Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

Ou comment éviter les raisonnements trop simplistes

Une Afro-Américaine s’exprime sur la victoire de Donald Trump et explique le vote des Noirs et des Latinos en faveur du candidat républicain qualifié de « raciste » par les médias tout au long de la campagne.

Une traduction ERTV.

 

 

En complément, revoir le discours de Donald Trump, début septembre, dans une église afro-américaine de Detroit :

 

« Depuis des siècles, les églises Afro-Américaines ont été la conscience de notre pays. C’est depuis les bancs et les chaires d’églises avec l’enseignement chrétien dans les églises noires, partout dans le pays que le mouvement pour les droits civils a nourri son âme et celle de la nation. C’est depuis ces bancs que notre nation a été inspirée pour une meilleure moralité, une plus grande considération pour l’humanité, l’esprit de charité et d’unité qui nous lie tous ensemble […] La communauté croyante Afro-Américaine est l’un des plus grands dons de Dieu pour l’Amérique et son peuple. Il n’y a peut-être aucune action que nos leaders peuvent faire de mieux pour guérir notre pays et de soutenir nos citoyens, que de fournir une plateforme plus importante aux églises noires et à ses pratiquants. Vous faites le bien tous les jours dans votre communauté et vos familles. Vous élevez vos enfants à la lumière de Dieu. Je soutiendrai toujours votre communauté et je défendrai votre droit de pratiquer votre religion. »

Qui sont les véritables racistes ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

Militer pour la réconciliation nationale française
avec Dieudonné et Alain Soral :

 






Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1601439
    Le 14 novembre à 14:52 par dadanyda
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Je suis plus que dubitatif sur l’élection de Trump, je pense qu’il est arrivé à la tète de l’état américain car il va servir le système profond.
    Avant Trump, tout les parties souverainistes ou nationalistes, n’avaient qu’un seul leader politique à la bouche (Poutine), Clinton était l’ennemie de ses mêmes parties, aujourd’hui Marine le Pen se réjouit de cette victoire ainsi que d’autres leaders "d’extrêmes droites"
    le système profond sioniste sait très bien que l’Europe va basculer sur sa droite dur (car il a tout fait pour cela), Trump est la pour que ces mouvements restent sous son contrôle et n’aillent pas du coté russe.
    La suite, c’est la guerre, le crash économique, ect... ceci sonnera le glas de la nation en tant que tel et l’arrivé du NOSM
    le système avait mille manières différentes pour pouvoir se débarrasser de trump depuis 5 ans, affaires de corruptions car pour un business man comme lui, ce n’est pas les casseroles qui doivent manquer...

    Le FBI qui dix jours avant le vote, dit qu’il risque de mettre en examen Hillarry et qui la veille de l’election se rétracte.

    Ne soyons pas naïf SVP

     

    Répondre à ce message

    • #1601559
      Le 14 novembre à 17:18 par kuma
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Le FBI risque de mettre en examen Hillary Clinton, "examen" cela veut dire ce que cela veut dire, c’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait et aux vues des éléments ont jugé qu’il n’y avait pas lieu de continuer.
      Dubitatif ? j’ai pensé et analysé le contexte et autres composants stratégiques que l’on peut appliqué socialement, non je pense sincèrement que c’est une véritable surprise mais je te rappelle que ce n’est que le début, qu’ils n’ont pas vraiment besoin de truquer les élections car ils ont vraiment plus d’un tour dans leur sac côté manipulation et en matière d’influence.
      Ils ne pouvaient pas prévoir cela vue tout l’appareillage médiatique qui a été mis en œuvre.
      Les situations imprévus ont toujours fait parties des stratégies que cela soit en terme de manipulation où de guerre et que l’oligarchie a déjà placé ses pions depuis des années déjà dans le système.
      Donc ils ont largement de quoi rebondir sur d’autres alternatives, ou bien utiliser Trump dans une autre direction.
      Autre scénario et ils s’en doutent bien je pense, on n’est pas à l’abri que Trump se fasse corrompre où si il est déjà (ça on ne peut pas l’affirmer dans les deux sens), ils peuvent très bien le faire abattre selon les circonstances ils pourraient ensuite s’en servir comme justificatif d’une guerre potentiel etc...
      Il y a plusieurs scénarios possibles concrètement et ils ont de l’arsenal en matière d’options.

