Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

Ou comment éviter les raisonnements trop simplistes

Une Afro-Américaine s’exprime sur la victoire de Donald Trump et explique le vote des Noirs et des Latinos en faveur du candidat républicain qualifié de « raciste » par les médias tout au long de la campagne.

Une traduction ERTV.

 

 

En complément, revoir le discours de Donald Trump, début septembre, dans une église afro-américaine de Detroit :

 

« Depuis des siècles, les églises Afro-Américaines ont été la conscience de notre pays. C’est depuis les bancs et les chaires d’églises avec l’enseignement chrétien dans les églises noires, partout dans le pays que le mouvement pour les droits civils a nourri son âme et celle de la nation. C’est depuis ces bancs que notre nation a été inspirée pour une meilleure moralité, une plus grande considération pour l’humanité, l’esprit de charité et d’unité qui nous lie tous ensemble […] La communauté croyante Afro-Américaine est l’un des plus grands dons de Dieu pour l’Amérique et son peuple. Il n’y a peut-être aucune action que nos leaders peuvent faire de mieux pour guérir notre pays et de soutenir nos citoyens, que de fournir une plateforme plus importante aux églises noires et à ses pratiquants. Vous faites le bien tous les jours dans votre communauté et vos familles. Vous élevez vos enfants à la lumière de Dieu. Je soutiendrai toujours votre communauté et je défendrai votre droit de pratiquer votre religion. »

Qui sont les véritables racistes ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

Militer pour la réconciliation nationale française
avec Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1601218

    Une femme énergique, courageuse, lucide, et qui a parfaitement compris que le système pour durer, manipule les composantes des sociétés, les unes contre les autres.

    Les peuples peuvent être naïfs un temps, mais pas éternellement, la conscience politique des peuples s’est réveillée, et elle continue à se réveiller, car les mondialistes ont trop tiré sur la ficelle. Ils ont oublié que toute action, surtout inique, fini par entrainé une réaction, c’est une loi élémentaire de la physique.

    Pour leur santé, il est urgent que les mondialistes fassent leur valises, et laissent les peuples disposer d’eux-mêmes.

    La dictature mondialiste a assez duré, cela suffit !

     

    • #1601261

      La Crifonisation de la société française commence à se dévoiler
      Le mouvement LGBT n’a fait que reprendre le travail de sape de SOS racisme, cad diviser pour régner en focalisant les citoyens sur le sociétal au lieu du social.
      Il suffit de s’informer d’où vient le soutien et le financement de cette petite minorité agissante...l’ami Soros n’est pas loin entouré de ces Femen qui le maintiennent en vie.
      Comme SOS racisme, le LGBT, les Antifas...on retrouve amalgames, préjugés, injures haineuses...tous les mouvements des idiots utiles bien nourris par le système complètement crifonisé.


  • #1601223

    Nominée non pas aux NRJ Music Awards ou à Secret Story mais aux Quenelle d’Or 2017 !
    Réconciliation Nationale ! C’est simple à comprendre.


  • #1601233

    ça fait plaisir de voir la réaction lucide de cette Afro-américaine ,
    elle a très bien compris le jeu de ces policards en place depuis
    des décennies , idem dans notre pays , ils utilisent ces gens de
    couleur pour leur seuls intérêts et non pour eux comme ils le
    prétendent à chaque élection .

    Bravo , souhaitons qu’en France , il se réveille enfin.... ?


  • #1601243

    C’est un cas mais il faudrait avoir les votes / communauté !
    Je pense sérieusement que les noirs ont voté massivement pour Hillary.

     

  • #1601270

    Je veux la même en française ! Très bien cette américaine (c’est vrai qu’il n’y a que les associations de Soros pour dire qu’elle est noire : mais sinon ce sont les autres qui sont racistes, n’est ce pas ?).


  • #1601272

    les noirs ont voté en très grande majorité pour clinton, c’est surtout les latinos qui ont voté trump, et bien sur les hommes blancs et femmes blanches.

     

    • #1601856

      Depuis le vote du congrès, les noirs avaient abandonné les démocrates, et ce fut remporté par les républicains.
      La communauté noire représente environ 20% ça ne pèse pas beaucoup dans la balance pour dire que c’est un vote noir qui aide les démocrates, et la jeunesse délinquante de cette communauté ne vote pas, mais aime se faire remarquer parmi les contestataires.
      La majorité des croyants de cette communauté ont voté pour Trump, car Hilary était en faveur de l’avortement, les seuls dans cette communauté qui ont voté pour elle, sont les jeunes, les féministes de cette communauté, des personnalités du showbiz, et des partisans d’Obama.
      Durant la campagne, était mise en comparaison, ce que Trump avait fait pour la communauté noire, avec ce qu’avait fait Obama.
      Trump, était plébiscité pour son travail par cette communauté.
      Cessez de reporter la propagande des médias, qui ce servaient de ça pour attaquer Trump, en le faisant passer comme un raciste et un xénophobe, et que ce sera un vrai malheur pour cette communauté de voter pour lui, et aussi afin de faire réagir les délinquants de cette communauté qui ne votent pas, contre les citoyens honnêtes.
      306 Trump, 232 Clinton, un raz-marée qui a englouti cette candidate donnée gagnante par les médias et la bien-pensante.


