lire", il serait sans doute plus intéressant d’essayer d’analyser, surtout quand on a des problèmes de vue...) basée sur la religion et la nationalité (Islam et Maghreb, Syrie, etc.) est une énième incitation à la rupture et à la terreur sociales. La vraie question est de savoir pourquoi ces événements ont été organisés (car tout le monde semble s’accorder sur ce point aujourd’hui) et par qui.
    Quant à la "terreur qui habite la gauche" avec ce "chèque en blanc à l’extrême-droite", et ce "rêve [...] que ce soit l’extrême-droite qui ait fait des violences contre des femmes", avec de telles déclarations, on a presque pitié de voir ces bien-pensants communautaristes acculés face à leurs propres contradictions, s’agitant dans tous les sens mais ne brassant que du vent - tels des Don Quichotte pathétiques des temps modernes.
    Une dernière chose, lier le machisme au viol, il fallait quand même oser ! Bref, beaucoup de bruit pour rien sur ce plateau.

     

    • Se reporter à ce qu’Alain Soral note comme "un affrontement horizontal" en préparation : car la vraie question n’est pas dans l’organisation de ces événements mais plutôt dans cette nouvelle invasion de l’Europe qui s’est mise en place dans le courant 2015 avec l’arrivée massive de "migrants" venant de pays peuplés essentiellement de musulmans.
      Cette arrivée de migrants a été décrétée (sinon elle aurait eu lieu avant et avec femmes et enfants) ; et si elle l’a été, c’est dans le but de faire exploser les tensions "horizontales" pour éviter des tensions "verticales", issues du ras le bol général devant la dictature soft qui s’est mise en place depuis quelques années. Un deuxième front si l’on peut dire.
      A noter que ces clowns de plateau parlent pour couvrir le "bruit" des images brutes à l’instar de cet énergumène qui en pleine crise du flux migratoire de l’été 2015 nous assénait que dans ces migrants il y avait sûrement de futurs Montaigne ....... sans blague !
      Encore une fois, si les musulmans en France ne veulent pas être les dupes du système, qu’ils dénoncent cela avec autant de forces qu’ils demandent le respect du port du voile et qu’ils arrêtent de voter PSRI !


  • La religion du politiquement correct faite de mensonges,de délires verbaux et conceptuels,maintenant confronté à la réalité, ne sait rien d’autre que couper le cheveu en quatre,relativiser au maximum une situation pour ne pas toucher au dogme gauchiste et pratiquer l’incantation habituelle contre l’extrême droite et le front national... !!

    Je note que le seul mâle invité ;de gauche bien sûr,après avoir épuiser toutes ses ressources intellectuelles,s’est lâché à la toute dernière seconde en parlant de racisme anti-blanc....La coupure a été nette sur le mot "desintox" qui,dans ce genre de raout médiatique est franchement compris dans son sens contraire... !!

    Ils n’ont pas de réponses,ils cherchent des boucs-émissaires,ils dénoncent le déni tout en le pratiquant....la pensée de gauche ne va jamais au delà des murs du quartier protégé comme dans un Disneyland utopique...le bavardage ne sert à rien,aujourd’hui.. !!


  • Trois hommes et deux femmes comme intervenants pour parler d’un sujet qui concerne en premier lieu les femmes.
    On sait déjà qu’on ne traitera pas du vrai sujet.


  • Selon moi c’est simple. Il faut expliquer que les migrants qui agressent les femmes sont soit des islamistes intégristes ou des personnes qui correspondent à une forme d’extrême droite venant de leur pays. La boucle est bouclé.


  • Quatremer est l’archétype du "revirement" décrit par Alain : un journaleux ex-gaucho qui nous vendait hier une Europe pseudo-prométhéenne, et aujourd’hui conservateur presque identitaire ; (toujours au service du grand capital, ça, ça ne change pas !) ....


  • Ils sont bien emmerdés les bien-pensants (ils revendiquent le terme) !

    Fassin pose quand même une bonne question (à laquelle ces dames n’ont rien compris) : Dans quelle mesure ces événements sont-ils spontanés ou non ? Si non, qui a bien pu les organiser et dans quel but politique ?


