Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

Auteur, poète, pianiste, chanteur, artiste, Français

Ce 24 août 2016, Léo Ferré aurait eu cent ans. Un bon prétexte pour se souvenir de l’un de nos plus brillants auteurs-compositeurs du siècle dernier. Un poète dont l’œuvre riche, intense, profonde, pléthorique, reste mystérieusement si peu reprise par les jeunes générations.

 

Que reste-t-il de Léo Ferré depuis sa disparition le 14 juillet 1993, cette morne saison où il s’en est allé reposer tout près de ses parents dans le caveau familial du cimetière de Monaco ? Un portrait, celui d’un chanteur contestataire au physique de savant inspiré avec ses traits fins et austères, sa crinière blanche et son regard implacable. Et une œuvre abondante que les nostalgiques savourent toujours, et que des plus jeunes apprennent à aimer.

Léo Ferré s’est rendu populaire dans les années 1950 et 1960 avec Paris canaille, Jolie Môme, Monsieur William, la Vie d’artiste, les Anarchistes, Avec le temps, C’est extra, etc., cette longue suite de chansons inoubliables. Mais ces titres emblématiques ont jusque-là occulté une autre part importante de l’œuvre : on ignore tout des compositions réalisées dans sa retraite en Toscane au cours de ses dernières années.

Cette période s’amorce autour de 1970 lorsque Léo Ferré se sépare de Madeleine, sa deuxième épouse, pour vivre au grand jour une histoire d’amour naissante avec Marie-Christine Diaz Alfonso, une gracieuse Espagnole d’une trentaine d’années sa cadette, rencontrée à Gourdon dans le Lot. Léo en est fou, on le perçoit dans ces chansons qui lui sont dédiées comme Christie, On n’est pas sérieux quand on a 17 ans, Lorsque tu me liras ou Je te donne, qui s’achève par ces vers éloquents :

« Ces silences perdus au bout d’une parole/Et ces ailes cassées chaque fois qu’on s’envole/Ce temps qui ne tient plus qu’à/Trois ? deux ? un ? zéro ! Je te donne tout ça, Marie ».

Rapidement, Léo et sa jeune maîtresse décident de quitter la France pour l’Italie. Ils louent d’abord une maison aux alentours de Florence avant d’acquérir une vaste demeure en Toscane, en pleine campagne, à vingt kilomètres de Sienne et à quelques minutes du premier village, Castellina in Chianti. Le couple habite désormais au cœur de ce lieu de silence et de quiétude qui, haut perché au sommet de la « colline aux mûriers », surplombe des hectares de vignobles et des oliviers par centaines. Ici le raisin donne des vins rouges et blancs, du chianti classico, que les Ferré cultiveront plus tard.

 

Des heures à relire Aragon

Le 29 mai 1970, un premier enfant prénommé Mathieu naît de cette union encore adultérine. Léo ne cache ni son émotion ni sa fierté d’être enfin père. « Mon fils est plus beau que la Neuvième Symphonie ! », clame-t-il. Une fois libéré de Madeleine, un an presque jour pour jour après que leur divorce a été prononcé, Léo épouse Marie-Christine, le 5 mars 1974.

[...]

Au soleil d’Italie, ces années toscanes se déroulent pianissimo. Tôt le matin, Léo accompagne ses enfants jusqu’aux portes de la petite école. Le jour, il fume des Celtiques tout en travaillant au piano, dans son imprimerie ou enfermé à l’ombre de son étroit bureau installé dans la partie basse de la maison. Là, il passe des heures à relire Ronsard et Aragon, qui l’inspirent toujours.