    • #1601909

      Cher Sergey,

      La communauté africaine-américaine ne représente 12% de la population états-usienne et non 20%. Il serait intéressant de savoir le taux d’abtension de cette communauté et de comparer avec celui du total des votants et ceux des autres communautés. Autrement, l’importance de cette communauté est plus symbolique que numérique, bien que cette dernière soit surreprésentée dans les grandes agglomérations des côtes est et ouest qui ont votés Hilary. A noter que les bastions africain-américains des états du sud ont votés Trump.

      Bien à vous,
      Le Véyatif


  • #1601281

    Elle est excellente cette blackette ! :-)
    J’ai adoré sur la fin la petite quenelle aux bobos ricains qui chialent et parlent de se tirer au Canada ! :-D

     

    • #1601908

      Cher Henri, je vous prierais de vous débarrasser de ce vocabulaire de pornocrate au plus vite. "Blackette", "Beurette" : on est pas sur Jacquie et Michel ici...

      Bien à vous,
      Le Véyatif


  • #1601282
    le 14/11/2016 par Le Pen, vite !
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Quelle leçon soralienne donnée par cette Américaine aux Gauchistes et autres Progressistes qui voient la vie à travers le prisme de leur racisme ontologique !


  • #1601285
    le 14/11/2016 par anti mondialiste
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    90 % des noirs ont voté pour Clinton. C’est une réalité. Cette afro américaine est ultra minoritaire au sein de sa communauté.

     

    • #1601326

      Je vais même aller plus loin dans ce raisonnement.

      A. Soral traite de la question du panafricanisme dans son dernier entretien, et rejoint B. Lugan pour dire que la conscience politique de l’africain est au mieux celle de la famille élargie, du clan (à l’opposé de l’universalisme abordé par M. Clouscard dans son livre "Le traité de l’Amour fou"). car en effet il n’y a pas eu les médiations historiques nécessaires à la mise en place réelle de nations sur le continent africain (processus historiques perturbés par les colons capitalistes européens).

      C’est une réalité douloureuse que j’articule avec les élections américaines actuelles : les électeurs les plus manipulables, car souffrant d’une atrophie -cause historique- en ne s’élevant pas tout à fait au niveau du bien collectif et du sentiment national, sont les africains. C’est hélas une réalité : 92% des noirs ont voté Hillary, l’analyse marxiste n’étant valable que pour ceux dont la conscience politique s’étend jusqu’à la nation. Il y aura toujours des exceptions, mais ne confirment-elles pas la règle ?


    • #1601361

      Les africains-américains sont historiquement des électeurs républicains.
      Ils ont voté Clinton à 60% cette fois ci à l’instar de toutes les autres "minorités" car la propagande anti-Trump a été écrasante de la pat du camps démocrate, dans tout le pays. Mais les noirs américains sont en majorité ultra-conservateurs et ont horreur des progressistes qui pour eux ne sont que des blancs dévoyés sans plus aucune valeur chrétienne avec histoire de fellations dans le bureau ovale à la Bill Clinton justement...("White Things"...).


    • #1601430

      Je pense que c’est plus compliqué que cela.

      Les Noirs se sont MOINS déplacés que pour voter à cette élection qu’à celles où Barack Obama était présent. Clinton a obtenu 88% du vote afro-américain, quand Obama faisait 93 à 98%. De plus, Trump a doublé le pourcentage de noirs qui ont voté il y a 4 ans pour Mitt Romney ; il a obtenu 8% de leurs voix.
      Et en plus, il a obtenu le vote de près d’un tiers des latinos. Quand on sait que les médias n’ont cessé de peindre Trump comme un raciste ou même un gars du Ku Klux Klan, le résultat est excellent.

      De plus, il faut se rappeler que l’élection se gagne par états. Donc, nombre des états-clés, comme la Floride qui a une forte population hispanique ou comme le Michigan ( qui a pour capitale Detroit qui était la capitale de l’industrie automobile) et qui a une forte communauté noire, ont voté pour Trump, ce qui est une énorme surprise. Les démocrates les pensaient acquis pour eux. Personne, même pendant le dépouillement ne croyait que Trump pouvait gagner le Michigan, qui n’a pas voté républicain depuis les années 80. Et pourtant, les résultats ont été serrés et le fait que Trump ait récupéré nombre de voix des femmes, des latinos et des noirs dans ces états - clés, lui a donné la Maison-Blanche.


    • #1601538

      @Lowik
      90% des Noirs ont voté Hystery Clinton ? Si on rajoute à cette proportion les Noirs qui ont voté Trump, ça fait très peu d’abstentionnistes quand même... Si on va au bout de ta logique, il y aurait du y avoir une très large majorité d’abstentionnistes vu que la communauté noire ne connaît pas la notion de nation. Il ne faut pas confondre les Africains d’Afrique et les Afro-Américains qui ont une histoire et une vie plutôt différentes. Lugan est spécialiste de l’Afrique, pas des Etats-Unis. Enfin bon, bravo à la dame en tout cas. Si le peuple américain arrive à s’en sortir, ça redonne de l’espoir. Surtout que c’était loin d’être gagné pour eux.


    • #1601913

      Cher Lowik,

      A. Soral traite de la question du panafricanisme dans son dernier entretien


      Si vous souhaitez vous renseigner sur le mouvement panafricaniste, je vous invite à lire l’essai de synthèse historique de Amzat Boukari-Yabara intitulé "Africa Unite".



      et rejoint B. Lugan pour dire que la conscience politique de l’africain est au mieux celle de la famille élargie, du clan (à l’opposé de l’universalisme abordé par M. Clouscard dans son livre "Le traité de l’Amour fou"). car en effet il n’y a pas eu les médiations historiques nécessaires à la mise en place réelle de nations sur le continent africain (processus historiques perturbés par les colons capitalistes européens).



