Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les Bourses de Londres et Francfort fusionnent

Une manœuvre qui isole la France et contourne l’Union européenne

La Deutsche Börse et le London Stock Exchange affirment ne pas craindre le Brexit, finalisent leur rapprochement et annoncent 1 250 suppressions d’emplois.

 

Alors que plusieurs sondages, comme celui du Guardian, donnent le Brexit gagnant à 52 % contre 48, le London Stock Exchange (LSE) et la Deutsche Börse poursuivent leur fusion. Les deux places financières ont réitéré leur confiance dans la réussite du projet et ce quelle que soit l’issue du référendum britannique qui, par ailleurs, inquiète les marchés.

À la clé, des synergies et des économies de 450 millions d’euros, mais aussi la suppression de 1 250 emplois doublons à partager entre Londres et Francfort et qui font l’objet d’âpres négociations sous le regard inquiet du gouvernement allemand. La nouvelle place financière sera en effet domiciliée à Londres plutôt qu’en Allemagne.

 

Un fusion qui menace Euronext, dont Paris

La logique des marchés financiers ne semble donc pas suivre celle de l’Union européenne qui se voit partagée entre plusieurs Bourses. Après avoir été courtisée par l’autre grand opérateur boursier européen Euronext, la Deutsche Börse se tourne ainsi vers la rivale, Londres.

Euronext, acteur majeur des marchés, opère notamment les Bourses d’Amsterdam, Bruxelles et Paris et a même un pied sur le continent américain puisqu’elle prend en charge les opérations boursières européennes du New York Stock Exchange.

Pour la Bourse allemande, c’est une question de survie, jugeant elle-même ne pas avoir la taille critique face aux autres grandes places mondiales.

À terme, le rapprochement donnera naissance à un géant boursier qui pourrait marginaliser Euronext, et donc la Bourse de Paris puisque cette dernière en fait partie depuis 2000 comme simple filiale et n’existe plus comme Bourse indépendante... Le Palais Brongniart est vide depuis longtemps et n’est plus qu’un centre de conférence.

Le rapprochement de la Deutsche Börse et du London Stock Exchange inquiète le ministre des Finances Michel Sapin. « Nous ferons en sorte que la Commission européenne se saisisse pour éviter des situations de position dominante », menace-t-il.

Gérard Mestrallet, président de Engie (ex GDF Suez) et président de l’association Paris Europlace, qui promeut Paris comme place financière, renchérit et prévient que l’émergence du mastodonte anglo-allemand, « dix fois plus gros qu’Euronext en termes de capitalisation [...] est extrêmement dangereuse ».

Les Bourses sont en effet devenues des sociétés de droit privé comme les autres et peuvent ainsi faire l’objet de procédures relevant du droit européen de la concurrence. Et c’est le seul angle d’attaque qu’ont les politiques, car elles ne dépendent plus directement des gouvernements.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1480989

    Si tous les Français lisaient le livre d’Eustace Mullins : "les secrets de la reserve federale" que j’ai acheté et lu, ils feraient une revolution demain contre l’etat et sa soumission aux banquiers d’affaires JP Morgan, Citibank,citigroup,Rothschild,Rockfeller et goldman Sachs.Le pouvoir est entre les mains de ces banquiers qui ont planifié toutes les crises financieres depuis 1890 à aujourd’hui,celle de 1929 et celle de 2008.la 1ere et la 2eme guerre mondiale juste apres l’entrée en vigueur de la loi sur la FED en 1913.Si on dit ça, on sera accusé d’antisemitisme.

     

    • #1481009

      Je veut bien le croire ,et il ne faut pas être dupe ,une crise ,ce n’est pas un météorite,si elle existe c’est qu’on l’a provoque sciemment .Il y a une poignée d’hommes qui détiennent le pouvoir par l’argent .Ils définissent la ou doivent être les profits ,pour le reste ,on peut crever.


    • #1481011

      Quand une personne vole une banque ça s’appelle le braquage et quand une banque vole le peuple ça s’appelle une crise financière. Vous avez raison tout est planifié depuis plus de 300 ans, il est temps de se réveiller et de tourner le dos a ces banques, car elles sont dans les mains des criminelles. Est-ce antisémite de dire ça ?

      Cordialement.


    • #1481141
      le 05/06/2016 par la_marmotte casquée
      Les Bourses de Londres et Francfort fusionnent

      En voyant le nom d’eustace Mullins j’ai fais un petit passage chez wiki..

      Mullins est un opposant à la Réserve Fédérale (FED) qu’il accuse d’être depuis 1913 en possession de banques privées ou d’actionnaires privés, via les actions détenues par ses 12 chapitres locaux. Il en cite la liste : Banque Lazard, Kuhn, Loeb & co, J.P. Morgan & Co., Goldman Sachs, Lehman Brothers, NM Rothschild & Sons, Israel Sieff, Paul Warburg, et la famille Rockefeller. Selon lui, ces banques et intérêts privés contrôlent la vie politique et économique des États-Unis depuis lors2. Pourtant il est communément admis qu’il n’en est rien, que la FED est bien un organisme public soumis aux décisions du Congrès[réf. nécessaire]

      Ma question dès lors comment se fait il, lors des procès des banques sur la crise des subprimes. que celles-ci écopent d’amendes ridicules ? c’est qu’ alors les membres du congrès
      sont corrompus. 2ième question alors, par qui et pourquoi ? xD
      Wikipédia fut intéressant il y a 8 ans d’ici. Depuis il est constamment censuré, réécrit dans le sens du système.


    • #1481537

      @Andreas
      Bla, bla, bla... Est-ce antisémite de dire ça ?