  • Toutes les analyses de ces gens sont fausses et déconnectées du réel mais ils continuent à palabrer sur les meRdias télévisuels et à être grassement payés avec l’argent du peuple qu’ils méprisent du haut de leur "splendeur" intellectuelle. L’homme et la femme sont égaux, les blancs et les noirs sont égaux mais ils ne parlent toute la journée que d’un sexe par rapport à l’autre et d’une couleur de peau par rapport à une autre. C’est vraiment un symptôme de la "sionisation" des esprits, du terrorisme intellectuel et du culte de la contradiction qui sont la marque de fabrique de "l’avant-garde de la République" : les états-nations c’est pas bien mais la nation juive israélienne c’est bien ; le refoulement des migrants c’est pas bien mais qu’Israël ne veuille pas en accueillir parce qu’il "ne dispose pas d’une profondeur démographique et géographique suffisantes" (dixit Netanyahu) c’est bien ; la religion c’est pas bien, vive la laïcité, mais le judaïsme qui offert le monothéisme à l’humanité c’est bien, ; le droit du sang c’est pas bien mais le droit du sang pour que les juifs fassent leur alyiah en Israël c’est bien ; etc., etc., etc. ...

     

    • L’Hindouisme était monothéiste bien avant le Judaisme !!!


    • L’hindouisme peut-il être considéré comme un monothéisme ? ... ou même une religion ?

      Les déités sont-elles des dieux à proprement parler ? ... ou plutôt des attitudes/postures mentales.

      Sauf erreur, l’hindouisme ne valide pas l’existence de phénomènes permanents auxquels sont à priori assimilés/assimilables le/les dieux des trois monothéismes ... notamment celui que tente désespérément de nous vendre la communauté au travers de l’imposture judéo-chrétienne ...

      Alors si Christ il y eut un jour, ce à quoi je me plais à croire et que valide les récits historiques, n’est-il pas improbable qu’il ait, dans toute sa bonté/charité/lucidité, validé le message raciste/haineux/génocidaire de l’ancien testament des marchands du temple.

      Libre à chacun d’interpréter tout cela ... pour ce qui me concerne je ne conçois pas un esprit aussi brillant que le Christ valider un tel discours de merde ... soit la réalité de l’existence du tyran Adonais prôner la destinée scandaleusement suprémaciste d’un peuple soit disant "élu".

      Ainsi son excès de lucidité eut-il pu lu valoir son destin de martyr ... qui sait.


    • Il y a certes plus de 30 millions de demis-Dieux qui gèrent les affaires universelle(s) , mais il n’y a qu’un Dieu , même si ... parce que ça l’amuse , s’expand en de milliers de formes , incarnations etc ...

      Le message de Jésus a été trituré , interprété , revisité des milliers de fois , et comme sa succession disciplique ( Parampara ) a été interrompue , pour cause de ... massacre ... il est très difficile , ou plutôt impossible de savoir exactement quel en était la vraie teneur et portée ..

      Mais comme Jésus , fils de Cléopatre et Titus Pullo ( mais historiquement présenté comme étant le fils de César ) avait vécu 18 ans en Inde , Kashmir , Népal , Tibet , ne serait ce que pour fuir originellement Octavien qui envahissait l’égypte et allait le tuer , son message était définitivement inspiré du Vaishnavisme / Buddhisme !!!


  • " l’origine ethnique est la mème , Afrique du nord et moyen orient " la pauvreté intellectuelle est choquante sur la première vidéo , la population du Maghreb est complexe une grande partie est berbères , et d’autre ethnies issu de différente migrations qui s’étalent sur plusieurs siècle arabe turc andalous , le moyen orient est encore plus complexe avec d’autre ethnies , il ne faut pas confondre arabité , ethnie arabe et arabophonie .


  • des gens qui parlent "d’honnêteté intellectuelle", de "faits rien que les faits et seulement les faits" pour se faire une opinion, qui ne veulent surtout pas stigamtiser quiconque et " pas faire d’amalgames", mais qui parlent plusieurs fois durant l’émission de "personne d’origine musulmane"....
    Comment vous dire... ?