       
    • #1601897
      Le 15 novembre à 01:27 par loup solitaire
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Le commentaire le plus brillant que j’ai lu depuis l’élection. Content de voir que je ne suis pas seul a avoir les yeux complètement ouvert.

       
    • #1602022
      Le 15 novembre à 10:34 par Listo78
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Tout à fait, cette histoire de FBI 10 jours avant, c’est le grain de sable dans la logique alternative dit "complotiste".
      Il y a aussi Wikileaks...
      Les médias sont contrôlés par le système, c’est même Trump qui le dit, donc pourquoi sortir ces histoires pile au moment où il ne faut pas.
      2 options :
      - Le FBI n’est pas complètement dans le contrôle du système, c’est la position mainstream et du complotisme "normal"
      - Tout ceci a été organisé pour faire élire Trump, c’est la position de ceux qui réfléchissent au delà du complot "normal", après tout les visiteurs de ce site réfléchissent davantage que les autres qui avalent tout ce que raconte les médias dominants.

      Ils nous préparent peut être quelque chose de plus grave qui sera fait au cours du mandat, pour dégager Trump, replacer quelqu’un de plus "correct" au pouvoir et justifier une politique "hillaryment" plus dure :) Hausse massive des impôts, attaque de la russie/chine... Pour moi l’économie US est au fond du trou donc quoi qu’il arrive, on va changer de système.

       
    • #1602100
      Le 15 novembre à 13:07 par Yas75
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec votre analyse.
      Attendons de voir qui il choisira pour gouverner. On en saura plus à ce moment-là.

       
    • #1604390
      Le 18 novembre à 20:04 par Un Anonyme
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      On dirait que la corruption et la manipulation son omniprésent à tes yeux , pourtant , c’est le peuple qui à parlé , et ça c’est indiscutable a tous les points de vue , et la manipulation de masse à prévoir avec une précision aussi chirurgicale n’est pas possible , on parle de valeur par dizaines de millions et il y’a trop de facteurs à prendre en compte , prévus comme imprévus.
      Prend plus de recul , énormément plus.

       
  • #1601441
    Le 14 novembre à 14:53 par Mourad le Catholique
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Bravo,
    Je remercie le peuple américain pour son vote éclairé.
    J’ai eu une immense joie ce matin là, comme des millions de personnes.
    J’ai honte de certains Français qui "commentent " cette actualité comme un oiseau recrache sa béquée.
    Pour grandir, il faut arrêter de laisser les gens penser à notre place, arrêter d’attendre qu’on nous dise comment s’habiller, comment voter ou comment donner du plaisir à son partenaire...
    Je serais tellement heureux demain de constater que mes compatriotes ont réfléchi à cela. Cessons de donner le bâton pour se faire battre. Un peu de courage, de la virilité pour les hommes, ( vœux pour 2017). Refermez le pot de butter boy ( comprenne qui pourra) et ajuster vos ceinturons .
    Le peuple c’est nous, les vieilles théories de l’école de l’administration de l’état, je vois ce que cela donne . Ils sont beaux nos énarques avec leurs pains au chocolats, leurs tickets de métro et les CDD qu ’ils veulent nous tatouer sur la face..
    Allez cumulard, il sera bientôt temps de siffler la fin de la récréation et de faire quelques entretiens d’embauche... mais quels sont vos savoir faire au fait ?!!
    TRUMP lui a montrer sa valeur, lui a construit son empire.
    Alors que les mauvaises langues se rincent un peu la bouche, Par leur vote, les américains ont éloigné le spectre d’une guerre mondiale..
    La Clean-ton devrait profiter de tout ce qu’elle a gagné dans l’indignité.
    Dans l’autre monde, certainement quelques innocents l’attendent.