      Citons le professeur Théophile Obenga :
      "La colonisation de l’Afrique par l’Europe occidentale a immensément traumatisé et aliéné le passé et la mémoire des Africains. Biens que des siècles d’esclavage, toujours par l’Europe occidentale, avaient déjà ruinés. Voilà, peut-être pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des peuples entiers traînés dans le non-lieu historique, sans temporalités, sans connaissance de leur mémoire et de leur passé. Du coup, sans questionnements dans le présent, par eux-mêmes, pour eux-mêmes." in Le sens de la lutte contre l’africanisme eurocentrisme, p. 89.

      Mais là où les Prs (Cheikh Anta) Diop et Obenga, invitent les africains à se tourner vers la Vallée du Nil et l’Egypte Ancienne pour se réconcilier avec leur histoire et avec eux-mêmes, le Pr Lugan, à part railler les efforts de ces derniers et de leurs disciples, n’aura jamais formulé la moindre solution aux africains pour y remédier, fidèle, en cela, à l’école africaniste française.



      C’est une réalité douloureuse que j’articule avec les élections américaines actuelles : les électeurs les plus manipulables, car souffrant d’une atrophie -cause historique- en ne s’élevant pas tout à fait au niveau du bien collectif et du sentiment national, sont les africains. C’est hélas une réalité : 92% des noirs ont voté Hillary, l’analyse marxiste n’étant valable que pour ceux dont la conscience politique s’étend jusqu’à la nation. Il y aura toujours des exceptions, mais ne confirment-elles pas la règle ?



      La diaspora africaine d’Amérique du Nord, bien que traversée par divers courants afrocentrés, est majoritairement aliénée et acculturée, ce qui explique qu’elle soit encore largement manipulable.

      Bien à vous,
      Le Véyatif


  • #1601286

    Patriotes du monde entier, unissez-vous !!

     

  • #1601288
    le 14/11/2016 par réGénération
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Mais c’est que Donald se ferait encore plus chrétien que le Pape ?!

     

  • #1601290

    Ca ne les a pas empêché de voter à près de 90% pour Clinton.

    Un peu comme les musulmans en France votent majoritairement pour le PS...

     

  • #1601292
    le 14/11/2016 par Edmond dantès
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Mille Bravo a cette femme. Je suis ravis de voir que l’eveil généralisé des peuples est en marche un peu partout.


  • #1601299

    Bon, les afro-américains ont voté à plus de 80% pour les démocrates. Point. Après je ne connais pas les chiffres de l’abstention, surement importants.
    Donc l’analyse de Soral concernant le vote noir était fausse. Ça a marché. Il n’y a rien d’autre à dire.
    Concernant les hispaniques ont peut par contre la nuancer (29% pour Trump je crois).
    L’analyse de Soral sur l’échec du système, qui comptait gagner les élections en racialisant le vote est fausse concernant les noirs, mais relativement vraie concernant les hispaniques.
    Je n’ai pas les chiffres sur les asiatiques par contre. Peut être ne les donnent-ils pas parce que cela démentirai la stratégie "terra nova" du système politico-médiatique qui a consisté à racialiser le vote ?

    J’entendais l’autre jour Pierre-Yves Rougeyron sur cette même question qui disait que les afro-américains étaient la catégorie électorale la plus manipulable (la plus dépolitisée), et qu’ils votaient surtout en fonction de leur conscience raciale. Conscience qui est un produit de la douloureuse histoire américaine sur cette question. Ce qui valide aussi l’analyse de Félix sur le fait que le grand capital investit plus dans la manipulation de l’opinion noire-américaine, parce qu’ils y sont très réceptifs. Il n’y a qu’à se rappeler l’histoire du Rap et de ceux qui le produisent en coulisse. Ne me faites pas croire que les noirs américains ne marchent pas. Ils courent.

     

    • #1601346
      le 14/11/2016 par Le Pen, vite !
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Donc l’analyse de Soral concernant le vote noir était fausse. Ça a marché.




      Non ça n’a pas marché, puisque Clinton n’a pas été élue ! L’analyse de Soral est juste : tous les Noirs n’ont pas voté Clinton et l’explication raciale du vote est à nuancer. Je pense que c’est la même chose en France où le déterminisme socio-culturel doit être plus fort que le déterminisme racial. Ce dernier représente, en simplifiant la réalité à outrance, un raisonnement simpliste qui ne permet pas de décrire exactement la complexité de la réalité socio-politique.


    • #1601368

      il me semble que c est plus compliqué que cela.
      si trump a gagné, on peut dire que l analyse du parti democratique a foiré (en ce sens soral a raison)...
      mais il n empeche que d ouvrir les vannes de limmigration de masse fait que l amerique blanche est peu a peu diluée, et que le combat politique "riche contre pauvre" est de plus en plus contrebalancé par le vote ethnique.
      en realité a cette election on y etait deja : les blancs se sont mis a voté ethniquement pour le seul candidat qui les defendait implicitement.

      desormais en californie, le remplacement est tellement grand que les republicains defendant un etat limité, les responsabilités individuelles et les peres fondateurs, ne peuvent plus etre elus
      il n y a plus qu un parti democratique composite, et les noirs( riches ou pauvres) votent pour le candidat democrate noir.

      et de voir les journalopes elues le sourire au levre parler du vote communautaire est bien triste...les "minorités" ont le droit de defendre leur interet "de race" mais si les blancs le font c’est la fin du monde...ceci dit meme ici le politiquement correct fait que montrer une video de farrakan est acceptable(alors qu il est separatiste noir) alors que des videos de duke (separatiste blanc mais non violent et n ayant jamais appelé a la haine) est impossible...
      bientot les blancs seront minoriataires aux USA. auront ils droit d etre traité comme les autres "minorités" ? evidemment que non...