Lire l’intégralité de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

 


 

Revoir ici quelques-unes des plus belles interprétations de Léo Ferré

 

Les anarchistes

 

Ni Dieu ni maître

 

La mémoire et la mer

 

Les étrangers

 

L’oppression

 

La mélancolie

 

La solitude

 

L’affiche rouge

 

Le pont Mirabeau

 

Avec le temps

 

Léo Ferré – La mémoire des étoiles (Documentaire TV5 - 2013)

 

 

Soutenez les artistes de talent, chez Kontre Kulture Musique

 

Autour de la musique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1541739
    le 25/08/2016 par vivelhumanite
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Ado, j’écoutais beaucoup Léo Ferré. Je le plaçais au dessus de tous.
    Ce qui réduit Léo Ferré, c’est son rejet de Dieu (je ne parle pas de la religion, seulement de Dieu).
    L’Homme est grand et éternel, parce qu’il est transcendé par Dieu.
    Sinon l’homme est tout petit, un produit périssable, avec DLC.
    Ou alors, c’est Satan qui remplace. Mais Satan va vous faire briller artificiellement dans cette société, mais vous demeurez un produit périssable, avec DLC.

     

    • #1544267
      le 28/08/2016 par Robert Petit
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      Détrompez-vous camarade, dans l’anarchisme bien comprit d’un Ferré il ne s’agit pas de "déiclastie catégorique" (si je puis m’exprimer ainsi) mais bel et bien d’anticléricalisme.

      Ni dieu ni maitre ici-bas, le Très-Haut nous en garde.

      Cordialement.


  • #1541740
    le 25/08/2016 par mexarjunior
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    c’est le genre de bel article...qui me plombe la journée... des que j’ai fini de le lire et que je regarde dehors,que j’allume la télé,ou la radio...


  • #1541743

    Mon chanteur français préféré !
    Et ma chanson (française) préférée est "Poète, vos papiers !"
    Dans laquelle Ferré donne une leçon de poésie aux dadaïstes...
    Incroyable !


  • #1541759

    On est loin des tocards américanisés d’aujourd’hui et leur pauvreté à tous les niveaux, sauf le pécunier bien sûr, et encore...


  • #1541763
    le 25/08/2016 par Rémi O. Lobry
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Putain les copains ! J’en ai bouffé du Ferré !

    Papa était anar. S’il était secrétaire de la cellule du Parti au Lycée Condorcet (guess what, il y avait Alain Krivine dans sa période stalinienne au PCF au grand Condor) c’est parce qu’il appliquait ce qu’il me disait : "En politique si tu es d’accord à 40% c’est que tu es pour".

    J’avais voulu emmener mon gamin voir Ferré (ce devait être au Dejazet) pour que plus tard il puisse dire "J’ai vu Léo Ferré sur scène". Je suis bien contemporain de Staline., Je suis de 52 et il est mort en 53, mais j’’ai loupé Oncle Jo dans mes couches au Dejazet. Mon fils devait avoir cinq ans et quand il a vu la tronche de Ferré avec ses longs cheveux blancs sur l’affiche (qui n’était pas rouge mais noire) il a pris peur et on est parti faire autre chose.

    Chacun a sa chanson de Léo Ferré. Moi c’est celle-ci dans laquelle il dit que c’est pas bon signe de Passer à la télévision !

    Dionysos - Thank you Satan (live !) ...

    https://youtu.be/KOqYeaPEuew

     

  • #1541764
    le 25/08/2016 par Godefroi de Javron
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Le souci pour Léo Ferré c’est que maintenant il sait que Dieu existe .. c’est bien malheureux pour lui car c’était un grand artiste .. mais sans Dieu, et là ou il se trouve il est totalement séparé de Dieu .. à moins qu’il se soit repenti ? Dieu seul le sait ..

     

    • #1541954
      le 25/08/2016 par Claude33
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      Beaucoup d’auteurs ont pris des positions anti-système, anti-religion, anti-capitaliste, à cause de la déformation que les hommes font de certains idéaux et vérités au nom de la transcendance . L’aveuglement, ça peut consister aussi à ne retenir de l’histoire ( des religions ) que ce que sa raison et son sentiment peuvent accepter d’entendre !
      L’église catholique à plusieurs moment de son histoire n’est-elle pas devenue contre-église du Christ ? Voyez l’ Islam ou le judaïsme ,où le pire côtoie le meilleur.
      Pour ma part , j’aime me définir comme un anarchiste chrétien sans faire d’oxymore : ni faux-dieu, ni maîtres autres que le Christ !
      Car il n’y a pas plus belle chose que l’amour moral librement éprouvé !
      Relisons Tolstoï, Dostoievski ou Ellul !

