Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les États-Unis sont-ils condamnés à la guerre permanente ?

"Daech est le fruit de la philosophie de domination américaine"

L’apparition du groupe terroriste Daech est due pour une grande part à l’invasion américaine en Irak en 2003 dictée par la « philosophie de domination » de ce pays, selon le réalisateur français Jacques Charmelot.

 

Dans une interview accordée à Sputnik, le réalisateur français Jacques Charmelot, auteur du documentaire Irak, une véritable imposture affirme que l’invasion américaine en Irak en 2003 a favorisé l’émergence du groupe extrémiste Daech ou État islamique.

Vétéran chevronné, Jacques Charmelot est journaliste depuis près de 40 ans. Il a couvert l’Afrique, les Balkans mais aussi et surtout le Moyen-Orient. Le point de départ de son analyse des dernières années réside dans l’interventionnisme du gouvernement américain, fondé sur des mensonges avérés.

« L’intervention était certainement une erreur pour le peuple irakien, pour les Américains qui ont laissé leurs vies en Irak, certainement pas pour ceux qui y ont trouvé leur intérêt. Sur les 3 ou 5 000 milliards de dollars dépensés, quelqu’un en a certainement profité », déclare-t-il. Dans cet esprit, M. Charmelot cible particulièrement les néoconservateurs qu’il qualifie de groupe d’idéologues « qui se trouvent au cœur du pouvoir américain depuis la fin de la guerre froide ». « Ils considèrent qu’avec l’élimination de leur grand rival, les USA sont devenus la première et l’unique puissance mondiale, et que cette puissance doit être utilisée de façon efficace pour défendre les intérêts des États-Unis à travers le monde ».

Selon le journaliste, c’est « la philosophie de domination » liée à la lutte américaine contre le terrorisme et la prolifération des armes qui a conduit à la guerre prolongée en Irak.

« Les États-Unis décident de combattre les pays qui diffusent la technologie que sont les missiles ou le nucléaire. Et dans ce cas, on entre en confrontation avec l’Irak ou l’Iran. À partir de 2001 s’ajoute à cette contre-prolifération la lutte contre le terrorisme. Les deux choses mises ensemble créent les conditions nécessaires aux néoconservateurs pour embarquer leur pays dans une guerre permanente ».

« Bien entendu, l’intervention [américaine] en Irak a favorisé la création d’une frange de combattants extrémistes qui s’appelle aujourd’hui l’EI, Al-Qaïda hier, et elle sera longtemps encore protagoniste du jeu géopolitique au Moyen-Orient ».

Cependant, le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a déclaré que les États-Unis enverraient 615 soldats supplémentaires en Irak afin de soutenir les Irakiens dans leur lutte contre le groupe terroriste État islamique (Daech) et notamment pour les aider à planifier les opérations visant à libérer la ville de Mossoul occupée par les terroristes.

En juillet, Washington a envoyé 560 soldats américains dans le pays pour reconstruire les bases aériennes Al-Qayyarah et al-Asad qui avaient été détruites lors des opérations anti-terroristes effectuées par la coalition internationale menée par les États-Unis. Actuellement, le contingent américain en Irak s’élève à 5 200 soldats.

L’Amérique et l’islamisme, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’irai plus loin :
    - la société américaine est dans un état pitoyable, tous les indices sont là.
    - la seule maniere de financer ce déséquilibre interne est de se livrer à des déséquilibres externes partout dans le monde,
    Si on ne comprend pas que, en réalité, les USA ont ainsi changé de modèle economique et social, on peut pas comprendre pourquoi ils s’acharnent dans une stratégie oû il ne connaissent en pratique que des échecs exterieurs.
    Ils ont maintenant vitalement besoin de ces désordres. Sinon, ils sont promis a l’implosion.

    C’est aussi la limite de Trump s’il arrive au pouvoir. Il peut être le Gorbatchev Us : vouloir cesser les agressions américaines et se rendre compte que c’est impossible, sauf à voir le pays de désintégrer ....
    ne pas oublier que les US sont une somme bien réelle d’états independants : il y a un pacte entre eux, si l’accord disparaît avec la tête federale, les USA disparaissent.

     

    • Et tu crois vraiment qu’un Trump est meilleurs que l’autre ? Républicain/démocrates au USA c’est bonnet blanc/blanc bonnet. Franchement c’est dingue de voir des types qui vont sur des sites de réinformation croire que ce milliardaire est une bonne personne. On peut parfaitement voir qu’il est complètement le contraire d’Hillary lorsqu’il a apporté plusieurs fois son soutien à Israël et dit que Jérusalem est la capital indivisible d’Israël. C’est sûr il est complètement différent d’elle et de tous les autres présidents.


    • Nico@ entre deux maux il vaux mieux choisir le moindre... je sais c’est ce que pensaient beaucoup d’électeurs de Hollande en 2012, mais Trump me parait quand même plus sensé que Flanby


    • #1568481

      Trump représente le capital industriel et l industrie du bâtiment qui sont opposés au capital financier, à Wall street et au complex militaro industriel. Les politiques seront donc différentes . Clinton c est la guerre les dépenses militaires et Trump le repli sur soi des usa le financement des entreprises .
      Ce n est sûrement pas bonnet blanc et blanc bonnet ! on va être édifié bientôt et il faut souhaiter la victoire de Trump qui soit dit en passant, a tout le capital financier et les medias contre lui ; rien d étonnant car s il gagne les autres vont en pâtir sévère !


  • Depuis leur création les USA ont-il une année seulement été en paix ?

     

  • Le boulot à moitié comme d’hab...
    Prétendre que les néo-cons ont pour objectif la suprématie américaine c’est s’arrêter à l’échelon du bas... Puisqu’il suffit de se souvenir comme Laurent Guyénot l’a décrit que les néo-cons c’est avant tout Israël.... D’où grosso modo dans les grandes lignes ces chers messieurs presseront l’Amérique jusqu’à la trogne puis la livreront à un désordre et une crise sans précédent pour enfin voir naître leur Grand Israël...

    Gageons néanmoins que leur plan va foirer... Les gens se réveillent grâce à Dieu. Cependant y en a beaucoup encore qui regardent les conséquences sans identifier les causes.


  • L’Empire, contrairement à un Etat-nation, est en constante évolution sur son limes, puisqu’il semble qu’au bout de la logique impériale "il ne doit en rester qu’un", à savoir lui-même...