    • #1601414

      Les chiffres sont 80 (ou 90 %) des noirs qui ont votés l’ont fait pour Clinton ; cependant il est impossible de savoir combien se sont abstenus de voter Clinton. Ce que disait Alain c’est que la stratégie de Clinton n’a pas suffisamment fonctionné puisqu’elle ne s’est pas fait élire.


    • #1601421

      @Simon
      Il faut vraiment soir de vos obsessions.
      La raison le demande.
      Soral a faux ?
      Non , par contre vous nagez en pleine confusion mentale.
      Vous confondez tout
      come le disait très bien Soral, les noirs américains votent en fonction de leur condition social et non pas leur couleur.Beaucoup vivent encore dans les années 60 ici. Va falloir en sortir un des ces 4.
      Aux amis identitaires les noirs aux USA ce n’est pas le noir en France.
      Un président noir aux USA, c’est pas demain la veille , ici.Vous saisissez ?
      Non, ok.
      Les noirs aux USA ne sont pas considérés comme un corps étranger (sauf par certains nostalgiques de la traite) Car si on va par là, le président des Votre vision identirairo-raciale ne colle pas aux USA.Elle ne colle sur rien d’ailleurs, c’est de la daube pour avinés.
      Ne varietur
      Lavrov


    • #1601445

      @zuleya

      D’où sortent les 40% de votants noirs en faveur de H. Clinton ?
      Les chiffres indiquent 92%. Les abstentionnistes ...n’ont pas voté, ils ne sont donc pas votants et sont donc factuellement à écarter du compte.


    • #1604932

      @Le Pen, vite !



      Je pense que c’est la même chose en France où le déterminisme socio-culturel doit être plus fort que le déterminisme racial.



      Là est ton erreur.
      Alain fait la même d’ailleurs, la faute à une grille de lecture Marxiste qui n’est réellement efficace qu’appliquée au monde Blanc, parce que doté d’une pensée à minima Universaliste.
      En contraste total avec le Communautarisme, matrice dont les Noirs sont les plus imprégnés.

      J’ai la chance de côtoyer à travers mon boulot, depuis 10 ans environ, pas mal d’immigrés ou fils d’immigrés, qu’ils soient col bleus ou cols blancs.
      Leur condition Sociale diffère grandement et tous ne sont pas issus "des quartiers" ...
      Mais ils sont tous, à de très très rares exceptions près, "de gauche".
      Sans savoir ce que ça signifierait d’ailleurs, ils n’entendent rien à la question Sociale ou aux rapports Capital-Travail ... Mais ils votent à gauche* alors qu’eux même sont...

      - Profondément libéraux sur le plan économique (mais veulent des quotas qui les favorisent dans les entreprises...)
      - Pour une Société très redistributive (mais rechignant toujours à verser au pot... toujours à chercher comment frauder impôts, transports, comment profiter des assedics...)
      - Traditionnels sur le plan Sociétal...

      ... Mais... de gauche.

      Parce que leur vote va à ceux qui flattent leur communautarisme.
      Parce que leur vote va à ceux dont le "programme" renforcera leur propre poids politique (pro immigration), même (et surtout) si ça détruit la France.
      Leur seuls réticences avec la Gauche, c’est qu’elle est sioniste**... Mais ils votent quand même pour...
      C’est comme ça qu’il faut lire ces votes : l’intérêt perçu pour leur communauté.




      * Socialiste le plus souvent. Mélenchon assez fréquemment.

      ** L’antisionisme des Maghrébins que je côtoies diffère grandement du mien : Ce qui me gêne dans le sionisme, c’est qu’il est exerce un contrôle subversif sur mon pays, la France, pour soutenir un pays étranger, Israël. En résumé : c’est de la forfaiture.
      Ce qui déplait aux Maghrébins dans le sionisme, c’est que des Juifs aient pris la terre d’Arabes... C’est acceptable comme position mais ça n’a rien à voir avec une approche Française... Et à ce titre, ils devraient être tout autant scandalisés par l’occupation Turque à Chypre ou l’occupation Albanaise du Kosovo.... Ils devraient aussi se sentir ici comme des Israéliens en Palestine... Mais comme le Loukoum, la Chutzpa est une spécialité partagée.


  • #1601317

    Oui enfin elle fait partie des 10 pour cent d’afro américain qui ont voté trump.


  • #1601320
    le 14/11/2016 par super repentant
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Autre chose que rokhaya Diallo, c’est sûr.

     

  • #1601322

    Alléluia !!! Enfin une personne éclairée , qui pense par elle même, ça redonne foi en l’humanité. Très drôle la remarque sur le Canada. C’est n’importe quoi tous ces gens qui soudainement veulent déménager. Par contre je ne savais pas que les toilettes transgenre étaient un projet des Clinton , c’est vrai ??


  • #1601334

    Une Intervention magnifique, un bon résumé qui en dit très long sur les enc... qui nous dirigent...
    Les mêmes qui pillent à mort le contribuable, qui tuent par millions, qui divisent à mort et qui appellent à la plus grande tolérance pour pigeons, dégénérés...
    Derrière le Sociétal, on cache, on noie le poisson sur l’économique, le social, la géopolitique réelle . . .