      Bien amicalement, Claude


    • #1542656
      le 26/08/2016 par Godefroi de Javron
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      @ Claude

      Amen ! Jésus n’est pas une religion, mais le chemin, la vérité et la vie.

      Que le Seigneur vous benisse


  • #1541774
    le 25/08/2016 par glorialasso
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    "On n’est pas sérieux quand on a 17 ans" ... n’est pas de Léo Ferré mais de Rimbaud.


  • #1541793

    "Un poète dont l’œuvre riche, intense, profonde, pléthorique, reste mystérieusement si peu reprise par les jeunes générations."

    Faudrait déjà atteindre son niveau avant d’espérer reprendre, un jour, l’œuvre d’un tel poète.


  • #1541799
    le 25/08/2016 par Nousetalo
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Vous devriez rajouter Les Corbeaux de Léo Ferré. C’est une très belle chanson.

     

  • #1541811
    le 25/08/2016 par Krissy59
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Ils ont voté ils voteront comme on prend un barbiturique
    Et ils ont mis la République au fond d’un vase à reposer
    Les experts ont analysé ce qu’il y avait au fond du vase
    Il n’y avait rien qu’un peu de vase.
    Léo Ferré (La violence et l’ennui)


  • #1541821

    Partage d’une pépite méconnue : sa reprise du poème de Baudelaire "à une passante" (les femmes qui nous sidèrent par leur beauté, et qu’on ne croise qu’un court instant) :

    magnifique : https://youtu.be/OzRbnsfRSBQ


  • #1541867

    La gauche c’est la salle d’attente pour le fascisme" .Leo Férré

     

  • #1541889

    Belles chansons, la plus belle, "avec le temps", mais j’ai du mal avec les convictions politiques de ce "poète" qui allaient bien dans le sens de l’époque, "ni Dieu ni maître" tout en roulant en Rolls Royce , c’était facile...

     

    • #1541963
      le 25/08/2016 par monde de merde
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      Quand on aime la belle mécanique on se fou du qu’en dira t’on et ce quelque soit l’époque... Je n’étais pas au courant mais ça rajoute une certaine classe à cet homme hors normes.


    • #1542135

      ni dieu ni maitre ne signifie pas qu’il faut crever fauché


    • #1542621

      Faut pas charrier. Il roulait une DS (format limousine six portes) et non pas une Rolls. La DS étant alors l’horizon indépassable du luxe automobile ainsi que de la perfection mécanique dans l’espace culturel français, la DS étant restée aussi longtemps le symbole même du design le plus futuriste, cela suffisait à faire courir beaucoup de langues. Toutefois, pour une personnalité comme lui, obligé de se promener avec beaucoup de matériel et de reconduire des invités d’honneur imprévus en personne, c’était en fait une solution fonctionnelle économiquement, l’alternative aurait été de faire beaucoup plus de location coûteuses de véhicules divers, ou d’avoir un camion-roulotte de type Mercedes.

      Ce n’est pas une personnalité exemplaire politiquement, lui-même aurait été le tout premier à vous le dire, mais n’empêche que sa chanson a fait l’objet, tout au long de sa carrière, d’énormément d’obstruction de la part des réseaux organisés de distributions de musique. On a beau ne voir en nuit qu’un anar de luxe, les multinationales l’ont combattu tout comme un radical réellement dangereux, et aussi, à partir de1981, les mitterandistes avec BHL en tête tout comme un patriote français ringard et insoumis d’un genre encore beaucoup plus dangereux que les gens du FN proprement dits. Aux yeux de BHL, ce fut l’archétype du Français anti-républicain à faire taire et éliminer de la scène publique en priorité. Léo Ferré entra dans la maçonnerie pour pouvoir faire des contre-attaques occultes contre ces gens. Face au monde anglo-sioniste il n’était, malgré ses prises de position conformes aux dogmes humanistes révolutionnaires anciens, ni dupe ni complaisant, et la télévision était déjà pour lui à l’en croire la Lévy Sion.

