Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Leave !

« Je pense que nous sommes déconnectés de la classe ouvrière blanche »

C’est par ces mots riches de sens que Stephen Crabb, secrétaire d’État au Travail et aux Retraites, a reconnu la défaite du remain dans l’Union américaine, plus connue sous le nom aimable d’Union européenne.

L’assassinat de Cox aura donc été vain. C’est Cameron qui est mort.
Enfin, il faut l’espérer, mais avec la Perfide Albion on peut s’attendre à tous les coups fourrés. Nous connaissons ça, nous autres, ayant dû avaler la couleuvre en 2005, et c’est saumâtre à digérer une couleuvre pour un « froggy ». Tout ça est trop squameux.
Il faut dire aussi que si la France entière ne fut qu’une clameur : NON !, en revanche dans la capitale, encore Delanoë-ville à l’époque, le vote OUI a frôlé les 80% ! C’est par là qu’on réussit à niquer le grand corps démembré de la France, par son pétulant Anus parisien.

Le ministre Crabb encore :
« Lorsque nous avons essayé de leur expliquer à quel point le marché unique européen était bénéfique pour leurs emplois, leurs moyens d’existence, nous n’avons pas transmis ces messages avec succès. »
Really ? Ils ne vous ont pas crus ? Ils préfèrent ajouter foi à ce qu’ils voient et vivent, aux millions de « petits boulots » et autres emplois sous payés, aux licenciements, à la précarité, à la vie chère, à l’invasion galopante et la barbarie courante ?
Quelle bande d’abrutis ces prolos blancs, il est grand temps de les remplacer définitivement !

Il faut dire qu’ils avaient mis le paquet : les trois syndicats Énergie & mines, celui des conducteurs de locomotives (ASLEF), des cheminots (RMT), des boulangers (BFAWU), avaient appelé à voter pour le retrait de la Grande-Bretagne de l’Union européenne !
La « classe ouvrière blanche » anglaise en infligeant ce camouflet sur la face bouffie de son gouvernement nous aidera, de ce côté-ci du Chanel, à tenter de régler son compte au nôtre, et peut-être à voir le bout du tunnel.
C’est un encouragement à tenir bon, pour défendre le Code du travail, c’est-à-dire un pilier fondamental qui maintient la nation et la classe qui œuvre.

N’oublions pas que ce gouvernement, éternellement lié ailleurs, en dehors de son odeur sui generis si caractéristique, n’est qu’une marionnette de l’Union dite européenne.
C’est là qu’est le Centre de l’Entreprise funéraire qui racle nos nations jusqu’à l’os, avant de les jeter, squelettes s’entrechoquant et cliquetant, dans la fosse commune. Voyez la Grèce.
C’est ce Centre décisionnel qui a manigancé l’el-Loi Khromi, qui peaufine son « accord de libre-échange transatlantique entre l’Europe et les États-Unis » (le kafkaïen TAFTA), traité qui parachèvera l’allégeance et la servitude économique de l’Europe.

« Passé le choc du séisme historique du Brexit, l’Union européenne pourra-t-elle survivre à l’humiliant désaveu infligé au projet d’intégration né des ruines de la Seconde Guerre mondiale ?  » interroge Paris Match.
Bonne question ! (À ceci près que le « projet d’intégration » n’est pas né des ruines de la guerre, mais de la reconstruction des Trente Glorieuses ; revenir au plan Morgenthau, rétablir les ruines, telle est l’essence de l’UE !)

À nous (les peuples) d’y répondre !

Leave ! Life !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1495234
    le 24/06/2016 par pépé
    Leave !

    " C’est la faute à l’UE ! ", l’UE c’est l’alibi des gouvernements incompétents, et l’UE déresponsabilise les gouvernements . Il est temps que cela cesse .

     

    • #1495268
      le 24/06/2016 par renée
      Leave !

      Mais dans le système actuel un gouvernement ne peut être qu’incompétent .


    • #1495297
      le 24/06/2016 par Pseud
      Leave !

      Mais dans le système actuel un gouvernement ne peut être qu’incompétent .



      Dans le système actuel, rien n’empêche un gouvernement de commencer par récupérer le pouvoir politique en quittant toutes les entités supranationales. Ce serait un bon début.

      Ensuite, il pourrait éventuellement appliquer un programme pour la France.