  • #1601350

    Même après l’émission spéciale ERFM et cette vidéo, il s’en trouve encore pour saouler avec des sorties du style " Ah oui mais bon il y en a quand même un maximum de telle ou telle communauté qui ont voté Clinton, bla-bla-bla ". Mon Dieu que c’est pénible ! Est-il possible de concevoir que, quelque soit la couleur de peau ou autre caractéristique, il y a toujours des gens sensibles aux basses flatteries démagogiques et autres joyeusetés et qu’il n’y a pas lieu d’aller chercher plus loin ?! Un peu comme tout le monde donc. Et cette vidéo illustre à merveille que de plus en plus de gens ouvrent les yeux et que toute cette merdasse vole petit à petit en éclat. Quel bol d’air ! Soral doit jouir intellectuellement en voyant ça, même si d’indécrottables imbéciles sont toujours incapables de sortir de la veine identitaire, comme ceux qu’ils critiquent d’ailleurs, ce qui est assez ironique finalement.

     

    • #1601809

      « Est-il possible de concevoir que, quelque soit la couleur de peau ou autre caractéristique, il y a toujours des gens sensibles aux basses flatteries démagogiques et autres joyeusetés »
      Certes, mais le propos est que la proportion varie selon la race, et en l’occurrence, la corrélation est massive et a beaucoup à voir avec le degré d’ethnocentrisme, qui varie selon le groupe considéré (les Blancs étant les moins ethnocentristes de tous, comme l’a montré au moins une étude — canadienne, je crois — dont j’avais vu les résultats synthétiques).

      « et qu’il n’y a pas lieu d’aller chercher plus loin ?! »
      Cet appel à la paresse intellectuel et à l’incuriosité me laisse froid. ;)
      On devrait toujours réfléchir.


    • #1601930

      Là où vous voyez un appel à la paresse intellectuelle (qui n’est qu’une interprétation erronée que vous faites d’une formulation, ce qui est plus que court), il n’y a de ma part une invitation à ne pas extrapoler des bêtises qui ne peuvent par surcroit rien apporter de positif. C’est cela d’ailleurs qui chez certains relève d’un effort apparemment insurmontable, qui pourrait tout aussi bien relever de la paresse que vous évoquez que de limites personnelles. On voit de plus en plus de messages qui vont dans ce sens débile et qui ont plus leur place sur FDS que sur E&R. Je ne retiendrai au final que votre " certes " et laisserai donc de côté le reste qui est pour moi sans le moindre intérêt, positif s’entend. Il va peut-être malheureusement falloir qu’ A.S en remette encore une couche à l’usage des gros lourdauds (sous des dehors énervés, cet homme a vraiment des trésors de patience et d’abnégation je trouve) lors d’un prochain entretien sur le thème de ce qui est déterminant, ou surdéterminant, dans le vote notamment.


  • #1601357

    Merci et bravo mademoiselle ! Gloire à Dieu !


  • #1601405

    Personne ici pour souligner que près de 90% des Noirs ont voté Clinton ? (à peine moins que les 93% obtenus par Obama)...

     

    • #1601487

      Selon un sondage ? Vous faites encore confiance aux sondages ?


    • #1601535

      Quelle ânerie monumentale ! Cela voudrait donc dire que 100% des noirs auraient donc voté. Instituts de sondage foireux, stats à la noix + gens qui ne réfléchissent pas, ça commence à faire beaucoup.


    • #1601544

      Si justement pour souligné déjà "Quel sondage ?" "de Qui ?" "90% de quelle part ?" ce sont déjà les questions qu’il faut se poser avant de poser un commentaire en tenant une "affirmation".
      Après étonnamment d’autres sondages n’avancent en rien les mêmes chiffres que vous donnez, donc quoi qu’il en soit je vous rappelle que c’est tout le système médiatique mainstream US qui avançaient de nombreux sondages arguant Hilary clinton gagnante. Il est bon de juxtaposer des éléments contradictoires dont on ne peut sortir une affirmation si l’on prend comme raisonnement des sondages de ces même médias je le rappelle.
      Je te rappelle que le vote est anonyme donc le sondage peut se référer sur 100 personnes dans un état où Clinton était majoritaire par exemple.
      Pour étudier de façon objective ce genre d’éléments il faut pouvoir avoir les bonnes variables afin de faire un ratio le plus juste, et même encore cela ne résulte pas d’un élément déterminant et d’affirmation.
      Je te rappelle que les médias américains on diagnostiqué encore avec leurs fameux sondages que c’était surtout la classe ouvrière, ou blanche raciste, peu cultivé... Toujours le même refrains tellement ils sont à court.
      Le pire dans tout cela, c’est justement le contraire, ce sont ceux qui se cultivent le plus et s’informent qui ont voté Trump.
      Rien qu’en France lorsque tu as un ignare de l’entourage qui prend position pour Clinton, il devient à court d’arguments en deux secondes.
      Le plus navrant dans cela, ce sont les imbéciles qui continue à camper sur leur position toujours sans argument et même pour Clinton ils n’ont pas d’argument. C’est dire le niveau culturel qu’ont hélas ces personnes.


    • #1601579

      Personnes pour souligner que 46.9% des inscrits ont votés blanc ? C est le nul qui a vraiment gagné.Oui ca sert a rien mais ça en dit long.Comme quoi c est pas si racial que cela. Relativisons
      Je trouve l emballement pour Trump aussi tôt puérile. Faut garder la tête froide ce que personne ne fait.Putain ca ne fait même pas une semaine !!