     

    Répondre à ce message

  • #1601444
    Le 14 novembre à 14:56 par fdsfdsf
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Trump a gagné plus de voix de la communauté Afro-Américaine que Mitt Romney et Mccain réunis (presque 10%). Un grand nombre d’entre eux on n’ont également pas voté du tout, ce qui lui a permis de gagner le michigan et la philadelphie. L’emprise intelectuelle des Démocrates sur leur communauté est trop forte pour être brisée en un seul cycle. Si Donald Trump parvient à revitaliser les centres villes et redonner du travail à ces gens la, il gagnera leur voix massivement lors de sa réelection.

     

    Répondre à ce message

    • #1601722
      Le 14 novembre à 21:03 par boule&bill
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      "Trump a gagné plus de voix de la communauté Afro-Américaine que Mitt Romney et Mccain réunis (presque 10%). "
      C’est un vrai argument (très rare en ces temps d’euphorie qui est analogue à la liesse suite à la première victoire d’Obama... ).

      Rigoureusement :
      - Clinton a gagné l’éléction populaire (bizarrement les grands élécteurs, à la solde de l’AIPAC ont choisi Trump).
      - Environ 90% des noirs ont voté pour Clinton.

      Dire que les noirs ont voté pour Clinton c’est vrai, peut-être caricatural, mais pas simpliste. Mais le fait qu’un républicain gagne le vote noir largement plus que précédemment, c’est un détail significatif.

      Dire que les Noirs ont voté pour Clinton, c’est juste faux...

       
    • #1601839
      Le 14 novembre à 23:45 par boule&bill
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Hé, pouce, pouce... ma langue a fourché ... je voulais dire

      "Dire que les Noirs ont voté pour Trump, c’est juste faux..."

       
  • #1601455
    Le 14 novembre à 15:08 par Pascal
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Ça fait du bien d entendre ce genre de discour percutant et juste qui selon moi reflète plus la réalité que l info des grands médias. Cette détermination et cette légère colère la rende très séduisant.

     

    Répondre à ce message

  • #1601463
    Le 14 novembre à 15:16 par Antperi
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Bravo ma belle, t’as tout compris !
    Bises de la "vieille Europe" !

     

    Répondre à ce message

  • #1601490
    Le 14 novembre à 15:49 par Joss
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Sublime ! Magnifique ! Femme décomplexée et patriote qui sait parler aux gauchistes.

     

    Répondre à ce message

  • #1601555
    Le 14 novembre à 17:08 par VosgienVolant
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Elle a parfaitement raison, sauf sur un point, les latinos et surtout les afro-américains ont soutenu massivement Clinton. 88% des afro-américains et 65% des latinos ont votés Clinton. C’est à comparer au 58% des blancs qui ont voté Trump et qu’on voudrait faire passer pour un vote raciste. Les statistiques détaillées sont dispo ici.
    Pour être honnête, on peut souligné que les asiatiques était exactement au même niveau que les latinos, 65% ont voté Clinton.
    Bref, il ne faut pas compter sur les immigrés extra-européens en France pour voter pour un programme nationaliste, alors qu’au contraire, les Français issus de l’immigration italienne ou polonaise d’après guerre votent massivement pour le Front National...enfin, ce n’est que ce que je perçois de l’ancien bassin sidérurgique de Moselle où cette population est très largement implantée et où on est vite fixé sur leur opinion politique.

     

    Répondre à ce message

    • #1601640
      Le 14 novembre à 19:03 par Kolokoloko
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      Les noirs et les latinos se sont majoritairement abstenu. Ils ont refusé de voter Clinton, laissant la voie encore plus grande ouverte à Trump. Ce qui revient indirectement à la même chose. Ils ont refusé de faire le choix "logique" que leur proposait le système.

       
    • #1601676
      Le 14 novembre à 20:05 par u
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      @kolokoloko
      Adhérer à un projet et s’abstenir, ce n’est pas du tout la même chose...
      Votre analyse peut s’inverser totalement dans le cas de résultat inverse.
      Dans le cas ou Clinton remporte l’élection, ces abstentionnistes l’auront fait gagner !