      Les incompétents eux, s’accordent tous pour donner les clés à groupe d’apatrides éternellement attachés à la maison mère.


    • #1495324
      le 24/06/2016 par insoumis de la dissidense
      Leave !

      Du point de vue euro-atlantiste les gouvernements des pays appartenant à l’UE sont au contraire très compétents.

      Mais du point de vue des peuples et des nations souveraines, ces mêmes gouvernements sont impuissants (et traitres par la même occasion).


    • #1495373
      le 24/06/2016 par ursus
      Leave !

      Il y a maintenant quelques années, une responsable de l’Union Européenne avait avoué que 80% des lois appliquées dans les pays de l’U.E. étaient votées à Bruxelles ... Il faut bien se rappeler, également, qu’une loi européenne est supérieure, en droit, à une loi nationale (ce qui explique les multiples amendes des Etats donnant priorité à leurs lois nationales).
      Il n’empêche que nos dirigeants sont incompétents et pire que ça, vendus !
      Mais pour recouvrer son indépendance politique, économique, géopolitique... il faut sortir de l’Union Européenne et un précédent (tel que la Grande-Bretagne) ne peut que faciliter la démarche !
      C’est peut-être difficile à concevoir pour un europhile mais c’est comme çà.
      L’union fait la force... sauf si cette union est au service d’une entité extérieure !


  • #1495313
    le 24/06/2016 par Francois Desvignes
    Leave !

    Ce sont les mondialistes qui ont voulu et fomenté le Brexit : ils ont jugé l’UE trop lente à détruire les Etats-nations.

    Maintenant, mettons nos ceintures de sécurité car ça va tanguer et va y avoir des trous d’air.

    D’abord les bourses vont se dégrader ; donc les fonds de pensions vont souffrir ; certaines pensions ne seront plus ou mal payées ; les rentrées de l’impôt vont se tarir du fait de la déflation ; l’État va être en face charges alourdies et de recettes en baisse ; les banques vont supprimer les crédits de trésorerie aux entreprises v afin de mobiliser l’intégralité de leurs ressources pour "financer leur chute". Les amortisseurs sociaux, RSA, A.M.E, C.A.F, Sécurité sociale, vont être supprimées ou contingentées drastiquement.

    Le Brexit c’est le début de la fin de l’État Providence, l’entrée douloureuse dans le XXI siècle, celui de la Jungle LIBRE et UNIVERSELLE.

    De ce point de vue, c’est une victoire des mondialistes
    Pas des nationalistes.
    Il faut le savoir et accrocher nos ceintures : parce que ça va tanguer.

     

    • #1495534
      le 24/06/2016 par Adran Jorgen
      Leave !

      L’effondrement du système économique a déjà commencé en 2008. On peut s’en sortir, les islandais l’on fait, ils ont même effacé leurs dettes d’état. Mais pour ça il faut sortir de l’europe, comme les Anglais..

      Vous croyez que les bénéficiaires de la retraite, du RSA et du chômage crèveront de faim sans réagir ,dans le pays de Robespierre, à cause d’une dette d’état contractée par des élites mondialistes traîtres et corrompues.. ?

      Et je me demande comment, ces centaines de millions de miséreux (à l’échelle européenne) pourront encore consommés les produits pourris vendus à prix fort par les multinationales mondialistes (Coca Cola, Mars, Kellogs, Macdo, Nestlé, Nike, Adidas, ...). En tous cas, ces multinationales ne sont pas pour votre scénario (leur marché et leur chiffre d’affaire serait trop menacés) et la puissance politique de ces multinationales pèsent extrêmement lourd. Ces multinationales n’ont pour seul but le profit, et votre scénario est bien plus catastrophique pour eux que le scénario "Islandais". La preuve, les Islandais consomme toujours du Coca-Cola, du Macdo, des Kellogs, des chaussures de marque,... Ca n’aurait pas été le cas si le pays s’était totalement effondré ou fortement affaibli...


    • #1495567
      le 24/06/2016 par MALAMI
      Leave !