      Les patriotes peuvent lui reprocher son anti-gaullisme exacerbé, sauf que de Gaulle était déjà, dès son discours de Londres, un personnage particulièrement compromis avec les forces qui voulaient détruire l’âme française par étapes, et qui n’organisa l’expansion industrielle des Trente Glorieuses qu’en accord très explicite avec les multinationales cherchant à investir le pouvoir culturel d’abord.


  • #1541894

    Ses chansons me touchent mais que penser de cet article faisant référence à
    sa "belle-fille" ayant vécue sous son toit pendant 18 ans et des réactions qui suivent l’article ?
    http://www.lemonde.fr/culture/artic...


  • #1541951
    le 25/08/2016 par ferme la physiquement (et à tout jamais)
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Qui a déjà écouté son premier tube, "Monsieur William" ? Ahahaha.
    Pas une de celles que j’aime vraiment mais Ferré était un "Artiste Total" indéniablement (auteur poète, compositeur, interprète chanteur et pianiste, arrangeur et chef d’orchestre symphonique...)
    Un caméléon toujours dans (et en avance sur) l’air du temps, même dans les années 70 électriques "et donc psyché".
    Le meilleur chanteur français dont, selon moi, la réputation de "talent visionnaire et sulfureux" aurait été grossièrement spoliée par gainsbourg.
    On lui pardonnera tout de même certains excès et dérives...

     

  • #1541960

    Férré au centenaire de Verdun chantant " Des armes "

    Ca aurait eu une sacrée gueule

    Tristesse pour ma nation


  • #1541976

    étant jeune et con, j’aimerai bien apprendre à aimer Léo Ferré.
    Cependant je me rend vite compte que la tristesse n’est pas ce que j’aime ressentir en écoutant de la musique.

    Des conseils ?

     

    • #1542247

      La beauté est dans la tristesse


    • #1542306
      le 26/08/2016 par LAMORE PLAGE
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      @ Paul

      « La beauté est dans la tristesse »

      C’est à vivre que la perte a plus grande intensité.


    • #1542480
      le 26/08/2016 par xaccrocheur
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      Change rien. Va vers la musique qui chante à ton cœur. On n’est pas obligé de s’agenouiller devant cette icône parcheminée. Perso, il m’a toujours profondément ennuyé (crime artistique majeur) et par ailleurs, il n’a pas ma confiance, mais alors, du tout. J’ai toujours pensé qu’il y a un truc qui va pas, avec Ferré. Mais bon, sans aller jusque là, je trouve que c’est tout simplement chiant. Emphatique, lourdingue, pleurnichard, très snob, en fait.


    • #1542511

      "Poète, vos papiers !" ; "T’es Rock Coco !" ; "La Maffia" ; "Monsieur Barclay" ...
      Il y en a beaucoup d’autres mais si tu prends la peine d’analyser ces 4 là tu auras une image surement moins "pleurnicharde" du personnage


    • #1542529
      le 26/08/2016 par Aki MieuMieu
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      @ xaccrocheur

      "il n’a pas ma confiance, mais alors, du tout. J’ai toujours pensé qu’il y a un truc qui va pas, avec Ferré. Mais bon, sans aller jusque là, je trouve que c’est tout simplement chiant. Emphatique, lourdingue, pleurnichard, très snob, en fait".

      Typique du mec qui croit avoir tout vécu, alors qu’il a rien vu.