      Oui ça fait du bien sa victoire, c est indéniable.Ca restera une belle date pour tous ceux qui ce font cracher á la gueule et pas que.

      Son programme de campagne á de très bonnes mesures, dont certaines je ne vois vraiment pas comment il va les mener a bien ( complete ban on foreign lobbyists raising money for American elections, ca vise les saoud et quatar..pas l autre éléphant bien connu). Regarder par vous mêmes
      https://www.donaldjtrump.com/contract/

      Hier un article soulignant que Breitbart voulait faire ses quartiers européen en France, je ne vois pas en quoi c est une bonne nouvelle. C est quand même un site trés sioniste (uk ou us) qui utilise la droite contre les musulmans sans aucun discernement. A la Zemmour quoi. En mode patriote furtif.
      Aujourd’hui son Chief Strategist est Chris Banon (Breitbart)... Et tous lorgne beaucoup sur le FN. L américanisation plus vite qu on ne le pense ?

      Enfin, je préfère attendre avant de vraiment considérer les pros/cons. Chacun son truc.


  • #1601410

    S’il y a un dieu, qu’il veille sur cette afro-américaine et sur ceux qui l’entourent.Quel discours rafraîchissant tandis que ce monde devient une fosse à purin.


  • #1601416

    Malheureusement le discours racialiste du système a encore une grande puissance dans certaines communautés, c’est un discours qui prend par l’émotion et du coup il "sensibilise" plus les gens, alors que les véritables sujets, plus sérieux n’attirent pas l’attention... malheureusement on essaye de faire croire aux gens de couleurs qu’ils sont en opposition aux blancs riches et méchants...
    Très beau ce discours de Trump, là on a du véritable humanisme, pas de l’enfumage antiraciste à deux ronds pour manipuler les minorités... car la grande différence avec le discours d’Hilary c’est que Trump ne prend pas les noirs pour des cons... Hilary joue sournoisement sur les difficultés économiques et sociales des noirs, les faits passer pour des victimes, et de fait ils entrent dans un cercle vicieux qui les maintient dans ce statut de victime... là Trump les respecte et ne les infantilise pas et je trouve que c’est une révolution dans le discours politique...

     

    • #1601926

      Il y a une video de Fox news de hier qui montre les manifs anti-Trump aux US. Ce sont des ados de 14-17 ans qui manifestent (c’est le commentateur qui le dit lui-meme). Pour reprendre ses mots, des ados ne vont pas manifester de leur plein gre ; il y a forcement quelqu’un derriere eux pour les pousser dans la rue. Fox news mentionne egalement Soros comme organisateur des manifestations et des violences associees.

      C’est Fox news qui le dit, on ne peut plus etre traite de vilain conspirationiste en mentionnant son nom.

      Je crois rever en voyant ca. Quelque chose a change. C’est magique.


  • #1601439

    Je suis plus que dubitatif sur l’élection de Trump, je pense qu’il est arrivé à la tète de l’état américain car il va servir le système profond.
    Avant Trump, tout les parties souverainistes ou nationalistes, n’avaient qu’un seul leader politique à la bouche (Poutine), Clinton était l’ennemie de ses mêmes parties, aujourd’hui Marine le Pen se réjouit de cette victoire ainsi que d’autres leaders "d’extrêmes droites"
    le système profond sioniste sait très bien que l’Europe va basculer sur sa droite dur (car il a tout fait pour cela), Trump est la pour que ces mouvements restent sous son contrôle et n’aillent pas du coté russe.
    La suite, c’est la guerre, le crash économique, ect... ceci sonnera le glas de la nation en tant que tel et l’arrivé du NOSM
    le système avait mille manières différentes pour pouvoir se débarrasser de trump depuis 5 ans, affaires de corruptions car pour un business man comme lui, ce n’est pas les casseroles qui doivent manquer...

    Le FBI qui dix jours avant le vote, dit qu’il risque de mettre en examen Hillarry et qui la veille de l’election se rétracte.

    Ne soyons pas naïf SVP

     

    • #1601559

      Le FBI risque de mettre en examen Hillary Clinton, "examen" cela veut dire ce que cela veut dire, c’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait et aux vues des éléments ont jugé qu’il n’y avait pas lieu de continuer.
      Dubitatif ? j’ai pensé et analysé le contexte et autres composants stratégiques que l’on peut appliqué socialement, non je pense sincèrement que c’est une véritable surprise mais je te rappelle que ce n’est que le début, qu’ils n’ont pas vraiment besoin de truquer les élections car ils ont vraiment plus d’un tour dans leur sac côté manipulation et en matière d’influence.
      Ils ne pouvaient pas prévoir cela vue tout l’appareillage médiatique qui a été mis en œuvre.
      Les situations imprévus ont toujours fait parties des stratégies que cela soit en terme de manipulation où de guerre et que l’oligarchie a déjà placé ses pions depuis des années déjà dans le système.
      Donc ils ont largement de quoi rebondir sur d’autres alternatives, ou bien utiliser Trump dans une autre direction.
      Autre scénario et ils s’en doutent bien je pense, on n’est pas à l’abri que Trump se fasse corrompre où si il est déjà (ça on ne peut pas l’affirmer dans les deux sens), ils peuvent très bien le faire abattre selon les circonstances ils pourraient ensuite s’en servir comme justificatif d’une guerre potentiel etc...
      Il y a plusieurs scénarios possibles concrètement et ils ont de l’arsenal en matière d’options.