       
    • #1601732
      Le 14 novembre à 21:16 par VosgienVolant
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      @Kolokoloko
      Disons plutôt que "par chance", une frange importante de ces populations est tellement désocialisée et dans son ghetto auto-entretenu, qu’elle ne s’est pas déplacée pour voté. Pour Obama certains parmi eux avaient fait le déplacement, parce qu’un président "noir", c’était un événement, un peu comme les grandes soldes du centre commercial du coin. Les non désocialisés eux ont voté Clinton. En aucun cas il faut considérer cette abstention comme une grandeur d’esprit ou du bon sens populaire, c’est juste des gens coincés dans leur ghetto quotidien, qui ne comprennent rien à rien et qui ne veulent pas comprendre.
      J’espère qu’on pourra compter sur le même phénomène en France, mais j’en doute, parce que pour recevoir des aides et des allocations ici, ces populations sont habituées à devoir sans cesse faire des démarche administratives interminables, à attendre des heures à la CAF. Du coup, s’ils pensent que les allocs peuvent diminuer pour eux (à tord ou à raison), ce sera comme pour remplir les papiers de la CAF, ils se déplaceront pour voter contre le Front National.

       
    • #1602039
      Le 15 novembre à 11:10 par nico
      "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

      C’est faux ils se sont abstenus

      Et même dans le camps démocrate beaucoup de gens qui étaient pour Sanders ont dit qu’ils préféreraient voter blanc plutot que de voter Clinton

      Ce qu’ils ont fait !

       
  • #1601569
    Le 14 novembre à 17:30 par dixi
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Bravo à cette Américaine qui a les 2 pieds dans son pays et la tête bien vissée sur ses épaules . Ce qu’elle dit est très lucide par rapport à ce que l’on entend de nos élites proclamés .J’ai un ami Français qui vit aux USA depuis 20ans et m’a dit il y a 2 jours ", je suis fière d’être américain ". C’est vrai que quand on entend ce genre de déclaration ,cela donne le moral
    Encore bravo Madame ! vive l’Amérique .

     

    Répondre à ce message

  • #1601849
    Le 15 novembre à 00:07 par Godwin
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Dans l’allocution de Donald Trump :
    « le mouvement pour les droits civils a nourri son âme et celle de la nation »

    Franchement, quand on sait la nature réelle du mouvement des droits civiques en général et de Martin Luther King Jr. (de son vrai nom Michael King) en particulier, à savoir une entreprise instrumentalisée de subversion juive de A à Z pour faire avancer le cosmopolitisme et les tensions interraciales, ce n’est pas vraiment un bon point.

    Réinformation (en anglais) salutaire sur Martin Luther King Jr. :
    https://www.youtube.com/watch?v=ISh...

     

    Répondre à ce message

  • #1602134
    Le 15 novembre à 13:41 par Bananonyme
    "Les Noirs ne voulaient pas de Hillary Clinton !"

    Bravo pour ce discours, courageux, honnête et rassembleur.

    Malheureusement, les chiffres donnent une bien autre image. Là où 30% des hispaniques et 40% (!) des asiatiques ont montré qu’ils étaient tout à fait capables d’éviter le piège de l’effacement de la lutte de classes dans la lutte des minorités, seulement 8% des afro-américains ont adhéré au message viscéralement anti-mondialiste de Trump. Source : NYT et autres.

    Les émeutes massives qui ont suivi les élections ne sont pas le fait de quartiers calmes et ethniquement homogènes, mais le fait de régions ayant voté massivement pour Hillary (comme Portland, avec près de 70%), dont les manifestations violentes sont menés par de jeunes afro-américains, se réjouissant de pouvoir une fois de plus piller les petits commerces en chantant "Black Lives Matter" pour se donner bonne conscience.
    Le fait religieux, ici comme là-bas, est quasi-inexistant chez les jeunes, ou alors il est carrément schizophrénique.

    Il y a une véritable Question Africaine à traiter d’urgence, sans doute très liée à l’éternel repentance esclavagiste dont l’homme non-noir est censée faire preuve à chaque instant. En fait, toute la culture occidentale moderne des noirs semblent constituée autour de ce mythologique crime originel et du culte de l’argent, de la contestation anti-contestataire du "on veut plus de thunes" permanent, à milles lieux des cultures enracinées d’Europe ou d’Afrique, dans un entre-deux qui ne peut exister que dans l’universalité du matérialisme.
    Il y a beaucoup à construire.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents