Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les États-Unis ne sont plus la première économie mondiale

Mais le FMI ne veut pas l’admettre

La Chine représente 17,3 % de l’économie mondiale contre 15,8 % pour les États-Unis, selon les chiffres établis par le FMI lui-même. Mais ce dernier continue dans ses analyses de présenter les États-Unis comme la première économie mondiale. Explication d’une contradiction de gros calibre.

 

[...]

Ainsi lors de sa conférence de presse de mardi dernier et dans ses textes imprimés, Maurice Obstfeld a qualifié à plusieurs reprises les États-Unis de « première économie mondiale » et la Chine de deuxième. Voilà une contradiction de gros calibre, car ce n’est pas la réalité économique telle que les experts du FMI la conçoivent et l’analysent eux-mêmes. En même temps on comprend assez bien qu’ils « refoulent », au sens freudien du terme, la réalité de la Chine « première économie mondiale » en retenant comme mesure le PIB en « parité de pouvoir d’achat », le choix délibéré du FMI par ailleurs !

Dans toute l’organisation du FMI, qui remonte à sa création en 1944, les États Unis apparaissent comme la puissance dominante. Ils sont le premier actionnaire de l’organisation internationale, avec une « quote-part » du capital de 17,47 %, et un droit de vote de 16,54 %, ce qui leur donne du fait des textes fondateurs un droit de veto. De son côté la Chine détient 6,42 % du capital et 6,09 % des droits de vote au FMI.

De façon institutionnelle il est donc politiquement impossible pour les experts du Fonds de présenter la Chine comme la première économie mondiale par l’importance de son PIB (en « PPA »), même si c’est la réalité des choses dans les toutes leurs analyses économiques.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Le FMI, institution de l’Empire, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils vont tripatouiller un, deux, cinq ans et aprés ?
    A 6% par an de croissance et une base actuelle de 11 billons de dollars, en fonctionnant sur 1/3 de sa population, la Chine aura avant 1o ans une économie monstrueuse et des moyens en conséquence dans tous les domaines, y compris militaires.
    Que fera-t-on alors ?
    Heureusement, les Chinois sont plutôt chinois et jusque là peu portés sur l’impérialisme...

    - allez en Chine, vous verrez un pays moderne dans ses grandes cités comme ici on ne peut pas l’imaginer.
    Et ça laisse craintif pour la suite.
    Pour dire les choses, les chinois n’en ont rien, mais rien à secouer du reste du monde.

     

    • Rien à faire du reste du monde ?

      Et leurs exportations ?


    • Les USA sont des fumistes, tout comme le FMI. Mais il ne faudrait pas croire que les chinois n’en sont pas : Ils mentent sur l’état réel de leur économie. Si leur croissance était si forte que ça, le prix des énergies fossiles serait bien plus élevé. Mais de toute façon, ces instruments de mesure sont de la fumisterie aussi : à quoi sert d’être dans la première économie mondiale si on doit vivre en mauvaise santé car l’environnement est pourri par des multinationales esclavagistes ? Si on prend la qualité de vie comme critère, ce n’est ni la Chine, ni les USA la première économie.


    • Quand j’ai été en Chine j’ai trouvé ça vraiment hideux leurs grandes villes telles Shangaï et Canton. La pollution est insupportable, il y a des Mcdo et des Pizza Hut à tous les coins de rue et des maquerelles et des arnaqueuses qui vous accostent en permanence. Il y a des gratte-ciels partout et ces villes ne reverront plus jamais un ciel bleu à cause de la pollution. Franchement je ne souhaiterais pas ce type d’urbanisation à mon pire ennemi.


  • #1572853

    d’ou l’intérêt d’une 3ème guerre mondiale


  • #1572939

    Le PIB ppa c’est une fumisterie uniquement faite pour relativiser le niveau de vie dans les pays pauvres. Ça ne révèle pas la puissance économique d’un état, c’est à dire justement la capacité à produire de la richesse pour s’acheter des biens et des services chez les autres.
    Qui des Chinois avec 10 000 G$ ou des Américains avec 17 000 G$ dollars à le pouvoir d’achat le plus fort pour se racheter le Nigeria... voila !
    Si les Chinois sont pas contents... qu’est ce qu’ils attendent pour réévaluer leur yuan et présenter des meilleures statistiques ? C’est la question à 1 millions de dollars ça. En réévaluant de 175% ils devraient dépasser les USA non ? Ou perdre encore plus de parts de marché et de volumes d’exportation ?
    L’économie chinoise est sinistrée parce que ses bons clients occidentaux n’ont plus d’argent pour leur acheter de la verroterie à prix cassé et c’est de là que venait la source de richesse principale.

     

    • En partie d’accord avec votre première phrase, par contre la suite de votre raisonnement me semble démontrer une profonde incompréhension de la réalité économique et structurelle aussi bien des USA que de la Chine. C’est exactement le même genre d’ignorance et d’incompréhension teinté de dogmatisme économique qui a fait prendre aux dirigeants ouest européens des décisions d’une stupidité inouïe en ce qui concerne l’embargo sur la Russie en nous jurant qu’en 3 mois on allait voir ce que l’on allait voir, la Russie serait à genoux prête à accepter toutes les injonctions des USA...résultat des comptes : cet embargo est une catastrophe pour l’UE et une occasion d’assainir et renforcer son économie pour la Russie. Scénario que les gens dotés de bon sens et ayant les pieds sur terre avaient prévu du début...