    • #1601897
      le 15/11/2016 par loup solitaire
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Le commentaire le plus brillant que j’ai lu depuis l’élection. Content de voir que je ne suis pas seul a avoir les yeux complètement ouvert.


    • #1602022

      Tout à fait, cette histoire de FBI 10 jours avant, c’est le grain de sable dans la logique alternative dit "complotiste".
      Il y a aussi Wikileaks...
      Les médias sont contrôlés par le système, c’est même Trump qui le dit, donc pourquoi sortir ces histoires pile au moment où il ne faut pas.
      2 options :
      - Le FBI n’est pas complètement dans le contrôle du système, c’est la position mainstream et du complotisme "normal"
      - Tout ceci a été organisé pour faire élire Trump, c’est la position de ceux qui réfléchissent au delà du complot "normal", après tout les visiteurs de ce site réfléchissent davantage que les autres qui avalent tout ce que raconte les médias dominants.

      Ils nous préparent peut être quelque chose de plus grave qui sera fait au cours du mandat, pour dégager Trump, replacer quelqu’un de plus "correct" au pouvoir et justifier une politique "hillaryment" plus dure :) Hausse massive des impôts, attaque de la russie/chine... Pour moi l’économie US est au fond du trou donc quoi qu’il arrive, on va changer de système.


    • #1602100

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec votre analyse.
      Attendons de voir qui il choisira pour gouverner. On en saura plus à ce moment-là.


    • #1604390

      On dirait que la corruption et la manipulation son omniprésent à tes yeux , pourtant , c’est le peuple qui à parlé , et ça c’est indiscutable a tous les points de vue , et la manipulation de masse à prévoir avec une précision aussi chirurgicale n’est pas possible , on parle de valeur par dizaines de millions et il y’a trop de facteurs à prendre en compte , prévus comme imprévus.
      Prend plus de recul , énormément plus.


  • #1601441
    le 14/11/2016 par Mourad le Catholique
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Bravo,
    Je remercie le peuple américain pour son vote éclairé.
    J’ai eu une immense joie ce matin là, comme des millions de personnes.
    J’ai honte de certains Français qui "commentent " cette actualité comme un oiseau recrache sa béquée.
    Pour grandir, il faut arrêter de laisser les gens penser à notre place, arrêter d’attendre qu’on nous dise comment s’habiller, comment voter ou comment donner du plaisir à son partenaire...
    Je serais tellement heureux demain de constater que mes compatriotes ont réfléchi à cela. Cessons de donner le bâton pour se faire battre. Un peu de courage, de la virilité pour les hommes, ( vœux pour 2017). Refermez le pot de butter boy ( comprenne qui pourra) et ajuster vos ceinturons .
    Le peuple c’est nous, les vieilles théories de l’école de l’administration de l’état, je vois ce que cela donne . Ils sont beaux nos énarques avec leurs pains au chocolats, leurs tickets de métro et les CDD qu ’ils veulent nous tatouer sur la face..
    Allez cumulard, il sera bientôt temps de siffler la fin de la récréation et de faire quelques entretiens d’embauche... mais quels sont vos savoir faire au fait ?!!
    TRUMP lui a montrer sa valeur, lui a construit son empire.
    Alors que les mauvaises langues se rincent un peu la bouche, Par leur vote, les américains ont éloigné le spectre d’une guerre mondiale..
    La Clean-ton devrait profiter de tout ce qu’elle a gagné dans l’indignité.
    Dans l’autre monde, certainement quelques innocents l’attendent.


  • #1601444

    Trump a gagné plus de voix de la communauté Afro-Américaine que Mitt Romney et Mccain réunis (presque 10%). Un grand nombre d’entre eux on n’ont également pas voté du tout, ce qui lui a permis de gagner le michigan et la philadelphie. L’emprise intelectuelle des Démocrates sur leur communauté est trop forte pour être brisée en un seul cycle. Si Donald Trump parvient à revitaliser les centres villes et redonner du travail à ces gens la, il gagnera leur voix massivement lors de sa réelection.

     

    • #1601722

      "Trump a gagné plus de voix de la communauté Afro-Américaine que Mitt Romney et Mccain réunis (presque 10%). "
      C’est un vrai argument (très rare en ces temps d’euphorie qui est analogue à la liesse suite à la première victoire d’Obama... ).

      Rigoureusement :
      - Clinton a gagné l’éléction populaire (bizarrement les grands élécteurs, à la solde de l’AIPAC ont choisi Trump).
      - Environ 90% des noirs ont voté pour Clinton.

      Dire que les noirs ont voté pour Clinton c’est vrai, peut-être caricatural, mais pas simpliste. Mais le fait qu’un républicain gagne le vote noir largement plus que précédemment, c’est un détail significatif.

      Dire que les Noirs ont voté pour Clinton, c’est juste faux...


    • #1601839

      Hé, pouce, pouce... ma langue a fourché ... je voulais dire

      "Dire que les Noirs ont voté pour Trump, c’est juste faux..."


  • #1601455

    Ça fait du bien d entendre ce genre de discour percutant et juste qui selon moi reflète plus la réalité que l info des grands médias. Cette détermination et cette légère colère la rende très séduisant.


  • #1601463

    Bravo ma belle, t’as tout compris !
    Bises de la "vieille Europe" !


  • #1601490

    Sublime ! Magnifique ! Femme décomplexée et patriote qui sait parler aux gauchistes.