      Oui avec le brexit une météorite va s’abattre sur la terre et provoquer l’extinction des mouches et des cafards. Un énorme tsunami va engloutir la terre, les poissons vont faire la fête car il n’y’auras personne pour les pêchées et enfin un tremblement de terre si immense qu’il va couper la terre en deux ou trois parties chacune errante seule dans l’espace, au moins l’Europe sera débarrassée des usa qui la domine.
      N’Importe quoi, c’est la même propagande qui a été faite au suédois pour les faire entrer dans l’euro Et maintenant la même propagande pour le brexit.
      Pour votre information les pays européen qui utilisent leur propre monnaie se porte mieux que ceux qui ont contracté l’euro. En plus les pays européen se trouvant en dehors de l’union européenne se portent encore mieux sur le plan économique (PIB élevé faible chaumage faible dette, indice du développement humain le plus élevé …) . ALORS arrêter de mentir il ne se passera rien de tout de ce que vous raconter après le brexit .AU CONTRAIRE UK retrouvera sa vrais souveraineté et sa liberté de décision. ALORS JE VOUS CONSEILLE dés maintenant d’arrêter votre propagande catastrophiste insensée et de militer pour faire sortir la France de l’union européenne. C’est la seule façon de se débarrasser de ces mondialistes impérialistes. C’est la seule façon pour la France de retrouver sa liberté sa souveraineté et son prestige mondiale. Un seul parti milite pour cette sortie depuis 9 ans c’est l’UPR.


    • #1495941
      le 25/06/2016 par La pythie
      Leave !

      100% d’accord ; mais la plupart des gens ne comprennent rien à rien, c’est désespérant...
      ce qu’on nous présente comme " la révolte des peuples " n’est que le carburant du mondialisme, au même titre que le mouvement ouvrier du XIX éme siècle ne fut, dans les faits, que la voiture -bélier qui défonça les restes du féodalisme européen...
      si la France tentait la même expérience, le système se débrouillait pour exiger un vote région par région afin de disloquer le pays...et de renouveler l’expérience dans toute l’Europe, nation par nation...


    • #1496917
      le 26/06/2016 par Adran Jorgen
      Leave !

      @La Pythie
      En admettant que vous ayez raison, que proposez-vous comme autre solution ? De rester dans l’union européenne ? De regarder tous les jours "Touche pas à mon poste" en bouffant du Macdo ? De lire et de s’imprégner de tous les bouquins de Jacques Attali et de BHL afin d’être formaté pour servir le N.O.M. ? De se droguer ? De s’ouvrir les veines ?

      Effectivement, il n’y a que les gens qui ne font rien que ne font pas d’erreur. Mais, selon moi, au final, ces gens se rendront compte qu’il ont fait la pire.

      Si le Brexit accélère l’effondrement final du système tant mieux. Car les valeurs chrétiennes n’ont pas encore totalement été éradiquée par les mondialistes et les futurs générations auront encore des chance de trouver la paix intérieure et extérieure.


    • #1497292
      le 27/06/2016 par La pythie
      Leave !

      A Adran jorgen...
      il n’y a rien à faire à proche et moyen terme : la force du Capital est trop forte pour être seulement ralentie ! Les gens pensent pouvoir agir sur l’histoire et chacun de s’imaginer jouer un rôle-clé dans cette perspective. Mais c’est peine perdue : notre seul rôle possible est celui de spectateur...
      tachons d’éveiller les consciences en disant la vérité : il n’est pas possible de stopper le mondialisme et rien n’arrêtera la dislocation programmée des nations.


  • #1495314
    le 24/06/2016 par DD
    Leave !

    Il est drôle de constater que les élites européennes passent leur temps à construire « leur » Europe et à voter des tonnes de lois, mais historiquement, à chaque fois qu’ils ont recours au referendum les peuples disent NON, Vue d’Algérie elle est belle la démocratise européenne.

     

    • #1495452
      le 24/06/2016 par Drago
      Leave !

      On est malheureusement obligé d’admettre que "l’Histoire de l’UE" doit se terminer par un cataclysme sans nom qui restera dans la mémoire des siècles.
      Afin que jamais... plus jamais... on n’ose penser à nouveau à ce genre d’abomination.


  • #1495320
    le 24/06/2016 par Captain Cook
    Leave !

    Je suis tellement devenu parano à force et ouais mon pote, que j’ai du mal à croire que pour une fois le vote populaire, fait trembler la ploutocratie, ça je ne peux pas le concevoir en 2016.
    Parce que quand le peuple ne vote pas bien...on nous à fait deux fois le coup déjà.
    je ne suis pas loin de penser que ça serait la bonne occase, pour éponger une part de la cavalerie des marchés financiers, l’algorithmie cybernétique ne pouvant pas tout.
    ça fait belle lurette qu’on nous raconte des craques à nous autres pauvres darons.