  • #1542096
    le 25/08/2016 par Mojo Risin
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    A la fin de sa vie, Léo Ferré est venu donner deux concerts dans ma ville. Il se trouve que je sortais avec la fille de l’instit’ un peu raëlien qui l’avait fait venir. On m’avait réquisitionné pour tenir le stand dans le hall. Sur scène, il chantait sur des bandes enregistrées.
    Après le dernier concert, dans une vieille 504, on le ramène avec sa femme à son hôtel. Il y a aussi l’instit’, sa fille, deux admirateurs fondus. Cette brochette de baba-cool vieillis donne le concert d’éloges, admiration hystérique, questions de spécialistes... Puis Léo, tassé à la place du mort, lance à la cantonade : "Alors, ça vous a plu ?"
    Tsunami de félicitations, idolâtrie de groupies.
    Léo Ferré m’a toujours fait chier et j’ai un esprit taquin, comme dirait l’autre. Et là, je balance : "C’était mieux ce soir. Hier, il y eu quelques décalages au niveau rythmique..." C’est après coup que je me suis dit que c’était un peu trop. La momie ayant quand même conduit des orchestres symphoniques.
    Oh ! Putain ce silence glacial... cette gène... ce crime de lèse-Léo. Un ange est passé et puis bien d’autres. Arrivés devant l’hôtel, on descend, un cercle se forme autour du Maître. A la fin de la conversation, il serre les louches avec un petit mot pour chacun. Je lui tends une main qui ne rencontre que le vide. Le vieil empaffé m’ignore, rancunier et vexé ! Il termine les au revoir et disparaît.

    Bon anniversaire, vieille branche.

    .


  • #1542173
    le 25/08/2016 par Geneviève
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Le problème avec la morale, c’est ce que c’est toujours la morale des AUTRES.


  • #1542200
    le 25/08/2016 par QuoVadis
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
    Et leurs baisers au loin les suivent
    Comme des soleils révolus...


  • #1542239

    Léo Ferré... le seul anarchiste monégasque de tous les temps...


  • #1542265

    Merci pour ce rappel à la mémoire.


  • #1542320

    Je vous invite à écouter sa chanson "Petite"

    Sans commentaires !

    https://www.youtube.com/watch?v=MjW...

     

    • #1542645

      "Petite" est à mettre au même rang que "Mort à Venise" de Thomas Mann (et de nombreuses autres oeuvres sur le même sujet) : dans les deux cas l’objet du fantasme n’est jamais consommé, car non consommable, et celui qui l’éprouve consent à en subir seul les conséquences négatives. Dans la pédophilie rituelle, il n’y a place pour aucune délicatesse de sentiments, on fait de l’enfant son esclave et c’est tout. Et surtout on n’en parle jamais aux non-initiés. Dans sa vie publique, le pédophile dit toujours préférer produire culturellement pour des enfants que pour des adultes, qu’ils jugent empreints d’un esprit critique destructeur de la foi et de l’ordre établi. Le pédophile est toujours du côté des pouvoirs en place du genre auxquels les enfants sont tenus de croire. Charles Trenet et son grand ami Gilles Vigneault sont de tels pédophiles. Léo Ferré ne correspond nullement au topo : il ne chante que pour des adultes et des ados en rébellion.


    • #1542810

      @Miville

      Gilles Vigneault est un sacré artiste parolier et mélodiste (Québécois), qui a aussi composé des comptines pour enfants qui n’ont pas vieilli.

      J’ignorais qu’il avait cette ’réputation’, merci de développer !


  • #1542345

    Ah le fameux chanteur engagé à texte (stalinien) , comme ils disent..

    Très iconoclaste à l’époque déjà avec ces foutaises, je déformais déjà à souhait les vers d’Aragon de l’affiche rouge...

    "Adieu la vie adieu la lumière et le vent
    Marie-toi sois heureuse avec un Allemand"

    Bon, je méritais déjà le peloton à l’époque, donc en quelque sorte.. rien n’a changé...


  • #1542349

    Pour ainsi dire, de belles paroles qui me laissent tout autant imperméable 40 ans après et Dieu sait si j’ai bien fait, je continue de préférer Joe Dassin ou Mort Schuman quelques soient leurs accointances avec la communauté organisée.

    Allo papa tango charlie et si tu n’existais pas, pom pom pom au moins, on s’y retrouve...

    Ou alors Jean Yanne.

    Désolé pour les nostalgiques si je casse l’ambiance.