  • #1601555
    le 14/11/2016 par VosgienVolant
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Elle a parfaitement raison, sauf sur un point, les latinos et surtout les afro-américains ont soutenu massivement Clinton. 88% des afro-américains et 65% des latinos ont votés Clinton. C’est à comparer au 58% des blancs qui ont voté Trump et qu’on voudrait faire passer pour un vote raciste. Les statistiques détaillées sont dispo ici.
    Pour être honnête, on peut souligné que les asiatiques était exactement au même niveau que les latinos, 65% ont voté Clinton.
    Bref, il ne faut pas compter sur les immigrés extra-européens en France pour voter pour un programme nationaliste, alors qu’au contraire, les Français issus de l’immigration italienne ou polonaise d’après guerre votent massivement pour le Front National...enfin, ce n’est que ce que je perçois de l’ancien bassin sidérurgique de Moselle où cette population est très largement implantée et où on est vite fixé sur leur opinion politique.

     

    • #1601640

      Les noirs et les latinos se sont majoritairement abstenu. Ils ont refusé de voter Clinton, laissant la voie encore plus grande ouverte à Trump. Ce qui revient indirectement à la même chose. Ils ont refusé de faire le choix "logique" que leur proposait le système.


    • @kolokoloko
      Adhérer à un projet et s’abstenir, ce n’est pas du tout la même chose...
      Votre analyse peut s’inverser totalement dans le cas de résultat inverse.
      Dans le cas ou Clinton remporte l’élection, ces abstentionnistes l’auront fait gagner !


    • #1601732
      le 14/11/2016 par VosgienVolant
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      @Kolokoloko
      Disons plutôt que "par chance", une frange importante de ces populations est tellement désocialisée et dans son ghetto auto-entretenu, qu’elle ne s’est pas déplacée pour voté. Pour Obama certains parmi eux avaient fait le déplacement, parce qu’un président "noir", c’était un événement, un peu comme les grandes soldes du centre commercial du coin. Les non désocialisés eux ont voté Clinton. En aucun cas il faut considérer cette abstention comme une grandeur d’esprit ou du bon sens populaire, c’est juste des gens coincés dans leur ghetto quotidien, qui ne comprennent rien à rien et qui ne veulent pas comprendre.
      J’espère qu’on pourra compter sur le même phénomène en France, mais j’en doute, parce que pour recevoir des aides et des allocations ici, ces populations sont habituées à devoir sans cesse faire des démarche administratives interminables, à attendre des heures à la CAF. Du coup, s’ils pensent que les allocs peuvent diminuer pour eux (à tord ou à raison), ce sera comme pour remplir les papiers de la CAF, ils se déplaceront pour voter contre le Front National.


    • #1602039

      C’est faux ils se sont abstenus

      Et même dans le camps démocrate beaucoup de gens qui étaient pour Sanders ont dit qu’ils préféreraient voter blanc plutot que de voter Clinton

      Ce qu’ils ont fait !


  • #1601569

    Bravo à cette Américaine qui a les 2 pieds dans son pays et la tête bien vissée sur ses épaules . Ce qu’elle dit est très lucide par rapport à ce que l’on entend de nos élites proclamés .J’ai un ami Français qui vit aux USA depuis 20ans et m’a dit il y a 2 jours ", je suis fière d’être américain ". C’est vrai que quand on entend ce genre de déclaration ,cela donne le moral
    Encore bravo Madame ! vive l’Amérique .


  • #1601849

    Dans l’allocution de Donald Trump :
    « le mouvement pour les droits civils a nourri son âme et celle de la nation »

    Franchement, quand on sait la nature réelle du mouvement des droits civiques en général et de Martin Luther King Jr. (de son vrai nom Michael King) en particulier, à savoir une entreprise instrumentalisée de subversion juive de A à Z pour faire avancer le cosmopolitisme et les tensions interraciales, ce n’est pas vraiment un bon point.

    Réinformation (en anglais) salutaire sur Martin Luther King Jr. :
    https://www.youtube.com/watch?v=ISh...


  • #1602134

    Bravo pour ce discours, courageux, honnête et rassembleur.

    Malheureusement, les chiffres donnent une bien autre image. Là où 30% des hispaniques et 40% (!) des asiatiques ont montré qu’ils étaient tout à fait capables d’éviter le piège de l’effacement de la lutte de classes dans la lutte des minorités, seulement 8% des afro-américains ont adhéré au message viscéralement anti-mondialiste de Trump. Source : NYT et autres.

    Les émeutes massives qui ont suivi les élections ne sont pas le fait de quartiers calmes et ethniquement homogènes, mais le fait de régions ayant voté massivement pour Hillary (comme Portland, avec près de 70%), dont les manifestations violentes sont menés par de jeunes afro-américains, se réjouissant de pouvoir une fois de plus piller les petits commerces en chantant "Black Lives Matter" pour se donner bonne conscience.
    Le fait religieux, ici comme là-bas, est quasi-inexistant chez les jeunes, ou alors il est carrément schizophrénique.

    Il y a une véritable Question Africaine à traiter d’urgence, sans doute très liée à l’éternel repentance esclavagiste dont l’homme non-noir est censée faire preuve à chaque instant. En fait, toute la culture occidentale moderne des noirs semblent constituée autour de ce mythologique crime originel et du culte de l’argent, de la contestation anti-contestataire du "on veut plus de thunes" permanent, à milles lieux des cultures enracinées d’Europe ou d’Afrique, dans un entre-deux qui ne peut exister que dans l’universalité du matérialisme.
    Il y a beaucoup à construire.


Commentaires suivants