     

    • #1495442
      le 24/06/2016 par Drago
      Leave !

      La seule chose que je regrette c’est qu’ils échappent au juste sort qui attend tous les autres.


  • #1495321
    le 24/06/2016 par anonyme
    Leave !

    Ce " Leave " résonne comme une Victoire !
    C’est la Voix du Peuple qui dit Non !
    Qui montre son insoumission à l’oligarchie ...
    Mais gagner une bataille ne signifie pas gagner la guerre ...
    Voyons la réaction des puissants ...
    Ma Joie est réelle ...
    Mais en mode Wait & See ...
    Mo’Truckin’


  • #1495342
    le 24/06/2016 par Sedetiam
    Leave !

    On devrait toujours se méfier d’un Crabb : comme les fourbes, ça arrive toujours de coté ces trucs là...


  • #1495660
    le 24/06/2016 par Ruru
    Leave !

    Pendant ce temps, Hollande est convoqué par la Reich chanceliére Merkel...


  • #1496209
    le 25/06/2016 par spirit
    Leave !

    Il ne faut jamais contrarier une femme,seulement attendre qu’elle change d’avis !

    Les anglaises n’assument plus leur choix,elles veulent se faire un autre référendum.. !!
    La trouille au bide,la peur du vide et les règles douloureuses qui régissent la vie politique sont désormais les seules boussoles qui les guident jusqu’à la lumière du néon bleu étoilé....Vers la féminisation...sans point interrogation, désormais,on y est !

    C’est fini,le lion est mort...Celui qui assumait ses choix même foireux en 1940,qui braillait "no surrender" et qui avouait,5 ans plus tard,malgré tout,s’être battu contre le mauvais cochon...Sauf qu’il lui était virilement impossible de changer d’avis une fois la partie engagée..."du sang,de la sueur,des larmes et la victoire"... !!!

    Aujourd’hui,à la moindre averse,tout le monde exige un parapluie....Et vous verrez,en France aussi !


  • #1496232
    le 25/06/2016 par Berrichon
    Leave !

    Faut pas non plus jubiler , Le referendum français pour l`adhésion à l`union européenne a été piétiné dans les circonstances que l`on sait , idem pour le référendum grexit !
    Et le référendum anglais serait validé !? Le peuple serait-il souverain en Angleterre plus qu`ailleurs ?


  • #1496308
    le 25/06/2016 par Julien
    Leave !

    Un peu de nuance par rapport à Cameron quand même.
    Il défendait le camp du oui, mais :
    1) il a organisé le référendum, sachant qu’il pourrait lui coûter cher
    2) il a démissionne au vu du résultat
    C’est déjà largement un cran au dessus de ce qu’on voit chez nous.


  • #1497044
    le 27/06/2016 par Giordano B
    Leave !

    Soros qui bien sûr a misé sur le Brexit pour profiter du chaos à court terme et remporter un joli pactole...
    Ensuite "ils" pourront toujours blâmer le Brexit pour expliquer la crise financière à venir.
    Avec une UE qui pèsera de plus en plus sur ceux qui restent dans cette prison.
    Une prison qui se fissurera de plus en plus.
    Et une Europe qui deviendra une proie facile...
    L’Europe, il y’a ceux qui la font sans penser la défaire (Merkel, Hollande et cie).
    Et ceux qui la défont sciemment en "voulant" la faire (Soros ? X ? Y ? Z ?)

    Tout était écrit d’avance.
    L’Europe se délite, car il ne pouvait en être autrement. Elle a voulu la dévolution des souverainetés, elle apportera la dissolution des nations.
    Oui à un Frexit ! Demain un frexit, après demain l’indépendance de la Corse, du pays basque et de la Bretagne.
    L’Europe telle qu’elle a été voulue (de très haut, et de très loin) n’avait pas d’autre objectif que celui-ci : faire apparaître une Europe morcelée, celle d’avant Charlemagne où chaque chefferie revendiquera son autorité, son indépendance, son lopin de terre.
    Bienvenue dans une Europe poudrière, en proie à nouveau aux guerres intestines comme aux menaces extérieures.
    D’autres en leur temps pensaient autrement, d’autres voulaient une Europe des nations...


Commentaires suivants