      NON !!!

      L’aviez-vous dit ?


  • #1481014

    "Michel Sapin. « Nous ferons en sorte que la Commission européenne se saisisse pour éviter des situations de position dominante », menace-t-il" ...

    Pourvu qu’ils n’aient pas une crise cardiaque...comme s’ils n’étaient pas déjà en position dominante avec d’un côté la plus grosse bourse du monde et de l’autre la plus efficace organisation industrielle face à un sapin (de noel ?) ministre d’un gouvernement qui a tout loupé. Quelle pathétique bande de guignols pervers.

     

    • #1481569
      le 06/06/2016 par Themistocles
      Les Bourses de Londres et Francfort fusionnent

      A Anonyme,
      mais ça va même beaucoup plus loin.

      IL N’Y A PLUS DE MARCHÉ.

      Plus aucun particulier ne place son argent dans une Bourse.
      Seuls "investissent" en bourse :
      - ) les fonds de pension,
      - ) les caisses de retraite
      - ) et les compagnies d’assurance qui y placent leurs primes annuelles.

      Les cours, via les cotations haute-fréquence, sont manipulés par les banques centrales qui mettent ainsi progressivement la main sur TOUTES les sociétés cotées du monde.

      Pourquoi ?
      - ) pour que chaque banque centrale renfloue ses pools respectifs de banques actionnaires virtuellement en faillite à cause de la crise,
      - ) pour couler les milliers d’autres banques concurrentes qui n’ont pas ce pouvoir de gérer les bourses,
      - ) pour devenir totalement MAITRES du monde en possédant toutes les entreprises capitalistes.

      Mais elles vont se heurter à un problème mortel.
      Lequel ?


  • #1481052

    ça change toute la donne ! Et tout devient clair enfin !

    Cette fusion permet à l`Angleterre de sortir de l`union européenne sans en sortir ! Le brexit se fera ...

    D`ailleurs l`Angleterre n`a jamais vraiment fait parti de l`union européenne , puisque jamais entré dans l`espace monétaire (EURO) , et géographiquement d`autre part , par l`absence de frontières adjacentes à d`autres pays (sauf Eire et Ecosse) . Ce qui leur permet une filtration naturelle de l`immigration ... quitte à déplacer sa frontière jusqu`à Calais .
    Les bateaux remplis de migrants n`atteignent JAMAIS l`Angleterre , avez-vous remarqué ? Pourtant ce ne sont pas les candidats qui manquent ...

    Situation de l`Angleterre de moins en moins ambigüe qu`il n`y parait en tout cas ...

     

  • #1481056

    Ben oui, La city de Londres est un état dans l’état de Grande Bretagne doublée de paradis fiscal.

    Maintenant, avec la fusion de la bourse de La saucisse, la city devient l’état de toutes les mafias dans l’UE et donc le paradis fiscal de toute la zone Européen.

    La city devient le grand patron incontesté sur la banque centrale de L’UE et elle a par conséquence tous pouvoir sur les pays qui la compose.

     

    • #1481191

      La City et l’Allemagne vont pouvoir laver encore plus blanc, ça va être leur ’grand bond en avant’ à eux. Mais chacun sait que l’argent n’a pas d’odeur. Et pendant ce temps là en vrounze on continue à servir d’en-cas aux vampires auvergnats, qui se sont mis sous multi-perfusions permanente. "Goys à tous les repas, on ne s’en lasse pas".


  • #1481232

    L’enjeu de cette fusion est la pérennité des activités produits dérivés de Euronext.

    Euronext est un nain à l’échelle mondiale et a conclu un accord stratégique il y a une dizaine d’années avec le LSE pour créer une plate-forme de compensation commune (Clearnet) de façon à rester compétitif sur ce marché. Clearnet SA est la filiale française de la société LCH Clearnet du LSE. Si le LSE et la Deutsche Börse fusionnent, ils ont pour projet de créer une chambre de compensation pan-européenne en rapprochant LCH Clearnet (sans Clearnet SA) et Eurex (DB) marginalisant du même coup Clearnet SA... et donc Euronext.

    Ca c’est pour le fond de l’histoire et je pense peu de lecteurs d’E&R se passionneront et compatiront pour les déboires de Clearnet SA et d’Euronext. Ce n’est évidemment pas le cas du côté de Bercy, non seulement car à court terme ce sont des copains biens nés et bien diplômés qui vont devoir trouver un job ailleurs mais surtout en raison des risques à moyen/long terme liés au rétrécissement de la "Place Financière de Paris" dans le jeu financier mondial dans un pays structurellement déficitaire et qui dépend donc des capitaux étrangers pour financer ses déficits publics.


  • #1481274

    Et la je me rappelle la conférence de Pierre Hillard en compagnie de Soral, sur l’histoire des marannes , de la city et de la royauté britannique . Si en plus on sait que les Windsor sont de lignée germanique on comprend tout , et notemment que l’axe Angleterre/Allemagne enserre la France

     

    • #1481377
      le 05/06/2016 par contemporain
      Les Bourses de Londres et Francfort fusionnent

      - cf. les paroles de Mathias Cassel (Rockin’ Squat) dans Le Pouvoir Secret


    • #1481571
      le 06/06/2016 par TheAtheist
      Les Bourses de Londres et Francfort fusionnent

      De la même manière que Rothschild, cela veut dire "Bouclier rouge"...en haut allemand.
      Et le plus drôle pour moi, c’est lorsque Chirac (avant d’être élu) parlait de "germano-américains" à propos de l’UE...avant de la mettre en place.