     

  • #1542418

    @FA/monde de merde, désolé, on ne peut servir deux maîtres à la foi, Dieu et l’argent, il ne voulait pas servir Dieu mais aimait l’argent, ça n’est pas un problème, tant qu’on le reconnaît et qu’on ne joue pas les "anti-système" effarouché et qu’on ne donne pas des leçons par dessus le marché, l’homme était talentueux, ses idées respectables mais contestables, l’époque était pleine de contestataires et d’anar qui s’acomodaient très bien du système capitaliste et qui, indirectement, avaient du sang sur les mains, en adorant un communisme totalitaire, enfin c’est ce que je crois et n’espère pas être censurée sur ce site

     

    • #1542542
      le 26/08/2016 par Monde de merde
      Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

      Tu as certainement raison mais j’ éprouve une certaine tendresse teintée de pitié pour cette génération des artistes marqués par l’anarchistes et l’atheisme des lumières, en rejetant tout le systeme poétiquement ils ont tous realisé à l’approche de la mort que cela n’avait finalement aucun sens profond et que le vrai sens de tout cela est de trouver l’amour dans la vérité de l’Eternel, en anarchiste il ne l’a surement pas trouvée et s’est donc rabattu sur l’amour de ses fan bobotisés post 68 ce qui est en fait assez pathétique et ironique. Brassens et Brel leur vie à eux nous laisse à penser qu’il ont trouvé à la fin un certain apaisement dans une forme de foi en Dieu realisant peut être que leur dégout des hommes de leur époque etait d’Inspiration divine, ce qui n’ a hélas pas l’air d’être le cas pour Leo Ferré.


    • #1542611

      « Dis donc léo, ça ne te gêne pas de gagner de l’argent avec tes idées ?
      Non, ça ne me gênait pas, non plus, de n’en pas gagner avec mes idées, toujours les mêmes, il y a quelques années.
      Vois-tu, la différence qu’il y a entre moi et M. Ford ou M. Fiat, c’est que Ford ou Fiat envoient des ouvriers dans des usines et font de l’argent avec eux.
      Moi, j’envoie mes idées dans la rue, et je fais de l’argent avec elles. Ça te gêne ?
      Moi, non !
      Et voilà ! »

      in "et basta"


  • #1542545
    le 26/08/2016 par Kamel Daybreak
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    J’accroche plus au style musical et d’interprétation de Jean Vasca... de nombreux albums appréciés des collectionneurs de vinyles.

     

  • #1542572

    En voilà un qui est bien où il est !
    Des trois, Brel ,Brassens, Ferré, il était le con : Quand on écoute l’entretien qu’ils donnèrent ensemble, on est choqué par le manque de maturité de Ferré. Sentimentalement et humainement c’était un ado.
    Et politiquement c’était un proto-antifa.
    Cet homme serait notre ennemi si il était encore vivant.
    Pour le reste, j’ai déjà oublié ses inoubliables chansons...

     

    • #1542865

      En voilà un qui est bien où il est !



      au paradis ou en enfer ?


    • #1546132

      Un antifa doublé d’un bobo, ce qui n’est pas antinomique


    • #1547823

      C’était un idéaliste alors que Brel était plus réaliste.
      D’ailleurs je pense que Brel avait imposé des distances à cause de raisons idéologiques justement divergentes de Ferré.
      Brel était plus traditionaliste et n’encouragerait pas à la vengeance comme Ferré aurait pu le prétendre, mais un pardon plutôt chrétien.
      Ce qui n’enlève pourtant pas à Ferré un coté très attachant et que j’aime beaucoup. Paix à son Âme.


  • #1542643
    le 26/08/2016 par mickazel59
    Léo Ferré aurait eu 100 ans aujourd’hui

    De Léo ferré je n’ai aimé que les périodes : ’’pop-rock’’ avec les ZOO (1970-1971) ; et la période dite ’’classique’’ avec les albums : ’’Il n’y a plus rien’’ et ’’...Et basta !’’.


  • #1543749

    Vous avez oublié L’ESPOIR !
    La plus belle et la plus vibrante de ses œuvres.


  • #1544038

    Les rappeurs qui se la racontent "poète" et leurs aficionados devraient en prendre de la graine, hein Kirikou Kerry ?


Commentaires suivants