     

    • C’est pourtant logique comme manière de faire, ces gauchistes ne peuvent tout simplement pas nier l’origine des agresseurs tout simplement parce que tout le monde la connait, cette affaire a fait le tour d’internet avant même que les médias en parle, le peuple connaissant tous les détails de cette affaire les journalistes ne peuvent tout simplement pas dire autre chose sinon le peu de crédibilité qui leurs restent partirait en fumé.


  • Je crois que cette dame a parfaitement raison, il n’y a pas tellement d’antiracisme, c’est juste que "nous ne voulons pas faire de peine à des gens que nous couvons d’une manière un petit peu supérieur". Il était temps d’en prendre conscience.

    Malheureusement ça n’a pas l’air très clair pour tout le monde car on aura quand même vu des féministes acharnées jeter un voile pudique sur ces viols, le comble.


  • Votre titre est fabuleux, les mecs !


  • Mais ou sont les femen ?


  • En fait, leur logique est extrêmement simple.

    Pour les gauchistes modernes, le monde se résume à une opposition entre différentes catégories de population. Riches et pauvres ? Non, ça, ça ne les intéresse plus. On est passé du marxisme classique au marxisme culturel. Maintenant, il y a d’un côté les "méchants dominants" (hommes, blancs, hétéros), de l’autre les "gentils dominés" (femmes, minorités ethniques, homos, trans...). Et le but de leur combat, c’est d’émanciper les seconds en les opposants aux premiers, les mâles blancs hétéros, vus comme le mal absolu, l’oppresseur suprême.

    Le problème avec l’affaire de Cologne, c’est qu’on a eu à faire à une agression d’opprimés sur d’autres opprimés. Du coup, le cerveau des gauchistes féministes a buggé. Eux qui ont tant l’habitude de critiquer l’homme blanc, ils ont eu beaucoup de mal à savoir comment réagir selon leur schéma mental préconçu. D’où le temps de réaction.

    Mais ils ont fini par trouver une pirouette, comme on a pu le voir avec les articles de Clémentine Autain, de Caroline Haas et autres féministes. Voilà l’idée :

    "Critiquer le sexisme des migrants, c’est cacher celui des méchants hommes blancs que les pauvres femmes subissent au quotidien. Or, il n’y a aucune différence entre les deux. Le problème, ce n’est pas les migrants, mais les hommes, y compris les blancs, qui nous oppressent chaque jour. Dire le contraire, c’est être raciste".

    Ces gens vivent dans un déni de réalité presque criminel.

     

  • C’est pas la girouette qui tourne ... c’est le vent !!!


  • Tout ces gens-là cautionnent, après ils en dissertent.
    D’une certaine façon, ils sont la cause (la volonté politique) et chérissent les effets (les dégats collatéraux) ; c’est doublement abominable : le beurre et la crème.

    On peux parler assez objectivement de vaseline.


  • Il faudrait simplement admettre l’échec du multiculturalisme forcé, qui va à l’encontre des intérêts de tous les peuples, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire, l’amitié entre les peuples ne peut se faire que dans le respect entre les peuples et le respect suppose l’affirmation de ces peuples dans la Nation, seule capable de protéger un peuple dans son histoire, sa culture, ses frontières qui est sa force , alors des rapports sains et un partage peut avoir lieu, la plupart des sociétés multiculturelles est un échec, l’effacement des nations des frontières, des racines ne peut produire qu’un chaos extrêmement dangereux.


  • #1380959
    le 25/01/2016 par le chien fait partie de la famille des opiacées.
    Le revirement de la gauche sur l’antiracisme quand il “touche” les fesses du (...)

    faire mentir les faits , les tordres et si cela ne fonctionne pas ..les psychologiser pour retordre les représentations .

    le tout massivement relayé , et vous avez votre démocratie de salariés .

    ça fonctionne , il suffit de voir l’attitude de la population lorsque arrive le momment de "choisir son maitre" (elections).
    libertée d.... ’ écouter la tv.
    la voilà la libertée en plastique promue par ceux qui touchent les chéques.


  • sans vouloir diminuer la gravité des actes commis, et dont en sont responsables leurs auteurs, etc, quelqu’un pourrait-il m’expliquer comment, si c’est bien ces chiffres là, en gros, de 1000 sur 1000000, ils arrivent à 1000000 ou, sauf erreur, de 0,1% à 100% ?


Commentaires suivants